Que ne l’a-t-il fait plus tôt ?

Depuis son entrée en campagne présidentielle Sarko annonce quotidiennement, ou presque, une série de mesures qu’il souhaite faire adopter au cours du prochain quinquennat.

La liste est longue. TVA « sociale », facilités de construction (les + 30 %), apprentissage élargi, horaires et salaires discutés en entreprises, banque de l’industrie, taxe Tobin, suppression du collège unique, autonomie des lycées et collèges, taxation des exilés fiscaux….

Après chacune de ces annonces, vous l’avez certainement remarqué, la critique systématique des opposants tient en cette interrogation : « Que ne l’a-t-il fait plus tôt ? »

Imparable, non ?

Et d’autant plus commode que ça sonne bien, et que ça porte. Surtout quand on du mal, bien du mal, à pouvoir désapprouver ces mesures.

Il faut bien dire que si nous sortions d’un quinquennat à la Chirac, ou à la Mitterrand, il faudrait les comprendre, ces opposants. Des années sans trop bouger, des années de représentation, quelques coups fourrés énormes bien dissimulés, du genre écoutes téléphoniques…tout cela vous endort sans coup férir. Les Français, encore maintenant, après cinq années d’hyper activité dont deux ou trois années de crise internationale, ont encore l’esprit tout engourdi d’étonnement. Un Président, ça peut donc faire des choses, des tas de choses ?

Mais oui, ça peut. Des choses qui plaisent, des choses qui ne plaisent pas, mais ça peut faire bouger la France, un Président.

Seulement voilà, si on peut faire bouger la France, cela prend énormément d’énergie mais cela demande aussi du temps. Du temps pour réfléchir aux projets, du temps pour convaincre les équipes de travail, du temps pour élaborer les lois. Et surtout, surtout, du temps pour faire discuter, amender, voter ces lois par le Parlement.

Le Parlement est seul habilité à transformer un projet de loi, ou une proposition de loi, en loi applicable. Et c’est très bien ainsi. Mais, qui pourrait le nier, que de palabres, que d’amendements, que de blocages par multiplication des dits amendements ou par les durées parfois volontairement gonflées des interventions à la Chambre !

Entre les travaux d’élaboration et les travaux de mise en application, il y a en démocratie un cycle incompressible. En conséquence le nombre de mesures mises en œuvre, même par un Sarkozy, s’en trouve limité.

Inutile de rappeler… si, pardon, c’est utile de rappeler car c’est facile d’oublier, qu’entre 2007 et 2012 le monde a connu un remue-ménage incroyable, au plan économique certes mais aussi au plan politique.

A-t-on oublié Merkozy ? A-t-on oublié l’incroyable fréquence des réunions européennes, des réunions du G20 qui furent nécessaires pour gérer cette crise ? Se rend-on compte que ces réunions mobilisaient certes les chefs d’Etat et de gouvernement, mais aussi leurs ministres, mais aussi leurs administrations pour préparer les argumentaires, établir les projets de décision, évaluer les coûts, estimer les calendriers ? Toutes ces opérations, au cours desquelles la France a souvent assumé un rôle dirigeant, peut-on croire qu’elles se déroulaient sans une incroyable dépense d’énergie ?

Les journées n’ont que 24 heures, les années n’ont que 365 jours.

Pendant les cinq années écoulées, en dépit de tous ces troubles, la France a bénéficié d’une équipe qui a réalisé une incroyable quantité de transformations dans le fonctionnement politique et économique du Pays. Davantage, bien davantage, que toutes les équipes précédentes. Aurait-elle pu en faire plus ? Peut-être, avec une opposition moins systématique. Mais dans les conditions réelles de notre vie politique, probablement pas.

En tout état de cause, nous savons maintenant que les nouvelles mesures proposées vont obtenir l’aval de nombreux opposants actuels. Car pour proclamer si fort « Que ne l’a-t-il fait plus tôt ? »… il faut vraiment que, de ces réformes à venir, ils aient envie. Très envie.

Nul doute qu’ils y penseront, dans l’isoloir.

20 Commentaires

  1. Lisa

    L’article est d’impat ? ou de Laurent Guedon ?

  2. Bonjour Lisa. l’article est de Impat, le nom et le lien de ce Laurent Guedon ont débarqué en bas du texte pour une raison qui me reste mystérieuse !

  3. …et mon commentaire ci-dessus a attendu 3 minutes avant d’être publié. Allez savoir pourquoi ?

  4. Guenièvre

    Tout cela est vraiment plein de bon sens Impat. La démocratie ça prend du temps , beaucoup de temps. De toutes façons on reconnait les critiques fallacieuses au fait qu’elles disent une chose et son contraire .Pendant un moment « les réformes donnaient le tournis », aujourd’hui  » il aurait dû en faire davantage »si je comprends bien . On a aussi :  » il n’a rien fait » ou  » cela n’a servi à rien » .Pourquoi avoir été vent debout contre ce qui n’a pas été fait ou qui n’a servi à rien alors ?

  5. QuadPater

    3 mn est un délai raisonnable pour une intervention humaine répondant à l’action quasi-instantanée d’un anti-spam. 🙂
    Mais réglons cela ensemble en-dehors de ce fil, s’il vous plaît.

    Q.P.

  6. Ce soir, Hollande sur France 2…

  7. Guenièvre, votre remarque de 2h05 fait penser à une intervenante sur…un autre site, qui avait qualifié la réforme des retraites de « misérable » pour ensuite affirmer après son adoption que ce n’était qu’une « réformette ».

  8. N’y a-t-il pas moyen de supprimer ce lien ?

  9. Patrick,… »Hollande sur France 2″…
    Qui est-ce ?

  10. kacyj1

    Excellente mise au point Impat.
    Toutes proportions gardées, j’utilise également le parallélisme avec nos propres comportements :
    1) Nous programmons tous un ensemble d’actions, de décisions en ce qui concerne notre vie personnelle. Il est rare que nous menions à bien l’ensemble de cette programmation en raison de l’apparition d’obstacles que nous n’avions pas prévus, d’éléments nouveaux qui étaient imprévisibles, de personnes qui nous mettent des bâtons dans les roues, ce qui ralentit le rythme, voire fait échouer ce que nous avions projeté, etc.
    2) Le contexte fluctue de manière continue, nous obligeant à prendre de nouvelles décisions, à entreprendre de nouvelles actions, à constater des dysfonctionnements qui ne nous apparaissaient pas auparavant, etc…

    Pourquoi voudrait-on qu’il en soit autrement en matière de décision et d’action publiques, pour lesquelles la complexité est autrement plus importante, avec un ensemble d’acteurs autrement plus nombreux et plus divers, comme le rappelle à juste propos cet article.

  11. Oui, très bonne démonstration.

  12. Sophie

    A propos de Hollande, ci-joint un magnifique lapsus de Moscovici qui invite à visiter le site de la campagne en l’appelant « Tout sauf Hollande ».

    Ecroulée!

  13. Ben, vous ne connaissez pas ? Gouda, Edam, Mimolette…

  14. Tout sauf Hollande
    C’est sans doute son subconscient…

  15. hathorique

    Excellent « Lapsus memoriae » de ce turlupin contrepétriste.
    et après Fabius un autre ex futur ministre des Affaires étrangères qui s’éloigne vers le cimetière des éléphants, encore que ce jeune éléphanteau n’a pas eu le temps de voir pousser ses défenses.
    in mémoriam .

    Comme dans la pièce de Calderon, pour les socialistes, « la vie est un songe » dont ils ne veulent pas être éveillés, toute réalité est une illusion trompeuse qu’il faut combattre, leur ressort est celui du rêve et de l’irréalité de la réalité.
    Malheur à ceux qui les éveillent de leurs rêves d’utopie collectiviste, à mort le porteur de mauvaises nouvelles.

    Abandonnons les à leurs songes et à leurs chimères, la vérité est ailleurs .

  16. hathorique

    un vidéo intéressante sur la vraie nature de Hollande révélée par J.L Mélanchon qui l’a côtoyé durant de nombreuses années.

    http://www.lepoint.fr/politique/election-presidentielle-2012/regardez-melenchon-sur-hollande-je-ne-lui-pardonnerai-jamais-15-03-2012-1441546_324.php

  17. plantigrade69

    « Il faut bien dire que si nous sortions d’un quinquennat à la Chirac, ou à la Mitterrand, il faudrait les comprendre, ces opposants. Des années sans trop bouger, des années de représentation, quelques coups fourrés énormes bien dissimulés, du genre écoutes téléphoniques…tout cela vous endort sans coup férir. Les Français, encore maintenant, après cinq années d’hyper activité dont deux ou trois années de crise internationale, ont encore l’esprit tout engourdi d’étonnement. Un Président, ça peut donc faire des choses, des tas de choses ? »
    Paragraphe parfait, qu’il faudrait reproduire sur tous les sites.
    Même si je soutiens depuis le début que Sarko souffre de ne pas avoir fait la seule chose pour laquelle il avait été élu.

  18. Plantigrade, je devine (?) que vous faites allusion aux problèmes de violence et sécurité dus essentiellement à l’immigration musulmane.
    En effet il n’a pas, à ce jour, réussi à résoudre cette question. Mais à mon sens il n’est pas « juste » de dire qu’il n’a pas « fait » cette chose pour laquelle il avait été élu.
    La population immigrée n’ayant cessé d’augmenter, la pente « naturelle » eut été que sa minorité violente fasse accroître l’insécurité. Or cette dernière, si elle n’a pas crû, n’a pas augmenté.
    Il y avait eu plusieurs semaines d’émeutes très violentes en banlieue parisienne, en 2005 je crois. Ces émeutes ne se sont pas reproduites à la même échelle. Est-ce parce que leurs auteurs sont devenus de petits anges, ou parce que certaines mesures se sont avérées efficaces ?
    Autre petit exemple, le problème lancinant de la rue Myrrha. On n’en parle plus, ne serait-il pas à peu près réglé ?
    Au total cette difficulté me semble provenir essentiellement de la politique de non sanction adoptée par la justice. Pour lutter contre cette énormité, ont été décidées les peines plancher et les mesures anti-récidivistes. C’est insuffisant, ce n’est pas rien.

  19. Le karcher, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :