Une Nouvelle Chapelle Morale

Donner des gages de bonnes intentions me déplaît beaucoup, je ne le ferai donc pas. Ainsi nous avons trouvé notre antisémite, alléluia ! Nous avons débusqué la bête, après le traître de JCall, le catholique sournois, nous avons l’anarchiste de droite digne héritier de Céline et Drieu La Rochelle. C’est vrai, on aurait pu croire que ce qui était important l’autre jour, c’était le limogeage de Zemmour: pas du tout, ce qui était important c’était : « Idem quant aux êtres humains de confession juive, là il s’agit d’évoquer le risque de « retour des fameuses z-heures les plus sombres de notre histoire »… »Vichy, Pétain et tout le saint-frusquin habituel de l’indignation sélective en kit. »

Je n’aime pas ce passage, mais ce que j’aime encore moins c’est le débat qui a suivi, cette façon de tout rapporter au problème de l’antisémitisme, aux dérapages, aux idées supposées des uns et des autres. J’ai eu droit à: « les gens comme toi Tibor, ils sont des milliers, des centaines de milliers. Ils croient que nous les juifs formons une sorte d’essaim… » Que dire? Protester de sa bonne foi ? Dire que l’on n’est pas antisémite? Ces méthodes sont indignes, ce sont précisément celles de la gauche morale: considérer comme un ennemi, un raciste, tout ce qui dépasse, car que penser d’autre? Si je vois les juifs comme des insectes c’est que je suis un antisémite.

Voici ce que devient Antidoxe, un site obsessionnel sur la question de l’antisémitisme, un espace où tout ce qui ne pense pas comme il faut est automatiquement attaqué, la réplique de Rue89 où toute mise en doute du statut de victime des palestiniens, toute dénonciation de l’antisémitisme musulman est garantie de quolibets et de propos malveillants.

Je ne mets pas en doute la sincérité de ceux qui se sont offusqués du papier de Grandgil et sa défense maladroite. C’est bien ce qui m’inquiète le plus, ceux qui ont le bon droit pour eux, les guerriers du bien contre mal, les purs et les justes, qu’ils soient musulmans, chrétiens, juifs ou communistes ne sont pas accessible au doute, ne sont intéressés que par leur combat.

Je ne voyais pas Antidoxe ainsi, je le voyais comme un site où l’intelligence, la raison, la tolérance et la rigueur s’imposeraient. Or je vois venir le risque, contre lequel nous devons lutter, d’une nouvelle petite chapelle morale.

À propos de Tibor Skardanelli

Je suis un nain fameux

184 Commentaires

  1. QuadPater

    Luttons donc.

  2. grandgil

    Défense maladroite peut-être, mais devant un tel afflux de réactions d’une telle violence verbale, il est assez difficile d’argumenter.
    Je me sentais désarmé.
    Je ne leur répondrai plus par ce biais, je ne m’interdis pas d’autres biais.
    Si je trouve odieux et intolérable ce qui est arrivé aux trois jeunes juifs de Villeurbanne ce week end, je trouve tout aussi odieux et abject la haine que cela pourrait engendrer, ce serait que les agresseurs ont déjà gagné.
    La haine est abjecte, d’où qu’elle provienne, quelle que soit son prétexte invoqué, et ceux qui s’y adonnent ont tous pour caractèristique de ne pas assumer il est vrai.

  3. grandgil

    Et précisons que je me fais un point d’honneur de ne pas sombrer pour autant dans la haine de mon côté, je ne ressens que du mépris.

  4. grandgil

    Je suis disert, mais c’est utile..
    D’un autre point de vue, la violence des réactions montre que ce que j’écris les touche, et ce malgré leurs dénégations forcenées.
    Ironie de la chose, sur Agoravox, pour ceux de l’autre camp, fanaticophiles, je suis à n’en pas douter un agent de la Hasbarah.
    Et Merci Tibor.

  5. Un site obsessionnel sur la question de l’antisémitisme ? – C’est vrai que c’est bien dommage, mais on entend beaucoup parler, en ce moment, d’actes antisémites, le dernier en date c’était il y a 2 ou 3 jours… Du côté de Lyon, je crois, et un peu avant, des lycéens insultés à Paris.
    Alors, oui, certains d’entre nous sont en émoi.

    Je n’ai pas relu le fil du monsieur de JCall, je n’ai pas souvenance de l’avoir taxé de traître. Être aveuglé par une idéologie n’implique pas forcément la traîtrise. (Cela dit, il existe des exemples où cela y a mené, comme du temps de Pétain, mais passons…)

    Cher Skardanelli, je vous vois bien en colère et bien critique pour pas grand chose. Que vous teniez à ce que chacun respecte les termes de notre charte et s’abstienne donc de propos insultants, je le conçois tout-à-fait, cette position est légitime.

    Mais je ne crois pas souhaitable d’aller trop loin dans la retenue, car nous courions alors le risque d’un manque de spontanéité.

    Par ailleurs, vous le savez, dans une discussion, il y a toujours des digressions, c’est inévitable et je n’y vois pas de problème.

    Bien à vous !

  6. grandgil

    L’émoi n’excuse en RIEN la violence verbale et les injures.

  7. Yaakov Rotil

    Grandgil,

    Vous êtes vraiment incapable d’arrêter avec votre haine à toutes les sauces?
    Nous, juifs, sommes agressés tous les jours ou presque, et il faudrait dire « halte à la haine!  »

    Il n’y a pas de haine, mon vieux, juste de la colère et de l’écoeurement, et vos propos qui renvoient dos à dos les agresseurs et les agressés m’écoeurent aussi !

  8. grandgil

    Ce que je vous propose, car me répondre de cette manière, avec le prisme de l’anonymat, est facile, c’est d’en discuter par mail, ce qui sera un substitut de rencontre réelle, mais plus constructif.
    Je remarque que c’est votre premier com sincère.
    Je le redis inlassablement, la haine, quelle que soit sa justification, est par essence odieuse.

  9. grandgil

    Qu’il est donc facile et paresseux de voir la paille dans l’oeil du voisin et de refuser de voir la poutre dans le sien !

  10. Bibi

    Les martyrocrates, ce sont tous ceux qui, par passion ou par intérêt, exploitent ou fabriquent la souffrance de celui qui, a priori, présente le profil idéal de l’innocente victime à protéger. Des martyrocrates, on en rencontre tous les jours dans les prétoires, dans les salles de rédaction, sur les plateaux de télévision, dans les cortèges des manifestations de rues. Pourquoi ce phénomène est-il apparu? G.W. Goldnadel explique comment un processus de  » victimisation  » s’est mis en place, consécutif au traumatisme de la Shoah, médiatisé dans les années 70 et suivi d’un cortège d’injustices et de violences inouïes. Dans l’Etat-nation occidental considéré comme responsable de l’Holocauste, s’est créée une nouvelle religion doloriste, avec ses démons déclinés (Hitler, Le Pen, Bush, Sharon) et ses martyrs successifs (les Juifs, les Arabes, les étrangers…). L’esprit de système qui en a résulté a donné lieu à tous les excès, cela dans la plupart des domaines: Mai 68, le Proche-Orient, les médias, la délinquance, la justice ou même chez certaines organisations dites  » antiracistes « . Par cette analyse implacable et sans concession au cœur de l’inconscient collectif et de l’histoire contemporaine, l’auteur souhaite en finir avec la martyrocratie et retrouver le chemin de l’humanité vraie.
    Copié d’Amazon, présentation du livre « Les Martyrocrates, Postures et impostures de l’idéologie victimaire » de G.W. Goldnadel.

  11. grandgil

    Quant au reste, je m’arrêterai là, comme on dit « on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif » comme disait ma grand-mère, ce serait don quichottesque

  12. Guenièvre

    @ Skardanelli,

    Je n’ai jamais écrit ni pensé que Grandgil était antisémite. Par contre je lui ai dit qu’il était difficile de dialoguer avec lui, sur ce sujet en tous cas, parce que nous l’avons bien fait sans problème sur l’éducation par exemple J’ai essayé sur le MRAP mais c’est lui-même qui revenait sur « la haine des uns et des autres » et qui pour finir a parlé de « commissaire politique » . Cette thématique de la haine dès que l’on émet des critiques sur l’Islam est pénible , Quad avait donné des arguments objectifs et Grandgil ne les a pas du tout relevés. Vous trouvez qu’il a été maladroit dans sa défense ? Pas seulement ! C’est peut-être parce qu’il s’est senti attaqué dès le départ mais il a usé des procédés qu’il dénonçait chez les autres :

    « Procès d’intention » :

    Quant aux persécutions anti-chrétiennes, parlons en tiens, en passant, sur le plan des actes ou des soutiens concrets, c’est le vide, le néant, à commencer par les chrétiens d’Occident qui s’en foutent, et beaucoup ne sortent ces persécutions que pour justifier leur islamophobie

    Psychologisation :

    Il n’y a rien de plus dur parfois que de reconnaître ses tavers et reconnaitre cette haine est des plus durs, je n’attend pas que vous le fassiez.

    «Ironie »

    « Les gens du MRAP y sont méchants, y z-aiment les musulmans qui mangent les enfants ma bonn’dame… »
    Quelle hauteur de raisonnement !

    Jugements péremptoires sur la manière d’argumenter sans développer lui-même d’argumentaire :

    « L’argumentation de ce commentaire est des plus faibles sur le plan de la réflexion. »

    « argumentez au lieu de vous fonder sur des allégations. »

    sur le mrap qui n’aurait qu’une préoccupation

    « Ce ne sont que des suppositions hasardeuses dans le sens qui vous arrange, aucun argument solide. »

    Contre taguieff qui démontre cette non objectivité et ce parti-pris

    « , ce n’est pas parce que l’autre en face entretient les haines qu’il devient justifiable de le faire de son côté » ???

    Je veux bien que certains aient réagi trop rapidement mais outre le fait que l’on peut essayer de les comprendre, on peut penser que de telles répliques ne sont pas pour apaiser le débat.

  13. Yakoov est un des seuls ici à ne pas être anonyme…

  14. Chère Guenièvre, je suis d’accord mais le sujet c’était le sort qui est fait à Zemmour, problème autrement plus préoccupant, nous n’en avons pour ainsi dire pas parlé et il n’y a pas eu d’autres articles sur le sujet. Une presse diffusant en continue la moraline anti-raciste à la façon de la Pravda, l’acharnement contre Zemmour, les drapeaux turcs et algériens à la Bastille, toute cette bouillie idéologique voilà le problème, selon moi.

  15. plantigrade69

    Voici ma première intervention à l’article de Grangil:
    « J’en ai assez de ces massacres inter ethniques en Afrique entre chrétiens et musulmans! »
    L’affirmation ci-dessus est du même acabit que “Personnellement, j’en ai plus que ras le bol de ces conflits importés en France entre communautés, conflits d’un autre âge, de haines antédiluviennes cuites et recuites, mâchées et remâchées, que l’on retrouve aussi d’ailleurs entre d’autres communautés sur le territoire français.”

    Et voici la réponse de grangil:
    « A Plantigrade, cherchez donc sous Google les articles d’un certain Amaury Watremez les articles qu’il a écrit sur les chrétiens d’Orient, repris par divers sites. Vous m’en direz des nouvelles et réfléchirez avant de vous lancer dans des insinuations hasardeuses vaguement teintées de calomnie. »

    J’avais commenté ses propos pas sa personne. Sa réponse n’est-elle pas pleine des insinuations qu’il me reproche?

    D’autre part, à aucun moment je n’ai insulté, mais si critiquer des propos devient insultant alors c’est justement ce que vous auriez voulu pour ce site qui devient inepte.
    Enfin, j’assume le fait de prendre un pseudo car je suis sans ambages avec l’islam et je ne mettrais pas ma famille en danger pour ce que j’avance personnellement.

  16. Bibi

    Skardanelli (content de vous relire),

    Je pense que vous vous trompez de diagnostic. Ce qui est révoltant pour beaucoup est la fausse équivalence morale entre deux phénomènes ou événements. Et elle ne concerne pas que l’anti-judaïsme.

    Désolé, tout ne se vaut pas. Un agresseur n’est pas moralement comparable ou l’équivalent d’un agressé. Un faux n’est pas moralement pareil à un vrai. L’égalité n’est pas l’équivalent moral de l’inégalité, et ainsi de suite.

    Je déplore avec vous les attaques ad pseudominem, les notes « scolaires » que d’aucuns se permettent de donner aux commentaires/commentateurs, les débordements. Je crois que c’est évitable.
    D’autre part, attaquer et défendre des idées exprimées me paraît très positif.

  17. C’est exactement ce que je pense.en dépit des attaques répétées contre Goldnadel, de la part du MRAP en particulier.

  18. Hello Bibi, je sens un danger et je le dis c’est tout, je suis sinon d’accord sur la fausse équivalence morale, mais le sujet était avant tout la condamnation de Zemmour dont nous n’avons pas discuté : là était l’essentiel.

  19. Guenièvre

    Je ne crois pas : après l’introduction qui est effectivement le limogeage de Zemmour on en vient au sujet – c’est dit expressément- qui est  » la moraline  » , ce processus d’indignation continuelle où l’ on désigne les coupables et les vertueux qui plombe notre démocratie. Et ce « brouillage  » qui consiste à mettre sur le même plan les agresseurs et les agressés fait partie intégrante de cette « bouillie idéologique dont vous parlez – on a la même chose avec les affrontement entre la police et les délinquants ….

  20. isa

    Ska, ce que je lis sur le Net, même les commentaires Orange qui sont certes souvent débiles, mais qui reflètent néanmoins un niveau de réflexion français moyen(enfin, très moyen), c’est, en gros: ils nous em…nous les français ces juifs et ces arabes d’importer leur conflit chez NOUS!

    que veux-tu, je ne peux que m’étouffer, et c’est exactement ce que je comprends du texte et du raisonnement très très moyens d’un Grandgil.

    Perso, je ne peux pas laisser passer cela et c’est très grave, bien pire que le licenciement de Zemmour qui retrouvera (ou qui a déjà retrouvé) du boulot.

  21. Bibi

    Oy! On est d’accord! 😉

  22. Doc Chicago

    je suis mal placé pour prêcher la modération, mais il est vrai qu’il vaut mieux ne pas se focaliser, sinon le site va vite stagner. Cela dit je comprends en tant que libéral la crispation des juifs au vu des attaques mesquines qu’ils subissent en permanence de la part de la gauche, moi-même il arrive assez souvent qu’elles me rendent épidermique. Après, tant qu’on peut discuter, même vivement, tout va bien. C’est quand la discussion cesse parce que l’on considère qu’il y a un mur dans les esprits, ce qui arrive de plus en plus souvent en France, que cela devient inquiétant.

  23. isa

    En revanche, je suis d’accord pour dire qu’Antidoxe ne devrait pas aborder que le problème juif, mais en ce moment, que veux-tu…

    L’article de Cohen dans causeur est d’ailleurs très intéressant, dans la mesure où il te parle de l’assourdissant silence autour de l’identité des voyous tapant des juifs parce qu’ils sont juifs.

    Tu veux en revenir à Zemmour, ah au fait il est juif! Nan, je plaisante…Je ne pense pas qu’il y ait danger pour la liberté d’expression tant que le Net existe. Mais tu sais bien aussi que cette liberté concerne tant de sites « antisionistes » que certains d’entre nous, ici, ont cru trouver une acceuillante maison pour parler de ce qui leur tient à coeur.

    Mais encore une fois, d’accord avec toi pour ouvrir les débats sur des sujets plus variés.

  24. Bibi

    2ème accord! Où va le monde?! 😉
    N’ayant pas participé à l’anti-débat en question, mais ayant lu le billet, je ne suis pas sur que le cas Zemmour fut le sujet (je n’ai pas bien compris quel était le sujet, s’il y en avait un).
    L’auteur/modérateur aurait-il pu/du re-diriger la discussion là dessus?

  25. QuadPater

    Sur la notion d’insulte.

    Il s’agit d’une expression dégradante à laquelle nulle réponse autre qu’une surenchère ou un appel à sanctionner l’insulteur n’est possible. Une insulte met ainsi fin à un échange civilisé.

    Exemple et contre-exemple :
    Quad, arrêtez vos gémissements ! n’est pas une insulte : je peux répondre à cela, tandis que Ce connard de Quad en est une car je ne puis rien répondre d’autre que PPauvre crevure ! ou M’sieur, il m’a traité !

    Est-ce plus clair ?

  26. Bibi

    Isa, le cas Zemmour est un exemple de l’indignation à géométrie variable.
    C’est assez dangereux pour la République parce que selon cette approche, on n’est pas tous égaux: certains ont des droits et des devoirs différents de ceux des autres.

  27. grandgil

    Note personnelle, ça ne m’était pas venu à l’esprit, mais ces gens qui me reprochent de faire de l’autopromo m’en font en commentant mon article à 150 coms de leur part, parler de quelqu’un même en mal finalement c’est encore parler de lui, ce n’est pas logique, dîtes.

  28. De toute la discussion assez laborieuse autour de l’article Grandgil je retiens une impression, entre autres, qui mériterait je crois l’attention de tous.
    Les membres de la communauté juive, et leurs proches, font montre d’une susceptibilité particulièrement aiguë. La moindre critique, ou ce qu’ils interprètent comme une critique, les concernant ou concernant Israël, fait l’objet de leur part d’une immédiate accusation plus ou moins latente d’anti-sionisme, voire d’anti-sémitisme.
    Ce réflexe de leur part peut se comprendre, il s’explique par les années terribles qu’ont vécu leurs parents ou grands-parents et dont le souvenir est présent dans leurs familles plus encore que chez les autres.
    Mais il serait souhaitable que ces personnes soient conscientes de cette susceptibilité exagérée, qu’elles en reconnaissent l’existence et qu’elles s’en méfient.

  29. Hello Isa, on ne peut pas systématiquement démarrer sur les chapeaux de roue. Il faut que l’on arrive à trouver un moyen de se démarquer du vulgum pecus, oui pour le soutien à Israël et la vigilance en ces mauvais jours, non à la moraline. On ne peut pas chercher des poux dans la tête des gens à la moindre incartade. Tu ne peux les empêcher de penser ce qu’ils pensent, il y a un moment pour tout. Je ne suis pas d’accord avec toi, l’affaire Zemmour est exemplaire mais nous avons justement pris notre parti de la propagande actuelle, c’est ainsi que la liberté d’expression est mise en danger. Nous avons besoin d’air, nous ne pouvons pas rester purs : il n’y a rien de pire. En ce qui concerne Grangil, je regrette, cet aspect était tout à fait secondaire, je crois que dans un cas pareil il est vraiment contre productif de charger sabre au clair, vous avez l’air d’avoir de vieux comptes à régler avec lui, je ne connais pas l’historique, vraiment, mais pour l’instant, il ne me semble pas être insupportable, au contraire.
    Si je comprends bien, vous lui reprochez tous le double standard, et ce qui semblerait anodin à quiconque le lirait vous semble provocateur, je veux bien l’admettre, il est cependant essentiel de se réfréner, d’autant qu’à la différence de beaucoup de site notre maison commune offre la possibilité de réagir par des contre-articles à partir du moment où ils passent les standard du comité de rédaction, un moyen donc d’éviter le détestable esprit défouloir qui est la marque des indignés et des moralisateurs.
    C’est justement parce que nous sommes chez nous que nous pouvons prendre un peu de hauteur. La question de l’antisémitisme est extrêmement grave, il n’est pas question de s’étouffer, il est question de ne pas galvauder une cause. On ne peut délibérément confondre les antisémites et ceux qui pensent que les torts sont partagés entre juifs et arabes, car alors nous n’aurons plus personne à convaincre. Grangil pense que les torts sont partagés ? Fort bien, il a tort, montrons-lui, écrivons des articles dans ce sens, mais l’accusation d’antisémitisme est outrancière, soyons bienveillants, ne soupçonnons pas le pire systématiquement. Cette bienveillance est l’attitude contraire de l’indignation, les hommes peuvent se tromper, nous nosu sommes tous trompés, convainquons ne confortons pas les autres dans l’erreur.

  30. Bibi

    Et si votre impression est exagérée?

  31. Ce n’est pas un vouvoiement, c’est vosu ceux que Grangil a exaspéré….

  32. Bibi

    Skardanelli,

    Double Standard c’est le 2 poids- 2 mesures – et c’est ce que pratiquent les indignés à géométrie variable. Je ne sais pas si c’est le cas de Grandgil, qui ne m’intéresse pas.
    Il me semble que c’est la fausse symétrie/équivalence morale qui est problématique. En effet, la vision des « torts partagés » des anti-juifs et des juifs, des résistants et des collabos, des violeurs et des violés…
    Or le double standard est l’inverse. On n’utilise pas la même aune pour évaluer les actes des uns et des autres. Une aune pour les « martyrs certifiés » et une autre pour les « martyrisants certifiés ».

  33. Patrick

    Tibor, vous avez la plume adroite, pourquoi n’écririez-vous pas un article sur le licenciement de Zemmour ?

    Je précise ici que je suis d’accord, notamment avec Guenièvre et Plantigrade, sur l’attitude incompréhensible de Grangil. Il y a de la mauvaise foi, du procès d’intention, de l’inquisition et des menaces à peine voilées contre de supposées injures. J’ai donc décidé que je n’interviendrai plus sur ses fils. Je ne ferai plus de commentaire suite à ses articles, même s’il écrit des énormités inacceptables. Qu’il assume.

  34. Hérissons !

    Guenièvre, l’incompréhensible indulgence de Sardanelli, dont Grangil se rengorge, tient à ce que Skardanelli ne s’est pas arrêté à sa manière de commenter et de provoquer les réactions.
    __________________________________________

    Les termes les plus récurrents de Grangil sont « calomnie », « diffamation », « haine ».
    Il est assez gonflé de se plaindre de violence verbale quand il n’arrête pas de la pratiquer. Violence verbale que de menacer quelqu’un de la gendarmerie, violence verbale que de réduire son commentaire à la peur ou à la haine.
    __________________________________________

    Se plaindre sans cesse de l’anonymat est encore une menace. Grangil n’a pas l’air de réaliser que le pseudo est la règle sur tous les blogs, sites et forums et que le nom est l’exception, une recherche de notoriété pour une raison ou une autre, qui peut s’admettre et se justifier. Mais qui ne doit pas se retourner contre ceux qui sont sous pseudo. Ni permettre de menacer d’action en diffamation dès que la contradiction déplait.
    __________________________________________

    Ce sont ces manières qui sont à bannir d’un forum de la part d’un auteur. Qui se doit, lui, d’être exemplaire de l’esprit du forum.

  35. kravi

    Tibor, je vous sais animé des meilleures intentions, ami du peuple juif et hostile au totalitarisme islamique.
    Je crois cependant que vous vous trompez quand vous tentez d’instaurer une fausse symétrie, peut-être satisfaisante pour le bon sens et la logique mais totalement frelatée pour ce qui concerne la vérité et l’équité.
    Votre exemple sur le représentant de JCall est particulièrement éclairant. Il a bien entendu le droit d’adhérer au mouvement qu’il souhaite. Mais nous avons le droit de démonter ses arguments. Nous l’avons fait, je crois, sans invectives. À la suite de mon article sur les carences narcissiques, vous avez montré votre désaccord sans injures. Ce qui n’a pas été son cas. Les thèses de son mouvement peuvent être évidemment discutées, mais en fin de compte je considère à la lumière de l’histoire récente ses positions sont ineptes. Devrais-je le taire ? Personne ne lui a interdit de parler et nous lui avons répondu civilement, ce qui n’a pas été son cas.
    J’avoue être intolérant aux discours — et actes — qui me paraissent imbéciles ou suicidaires. Je ne vois pas pourquoi je devrais le taire.
    Et oui, j’avoue avoir l’épiderme particulièrement sensible au sujet d’Israël. Sans doute la fameuse paranoïa juive, parce qu’au fond il n’y a aucune raison. Je vous rejoins sur ce point que souvent les digressions concernent l’antisémitisme et ses avatars. Que voulez-vous, ça m’importe un peu plus que le sort de bateleurs de studio de télévision. J’essaierai de ne plus faire de H. S.

  36. Bibi

    Je suis allé sur le fil JCall.
    Celui que Skardanelli qualifie de traître a, à plusieurs reprises, affublé mon pseudo du glorieux titre « troll ». Et a pratiqué l’esquive pour ne pas répondre aux questions qui lui étaient posées ou aux arguments qui contraient les siens. Le type ne voulait pas débattre mais exposer son dogme.

  37. isa

    Ska, je ne le connais pas ce type, je t’assure, aucun souvenir de lui sur aucun site, même sur Causeur.

    Je suis allée en revanche sur le site dont il nous parle, ben, s’cuze, mais je trouve toujpours ses articles aussi nuls et mal écrits.

    Tu sais bien que je fais toujours la différence entre l’air, l’art et le fond, j’adore la façon d’écrire de Pirate malgré ses fautes, malgré le fait que je sois rarement d’accord avec lui, mais ce Grandgil, pour un site d' »élites », ben près peu pour moi, écriture minable, réponses dignes d’un demeuré exposant explosant sur le plan judiciaire!
    Pas d’accord, il écrit tant qu’il veut, mais on lui répond comme on veut, en lui disant chacun ce que l’on pense.

    A mon avis, je n’ai jamais lu un de ses articles au minimum équivalent à une des réponses qu’il a engendrée.

  38. Marie

    J’avais lu le billet de Grandgil sur un autre site et je l’avais trouvé intéressant . J’avais contacté Grandgil pour lui suggérer de le poster ici. Visiblement le dialogue est devenu rapidement cacophonie. Le sujet à la base c’était Zemmour dont certains ici semblent se ficher comme d’une guigne, dommage quand on aura fait taire ces hommes libres , on se dira et si jamais fait quelque chose pour préserver ces gens là. Isa vous considérer l’homme et non la parole de celui ci , c’est dommage. Onfray a dit de Zemmour c’est un homme libre qui n’appartient à aucunes chapelles, il est cultivé intelligent il argumente et écoute les autres en bref il autorise le débat! Réfléchissez à ce que ça veut dire!
    Je rejoins Tibor et Impat et je l’ai déjà dit ici amis de la communauté juive votre susceptibilité est le défaut de votre cuirasse.

  39. plantigrade69

    isa,
    avant que vous n’y veniez, grangil commentait fréquemment sur Causeur. Je dois dire qu’il y avait (à mon goût bien sûr) du bon et du mauvais, mais son antienne sur le soi-disant fait que les juifs mettent toujours la shoah en avant pour tout faire passer revenait toujours.
    Je lui ai souvent répondu sur ce sujet, disant qu’il faisait d’une goutte un océan, mais finalement, je mets au défi de trouver un officiel sérieux qui ait avancé ce genre de niaiserie. Mais peu importe c’est une obsession chez lui. Remarquez qu’après avoir mis dos à dos juifs et arabes, il a très mal pris quand j’ai fait exprès de parler de massacres inter ethniques alors même que ce sont des musulmans qui massacrent des chrétiens et non l’inverse. Le dos à dos oui, mais pas chez nous.
    En réalité les non juifs devrais prendre les juifs comme révélateurs, comme dans la bible. En effet à chaque fois qu’on s’en est pris aux juifs dans l’histoire, c’était le symptôme d’une société qui allait mal et qui allait à la catastrophe. Le fait que par la suite on ait su qu’ils était parfaitement innocents et qu’au contraire ils étaient un plus dans la société dans laquelle ils vivaient n’y a rien changé. Et aujourd’hui encore, au lieu de prendre le taureau par les cornes, on prend ces cornes pour faire cocus les juifs. Les vrais lucides comme Ska, Patrick, Marie, Guenièvre etc, sont finalement bien peu nombreux.
    Et c’est pour cela que, comme le disait Eden, le moins juif d’entre nous le redevient!

  40. isa

    Tout à fait d’accord avec vous l’Ours.

  41. Marie

    C’est cette chapelle là qui me fait froid dans le dos aussi

  42. Je rejoins Tibor et Impat et je l’ai déjà dit ici amis de la communauté juive votre susceptibilité est le défaut de votre cuirasse.

    Marie, c’est vrai qu’on est très susceptibles… L’opinion française divisée en deux durant l’affaire Dreyfus, six millions de gens partis en fumée ou par les balles entre 1939 et 1945, des pogromes en Palestine mandataires depuis 1926, et la résurgence d’actes antisémites, de plus en plus nombreux un peu partout en Europe…
    Nous sommes très susceptibles, et sans aucune raison…

  43. Yaakov Rotil

    Ben là-dessus nous sommes bien d’accord…

    C’est d’ailleurs pour ça qu’on n’a pas envie de se sacrifier, et qu’on apprécie pas vraiment l’idéologie du shahid chez nos « partenaires pour la paix TM »…

  44. plantigrade69

    Je voudrais aussi ajouter quelques points.
    Quand une personne notoirement antisémite se met à dire du bien des juifs pour des raisons politiques, croyez-vous que cela nous flatte ? Et même si elle en dit du mal, croyez-vous que cela nous meurtrit ? Non ! C’est quand les gens biens commencent à divaguer sur des lieux communs contre le juifs que ça fait très mal !
    Quand il y a largement plus d’une dizaine d’années les actes anti-sémites ont commencé en France qui s’en est inquiété sinon les juifs ? Et tout fut passé sous silence. Puis le premier homme médiatique à ma connaissance qui a brisé ce silence, ce fut Finkielkraut sur Radio J. Et comme il était issu de la gauche, cela fit le buzz. Mais ce ne furent, qu’invectives, quolibets et sur surtout dénégation des faits ! Pourtant dans les années qui ont suivi, devant la recrudescence des actes cela fut enfin admis. Mais combien de fois a-t-on entendu avec moquerie qu’il s’agissait encore de la fameuse paranoïa juive. Et pour ce courage, toute la gauche a honni Finkielkraut le vouant aux gémonies, allant jusqu’à le fasciser.
    Regardons aujourd’hui, tout ce qu’il se passe. C’est la déliquescence de la France. C’est triste à mourir. Et malgré le fait que dans le monde islamique, les chrétiens soient devenus des cibles privilégiées (et oui, il n’y a plus de juifs), et bien on fait porter le chapeau à Israel !
    Parfois, je suis moi-même embêté par le manque de rondeur de Bibi, la sensibilité réactive de Rotil, – plus rarement sur la causticité salace d’Eden, bien que j’en aie fait les frais – mais quelle importance ? En réalité cela me gêne simplement parce que je me dis au détour d’une de leur remarque : « merde ! un non juif peut mal le prendre ! » C’est absurde de ma part, la franchise est plus importante que tout ! Et ils me sont importants et par leur finesse et par leur intelligence et par leurs connaissances. Tous comme celles des non-juifs, évidemment. Car finalement pourquoi faudrait-il remarquer le côté brut de pomme de Bibi ou l’offuscation devant une expression d’un rotil ou d’un oiseau bleu quand un grangil nous resserre des insanités dont on intime l’ordre à notre intellect de répondre sur le fond ? Vous-même ska, avez été vexé par Bibi. Pourtant il argumentait ,il ne vous attaquait pas. Alors ne demandez pas à autrui…
    Personnellement, j’ai toujours discuté et ne suis quasiment jamais monté sur mes grands chevaux quand une phrase me déplaisait. Je ne suis pas assez bête pour ne pas savoir ce qu’on allait m’interjeter : une quelconque sensibilité exacerbée et de mauvais aloi. Alors je répondais sur le fond. Pourtant vous pourrez remarquer – il suffit de refaire un tour sur le fil en question – pour voir qu’on me répond peu, voire pas du tout sur le fond, préférant m’accuser de sous-entendus sur ce que je penserais de la personne envers qui j’argumente.
    Alors oui, la chair est à vif, mais l’avez-vous remartué ?… le monde est à vif, et les juifs sont devant. Poussez donc, passez devant, il y a de la place !

  45. Yaakov Rotil

    Cher plantigrade,

    Votre « En réalité cela me gêne simplement parce que je me dis au détour d’une de leur remarque : « merde ! un non juif peut mal le prendre ! » » est d’un intérêt considérable, je pense que vous touchez là un point très sensible. Il y a vraiment quelque chose à creuser ici.

  46. Florence

    Je trouve que Guenièvre, une fois de plus, dit des choses tout à fait justes. Planti aussi.
    La Shoah est en effet unique : le Peuple Juif était à exterminer jusqu’au dernier de ses représententants pour le « bien » de l’humanité.
    Le sort fait aux Juifs est historiquement parlant un signe avant-curseur.
    C’est aussi un fait indéniable que l’antisémitisme est en augmentation un peu partout dans le monde du fait de l’islam. Ce phénomène se passe aussi en France comme nous avons pu le constater avec horreur quand Mérah a tué des enfants juifs à bout portant.
    La tendance est aussi à rejetter la faute de l’agresseur sur l’agressé ou bien renvoyer les 2 parties dos à dos.
    Par exemple, le conflit « israêlo-palestinien » prétendument importé chez nous alors que cette importation n’est absolument pas le fait des Juifs mais est exclusivement du fait de certains musulmans.

    En fait, on reproche aux Juifs de ne pas plier l’échine, on leur reproche de ne pas battre leur coulpe comme les « occidentaux » le font avec un christianisme mal assimilé. On voudrait qu’ils soient pris à leur tour dans la grande culpabilisation.

    Je suis contente que les Juifs ne suivent pas ce mouvement collectif suicidaire actuel suivi par beaucoup trop d’occidentaux. Les Juifs nous montrent l’exemple à suivre.

  47. Hérissons !

    Marie, le sujet était-il Zemmour ?
    Il occupe 4 lignes au début. Puis il n’en est plus question. Une suite de lieux communs grandiloquents, creux, sans lien avec Zermmour. Vous y voyez une défense de Zemmour ? De la liberté d’opinion ? De la liberté ?
    ___________________________________

    On aurait pu recentrer le débat sur Zemmour et la liberté, l’auteur n’en a rien fait, il s’est complu dans les attaques et dans la victimisation de sa personne.
    Le nombril de Grangil, voilà le sujet des 200 coms.

  48. Hérissons ce n’est pas une question d’indulgence (à quel titre d’ailleurs ?), c’est une question de mesure, j’aurais préféré une critique sur le fond de l’article que la montée en épingle d’un aspect accessoire somme toute. J’ai apprécié un article prenant la défense de Zemmour, mal au goût de certains, mais prenant sa défense tout de même : l’essentiel à mes yeux.
    L’Ours je ne trouve pas que les juifs invoquent la Shoah pour un oui ou pour un non, je ne connaissais pas Grangil avant qu’il intervienne ici, si c’est effectivement ce qu’il pense j’en suis désolé pour lui : ne pas se rendre compte de ce qu’elle signifie est pour moi une faille, comme je l’ai dit c’est un passage qui me déplaît dans son texte mais il peut se comprendre dans la critique de la concurrence victimaire, je préfère le texte cité par Bibi à propos de l’ouvrage de Goldnadel.
    Guenièvre tout est question de point de vue, comme je le disais précédemment je lis ce texte comme une dénonciation de la moraline dont est victime Zemmour, le fait d’y ajouter les juifs n’est pas vraiment essentiel je crois, en tout cas ce que je regrette c’est notre tendance à la pratiquer : si nous montons sur nos grands chevaux à propos de ce texte que vaudront nos protestations face à de vrais propos antisémites ? Je préfère celui qui dénonce cette moraline qui empuantit tout, même si il inclut indûment les juifs, que celui qui partant de la dénonciation de l’holocauste en arrive, comme Edgar Morin à dire : « c’est la conscience d’avoir été victime qui permet à Israël de devenir oppresseur du peuple palestinien » ! Il y a là une différence essentielle.
    Kravi, je ne doute absolument pas de votre civilité et de votre pondération que j’apprécie. Je parle d’une ambiance générale, je me souviens entre autre d’arguments du genre : si Finkie adhère à JCall c’est qu’il manque de personnalité ou les juifs qui ne vivent pas en Israël n’ont pas le droit de critiquer Israël, ça plombe un peu le débat…
    Je suis bien embarrassé pour tout vous dire car je me trouve dans un espèce de no man’s land. Pour des raisons complexes je comprends très bien le point de vue juif, mais vivant essentiellement parmi des athées et des chrétiens je sais ce qui agace, de façon injustifiée le plus souvent, beaucoup de gens. Je suis sûr que le débat qui a suivi l’intervention de Grangil ne peut produire qu’une influence désastreuse sur un public non averti. Or si nous devons avoir un but c’est bien celui de remettre en question certaines idées reçues, nous devons pour cela non pas nous étouffer comme dit Isa, mais laisser plus d’espace à ceux que nous voulons convaincre.

  49. Lisa

    FLorence, voilà une reflexion à laquelle je n’avais jamais pensé, et je vous suis à 100 %.
    Et en effet battre sa coulpe c’est pas saint, encore moins saint !

  50. L’ours, non, la franchise n’est pas le plus important ! Le plus important est d’inverser la tendance.

  51. Et Bibi me fait sortit de mes gonds parce que c’est lui et parce que c’est moi.

  52. Florence

    Tibor

    il y a quelque chose qui m’agace profondément, c’est que, quand on fait une critique justifiée à l’encontre de certaines minorités, il faut toujours que cette critique soit assortie d’une autre critique visant au hasard les Juifs ou les occidentaux, pour faire bonne mesure et pour bien montrer que l’on n’est pas raciste. Il faut toujours diluer la critique de « certaines minorités  » avec d’autres critiques sur des gens qui n’emmerdent personne et qu’on mêle à l’histoire à leur corps défendant..

    Je refuse d’entrer dans ce mode d’expression car c’est faire le jeu qui veulent détourner la discussion sur ce qui ne fait pas problème mais qui fait polémique à tout coup.

    Les Juifs ne posent pas de problèmes importants en France, ni même de problème global. Ceux à qui cela pose problème, ce sont eux aussi qui créent des problèmes en France.

    Je ne vois pas au nom de quoi je me plierais à l’obligation de critiquer les juifs ou les cathos juste pour faire accepter une critique sur les problèmes posés par l’islam en France et en Europe.

    Les juifs ne posent aucun problème de liberté d’expression en France et donc je ne vois pas pourquoi ils auraient droit à une petite pique en passant sur le thème de la limitation de cette liberté d’expression qui nous est à tous très chère.

  53. Florence

    Du reste, la nouvelle appellation de cette chose-là , c’est « l’apaisement ».
    Vous allez voir que toute personne refusant de s ‘autoflageller sera immédiatement accusée de refus d’apaisement. Crime qui sera bien évidemment très grave et qui méritera d’être classé dans le camp du mal.
    Bien évidemment, il y a des catégories de population qui seront dispensées de pratiquer l’apaisement.

  54. Florence

    Je mets ici la copie du blog de Rioufol :

    Comment la barbarie s’installe en France

    Par Ivan Rioufol le 4 juin 2012 12h09| 197 Commentaires

    Ce lundi matin, les mouvements antiracistes n’avaient toujours pas fait connaître leurs réactions à l’information, connue depuis hier : samedi soir, à Villeurbanne (Rhône), trois jeunes juifs portant la kippa ont été agressés par une dizaine d’individus qui les ont frappés à coups de marteau et de barre de fer. Hospitalisées, les victimes sont ressorties avec cinq jours d’interruption de travail. Les agresseurs, décrits comme « d’origine maghrébine » par l’AFP, étaient toujours en fuite, lundi à midi. Selon le député du Rhône (PC) André Gerin, de telles agressions se multiplient à Villeurbanne. L’élu communiste ajoute : « Oui, la gangrène intégriste existe bel et bien dans des quartiers de France. Se diffuse ce poison de l‘obscurantisme religieux qui nourrit l’antisémitisme et le racisme anti-blancs. Arrêtons de faire l’autruche ». Pour Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) : « Tout se passe comme si Mohamed Merah (ndlr : le tueur de Montauban et de Toulouse, assassin de sept personnes dont trois enfants juifs exécutés dans leur école) était devenu une sorte de modèle, un exemple à suivre ». Dans le mois qui a suivi le drame, le Service de protection de la communauté juive a recensé 140 actes anti-juifs, soit le tiers des actes comptabilisés pour l’année 2011. La barbarie s’installe en France, dans l’indifférence des belles âmes et autres « humanistes » de salons.

    Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a condamné, lundi, un acte « très grave », d’une « violence insupportable ». Martine Aubry parle d’un « acte ignoble ». Ces indignations sont la moindre des choses. Mais il serait temps pour la gauche au pouvoir de se poser des questions sur les sentiments anti-juifs et plus généralement anti-français qui s’observent depuis longtemps dans les cités. Il serait temps qu’elle s’interroge sur ces mouvements prétendument antiracistes qu’elle protège en dépit de leur parti pris et des hiérarchies qu’ils opèrent dans les minorités à défendre. Il serait temps pour le PS qu’il confronte sa politique communautariste, destinée à s’attirer massivement l’électorat musulman, avec le risque de consolidation du multiculturalisme. Le député (UMP) Jacques Myard relate, ce lundi, qu’à Sartrouville (Yvelines), il a été accueilli sur le marché des Indes par une jeune adulte : « Vous n’avez rien à faire ici, ici c’est un terre arabe, c’est une terre appartenant aux musulmans, ce n’est pas une terre française ; vous êtes des racistes, des sionistes, vous devez partir ». Quand Manuel Valls demande à ses services une étude « sur ce qui a dysfonctionné » dans l’affaire Merah, il serait plus utile encore que le ministre de l’Intérieur se penche sur les mécanismes et les raisons qui ont créé des Français qui détestent la France et qui insultent, par leur intolérance et leur fanatisme, la démocratie laïque.

  55. Ça m’agace aussi, mais bon, j’évite d’en faire un plat aussi car on ne peut sans cesse être en train de reprendre autrui, il faut faire la part des choses.

  56. Averell

    @ Marie,
    Je vous reconnais au moins de la sincérité. Vous écrivez que le défaut de la cuirasse des Juifs, c’est leur susceptibilité. Fort bien. Je vais vous donner deux exemples et vous demande d’y réfléchir. Un enfant se fait gifler dans une cours de récréation parce qu’il est traité de «gosse de riches». Arrivé à l’âge adulte, il développe une certaine nervosité envers ceux qui traquent et dénoncent les riches. C’est «le défaut de sa cuirasse», n’est-ce pas ? Un enfant porte un nom à particule et on le bouscule en le traitant de «sale aristo». Arrivé à l’âge adulte, il développe une certaine nervosité envers ceux qui veulent envoyer les aristocrates à la lanterne. C’est «le défaut de sa cuirasse», n’est-ce pas ? Or, ce qu’a subi ce «gosse de riche» ou ce «sale aristo» n’est rien en comparaison de ce qu’à pu subir une petite écolière juive, en France par exemple. Vous comprenez ? Nina qui est une femme d’une grande pudeur pourrait vous raconter des choses fort instructives à ce sujet.

  57. Florence

    A Marie qui écrit : « Je rejoins Tibor et Impat et je l’ai déjà dit ici amis de la communauté juive votre susceptibilité est le défaut de votre cuirasse. »

    Peut-être que les Juifs sont susceptibles, mais ils ne sont pas les seuls et puis, comme défaut, on a vu plus emmerdant 😀 !

  58. Florence

    Tibor,
    peut-être pas nécessaire d’en faire tout un plat mais bon, un moment il faut dire les choses avant d’être excédé.
    Alors, je le dis clairement à tous ceux qui veulent faire une critique sur les problèmes posés par l’islam, ce n’est pas la peine dans rajouter une couche sur les juifs, les cathos, l’esclavage ou je ne sais quoi encore, pour s’acheter un brevet de morale ou jouer au mec juste et pas raciste.

  59. QuadPater

    Florence :

    Je ne vois pas au nom de quoi je me plierais à l’obligation de critiquer les juifs ou les cathos juste pour faire accepter une critique sur les problèmes posés par l’islam en France et en Europe.

    Au nom de la parité, Florence. De l’égale répartition des critiques. Du politiquement correct. Cela va tellement loin que j’ai pu lire sur un forum privé à peu près ceci :
    « Le problème avec l’islam c’est [bla bla bla] mais toutes les religions c’est pareil
    – pourquoi tu cites l’islam en particulier ? c’est toujours l’islam la cible
    – j’ai dit toutes les religions c’est pareil
    – pourquoi tu cites l’islam alors? »

    Et aucun des deux intervenants n’était musulman, cela va de soi.

    Contrairement à beaucoup ici, j’apprécierais qu’Antidoxe publie un/des articles d’un musulman militant. À la gloire de l’islam, contre Israël, etc… Et que son discours soit systématiquement démonté en petit morceaux, sans qu’une seule insulte soit proférée, juste histoire de mettre le projecteur sur les contradictions, la réécriture de l’histoire et du dictionnaire qu’un tel discours sous-entend.

    //message modifié par QP le 5/6/12 à 20:05

  60. Guenièvre

    @ Florence ,

    « … quand on fait une critique justifiée à l’encontre de certaines minorités, il faut toujours que cette critique soit assortie d’une autre critique visant au hasard les Juifs ou les occidentaux, pour faire bonne mesure et pour bien montrer que l’on n’est pas raciste. »

    C’est exactement comme cela que ça se passe , j’en ai encore eu un exemple cet après-midi. Et , Florence, je partage votre agacement et tout le reste de votre intervention !

  61. Florence, peut-être bien, mais bon, on peut ouvrir un autre fil sur le danger islamiste, le problème que j’évoquais était celui de la chasse au sorcière et de la moraline.

  62. Quad on ne voit pas l’échange dont vous parliez !

  63. Averell

    On évoque la susceptibilité des Juifs, le «défaut de leur cuirasse», fort bien. Et le défaut de la cuirasse des chrétiens en regard des Juifs, pas mal non plus. Mais je vais éviter de rentrer dans le sujet car je risque de passer pour un «vulgaire provocateur.» Il y aurait pourtant tellement à dire.

  64. L’ours, non, la franchise n’est pas le plus important ! Le plus important est d’inverser la tendance.

    Je crois, Tibor, qu’il y a là ce qui diffère dans nos approches, et ce qui vous agace chez moi. C’est que je pense que, pour inverser la tendance, la franchise est absolument indispensable. Et rétablir franchement certaines vérités historiques.

    Chercher à plaire en mettant de l’eau dans son vin (expression qui, je crois, vient du rituel juif de la bénédiction sur le vin) ne résoudra rien en profondeur.

    C’est un fait qu’on dérange aujourd’hui parce qu’on tient le coup et qu’on fait face. Mais nous demandons du respect d’abord. Nous ne crachons certes pas sur l’amitié en plus, mais le respect d’abord – je ne parle pas pour vous, bien sûr.

  65. plantigrade69

    Florence, Guenièvre,
    commentaires brillants et d’une grande justesse!

    Tibor, je vous comprends. Un ami à moi était chanteur dans une chorale catholique de haut niveau et, passionné de musique classique, je l’accompagnais souvent. De but en blanc, on me prenait naturellement pour un catho et j’en ai tout de même entendu des vertes et des pas mûres, surtout chez les catholiques fervents.
    Mais bon! il ne faut pas se formaliser (je dis ça au 1er degré), et les choses changent peu à peu. MAis pour quelqu’un comme vous, au milieu de gens qui doivent être des gens bien mais dont quelques uns annonent ce qu’on leur a appris ici ou là, cela ne doit pas être toujours simple.

  66. Averell

    @Rotil,
    Je sais fort bien ce que tu veux dire par : « C’est un fait qu’on dérange aujourd’hui parce qu’on tient le coup et qu’on fait face ». Mais j’aimerais que tu développes cette remarque qui est centrale, dans la pensée de Shmuel Trigano par exemple.

  67. Mais enfin Yaakov, il y a une différence entre franchise et vérité ! La franchise c’est dire sans ambages tout ce que l’on croit vrai, cela s’apparente le plus souvent au défoulement sur les forums et à l’arrogance de ceux qui finalement se moquent de ce que pensent les autres. Je crois que l’on peut-être diplomate et dire la vérité, je crois qu’il n’est jamais inutile de s’adapter à son auditoire. De ce point de vue il y a deux attitudes renforcer son camp, se trouver entre soi mais alors pourquoi faire un blog ? Pour se donner en spectacle ? Ce n’est pas ainsi que je vois les choses, nous sommes ici avec la volonté de contrer l’idéologie dominante sans devenir un nouveau fdesouche ou jssnews (je ne compare pas les deux, ne me tapez pas dessus).
    Comme le disait Quad j’aimerais que nous soyons capable de publier des papier de gens que nous combattons pour pouvoir les désosser ensuite sans haine, mais sans peur et sans compromission. Je voudrais un blog exemplaire, un lieu où la tenue correcte soit non seulement exigée mais appliquée, aussi bien dans les articles que dans les commentaires. Ce n’est pas la franchise qui compte, c’est l’exposé clair des idées. Une fois encore je regrette vraiment que nous ayons pas un ou des arabophones parmi nous qui puissent nous traduire certains articles de la presse arabe par exemple.

  68. kravi

    Quel point commun entre l’acharnement médiatique délirant dirigé contre Eric Zemmour, un énième reportage bidon accusant Israël sur France 2 ou la publication d’une photo truquée dans l’Express?
    Quelle relation entre les déclarations électoralistes de mesdames Duflot et Joly comparant Gaza à Auschwitz et les jeunes africains qui vous ont récemment insulté devant un restaurant cacher?
    Quel raccourci brûlant entre Merah et cette minute supposée être de silence, mais dont, surtout, le non respect fut si complaisamment passé sous silence, et les policiers tendus qui nous attendaient mitraillette au poing, a la fin de la prière de chavouot devant nos synagogues.
    Quel point commun entre ces policiers qui n’ont certainement pas envie de risquer leurs vies pour ces insupportables juifs et leurs histoires bizarres et ces regards fuyants et fort peu chaleureux qu’on peut aisément surprendre des qu’apparaît une kippa dans la rue?
    Quelle sensation la découverte de la manière scélérate dont l’éducation nationale explique le conflit israélo arabe à ses élèves à travers des manuels écrits par des militants antisionistes peut laisser a chacun d’entre nous? ou les institutions de notre république laïque veulent elle en venir en agissant ainsi?
    Quel malaise a-t-on tous pu ressentir lors des dernières législatives en voyant les panneaux officiels de nos communes recouverts des affiches noires du « parti antisioniste » de Dieudonné? Et si un président réputé si « proche » de nous a pu laisser faire une telle ignominie , que nous réserve celui qui fut élu grâce à la mobilisation des banlieues islamisées et qui a pour réputation de ne jamais prendre le moindre risque?
    Tous ces événements, graves ou plus anodins finissent par générer un climat qui lui devient palpable par chaque juif , le sépharade, même né ici, ressent dans son âme l’onde des tourments subis par ses pères en terre islamique, l’ashkénaze, quant à lui, n’a qu’un léger effort de mémoire à faire pour se remémorer ses parents traqués par des gens qui parlaient de nous un peu comme certains médias bien pensants le font aujourd’hui; et tous peuvent nommer leur profond malaise: le malaise de celui qui vit, travaille, respire, pense, aime dans ce pays, le malaise de celui qui, depuis des générations, aime ce pays, et qui, bon gré mal gré, finit par découvrir la terrible évidence : dans ce pays, on ne nous aime pas.
    Thierry Amouyal

    D’après un récent sondage environ un tiers des Français estiment que les Juifs ont trop de pouvoir en France, instrumentalisent la Shoah pour obtenir des avantages et sont indifférents au sort des autres, ne se souciant que de leurs intérêts – 61% estiment néanmoins que les Juifs enrichissent la culture française – nettement moins que les Allemands 70%, les Britanniques 72% et les Pays-Bas 72%, pays où il y a beaucoup moins de Juifs.

    Alors, si ma susceptibilité en gêne certains, si ma cuirasse paraît trop épaisse à d’autres, si je ne suis pas assez arrondi au goût des troisièmes, tant pis pour eux, car je ne changerai pas.

  69. QuadPater

    Je l’ai rectifié.

  70. isa

    Kravi, ce texte est magnifique.

    C’est exactement ce que je ressens quand je lis, j’entends, oh là là, ces arabes et ces juifs!

    ca me donne envie de vomir!
    Dernièrement, je suis intervenue sur un site qui avait laissé passer (suite à une « agression » qui lui aurait été faite) »Ruth El Krief, elle n’est pas française, elle est juive ».

    Franchement, moi, ça m’empêche de dormir!

  71. Florence

    Tibor
    le thème est donc la doxa et la moraline. Soit, mon cher Tibor.
    Concernant la doxa, il faut bien dire qu’aujourd’hui et selon la doxa, toute critique envers l’islam ne pourra être toléré qu’accompagnée d’une critique aussi virulente envers le judaïsme ( ou Israël ) ou le catholicisme.
    Concernant la moraline, il est assez piquant de constater que sur ce thème ce soit Grandgil, grand donneur de leçons devant l’Eternel, qui s’y soit collé. 🙂

  72. Yaakov Rotil

    La diplomatie est une belle chose quand elle évite la langue de bois.
    Je pense qu’il faut expliquer les choses, les positions. N’oubliez pas que je suis en Israël, tout près de Gaza (une dizaine de kilomètres), et que lorsque nos « partenaires pour la paix TM » veulent faire joujou, je reçois des kassams sur la tronche…
    Donc, je suis toujours prêt à expliquer, comme je l’ai fait dans un fil précédent, pourquoi je pense qu’une attitude de composition serait à l’heure actuelle contre-productive.
    C’est sur ce genre de point que je pense devoir être le plus convainquant possible, cela dit, il y a bien des gens qui ne veulent pas comprendre mes arguments, cependant très simples (mais pas simplistes).

    Et je pense aussi que laisser croire que nous serions disposés à céder sans contrepartie réelle et importante des territoires est contre-productif.

  73. plantigrade69

    Bravo Kravi!

  74. isa

    Averell, je comprends dans le sens où certains nous préfèrent en pygamas rayés qu’en treillis?

  75. Yaakov Rotil

    Oui, c’est un peu ce que j’avais voulu dire

  76. Bibi

    Les membres de la communauté chrétienne, et leurs proches, font montre d’une susceptibilité particulièrement aiguë. La moindre critique, ou ce qu’ils interprètent comme une critique, les concernant ou concernant la France, fait l’objet de leur part d’une immédiate accusation plus ou moins latente de manque de tolérance, voire d’anti-christianisme.
    Ce réflexe de leur part peut se comprendre, il s’explique par les incessantes attaques de part et d’autre sur leurs pratiques et sur leurs supposés préjugés et archaïsmes, incompatibles avec les valeurs du progrès en cours, et le sentiment d’abandon et de persécution.
    Mais il serait souhaitable que ces personnes soient conscientes de cette susceptibilité exagérée, qu’elles en reconnaissent l’existence et qu’elles s’en méfient.

  77. Je regrette profondément ce papier qui produit absolument le contraire de ce que je voulais, si nous en sommes aux pyjamas rayés j’abandonne, je tiens à préciser avant de retourner à mes chères études que je n’aurai pas du abandonner que je ne pense pas pour ma part que les juifs soient ceci ou cela, je trouve qu’ici, SUR CE SITE, nous sommes en train de passer à côté d’une occasion de faire autre chose que la médiocrité ambiante. La raison contre la moraline, l’explication contre l’anathème, la hauteur contre l’insulte.
    Je comprends vos raisons, je suis pourtant certain que vous êtres dans l’erreur. Croyez-vous être les seuls à être révoltés par ce qui se passe ? Je ne suis gêné par la susceptibilité de personne, ni par la vérité, ni par l’affirmation des ses positions, je suis gêné par par les procès d’intention et les outrances.
    Je persiste à croire que ce que vous reprochez dans le papier de Grangil était anodin, que vous avez fait un tout plat pour rien même si tous vos arguments sont justes.
    Amitiés à tous.

  78. Bibi

    Bein voyons, ce ne sont que des critiques. Seriez-vous exagérément susceptible?

  79. QuadPater

    Isa ça vous amène où ces conneries sur les pyjamas rayés ?

  80. QuadPater,

    Quand j’étais encore en France et que je regardais encore la tv, j’avais été frappé du nombre d’émissions sur le thème de la Shoah et, dans le même temps, de la désinformation concernant Israël.

    J’en ai conclus que la tv aime les juifs en pyjama, et les déteste avec un Uzi ou un M16 à la main…

    Or, ce n’est pas très logique car, comme a dit je ne me rappelle pas qui, si les arabes déposaient les armes, il y aurait la paix, mais si nous les déposions, il n’y aurait plus d’israéliens… Lesquels sont, quand même, en majorité juifs.

  81. kravi

    Excellent papier que je n’avais pas lu.

  82. QuadPater

    Rotil je ne sais pas non plus qui a dit cela, cette citation est vraie et réaliste. Et sachez que moi, l’athée irréductible, je prie (je ne sais pas bien qui, mais oui je prie) pour qu’Israël ne baisse jamais les armes en premier.

    En revanche la télé qui aime… et qui déteste… non. Personne n’aime voir des gens dans des camps. Les ennemis des juifs aujourd’hui sont moins cons qu’on ne le pense ; ils ont simplement réalisé qu’il est bien plus facile de profaner la tombe d’un pauvre gars mort de cachexie il y a 70 ans, de tuer des gamins dans une école ou de piailler « Israël quand même c’est une honte […] » à la TV que d’oser un « mort aux juifs » devant un gaillard musclé, armé et en parfaite santé.

  83. kravi

    Sur le même thème, Golda Meir a dit : « nous préférons vos condamnations à vos condoléances ».

  84. Bibi

    Quad,

    Il s’agit des irresponsables des programmes TV, pas des spectateurs (qui volens nolens sont influencés).

    Mais je ne sais pas si vous savez au juste à quel point vous avez raison sur la stratégie de délégitimation des anti-juifs, acceptée docilement par leurs collaborateurs « éclairés » en Europe. On en est à des plaintes déposées sur la judéisation rampante de Jérusalem, et à des revendications de reconnaissance de tombeaux datés de qq millers d’années (celui de Joseph, celui de Rachel, celui des Patriarches… oui, ces personnages bibliques) en sites patrimoniaux « palestiniens » par l’UNESCO. Le juif usurpateur est très à la mode.

  85. Florence

    Franchement, les pyjamas rayés d’Isa , j’aime bien. Humour féroce et percutant comme sait si bien le faire Isa qui, on la connaît tous, n’est pas du genre à donner dans la victimisation.

    Non pas que nous aimions voir les gens dans des camps mais nous aimons nous voir nous apitoyant et nous indignant devant le spectacle de gens dans les camps. Quand ces mêmes gens relèvent la tête et se défendent, alors ils nous privent de notre indignation et de notre apitoiement que nous aimons tant ressentir tellement cela fait du bien à notre conscience que nous avons tellement de mal à ne pas avoir mauvaise. Les salauds !

    Nous sommes de culture chrétienne et nous avons perdu la foi. Mais la culpabisation, héritage du christianisme mal compris, est restée.

    Quand je dis « nous », je n’inclus pas tout le monde ni moi-même, j’inclus les tenants de la pensée dominante.

  86. Bibi

    Bon, Happy Nakhsa!

  87. QuadPater

    (…) revendications de reconnaissance de tombeaux datés de qq millers d’années

    Oui Bibi je viens de lire en effet que « ce point a été inscrit à l’ordre du jour provisoire de la 184e session du Conseil exécutif à la demande de l’Algérie, de l’Arabie saoudite, de l’Égypte, du Koweït, du Maroc, de la République arabe syrienne et de la Tunisie. »

    Que du beau monde, c’est impressionnant. On se demande en quoi le supposé patrimoine palestinien les concerne, mais bon, voyons cela.

    Qu’apprend-on dans les 2 pages qui suivent ? qu’Israël a ajouté ces sites « de manière provocante, à la liste des sites [de son] patrimoine national [..] ». Alors que les Palestiniens, eux, veulent juste les récupérer pour les mettre à disposition des chrétiens, des juifs et des musulmans.
    Ah non, attendez. En fait c’est l’Algérie, l’Arabie saoudite, etc… qui veulent qu’on mette lesdits sites au patrimoine palestinien afin que les Palestiniens puissent eux-même les ouvrir au Monde.
    Ah bé non, pas vraiment. Quand on lit la fin on comprend que c’est simplement l’Algérie etc… qui demandent qu’Israël renonce à la colonisation illégale et rende aux Palestiniens le contrôle et l’accès de ces sites. Voilà.

    Il y a bien un crâne d’œuf à l’UNESCO capable de lire les documents jusqu’au bout non ? et de répondre aux dignes cosignataires de cette bafouille que ce n’est pas le boulot de l’UNESCO de faire dégager les israéliens de chez eux, non ?

  88. Averell

    L’histoire des pyjamas rayés d’Isa n’est en rien inepte, malheureusement. Shmuel Trigano a écrit des pages et des pages de remarques à ce sujet, sur ce qu’il nomme «l’adorable corps de la victime». Il écrit par exemple : ‟Leur existence (celle des Juifs) la plus prosaïque devient un scandale et une atteinte à la mémoire victimiste de la Shoah, a fortiori quand celle-ci emprunte la voix des armes et s’incarne dans un État-nation. Au regard du critère du corps mystique victimaire, les Juifs existent toujours «trop», portant atteinte au statut sacro-saint des victimes. Sortir de ce rôle équivaut à trahir la morale de la Shoah, qui les fait passer automatiquement au pôle du bourreau. Sous le jour du «devoir de mémoire», les Juifs se découvrent ainsi prisonniers d’Auschwitz, enfermés dans les frontières de ce sarcophage de mort, interdits de sortir du carré tragique, accusés, lorsqu’ils le font de jouer le retour des «mort vivants»”. Ce passage sera probablement un peu difficile à comprendre pour les adeptes du nous-sommes-tous-frères et du frotti-frotta universel, mais qu’importe.

  89. Marie

    C’est bien ce que je dis , comme vous ne voulez pas comprendre je vous dis bonsoir et me retire tout comme skarda!

  90. « Quand je dis “nous”, je n’inclus pas tout le monde ni moi-même, j’inclus les tenants de la pensée dominante. »
    Ouf, j’ai eu chaud !
    Mais il est vrai que Jésus a dit : « quand le fils de l’homme reviendra, trouvera-t-i la foi ? »

  91. Bibi

    Non Quad, la doxa en vigueur soutient que les juifs sont un peuple inventé par les sionistes, et que la Shoah est un complot sionisto-nazi amplifié par les sionistes pour déposséder les véritables titulaires (les descendants légitimes et confirmés des Jébuséens) de leur terre historique.

    On fait l’impasse sur plusieurs faits (du genre, l’achat rubis sur ongle des terres de la patrie aux Effendis), mais c’est pour la bonne Cause. La fin justifie les moyens!

  92. Bibi

    Après l’excès de susceptibilité c’est l’incompréhension excessive?
    Décidément, on accumule les tares.

    Signé « membre de la communauté juive d’Israël », aussi connu en tant que partie du « peuple d’élite, sûr de lui et dominateur ».
    Bibises!

  93. Hérissons !

    Je ne voyais pas Antidoxe ainsi, je le voyais comme un site où l’intelligence, la raison, la tolérance et la rigueur s’imposeraient. Or je vois venir le risque, contre lequel nous devons lutter, d’une nouvelle petite chapelle morale.

    Petite, toute petite, la chapelle morale qui ne s’interdit pas d’autres biais, dès que quelqu’un dit un mot de trop.

  94. isa

    Je viens d’écrire un très long post que j’ai effacé moi-même, grr…

    Je ne le réécrirai pas, simplement, Ska, sache que cela n’a rien d’un bon mot.

  95. QuadPater

    Vous pouviez aussi supprimer sans regret ce dernier message parfaitement inutile, Isa.

  96. QuadPater

    … parce que franchement « attention j’ai écrit des trucs pas gentils mais vous ne les lirez pas » c’est ridicule.

  97. QuadPater

    Exprimez clairement et de façon positive vos attentes sur ce que devrait faire la direction d’Antidoxe, Hérissons.
    – auto-sabordage du site ?
    – censure d’un ou de plusieurs auteurs ?
    – censure d’un ou de plusieurs commentateurs ?
    – autre action ?

    Je sais qu’il est inconfortable de répondre à la question « qu’est-ce que vous voulez ? » mais c’est précisément celle que je vous pose parce que c’est la seule qui a un intérêt.

  98. isa

    Ce n’était pas « pas gentil », ça expliquait pourquoi je n’avais pas voulu du tout faire un bonmot.

    mais effacez ces deux messages, il n’y a aucun problème, c’est vrai que vu ainsi ils n’ont pas d’intérêt.

  99. Hérissons !

    Ce n’est qu’une citation ! De la fin de l’article de Tibor. C’est lui qui écrit « Je ne voyais pas Antidoxe ainsi… »

  100. Hérissons !

    Pour moi, ce site est très bien, un peu de polémique vigoureuse agrémente la discussion.
    Mais la menace, surtout quand c’est un auteur qui menace, est pour moi le hors clous absolu. On peut tout laisser passer, sauf la menace. Pour moi, Grangil doit être remis à sa place, par la rédaction du site, fermement. Et exclu à la première menace.

  101. QuadPater

    Je ne suis pas là pour effacer des messages.

    1/ je ne MODIFIE RIEN de ce que qu’autrui peut écrire.
    2/ je n’efface RIEN.

    Dans ma longue et répugnante carrière de censeur aux gros ciseaux sur Antidoxe ma seule action a été de donner au message insultant de Eden le statut « en attente de validation » pour faire appliquer la charte. Il existe toujours et tout admin d’Antidoxe peut le remettre en ligne.

    Suis-je clair, Isa et Eden ? Si oui j’apprécierais que vous me lâchiez la grappe.

    Tous les intervenants ont les mêmes droits. Sur le site Mandon a été insultant ? je ne lis pas tout, je l’ai peut-être zappé. Dans ce cas je vous remercie de m’indiquer dans quel fil.

  102. Bibi

    Un des devoirs d’une démocratie est celui de veiller à ce que les droits de ses minorités soient assurés. Mais tandis que la République recense des handicapés, des « séniors », et d’autres segments de la population, elle s’interdit de recenser selon un critère ethnique ou religieux. De la sorte, craignant que, par cet aveuglement auto-imposé, la République néglige son rôle vis à vis des minorités ethniques et religieuses, des associations et ONG se sont constituées pour combler ce qui leur paraît déficitaire.
    Or l’on observe que plusieurs d’entre ces ONG sont en fait devenues des organisations de protection des intérêts (ou de ce qu’elles croient être les intérêts) de certaines minorités, ainsi que des sentinelles de veille de toute atteinte susceptible de heurter les groupes sous leurs houlettes. Souvent empreintes d’une logique dominant-dominé, dans leur lutte pour l’égalité, ces organismes tentent de redistribuer équitablement les droits entre la majorité (considérée a priori dominante) et leurs minorités sélectionnées (considérées a priori dominées).
    C’est ainsi que, par exemple, la liberté d’expression se trouve conditionnée par l’appartenance à un groupe déterminé, de même que par le groupe qui se sentirait visé par les propos ou ce qu’ils insinueraient, quoique formellement ces groupes d’appartenance ne soient pas reconnus (comme tels) par la République.

    C’est certainement moins « rond » qu’un autre texte introduisant le cas Zemmour et la liberté d’expression, mais est-il pour autant aussi (ou plus ou moins) problématique?

  103. isa

    Mais je ne vous ai rien dit, Quad.

    C’est quoi ce ton menaçant?
    En plus, vous avez dû oublier mon message sur la psy que vous décriez tant que vous avez squizzé;

    Mais il n’y a pas de blème, je suis pas du genre à m’incruster dans une assoce où on me parle sur ce ton.

    Adios, je suis Eden4 Tu nous dis où?

  104. QuadPater

    Vous prenez une sage décision Isa. Si vous cherchez un site où on se retrouve entre potes pour descendre nommément untel ou untel, un site sans autre déontologie que le plus insultant a le dernier mot, Antidoxe n’est certainement pas un site pour vous.

    Je vais prendre connaissance votre message sur la psy. Je n’ai pas « squizzé » (j’ignore le sens de ce terme), je ne l’ai simplement pas lu.

  105. kravi

    Bibi rappelait fort opportunément le livre de Gilles-William Goldnadel sur les martyrocrates.
    J’en ajouterais deux autres de Pascal Bruckner : « le Sanglot de l’homme blanc : tiers-monde, culpabilité et haine de soi » et « la Tyrannie de la pénitence : essai sur le masochisme occidental ».
    Et pour enfoncer le clou sur les crimes contre l’humanité à géométrie variable,voici un excellent article. Après tout, Mme Taubira illustre l’article d’antidoxe par lequel tout a commencé.

  106. isa

    Quadpater, oh l’hôte de ces lieux, je vous vois ravie de mon départ.
    Je ne vois vraiment pas en quoi je vous aie jamais insulté, ou provoqué, vous devez confondre et avez un sérieux problème.

    Mais je ne suis pas psy (vous ne vous souvenez plus? mais je vais vous le retrouver le mail où vous m’expliquiez que ce que j’avais écrit était vraiment impubliable, qu’il fallait vraiment « qu’on en parle », alors que vous veniez de dézinguer -vous savezce que cela veut dire ou vivons-nous sur desplanètes diffréentes où un gan aussi bien élevé que vousne connait pas le mot « squizzé »???- Kravi ou Kacyj, en vous moquant de manière fort désagréable de son métier de psy.

    C’est toujours ainsi, ceux qui prennen tous les psys pour des charlatans ont très peur pour eux-mêmes.

    Et pusi là, répondez moi pour avoir le dernier mot si vous voulez, je désactive , écoeurée par tantd’incompréhension et uen façon de s’adresser à moi de manière extrêmement blessante, ce que je n’ai jamais fait avant vos remarques insultantes précedentes.les autres sites où j’interviens.

    Et décidemment quand on donne un tout petit pouvoir à un tout petit chef dans l’âme, il n’y a rienàfaire, il en peut plus!

    Ne confondezpas le peu de choses que j’ai écrite ici et

  107. Lu sur dna.fr, à l’instant :
    « Mardi soir, un homme de confession juive qui sortait d’un oratoire à Villeurbanne et affirme avoir été insulté, s’en est pris à un mineur d’origine maghrébine et a été placé en garde à vue, a-t-on appris de source policière. »
    Pour le « mineur », rien : normal, Taubira les a replacé dans l’impunité jusqu’à 18 ans. Pourquoi se priverait-il ?
    Quant à l’homme « de confession juive », il n’avait qu’à passer stoïquement son chemin ! Non mais !
    Novlangue : on ne dit plus « un juif », mais « un homme de confession juive ». Le « mineur » n’est pas un « musulman », mais « d’origine maghrébine ». Mais après tout, c’était peut-être un chrétien maghrébin. Allez savoir.

  108. plantigrade69

    Mais enfin ces chasses à l’homme, ici à isa, deviennent lassantes!
    Je crois que vous avez tous oublié le temps d’avant internet où nous avions juste à ruminer dans nos coins.
    Maintenant si vous préférez, on peut s’enregistrer des messages lénifiants et se les passer à loisir. D’ailleurs c’est inutile, il suffit de mettre la télé.

  109. Guenièvre

    Je ne comprends pas pourquoi on en veut à isa ! Parce qu’elle a dit « on nous préfère en pyjama rayé ! » Mais enfin c’est une thèse très connue et personne ici ne pouvait prendre cela pour lui . ! Est-ce que l’on ne se fait pas un tout petit peu confiance pour se dire que l’autre n’a pas voulu nous attaquer ?
    Pour en revenir à Grandgil ( mais j’aimerais bien qu’il réponde car je n’aime pas parler de quelqu’un sans qu’il se défende ) une chose m’a toujours interloquée : lorsque je suis arrivée sur Causeur, la toute première fois où j’ai osé faire une intervention il m’a traitée de « bourgeoise qui devait aimer se faire culbuter derrière les portes des salons dorés » ( il n’a peut-être pas employé ces termes , en général il n’est pas grossier Grandgil, mais ça voulait dire ça ) . Franchement, c’était tellement énorme que j’ai trouvé ça drôle car ça n’avait strictement aucun rapport avec le sujet ! Posture d’anar ? Provocateur ? Pourquoi pas , mais alors il faut assumer et ne pas se plaindre quand on est un peu bousculé !

  110. isa

    Là, il a disparu tout seul…

    Merci à l’Ours, à Guenièvre et à eden, bien sûr.

  111. QuadPater

    Isa, quelques réponses dans l’ordre.

    Je ne suis pas l’hôte de ces lieux.
    Je ne me suis pas déclaré heureux de de votre départ.
    Non, vous ne m’avez ni insulté ni provoqué.
    Je ne peux faire aucune confusion lorsque je réponds à un message situé juste au-dessus.
    Une micro-disputaille sur internet ne me pose pas de problème.
    Si je m’étais adressé à vous par mail je vous remercie de me répondre par la même voie.
    Si vous avez voulu dire « squeezé » vous faites erreur car mon absence de réponse était strictement involontaire.
    Vous pouvez d’ailleurs constater que lorsqu’on s’adresse à moi (et que je m’en rends compte), je réponds. Par politesse ou parce que je suis mis en cause, mais en aucun cas pour avoir le dernier mot, je n’ai pas ce genre de coquetterie.
    En effet je me suis moqué de la psychanalyse et de ses adeptes.
    Kravi m’a répondu, et nous avons eu un dialogue quelque peu tendu à ce sujet. Le site est fait pour cela. Qu’est-ce qui vous a choqué ? Aurais-je blasphémé à vos yeux ?

  112. isa

    C’est qu’il squizze, machin!

  113. isa

    Me suis trompée de site, zut, pardon, euh…

  114. Isa,… » je ne vois pas comment il est possible de ne pas faire d’attaques personnelles: je n’aime pas ce que dit Grandgil, je ne le dis pas? »..
    Je peux mettre mon grain de sel, histoire de me mêler de ce qui ne me regarde pas?
    Je suis sûr, Isa, que vous vous êtes déjà répondu à vous-même car les nuances ne vous échappent pas. Dire que vous n’aimez pas ce que dit Grandgil (ou un autre, ou moi) n’est pas une attaque personnelle.
    Lui dire « vous êtes un nul » (ou un autre adjectif plus imagé) est une attaque personnelle.(que vous n’avez pas faite)

  115. Averell

    @Isa
    Vous êtes une grande fille et je n’ai aucun conseil à vous donner. Ne vous laissez pas intimider par des leçons de morale à deux balles. Je vous invite à lire Shmuel Trigano, un homme d’une intelligence rare et sans concession. Vous vous retrouvez d’un coup avec des Pratt & Whitney sous les ailes. Je vous mets en ligne ce lien. L’œuvre de cet homme est immense :
    http://danilette.over-blog.com/article-le-retour-humanitaire-de-la-croisade-shmuel-trigano-106470744.html

  116. Patrick

    Bonsoir Isa et Quadpater,
    J’ai un peu suivi les échanges de cet après-midi et je suis un peu étonné. Je pense que Quadpater était un peu énervé. J’espère que vous ne m’en voudrez pas de dire cela.
    Si j’ai bien compris, il y a eu un malentendu entre vous deux. Je suggère fortement que vous mettiez les citations entre guillemets, on comprendra plus facilement qu’il s’agit d’une citation.
    Et puis, soyons indulgent si l’un d’entre nous s’exprime maladroitement. Cela arrive à tout le monde.
    Quoi qu’il en soit, je vous apprécie tous les deux, de même que la plupart des commentateurs et serai vraiment peiné Isa, si vous veniez à quitter ce blog.
    Nous sommes plusieurs à avoir été accusés par G… d’« attaques personnelles« . Comme Impat, je pense qu’en ce qui vous concerne, c’est faux.
    Alors, essayons d’avancer tous ensemble, ne nous laissons pas décourager. Je crois que l’idéal commun que nous voulons promouvoir sur ce site est un bel idéal. Faisons-nous confiance et ne nous laissons pas arrêter. Continuons et faisons entendre notre voix, restons dans l’esprit « Antidoxe ».
    Bien à vous.

  117. Averell

    @Isa
    Je vous mets en ligne ce lien. L’œuvre de cet homme, Shmuel Trigano, est immense :
    http://danilette.over-blog.com/article-le-retour-humanitaire-de-la-croisade-shmuel-trigano-106470744.html

  118. Hérissons !

    « Vous êtes nul » n’est pas une attaque personnelle, mais un constat objectif, un raccourci.
    _________________________________

    Préférez-vous, Impat, le mode courtoisie sournoise ?
    « Mon cher G.,
    Sauf votre respect et bien que je ne vous connasse point, sans le moins du monde vouloir vous contredire, peut-être votre article eût-il pu être plus intelligent ?

    Un ami qui vous veut du bien »

  119. Christiane

    Cré non la vie n’est pas un long fleuve tranquille…. et recevoir le suivi des commentaires

  120. QuadPater

    Isa, je rappelle que tout ce que moi ou un autre a pu vous dire de désagréable depuis 24/48h se trouve sur la présente page et qu’elle est consultable par tous.

    Je vous saurais gré de ne pas vous plaindre de reproches n’ayant pas été exprimés. Personne n’a évoqué agressivité ou méchanceté de votre part.

    Je vous propose de poursuivre cette petite conversation en privé, par mail. Avantage : nos chicaneries cesseront d’ennuyer les lecteurs de ce qui est un fil de commentaires et non une tribune publique. Inconvénient : vous n’aurez plus personne à prendre à témoin.

  121. Patrick

    « que je ne vous connasse point »
    Lapsus volontaire ?
    😉

  122. QuadPater

    Merci de votre intervention Patrick. Pour information Isa et moi nous expliquons hors-caméra. Dans ces petits conflits le « face à face » du mail donne de bons résultats, et rapidement.

  123. Hérissons !

    Je viens d’en relever une qui devrait vous faire rire pendant quelques heures :

    grandgil 5 juin 2012 à 11:17 Répondre
    « Je suis disert, mais c’est utile.. »
    ____________________________________

    Quelqu’un qui est capable de dire JE suis disert, c’est comme dire « JE suis élégant ».
    Disert ne s’emploie jamais à la première personne, c’est un faute de goût.
    Impat, n’est-ce pas ?

  124. La question m’étant posée, je réponds. Se dire « disert » est en effet à mon avis une légère faute de goût, comme l’est le reproche fait à quelqu’un de l’avoir dit.

  125. Eden

    Mon cher Tibor,
    Vous me surprendrez toujours. M’intimer l’ordre de vous vouvoyer est quelque peu étrange mais si cela vous plait ainsi…

    Voyez vous Messieurs à toute chose malheur est bon. Dans cette pluie de commentaires, je note avec un immense plaisir combien 80 % des intervenants sont intelligents, sensibles et cultivés.
    Qu’ils soient juifs ou non, ils ont tous capté combien Grandgil s’est fourvoyé dans son article on ne peut plus indigent et pour toutes les raisons évoquées par les uns et les autres.

    Pourquoi ce parti-pris personnel vis à vis de Grandgil ? Je vais être honnête et ne pas simplement évoquer les interventions de ce type sur causeur, cela n’en finirait pas. J’aimerais rappeler une seule polémique qui donna toute la mesure de l’esprit anti-juif de votre contributeur.
    Cela concernait le débat sur le Carmel d’Auschwitz.

    Les juifs se plaignant de cette christianisation de la shoah et malgré un avis favorable du Pape Jean-Paul II, le débat initié par Miclos était animé mais les propos de Grandgil étaient on ne peut plus révoltants.

    Il continue avec ses petites phrases assassines, heureux d’être lu et d’avoir réglé ses petits comptes avec ces juifs un peu trop…

    Mais vous avez raison Tibor Skardanelli. Cela suffit ! Malgré la colère qui m’étreint encore devant votre cécité et celles de certains de vos camarades, je suis heureuse. Ce petit débat qui vous désespère m’a enchanté. Que de gens majoritairement combattifs et intelligents ai-je pu rencontrer sur votre site ! Alors DAYENOU ! Comme on dit chez nous, les mangeurs de matzoth : « cela nous aurait suffit ».

  126. Christiane

    Sur Antidoxe, je ne suis qu’une intermittente et je ne suis pas diserte.
    De culture, je n’ai que la potagère et la jardinière d’où mes maigres interventions mais parfois j’aime sortir de mes plates-bandes.
    J’aime beaucoup vous lire, c’est vrai qu’il y a ici un ton nouveau, les chroniques sont variées, imprévues. J’ai fini par comprendre que vous étiez des échappés de Causeur. Je lis Causeur depuis longtemps mais rarement les commentaires donc je ne vous connaissais pas auparavant (excepté Yaakov Rotil, Nina, Averell sur d’autres fora et blogs)

    Mon jugement sur le débat est peut-être simplet (ici, je me traîne le « complexe de l’élite » à laquelle je n’appartiens pas).

    Sages comme vous l’êtes, vous auriez dû savoir que les simples mots « juifs » ou « Israël » créent l’explosion des commentaires. Sur un célébre journal, le moindre fait divers d’Israël atteint de suite des centaines de réponses enflammées alors que l’accumoncellement (j’adore ce mot de ma petite fille) des cadavres en Syrie une petite dizaine et bien souvent de la part de sionistes compatissants. Les pro-palestiniens sont partis à la pêche.

    Je m’interroge souvent sur cette majorité de chrétiens français (n’ayant aucune origine moyenne-orientale) pro-palestiniens. Pourquoi les Palestiniens ? Résumons : Y a-t-il eu un génocide. Oui ils sont multipliés par 10 ! Ils reçoivent de toutes parts des millions d’euros, dollars continuellement. Leur but est la disparition de l’état d’Israël.
    Par contre, ces bons chrétiens plein de charité se fichent comme d’une guigne du Darfour, du Tibet, des Indiens d’Amazonie, des soldats enfants d’Afrique Noire : ces peuples allant eux vers un génocide.

    Alors, pourquoi ce pro-palestinisme ????? On le sait tous ici, le pourquoi.

    Aussi, lorsque je lis dans un article que Mr Amoury Watremez met sur le même plan les chrétiens sionistes et les chrétiens pro-palestiniens, j’ai envie de hurler mon indignation à la manière de Nina. N’ayant pas son savoir-faire, j’apprécie de lire ce que je pense fortement (lol), ça fait du bien.

    Et quand ce bloggeur inscrit sur son blog ses préférences : deux blogs anti-israéliens (shalom arshaw et Hareetz), j’ai compris. Le compte est bon, c’est plié.

  127. kravi

    clair et bon… kol hakavod

  128. plantigrade69

    Christiane,
    Quel beau jardin que vos pensées!

  129. Lisa

    Il sont bien intoxiqués par les medias depuis 40 ans…
    Medias qui filtrent et deforment les infos, et qui diabolisent ceux qui parmi eux parlent des sujets qui fachent….

  130. Patrick

    Christiane,
    Je ne dispose ni de statistiques, ni de sondages, je ne contesterai donc pas votre affirmation « cette majorité de chrétiens français (n’ayant aucune origine moyenne-orientale) pro-palestiniens« . Je sais aussi que l’Eglise catholique a eu un comportement antisémite pendant des siècles. Et du côté protestant, Luther a aussi eu (au moins pendant un temps) un comportement antisémite.
    Cependant, j’aimerais vous dire (et redire s’il le faut) que de nombreux chrétiens aujourd’hui (et il y en a toujours eu) défendent et soutiennent la cause des juifs. Certains ont payé au prix de leur vie d’avoir caché des juifs du temps des nazis *. Beaucoup croient que l’instauration de l’actuel Etat d’Israël est l’accomplissement de prophéties bibliques (et j’en suis).
    Il y a des oeuvres chrétiennes qui se préoccupent réellement des chrétiens persécutés, et de toutes sortes de populations qui souffrent (Darfour ou ailleurs). Beaucoup de chrétiens sont lucides, mais ce ne sont pas eux qui passent sur TF1, France 2 ou tout ce que vous voudrez.
    Dernière chose : en observant les médias, je constate qu’il y a aussi pas mal de juifs antisionistes et défendant la cause palestinienne. Par exemple : Elkabach qui a violemment apostrophé l’ambassadeur d’Israël il y a quelques années…

    * Si vous avez le temps, je vous suggère de voir le film (histoire vécue) « Dieu en enfer » (The hiding place), avec Corie ten Boom et sa famille néerlandaise déportée à Ravensbrück. Seule Corie et son oncle ont survécu :
    Partie 1
    Partie 2

  131. Ce fil est resté fermé pendant quelques heures ce matin par erreur. Que les lecteurs veuillent bien en excuser la rédaction.

  132. QuadPater

    Ce fil de commentaires est extrêmement malsain. On y assiste à un pseudo-jugement public et sans appel de la personne « Grandgil » par un tribunal populaire ne comportant que des procureurs et aucun avocat. En d’autres termes c’est un lynchage, méthode lâche et méprisable mais particulièrement efficace quand il s’agit de régler des comptes alors qu’on n’est pas bien certain d’avoir légalement raison.

    L’antisémitisme dont vous accusez l’auteur est puni par la loi ; si vous étiez tellement certains de votre grave accusation pourquoi n’avoir pas porté l’affaire devant les tribunaux ?

    ——-

    Quelques appels au respect de notre charte n’ont hélas pas été entendus. Les attaques à la personne * se sont multipliées.

    Je vais donc appliquer notre charte, c’est à dire que je vais faire sauter tous les messages insultants et/ou mettant en cause nommément une personne et/ou critiquant publiquement la modération.

    J’en termine par un conseil : quand vous êtes sur Internet et que vous sentez sortir de vos gonds, qu’il devient urgent d’exploser celui / celle qui vient de proférer des énormités…

    … éteignez votre PC et allez faire un tour. Ne revenez que le lendemain sur le site.


    * quand on attaque personnellement EN PUBLIC quelqu’un qu’on connaît, c’est de la lâcheté. Quand on ne le connaît pas, ça frôle le délire d’interprétation.

  133. QuadPater,

    Si vous relisez mes commentaires, ici et sur le fil de Grandgil, vous constaterez que le principal reproche que je lui ai adressé était de m’affirmer, me déclarer haineux.

    Je n’étais pas le seul mis en cause, me semble-t-il… Ce n’était pas particulièrement propre à induire de la sérénité dans le débat.

    Si j’osais, j’évoquerais l’arroseur arrosé. (Et d’ailleurs, j’ose !)

  134. Sophie

    Je rappelle à tous que le modérateur du site est Quad Pater et que les décisions de l’arbitre ne se discutent pas en cour de partie.

    Si vous pensez que la modération intervient trop, ou pas assez, ou pas comme il faudrait, contactez la rédaction et évitez les règlements de comptes publics.

    Sophie FLAMAND, Rédactrice en chef d’Antidoxe.

  135. Christiane

    Patrick,

    C’est vrai que ma phrase « cette majorité de chrétiens français (n’ayant aucune origine moyenne-orientale) pro-palestiniens“ est injuste envers les nombreux chrétiens qui défendent l’état d’Israël. Comme vous d’ailleurs, je ne dispose pas de statistiques ou de sondages.

    Comme le pro-palestinisme vous confère une sorte d’auréole de bonté, de générosité, j’ai l’impression que cela rend beaucoup plus bavards les adhérents de cette cause et que de ce fait ils apparaissent plus nombreux.

    Quand on va sur un forum « neutre », déclarer votre sionisme vous donne droit à toutes les insultes. On s’est tu pendant trop longemps laissant la parole aux autres. Il nous faut regagner le terrain.

    Je ne suis pas très croyante (je ne saurais pas trop à quel saint me vouer d’ailleurs !) donc affirmer que Israël « est l’accomplissement de prophéties bibliques » n’est pas très parlant pour moi. Par contre, je sais qu’historiquement la Palestine est une terre juive depuis la nuit des temps parce que habitée par un peuple de religion juive. C’est d’une telle évidence qu’il faut vraiment avoir l’âme tordue pour en douter. Affirmer que c’est une terre « arabe » (Palestiniens = peuple inventé) est du négationisme.

    Je sais également qu’il y a de nombreux (trop) juifs antisionistes dont les propos et les écrits sont le lait et le miel dont s’abreuvent avec délectation les pro-palestiniens. C’est leur force.
    Ces Juifs antisionistes sont la plaie d’Israël en occident et en Israël même. Ils sont tellement lobotomisés qu’ils ne se rendent pas compte que si Israël était vaincu, ils devraient faire leur valise comme tout le monde.
    L’Histoire se répète souvent, ils devraient le savoir.

  136. isa

    Je n’ai rien à cacher, et aucune conversation à mener en privé, quadpater.

    Où se trouve mon dernier message, d’ailleurs?

  137. QuadPater

    Résumez-moi en deux mots son contenu pour que je lance une enquête.

  138. Eden

    C’est honteux Monsieur Quad. Pareil Madame Sophie. Voyez, j’y mets les formes.

    Qu’est ce que ce ton méprisant ? Avons nous mérité telle façon d’être traités sous prétexte que nous ne sommes pas d’accord avec les propos d’un rédacteur ? Vous n’avez donc aucune pudeur à parler ainsi Monsieur Quad ? Ces petites leçons de proviseur avec des coups sur les doigts pendant qu’on y est.

    Relisez-vous mon vieux.

  139. Yaakov Rotil

    Bonjour Marie,

    Atlantico est sympa de signaler le fait. Pour ma part, je signale aussi souvent que possible les signes d’entente qui existent aussi en Israël. On en a besoin.

    Cela dit, étant allé voir l’article sur Atlantico, je suis tombé sur cet autre et ai lu, sous la plume de Malek Chebel, cette affirmation étonnante:
    C’est le symbole de l’abolition de la violence humaine, et c’est bien de là que vient la difficulté de cette question. C’est un acte symbolique qui remplace le meurtre rituel d’un être humain – le fils aîné d’Abraham, Ismaël – par un meurtre sacrificiel.

    Vous avez bien lu: Ismaël, alors qu’il s’agit d’Isaak… Pas gêné, le mec !

  140. Marie

    Erreur de frappe? 🙂

  141. plantigrade69

    J’ai bien été remis à ma place.
    Je vais vite au piquet avant qu’on me donne un coup de règle sur le bout des doigts!
    Je ne vais pas m’emmerder à porter plainte pour des peccadilles alors que j’estime que le comportement des commentateurs est irréprochable, en revanche, si on veut m’ester en justice, j’autorise le site à donne mon nom au plaignant, je suis prêt!

  142. plantigrade69

    PS,
    mon nom au plaignant uniquement dans le cadre d’une poursuite judiciaire, sinon walou!

  143. Patrick

    Dans la présentation de l’article que vous citez, j’y lis ceci : « Malek Chebel est anthropologue des religions et philosophe. Penseur d’un islam modéré et intégré dans la République »
    Malek Chebel est musulman, il est donc normal qu’il s’appuie sur des affirmations du coran, même si à vos yeux et aux miens, il s’agit d’un horrible mensonge.

  144. Patrick

    M’enfin L’Ours, vous n’avez rien dit qui soit passible de jugement.
    On a quand-même encore le droit de critiquer des idées. Sinon, qu’on nous le dise clairement. Mais alors, il ne sert plus à rien de débattre.

  145. Bibi

    Patrick, le problème n’est pas celui de la véracité du récit employé par M Modéré mais celui de l’accusation de remplacer un meurtre par un autre, portée sur… tiens, on ne nous parle jamais de « descendant d’Isaac modéré ».

  146. Patrick

    OK, Bibi, mais j’avais répondu à la réaction de Yaakov : « Vous avez bien lu: Ismaël, alors qu’il s’agit d’Isaak… Pas gêné, le mec !« 

  147. Patrick

    Il est à remarquer que la Bible parle du « Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob« .
    Ainsi la lignée est bien définie. Rien que pour cette raison, il ne pourra jamais exister de véritable entente entre juifs et musulmans, ni entre chrétiens et musulmans. Elle achoppera forcément toujours sur cette question.
    Dans la Bible, Ismaël est comparé à un onagre. Une sorte d’âne sauvage dont la ruade est violente et souvent mortelle.

  148. Bibi

    J’ai un faible pour les substitutions. Comme remplacer l’agresseur par l’attaqué.
    Ça fait de jolis récits, avec plein de croyants.
    Et gare aux douteurs!

  149. Patrick

    J’ai déjà eu l’occasion de le dire sur un site où l’on cause : le nazisme est aussi un sozialisme, un nazional sozialisme.

  150. Patrick

    Erreur de « placement » : le message ci-dessus devrait figurer après la vidéo ci-dessous.

  151. Bibi

    Ne soyez pas si fataliste, Patrick. On peut se mettre d’accord sur un désaccord.
    Mais il faut le vouloir.

  152. Patrick

    Tous les musulmans ne sont pas des extrémistes, et heureusement.
    Voici un article intitulé : Des chrétiens battus par la police pakistanaise, des musulmans à leur secours.

  153. Lisa

    Pour les musulmans il s’agit d’Ismael, c’est ça ?

  154. Hérissons !

    L’article soulève des protestations unanimes contre les manières agressives de Grandgil, ce n’est pas pour autant un lynchage !

  155. Patrick

    Oui Lisa, c’est bien cela.

  156. QuadPater

    C’est un lynchage quand l’accusé est nettement mis à part, qu’on ne s’adresse plus à lui directement, qu’il ne participe plus à la communication, qu’on l’élimine de la liste des interlocuteurs.

    Serai-je plus clair si je vous dis que je veux que vous parliez À Grandgil
    et non DE Grandgil ?
    Saisissez-vous la différence ?

  157. Patrick

    Merci Rotil pour cette information. Si le billet du blog de ce Monsieur n’est pas de la calomnie, ou qu’il n’insulte personne, alors il faudra qu’on m’explique ce qu’il faut entendre sous calomnie ou insulte en ce début de 21ème siècle.
    Ce Monsieur sonde les coeurs, mieux que Dieu lui-même ? C’est un comble.
    Mais cela me conforte dans ma décision de ne plus intervenir sur aucun de ses articles, quoiqu’il affirme.

  158. isa

    Y veut pas répondre, y veut appeler »son » avocat (m’étonnerait qu’il existe un mec s’intéressant à ces bêtises, mais), quant à vous Quad, vous ^tes vraimentlourd etc’est vous qui m’avez lynché, par exemple.

    Alors, camembert sur votre prétendue respectabilité et politesse.
    Avouez tout simplement que vous avez les mêmesidées que p’titguy et que, sous couvert d’être neutre, vous ne savez plus comment vous dépatouiller d’une affaire où vous vous victimisez sans cesse.

    Si vous avez à merépondre, faites le ici, et évitez mon mail perso dorénavant. Merci.

  159. plantigrade69

    Merci Rotil,
    Où l’on voit, – et je n’avais pas fait d’attaques personnelles jusqu’à maintenant – que Grangil est un minable qui fait des amalgames qui lui facilitent ses obsessions!
    Un exemple: pour rejeter dans le camp des salauds ceux qui sont critiques de l’islam, il biaise peu après en disant:
    « Quant à moi, si ma réaction de révolte devant les persécutions des chrétiens d’Orient devait me conduire à haïr tous les musulmans, ce serait que les persécuteurs ont gagné et réussi leur coup »
    Mais où a-t-il lu qu’il y avait une préconisation de la haine des musulmans dans les commentaires?

    Autre chose, il écrit:
    « les uns comme les autres rèvent d’un pays à feu et à sang afin de satisfaire leurs sottises, leur détestation de l’autre contre qui on a toujours une bonne raison pour justifier sa haine abjecte en elle-même. Certains pseudo sionistes osent évoquer la persécution des chrétiens d’Orient dont ils se fichent complètement d’ailleurs, allant jusqu’à prétexter que c’est la faute de ces chrétiens, un peu trop proches des palestiniens, s’ils sont persécutés. »
    Or voici ce que j’avais écrit et qui répond aussi bien à ce point qu’au premier:
    « D’une part, les chrétiens d’orient ont toujours été très antisionistes pour ne pas dire anti sémites, et leur palestinisme est largement teinté des défauts décrits ci-dessus mais aussi de peur, ce qui est compréhensible. Mais ils avaient choisis leur camp et sont tout étonnés aujourd’hui de subir ce qu’on leur avait prédit par mauvais choix d’amis.
    Pour autant, je suis le premier révolté et du massacre des chrétiens et du traitement médiatique indigent et traître qui en est fait. Je suis certainement un des premiers à avoir manifesté ma révolte
    et à avoir déchiffré la lâcheté du langage journalistique en la matière, et ce depuis des années.
    Pour le reste, il n’y a aucune hypocrisie de ma part, je suis islamophobe et j’ai toujours affirmé que ce qui arrive découle mécaniquement de ce dogme. Je rejette l’islam mais certainement pas les hommes. »

    Si là il n’y a pas malhonnêteté intellectuelle de sa part, il devient inutile d’écrire.
    Je suis écoeuré!

  160. plantigrade69

    La chronologie ne fonctionne pas.
    J’ai écrit une réponse à: 8 juin 2012 à 3:29

  161. Averell

    @Isa
    J’aime votre style torpille Bangalore
    @Quad Pater
    Vous ne pouvez tout de même pas refuser la proposition d’une dame qui a quelque chose à vous dire et publiquement. Alors !? En selle Quad Pater !

  162. Averell

    @Quad Pater
    Je plains le plaignant, Monsieur W. Je l’ai insulté, bafoué, flagellé, crucifié. Mais je suis prêt à m’expliquer publiquement, et pas autrement. Faites vite. Nous sommes las de l’entendre gémir. Je compte sur votre efficacité. Mes respectueuses salutations, etc.

  163. Sophie

    C’est moi ou les coms tombent plic-ploc?

  164. Averell

    @Quad Pater, j’oubliais. Vous vous souvenez du petit morceau de sparadrap au tout début de « Tintin et les Picaros » ? Vous vous en souvenez, j’en suis sûr. La chose ne vous rappelle-t-elle rien ? Euh, si. Je vous souhaite un excellent repos dominical lord Quad Pater. A moi-même : « Averell, vous n’avez rien d’autre à faire !? Si si, je vous quitte, je retourne à mes « chères études »…

  165. Sophie,… »les coms tombent plic-ploc? »…
    J’hésite entre plic-ploc et ploc-plic, mais ils tombent à côté de la plac.
    Quelqu’un peut-il y faire quelque chose ? Pour ma ma part je me sens trop plouc.

  166. kravi

    Averell, le tintinophile que je suis ne peut laisser passer cela : le sparadrap sévit dans l’Affaire Tournesol.
    Mais, je vous en conjure, ne m’intentez pas un procès pour autant. Que diable, nous sommes des êtres civilisés.

  167. Averell

    @kravi
    Je me prénomme « Averell « , de père juif : Goscinny. Alors, on y va : sabre au clair dans la tradition cavalerie ! C’est un truc de famille, je m’en excuse.

  168. Bibi

    Résumons.
    Une grenouille de bénitier fait son laïus, croyant se montrer grand bœuf défenseur de la liberté d’expression devant la Sainte Trinité (L-É-F). Hélas, le mélange des croassements et mugissements n’a pas l’heur de tomber sur des oreilles suffisamment dévotes. Et là, sans modération aucune, la grenouille rajoute l’injure à l’insulte (ne serait-ce que celles relatives à l’intelligence et à la rigueur intellectuelle), poursuivant tout contradicteur ou douteur de sa vertueuse bigoterie en lui collant pieusement l’étiquette peu flatteuse qui le range bien à sa place désignée par la ototorité crapaude en personne.
    Ainsi, de bœuf défenseur de la liberté en général et celle de l’expression en particulier, la grenouille s’est montrée ni un taureau sacrifié ni le Shahid Sébastien, en dépit de ses tentatives de victimitude, mais une prétentieuse et maladroite doctrinaire coassant sa haine et sa rancune.
    Moralité: Tout marquis veut avoir des pages sur internet.

    Est-ce pour autant un gage assurant la libre expression?
    Un texte soumis n’est-il pas critiquable? Y-a-t-il des textes sacrés interdits de toute critique?

  169. Hérissons !

    Et son auteur, grenouille ou grungyl, n’est-il pas critiquable ?

  170. Bibi

    Critiquer un croisé?
    Pourquoi donc?

  171. Yaakov Rotil

    Tss! Bibi !

  172. Yaakov Rotil

    Tss !Bibi, enfin !

  173. Bibi

    Il faut bien mettre une croix sur cette histoire. A moins qu’un croissant vous paraisse plus adéquat. Juste pour faire plaisir à l’auteur de ce billet qui cause chapelles.
    Sinon, j’ai l’intime conviction qu’il s’agisse de Charlot dans son grand rôle, plutôt que de Chapelains.

  174. Hérissons !

    Mais personne n’a rien dit qui soit passible de jugement, ce n’est pas l’entêtement dans une allégation qui rend cette allégation vraie pour autant.

  175. Hérissons !

    Planti, la chronologie ne fonctionne pas, et la commande répondre ne fonctionne pas, je répondais au post de Patrick 7:28.
    Le plic-ploc-plac-plouc me place à un endroit où mon post n’a aucun sens.
    ________________________________

    La forme déroulante des commentaires était plus ergonomique et logique.

  176. QuadPater

    En effet les messages ne sont pas dans l’ordre chrono. J’ignore pourquoi.

  177. Hérissons !

    Les commentaires à cet article posent fréquemment le problème de la modération en contestant sa légitimité.

    France 5 ouvre ses documentaires aux commentaires, et ils ont la formule suivante :

    « Ce commentaire a dû être modéré car il allait à l’encontre des règles décrites dans la charte de contribution du site. » Point final.

    Je trouve la formule claire, nette et sans appel. Jamais de justification.
    ____________________________________

    Bonne journée, votons sous la pluie !

  178. kravi

    Pour avoir trop perdu de temps à rédiger des commentaires — spirituels, documentés, affûtés, voire géniaux — n’ayant pas eu l’heur de plaire à des modérateurs plus soumis à leur idéologie propre qu’aux règles de l’équité, j’ai une règle simple : a priori, je ne commente plus sur des sites qui censurent. Causeur reste un espace de liberté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :