Exercission

Exercission est un exercice intellectuel.

Énoncé de l’exercice : on imagine que les tentatives de rapprocher Copé et Fillon échouent, que chacun campe sur ses positions actuelles, que Juppé ne réussit pas son arbitrage, que la solution d’un nouveau vote soit repoussée. On aboutit à une scission de l’UMP.

Qu’advient-il du « paysage politique » en France ?

 

Quelques électeurs, ou sympathisants, seraient tentés de déserter l’UMP. Les uns vers le FN de la Marine, probablement peu nombreux. Les autres vers « Le Centre », un peu plus nombreux. Mais, dans les deux camps UMP, existe un attachement réel et profond à une droite qui ne soit ni un centre(qu’ils appellent « mou ») ni  un FN qui se situe à bien des points de vue ailleurs qu’à droite. L’hypothèse faite ici considère donc que l’effectif militant et l’effectif sympathisant de chaque camp demeurera où il est.

En revanche on verrait bouger sensiblement les foules du côté d’autres partis.

Au Front National on trouve des gens qui sont là par regret, ou dépit, de voir la droite dite républicaine se préoccuper trop peu à leur sens de la menace d’islamisation de l’Europe. D’autres, ou souvent les mêmes, souhaiteraient davantage d’efforts en matière de lutte contre l’insécurité. Une partie de ces électeurs pourrait venir ajouter leur force au camp Copé qu’ils semblent juger plus dur sur ces questions.

Chez les sympathisants du centre, les électeurs férus des appels d’un Borloo ou d’un Bayrou pourraient revenir vers le camp UMP le plus proche de leurs idées. On peut même penser que la quasi-totalité des centristes viendrait grossir l’UMP/Fillon.

Dans une  moindre mesure, on verrait quelques socialistes à tendance socio-démocrate, la deuxième gauche de Rocard, rejoindre une UMP/Fillon débarrassée à leurs yeux d’un côté droitier trop vigoureux. De ce fait le PS réduirait un peu le nombre de ses affidés.

Quant aux Front de gauche et autres partis d’extrême gauche, ils n’auraient aucune raison de connaître un changement de leur réserve d’électeurs.

 

Si toutes ces hypothèses mouvantes se révélaient vérifiées on se retrouverait donc à moyen terme avec d’une part un Front National légèrement affaibli, et d’autre part de droite à gauche :

Une UMP/Copé légèrement grossie par quelques transferts du FN.

Une UMP/Fillon sensiblement grossie par l’apport des électeurs du Centre, peut-être même par le ralliement complet des partis centristes. Ce parti deviendrait une sorte de Démocratie Chrétienne à l’allemande (mais sans le mot « chrétienne », on est en France).

Un PS légèrement amaigri, devenant par conséquent clairement minoritaire dans le pays, et encore plus gauchi qu’il ne l’est.

Une extrême gauche inchangée.

 

Fin de l’exercission, baisser de rideau.

Quand le rideau se lèvera sur la scène du réel, dans un jour, dans deux jours, dans quinze jours, plus tard…quel sera le spectacle ?

12 Commentaires

  1. Souris donc

    Mais, mais, mais, Impat ne serait-il pas en train de nous inventer la configuration RPR + UDF ?
    Ratisser sur les terres du FN, comme on dit avec une pince à linge :
    Si l’UMP avait été plus catchy au lieu de se laisser intimider, tout le temps et sur tous les sujets, par une gauche qui donne le la, le FN n’existerait pas. Le FN est une créature de Mitterrand.

  2. Souris donc

    Puisque nous parlons des avatars de l’UMP, si vous êtes tourneboulé par la tournure, j’ai trouvé pour vous un test d’orientation. Tout ce qu’il y a de plus sérieux. Ce sont des Sciences Po qui l’ont conçu, c’est dire si c’est une garantie. Ils ont dû passer des heures à le peaufiner.

    Le test pour se positionner politiquement.
    http://www.politest.fr/

    Question subsidiaire :
    Connaissiez-vous le résultat avant de commencer le test ?
    Etonnant, non ? Il ne leur reste plus qu’à updater…

  3. … « nous inventer la configuration RPR + UDF »…
    Dans l’hypothèse étudiée par l’article, c’est un peu cela mais avec une différence de tailles respectives. Cet « UDF bis » intégré à la moitié de l’actuelle UMP serait plus gros que ce « RPR bis » formé de l’autre moitié. Alors que l’UDF, même du temps de Giscard, rassemblait moins de monde que le RPR.

  4. Guenièvre

    Ah ! mais c’est intéressant cet exercice de politique fiction, Impat ! Si vous voyez juste ce n’est donc pas forcément la catastrophe annoncée.
    Bon en même temps on nous a vingt fois assuré que le PS allait explosé et il n’a jamais explosé même dans des situations qui valaient bien celle de l’UMP aujourd’hui…

  5. Bon, nous l’avons fait en famille, nous sommes tous UMP avec tout de même une de mes filles inclassable, je suis le seul à avoir le FN en troisième position, mes filles sont plus libérales que moi, mon épouse est « pêche nature chasse et tradition en second choix » moi c’est Dupont-Aignan, je suis consterné…

  6. Souris donc

    J’aime les tests de type management ou magazine. Ils me font rire. On les voit arriver de loin et on connait le résultat avant même d’avoir coché la première case. Ils enferment le choix dans quelques items et il faut être innocent pour en attendre une révélation.
    Cocher la case. Un peu rustique, je trouve.
    Ils devraient affiner.
    Repentance pour une turpitude de vos ancêtres
    Oui □
    Non □
    Bras d’honneur □

  7. Souris donc, 25 novembre 2012 à 17:06

    Prem ! Je vote bras d’honneur.

  8. Souris donc

    En attendant, le monde entier se marre du spectacle que nous donnons.
    Le Spiegel titre :
    Wahlfarce : Machtkampf bei Frankreichs Konservativen eskaliert
    Farce électorale : L’escalade de la lutte pour le pouvoir des conservateurs français.
    « Eskalieren » me plait bien (= devenir incontrôlable).

  9. Jawohl, liebe Souris:
    Et même doublement puisque vous avez raison; le cinéma d’anticipation d’Impat nous ramène simplement une dizaine d’années en arrière, avant l’UMP; donc au RPR & UDF.
    Mutatis mutandis.

  10. Souris donc

    Ce qui console : Nous sommes des conservateurs selon le Spiegel (= à peu près L’Express).
    Des conservateurs. Et non des suppôts honteux de l’extrême droite la plus abjecte, des beaufs à 4×4 avinés, des buses bornées, des saccageurs de planète islamophobes, des pro-life pro-nucléaires, des Civitas rejetant le mariage pour tous et le vivre-ensemble coloré.

    No Souçaille, comme on dit.
    Y a encore le problème de la dotation budgétaire avant le 30 novembre : ils vont nous réjouir un bon moment encore.

  11. Hum…ce soir l’hypothèse d’école sort de l’école. D’exercice, elle pourrait bien devenir prospective.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :