Mauvais genre

S’installer durablement sur une « offre fille » ?

Sans être psychologue professionnel, chacun peut observer que la petite fille s’identifie à la maman et le petit garçon au papa. Ce qui fait l’affaire d’un certain nombre de professionnels du jouet.

La marque Lego vient de s’aviser que les filles constituent 50% de la population enfantine et y voit un « relais de croissance ». Le fabricant danois sort en ce mois de janvier une gamme spécifiquement destinée aux petites filles, Lego Friends : « C’est une gamme long terme avec la volonté de s’installer durablement sur une offre fille ».

La poupée Barbie s’était déjà installée durablement sur une « offre fille ». Et avait fait la démarche inverse avec Ken. Depuis que le magasin de jouets existe, il y a double rayonnage, offre fille et offre garçon. Poupée-dînette et produits dérivés. Voiture-construction et produits dérivés.

Les gammes stratégiques ne font pas l’affaire de tout le monde.

Les ayatollahs interdisent l’impudique poupée en Iran, malgré les efforts du fabricant en direction de la Barbie voilée. Le fabricant avait peut-être entrevu dans la polygamie et les épouses multiples l’aubaine d’autant de poupées à vendre ? Mais pour les ayatollahs iraniens, la poupée Barbie « manifeste d’abord le dogme de la libération des mœurs. Les constructeurs de cet objet (…) sont des doctrinaires de la décadence. Pour eux, le monde se portera mieux lorsque tous les freins à la morale seront abattus. C’est bien pour cela qu’à travers l’objet, il s’agit d’inculquer aux enfants, dès le plus jeune âge, qu’il est classe, et « cool », d’être dénudée, matérialiste, et « libérée »…Cette doctrine, qui a fait des ravages en Occident, on veut l’importer en Orient. »

Intérêts divergents, chemins convergents :

En Occident, les lieux d’accueil de la petite enfance sont équipés de coins-jeux où les enfants circulent et choisissent librement. Spontanément, les filles vont vers les coins dînette ou poupées, et les garçons vers les coins garage ou construction. Ces aménagements risquaient de renforcer les stéréotypes sociaux et sexuels.

On a donc gentiment poussé les garçons vers les dînettes. De façon à les installer plus durablement sur une offre fille. Que font-ils ? Ils s’installent en effet. Ils s’attablent et attendent que les filles les servent, ce que ces dernières s’empressent de faire.

Le cas est désespéré. En regard de quoi ? En regard de la théorie du genre, pardi ! Puisqu’on ne nait pas garçon ou fille, on le devient par une construction sociale.
Le Québec, à la pointe du politiquement correct, a aussitôt publié des guides d’élimination des stéréotypes sexuels à l’école [1] et l’UNESCO a emboîté le pas ! [2]

Ces dossiers verbeux, sentencieux et accablants par leur naïve idéologie de la subversion aboutissent à l’action suivante : L’organisation de séances de rééducation pour extirper le stéréotype.

Asseoir les enfants devant un écran, projeter des images de personnages auxquels ils peuvent s’identifier. Depuis La Fontaine, on sait que ce sont les animaux qui instruisent les hommes. Donc, on leur projette des nounours de type Petit Ours Brun. Qu’on affuble d’attributs. Casserole, journal, fer à repasser, clé à molette…Puis, on demande aux enfants s’ils voient un papa ou une maman. Vous devinez les réponses ! Stéréotypées !
Subtilité du dispositif de rééducation : on instaure alors un pseudo-dialogue, on pose aux enfants des questions ouvertes (pourquoi ?, comment ?). Et le lavage de cerveau peut commencer : Ah bon, tu crois vraiment que seuls les papas lisent le journal ? Et pourquoi à ton avis ?….

Le lavage de cerveau est appelé « Présentation implicante », « Ouvrir le débat sur les stéréotypes », « déconstruire, comprendre les mécanismes » [3]…

Tous les Ubus totalitaires le savent : rien ne vaut l’action sur les jeunes cerveaux malléables.

Ubus : dictateurs EN TOUT GENRE

[1] Sur le site du Conseil du statut de la femme (Québec).

[2] Sur le site de l’Unesco.

[3] Sur le site des Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active (CEMÉA)

35 Commentaires

  1. Ce serait risible si ce n’était dangereux et … signe de décadence, à mon avis.

  2. … »Ils s’attablent et attendent que les filles les servent, ce que ces dernières s’empressent de faire. »…
    J’adore notre civilisation. Pardon, j’adore nos gènes.

  3. Expat

    Moi qui était féministe endurcie il y a 20 ans, une des choses qui me fait très plaisir aujourd’hui c’est de faire à manger pour mon homme (et pour mes fils). Mais ils m’aident quand même !

  4. Je dois avoir des gènes mal fichus, j’aime beaucoup cuisiner…

  5. … »Mais ils m’aident quand même ! »…
    Moi aussi j’aide: je dévore et j’applaudis.

  6. Souris donc

    On interdit l’affiche de Dujardin. Vous ne trouvez pas que ce sont des jambes de Barbie que l’on voit sur cette affiche ? Ils vont finir par nous voiler la Joconde. Avec l’appui de tous les imbéciles du politiquement correct.

  7. Bibi

    Je vois bien la convergence: des nounours-cuisinie dans les crèches de Téhéran. Miam!

  8. C’est mal de briser ma belle sérénité à peine rentré du Taï-Chi ! Merdre aux Ubus de tout poil, vive Souris golote, cornegidouille !

  9. Souris donc

    Expat, nous ne serons jamais assez reconnaissants aux Américains de nous avoir apporté 2 bienfaits de la civilisation, poupée Barbie et Mac Do. Vous pouvez – très grand genre – emmener une petite fille au ToysR’Us de la zone commerciale et lui dire « Choisis ce que tu veux ! ».
    Elle ira droit sur le rayon girly prendre une barbie à 13 €. Ensuite, frites-Big Mac-Coca, et la pauvre enfant de bobo pâlotte car nourrie de tofu-graines germées vous vouera une reconnaissance éternelle.
    (Si elle vomit, la litière à chat absorbe et désodorise).

  10. Merci d’avoir indiqué le lien sur ce blog, « Point de vue d’un musulman face à l’occidentalo-sionisme ». On y apprend beaucoup de choses intéressantes que vous, occidentaux décadents trompés par la pernicieuse propagande américano-sioniste, auriez intérêt à méditer.
    On y mesure entre autres la sagacité des lecteurs des Protocoles des Sages de Sion. Très intéressant d’étudier la collusion des thèses des conspirationnistes de tous poils , des antisémites/antisionistes et des islamistes.

  11. Souris donc

    A vomir, n’est-ce pas ? Plus que le frite-Big Mac-Coca. Infiniment plus.

  12. Ils n’ont même pas réussi à leur vendre Barbie spice di counasse ?
    Bon, bien sûr, les petits cailloux sont vendus séparément, même pas vendu avec la poupée !

  13. hathorique

    bonjour à tous
    Je ne peux résister à vous donner les dernières nouvelles du Paradis sur cette vidéo irrésistible.
    par contre pour les exégètes en expertise religieuse : pourquoi les dignitaires dans presque toutes les religions portent ils la robe qui n’est pas toujours de bure ????

  14. Souris donc

    Rigolez pas, Patrick, il existe une version iranienne : Sara et Dara, plus pudiques (made in China cependant), que les commerçants mettent en vitrine pour que la police des moeurs ne leur fasse pas d’ennui, et Barbie continue d’être vendue sous le manteau (si je puis dire) .

  15. Parce qu’ils ont un penchant pour le burrage de crâne ?

  16. Ah ! Merci pour ce morceau d’anthologie ! Nous savions déjà en quoi consistait le comportement de la femme idéale pour ces cerveaux éclairés. Nous connaissons à présent les critères de l’idéal de beauté. Mesdames, encore quelques efforts pour que nous puissions contempler avec ravissement votre moelle osseuse.
    La peur du corps et de tout ce qui en sort, l’exigence de « pureté », la maîtrise et la domination de la femme, la peur de la pulsion : pour être juste, les musulmans n’en ont pas le monopole, qui partagent ces traits obsessionnels avec les fanatiques religieux de tous horizons.

  17. Souris donc

    Je me permets de signaler 2 erreurs :
    – « Intérêts divergents, chemins convergents » ou « Les intérêts divergent, les chemins convergent »
    – Le 2ème lien renvoie bien vers l’UNESCO.

    Pour « point de vue d’un musulman », J’ai hésité à publier ce lien, car il est impossible de savoir qui est derrière.
    (Pas de propos directs des ayatollahs dans la presse concernant l’interdiction de la Barbie).
    Hésitation, car on a la preuve que l’observatoire de l’islamophobie, par exemple, est un individu isolé derrière son écran.
    http://observatoireislamophobie.wordpress.com/author/observatoireislamophobie/

    Habilement calqué sur l’observatoire des discriminations,
    L’observatoire des discriminations est plus sérieux, une tapée d’agrégés et de doctorants (pas forcément une référence…) aussi malfaisants que HALDE, SOS-racisme, CNIL et compagnie. Ce sont eux qui sont à l’origine du testing, piégeage d’employeurs par les CV.
    http://www.observatoiredesdiscriminations.fr/spip.php?rubrique5

  18. Il prend ses fantasmes pour des réalités.
    Je note qu’au paradis la femme est esclave et les enfants mis au même niveau que les excréments et l’urine !
    Bravo ! ! !

  19. Souris donc

    Merci Hathorique, ces barbus décrivent assez exactement la poupée Barbie dans leur Paradis, ni excréments, ni urine, ni sécrétions.

  20. Sophie

    Ni enfants!

    Pour ce dernier point, il existe des solutions.

    Mais quel est le point de vue de l’Islam sur la contraception?

  21. quadpater

    Souris :

    Je me permets de signaler 2 erreurs :
    – “Intérêts divergents, chemins convergents” ou “Les intérêts divergent, les chemins convergent”
    – Le 2ème lien renvoie bien vers l’UNESCO.

    C’est corrigé.

  22. Afin de répondre aux canons modernes, il convient de lancer une nouvelle gamme de poupées.
    On pourrait les appeler « Barbue » et « Couenne ».
    Du gras et du velu, c’est le succès assuré.
    On aurait des coffrets « Barbue chez Lidl », « Couenne à Pôle Emploi », « Barbue et Couenne à la Love Panade ».

  23. Souris donc

    Mais Rackam, c’est à peu près ce que les enfants iraniens reprochent à Sara et Dara, d’être moches et grosses ! Voir le lien de Kravi.
    @ Kravi : le lien que vous donnez relate l’interdiction et les contournements, l’avis des enfants et des commerçants, cet article a été traduit dans la presse francophone. Ce que je n’aurais rêvé de trouver, c’est la motivation expliquée directement par les ayatollahs eux-mêmes. Sans doute ne se sont-ils pas exprimés. Ils ont juste envoyé la police des moeurs.

  24. Souris donc

    La barbie, personnellement, je la trouve affreuse. Je serais presque d’accord avec les ayatollahs. Pour une fois.
    Le goût du girly-paillettes chez les filles de bobos concernés (et les petites Iraniennes pourtant à l’abri de la propagande ultralibérale) m’étonnera toujours.
    Offrez une barbie, la mère fera la gueule, la fille un sourire jusqu’aux oreilles.

    « Tu ne veux pas plutôt un train en bois, une tortue vivante, un puzzle 49 pièces que je ferai avec toi, un carnet de 10 tours de manège, toute la collection Playmobil, la girafe au zoo ?
    – Non. Barbie. S’il te plait. Barbie. »

    Les ayatollahs ont raison : la barbie, c’est le paradis.

  25. QuadPater

    Souris, tu n’es qu’une grincheuse. La Barbie est affreuse aux yeux des kroumirs comme toi et moi mais une merveille à ceux d’une titoune, et c’est ce dernier point qui compte. Une vingtaine d’année après que je lui aie offert sa 1ère Bââbi, mon aînée n’en est pas moins une jeune femme fort équilibrée.

    D’aucuns me diront qu’elle a plutôt mis 20 ans à s’en remettre, mais je les méprise très fort.

  26. Les ayatollahs préfèrent la barbichette.

  27. Souris donc

    Et pendant que les frivoles ayatollahs s’occupent de poupée Barbie, nos bobos s’occupent des choses sérieuses : laver le cerveau des enfants pour leur inculquer le gender dès le plus jeune âge.
    Nous vivons une époque moderne.

  28. QuadPater

    Pourrais-tu résumer ce qu’est le gender ? Expat qui dit « mon maison » est-elle une gender militante ?

    Non, sérieusement je n’ai pas compris ce que c’était.

  29. Quad:
    « Derrière le concept de gender se cache en effet une idéologie qui nie la différence sexuelle et la complémentarité naturelle entre l’homme et la femme. Le mot sexe qui renvoie trop à une détermination objective et naturelle est remplacé par celui de genre où féminin et masculin sont des constructions socioculturelles purement arbitraires qu’il est possible de défaire. »

  30. Souris donc

    De tout temps il y a eu des mœurs libres. Lutiner la bonne ou le cochon d’inde, libertinage et coquinage en tous genres. Et la nature produit quelques hermaphrodites à dilution très homéopathique.
    Fini de rigoler dorénavant. Gender pour tous !
    Les amateurs de cochon d’inde sont des hommes/femme/hermaphrodites comme les autres. Tout est dans tout.
    Le gender :
    Ce qui est terrifiant dans le gender, c’est la caution pseudo-scientifique, c’est la théorisation, c’est la systématisation et la généralisation du concept à marche forcée. Le gender enseigné dès l’école maternelle.

  31. Souris donc

    Qu’est-ce qu’ils doivent se marrer les ayatollahs en nous voyant nous enfoncer dans la décadence, eux qui ne font pas trop de sentiments envers les gays.

  32. Sophie

    Il est d’ailleurs assez amusant de noter que nos modernes Modernes nous enjoignent sans cesse de « cultiver nos différences » à tout propos (et hors de propos) afin d’établir, enfin!, une société multiculturelle youpie, mais réfutent la plus délicieuse, la plus créative, la plus féconde des différences : le sexe!

  33. Souris donc

    A l’intention des ayatollahs afin qu’ils puissent se rincer l’œil, et de Quad afin qu’il voie l’étendue de la problématique du gender dans toute sa diversité, je voulais afficher Les Romains de la Décadence de Th. Couture. Le pudique logiciel d’Antidoxe s’y refuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :