Reçu cinq sur cinq

Ils sont 5 à apparaître crédibles. Sinon tous pour leurs idées, au moins pour leur portée sur l’opinion. Les autres, mégalos, rancuniers, ou naïfs, ne comptent pas.

On peut s’amuser à lister les inconvénients et les avantages qu’ils présenteraient pour la France, car là réside le seul critère à prendre en considération. Avantages et inconvénients non chiffrés, car avec les chiffres on peut dire une chose et son contraire. Ce petit jeu, on le trouvera ci-après, établi en ordre alphabétique et avec une tentative d’objectivité… imparfaite, évidemment, qui parvient à l’objectivité parfaite ?

Bayrou

Contre lui. C’est un Chirac, un homme de droite qui penche à gauche ou l’inverse. Il a montré au ministère de l’éduc nat que comme Chirac il préférait, pour durer, ne pas bouger. Il est obsédé par son destin, plus que par celui du Pays. Il n’a pas hésité à passer de la majorité à l’opposition, sans remettre en cause son mandat de député ; on peut considérer que c’était trahir ses électeurs.

Son bilan aux affaires est maigre, et plutôt négatif. Il fut ministre de l’éducation nationale sous Balladur puis Juppé, il y démontra un certain immobilisme en reculant devant les désirs syndicaux.

Pour lui. C’est un Chirac, cette propension à ne rien faire pour ne pas déplaire peut…plaire à certains.

Il sait parler, il fait montre de culture. Il semble sincère et honnête.

Hollande

Contre lui. On a déjà donné : il symbolise toutes les erreurs qui depuis 1981 ont amené la France où elle en est : Etatisme, subventions, fonction publique démesurée, immigration. Il menace même « d’encadrer les loyers », ce qui évidemment mettrait un frein puissant aux constructions et aux offres de location.

Il n’est pas meneur d’hommes dans ses propres équipes, et d’évidence il ne saurait s’imposer devant ses homologues étrangers. Jamais un Président ou un premier ministre ne lui a confié une tâche ministérielle, ils devaient avoir leurs raisons. Son bilan aux affaires n’existe pas.

Pour lui. Il est cohérent. Il se targue d’être successeur de Mitterrand, et ses propositions sont effectivement dans la continuité de l’ancien dieu. Reprendre l’augmentation du nombre de fonctionnaires, reprendre l’augmentation de la dette…c’est retrouver 1981 et la suite.

Il est prudent dans ses affirmations. Quand il dit une connerie il n’hésite pas ensuite à se contredire.

Il semble favorable à la construction européenne. Il est vrai que Fabius a donné longtemps la même impression…

Le Pen

Contre elle. Ce qu’elle propose appauvrirait la France et les Français, et cela dès son arrivée, par la dévaluation. Faire vivre le pays en presque autarcie est une idée populiste qui ne tient pas la route, ne serait-ce que parce que nos exportations, déjà insuffisantes, s’écrouleraient.

Ses idées mettraient la France au ban des nations, en Europe et ailleurs. Même si, après elle, la France retrouve sa place, elle aura perdu pour longtemps son leadership et toute influence au sein de l’Europe. Son bilan aux affaires n’existe pas.

Le pays serait probablement, soit l’objet de manifestations et émeutes permanentes, soit l’objet de répressions fortes.

Pour elle. Elle est présentable, davantage que son père qui ne résistait pas à la provocation ou à un bon mot inopportun. Elle semble posséder la capacité de s’imposer devant ses homologues étrangers.

Elle a l’énergie et la volonté de faire.

Mélenchon

Contre lui. Son maniement du verbe semble s’arrêter au verbe. Son discours est empli de coups de menton, jamais suivi de propositions tangibles. « Faire la révolution citoyenne »… « Expulser le capitalisme de l’éducation »… « Un autre mode de production »…

Son blog ne contient pas de projet précis, on y trouve seulement ses discours et entretiens. Pas non plus de chiffrage, hormis « Avec 195 Mds € tout est réglé ». Son bilan aux affaires n’existe pas.

Pour lui. C’est un bon tribun. Il a manifestement la carrure lui permettant d’avoir sa place dans une discussion au niveau des autres chefs d’Etat ou de gouvernement.

Sarkozy

Contre lui. Il énerve beaucoup de gens. Son idée de ramener la fonction présidentielle plus proche du vulgum pecus n’a pas convaincu, il l’a d’ailleurs abandonnée mais le mal était fait.

Sa représentativité à l’extérieur laisse à désirer, tant par son physique napoléonien que par son langage parfois rude.

Pour lui. C’est d’évidence un homme d’action, il veut « faire » et il y parvient. Énergie et courage sont deux caractéristiques que même ses opposants ne lui refusent pas. Il a montré une capacité à réformer inconnue jusqu’à présent dans notre pays quasi irréformable. Et il propose de poursuivre dans cette voie. Son bilan aux affaires en 5 ans est impressionnant, ce qui naturellement déforme la comparaison puisque les autres candidats ne peuvent rien présenter en face. On peut seulement dire que « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ».

Son bilan est résumé ci-dessous, mis en annexe pour ne pas alourdir l’exercice de comparaison.

Annexe : Principales actions ayant abouti, totalement ou presque, entre 2007 et 2012.

  • Autonomie (partielle) des Universités
  • Diminution progressive du nombre de fonctionnaires d’Etat. (Plus de 150.000 en 5 ans)
  • Relance du processus de mise en place des Institutions européennes
  • Nouvelle organisation territoriale. (Fusion des départements dans les régions, division par 2 du nombre d’élus locaux…). Votée, applicable aux prochaines élections (2014).
  • Retraite à 62 ans. Et, grâce à ce succès, remise en place des esprits effaçant l’idée qu’il suffit de manifs de rue pour empêcher une réforme.
  • Aménagement de la carte judiciaire.
  • Peines spéciales pour les récidivistes et introduction des peines plancher.
  • Suppression de la carte scolaire, facilitant un choix d’établissement par les parents.
  • Détaxation des heures supplémentaires (plusieurs millions de personnes concernées dans leur pouvoir d’achat pendant la crise)
  • Nouveaux critères de représentativité des syndicats, remplaçant leur conduite pendant l’occupation. (Après 6 décennies…)
  • Nouvelle possibilité de signatures d’accords en entreprise par un syndicat totalisant 30 % des voix.
  • Présidence de l’Europe jugée brillante par le monde entier.
  • Gestion plutôt réussie de la crise internationale. (Combien de Français seraient ruinés aujourd’hui si l’Etat n’avait pas garanti leurs comptes bancaires ?)
  • Triplement des crédits d’impôt recherche (CIR) visant à soutenir l’effort de R&D des entreprises
  • Minimum vieillesse augmenté de 25%
  • Majoration de 25% des pensions alimentaires pour compenser partiellement la demi part dont bénéficie le parent qui a la garde
  • Taxe sur les transactions financières.
  • Initiation et conduite de l’intervention internationale en Libye.
  • Réforme portuaire bouclée en 2011 : Transfert des outillages aux entreprises de manutention.

En complément à cette liste il convient d’ajouter deux manques importants.

  • La réforme du code du travail.
  • Une réforme très insuffisante de l’éducation, limitée à ce jour à la suppression programmée du collège unique et à une perspective de retour aux connaissances de base en primaire.

Ces deux points devraient être pris en considération après 2012.

Illustration: Dval027 (via Wikipédia)

67 Commentaires

  1. Je me demande pour qui va voter l’ami Impat. Mystère et boules de gomme !

  2. Sophie

    Oui, le suspens est torride!

  3. Yaakov Rotil

    Il y a aussi tous ses succès en politique étrangère, qui ne sont pas négligeables…

    Une réception très réussie de Monsieur Khadafi, avec une tente très couleur locale, ainsi que de Monsieur El Assad…

    On voit ici, d’ailleurs, l’aptitude de M. Sarkozy à changer d’avis. C’est une grande qualité que de savoir changer de cap quand cela est indispensable…

  4. Sophie, Skarda,…Mais je vais me relire, ça m’aidera.

  5. Loaseaubleu

    Ne pas oublier
    – Arnaud Montebourg qui en 2007 déclarait sur Canal + que le principal handicap de Ségolène Royal était
     » son compagnon  »

    – Que, du fait de son endettement , le département de la Corrèze était la Grèce de la France.

    J’ai déjà donné en 1981.

  6. Loaseaubleu

    Lire EST la Grèce de la France

  7. Loaseaubleu

    La Une du Monde date du 18 fevrier 2012, donc au lendemain de la première intervention de Nicolas Sarkozy.

    Les titres ; la Grèce, la Syrie,l’Italie, une interview de Laurent Blanc sélectionneur de l’equipe de France de football, un dessin de Pantu sur les événements de Syrie, et enfin un article intitulent: les déçus de Nicolas Sarkozy.

    Il faudra se rendre page 8 pour lire un un article sur le discours du Président de la République avec des guillemets bien placés

    Déni et Agit Prop sont les deux mamelles du Monde.

  8. Marie

    Comme Impat j’hésite:)
    je transmets à ceux qui balancent!

  9. Souris donc

    Sur :
    http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2012/01/bloc-notes-pourquoi-le-parti-s.html#comments
    (ils ont de ces pseudos…Francedenbas, Genefou, un respectable pépé ?).

    Bref, voici Ernie Discall | 6 janvier 2012 22h36

    Voter Nicolas Sarkosy !
    Pourtant, nous en avons eu des Présidents de la République.
    Du qui démissionne au bout de six mois, du qui tombe du train en pyjama, du qui mange pour frimer avec les éboueurs, du qui plane à 5000.
    Mais avec le recul, ils avaient en commun une saine médiocrité et une forme d’innocence.
    L’actuel Président aura en 5 ans bouibouinisé la France.
    Un capharnaüm permanent, un parcours initiatique ni fait ni à faire, une action publique commandée par la commmunication, sans cap, ni pic, ni péninsule.
    Le nez de Cyrano avait plus de portée politique.

    Voter François Hollande !
    Si la France doit disparaître, Hollande est l’homme de la situation.
    Tout est prêt pour le sacre : Les idéologues sont dans les starting-blocks, les mouvances trépignent, les postulants ondulent, les aspirants ministres salivent.
    A la télé, »Terra-Nova »-Parle à mon think, mon tank est malade-exulte.
    A la radio, dans les rédactions, partout, la majorité journalistique téléramouille.
    En coulisse, les groupuscules gauchos s’affairent, appuyés par les collectifs « Faux papiers pour tous », « Bobo la tête », « Turlutte Ouvrière ».
    Le showbiz est en effervescence : Animateurs, chanteurs, acteurs, cinéastes, comiques surtout à l’image de l’insignifiante S.Aram dont l’ensemble de l’oeuvre est à peu près aussi drôle qu’une vieille blague de Giscard.

    Voter François Bayrou !
    C’est l’idéal, une sorte de bulletin blanc amélioré.
    Le consensus garanti sans colorant dans un monde de brutes.
    Il suffira de transiger pour que la raison l’emporte, d’opposer le bon aloi à la barbarie, d’édifier des mosquées, de dresser des digues de candeurs devant les vagues babouchophones, de donner sans fin des gages aux européistes, d’imaginer un monde où tous les notables seraient au centre.
    En paraphrasant Michel Audiard qui parlait des canards :
    « Voter centriste, c’est con mais ça fait cossu ! »

    Voter Eva Joly !
    « To Be or Not to Be Ecolo ! »
    L’Hamlet norvégienne aura réussi en quelques mois, à donner une dimension nouvelle à l’indigence intellectuelle.
    Arrivée sur la scène politique française comme un ethnologue du Marais chez les papous pour leur apprendre les bonnes manières, la candidate verte est à elle seule un désastre écologique.
    E.Joly, D.Cohn-bendit, N.Mamère, le pays regarde ébahi les vieux bébés fripés et maléfiques, même que si ça se trouve, sous leur enveloppe corporelle, ce sont en réalité des extra-terrestres venus parmi nous pour niquer la planète.

  10. Guenièvre

    @ Souris, c’est vraiment excellent , j’ai bien ri !
    @ Impat, Le quinquennat de NS a beaucoup trop négligé le gros problème de l’éducation, je crois que c’est l’une des premières responsabilités d’une démocratie. La disparition du collège unique, ça va faire hurler les syndicats et les profs mais ceux-ci hurleront pour la forme : la plupart n’en peuvent plus du collège unique . Ils traînent des gosses qui n’ont aucun goût pour les études et qui s’épanouiraient davantage si on les dirigeait plus vite vers un travail . Plus tard les échecs permanents les auront dégoûté de tout effort.

  11. Guenièvre, vous avez mille fois raison. Au moins mille fois. Mais vous me semblez être un prof on ne peut plus atypique…

  12. Guenièvre

    @ Impat,
    J’ai été prof pendant quelques années seulement, prof non titulaire, à l’époque on engageait des  » maîtres auxiliaires » avec licence ou maîtrise. Quand on a installé les Centres documentaires dans les établissements scolaires j’ai fait une formation et je suis devenue documentaliste : un travail qui permet d’avoir une vision plus large , d’un côté l’administratif, de l’autre l’enseignement, et un contact bien différent avec les élèves. Je ne me sens pas visée quand on parle  » des profs » mais je n’en dirai jamais de mal. C’est vrai qu’ils ont un côté « mouton » parfois mais, individuellement, il y a des gens entièrement dévoués à leur métier et ce métier est devenu extrêmement difficile. J’en ai connu dans une détresse extrême.

  13. kravi

    Impat, je vous ai reçu 5/5 est votre tentative d’objectivité vous honore, mais il y a quand même pas mal de shimmy. Pour ceux que ça intéresse, voici un seul lien à charge contre Sarkozy, et encore il reste très modéré
    http://benillouche.blogspot.com/2012/02/de-charybde-en-scylla-par-fabien-ghez.html

    En outre, son chef de campagne Buisson est infréquentable en raison de son passé d’extrême extrême-droite.
    Entre la peste et le choléra, il pourrait (ça n’est qu’un vœu) rester Bayrou. Selon vous, et j’en suis d’accord, « il fait montre de culture. Il semble sincère et honnête ». Ma foi, par les temps qui courent et compte tenu des autres choix possibles, c’est déjà beaucoup.
    Roger.

  14. Kravi,…Bayrou… » c’est déjà beaucoup. »…
    Je ne suis pas de votre avis: ce n’est rien.
    Ce serait beaucoup s’il s’agissait de « juger » un homme pour en faire, par exemple, un ami, ou un époux, ou un gendre, ou un simple invité à votre dîner.
    Mais il ne s’agit pas de cela. Il s’agit de choisir quelqu’un qui continuera l’œuvre à, peine entreprise, consistant à sortir la France de son immobilisme trentenaire pour lui donner les moyens d’exister, de se battre à armes égales avec ses partenaires, d’éduquer et instruire correctement ses enfants. D’agir.
    Et sur ce plan, le seul à mes yeux qui vaille, je persiste: Bayrou, ce n’est rien.
    Dit en d’autres termes, nous n’allons pas voter pour nous faire plaisir. Nous allons voter pour apporter à la France les meilleures possibilités, les meilleures chances, de guérison.

  15. Souris, absolument super ! L’appel le plus convaincant à voter Sarko.

  16. Oui Souris, bravo. Je retiens 6 mots qui résument à eux seuls et bien mieux que je n’ai pu le faire tout ce que je viens de dire pour Kravi:
    Voter Bayrou: « une sorte de bulletin blanc amélioré ». Tout y est, c’est-à-dire rien !

  17. Souris donc

    « …nous en avons eu des Présidents de la République.
    Du qui démissionne au bout de six mois, du qui tombe du train en pyjama, du qui mange pour frimer avec les éboueurs, du qui plane à 5000.
    Mais avec le recul, ils avaient en commun une saine médiocrité et une forme d’innocence. »

    Oui, Skarda, ça m’a fait rire, « la saine médiocrité ».Ceci dit, les Allemands en ont qui démissionnent tous les 2 ans parce qu’ils se font prendre la main dans le pot de confiture, ou l’autre, ministre des Affaires Etrangères qui se fait prendre à pomper sa thèse de doctorat sur internet.
    Pas mal, la civilisation occidentale, y a pas à dire.

  18. Tiens, personne n’évoque l’adhésion palestinienne à l’Unesco soutenue par Sarkozy !

  19. Yaakov Rotil

    @ Patrick,

    J’ai décidé de me retenir sur ce fil…

  20. Ah Patrick ! Vous voulez relancer une querelle attendez que je termine « Achever Clausewitz » cette nuit…

  21. Non Tibor, je pense simplement qu’Impat aurait pu comptabiliser cela dans « contre lui ».

  22. Souris donc

    “Voter centriste, c’est con mais ça fait cossu !”

  23. Peu importe, la querelle est déjà relancée…

  24. Patrick,… » comptabiliser cela dans “contre lui” »…
    Je ne l’ai pas fait pour 2 raisons.
    La 1ère, je pense qu’il a eu raison. Mais cela n’est qu’un avis et non un fait , et donc ne me permettait pas de le comptabiliser en + ou en -.
    La seconde, plus déterminante, est qu’à ce que je crois savoir les candidats partagent tous le même avis sur ce point. L’argument ne les départage donc pas.

  25. Souris donc

    Mais Rotil, le suspens devient insupportable : on veut savoir !

  26. Yaakov Rotil

    Mais Rotil, le suspens devient insupportable : on veut savoir !

    Souris,

    J’ai déjà dit de façon abondante, en particulier sur un site concurrent, que je ne voterai pas aux présidentielles. Et comme il s’agit d’un fil où s’expriment celles et ceux qui vont voter pour l’avenir de leur pays, donc pour leur avenir, je ne pense pas, en effet, intéressant de traiter de sujets qui m’importent comme israélien mais qui n’importent pas ou en tout cas pas autant pour les français.

    Et si j’étais resté en France, je pense que j’aurais voté blanc. Mais pas pour M. Sarkosy, à qui je ne peux pardonner certaines choses. Voilà, le suspens est levé, mais je confirme que je ne souhaite pas discuter ici de mes raisons. Ce serait hors sujet.

    P.S.: Je voterai en revanche aux législatives, puisqu’il y a maintenant des sièges pour les français de l’étranger. Je voterai pour Philippe Karsenty qui est en train de gagner contre enderlin dans l’affaire al-dura. Mais c’est une autre affaire.

  27. Concernant l’admission des Palestiniens à l’UNESCO :
    Pour moi, le soutien de Sarkozy est navrant ! Et c’est le cas pour beaucoup de monde, en France ou ailleurs.
    Israël est concerné au premier chef, mais d’autres ne sont pas indifférents pour autant, loin de là.
    Et Sarkozy m’a déçu de ce point de vue. Mais il est vrai que les autres candidats auraient sans doute fait pareil.

  28. @ Souris
    « les Allemands en ont qui démissionnent tous les 2 ans parce qu’ils se font prendre la main dans le pot de confiture, ou l’autre, ministre des Affaires Etrangères qui se fait prendre à pomper sa thèse de doctorat sur internet. »
    C’est vrai, Souris, mais en Allemagne, on ne rigole pas : ils démissionnent. En France, des hommes politiques, même « pris la main dans le sac » ne démissionnent pas. D’autres reviennent au pouvoir alors qu’ils ont été condamnés en justice. D’autres encore sont épargnés pour « services rendus à la France ».
    Ça, c’est de la médiocrité, et elle n’est pas saine.

  29. Loaseaubleu

    Je viens de suivre l’émission de Ruquier avec la participation de Marine Le Pen.

    Ma dame Audrey Pulvar compagne de Montrbourg n’avait pas a interroger un ou une candidate à la présidence de la République. Il y a conflit d’intérêt.
    De plus elle s’est montree particulièrement hargneuse,

  30. Souris donc

    L’Oiseau, être hargneux avec Marine Le Pen et lui couper la parole, c’est un code social journalistique, c’est à l’intention des confrères, ça signifie « Voyez comme je suis intransigeant avec la bête immonde », c’est le réflexe conditionné de la pince à linge.
    Ils font tous ça. Ils sont pris dans le dilemme : Le Pen, c’est l’audimat garanti (vive Le Pen !), mais je dois donner des gages de conformité au mainstream idéologique bobo (Le Pen, c’est beauf). C’est l’envers de l’obséquiosité avec François Hollande.

  31. … »c’est un code social journalistique »…
    Très vrai, Souris. Il n’en est pas moins vrai que dans le cas cité il y avait conflit d’intérêt. De la part de cette journaliste, l’éthique aurait dû la conduire à s’abstenir. Ou bien à gauche la notion d’éthique n’existe pas ?

  32. Dernier scoop, Allègre lit Antidoxe: ce matin il rejoint Sarlozy -:)

  33. Guenièvre

    @ Impat,
    Est-ce qu’il faut s’en réjouir ?
    Je sais que beaucoup, à droite, ont apprécié Allègre pour ses formules chocs . Mais ce que vous ne savez peut- être pas c’est que c’est sous son  » règne » que les fameuses  » sciences de l’éducation » ont fait le plus de ravages dans les collèges.Il a mis en place toute une série de mesures pour  » rééduquer » ceux qui s’entêtaient à avoir recours à des méthodes traditionnelles. Je n’ai vraiment pas un bon souvenir de cette période !
    S’il a été certainement l’un des ministres de l’EN le plus détesté dans le milieu enseignant c’est qu’il a réuni contre lui des mécontentements divers et venant de gens qui pouvaient être d’opinions parfaitement opposées. Ceux qui ne voulaient pas que l’on « dégraisse le mammouth » et ceux qui étaient attachés à « la transmission des connaissances ».

  34. quadpater

    L’Oiseau,

    Madame Audrey Pulvar compagne de Montebourg n’avait pas a interroger un ou une candidate à la présidence de la République. Il y a conflit d’intérêt.

    Je ne cerne pas la notion de « conflit d’intérêt« . Pulvar est de gauche, haineuse et interprétative. Elle aurait eu le même comportement avec Marine Le Pen quel que soit son compagnon. Qu’est-ce que ça change que ce soit Montebourg ?

  35. Souris donc

    Tiens ! En voilà des avocats qui ont le sens du conflit d’intérêt : ils virent Gilbert Collard.

    « … la session de formation des avocats du 24 février « Les médias et la procédure pénale : la disparition du secret de l’instruction », a été déprogrammée hier par le barreau.
    Le Syndicat des avocats de France (gauche), s’est ému que leur confrère Gilbert Collard soit l’un des deux modérateurs de cette formation… »
    [modérer = gérer les prises de paroles, sans intervenir soi-même]

    http://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/un-colloque-modere-par-me-collard-est-annule

    Nous vivons dans un monde moderne.

  36. Sophie

    Souris, 20/20, je vais vous louer à l’année et vous installer dans mon salon!

  37. Loaseaubleu

    quadpater

    Je me suis mal exprimé
    Audrey Pulvar est la compagne d’Arnaud Montebourg, et a la suite de la candidature de son compagnon iTele lui a demandé de ne plus présenter le journal.

    Elle remplace Noleau chez Ruquier et est donc en mesure d’interroger les candidats à la Présidence de la République. Ce que je considère inadmissible car elle devient le porte parole d’un homme politique participant à la campagne électorale
    Christine Ockrent et Anne Sinclair elles avaient eu l’élégance de se retirer
    Hier soir face à Marine Le Pen elle s’est montrée sectaire insolente hargneuse n’arrivant pas se comporter en journaliste responsable.
    Et par ses excès elle a bien souvent fourni à Marine Le Pen l’occasion de lui rendre coup pour coup.
    Ainsi ayant reproche à Marine Le Pen son slogan  » la France aux Français  » cette dernière à eu beau jeu de rappeler que le père de Madame Pulvar avait en Martinique signe une pétition sur le thème de  » La Martinique aux martiniquais.

    J’ajoute que je supporte ni le FN ni ses idées dangereuses, mais que je supporte pas une gauche manichéenne sectaire dogmatique et irréaliste, et ayant constamment l’injure à la bouche

  38. Yaakov Rotil

    Il y a quand même un truc qui me chiffonne un peu…

    Je précise que ma réflexion, fruit d’une bonne sieste, est absolument indépendante de certaines choses que je reproche à M. Sarkosy, concernant sa politique au proche orient.

    Cela précisé, j’ai quand même l’impression que nombreux sont, parmi ceux qui se préparent à voter pour lui, qui vont le faire faute de mieux. J’ai plusieurs fois lu et entendu « avec tel autre, cela serait pire ».

    Ma question est donc générale: comment se fait-il qu’il n’y ait aucune relève qui apparaisse possible dans le paysage politique actuel ?

  39. Marie

    Je reprends Impat
    « Nous allons voter pour apporter à la France les meilleures possibilités, les meilleures chances, de guérison »
    un présent à Marseille rapporte
    http://www.saladelle.fr/?p=9379

  40. Marie

    Pour Bayrou je partage l’avis du Flamant rose , car beaucoup semblent être oublieux
    http://www.saladelle.fr/?p=9345
    http://www.saladelle.fr/?p=9320

  41. quadpater

    L’Oiseau, j’ai aussi vu l’émission de Ruquier d’hier. Ce que je reproche aux chaînes est de présenter hypocritement Pulvar comme une chroniqueuse, alors que c’est une militante enragée dont la place serait plus dans des débats (où elle se ferait d’ailleurs exploser) que dans les ersatz d’interviews que lui confie Ruquier. Pour moi, voyez, qu’elle soit la nana de Montebourg ou d’un autre n’a strictement aucune importance.

  42. Rotil, à une election présidentielle on vote toujours « faute de mieux », en ce sens que personne (bon, à part moi, peut-être – :))…n’est parfait. Il y a forcément des choses à reprocher à chacun mais on choisit « le meilleur », qui n’est pas le meilleur possible dans l’absolu mais le meilleur de tous les candidats.
    Rien de plus normal que cela.

  43. Loaseaubleu

    D’accord avec vous quadpater. Et c’est ce que je reproche à cette nana c’est de fausser le jeu.

    Rotil il n’y a pas de relève parce que c’est verrouille. Pour percer un jeune candidat à la politique devra porter le chapeau de son mentor jusqu’à l’âge de la retraite, se faire formater à l’ENA,surtout ne pas avoir d’idée.
    Aucune chance pour les freelances. On raconte que Giscard occupant toute la place à droite Laurent Fabius a choisi d’aller au PS.
    N’est pas Bonaparte qui veut.

  44. Loaseaubleu

    BIEN DIT 

    Je veux bien qu’on fasse un remaniement, mais on manque de stock.
    — Claude Guéant

  45. Loaseaubleu

    Un compte rendu de l’emission de Ruquier diffusée hier samedi

    http://24heuresactu.com/2012/02/19/audrey-pulvar-agression-sectaire-contre-marine-le-pen/

  46. Souris donc

    Impat,
    Faute de grive, on va voter pour le merle ?
    Que Chirac, élu avec un score bananier et rad-soc dans l’âme, ait été un « Président de tous les Français » ligoté, on peut comprendre.
    Mais ce Sarkozy, qui a battu Ségolène à plate couture, avait un boulevard devant lui pour mener une vigoureuse politique de droite, surtout pendant l’état de grâce, les autres groggy.
    Première chose qu’il nous fait : Ouverture à gauche.
    Erreur monumentale. La gauche, obligée de surenchérir et ricaner pour exister.
    Plus personne ne comprenait rien à rien, il nous a tous tourneboulés, Sarko.

    J’aurais bien aimé que Sarkozy l’admette et pousse une candidature Fillon, en avant, calme et droit.

  47. Souris donc

    Marine Le Pen savait bien qu’en allant chez Ruquier, elle allait comparaitre au Tribunal Révolutionnaire avec Accusateur Public, le minable Ruquier-Tinville et ses substituts. Je la plains moins que quand ils ont ridiculisé et humilié le pauvre Philippe Poutou.

    http://www.philippebilger.com/blog/2011/11/olivier-nabandonne-pas-ton-camarade-poutou-.html

  48. Lisa

    Quel courage ! je suis contente de vous l’avoir indiqué….

  49. Le meilleur ? Disons, le moins mauvais !

  50. Fillon ? Souris voyons il dégaine sa pince à linge plus vite que son ombre…

  51. Sophie

    En tout cas, Pulvar a rendu Naulleau et Polac inoubliables!

  52. Marie

    http://pasidupes.blogspot.com/
    un blog à suivre pour contourner les médias!

  53. Marie

    Pour ceux qui regrettent qu’il est laissé les palestiniens rentrés à l’Unesco, vous n’avez pas compris semble t il le pourquoi tant vous êtes obsédés par le problème.

  54. Patrick

    Si vous l’avez compris, Marie, venez nous l’expliquer !
    😉

  55. quadpater

    Je ne pense pas qu’il y ait urgence à entamer une nouvelle discussion sur la Palestine et Israël dans les commentaires du présent article.

  56. Je l’ai déjà dit en d’autres lieux, mais quel que soit l’un des cinq en France la politique est une farce grotesque. Ils sont tous d’accord sur l’essentiel de leurs idées, c’est juste dans leur application qu’ils divergent. En gros, ils sont tous sociaux démocrates, du soce dème mou au soce dème dur.

  57. Amaury,
    si l’on vous suit et qu’on a pour habitude de voter quand même, il suffit de recenser pour chacun le pire de ce qu’il propose. Puis d’opter pour le moins pire… Dans ce cas, impat montre la voie…

  58. Je veux bien, mais je pense quand-même qu’on n’est pas forcément « obsédé » si on désapprouve le soutien de Sarkozy à l’entrée des Palestiniens à l’UNESCO.

  59. Souris donc

    Amaury, c’est ce que dit Dominique Reynié, nous avons assisté à la fin des utopies nazi et communiste, ce qui se passe actuellement montre la fin de l’utopie social-démocrate. Ce qui se profile est totalement neuf, les mouvements ethnoculturels à l’échelle planétaire et Internet amèneront à redéfinir le contrat social. (Il redoute « la montée des populismes » issue du contentieux avec l’Islam).

  60. Souris donc

    Version absolument glop, hilarante et géniale du bilan Sarkozy :
    http://ilikeyourstyle.net/2012/02/21/bilan-subjectif-de-laction-de-nicolas-sarkozy/
    Au lieu de décerner des palmes ou des étoiles Michelin, ce sont des glop/pas glop.

  61. Marie

    Mauvais point pour le PS? les officiels chinois n’ont pas souhaiter rencontrer Fabius , qui de ce fait n’a pas fait sa conférence et est reparti… L’internationale socialiste n’a pas la cote en Chine!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :