Ma chère Houria Bouteldja,

Ma chère Houria Bouteldja,

On ne se connaît pas, donc je vais me permettre de te tutoyer puisque tu te permets de me parler de ma couleur de peau. Tu vois, un peu comme un négro le ferait quand un gros couillon de blanc vient lui servir du bamboula. Mais si tu préfères je peux dire gnoule, melon, crouille ou youpin. C’est kif ! Moi, je suis un souchien. Selon toi, parce que je suis blanc, si j’en crois ta réponse à Mouloud [1]. Seulement M’dame, tu m’excuseras de te demander pardon, mais si je prends ta définition du souchien, on va avoir un problème. Je suis bien blanc (c’est quoi blanc ? C’est comme basané mais plus clair ?), mais je ne suis pas un Français de souche. Grande découverte, blanc et Français de souche, c’est pas la même chose. Un Américain, par exemple, ça peut même être jaune. Eh bien un Français, c’est pareil. Ca peut être melon. Ou nègre. Ou jaune. Ou moi. Moi, ma grosse, je suis Anglais (blanc), Français (blanc), Polonais (blanc et en plus c’est catholique, dis donc ! Ah non, raté, chez nous on est youpin de père en fils… Et pire de pire, ma brave fille, je suis né BOURGEOIS ! T’imagines, moi, comment la discrimination à l’emploi, le « Ah, non désolé, ça va pas être possible ! » ou le « Désolé, c’est loué ! » j’ai jamais connu ! On m’a bien traité un jour de sale blanc, mais c’était en Martinique « chez eux », c’est dire si y’a pas mort d’homme… Alors vraiment j’ai besoin de toi pour faire mon éducation sur le colonialisme, et tous les malheurs que les indigènes de la République ont subis de cette infamante susnommée, qui te permet aujourd’hui de lui cracher à la gueule devant les caméras.

Oui vraiment besoin…

Ou pas.

La discrimination pour tous, sans différence de couleur, de sexe ou de religion !

Je vais te dire M’dame, la discrimination, j’ai toujours connu. Parce que j’étais bourgeois, ou parce que j’étais à la rue, parce que je faisais un métier que tout le monde déteste, ou parce que j’ai une trop grande gueule. Des « Désolé, ça va pas être possible ! » j’ai jamais connu parce que quand tu as de l’argent que tu sois chocolat ou petit-suisse, c’est kif, et quand t’en as plus… eh bien, disons que c’est pas parce que tu deviens pauvre que tu deviens con. Est-ce qu’on m’a refusé un boulot parce que je m’appelle Moktar ou Walid ? Non, mais on m’en a refusé parce que je ne suis personne. Mes diplômes valent rien, mes compétences sont extrêmement spécialisées et totalement galvaudées, et ma capacité d’adaptation trop faible pour le monde professionnel actuel.

Alors quoi ? Mes parents n’ont jamais été humiliés ? Je sais pas pour ma mère, mais pour la famille de mon père, ça a crevé dans le ghetto de Varsovie. Ça le fait ou c’est trop youpin ? Mais à vrai dire, Chérie, on va arrêter les frais là. Je ne vais pas te sortir mon baluchon et ma carte d’identité pour te prouver quoique ce soit. Au fond, cette lettre ne sert à rien. Il y a entre moi et toi un abîme que ta piètre intelligence ne pourra jamais franchir. Il t’est parfaitement impossible de comprendre ce que des millions de gens partagent tous les jours sans la moindre revendication envers personne, parce que personne, et toi la première, ne les écoute. Tu n’écouteras jamais le vieux se réjouir en évoquant la première fois qu’il a vu le gouverneur de la région en Algérie et qu’il lui a offert un stylo plaqué or. Tu y verras l’infamie infantile du colonialisme, et moi je verrai les souvenirs d’un grand-père se replongeant dans sa jeunesse. Tu y verras une leçon à assener et moi une anecdote à me rappeler, pour la vie en général. Tu te mettras en colère quand le taxi te parlera du tampon qu’on lui a fait en partant du Maroc pour le BTP, et moi j’écouterai un morceau d’histoire sans m’en mortifier. Tu penses binaire, eux contre nous, mais en disant contre, tu crées toi-même cet antagonisme, tu veux en découdre. En découdre avec quoi ? Ta propre histoire ? Et moi je fais quoi pour en découdre ? Je déterre le cadavre de Papon, je massacre les ossements d’Eichman ? Je fais des trous dans les terrils pour venger mes ancêtres mineurs ?

Tu pérennises à la perfection le discours de Le Pen

En fait, je vais te dire, en reprenant à ton compte le discours « français de souche » tu n’as fait que l’entériner. Tu pérennises à la perfection le discours de Le Pen, non seulement en lui donnant un écho inattendu, mais en lui offrant de facto un nouvel antagonisme, parfait miroir de lui-même. Souchien, ironie ou non, raison ou pas, Histoire ou pas, est un terme discriminant pour définir un groupe : « les blancs, quoi ! » comme tu le dis avec ton sourire féroce. Tu vois ma grande, malgré toute la calamiteuse rhétorique que tu développes pour essayer de nous faire avaler que c’est un terme revendicatif et non racialiste, je ne peux m’empêcher de penser que si nous sommes d’accord, nous serons toujours en total désaccord. Je ne crois pas plus que toi à la notion de « racisme anti-blanc » qui est en soi une terminologie raciste puisqu’elle sous-entend une différenciation de race et de couleurs. Toi, tu penses que ça n’existe pas. Mais tu justifies l’insulte éventuelle par une affaire d’équivalence. Et ce ne serait rien comparé à la somme des privilèges…

De quels privilèges tu me parles, ma poule ? Tu veux que je raconte la somme des malheurs de ma vie ? Tu veux que je te fasse le menu de toutes les humiliations que moi-même j’ai subies ? Alors comme ça, ma vie aurait été une somme de privilèges au seul fait que je suis blanc ? Je savais pas que l’apartheid avait lieu dans ce pays. Dans quel conte de fée tu vis exactement ?

Bon, j’avoue, on était tranquille. C’était quand même rare qu’un gus se permette, comme aujourd’hui de me traiter de « sale from ». La nouvelle génération de lascars se la pète bien fort. Mais grâce à toi le champ lexical du raciste moyen s’est non seulement enrichi d’un nouveau mot, mais il constitue une petite arme humiliante à usage exclusif des « blancs » [2], plus raciste, tu meurs.

Mais je devrais te remercier au lieu de te cracher à la gueule, finalement grâce à toi les Français vont enfin pouvoir devenir des crouilles comme les autres.

Maintenant reposons cinq minutes notre petit crâne, veux-tu, ma chère Houria, et réfléchissons. Quel effet ça fait de se faire traiter de « salope de crouille de merde rentre dans ton pays de boucs » ? Ca fout la haine non ? Qu’est-ce que tu crois que ça te ferait si en plus, un beau matin il y avait une petite bourgeoise 20ième qui te disait ça à la télé, avec un air docte d’intellectuel asexué, alors que jusqu’ici t’étais juste François le Français… ? Hein, gratte-toi le turban… t’en penses quoi ? C’est quoi ton but dans la vie, dresser les gens les uns contre les autres ? Inventer des nouvelles petites armes à détestations, hurler ton bon droit ? Tu sais que Césaire l’a fait bien mieux que toi en 57 ? Et lui, il n’a pas insulté les autres blancs. Il s’est revendiqué Nègre. Mais c’est vrai que c’est plus facile d’être médiocre à la télé que prince à l’assemblée. Tu crois connaître la tempête et tu veux semer le vent ? Et souffler sur la braise en prétendant le contraire. Très exactement la même stratégie que Le Pen ! La bonne figure, l’habit de la rhétorique. Le raciste nouveau est né. Le Pen enlève son bandeau, tu mets ton keffieh. T’aimes le sang ?

Mange un Tampax.



[1] « Racisme anti-Blancs » : mise en cause, Houria Bouteldja répond sur Rue89.com (28/10/2011).

[2] Quoique vu le mouvement de bobo que tu représentes, c’est pas les blancs qui doivent manquer !

33 Commentaires

  1. Georges Kaplan

    Mordieu ! Pirate !
    Nous voilà d’accord sur quelque chose !

  2. Expat

    woah ! tres bien Pirate ! mais entre le vocabulaire Sciences Po et le vocabulaire de la rue alors moi (‘crouille’ ??). Sinon entierment d’accord. Les gens qui hurlent contre le racisme et qui le soutiennent en même temps.

  3. Sophie

    Pirate et Kaplan sont d’accord! Ce site est béni des Dieux!

    Je le savais!

  4. Expat

    Incroyable mais vrai !

  5. rackam

    Et expat commence à nous briser les crouilles! Tout a un début.
    Pfff! Argh! Zut!

  6. Sophie

    On aimerait entendre les thuriféraires d’Houria.

  7. Expat

    Croute ! Et je vais continuer !

  8. impat1

    Pirate, vous vous révélez ici, libéré, mieux encore qu’ailleurs où l’on vous sentait contraint. Ce n’est peut-être qu’une idée de ma part, mais qu’importe, elle me plaît.
    Votre gouaille (ce mot, c’est juste pour obliger Expat à prendre son dictionnaire) nous réveille et nous réchauffe.
    Et en prime, ce que vous dites…vous avez raison.

  9. Expat

    ah le dico le dico ! vous êtes durs avec moi! Mais c’est vrai que cet article de Pirate est top. Il a tout dit. Que du vrai. Voila soigner son doxa !

  10. Du Pirate comme on aime, et enfin en première place !

  11. Expat

    Skarda ! ton avatar, c’est super.

  12. QuadPater

    Quel plaisir de déguster du Grand Cru piratique !

    —————–
    Avis aux tauliers, il y a une petite faute dans le titre (c’est Houria Bouteldja), ce qui est dommage pour le référencement dans les moteurs de recherche…

  13. Sophie

    Mais j’avais corrigé! Enfin, il me semble…

    Avis à la soute….

  14. Pirate

    La faute vient de moi quad, je fais de la dyslexie à force de taper à toute vitesse. Sans compter les fautes (pauvre sophie) sinon merci. Je ne sais toujours pas mettre un avatar ici, ouin !

    Expat : crouille, dérivé du mot rouilla (frère en arabe) popularisé pendant la guerre d’algérie, mais qui existait déjà avant (voir Céline) évidement insultant. Pour les fans, et l’intéressé, à qui j’ai envoyé ce courrier… (et oui) les fans… eh bien ceux qui sont sur ma page FB (facebook) ont applaudi à deux mains, et sinon je me suis fait traité de con, mais j’ai l’habitude. par contre Houria m’a beaucoup amusé. Evidemment elle n’a pas répondu, mais mieux, elle m’a bloqué, je ne peux plus aller sur sa page, ni voir ses actualités ou quoi. Elle aurait pu m’envoyer chier, m’insulter, m’ignorer même, forte de son bon droit, non elle a fait comme le facebookien moyen qui ne veut plus jamais entendre parlé de vous… en gros, touché, coulé.

  15. Expat

    Drôle ! Pirate, c’est facile pour ton avatar, vas sur le site Gravatar, tu rentres ton adresse gmail, et puis tu choisis une image (j’ai pris une photo livrée avec mon Mac – ou tu peux choisir une image sur le Web). Le site te guide bien. (http://en.gravatar.com/)

  16. Segal

    Bravo Pirate. Super papier.
    J’admire enfin votre faconde.

  17. Marie

    Je me joins au concert d’éloges , pirate, vous avez sû parfaitement dire ce que je pense comme d’autres, c’est clair net et percutant.La caillera comprendra!

  18. Schtroumpf grognon

    Ben Lapin, tu ne crois pas que tu vas t’en tirer avec un 20/20. Ce ne sont pas des commentaires que je lis, c’est le résultat du référendum d’un Napoléon s’apprêtant à devenir III. Mais si personne ne moufte, tu risques de devenir Badinguet.
    Pour éviter ça, je vais te filer un coup de nain… en l’occurrence Grincheux !

    Difficile de redire sur le fond. Quant à la forme, pas de doute, c’est bien celle du lapin tueur. Et comme elle t’appartient et te va comme une seconde peau… de lapin, pas question de te dépouiller.

    Du reste, ce que j’aime est de voir dans quoi cela s’inscrit (accessoirement ce qui peut en découler). Du coup, j’ai une question pour toi.

    A qui t’adresses-tu ?

    Bien sur que j’ai lu la dédicace. Mais comme tu l’écris toi-même, elle n’est pas équipée pour comprendre, la miss. Elle ne porte ni ne dispense une pensée construite. Elle n’est qu’un produit et son discours n’est qu’un ersatz de réflexion, un assemblage d’informations glanées ça et là dans un discours politique ou chez un animateur de MJC.

    Tu ne peux tout de même pas la tenir responsable de n’être personne,
    quand personne de lui a jamais appris à être quelqu’un,
    quand les quelques uns s’évertuent à ce qu’elle ne soit rien,
    quand rien ne sort mais que les micros se tendent, lui laissant penser qu’elle a quelque chose à dire.

    Est-elle en faute, ou les apprentis-sorciers, se prenant pour les démiurges d’un monde meilleur, et n’étant que des sous-hommes (respect pour les chiens s’il vous plaît, ils se conduisent mieux) en ce qu’ils nient l’humanité de tous.
    A moins qu’elle ne soit que la « sous-pape » de sécurité de manipulateurs aux desseins obscurs.

    Elle est la porte-parole de ceux qui n’ont que deux cents mots pour s’exprimer, parce qu’elle en a trois cents. Une borgne myope, astigmate et presse-couylle (variante du presbyte) au pays des aveugles. Crois-tu vraiment que tu vas lui ouvrir l’œil.

    Elle n’est que le résultat de phénomènes dont les origines sont larges et diverses. Elle est un symptôme. On ne soigne que rarement une maladie par un traitement symptomatique.
    Lui répondre est encore lui donner la parole. C’est accréditer que sa parole existe.
    Se taire ?
    Résolument non, mais rechercher les coupables, oui.

    Alors Lapin, à qui t’adresses-tu ?
    Aux coupables ? Il faut aller plus loin.
    Aux copains ? Alors ta parole s’envole dans le vent.
    A toi ? Alors à, tu as raison. Un bon coup de gueule çà soulage.

  19. Pirate

    C’est pas une parole, c’est ma main dans la gueule.Le signe patant de mon impuissance devant le petit écran qui n’opposera à cette pelure que précisément des intellectuels polis qui essayeront de lui ouvrir l’oeil. Or il n’y a rien à ouvrir. Je connais trop bien ce mécanisme de pensée, pour l’avoir fréquenté, connu, et même parfois limé, pour savoir qu’on ne la convaincra de rien. La vie s’en chargera. Il y avait une image qui a sauté au passage du comité de lecture où je lui demandais si elle se prenait pour Malcom X avec une chatte. L’évidence m’est apparu avant même que j’aille sur sa page FB et que je remarque que précisément ses fans la comparaient au militant noir. Elle vit dans cette mythologie des Damnés de la Terre, Franz Fanon, la négritude de Césaire (sans la poésie) et donc Malcom X. Tout le démontre, jusque dans son agressivité permanente, et cette façon de se faire soutenir par des intellectuels quand on ose l’attaquer (et pire un « arabe » de son camps). D’ailleurs elle revendique sa foi pour l’Islam… Et sa réaction infantile à mon envoi, démontre également que j’ai tapé bien juste, quelque part en elle, dans l’intimité de sa petite vie, de petite bonne femme. Je ne l’ai pas seulement choqué, agressé, je l’ai violenté dans l’image qu’elle se construit d’elle-même en tant que militante. Ca ne changera strictement rien à ce qu’elle pense, d’ailleurs cela n’a jamais été le but de cette lettre, mais elle a senti la baffe, même épistolaire, ce que jamais personne dans cette télé trop polie ne lui a fait sentir. Mais j’aurais dût être plus rusé, matois. J’aurais dût la demander en « ami » pour pouvoir publier cette lettre sur sa page, et y mettre l’incendie. Anecdote amusante, une dame d’un certain âge m’a expliqué qu’il ne fallait pas la prendre si au sérieux, car elle était bien jeune, et qu’il faut que jeunesse se passe… je lui ai fait remarqué qu’elle a bientôt 40 ans… mais en effet, elle tient un discours immature pour adulescent en mal de révolte facile. Quand aux coupables… eh bien disons que nous le sommes tous, puisque la voilà dans nos médias. Si de tels discours morbides peuvent ainsi s’étaler, se justifier, se faire soutenir par des gens censés avoir un cerveau, être porté de loin en loin sans qu’on y oppose rien de plus qu’une molle contestation de pure forme, alors c’est bien qu’il n’y a pas de « coupable » à chercher. No one is innocent.

  20. Schtroumpf grognon

    « des intellectuels polis qui essayeront de lui ouvrir l’oeil. Or il n’y a rien à ouvrir »
    « elle a senti la baffe »

    Je ne sais pas si tu pèches par orgueil ou par optimisme.
    Elle n’a rien senti, et surtout pas une baffe.
    Elle n’a rien compris, sinon que quelqu’un remettais la cause en cause.
    Elle a juste pensé à son niveau, c’est à dire aux mots « ennemi » ou « con » et qu’il fallait faire taire par le moyen qu’elle a.

    Et quand bien même elle aurait ressenti une douleur, cela aurait augmenté sa haine.
    Et quand bien même elle aurait compris le message, il en reviendrait une autre pour reprendre le flambeau.

    Je ne sais pas si ceux qui fabriquent une telle déshumanité sont aussi des intellectuels, ni même s’ils sont polis.
    Je sais qu’ils sont puissants et peuvent faire dix Bouteldja ou Diallo par jour, ou cent s’il le faut. Eux n’ont jamais mal, eux sont en retrait, eux sont à l’abri des baffes car ils ne sont pas nommés.

  21. Pirate

    ni par optimisme ni par orgueil. Elle avait bien des choix, et surtout pour commencer celui de m’ignorer, sa page est publique, elle le sait, je n’avais nul moyen de publier pourtant sans son accord, je lui ai envoyé en message privé, ce n’est pas la première personne à qui j’envoie un message privé, bon ou mauvais, et qui s’est simplement contenté de ne pas me répondre, pas de me bloquer. Me bloquer est une réponse en soit dans le langage FB. Dailleurs on ne fait pas taire ce qui ne vous dérange pas, mais peu importe…
    C’est NOUS les gens puissants Ska, il serait peut-être temps d’arrêter systématiquement de se défausser sur un complot x ou y, sur des responsables ourdissant je ne sais quoi. Et même et surtout si comme tu le crois elle est « commanditée » depuis un ailleurs mystérieux, poussée ou soutenue.

    A part ça gravatar vient de me rendre 10 minutes hystérique, en refusant d’implanter systématiquement toutes les images proposées, d’où qu’elles viennent, après m’avoir expliqué que tous les pseudo que j’utilisais pour mon compte était déjà utilisé. J’ai forcé la main (pas fait de vérif) et c’est finalement passé. Mais pour l’icone c’est makkash, et là j’ai mieux, vraiment beaucoup mieux et plus urgent à faire.

  22. Marie

    @grincheux
    Quels intellectuels , il n’ en a quasi plus ou ils sont étouffés baillonnés par le cirque médiatique. Cette lettre en fera réfléchir certains, m^me si ils ne sont pas nombreux c’est toujours ça de pris.

  23. Schtroumpf grognon

    M’enfin Lapin, tu me confonds avec Ska (ou le contraire), ou bien tu demandes à Ska de faire marcher la censure ? J’opte pour la première hypothèse.
    Il n’y a pas de défausse. La parole accordée à ces gens relève du même phénomène que les déclarations d’Eva Joly. Basiquement, la pensée, la culture, l’identité ou je ne sais quoi encore qui est suivi de français(e), c’est mal.
    Et je ne crois en aucune façon qu’il s’agisse de hasard ou de phénomène d’auto-allumage. Et encore moins quand je vois les imbrications avec l’économie et l’économie politique.
    Du reste, c’est plutôt toi qui botte en touche en parlant de complot. Complot est du même ordre que stigmatiser, révisionnisme ou sécurité, cela ne supporte aucune contradiction, cela clôt le débat.
    Vous n’êtes qu’on complotiste mon cher. Vlan, fin de l’acte et fermez le ban !
    Cette personne continuera, ou d’autres prendront la relève. Comme tu dis, ils se prennent pour des combattants. Ami, si tu tombes, un ami sors de l’ombre à ta place. Peut-être le discours évoluera-t-il insensiblement, mais pas la finalité.

    A Marie.
    Quelqu’un va réfléchir ? En voilà une bonne nouvelle. J’ai du commencer ainsi mon propos. Il est temps de mettre un bémol au concert de louanges, la colère de Pirate en perd son sel.
    Quelqu’un viendrait ici lire son coup de gueule et les commentaires qui s’ensuivent que le classement serait immédiat sur la teneur du site
    Même si je suis d’accord avec ce que dit Pirate, je reste convaincu que la forme ne peut qu’engendrer la radicalisation.

    Un pas intellectuel, pas toujours poli.

  24. L'Ours

    Je vais vous étonner mais l’autre jour, mon frère me rappelait une évidence:
    Houria Boutledja est elle aussi une souchienne!
    Mais oui, ses parents étant Algériens, elle est donc algérienne de souche. Elle est une souchienne d’Algériens, et il en va de même pour l’islam, elle est une souchienne de musulmane!
    Ce ne sont que ses mots dits à son endroit qui la raviront j’en suis sûr!

  25. impat1

    Oui L’Ours, mais à condition de ne pas remonter trop loin…car ses grands-parents étaient français. Probablement…
    Ou plutôt, avaient été français.

  26. Expat

    Woah, tres serieux là. Oublions cette fille qui n’a pas, malheureusement pour elle, un cerveau qui fonctionne. Concentrons nous sur des gens qui pensent réellement !

  27. Sophie

    Cette lettre a surtout le mérite de témoigner que tout le monde ne s’est pas encore couché devant la médiocratie ambiante.

    Bien sûr, les vrais agitateurs sont ailleurs, pas fous!

  28. Pirate

    non saintex (pardon oui je mélange) je ne t’accuse pas de complotisme, le mot ici est utilisé à titre d’expression, je dis simplement que la seule concordance à chercher ici se trouve dans les contemporains, nous donc, et pas une volonté ourdi. Quand à ce genre de combat, ah oui, il n’est pas neuf, et il a été dans des mains pas plus bien attentionné. Mais il a été moins médiatisé et assené avec ce mépris de ceux qui sont censé le recevoir. Je ne comprends d’ailleurs pas comment une pareille appelation raciste peut tranquillement fleurir par le biais des médias, sans que ça ne fasse pas plus réagir. D’ailleurs un personnage public se dresse, et hop elle sort la pétition avec dizaines de signatures de prestige. C’est lamentable. Quand à ceux qui ont signé cette pétition, eh bien ils ont baissé leur pantalon depuis longtemps on dirait et s’en sente satisfait. Comment accepter d’entendre que les « blancs » ont des privilèges en 2012 sans réagir, ça me dépasse. Comment on peut justifier par cette approche une terminologie au mieux méprisante, ça me dépasse aussi complètement. Et pourtant la vie immigré ici, je connais bien, et je sais que ce n’est pas fun tous les jours, alors vraiment ça me dépasse qu’on puisse en arriver à ce racisme ordinaire, étayé par un « discours » complètement frelaté et qui en plus a juste 30 ans de retard.

  29. L'Ours

    En tous cas, bonne baffe assénée par Pirate!

  30. Patrick

    Pirate, pour Gravatar, si votre pseudo est refusé, vous pouvez y rajouter quelque chose. Par ex. j’ai mis pour moi « patricksurlenet » et cela n’empêche en rien de garder votre pseudo « pirate » sur ce site.

  31. Patrick

    Wouahhh ! ça décoiffe. Là Pirate, vous vous êtes bien défoulé.
    😉

  32. Avertissez-moi par email des nouveaux commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :