16 ans, 1918

La lettre ci-dessous fut adressée en 1918 au Ministre de la Guerre par un jeune homme de 16 ans.

En illustration figure la photocopie de cette lettre telle qu’elle fut retournée au demandeur avec le tampon du bureau de recrutement de l’infanterie.

Ce jeune homme possédait le certificat d’études, et n’a jamais eu ensuite un autre diplôme.

Pendant la seconde guerre il était moins jeune, il n’a pas été mobilisé car il avait 4 enfants.

Monsieur le Ministre,

Profitant d’une époque où la France a besoin du sang de ses enfants, je me suis engagé à remplir dès maintenant les devoirs qu’elle nous demande.

Impatient de partir, n’étant que de la classe 22, j’essaye de me grandir aux yeux de mon Pays.

Oui, mon sang bouillonne, je veux partir, et fermement, je vous fais cette publication.

J’ai mon père soldat, mon frère engagé dans l’aviation, et moi, je n’ai qu’un seul désir, les rejoindre.

Écoutez-moi , Monsieur, et, je vous prie, ne jetez pas cette lettre comme un  » chiffon de papier ».

Lisez, et de grâce répondez-moi. Excusez cette hardiesse, mais quand un Français s’est promis de ne pas rester ignorant du sort de ses frères qui là-bas tombent sans cesse, vaillamment et sans plainte, il n’est guère d’obstacle qui puisse l’en empêcher.

C’est à vous seul que je m’adresse, c’est de vous que j’attends une réponse.

Espérant cette missive qui me permettra d’exécuter mes désirs,

Recevez Monsieur le Ministre, tous les remerciements d’un fils de France.

Réponse, manuscrite :

Les règlements en vigueur ne permettent pas de s’engager avant 17 ans révolus.

Pour le Ministre, par son ordre, et par délégation spéciale du Directeur de l’Infanterie,

Le Chef du Bureau du recrutement.

 

3 Commentaires

  1. grandgil

    Ce bel article fait écho à une constatation que quelqu’un a laissé sur mon blog suite à un de mes textes :
    « le peuple qui oublie ses morts est condamné tôt ou tard à sombrer dans l’insignifiance. »
    http://mesterressaintes.hautetfort.com/archive/2012/04/01/le-vieux-drapeau-abime.html#comments

  2. Expat

    très bel article (ou il faut le dire, lettre ! )

  3. Les hussards de la III° République ont su forger une Nation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :