Le dinosaure est une source inépuisable de joie

Et de revenus pour le cinéaste, l’éditeur de figurines et d’images, et le scientifique payé pour nous fournir une explication du monde. Explication sans cesse falsifiée au sens poppérien, c’est-à-dire réfutée par d’autres scientifiques, car ce qui ne se réfute pas tient du dogme et non de la science.
Le scientifique est donc un homme heureux. Surtout celui qui veut réfuter les hypothèses antérieures sur l’extinction des dinosaures.

Car on n’observe plus les dinosaures in situ, quelques os fossiles du mésozoïque permettent de reconstituer des squelettes entiers qui font du bien à la billetterie des muséums d’histoire naturelle. En effet l’enfant possède un tropisme naturel vers le dinosaure, ce qui offre aux parents une bonne alternative les jours de pluie. Et comme on n’observe plus les dinosaures in situ, le scientifique peut réfuter et falsifier tout à son aise. Ainsi va la science.

Longtemps on a cru que Dieu a créé les animaux afin qu’ils croissent et se multiplient et fassent le bonheur de l’Homme au Paradis Terrestre. Dans cette hypothèse, l’extinction des dinosaures s’expliquerait par un coup de gomme de Dieu mécontent des proportions de ses premières esquisses. Ou d’une étourderie de Noé. Mais on est dans le dogme irréfutable.

Le scientifique, lui, a d’abord pensé que le dinosaure s’était fait manger tous ses œufs par des prédateurs plus petits et plus agiles.

Cette théorie fut réfutée. Le scientifique suivant a pensé qu’un astéroïde géant avait frappé la terre et que la poussière dégagée avait obscurci les nues, empêchant la photosynthèse et provoquant une glaciation fatale aux dinosaures.

Puis cette théorie fut falsifiée à son tour au profit de celle des supervolcans qui ont provoqué de grands désordres, des nues obscurcissantes réfrigérantes en même temps que les laves grillaient tout sur leur passage, que la mer se retirait ou avançait, c’est selon. On peut supposer que les dinosaures éloignés du supervolcan seraient alors morts de froid et de faim, tandis que les plus proches tombaient tout rôtis.

Mais voici que le scientifique réfute et falsifie et avance une hypothèse totalement nouvelle :
Le dinosaure herbivore est mort d’avoir émis trop de méthane, il a été asphyxié par ses phénoménales flatulences.

C’est dans le Current Biology daté du 8 mai.

« Ces énormes animaux comme le diplodocus, dont le poids était en moyenne de 20 tonnes, avaient à l’instar des bovins d’aujourd’hui des microbes au sein de leur flore intestinale qui produisaient du méthane dans le processus de fermentation digestive de leur nourriture constituée de végétaux.

« ‘Un simple modèle mathématique laisse penser que les micro-organismes qui vivaient dans le système digestif de ces dinosaures sauropodes pourraient avoir produit suffisamment de méthane – un puissant gaz à effet de serre – pour avoir un impact important sur le climat de l’ère du Mésozoïque’ (-250 millions à -65 millions d’années), explique Dave Wilkinson, de l’Université de Liverpool, et principal auteur de ces travaux parus dans la revue américaine Current Biology datée du 8 mai.

« Ainsi, en prenant comme référence un dinosaure sauropode de masse moyenne d’environ 20 tonnes, et sachant qu’il en existait à l’époque des dizaines par kilomètre carré, les chercheurs ont calculé que ces animaux produisaient durant leur passage sur Terre quelque 520 millions de tonnes de méthane par an. » [1]

Un scientifique de l’Université de Liverpool n’est sans doute pas un plaisantin. Encore que « des dizaines [de dinosaures] par kilomètres carré » me semble sujet à caution, il ne doit pas être à la bonne échelle. Ensuite, qui finance la recherche ? Quelque chose me dit que l’on est en train nous dissuader de manger de la viande, en suggérant qu’il en va de même avec le méthane émis par nos paisibles Charolaises. La vache péteuse, en plus effrayant.

Admirez le raisonnement :

« Pour chaque kilo de viande que vous mangez, c’est 10 Kg de céréales qui ont été ‘gâchées’, mangées par l’animal. Combien de personnes auraient pu échapper à la famine avec ces 10Kg de céréales ?

« La terre pourrait nourrir tout le monde. Il suffirait que le monde ‘civilisé’ mange moins de viande, cela ferait une production de céréales énorme qui pourrait être mieux utilisée.

« Chacun est responsable. Les céréales qui alimentent nos viandes sont importées de pays du sud. Moins de viande, moins d’importation, plus de céréales pour les pays ‘pauvres’… » [2]

La Commission ne devrait tarder à remettre son nez dans nos assiettes et à émettre une directive normalisant la portion de viande. La portion congrue.

[1] AFP via Libération.

[2] Ecologiquement.fr

20 Commentaires

  1. Fumez pas, buvez pas, mangez peu, mangez 5 fruits et légumes , faites vous vaccinez,mettez vos ascenseurs aux normes,chauffez-vous moins, bouclez votre ceinture, assurez vous, empruntez les passages piétons, attendez que le petit bonhomme soit vert, installez des détecteurs de fumée, mettez un casque,allumez vos feux de positions,déclarez vos maladies contagieuses, présentez vos papiers, pour vos papiers d’identité sur la photo ne souriez pas n’ouvrez pas la bouche, pas de fond blanc, col dégagé,pas de foulard, pas de lunettes épaisses, pas de reflets sur les verres.
    Et maintenant pétez pas ?

    J’aurai dû voter Cheminade

  2. QuadPater

    Bonsoir !

    Le dinosaure herbivore est mort d’avoir émis trop de méthane, il a été asphyxié par ses phénoménales flatulences.

    Scénario de Dave Wilkinson : L’atmosphère se remplit de méthane pendant 165 millions d’années. Rien ne se passe. Et en peu de temps tous les dinosaures tombent, asphyxiés.
    Les autres bestiaux survivent. Pourquoi ?
    Hypothèse la plus probable : ils portaient des masques.

  3. Souris donc

    Raisonnement : Le méthane est plus léger que l’air, les animaux plus petits restaient dans un environnement gazeux encore respirable ? Les dinosaures plus grands, ont été asphyxiés en premier, donc ils ont cessé d’émettre, du coup l’air s’est alors purifié ?
    Et puis, le méthane n’a qu’une durée de vie de 8 ans (rien par rapport aux temps géologiques), il est oxydé par des radicaux hydroxyles HO et transformé en CO2.
    (CH4 + OH = CH3O2 + H2O)
    Il aurait fallu une sérieuse surpopulation de dinosaures (des centaines au kilomètres carré, quasiment un élevage en batterie…) pour qu’il y ait un confinement tel que ces grands bêtes s’asphyxient. Ce que je ne comprends pas, c’est que le méthane est inflammable. Il devait bien y avoir des orages, pourquoi les nuages de méthane n’ont-ils pas explosé ? Ce sont des accidents domestiques qui arrivent tous les jours. Les coups de grisou aussi(grisou = méthane).

  4. Moralité : Lisez La Genèse

  5. Souris donc

    Une bonne critique de l’écologie politique :
    « Le fanatisme de l’Apocalypse, Sauver la terre, punir l’homme »
    Pascal Bruckner (Grasset, 2011)

    « Enfin quelqu’un qui ose démonter la stratégie des diseurs de mauvaises aventures, qui depuis des millénaires nous prédisent la fin du monde et qu’il faut se repentir de nos fautes. Après avoir longtemps occupé le domaine religieux, ils s’incarnent maintenant dans l’écologie de la mauvaise conscience. Le but est de gagner de nouveaux adeptes en promettant un avenir noir et à culpabiliser l’humanité.

    Alors si vous en avez marre qu’on vous reproche d’aimer vivre et vous amuser, lisez ce livre, vous retrouverez votre sourire au moins l’espace d’un week end. »
    (Commentaire sur Amazon)

  6. Sophie

    Les maîtres censeurs….

  7. Souris donc

    Oui, Sophie, les maîtres censeurs, les prescripteurs qui veulent votre bien. Les bovins d’élevage sont les nouveaux dinosaures qui accélèrent le « réchauffement climatique d’origine anthropique ».
    L’homme qui mange la viande des bovins est le fossoyeur de la planète.

    La fin des temps est proche ! Vous êtes dans le VRAI ! Brandissez l’empreinte écologique ! Emmerdez votre voisin, votre famille, vos amis, vos collègues et confrères, votre gouvernement ! C’est pour leur bien ! Culpabilisez-les tous ! Sauvez la planète !

  8. QuadPater

    Hypothèses de travail.

    – L’angle d’inclinaison du rectum des grands dinosaures devait être obtus (dirigé vers le haut). Car si le méthane avait été violemment projeté vers la terre, il aurait asphyxié d’abord les petits bestiaux qui traînent par là (enfin, ceux qui ont oublié leurs masques), ainsi que les éleveurs des troupeaux, avant de grimper dans l’atmosphère. Cette orientation du canal anal entraînait également une projection vers le haut des petites fientes post-prandiales, par conséquent une meilleure dispersion de l’engrais naturel.
    – cette projection ascensionnelle du méthane explique parfaitement les nuages énormes de ce gaz retrouvés sur Uranus et Neptune.
    – Les nuages d’ammoniac sur Jupiter et Saturne, eux, sont aisément expliqués par l’inclinaison pénienne, elle aussi vers le haut. Ces deux planètes sont plus proches que celles à méthane car le jet d’urine était en toute hypothèse moins puissant que les flatulences.
    – Dès lors l’absence d’explosion est logique : la majeure partie du gaz était expulsée de l’atmosphère.
    – Il apparaît ainsi évident que si asphyxie il y a eu, elle ne put être causée par un gaz naturel qui ne restait pas longtemps sur notre planète.

  9. Souris donc

    Pour qui veut consulter l’original en anglais du Current Biology, c’est là :
    http://www.cell.com/current-biology/fulltext/S0960-9822%2812%2900329-6

  10. plantigrade69

    Il y a aussi une nouvelle théorie: l’attraction terrestre aurait été beaucoup plus faible au temps de la splendeur des dinosaures. Avec l’avenue de l’attraction telle qu’elle est aujourd’hui, leur surcharge pondérale les aurait tués.
    Vivement la prochaine.
    En réalité, j’ai avalé tous les bouquins du regretté Stephen Jay Gould… passionnant! Je recommande, entre autres: « le pouce du panda »!

  11. Souris donc

    Et « Le sourire du flamant rose », moi aussi, j’ai beaucoup aimé S.Jay Gould, le don qu’il avait de détricoter les idées réçues, le savoir sans cuistrerie, la gentillesse intransigeante pleine d’humour.

  12. Planigrade69, … » l’attraction terrestre aurait été beaucoup plus faible »…
    Et la boucle est bouclée. L’attraction terrestre était plus faible parce que la terre était plus petite. Elle était plus petite parce que depuis le réchauffement climatique l’a fait gonfler. Donc tout ça c’est la faute au réchauffement climatique. Donc c’est l’homme qui a tué les diplo. Le salaud.

  13. Souris donc

    L’homme est un salaud qui réchauffe et saccage la planète. Un slogan admis comme un dogme. Derrière les dangers pour la planète de la consommation de viande (surtout le cassoulet, gros producteur de méthane), il y a le dogme de l’empreinte carbone ou empreinte écologique.

    Définition : « Surfaces équivalentes nécessaires pour absorber les émissions de CO2 dues à la consommation d’énergie fossile et à la consommation de produits manufacturés ».

    Or ces « surfaces équivalentes nécessaires » sont toujours exprimées en surface de terre productive. Sous-entendu, nous saccageons la planète pour nos besoins extravagants dictés par l’industrie agroalimentaire ou autre.
    Si vous mangez une fraise à Noël, elle vient du Cap, il faut ajouter au coût de sa production, le coût en kérosène de son acheminement par avion. Pareil pour un iphone. Un gaspillage. L’activité humaine épuise la planète.

    Il y a un biais dans ce raisonnement :

    « Les surfaces équivalentes nécessaires ». On nous culpabilise automatiquement avec la déforestation. Surtout au détriment des tribus amazoniennes dont le mode de vie ancestral est menacé (on défend les souchiens, à condition qu’ils soient brésiliens…) Or le CO2 est absorbé également pas les océans qui ne font pas le tri entre CO2 d’origine naturelle ou anthropique.

    Un bonne critique du dogme de l’empreinte écologique :
    http://imposteurs.over-blog.com/article-reduire-l-empreinte-ecologique-ou-reduire-l-empreinte-des-ecologistes-85934787.html

  14. plantigrade69

    Souris,
    « On nous culpabilise automatiquement avec la déforestation. Surtout au détriment des tribus amazoniennes dont le mode de vie ancestral est menacé (on défend les souchiens, à condition qu’ils soient brésiliens…) »

    Dans le mille!

  15. Souris donc

    magistrale réfutation ! Quad, faut immédiatement écrire un article pour le Current Biology !

  16. Souris donc

    Arnaque, mais succulente :
    http://www.wwf.fr/s-informer/calculer-votre-empreinte-ecologique

    « Calculez votre empreinte écologique »

    « …Imaginez que vous êtes un Robinson Crusoé isolé sur une île déserte : quelle devrait être la taille de votre île (terre, lagon et mer accessible compris) pour vous permettre de vivre en autarcie de façon durable et répondre à vos besoins en nourriture, chauffage, matériaux de construction, air pur, eau potable, absorption de déchets ?
    Cette surface représente l’empreinte écologique de notre Robinson Crusoé. On comprend intuitivement que si le mode de vie de notre naufragé exerce une pression trop forte sur son île (s’il fait par exemple des grands feux de camp tous les soirs pour tromper sa solitude), c’est-à-dire si son empreinte écologique est supérieure à la taille de son île, sa survie risque d’être compromise à plus ou moins long terme…  »
    —————————————-
    Qu’en déduit le lecteur naïf ?
    – Que la survie de l’homme est compromise puisqu’on lui martèle jour et nuit qu’il exerce une pression trop forte sur la nature.
    – Subliminal : soyez décroissant ! Le questionnaire y incite fortement. (« Combien de fois mangez-vous de la viande par semaine ?… »)

    (Résultat en ce qui me concerne : il faudrait 2,9 planètes. La honte.
    Et encore, ils n’envisagent même pas qu’on puisse prendre un bain tous les jours, puisqu’ils vous demandent « Combien de fois par semaine vous vous douchez »)

  17. QuadPater

    3 planètes remplies de Souris donc !?!!

    … ah, non, c’est une arnaque… J’ai eu bien peur.

  18. Souris donc

    Reçu du wwf le mail suivant :

    « Bonjour,

    Vous avez calculé votre empreinte écologique. Nous vous remercions pour votre implication et vos engagements à la réduire. Vous trouverez ci-dessous la liste de vos engagements.

    Les mètres carrés que vous épargnerez sont des ressources que vous rendez disponibles pour d’autres habitants de la planète : d’autres hommes et femmes, d’autres espèces… Ils permettent aussi de maintenir le capital de la Terre pour les générations futures.

    Vos engagements sont : 0 »

  19. QuadPater

    Quad, faut immédiatement écrire un article pour le Current Biology !

    Si tu veux.
    Je pense leur proposer la théorie – esquissée naguère dans « les deux France » – selon laquelle les bouses socialistes sont les enfants légitimes du couple Sœur Théresa / Patrick Lozès.

  20. QuadPater

    Mon empreinte c’est 2,5 terres. Et encore je ne leur ai pas dit que Chérie a un 4×4, que le fiston passe au moins 20 mn sous la douche, que dimanche j’ai repris 2 fois du rôti et que le bouledogue fabrique en permanence un méthane particulièrement corrosif et perceur de couche d’ozone.

    ———-
    Engagements : 0 –> il ne faut pas cliquer sur non partout !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :