Du bon usage du temps d’antenne

C’est un sentiment de stupéfaction qui nous a d’abord dominé. Bien sûr nous compatissons, nous nous rendons compte de l’horreur du geste, en particulier la façon dont ce démon a tué cette petite fille. Mais comment en est-on arrivé là ?

C’est à peine si le discours a changé. Lorsque Breivik a commis son effroyable carnage, on a bien sûr accusé le discours islamophobe. Aujourd’hui, on désigne  les mêmes coupables. En effet, Moahammed Merah aurait agi de cette façon ignoble à cause de Claude Guéant et Nicolas Sarkozy. Cette indécence est stupéfiante ! De la Dépèche au Huffington Post, la déclaration de Hollande fait le tour des rédactions :  “Il y a des mots qui influencent, qui pénètrent, qui libèrent, ceux qui ont des responsabilités doivent maîtriser leur vocabulaire”. Les charognards sont là, après Bayrou et Mélenchon voici Hollande ! Ces gens-là en arriveraient presque à rendre Marine Le Pen sympathique, si elle ne se joignait finalement à la troupe sur un autre registre.

Au fond, ils se révèlent : comme ils disposent d’un temps d’antenne limité, ils réclament leur part d’exploitation de l’horreur, ils perçoivent comme une terrible injustice l’horrible boucherie de Toulouse : elle profite au Président en exercice…

Il ne leur a pas fallu quarante-huit heures !

À propos de Tibor Skardanelli

Je suis un nain fameux

10 Commentaires

  1. Marie

    Non Skarda pas 48 h, Hollande sur RMC hier matin et ce soir ils parlent déja de propos indignes à leurs sujets! J’ai aussi entendu sur FR3 Midipy hier soir la journaliste insinuer que c’était de la faute à Sarko!Aucune dignité ni retenue , en tout cas dans la presse suédoise pas une ligne sur le PS on parle juste de Sarkozy et Guéant!

  2. Yaakov Rotil

    Oui, c’est ignoble.

  3. hathorique

    Oui Skarda
    pour illustrer votre juste propos,
    un article ignoble, ignominieux, indécent, insultant, nauséabond, infâme, dégradant pour celui qui a écrit ce torchon, un obscur chroniqueur qui après avoir échoué au Post, sévit au N.O.
    Les tombes ne sont pas refermées, que déjà resurgissent les moisissures de la haine, car il ne s’agit nullement dans ce papier (ce torchon !) de l’exercice normal de la critique politique d’un adversaire à combattre mais de la destruction systématique d’un ennemi à abattre par tous les moyens.
    Il est regrettable que Jean Daniel, fervent admirateur de Camus ne soit devenu un étranger dans son propre journal,

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/505974-tueur-de-toulouse-sarkozy-president-protecteur-ou-president-metteur-en-scene.html

  4. Sans oublier le président du CFCM venu nous ressortir son verset 32. de la Sourate 5 tronque comme toujours.

    Celui précisant que celui qui tue un homme c’est comme il tuait toute l’Humanite
    Il oublie la restriction  » qui tue un homme virgule qui lui même n’a pas commis de meurtre ou une iniquité.
    Restriction de taille qui dénature le verset.
    À comparer avec le Talmud Traite Sanhédrin IV verset 5
    Même formulation sans la restriction et un second verset précisant :  » celui qui sauve un homme c’est comme il avait sauvé l’Humanite entière.
    Il n’y a pas son pendant dans le Coran
    Il est vrai que comme l’a joliment écrit Daniel Sibony :  » le Cirana à ingurgité la Thora et recrache les juifs  »

    Marre de la takkyia, et des journaleux ignorants juste bons à servir la soupe.

  5. QuadPater

    Bonsoir.

    Il y a 3 ans, un reportage de Canal+ affirmait que les auteurs de l’attentat de la rue des Rosiers étaient des nazis. Eh non, c’était bien le Fatah.

    On a cherché sans en trouver des accointances de Fofana avec l’extrême-droite.

    Il faudra bien un jour que nos politiques et nos médias se rendent à l’évidence : la bête immonde n’a plus la même gueule qu’en 1942. Cela fait des dizaines d’années que tous les assassins et tortionnaires de juifs sont des arabo-musulmans, que ce sont aussi des arabo-musulmans qui propagent un antisémitisme qui motive suffisamment pour tuer, que ce sont majoritairement des arabo-musulmans qui organisent les trafics d’armes lourdes et de drogue en France, qu’au moins un prénom musulman est cité dans chaque fait divers faisant la une des journaux. Ils maltraitent leurs nanas, veulent tuer les caricaturistes et rétablir le délit de blasphème. Ils forment une proportion respectable des personnes activement recherchées et de la population pénitentiaire.

    Les nazis modernes se sont contentés, que je sache, de quelques bals costumés et de tags sur des tombes. Ils ne représentent plus rien de vivant et concret ; ce ne sont que des symboles. Ne redoutons-nous pas bien davantage qu’un de nos enfants se convertisse au salafisme plutôt qu’il ne rejoigne un groupe néo-nazi ?

    Pendant ces décennies les politiques, la presse se sont focalisés sur des mots de le Pen-père tandis que des antisémites qui, eux, passaient à l’acte au lieu de blablater se multipliaient en banlieue. En 2005 j’ai commencé à comprendre en constatant que l’indignation devant le mot Kärcher faisait oublier que dans la cité des 4000 un petit garçon était mort par balles. Que des jeunes émeutiers noirs et arabes faisaient pleurer des bonnes âmes qui n’auraient pas hésité à demander à l’armée de tirer s’ils avaient été blancs et cathos.

    L’indécence dénoncée ici a de beaux jours devant elle. Elle est déjà majoritairement vue comme normale et naturelle dans l’opinion. L’élection probable de la Baudruche va l’officialiser pendant 5 ans. Ça va être long.

  6. QuadPater

    Le 19/3 SOS Racisme redoutait la piste raciste.
    Hélas ils n’avaient pas tort. Mais ils l’ignoraient.

    Le 20, déclaration commune avec la Licra : « […] un élément semble acquis: des personnes ont été abattues en France parce que maghrébines et juives »
    On perçoit une pointe de réjouissance : ça pue la peste brune, c’est bon pour notre business, coco.

    Le 22, carrrrramba, encore raté ! la peste n’a de brune que la peau, le prétendu tueur de Maghrébins se prénomme Mohammed, zut encore une fois les fachos s’en tirent bien. Petit salto arrière : on en appelle alors à l’unité nationale.
    C’est étrange comme appel parce qu’elle ne m’a pas paru très en danger ces jours-ci, l’unité nationale. À part peut-être un léger clivage entre ceux qui voulaient que le RAID dégomme direct l’assassin et ceux qui veulent garantir à cette ordure un procès équitable, il me semble que nous étions unis dans l’horreur.

  7. Il y a également le tweet de Nicolas Chapuis « journaliste  » au nouvelobs écrivant :
     » @nicolaschapuis  » putain je suis dégoûté que ce ne soit pas un nazi « 

  8. Quelques heures après l’issue de cet horrible drame, il me semble que les seuls commentaires que nous devons nous autoriser sont les deux suivants :
    Le respect dû à la mémoire de toutes les victimes, aux parents des enfants assassinés, aux familles de tous les tués par ce monstre.
    L’admiration et la reconnaissance envers les équipes qui ont réussi à identifier l’assassin en un temps que personne n’osait espérer, et à le supprimer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :