Le candidat des médiocres

Nous y sommes ! Les citoyens français, ayant cessé d’abreuver leurs sillons d’un sang impur, se dirigent doucettement vers les urnes, carte d’électeur en main ! Et, sans surprise, s’orientent vers une élection dont le clivage attendu est gauche/droite ! Mélenchon, Montebourg ou Éva Joly faisant de la simple figuration, il semble acquis, même pour le moins attentif des électeurs, que le vrai combat des chefs, ce sera Hollande/Sarko.

Il aurait été farce que Sarko ne se présente pas, le PS ayant fait l’intégralité de sa campagne contre lui. Fermons les yeux, rêvons un brin et imaginons que le Président ait déclaré qu’il ne se présentait plus au suffrage ! Gueule des socialistes ! Tous leurs arguments de campagne siphonnés en quelques minutes ! Mais le Président n’est pas farce et a annoncé sa candidature. Dont acte.

Il est de notoriété publique que le règne de Sarkozy a muselé la presse. Elle s’est suffisamment plainte des inadmissibles intrusions de l’Élysée dans les moindres recoins de la plus obscure salle de rédaction ! On frémit à imaginer que le Président n’eut pas muselé les plumitifs de tout… poil, ceux-ci étant, à l’instar des artistes, très majoritairement de gauche, y compris durant ce dernier quinquennat. Qu’eût-ce été sans ces muselières?…

C’est donc François Hollande qui se retrouve ipso-facto « le candidat des médias ». On reconnaîtra, à la décharge de ces derniers, que ce n’est pas eux qui l’ont choisi. Mais tout de même, cette hagiographie journalistique est assez étrange…

Car, en fait, que nous servent habituellement les médias ? Et bien, globalement, ils nous présentent des inconnus qui seront oubliés dans 8 jours, certes, mais qui sont beaux, jeunes et bronzés. Ces OVNI au bagout impressionnant, à la gestuelle déliée et au botox inébranlable constituent en effet le gros de la cohorte que l’on nous sert inlassablement dans la presse sous toutes ses formes.

On ne peut donc que s’étonner que l’idole des pigistes soit un gros balourd, sapé comme un sous-préfet, coincé comme un ado tracassé, à la diction hasardeuse, affichant un sourire niais, aussi déterminé qu’une sole à l’étal d’un poissonnier et dégageant autant de sex-appeal que ladite sole. Son humour, comme le reste du personnage, est lourdaud, son esprit de répartie hésite entre le zéro et l’infiniment petit, bref, c’est un remède à l’amour !

« Mais, objecteront certains, ne sont-ce point là de détestables arguments ad hominem [1] ? Seuls comptent les idées et le programme, voyons ! »

OK, on oublie ses bajoues et son air de chouette et on se concentre sur les idées… Nihil novi sub sole, les « idées » de Hollande sont un ramassis de consensus censés rassurer l’agriculteur berrichon, l’enseignante préretraitée, le petit rentier du onzième, l’écolo bobo en mal de recyclage, le métalo syndicaliste, l’immigré de quatrième génération accro au hallal, le jeune cadre, dynamique, certes, mais prudent, le lycéen soucieux de sa retraite, l’interminable intermittent, la femme de ménage sous-payée, les agences de notation, Angela Merkel, les Grecs et mon chat.

Autrement dit, c’est du pipeau !

C’est pourquoi je tire très sincèrement une profonde révérence face aux médias hexagonaux. Voilà une improbable baudruche ânonnant des niaiseries qui se présente sans rire aux présidentielles, et mes amis les journalistes continuent à l’encenser comme l’homme providentiel qui sauvera la nation.

Et cela, ça révèle leurs réelles convictions socialistes. Et leur abnégation ! Ce sont des vrais, des purs, des incorruptibles. Ils ont lu Jaurès une fois pour toute et rien ne les détournera de leur salvatrice mission qui est, comme chacun sait, d’éclairer le peuple. On aurait aussi bien pu leur coller Martine Aubry, Ségolène Royal, Pol Pot ou Mickey Mouse, peu importe ! Et même si l’on a tenté, et avec quelle infamie !, de les museler, mes distingués confrères, n’écoutant que leur courage et conscients de leur devoir messianique, continueront à braire du côté du socialisme, même si pour le coup, le poulain est tout à la fois adipeux et désincarné.

Chapeau bas, mes chers collègues !

[1] L’argument ad hominem tend à devenir un crime contre l’humanité. Nous voilà devenus de purs esprits.

31 Commentaires

  1. Hollande ? C’est Monsieur Prudhomme.

    Mais si par malheur il était élu, son sabre en bois affute par Zolanchon se transformera

    en  » Barbier de Sibérie « 

  2. Expat

    Je pense qu’il n’a aucune chance. J’ai regardé « parole de candidat » ce WE avec Sarko – il n’était pas mal du tout.

  3. patricksurlenet

    Hollande et ses moulins à vent…

  4. Argh ! WordPress a changé mon pseudo !

    Je répète (pour voir si ça marche) :

    Hollande et ses moulins à vent…

  5. Argh ! WordPress a changé mon pseudo !

    Je répète (pour voir si ça marche) :

    Hollande et ses moulins à vent !

  6. Marie

    Une attaque wordpress ? mon ordi débloque lui aussi!

  7. Marie

    harrrrrrrrgh
    impossible d’atteindre le site!

  8. Un coup sur la tête de Sarko suivi d’un coup sur la tête de Hollande…
    Attention à vos doigts, Sophie manie le marteau !

  9. Yaakov Rotil

    Sophie a la forme…

  10. Hollande le fossoyeur : après s’être rendu au collège juif de Toulouse, acompagne par le Maire de la ville il fera une déclaration publique Place du Capitole. Ce qui n’a pas empêché B. Hamont d’annoncer la suspension de la campagne électorale à Toulouse……..
    La Roche Tarpeienne ce sera pour le 6 mai

  11. Marie

    Bon visiblement j’arrive à commenter, il ne faut pas chercher à comprendre… Sur le sujet de Toulouse je dois dire que la déclaration de MLP était celle de quelqu’un qui sait dépasser le temps électoral contrairement à Hollande qui se rue à Toulouse pour se montrer. Il n’est pas encore en place zut à la fin!

  12. La Roche Tarpéienne après le Capitole !
    Excellent !

  13. Sophie

    Non, non, pas la faucille! Ni la tondeuse, d’ailleurs!

  14. Joseph Prudhomme dans ses œuvres:

    Hollandec aurait pu le dire

    C’est mon avis et je le partage
    Ôtez l’homme de la société et vous l’isolez
    Il,faut craindre que l’ambition ne soit que la couverture de l’orgueil
    Je jure de soutenir, de défendre nos institutions, et au besoin de les combattre
    Je ne connais pas d’endroit ou il se passe plus de choses que dans le monde
    La mer ? Une telle quantité d’eau frise le ridicule
    On ne va jamais plus loin que lorsqu’on ne sait pas ou l’on va
    Poursuivre ses penchants Il lui suffit d’obéir à son caractère
    La nature est prévoyante : ell fait pousser les pommes en Normandie sachant que c’est dans cette région qu’on boit le plus de cidre

  15. Averell

    J’ai cru en Sarkozy (pour lequel j’ai voté) jusqu’à cette guerre en Libye qui m’a montré le petit minable, le forcené du clientélisme. Et je ne parlerai pas de F. Hollande qui n’est rien. A présent ce petit personnage offre en pâture les expatriés, pardon les exilés, au bon peuple de France ! Tout ceci est à pleurer. La France a un avenir sinistre devant elle. Ci-joint, un article à méditer :
    http://danilette.over-blog.com/article-guerre-en-libye-le-monde-arabe-s-enfonce-dans-l-anarchie-generale-70632685.html

  16. Vous avez raison mais avec Hollande à l’Elysee, nous aurons Aubry à Matignon, Mêlanchon au social Hamont à l’Interieur et peut être Boniface au Quai.
    Vous voyez le tableaux?

  17. Marie

    @Averell
    Clientélisme au sujet de la Lybie??????

  18. Non Marie, c’et juste l’alibi.

  19. Georges Kaplan

    « aussi déterminé qu’une sole à l’étal d’un poissonnier »
    J’adore 🙂

  20. Averell

    @Marie
    Clientélisme l’air de rien. Avec l’affaire libyenne, Sarkozy a réussi à exciter jusqu’à la gauche pantouflarde qui tout à coup s’est sentie prête à emboucher les trompettes de guerre. Et comment ? En déclarant qu’on allait protéger les Libyens contre les Libyens (????!!!!). A ce propos, la Libye qui est à présent dans un état proche de l’anarchie et où les règlements de comptes se multiplient dans les villes et les campagnes ne voit guère de soldats français destinés à… protéger les Libyens contre les Libyens. Cette façon de manipuler les «bons» sentiments made in France est une abomination. Mais passons ! Il n’est pas impossible que je vote pour Sarkozy, une fois encore. Cet homme imprévisible et quelque peu fantasque vaut tout de même mieux qu’un Hollande, un homme capable de faire bailler jusqu’aux protozoaires.

  21. Hollande , »Capable de faire bailler jusqu’aux protozoaires « j adore!!!
    Ce n est peut -être pas très aimable pour le président , je l avoue, mais puisqu entre deux maux il faut choisir,je n hesite pas le moins du monde et je prends Sarko!

  22. Je suis bien de votre avis, Marie.

  23. À la décharge de Hollande il faut rappeler qu’il se retrouve là à l’insu de son plein grés.

  24. C est vrai ,nous aurions pu avoir DSK…

  25. Marie

    Hollande toujours de parole s’étalait ce matin sur RMC! La décence ne l’étouffe pas pus que Valls qui twitte pendant la cérémonie à Paris!

  26. RENE

    Pour moi j’appel Hollande « monsieur marionnette » ou l’autre pays du fromage .

  27. kravi

    Sophie, moi qui possède un physique irréprochable, je vous le dis : on ne se moque pas du physique des gens ad hominem.

  28. Marie

    A sortir, dans les dîners en ville, entre la poire et le fromage:
    « Pour un Pays bas votez Hollande ! »

  29. Aventin

    Qui prend au sérieux ce monsieur ?

  30. Sophie

    Malheureusement Aventin, oui, il y a des gens qui le prennent au sérieux. Pourquoi, je ne sais pas, mais c’est un fait. Déjà, chez Weight Watchers, ils sont tous admiratifs!

    Sinon, j’apprends que Kravi possède un physique irréprochable. Parfait, ça nous fait un point commun! Ad hominem!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :