L’Arche de Noé

Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel.

(L’Arche de Noé, traduit et cuisiné à la sauce Roturier)

 

A l’aube du troisième millénaire l’éternel vit que les méfaits de l’homme se multipliaient  sur la terre; et il regretta de l’avoir créée.

Seul Noé, homme juste et charitable, trouva grâce aux yeux du Seigneur.

Dieu dit donc à Noé : « Le terme de toutes les créatures est arrivé, car la terre est remplie d’iniquité.

J’amènerai sur la terre, dans un an d’ici, le déluge, et tout ce qui habite la terre périra.

Mais j’établis un pacte avec toi : tu te construiras une arche, une énorme caisse en bois étanche.

L’éclair ci-joint contient un cahier des charges technique de l’ouvrage et tous les plans détaillés.

Tu te sauveras dans l’arche à la veille du déluge, toi et ta famille, ainsi qu’un mâle et une femelle de chaque espèce de tous les êtres vivants.

Rappelle-toi : un an ! Aucun délai supplémentaire ne sera accordé. »

Tremblant de tous ses membres Noé entreprit les travaux.

Au bout d’un an, le jour venu, s’ouvrirent toutes les sources de l’immense abîme et les cataractes d’un ciel tout noir menacèrent de jaillir.

L’Eternel jeta un dernier regard sur sa terre et aperçut Noé qui pleurait, assis sur son balcon.

« Ou est l’Arche ? », gronda le tonnerre.

« Oh, Dieu plein de miséricorde ; pardonne-moi », pleurnicha Noé.

« J’ai fais ce que j’ai pu, mais j’avais beaucoup de problèmes.

D’abord il m’a fallu un permis de construire; mais tes plans, sauf ton respect, n’étaient pas conformes aux règles du cadastre. J’étais obligé de prendre un cabinet conseil en ingénierie pour la mise en conformité.

Ensuite, les pompiers exigeaient que j’installe des extincteurs et un système de détection de fumée avec déclenchement automatique des lances d’incendie.

Le département d’urbanisme menaçait de faire arrêter le chantier car il est interdit de construire un ouvrage, même temporaire, dans sa cour; il m’a fallu une autorisation spéciale.

J’avais des difficultés pour trouver assez de bois; vu qu’il est formellement interdit de couper des arbres, histoire de protéger la chouette tigrée, une espèce menacée de disparition.

J’ai fini par convaincre l’Office des Forêts que le bois en question servirait à sauver toutes les espèces de chouettes, pas seulement la tigrée; mais il s’est avéré que la compagnie de défense des oiseaux interdit de capturer des chouettes; donc de toutes les façons je n’en aurai aucune.

Le syndicat des menuisiers a déclaré la grève pour m’imposer des embauches dans le cadre des 35 heures; j’ai donc désormais 16 menuisiers qui se la coulent douce sur le chantier, mais aucune chouette.

Le jour où j’ai commencé à réunir les animaux, la SPA me colla un procès pour discrimination; ils déclarèrent que tous les animaux sont égaux en droit et qu’il était interdit de sélectionner un couple plutôt qu’un autre.

Le service « Environnement » de la préfecture réclamait des informations supplémentaires concernant ton déluge; les verts ne supportent pas d’être mis à l’écart de quoi que ce soit qui touche de prêt ou de loin à l’environnement ou à autre chose.

Le général commandant la région militaire m’a sommé de lui présenter des plans détaillés des zones inondables avec la prévision des hauteurs des eaux en millimètres.

A l’heure où je te parle je mène une bataille juridique contre l’association anticléricale, qui m’accuse d’extrémisme religieux vu que j’interdis l’accès à l’arche aux non-croyants.

En même temps ils prétendent à l’illégalité du déluge qu’ils considèrent comme un acte religieux  incompatible avec la laïcité de l’Etat.

Le fisc vient de confisquer tous mes biens et mes comptes en banque, prétendant que j’ai l’intention d’utiliser l’arche pour placer mon argent au paradis fiscal des Iles Caïman.

Le ministère du tourisme m’a averti par lettre recommandée que l’arche doit être considérée comme un navire de plaisance et par conséquent redevable de la taxe y afférente.

Ce qui contredit la position de la mairie, qui considère l’ouvrage comme une résidence secondaire et donc redevable de la taxe foncière.

Et j’en passe et des meilleurs…en vérité, Seigneur, je te le dis : je ne crois pas pouvoir terminer ce chantier de sitôt… »

A peine ces paroles prononcées, les sources de l’abîme et les cataractes célestes se fermèrent, le soleil brilla et un magnifique arc-en-ciel apparût dans l’azur.

Noé retrouva espoir: « Oh éternel….ne comptes-tu plus anéantir le pays? »

Et le tonnerre s’esclaffa: « Pas besoin de me fatiguer, vieux…vous y arriverez bien tout seuls! »

 

 

7 Commentaires

  1. rackam

    Excellent.
    Et, en plus Noé sauve les caïmans….

  2. Cette histoire circule déjà depuis longtemps sur le net.
    Rien de neuf donc…

  3. Souris donc

    Oui, mais on ne s’en lasse pas !
    Dans la version que j’ai vue, à la fin, Noé leva la tête et dit : « Tu ne vas pas détruire le monde? »
    « Pas la peine », répondit Dieu, « l’Administration s’en charge ».

    Et puis, Noé a également des ennuis avec Brigitte Bardot, indignée que les animaux sauvages soient enfermés contre leur gré dans des pièces trop petites pour eux. Acte de cruauté envers les animaux.

  4. Patrick

    Oui, effectivement, le texte a été quelque peu modifié par rapport à celui que je connaissais. Et je préfère ce dernier.

  5. Souris donc

    C’est caïman la même chose, comme dirait Rackam qui a de bonnes lectures…

  6. Je précise à toutes fins (in)utiles que je ne prétends nullement à la paternité du texte; seulement à la traduction et à l’adaptation. Il est d’ailleurs bien signalé « traduit et cuisiné à la sauce Roturier ».
    Question philo: traduction et adaptation; si ce n’est pas la paternité; est-ce la maternité?

  7. Je suggère « parenternité » (cf. parent1, parent2, bientôt sur les livrets de famille.
    😉
    Mais rien à voir avec éternité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :