Antidoxe et paradoxe

Les psychologues nous apprennent que, dès sa prime enfance, le petit d’homme est confronté à toute une série d’interdits, engendrant des frustrations. « Non, tu ne peux pas frapper ta petite sœur ! Lâche ce jouet, il n’est pas à toi ! Partage ton Carambar avec ta copine ! » Ce qui donne à l’arrivée des adultes que l’on appelle des bons névrosés c’est-à-dire des êtres humains qui sont parvenus à dompter l’animal en eux. Leur sens du partage ou de la solidarité a remplacé l’égoïsme inné du bébé. On ne saurait trop s’en réjouir, la plupart d’entre nous se félicitant de ne pas côtoyer quotidiennement des brutes mal dégrossies, dangereuses et sans limites. C’est la cohésion sociale et la survie du groupe qu’assure cet ensemble de frustrations, que l’on pourrait surnommer le savoir-vivre, sottement rebaptisé « le vivre-ensemble » par une novlangue laborieuse à défaut d’être créative. Pour la langue française, la vraie, celle que firent chanter Rabelais, Voltaire et Lamartine, cela s’appelle des codes moraux et ils sont extrêmement fluctuants selon l’environnement et les impératifs du groupe humain auquel ils s’adressent. Ils recoupent ainsi des prescrits religieux, et le premier commandement se retrouve dans bien des usages, y compris pour des peuplades qui n’ont jamais entendu parler de Moïse.

Mais l’humain est un animal compliqué. Il hésite rarement à ajouter croyances, rituels, bon usage, superstitions et étiquettes diverses à ces codes de survie. Il décrète donc, selon l’humeur du temps ou la nécessité du moment, ce qui est bien ou mal. Ainsi, sous nos cieux et jusqu’à grosso modo la boucherie de 14-18, un homme, un vrai, avait fait sien le vers d’Horace : « Dulce et decorum est pro patria mori. » Les voix qui à l’époque avaient l’outrecuidance de faire entendre un discours pacifique, voire pacifiste pour les plus audacieux, étaient vite éteintes par une réprobation générale, qui les qualifiait au mieux de traîtres, le plus souvent de lâches ou de folles. Un pacifiste était un homme sans honneur. Une fille-mère comme l’on disait à l’époque était, elle, vouée à une sanction sociale bien pire encore. Mais l’eau a coulé sous les ponts, la morale a changé de camp et il faut être aujourd’hui un inconscient révolutionnaire pour proclamer qu’il est immoral qu’un enfant naisse en dehors du mariage ou que c’est la moindre des choses de donner sa vie pour la patrie. Ou l’état, ou la nation, choisissez ce qui vous va le mieux au teint.

Car tout code moral entraîne une opposition, d’abord timide puis progressivement plus affirmée jusqu’à, parfois, devenir à son tour le nouveau code moral. Contre lequel se créera une opposition.

C’est ce qui se passe aujourd’hui avec la nouvelle doxa ambiante. Le savoir-vivre qui recommandait autrefois d’avoir toujours chez soi cigares et cigarettes à offrir à ses invités, commande aujourd’hui d’envoyer ceux-ci cloper sur le balcon. Tout le monde se fiche d’être mère-célibataire, mais ce qui fait bien, c’est d’être cycliste. On pourrait multiplier les exemples mais cela nous mènerait tard dans la nuit.

Disons qu’Antidoxe se veut, sinon le contre pied, du moins la grille de lecture critique de ce nouveau prêt-à-penser, particulièrement intrusif. La pensée unique, du réchauffement climatique au féminisme en passant par le respect inconditionnel dû à toute croyance, même les plus tartes, semble une menace sérieuse et insidieuse qui pèse sur la liberté d’opinion. Antidoxe sera donc non-conformiste. Comme le furent les pacifistes ou plus récemment, les bouffeurs de tofu.

Gare donc au conformisme dans l’anti-conformisme ! C’est certainement le plus sûr écueil contre lequel pourrait naufrager Antidoxe. Il nous appartient dès lors, de la cale au mât de misaine, d’être d’une vigilance de tous les instants. Les passagers et l’équipage sont donc priés de se munir d’esprit critique et d’autodérision avant d’embarquer !

Hissez la grand voile !

Image: Salvatore Vuono / FreeDigitalPhotos.net

50 Commentaires

  1. …il faut être aujourd’hui un inconscient révolutionnaire pour proclamer… que c’est la moindre des choses de donner sa vie pour la patrie.

    Oui, et c’est peut-être ici qu’est en train de sombrer l’Europe.

  2. lisa

    Respect dû à toute croyance, mais non, pas à toutes croyances, mais aux plus tartes, sans nul doute.

  3. Commentaire d’essai, sans rebellitude.

  4. Commentaire d’essai, sans rebvellitude.

  5. isa

    Je trouve bien plus grave de ne pas proposer à ses invités de fumer s’ils le désirent que de ne pas se marier et d’être mère-célibataire.

    Cette année, je vais d’ailleurs assister au mariage de mon fils avec mon petit-fils dans les bras.
    on m’a dit que c’était tout à fait dans le coup!

    Parce que, bêtement, bien sûr, sachant ma future belle-fille enceinte, j’avais voulu organiser un mariage très rapide « avant que cela ne se voit », je me suis fait traiter de ringarde et j’ai fait rire à peu près tout le monde autour de moi (sauf mes par ents).

    Il apparaît donc que j’appartiens à une époque qui n’est plus de mise, et je m’en suis remise à la vue du merveilleux résultat.

  6. … »au mariage de mon fils avec mon petit-fils « …
    Isa, votre fils épouse votre petit-fils ?
    Après ça, celui qui ose vous traiter de ringarde, qu’il regarde ailleurs…

  7. … »au mariage de mon fils avec mon petit-fils »…
    Isa, votre fils va épouser votre petit-fils ?
    Alors là, si on vous traite de ringarde…

  8. QuadPater

    UN deux
    UN deux
    bon pour le son ?

  9. QuadPater

    La Morale a évolué, le Bien et le Mal aussi…
    … et ça ne s’arrête pas aujourd’hui.
    Je serais bien curieux de savoir quel sens auront ces concepts dans quelques décades ou quelques siècles.
    Ma fille aînée (21 ans) m’a demandé un jour « tu as vraiment connu une époque où on coupait la tête des gens en France ? », et je lui ai rappelé cette évolution, en attirant son attention sur le fait que certains de ses actes aujourd’hui banals scandaliseraient forcément un jour ses enfants ou petits-enfants.
    « tu crois ? C’est pas possible ! lesquels ? »
    Étant totalement incapable de prédire quel chemin allait prendre la morale, je lui ai raconté la Révolution des Navets en 2100, année mémorable où l’Assemblée, en majorité issue du Parti Végétarien, a voté l’interdiction de manger de la viande.
    « C’est idiot », a-t-elle rétorqué.
    « Non… Pas plus que la lutte contre la vivisection » lui ai-je fait remarquer – c’était son Indignation de l’époque.
    Depuis, je me demande souvent ce que nous pouvons bien faire, constater ou accepter aujourd’hui sans que cela nous choque outre mesure, et qui nous vaudra un jour d’être évoqués comme des monstres par les générations à venir.

  10. Marie

    Est ce que la Morale évolue sûrement, elle tient compte du temps qui passe des avancées tant technologiques que médicales ou que de découvertes diverses. L’histoire de Galilée en est pour moi l’illustration. Par contre au nom de la modernité pour la modernité (merci Muray) ne sert à rien sauf à casser les codes qui permettent que notre société vive en bonne intelligence ou presque.
    Mariage ou pas Isa, je ne sais à près tout nos enfants sont majeurs et il me semble que nous n’aurions pas appréciés que nos parents se mêlent de nos choix. C’est vrai que c’est parfois difficile mais c’est surtout le regard des autres qui nous gênent. Pour moi deux enfants mariés et la troisième pacsée et maman. Pourquoi cette différence? mon pédiatre disait à l’époque nos enfants arrivent au monde sans mode d’emploi à nous de faire pour le mieux. Mon père disait l’expérience des uns ne fait pas celle des autres mais ce que je vous dis c’est pour votre bien , faites ensuite comme vous voulez. cela rejoint l’idée que Dieu , pour les croyants, nous a donné une conscience et notre libre arbitre et que c’est nous qui faisons des choix.
    Anticonformisme oui mais dans les limites qui permettent de vivre ensemble ( je déteste ce terme mais rien d’autre ne me vient à l esprit en écrivant) .
    Il est vrai qu’avoir vécu avec des grands parents artistes ça aide , et Dieu sait qu’ils étaient conformistes pour certaines choses!

  11. Sus donc au prêt-à-penser. L’ennui est qu’il va se loger partout, y compris dans nos propres têtes.
    Esprit critique et autodérision seront en effet bien utiles à l’équipage pour éviter tant le Charybde de l’illusion groupale que le Scylla des querelles intestines délétères.

  12. Expat

    Oui mais il y a des trucs… je joue au Scrabble enligne avec mes fils (iPad et iPhone) et c’est très étonnant quelques uns des mots qui ne sont pas autorisés : ‘fag’ (c’est quand même un mot très courant pour dire ‘clope’ en anglais) ‘Latin’ ??? et bien d’autres que j’ai oublié. Putain le politiquement correcte est dans mon jeu de Scrabble ! Non mais !

    Ps – bien pour le nouveau look !

  13. QuadPater

    Essai de balises

    ce texte est en gras
    ce texte est en italique

  14. Expat

    Qui a choisit ce vert ca-ca d’oie pour moi ?

  15. Expat, c’est pas moi ! -:)

    Pour essayer de le changer, va sur un site nommé .

  16. Expat, c’est pas moi ! -:)
    Pour essayer de le changer, va sur un site nommé

  17. impat1

    Expat, c’est pas moi ! -:)
    Pour essyer de le changer, va sur un site nommé

  18. impat1

    …gravatar.

  19. QuadPater

    … et tu rentres ton adresse gmail
    puis tu choisis une image sur ton disque ou sur le net

  20. Expat

    Quad, des suggestions pour les images sur le net ?

  21. Moi, j’ai pris celle-là, et je suis certain que vous allez en rester babas !

  22. Expat

    okay je teste une nouvelle image.

  23. Expat

    merde ça n’a pas marché !

  24. impat1

    D’humeur orageuse, Expat ?
    En tout cas la photo est très belle.

  25. Expat

    C’était sur mon Mac. Je voulais être dans les couleurs du site.

  26. Si Yaakov s’y met, en voici une autre.
    Mais je pensais que cette fétide propagande sioniste n’était guère utile ici…
    Je changerai selon humeur.

  27. Expat

    I’m waiting to see Bibi’s ! Des lunettes de soleil ???

  28. Kacyj

    « Anticonformisme oui mais dans les limites qui permettent de vivre ensemble ( je déteste ce terme mais rien d’autre ne me vient à l esprit en écrivant) »

    Pourquoi pas « savoir vivre » comme le suggère le texte, Marie ?

    Autrement, les évolutions sociétales, tant qu’elles n’empiètent pas sur la liberté et le choix des autres ne sont pas dérangeantes.

  29. Souris donc

    Il n’y a pas de conformisme dans l’anti-conformisme, c’est juste du truc de socialiste, inventé par une gauche étonnée que le réac puisse être non-conforme aux schémas beaufiques dans lesquels elle l’enfermait, étonnée de la droite décomplexée et fun. Je crois qu’ils s’affolent beaucoup de ne plus avoir le monopole de la parole, d’être dépassés sur la toile, de voir qu’ils ne produisent plus que des humoristes consternants.

  30. Antidoxe sera donc non-conformiste.

    Non-conformiste, est-il dit, et non pas anti-conformiste. Il y a là une nuance, et pour ma part, je confesse me conformer à un certain nombre de choses, et ne pas m’en trouver si mal.

    Ainsi, il y a certains de mes besoins de nature auxquels je sacrifie dans une stricte intimité, et non pas au salon, devant tout le monde.

    Je ne vous ferai pas la liste de tout ce à quoi je me conforme, la liste serait trop longue.

    Mais je ne pense pas que se conformer soit en soi mauvais.

  31. Il semble que j’ai oublié de fermer la blockquote ! Mille excuses !

  32. isa

    Euh, impat, je pense ne pas être conformiste, mais là, vous poussez :))

    Marie, je suis tout à fait d’accord avec vous, il m’a fallu une petite semaine pour accepter. Je leur souhaite juste de s’aimer le plus longtemps possible en réalité.

  33. Expat

    je ne vous dit pas le site sur iPad ! woah !

  34. Ben si, expat, dis-nous au contraire ! Il passe bien ?

  35. impat1

    Même sur iPhone, c’est très beau.

  36. Expat

    à monnavis ça doit être comme sur l’iphone. On voit la photo de l’article de Sophie.

  37. rackam

    Enfin! J’ai vu et j’ai cru! Bon, on me colle un avatar runique, post-fasciste, mais ça en jette.
    Bravo les soutiers.

  38. Sophie

    Bon, moi, je veux bien mettre ma bobine plutôt que le mini labyrinthe vert pomme et blanc que m’ont collé les soutiers à condition que quelqu’un me prenne par la main pas à pas (!) pour m’expliquer ce que je dois faire.

    Cléo commence à en avoir doucement marre…..

  39. Expat

    Sophie, fait comme dit Impat plus haut, c’est très facile.

  40. Sophie

    Pas trouvé ce que dit Impat plus haut!

  41. Kacyj

    « Pour essyer de le changer, va sur un site nommé…gravatar (Impat, 10 janvier 2012, 3h12)
    Insomniaque, le Raoul.

    sinon, entrée plus directe
    http://fr.gravatar.com/

  42. QuadPater

    Bonjour Sophie !

    Noter son adresse Gmail (elle sera demandée)
    Aller sur le site Gravatar : http://fr.gravatar.com/
    Cliquer sur « Get your gravatar today »
    … et se laisser guider !

  43. Expat

    Que des copains pour aider là !

  44. Patrick

    Comment Pirate, va-t-il tenir sur ce navire ? Lui qui a le mal de mer en pédalo ?
    OK, je sors…

  45. Patrick

    Rotil, vous n’en auriez pas qui évoque le rouge du Golan ?
    😉

  46. Sophie

    On lui filera du tafia!

  47. Dans ce genre de situation, on racontait dans mon enfance que certains enfants naissent à 7 mois, et ils s’en sortent plutôt bien. Je n’ai compris que plus tard évidemment ! (plus tard, quand tu seras grand !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :