Clément Méric

Madame Méric, Monsieur Méric, vous vivez des heures douloureuses. Votre douleur ne faiblira pas, elle vous accompagnera maintenant pendant toute votre vie, car le temps s’en va mais il n’emporte pas tout avec lui.

Nous ne vous connaissons pas, mais permettez-nous de partager votre peine. Permettez-nous aussi de vous aider, de tenter d’éclairer le chemin que vous parcourez en pensant à votre fils.

Clément est mort. De nombreux jeunes gens meurent, chaque jour, le plus souvent par hasard. Par accident, par imprudence, par manque de chance. Sans avoir cherché la mort, sans avoir rien fait pour en être victime, et en laissant derrière eux la douleur, seulement la douleur.

À vous, Clément laisse autre chose. Il vous transmet, après même son départ, son envie de lutter pour ce qu’il croit être bien, de participer, de marquer son passage, de défendre une cause. Quelle que soit cette cause, elle grandit celui qui est mort pour elle.

D’autres nous ont quittés, mais nous sentons combien nous devons à ceux et celles qui avant de partir ont entouré notre vie de leurs œuvres. Écrits, dessins, tableaux, objets, actions, amitiés, amours, enthousiasmes,  tout cela nous attache à eux et les rend présents à jamais.

Comme eux, Clément reste avec vous.

60 Commentaires

  1. Mouais, Impat, des ultra-violents d’extrême-droite et d’extrême-gauche s’emplâtrent l’un reste sur le carreau c’est un drame parce au’il est d’extrême-gauche, il est d’ailleurs rebaptisé militant anti-fasciste, pas de doute le gentil militant va faire de la provoc dans une vente privée d’articles prisés par les skins et autres allumés du camp d’en face, un peu comme si des skins allaient à la fête de l’huma. Pas de quoi en faire un nième article pour s’attendrir sur les proches du violent qui défilait contre la manif pour tous le visage masqué par un foulard. Vous voulez vous attendrir ? Il y a mille raisons dans les hôpitaux pour enfants par exempke, pas besoin de tomber dans la récupération politicienne de la gauche, et le baissage généralisé de froc à droite…

  2. Assez d’accord avec skarda, le cuisiniste fou.
    D’autant que l’auteur de l’article termine par un « clément reste avec vous » qui me semble avoir été destiné à être un « avec nous »…
    Peine pour un mort, jeune.
    Dégoût pour la soupe qui monte en omelette norvégienne depuis.
    Vivement qu’on chausse les après-skin.

  3. Non, Rackam, c’est bien « Clément reste avec vous ». Vous aurait-t-il échappé que ce billet s’adresse aux parents du gamin ?

  4. Dites moi si je me fais des idées.

    Il y’a 15 mois 7 personnes, dont 3 enfants, furent assassinés à Toulouse et à Montauban. Un huitième est resté définitivement tétraplégique. Meurtres prémédités de nature terroriste et aux circonstances aggravantes : haine raciale, religieuse, idéologique, ethnique.

    Cette semaine un frêle garçon, Clément Méric, est mort à Paris. Ayant participé à une rixe entre bandes de têtes brûlées. Sans préméditation et dans des circonstances que la justice, in fine, ne qualifiera probablement pas d’homicide volontaire. (Cela s’apparente plutôt aux « coups et blessures ayant entraîné la mort sans vouloir la donner »).

    Aurais-je tort de considérer que la première affaire est infiniment plus grave que la seconde ?

    Pourtant, la machine médiatique s’emballe maintenant à un quart de tour ; elle se fait très volontiers la caisse de résonnance de la seconde affaire ; alors que lors de la première elle semblait gênée, contrainte et forcée, visiblement déçue que l’identité du meurtrier ne lui convienne pas.

    Lors de la première, le cri « padamalgame » fusait de partout.
    Alors que maintenant on amalgame dans la joie, à qui mieux-mieux.

    On ose à peine imaginer l’orgasme des médias si l’assassin de Toulouse pouvait s’appeler Martin Dupont.

  5. Marie

    Un martyre nous dit on, la nouvelle république se fait un calendrier de pas saint mais du camp du bien

  6. Le billet publié ci-dessus tire sa raison d’être d’une tentative, vaine évidemment comme l’est le pot de terre, de « contrer » le débordement de récupérations politiques qui envahit la presse et les sites voisins depuis quelques jours. Certains articles prématurés, inappropriés, n’honorent pas leurs auteurs.
    D’où le besoin de mettre en avant, hors de toute idée politique, le malheur des parents.

  7. bon, mon impatounet joli, vous aurez essayé. Mais je crains que quoi que l’on puisse écrire sur ce sujet desserve ce qu’on a voulu signifier. Je ne vous en tiens pas rigueur.
    Mais les amalgames à la Bergé sur la responsabilité des Manifs pour tous dans cette mort me font l’effet d’une gastro-entérite carabinée.
    Le « padamalgam » ne marche que dans un sens.
    On peut tabasser un prêtre en Avignon sans qu’on s’émeuve ni qu’il meure, mais pour le reste « émoi national ». Émoi, émoi, émoi, chantait le visionnaire….

  8. … « les amalgames à la Bergé sur la responsabilité des Manifs pour tous dans cette mort me font l’effet d’une gastro-entérite carabinée »….
    Une gastro fait bien plus mal que ça 🙂 ! De fait ces bergeries me feraient plutôt plaisir, tant elles font étalage de la crapulerie du bonhomme.

  9. impatinet, s’il est avéré que ces « antifafs » de pacotille se sont rendus tout exprès à une « vente privée  » de nippes pour fafs, juste histoire d’en découdre, ma tristesse pour la mort de tout homme est teintée d’un haussement d’épaules. Comme disait mon « supérieur » lors de mon séjour sous les drapeaux :  » Aspirant Rackam, il n’y a, au fond, qu’un seul motif de punition: « trop con ». »
    C’était mon supérieur à bien des égards. À d’autres, non. Respect.

  10. Et que pensez-vous de ceci ?
    Mort de Clément Méric : BFMTV pris la main dans le sac en pleine désinformation.

  11. Marie

    Bfmtv aussi, la voix de son maitre …

  12. … « Aspirant Rackam »…
    Mais à quoi aspiriez-vous donc, 😉

  13. Du temps où j’étais maoïste j’avais un copain qui avait écrit sur son nunchaku : « servir le peuple », je suis sûr qu’en face il devait y avoir le même ayant écrit sur le sien : « servir la nation ». Le problème est que l’extrême gauche est beaucoup plus importante en France et bénéficie de la complaisance des médias,

  14. … « l’extrême gauche est beaucoup plus importante en France »…
    Ce déséquilibre est, je crois, mortel à terme pour le pays. Quelles voies pour en sortir?

  15. La grande différence entre les meurtres de Montauban et Toulouse et cette affaire vient entre autre de la qualité des proches des victimes. Là, pas de manif, pas de no pasaran stupide: la mère d’un des soldats tués veut « sauver ceux qui sont à l’origine de sa souffrance », les jeunes musulmans fascinés par le djihad
    Quant a Madame Sandler, elle appelle dans sa lettre à plus de foi, de justice et d’amour.
    http://www.fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/1811295/jewish/Massacre-Toulouse.htm

  16. À ce qu’on coupe enfin les ficelles sur mon épaule pour me permettre de devenir Enseigne de Vaisseau! Ce qui fut fait, je vous rassure.

  17. Rackam, moi qui vous imaginais en chapeau rond, c’était donc une casquette!

  18. Impat, je ne porte le chapeau rond que lors de certains fest noz, les nuits de pleine lune, quand les korrigans dansent et rient dans la bruyère… et encore, incognito.

  19. Lisa

    Je me souviens de cette très belle lettre, j’avais admiré cette femme…

  20. … « certains fest noz, les nuits de pleine lune, »…
    C’est assez pour deviner la prochaine date!

  21. Lisa

    Je pense comme vous, la première affaire est terriblement plus grave.
    Pareil pour le soldat agressé à la défense, ou peut-être pas car il n’est pas mort mais l’intention était là.

  22. Guenièvre

    Vous y dansez la gavotte et l’an dro rackam ?

  23. … « Mais où? « ….
    J’ai trouvé: chez Brocéliande.

  24. Patrick

    Boker Tov Yerushalayim !

  25. QuadPater

    Mazal Hamanché Drécholi !

  26. Quadpater,… « Mazal Hamanché Drécholi ! »…
    Cela, au moins c’est traduisible 🙂

  27. QuadPater

    Ben quoi ? il n’y a pas que Patrick et Roturier qui savent parler Ikea.

  28. Skarda aussi: je crois qu’il a appris récemment. Au moins l’ikea de cuisine.

  29. Marie

    Mais enfin nantis de plusieurs meubles Ikea dans la famille la notice ne nous a jamais posé de problèmes! Ce doit être l’esprit cartésien français qui ne comprend pas le pragmatisme scandinave 🙂

  30. Marie

    et les chaises? 🙂

  31. Marie, je reconnais là la touche féminine !

  32. Et peut-être même féminine suédoise, les chaises sont vendues à part 😦

  33. … « Mon IKEA de cuisine »…
    Superbe, Skarda ! Et admirablement monté 🙂
    Question : les robinets invisibles, ils sortent du mur quand on les appelle en suédois ?
    Par ailleurs, ce n’est pas Ikea mais j’aime bien le sol.

  34. Marie

    c’est plutôt le côté pratique 🙂

  35. J’ai un deal avec l’architecte, les raccordements sont faits par l’électricien : eau, évacuation, branchements four et plaques de cuisson, les robinets sont dans le lot.

  36. Oui, c’est bien ce que je disais pratique et taquin.

  37. Pas si simple, il faut d’abord que mon épouse les essaie d’autant que ce sont des chaises de bar…

  38. Le montage reste une vraie galère quand on est seul (ce qui est mon cas) surtout les deux plans de travail et le four qui pèsent horriblement lourds.

  39. Par contre, j’ai déjà monté les lits et le canapé.

  40. … « les robinets sont dans le lot. »…
    C’est pas un peu loin ? Enfin, avec un long tuyau…

  41. Pas si loin, Sarlat c’est vraiment à côté et puis l’architecte avait un tuyau.

  42. … « l’architecte avait un tuyau. »…
    Avec un tuyau dans le lot du deal, pas de problème.
    Mais un vœu: bon emménagement !

  43. Je ne sais pas où est votre cuisine, mais si les robinets sont dans le Lot, ça va pas tarder à arriver…

  44. rackam

    pardon, pas lu, double emploi, je me retire sous ma tente.

  45. rackam

    Prochain épisode, « skarda élève des poules ».
    Puis skarda va au marché.
    Skarda fait des merguez.
    Skarda épluche un brugnon.
    Skarda creuse des toilettes sèches.
    Skarda épuise ses lecteurs.
    Skarda boude.
    Skarda s’appelle Nelly….

  46. Rackam,… « double emploi, »…
    C’est notre Lot à tous, quelquefois.

  47. Marie

    cela dit nous ne sommes pas, pour une fois , en restriction d’eau!

  48. Marie

    une crémaillère en vue:) ?

  49. Marie

    pas des poules des canards ou des oies, non mais!ici c’est magrets et foie gras!

  50. Souris donc

    Pour en revenir à Clément Méric :
    Lolcat
    Un chaton rencontre un sanglier dans une forêt de vêtements pas chers. Le chaton n’aime pas l’odeur et les bruits du sanglier, donc il jappe, regarde furieusement la bête droit dans les yeux, tout mignon mais effarouché, alors que le porc, lui, est occupé à déterrer un slip « I Love jambon beurre », s’en contrefout, tout juste agacé par la présence du félin tout meugnon, mais pas plus que par les mouches qui font du dogfight autour de ses testicules bouffis et mal formés, siège de ce qui reste de son intellect relatif. Le minou dresse la queue et pis s’en va, fier de son courage, et s’en va quérir des chaussettes Calvin Klein bon marché, parce que bon, le social et les bisounourseries éco-compatibles, ça n’habille pas un chaton.
    Le sanglier retrouve sa meute de son côté, qui a vu la scène, et se fout ouvertement de sa truffe. Piqué au vif, l’omnivore suit l’instinct de son testicule droit, et décide d’attendre le minou à la lisière de la forêt pour lui faire bouffer sa queue. Petit minet arrive, gros porc lâche son adrénaline, et tout ça fini en purée de lolcat étalée sur le trottoir.
    Les vautours rappliquent sous l’appel des autres minous, les sangliers se regardent et se disent que cette fois-ci Dédé à un peu trop mis la gomme.
    Fin de l’histoire.
    Post de Checkmate :
    http://www.contrepoints.org/2013/06/07/126988-berge-barjot-melenchon-et-consorts-et-si-vous-laissiez-clement-meric-reposer-en-paix

  51. J’aurais dit « Skarda épouse Nelly » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :