Barbarie

Devant la multiplication d’évènements graves en France ou ailleurs, on peut se demander si l’islam politique n’est pas en train de gagner la partie et durablement menacer les démocraties libérales à l’instar des grandes idéologies totalitaires du XXe. La situation est peut-être plus grave encore dans la mesure où à un conflit idéologique s’ajoute un conflit racial, la grande majorité des musulmans en Europe étant issus du continent africain. Les nouveaux damnés de la Terre sont massivement musulmans, l’Islam a repris à son compte le discours anticolonialiste et trouve aisément un accueil favorable chez ceux qui en Europe considèrent que l’immigration est la continuation de la colonisation par d’autres moyens.
Les mots de Jean-Paul Sartre résonnent encore :
« Pauvre colon: voilà sa contradiction mise à nu. Il devrait, comme fait, dit-on, le génie, tuer ceux qu’il pille. Or cela n’est pas possible: ne faut-il pas aussi qu’il les exploite? Faute de pousser le massacre jusqu’au génocide, et la servitude jusqu’à l’abêtissement, il perd les pédales, l’opération se renverse, une implacable logique la mènera jusqu’à la décolonisation. »
Il suffit de remplacer le mot colon par le mot Européen comme il le fait d’ailleurs un peu plus loin dans sa préface au livre de Frantz Fanon, « Les damnés de la terre ».
« Car, en le premier temps de la révolte, il faut tuer: abattre un Européen c’est faire d’une pierre deux coups, supprimer en même temps un oppresseur et un opprimé: restent un homme mort et un homme libre ; le survivant, pour la première fois, sent un sol national sous la plante de ses pieds. »
Le sol national est aujourd’hui celui d’un pays européen, comme l’Angleterre, où l’assassinat en public d’un militaire britannique se justifie par le terrible sort des musulmans en Irak ou ailleurs. l’Oumma n’a pas de frontière, le sol national est celui où vivent les croyants.
L’appareil idéologique de l’islam politique a su réintégrer le discours anti-colonialiste, lui donnant la dimension universelle que le nationalisme anti-colonial ne possédait pas vraiment, le communisme n’ayant pas pu réellement prospérer là où existait l’islam.
Il n’est bien sûr plus de grandes figures de l’intelligentsia européenne qui appelle crûment au meurtre des leurs, mais les actes les plus graves sont toujours édulcorés, expliqués et bien souvent justifiés. Ainsi, lors de l’attentat du 11 septembre 2001, Jean Baudrillard écrivait dans le journal Le Monde :
« Pas besoin d’une pulsion de mort ou de destruction, ni même d’effet pervers. C’est très logiquement, et inexorablement, que la montée en puissance de la puissance exacerbe la volonté de la détruire. Et elle est complice de sa propre destruction. Quand les deux tours se sont effondrées, on avait l’impression qu’elles répondaient au suicide des avions-suicides par leur propre suicide. On a dit : « Dieu même ne peut se déclarer la guerre. » Eh bien si. L’Occident, en position de Dieu (de toute-puissance divine et de légitimité morale absolue) devient suicidaire et se déclare la guerre à lui-même. »
Passage qui semble étrangement répondre, quarante ans après, à la préface de Sartre. Il faut détruire l’Occident parce qu’il est puissant, nulle autre justification n’est nécessaire.
La haine de soi justifie la haine que l’on nous porte, nous ne tendons pas seulement l’autre joue, nous implorons que l’on nous frappe. Comment espérer une quelconque adhésion à ce que nous sommes devant ce qui apparaît comme une veulerie.
Cette mauvaise conscience totalement inconnue de l’islam, comme elle l’était du communisme et du nazisme fait partie de ce que nous sommes et a été à l’origine de nos grandes mutations, sera-t-elle à l’origine d’un drame affreux ? Nos élites sont traumatisées par les horribles convulsions du XXe, par la barbarie que nous portons, elles la redoutent plus encore que celle, affichée, des barbares contemporains.
Elles essaient de la contenir à tout prix, on ne parle pas d’émeutes mais de bousculades ou de débordements, on se refuse à dire ce que l’on voit de peur de réveiller la bête immonde, on condamne les Européens qui osent briser le tabou, mais on justifie les pires écarts de ceux qu’il faut protéger du monstre qui dort en nous. Nul besoin de contrôle véritable, un surmoi puissant nous habite, d’instinct nous savons ce qu’il ne faut pas dire.
Dans la « Cartographie des nuages » de David Mitchell, Adam Ewing décrit dans son journal le terrible sort des Moriori. Les Moriori sont un peuple polynésien habitant les îles Chatham non loin de la Nouvelle Zélande. Les Moriori avaient banni le meurtre et la guerre depuis la nuit des temps, depuis qu’ils avaient quitté l’île mythique de Hawaiki ravagée par une guerre interminable. Les meurtriers étaient bannis, tous se détournaient d’eux, et ils finissaient généralement par se suicider. Deux tribus maori apprirent par les anglais l’existence de ces îles et payèrent le capitaine d’un vaisseau marchand pour qu’il y transporte neuf-cent des leurs. Les premiers maori arrivèrent malades aux îles Chatham et furent recueillis et soignés par leurs premiers habitants, les maori du second convoi arrivèrent en pleine forme et commencèrent à coloniser l’île principale, les Moriori protestèrent mais n’utilisèrent pas la violence, leurs sages défendant l’ancien tabou, ils furent massacrés, empalés, hommes, femmes et enfants, cuits dans d’immenses fours à cochon puis dévorés, les survivants furent réduits en esclavage. Seule une centaine d’individus sur deux-mille ont survécu à la colonisation maori.
Les hommes, lorsqu’ils méprisent leurs semblables, n’ont cure de leur gentillesse, au contraire, le massacre est plus aisé. Évidemment, les Européens ne sont pas des Moriori, mais le mépris des chrétiens  professé par les clercs musulmans, leur antisémitisme décomplexé, leur dégoût des athées ne présagent rien de bon, pas plus que le peu d’estime dans lequel nos propres élites nous tiennent, et surtout l’interdiction qui nous est faite de dire ce que nous voyons comme il était interdit aux Moriori d’utiliser la violence même lorsque des ennemis impitoyables les massacraient de la plus hideuse des façons.

132 Commentaires

  1. Isa

    Ska, votre article était évident et nécessaire.

    Merci.
    Nous sommes assez nombreux a avoir peut, maintenant.
    Va- t’il falloir construire un mur?
    Entre quoi et qui? Nous sommes tous français!

  2. kravi

    Excellent, Tibor. Sur ce thème, je conseille vivement « le Sanglot de l’homme blanc » de Pascal Bruckner.
    Votre texte m’a immédiatement évoqué l’ineffable et impayable amour de Jean Genet pour le Palestinien « essentiel », victime du colon occidentale, du capitaliste, et surtout de l’israélien néo-nazi. Le damné de la terre idéal.

  3. Loaseaubleu

     » il y avait un lien direct entre la chasteté et l’orthodoxie politique. Sinon, comment aurait-on pu maintenir au degré voulu, chez les membres du Parti, la haine et la crédulité folles dont le Parti avait besoin, si l’on n’emmagasinait quelque puissant instinct et ne l’employait comme force motrice  »
    1984 page 179

  4. Barbarie…on s’y habitue semble-t-il…entendu ce matin sur Europe : ״ La nuit a été calme â Trappes ,on a entendu quelques tirs de mortier … »
    Des tirs de mortier dans une ville de France en 2013…

  5. kravi

    Du calme, il s’agit probablement de pétards : http://www.lesmagiciensdufeu.fr/PBSearch.asp
    nous n’en sommes pas encore là. Patience…

  6. Guenièvre

    Bonjour Nonette !
    Comme je mentionnais cet exemple sur un autre site on m’a donné la précision suivante : il s’agit de « mortiers d’artifices » et pas des armes utilisées en Syrie par exemple .
    http://fr.news.yahoo.com/tirs-mortier-larme-devenue-ordinaire-violences-urbaines-172939322.html

    Ce qui n’enlève rien à la gravité des événements…

  7. Alors les journalistes ,sciemment ou non, laissent la situation s’envenimer …ma tres chère mère disait que les mots pouvaient être des armes redoutables…sans votre information Guenievre (j adore )j’ imaginais Beyrouth en France..

  8. Loaseaubleu

    Pourquoi Trappes, Clichy, c’était pas Beyrouth ?

  9. Rotil

    Je ne peux que souscrire à cet article, évidemment… Et je mets en commentaire un message que j’ai reçu ce matin, relayé par un de mes correspondants israéliens francophones.
    J’hésitai à le mettre sur l’autre fil, car c’était un peu hors sujet. Mais ici il a sa place. C’est donc un texte qui n’est pas de moi, et dont je n’ai fait que corriger deux ou trois fautes d’orthographe ou de ponctuation. Est-il exagéré, est-il délirant? Je n’ai pas d’opinion tranchée sur ces points, mais je sais en revanche que ce genre de revendications/fantasmes existe. Ce texte commence à EFFARANT.
    ——

    EFFARANT ! A LIRE ABSOLUMENT !! Et surtout faire circuler
    *93% des étrangers ont voté Hollande !* ça vous parle !
    Voici ce que vient de déclarer Mohamed Sabaoui, jeune sociologue et socialiste de l’université catholique de Lille, d’origine algérienne, naturalisé français. Ceci est plus que prometteur!
    Je cite :
    « Notre invasion pacifique au niveau européen n’est pas encore parvenue à son terme. Nous entendons agir dans tous les pays simultanément. Comme vous nous faites de plus en plus de place, il serait stupide de notre part de ne pas en profiter. Nous serons votre Cheval de Troie.
    Les Droits de l’homme dont vous vous réclamez, vous en êtes devenus les otages. Ainsi, par exemple, si vous deviez vous adresser à moi en Algérie, ou en Arabie Saoudite, comme je vous parle maintenant, vous seriez, dans le meilleur des cas, arrêtés sur-le-champ. Vous autres Français n’êtes pas en mesure d’imposer le respect à nos jeunes. Pourquoi respecteraient-ils un pays qui capitule devant eux ? On ne respecte que ce qu’on craint.
    Lorsque nous aurons le pouvoir, vous ne verrez plus un seul de nos jeunes mettre le feu à une voiture ou braquer un magasin… Les Arabes savent que la punition inexorable que mérite, chez nous le voleur, c’est l’amputation d’une main. »

    Et, toujours du même Mohamed Sabaoui lors d’une interview récente du 10-01-2012 qu’il a citée:
    « Les lois de votre République ne sont pas conformes à celles du Coran et ne doivent pas être imposées aux musulmans, qui ne peuvent être gouvernés que par la Charia. Nous allons donc œuvrer pour prendre ce pouvoir qui nous est dû. Nous allons commencer par Roubaix, qui est actuellement une ville musulmane à plus de 65%.
    Lors des futures élections municipales, nous mobiliserons nos effectifs, et le prochain maire sera musulman. Après négociation avec l’État et la Région, nous déclarerons Roubaix enclave musulmane indépendante comme le KOSOVO et nous imposerons la Charia (loi de Dieu) à l’ensemble des habitants, ainsi que le voile obligatoire.
    La minorité chrétienne aura le statut de Dhimmis. Ce sera une catégorie à part qui pourra racheter ses libertés et droits par un impôt spécial.
    En outre, nous ferons ce qu’il faut pour les amener par la persuasion dans notre religion. Des dizaines de milliers de Français ont déjà embrassé l’Islam de plein gré comme Frank RIBERY, GARAUDY et d’autres, pourquoi pas les chrétiens de Roubaix ?
    Et puis avec l’entrée prochaine de la TURQUIE en Europe, c’est plus 80 millions de Musulmans qui circuleront librement et se chargeront d’Islamiser toute l’Europe.
    Actuellement à l’université de Lille, nous mettons sur pied des brigades de la foi, chargées de ‘convertir’ les Roubaisiens récalcitrants chrétiens, ou juifs, pour les faire rentrer dans notre religion, car c’est Dieu qui le veut !
    Si nous sommes les plus forts, c’est que Dieu l’a voulu. Nous n’avons pas les contraintes de l’obligation chrétienne de porter assistance, à l’orphelin, aux faibles et handicapés. Voir votre Sœur EMMANUELLE. Nous pouvons et devons, au contraire, les écraser s’ils constituent un obstacle, surtout si ce sont des infidèles. »

    Une réalité que beaucoup prennent pour de la fiction, et rigolent en lisant, mais c’est la vérité du futur de notre France…..

    A MEDITER ………… Longuement ! A faire circuler largement !!!!!!
    Mail envoyé à plus de 362 144 personnes pour l’instant avec objectif d’atteindre les 500.000 personnes minimum ! Notre devoir est de dire la vérité à tous ceux qui veulent protéger leur pays d’origine. Sauvons la France je vous en supplie, ainsi que pour l’avenir de nos enfants!!
    Je précise que ce mail à été vérifié auprès des services de police et a bien été validé par l’élève en question après enquête sur son ordinateur grâce à l’adresse IP de son PC.
    —-
    FIN du message.

  10. rackam

    Oh, Trippes ou Clashy, keffieh blanc, blanc keffieh…

  11. Ce texte est un faux, Mohammed Sabaoui n’a jamais existé très probablement et n’a surement pas été étudiant à l’Université Catholique de Lille.
    Soyons vigilants, ne nous discréditons pas, tenons-nous en aux faits suffisamment nombreux, soyons irréprochables

  12. desavy

    C’est effectivement un hoax.

  13. Yaakov Rotil

    Je ne suis pas très surpris, d’ailleurs j’avais précisé: « Est-il exagéré, est-il délirant? Je n’ai pas d’opinion tranchée sur ces points, mais je sais en revanche que ce genre de revendications/fantasmes existe. »

    Ce que je sais en revanche, c’est qu’en certains lieux ce genre de discours existe…

  14. kravi

    Bon, ça c’est le souhait d’un petit con et de ses semblables qui ne sont sûrement pas majoritaires.
    L’important est de connaître la proportion de ces allumés et de les mettre hors d’état de nuire.
    Et c’est là que les difficultés commencent…

  15. Un conseil : pour vérifier s’il s’agit d’un hoax : http://www.hoaxbuster.com/
    Ce site n’est sans doute pas infaillible, mais j’y ai recours avant de transmettre un mail de ce genre. Et la plupart du temps, il est efficace.

  16. Yaakov Rotil

    Je ne suis pas convaincu et je vais vous dire pourquoi… OK pour le hoax, dont acte.
    Mais… Car il y a un mais:

    Juillet 2010 ou 2009, à Laval, dans une cité tranquille: aucun problème de voisinage. Arrivent dans une belle 807 quelques barbus, qui vont faire un certain nombre de visites. Et, à partir de ce soir même, des gueulantes « allah ouakbar » émanant d’une dizaines d’appartements, 5 fois par jour (et par nuit).

    Je le sais, car j’y étais.

    Quelques mois plus tard, j’en parlais à un de mes cousins, lieutenant de police (un temps dans les RG), qui m’a expliqué que c’est une de leurs techniques pour faire partir les gens et ensuite, faire venir amis ou cousins dans les appartements libérés… Il me disait aussi son intention de partir à la retraite dès que possible, car la police a des ordres très clairs et peu motivants…

    Notez en outre que cette attitude conquérante est constante, c’est une marque de fabrique, et je crois me rappeler que cela avait d’ailleurs été clairement énoncé par des gens tels que Boumedienne, Khadafi et Erdogan…

  17. Marie

    Il y a déja un sacré bout de temps qu’on nous a dit que certains islamistes ont idées de faire de ce pays le leur.Traductions par mes neveux de ce qu’ils ont entendus en banlieue sud.
    Pour les émeutes , il n’est rien de pire que de se cacher derrière une prétendue discrimination, mot galvaudé entendu aussi hier dans la bouche d’un gitan.La République accepte depuis des années de se taire de ne pas sévir et surtout de ne pas affirmer que précarité difficultés diverses ne sont en aucun cas des excuses à des délits .La bienpensance a gagné mais à quel prix. On pourrait cependant rappeler qu’en Suède on observe les les m^mes actes dans un pays qui n’a colonisé aucuns pays hors Europe , que les aides aux émigrés y sont substantiels . Qui entend on sur le sujet? les médias? surtout pas enfin si pour culpabiliser ces sales suédois aussi méchants que les français et autres européens.

  18. Yaakov Rotil

    Tout-à-fait, Marie!
    Et j’en reviens à mon interrogation, que j’avais déposée quelque part: comment se fait-il qu’en Israël, nous ayons plutôt moins de problèmes avec « nos » arabes?
    J’ai bien ma petite idée, je ne sais pas ce qu’elle vaut.

  19. Lisa

    Certains ne le sont pas, ce serait une idée de les extrader si ils agressent les forces de l’ordre.

  20. Lisa

    Rotil, c’est un « vrai » message ? et cela n’a rien produit comme réaction ?

  21. Lisa

    Voila ma réponse….

  22. Lisa

    OUi, et c’etait plausible malheureusement, mais trop franc. N’oublions pas la takiya.

  23. Lisa

    OUi, comme « le ventre de nos femmes ».

  24. Lisa

    On pourra connaître cette idée ?

  25. JAMAIS d’émeutes de ce genre dans les pays du maghreb ou des pays arabo-musulmans du proche orient la répression n’est PAS proportionnée

  26. C’est vrai qu’on est bien plus au calme ici et j’habite à Jerusalem dont un tiers de la population est arabe. De temps en temps, je râle bien contre le muezzin d’à côté qui me casse parfois les pieds à 4 heures du matin avec son appel à la prière mais c’est un petit joueur en comparaison. En plus, on a des réponses originales: il y a quelques mois, les habitants du nord de la ville ont répondu au muezzin de leur quartier avec du hard rock. Ce fut très efficace.

  27. QuadPater

    « comment se fait-il qu’en Israël, nous ayons plutôt moins de problèmes avec « nos » arabes? »
    Bonsoir Yaakov, qu’est-ce qui se passerait si dans une ville israélienne des « jeunes » attaquaient un commissariat pour libérer un délinquant, en lançant des parpaings, des fusées d’artifice et des cocktails Molotov sur les policiers ?

  28. Rotil

    Ben justement, les situations ne sont pas vraiment comparables… En Israël, un délinquant n’est pas un « jeune », c’est un délinquant, point. Et il est traité comme tel.
    J’ai été très surpris, à mon arrivée, de voir comment ça se passe, par exemple, dans les bus. Je n’ai jamais vu, en deux ans et demi, une seule personne tenter de resquiller.
    J’ai vu une ou deux fois des ados un peu bruyants, au fond du bus, une fois c’est le chauffeur qui leur a lancé une remarque, une autre fois c’est moi-même et à chaque fois ils se sont tenus coi.
    L’ambiance est donc radicalement différente.
    En fait, je crois simplement que la notion de sanction existe encore dans ce pays.

    Cela dit, je parle là des endroits où il n’y a pas de contacts conflictuels.
    Dans certaines parties – très localisées – des territoires dits « disputés », il y a des incidents pratiquement tous les jours, qui sont le gagne-pain des journalistes en quête de scoop, et en ces endroits, c’est l’armée qui gère ça comme elle le peut, c’est-à-dire essentiellement en évitant de commettre la « faute » qui alimenterait immédiatement la propagande adverse.

    Mais fondamentalement, je crois que si nous avons moins de problème, c’est parce que tout le monde sera traité de la même façon et que tout le monde le sait pertinemment.

    Des jeunes juifs qui vont taguer une mosquée en représailles à un caillassage, par exemple, seront poursuivis par la police de façon aussi efficace que les arabes auteurs dudit caillassage. Il n’y a pas deux poids et deux mesures, et ça, tout le monde le sait.

    Enfin, je crois que, si la société israélienne est très tolérante sur les aspects privés de la vie – ce qui se voit par exemple au niveau de la variété des habillements, dès lors qu’on passe la ligne rouge des interdits, les sanctions sont là et bien là…

  29. QuadPater

    Sanction – loi – impunité – menace crédible ou pas… on tourne toujours autour des mêmes quelques notions.

  30. Yaakov Rotil

    Oui, Quadpater.

    Et votre commentaire amène de ma part celui-ci: on a souvent un peu honte, en Israël, de voir que certains de nos politiques sont des gens plus ou moins pourris, et poursuivis pour des actes peu glorieux ou franchement dégueulasse. Mais à la réflexion, je me dis que c’est beaucoup plus sain. Personne ne doit être privilégié au regard de la loi.

  31. Tout à fait, tout le problème vient de notre apathie de notre peur de notre ombre, il suffirait de pas grand chose pour inverser le courant.

  32. roturier

    à Loaseaubleu 23/7 10H51 : l’énergie sexuelle canalisée et sublimée… N’est-elle pas utilisée par certaine(s) religion(s) comme force motrice de son clergé interdit de sexe ?
    Tout ce qui ne s’éjacule pas par la voie naturelle monte à la tête.
    Voir à ce sujet une vision de l’affaire Clément Méric : http://www.tribunejuive.info/france/laffaire-clement-meric-autopsie

    à Rotil 23/7 13H22 : le texte que vous apportez est un FAUX qui circule sur le web depuis qq années déjà. Tibor le dit justement le 23/7 à 13H39 et voir messages suivants. Il existe toute une fabrique de faux semblables, apparemment en provenance d’officines d’extrême-extrême-droite. A force d’en voir je les reconnais à l’odeur.

    à Kravi 13H51 : puisqu’on vous dit que le petit con n’existe pas, il est fabriqué de toutes pièces.

    à Rotil 14H13 : pas si vite avec cette affirmation (« moins de problèmes en Israël). Pas envie d’approfondir car hors sujet et problématique mais un vétéran vous dit que c’est faux. Hélas. Idem pour vos échanges suivants : si vous croyez vraiment ça, vous n’y êtes pas depuis assez longtemps.

    à Loaseaubleu 23/7 18H12 : Jamais d’émeutes de ce genre aux pays arabes ? Où étiez-vous depuis décembre 2010 ?

  33. Loaseaubleu

    On ne peut pas comparer avec ce qui s’est passe dans les pays arabo-musulmans a l’occasion des  » printemps arabes  » dans ce cas il s’agissait de revolutions entrainant un changement de pouvoir ou de dictature. Et dans tous les cas on a tire sur les manifestants.
    En France pour le moment ce sont de petites frappes chauffées à blanc par des islamistes. Et non seulement la police n’a pas fait usage de ses armes – pourtant ces mortiers-feux-d’artifice utilises a tirs tendus peuvent tuer – on arrête quelques manifestants pour faire plaisir à Speedy Gonzales, on les juge et on les relâche.
    La place Tahrir a Paris c’est pas pour tout de suite.

  34. Personne ne pense qu’on est au gan eden en Israël. Si le Messie était arrivé, ca se saurait, comme on dit ici, il n’a même pas téléphoné! Bien sur qu’il existe des délinquants. Mais la vie quotidienne est beaucoup plus calme: hier soir, vers minuit, en rentrant d’une bar mitsva, j’ai croisé des enfants qu’une dizaine d’année faisant du vélo sur la promenade piétonne pas loin de chez moi.
    Les choses sont beaucoup mieux canalisées pour deux principales raisons: Comme dit Rotil, ici un délinquant est un voyou et non pas un jeune et traité comme tel. De plus les gens sont très « participants » de la vie de leur voisins (parfois un peu trop ?) ce qui fait que si quelque chose arrive, il suffit d’appeler à l’aide et tout le monde se sent concerné et rapplique. Et pas seulement en cas de danger, ca va des conseils donnés par les voisins si le bébé pleure ou le verre d’eau apporte à quelqu’un qui a l’air fatigué -ça m’est arrive « bois, petite âme m’a dit un inconnu, bois et ça ira mieux »- ou aux premiers secours et chasse à l’homme en attendant la police. Pourquoi? Sans doute une question d’éducation, l’israélien est en général bien moins individualiste que le français mais aussi d’un sentiment de danger toujours présent qui concerne tout le monde.

  35. Speedy Gonzales? Kidon?
    Si je devine correctement Juanita Banana n’est pas loin.

  36. Loaseaubleu

    Chacun d’eux pédalant en sens contraire sur le même pédalo. -:)

  37. Loaseaubleu

    Avez-vous remarque le logo du Comité Contre l’Islamophobie en France ( CCIF )
    Le  » F  » de France est en fait un sabre stylise. Ce même sabre que l’on retrouve sur le drapeau saoudien, au dessous de la formule de la  » shahada  »
    Le caricaturiste danois avait tout compris en représentant le prophète coiffé d’un turban-bombe portant cette même formule. La seule différence entre le drapeau et la caricature étant le nombre de victimes en un seul  » passage « 

  38. Merci Rotil pour vos explications.

  39. Nous vivons en France une période dangereuse, au cours de laquelle se produisent de véritables émeutes, et où dans certains quartiers de grandes métropoles la vie quotidienne est massacrée par l’attitude de nombreux habitants. En cas de guerre il est normal de procéder à des dérogations du droit permettant des mesures de répression avec condamnations rapides, immédiates, et appliquées. Or la situation actuelle, sans constituer un état de guerre, s’en approche suffisamment pour justifier de telles mesures. Quel gouvernement/parlement aura à la fois l’intelligence et le courage de s’y résoudre, pour un temps déterminé ?

  40. Impat, même sans état d’exception, ne pourrait-on pas simplement appliquer sévèrement la loi ? Notre problème, vient de ce que nous n’osons le faire. Le laxisme qui fait que les émeutiers soient relâchés quand leur système de défense est : « j’étais là par hasard », « je faisais des courses pour ma maman », etc. ne peut que les encourager. Les policiers sont écœurés, ils savent que les gens qu’ils attrapent seront relâchés presqu’à coup sûr. La presse, la justice, les politiciens partent avec l’idée que les émeutes sont le résultat du mauvais traitement qui est fait à une partie de la population à cause de notre racisme bien souvent, nous avons mauvaise conscience et quiconque dit qu’il n’y a aucune mauvaise conscience à avoir sera traité comme un pestiféré.

  41. Tibor, théoriquement vous avez raison. Mais un état d’exception, aux mesures déjà légales qu’il faudrait naturellement appliquer ajouterait un « choc mental » montrant aux intéressés qu’on ne rigole plus, et tendant à restaurer l’état d’esprit des policiers qui sont effectivement écœurés.
    Les « chocs », c’est la mode, non ?

  42. Publié par Atlantico : Trappes, gens du voyage, profs recrutés à la casse: l’abus de bons sentiments a-t-il fait de la France une cocotte-minute sur le point d’exploser ?

  43. rackam

    Une chochotte-minute!

  44. Loaseaubleu

    elle n’explosera malheureusement pas.

  45. rackam

    Euh! Wazoble, je n’ai pas tellement envie qu’elle explose, je me sens comme une fleur de brocoli dans le panier vapeur de ladite chochotte….

  46. Aucune envie de me retrouver dans le panier à vapeur d’une chochotte.

  47. Une fleur de brocoli ?
    Quelle délicatesse, ce poète !

  48. kravi

    À propos de charte du site, que penser de « antidoxe est un site d’élite » ?

  49. kravi

    Désolé, ce n’est pas le bon fil.

  50. Si, si, Kravi, moi aussi ça me gêne aux entournures.

  51. Guenièvre

    J’aimerais bien qu’on enlève cette phrase …

  52. Guenièvre

    « Cette mauvaise conscience totalement inconnue de l’islam, comme elle l’était du communisme et du nazisme fait partie de ce que nous sommes. »

    C’est très juste : ce qui montre Tibor que nous sommes à la fois remplis d’une culpabilité qui nous interdit d’imposer nos valeurs et en même temps incapables d’imaginer que les autres cultures ont façonné des hommes à la psychologie différente de la nôtre. Nous pensons dur comme fer qu’en nous montrant cléments, en faisant des compromis nous allons les amener à s’intégrer davantage. C’est l’inverse qui se produit.

  53. Vielle histoire américaine qui ferait sourire certains ici:

    Un jour, j’ai vu un type sur un pont, prêt à sauter.

    Je lui ai dit. « Ne fais pas ça ! ». Il a répondu : « Personne ne m’aime. »

    « Dieu t’aime. Crois-tu en Dieu ? ». Il a répondu : « Oui. »

    « Moi aussi ! Es-tu juif ou chrétien ? » Il a répondu : « Chrétien. »

    « Moi aussi ! Protestant ou catholique ? » Il a répondu : « Protestant. »

    « Moi aussi ! Quelle dénomination ? » Il a répondu : « Baptiste. »

    « Moi aussi ! Baptiste du Nord ou du Sud? » Il a répondu : « Baptiste du Nord. »

    « Moi aussi ! Baptiste du Nord conservateur ou libéral ? » Il a répondu : « Baptiste du Nord conservateur. »

    « Moi aussi ! Baptiste du Nord conservateur de la région des Grands Lacs ou de l’Est ? » Il a répondu : « Baptiste du Nord conservateur de la région des Grands Lacs. »

    « Moi aussi ! Baptiste du Nord conservateur de la région des Grands Lacs du Conseil de 1879 ou du Conseil de 1912 ? » Il a répondu : « Baptiste du Nord conservateur de la région des Grands Lacs du Conseil de 1912. »

    J’ai répondu : « Meurs, hérétique ! » Et je l’ai poussé en bas du pont.

  54. QuadPater

    Adorable. Mais difficile à retenir 🙂

  55. rackam

    Qui est prêt à aider le taulier à revamper le site (charte, apparence, modernitude etc.)? (merci kravi et G.)
    J’ai quelques idées mais aucune connaissance technique.
    Faisons-nous cela en « live » ou bien par mails secrets, privés, confidentiels et abscons?
    Préparons un antidoxe nouveau pour la rentrée (PANR)!

  56. Hello Guenièvre, c’est vraiment le fond du problème à mon sens. Le sentiment de culpabilité chrétien a percolé dans toute la civilisation occidentale, chez ceux qui se considèrent athées comme chez les autres, c’est ce sentiment qui nous a permis cet espèce d’excentrement inconnu ailleurs qui au travers des études anthropologiques nous a montré que l’idée de supériorité d’une culture sur l’autre était plus que problématique, la culture des petits bochimans des « dieux sont tombés sur la tête » fait monter en nous la nostalgie du paradis perdu. Nous avons finalement compris que l’arrogance de l’Occident, son mépris des autres cultures étaient une source sans fin d’injustices. Cette formidable prise de conscience dont je ne connais personnellement pas d’équivalent a dégénéré en un médiocre antiracisme formel, en haine de soi et surtout en prétention incroyable de croire que l’on peut s’extraire de son fonds culturel pour se poser en arbitre de toutes les cultures, pour se présenter comme l’homme nouveau, homme nouveau commun à tous les totalitarismes.
    Cet homme nouveau fête l’altérité en s’employant à réduire toute différence, en refusant toute confrontation : théorie du genre, vivre ensemble gentillet, relativisme culturel.
    Cet universalisme culturel est littéralement vomi par l’islam politique qui a son propre modèle universaliste et considère avec dégoût la main molle qu’on lui tend, nous sommes Sodome et Gommorrhe. Il est certain que comme la plupart des hommes la plupart des musulmans veulent vivre en paix, mais il est certain aussi que c’est au nom de leur religion que se commettent la plupart des actes terroristes aujourd’hui, que l’islam est certainement la religion la plus intolérante aujourd’hui, que se déchaine à la moindre moquerie des émeutes effarantes, que des condamnations à morts sont lancées par des clercs contre des blasphémateurs.
    Mais au nom de l’ouverture à l’autre, les militants de la culture universelle se font les complices de ce totalitarisme haineux, reprennent ses arguments (le mot islamophobie a été inventé par les mollahs iraniens) et persécutent littéralement (ostracisme, procès, etc.) ceux qui s’alarment devant les revendications agressives des salafistes, frères musulmans et autres mollahs chiites qui se déchirent aujourd’hui en Syrie mais nous ne perdons rien pour attendre.
    Nous avons un long chemin à faire, je ne crois pas que nous soyons menacé de submersion mais je crois que nous nous sommes durablement enfoncé une épine dans le pied qui n’a pas fini de nous faire souffrir.

  57. kravi

    Je m’accorde un peu de temps cet été pendant lequel, pour une fois, je reste dans nos frontières. Ce remaniement antidoxe me conviendrait bien.
    J’ai quelques idées pratiques, mais ne saurais les mettre en application sur un plan informatique.

  58. Lisa,… « PANR ? »
    Oui, s’il n’en a pas l’R il veut dire PAN. 🙂

  59. Guenièvre

    Merci Tibor, vous avez parfaitement traduit et développé ce que je voulais dire. Nous sommes englués dans un mélange de culpabilité et de prétention.
    Et vous avez aussi parfaitement cerné les « militants de la culture universelle » qui nient l’influence de la culture sur les mentalités.
    « Définition de la « mentalité », à méditer intensément : « Une mentalité, c’est un ensemble d’acquis communs aux membres d’un groupe. Ces acquis, comme dans le cas de la culture intériorisée, servent de références permanentes et inconscientes pour la perception des choses, pour les évaluations faites et interviennent dans l’orientation des conduites. Une mentalité porte en elle une vision du monde et génère des attitudes (c’est-à-dire des manières d’être envers les choses) concernant les éléments de l’environnement. Ces éléments de l’environnement ne sont pas n’importe lesquels. Ce sont les éléments clés de la vision du monde : les référents essentiels de l’identité. Ces éléments importants par rapport auxquels le groupe a pris position sont les points d’ancrage de son identité. »
    Alex Mucchielli, « L’Identité » Blog de Malika Sorel

  60. Mais oui, La Dame. Nous sommes des (ex) conquistadores honteux.
    Lisez « Réflexions sur la question blanche » de Goldnadel.

  61. kravi

    Pour le lecteur non averti, précisons que cette anecdote de Roturier est utilisée par Daniel Pipes pour illustrer la lutte sans merci que se livrent partout dans le monde les groupuscules jihadistes en particulier et musulmans en général.
    Ce qui l’amène à la proposition suivante : en Syrie, favorisons le camp en passe de perdre, jusqu’aux prochain avantage de l’un ou l’autre, puis recommençons la manœuvre. Autrement dit, tant qu’ils s’entretuent ils nous laissent en paix.
    Proposition cynique mais qui m’agrée totalement. Ce n’est pas un hors sujet : Skarda ne traite-t-il pas de barbarie ?

  62. kravi

    PS : Roturier, c’est ce que nous appelons le narcissisme des petites différences dans le jargon que vous prisez tant.

  63. Tout à fait d’accord aussi, mais faut faire gaffe quand même car le jour où il y a un vainqueur il a vraiment la bave aux lèvres et si d’ici là nous ne nous sommes pas acheté ce qu’il faut là où il faut (des tripes au ventre) nous allons en baver.

  64. Vous savez, Roturier, je la connaissais, je l’avais même racontée lors d’un weekend d’Eglise. Mais cela n’a pas fait rire, dommage. La « mauvaise conscience » peut-être ?

  65. Loaseaubleu

    Et magazire d’ EliteS ?

  66. Loaseaubleu

    Anecdote reprise au theatre dans Bonte Divine

  67. QuadPater

    Une nouvelle pathologie pour kravi (le pauvre, il doit constamment mettre à jour ses connaissances) : la voilophobie.

    Les bras m’en tombent. Ou alors c’est du deuxième degré et je n’ai pas compris.

  68. Vous seriez plombier votre jargon aurait été au moins utile.

  69. Quad, ça provient d’un « Etudiant chercheur en sciences sociales » ! Voilà voilo.

  70. kravi

    Quand vous connaîtrez un petit quelque chose au sujet, je serai heureux de discuter avec vous.

  71. C’est marrant, il cite lui aussi Frantz Fanon, l’inévitable rappel du colonialisme !

  72. Electricien, c’est pas mal aussi.

    Question: nous sommes plusieurs ici (voire tous) à avoir un métier.
    Y compris votre humble serviteur qui en a eu plusieurs (dont modeste ingénieur issu du T de H); retraité.

    Pourquoi il n’y a que les psys à balancer leur terminologie professionnelle à tout va? S’attend-t-on de la part d’un ORL qu’il vous administre des gouttes dans le nez sans que vous l’ayez demandé?

    Pas vu Impat, par exemple, nous balancer des formules de résistance des ailes d’avion à la fatigue en vol. Pourtant il aurait pu en tartiner pas mal.

  73. kravi

    Je ne balance pas mon vocabulaire à tout-va. En l’occurrence à 19:22, c’était juste une petite provocation. Puérile, je l’admets. Mais vous m’aviez cherché sur un autre fil sans aucune raison.
    Quoi qu’il en soit, je vous remercie de m’apprendre qu’en plus d’être un charlatan, je suis un parasite. Tout le monde ne peut pas sortir du T de H et encore moins de la cuisse de Jupiter.

  74. roturier

    Pourquoi usez-vous, à votre propre égard, de termes infiniment plus extrêmes que les miens?
    Cette question me dépasse; il faudrait un psy.

  75. kravi

    Je ne pense pas travestir votre pensée. « Diafoirus », « inutile » ne sont guère des termes laudateurs. Mais, n’étant pas diplômé du Technion, sans doute me trompé-je.
    De crainte de lasser nos amis, j’arrête ici le hors sujet.

  76. rackam

    Deux personnes se rencontrent sur antidoxe.
    « J’aime bien ce que vous écrivez dit l’un. »
    « Moi itou, répond l’autre »
    « Je suis juif, et vous? »
    « Moi aussi, comme c’est drôle! »
    « Je suis un juif critique »
    « Tout comme moi. D’ailleurs un juif qui n’est pas critique, c’est un goy infiltré! »
    « Ha! Ha! vous avez de l’humour, moi aussi, ça tombe bien! »
    « Ho! ho! Vous appréciez mon humour, moi aussi, quelle rencontre! »
    « Pourtant des gens, j’en rencontre tellement! »
    « Ah! Bon, moi aussi, mais quel métier faites-vous? »
    « J’allais vous poser la même question, quelle coïncidence! »
    « Formidable! Mais, alors ce métier? »
    « Je suis psychanalyste! »
    « Meurs donc chien d’hérétique! »

  77. kravi

    Oui, marrant.
    Rien à voir, mais j’ai trouvé ceci pour vous sur le blog de Raphael Drai :
     » On se souvient que la Belgique était restée plus d’un an sans gouvernement et qu’elle n’en est pas morte. Précisément parce que le Roi était là. Il ne s’agit pas de faire l’apologie du régime monarchique et de vouloir revenir avant 1789. Il faut juste comprendre, dans le marasme moral et intellectuel où se trouve la République Française, comment d’autres sociétés préservent leur sens de la généalogie, leur culture à la fois politique et religieuse, et leurs traditions. Pour employer une image parlante, la tradition pour une société peut se comparer à la marche arrière dans une voiture. Elle permet de la manoeuvrer. Rétrograder n’est pas régresser. Sans cette possibilité, l’on est forcé de rouler sans cesse en avant. Et pour se rassurer, on aura beau crier par la fenêtre le mot « Progrès ». Le vent en émiettera les lettres. « 

  78. rackam

    kravi, votre « marrant » n’a pas l’air convaincu… mais je n’en demande pas tant.
    Pour le reste, je tends une perche en vous remerciant pour votre lien, mais la monarchie est bien autre chose, en plus de ce qu’écrit Drai. Et même là il y a simplisme excusable.
    Si cela en intéresse certains, faire offres au taulier, s’il n’est pas à rôtir sur le Bassin….
    Je ne serai loin de mon clavier que mercredi prochain, d’ici-là tout reste possible.

  79. Pas sûr que la présence du Roi explique la survie de la Belgique en l’absence de gouvernement…J’y verrai plutôt l’utilité très relative d’un gouvernement !
    Mais il n’empêche, le texte du blog de Raphael Drai est très beau et plein d’enseignement.

  80. Guenièvre

    Ah! c’est bien dit et de manière élégante !

  81. Rackam, sur le Bassin on ne rôtit pas. On plonge, on nage, on bronze gentiment, on tire des bords, on rame, et on ostréiculte.

  82. rackam

    Quelle promptitude!
    Impat, un oeil sur ses perlières, un autre sur l’indice du soleil, le troisième sur le vent dans ses voiles, garde le dernier vigilant à ce qui s’écrit sur antischtroumpf. Une mouche n’est pas plus attentive! Mais il ne m’a pas encore commandé un papier sur ce que pourrait être une monarchie demain.
    Un jet-ski impertinent (pléonasme) aura croisé la route de sa pinasse (nothing personal, just a technical word). La commande devrait venir…
    Amitiés à tous, même au Bassineur-en-Chef.

  83. kravi

    Pourquoi pas, Rackam. Faute d’y avoir sérieusement réfléchi, j’avais toujours pensé que le royaliste étaient une espèce envoie de disparition, voire de fossile.
    Or il semble que l’on puisse être vivant, doué d’une intelligence certaine ET royaliste. Je serais donc favorable à une information du genre « pourquoi être royaliste en 2013 » [en 200 ligne]

  84. Rackam,…
    « il ne m’a pas encore commandé un papier sur ce que pourrait être une monarchie demain »…

    Trois papier pour le prix d’un, ça ira ? Bon, ça ira, ça ira, ça ira.

  85. rackam

    200 ligneS, on peut être vivant et puriste, aussi! 🙂

  86. rackam

    Trop c’est trop!
    Je boude à Coblence!
    Si Guenièvre,Quad ou Tibor, ou mon cher oiseau-bleu ne me demandent pas, gentiment, je n’écrirai rien de la sorte.

  87. Rotil

    J’ai bien perçu le second degré de cette historiette, mais, Rackam, je tiens à préciser quand même que la fin n’en est aucunement vraisemblable… Vous n’entendrez jamais un juif dire à un autre juif – ni d’ailleurs à qui que ce soit « Meurs donc, chien d’hérétique« …

    A part cela, oui, c’est amusant.

  88. rackam

    Rotil,
    je m’en doutais, mais c’est un écho d’une historiette publiée ici le 25 juillet à 11h51.
    Le pastiche n’est pas toujours véridique.
    Mais, avec quelques glaçons, c’est rafraîchissant.
    Comme la roquette, mais seulement en salade.
    😉

  89. Guenièvre

    Allez je vous le demande gentiment – et à genoux rackam – : s’il vous plaît dites-nous ce que pourrait être un roi de France en 2013 ?
    Quant aux conditions soulevées par Impat, comme vous êtes notre Voltaire antidoxien , vous allez bien travailler pour le roi de Prusse ? 🙂

  90. kravi

    oui, ce sont les inconvénients de la dictée vocale relue trop rapidement. Il faut dire que le rythme des commentaires ne facilite pas la rigueur indispensable.
    Foin d’excuses !

  91. Yaakov Rotil

    Pas sûr non plus que la Belgique soit pérenne encore pour longtemps.

    Sinon, rackam, je joins ma demande à celle de Guenièvre – que je salue au passage: expliquez-nous Louis XX…

  92. rackam

    Moyennement sympa de me comparer à Voltaire, le ricaneur infertile. Mais je me lance.

  93. Rotil,… « expliquez-nous Louis XX… »
    Je vous explique: Louis XX est un excellent petit resto à Paris 5e.

  94. Yaakov Rotil

    Je connaissais le Relais Louis XIII, pas loin de la Seine, où j’ai dîné en 1972, mais pas celui dont vous parlez.

  95. Le Relais Louis XIII n’est pas un « petit » !

  96. J’avoue être assez content:
    1)De ma petite histoire (plagiée…) sur les baptistes des Grands Lacs d’hier 11:28.
    2)Des conséquences de mon ping-pong (sous prétexte « professionnel ») avec Kravi à partir d’hier 19:22.

    Cela a déclenché le jouissif Rackam de 13:36 confirmant « notre » dicton: « deux juifs, trois opinions ».
    Et la réponse de Kravi apportant l’histoire de Drai assimilant la tradition à une marche arrière de voiture.
    Sans laquelle on fini condamné, soit à l’immobilisme soit au précipice.
    Excellent; tout à fait ça.

    Autocongratulation? On n’est jamais si bien servis…

  97. Guenièvre

    Rackam, Voltaire n’était pas qu’un ricaneur il avait aussi de la sensibilité et de la générosité .
    Mais vous connaissant, je n’aurais pas dû c’est vrai , pardon, et c’était pour l’expression  » travailler pour le roi de Prusse »…

  98. Guenièvre

    Bonjour Yaakov !

  99. Frédéric II et Voltaire se ligueraient pour ne pas laisser Rackam sans souci ?

  100. rackam

    Et aux frais de la princesse…

  101. rackam

    Impat,
    royal! 🙂 🙂 🙂

  102. Guenièvre

    Excellent Impat !

  103. Merci, il faut le mériter ce papier Rackam à venir.

  104. Loaseaubleu

    Rackam s’il vous plait, entre deux ondées, deux Hoyo de Monterey, deux bolées de cidre, et deux lessives chez la Mère Michel, racontez-nous Henri V mon Roi prefere , ne serait-ce que pour son entêtement a vouloir conserver le Drapeau blanc fleurdelisé et pour le beau carrosse inutilisé reste à Chambord.

  105. Cela aurait-il profondément changé l’Histoire si Henri V avait accepté le drapeau tricolore, et donc avait accédé au trône de France ?
    La grande guerre aurait-elle eu lieu 43 ans plus tard ? Et donc aussi la seconde guerre mondiale ?
    Si, si…

  106. A chaque instant de la vie un choix s’impose :,Smoking , no smoking. Je tire ou je pointe. Fromage ou dessert. Sarko ou le Normal anormal, La France ou le gloubi-glouba.

  107. desavy

    Nous raisonnons souvent comme si les variantes de parcours historiques étaient linéaires. A peut entraîner B. Mais si A n’a pas lieu, autre chose aurait pu entraîner B.
    Si les fameux poteaux avaient été ronds… Mais qui dit que le Bayern n’aurait tout de même pas fini par gagner ?

  108. rackam

    J’ai commencé, mais d’une part la saison ne s’y prête pas (je pars mercredi loin de tout clavier). Ne pas répondre, ne pas compléter, éviter les erreurs qu’un texte évidemment mal brêlé aura généré, ne pas dégommer les malfaisants qui viendraient juste pour faire braire le harpail: je ne le pourrais.
    Ensuite, devant une telle demande, amicale mais pressante, précise mais invitante, il faut savoir faire patienter la clientèle…
    Aussi ne sais-je encore si ce sera pour demain soir ou… fin août.
    Je me tâte. Et mon clavier du bout des doigts.

  109. Desavy,… « qui dit que le Bayern n’aurait tout de même pas fini par gagner ? »…
    Quelle importance, c’est aussi une équipe du pays.

  110. desavy

    Impat,

    J’aurais pu prendre de nombreux exemples, j’en ai choisi un à la fois neutre et amusant en fin de compte. Mais il semble ne pas avoir été compris.

  111. … « ne pas avoir été compris »…
    Ma réponse non plus, je crois.

  112. desavy

    Je confirme Impat, je suis complètement passé à coté de votre réponse.
    Pouvez-vous l’expliquer ?

  113. Lector

    @Tibor et Antidoxe :
    Cher Tibor, révolutions oranges en caisse -comme c’était prévisible-, le terrorisme durable d’autre part, les attentats, aussi bien que quelques prêches douteux d’imams de France qui ne le sont pas moins, jusqu’aux zones dites de non-droit en passant par les râpeuses rapines rampantes à remugle de rimes de la gangsta-culture, voire la notion de dar al-harb, répondent il est vrai de nos angoisses ou de nos appréhensions.
    Cependant que le mouvement desdites révolutions ou l’aspiration de consommation démocratique, pour le dire ainsi, des peuples de totalitarismes étrangers, me semble illustrer la théorie que Muray développait dans « Cher djihadistes », à savoir « nous sommes déjà morts » (pour répondre aux menaces de meurtre de ces extrémistes fondamentalistes conquérants qui prétendent ne pas avoir peur de la mort), le Spectacle dans lequel l’occident se dissout englobera le monde, le leur aussi.
    Ses lendemains du 11 septembre sont bruyants, pour ainsi dire.
    Si ça a du mal à prendre, le souhait grossit ; ces pays sont encore dans l’Histoire tandis que nous traînons nos carcasses dans un espace-temps post-historique aussi spectaculaire et paralysant que le champ gravitationnel d’un trou noir.
    Aux obscurantistes et à leurs râles nous opposons la relativité générale… hahaha
    Vous ne pouvez nous tuer parce que nous sommes déjà morts répondait donc Muray aux fondamentalistes de l’Islam et notre arme magique à la fois que notre potion c’est le festif… ou le Spectacle… la consommation de masse… l’apathie joyeuse… l’occis-mort.
    Bref l’Islam se dissoudra dans le Spectacle avant que la République ou l’Europe ne se dissolve dans l’Islam. La proposition ne peut prétendre au constat, c’est à tout le moins un pari.

    Suite à votre percolation du sentiment de coulpe chrétien cette suite au R. Drai de Kravi, qui éventuellement pourrait nourrir le papier de Rackam (le rouge ?), ou sa réflexion, bref si cela peut lui, vous, être utile et s’il n’est pas trop tard :
    « Se voyant déjà loin de Paris et de l’Assemblée, il (Louis XVI) livre sa véritable conception des événements révolutionnaires, depuis la réunion des États généraux, et exprime son idéal politique, une monarchie constitutionnelle avec un monarque puissant. »
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/05/20/01016-20090520ARTFIG00025-le-testament-politique-de-louis-xvi-retrouve-.php
    (Le lecteur s’avisera avantageusement d’un extrait d’Albert Camus posté par un internaute sous le texte.)

    Une monarchie constitutionnelle… voilà qui eût pu « préserver un certain sens de la généalogie ».
    ——————————————————————————————————————————–
    Au-delà de l’anticipation monarchique ou de la prospection poétique réclamée de Rackam…
    Une attente personnelle, un souhait : j’espère qu’antidoxe ne servira pas sur le sujet ce qui est depuis dix ans maintenant devenu la doxa : le discours doxique (oui !) chouan (pour le dire rapidement). D’abord tout Pays de Loire et de Vendée(s) ne furent pas peuplés que de « blancs », le sud Vendée, par exemple, était bleu.
    Ensuite, je rappelle qu’après Descartes ou Voltaire et le « Grand Architecte » ou le « Grand Horloger », la constitution de 1789 et l’Assemblée Nationale se plaçaient aussi sous l’égide de « l’Etre Suprême » (majuscules, nom d’une pipe !*).
    Changement de paradigme tout de même, qu’éclaire mieux le texte de Camus que la caricature contemporaine qui croit que dieu fut remplacé par le citoyen, jusqu’à prétendre de mauvaise lecture ou par ignorance que les termes majuscules en question représentent celui-ci (combien de fois ai-je lu la chose sous la plume profane de claviers cultivés !).
    Nous servir comme beaucoup l’ont fait le portait du sanguinaire Robespierre comme celui d’un premier Hitler -et la Terreur, si terrible il est vrai, qu’on en fait faussement un holocauste, une épuration ethnique quand elle était politique (crimes de guerre et meurtres de masse ne font pas une shoah, point)- fait doxa : c’est bien l’élite qui vend ces amalgames (articles de presses, historiens, intellectuels, médias etc.) ; l’hétérodoxe prendra donc soin de mesurer son propos à l’aune du contexte historique, et non de l’idéologie présente si éprise de victimes, et ce, quand bien même notre culture prétendrait au martyr.
    Des historiens, des essayistes, des philosophes, toutes sortes d’auteurs sérieux se sont fait aussi bêtes que d’autres bonimenteurs, et leur discours pas plus fin que les banderoles de la bien-pensance hissées dans les rues : « Napoléon = Hitler = Sharon » ou « Bush = Hitler = X » (X pour qui vous voudrez, tenez, Robespierre au hasard…).
    Préjugés populaires, de rues et ruraux, rumeurs d’élite –D. Tillinac en substance et pour exemple syntaxique : « R. Secher aurait des documents qui prouveraient que… » ! Que quoi ? Allez ! Que c’était dégueu l’Histoire ?! Mais nous l’avons compris mon pote ! On nous l’enseigne chaque jour que dieu ne fait plus. Alors il est où ton scoop Tillinac ?! Là partout ! Autour de nous ! On y est en plein dans ton scoop, on y boit la tasse dans l’on-dit, on surnage, depuis que nous y sommes tombés à la naissance, on se bat la coulpe avec colère en grandes pompes et moult festivités ! Ah ça nous ne sommes plus d’aride culpabilité ! On jouit ! Mais cette érection pornographique est de sournoise qualité, la misère de son érotisme mortifère témoin de son imposture.
    Et moi ? Je me marre. Je ris jaune. Si la caricature officielle n’est pas objective, ni érudite, la pinaille statistique, l’émotivité anachronique, son empathie hypocrite, ne sont pas de meilleur augure ; tant le réac que le progressiste semblent obéir aux mêmes diktats contemporains.

    http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/dudh/1789.asp

    Camus (Albert bien sûr):
    « Le 21 janvier, avec le meurtre du Roi-prêtre, s’achève ce qu’on a appelé significativement la passion de Louis XVI. Certes, c’est un répugnant scandale d’avoir présenté, comme un grand moment de notre histoire, l’assassinat public d’un homme faible et bon. Cet échafaud ne marque pas un sommet, il s’en faut. Il reste au moins que, par ses attendus et ses conséquences, le jugement du roi est à la charnière de notre histoire contemporaine. Il symbolise la désacralisation de cette histoire et la désincarnation du Dieu Chrétien. Dieu, jusqu’ici, se mêlait à l’histoire par les Rois. Mais on tue son représentant historique, il n’y a plus de roi. Il n’y a donc plus qu’une apparence de Dieu relégué dans le ciel des principes. Les révolutionnaires peuvent se réclamer de l’Evangile. En fait, ils portent au Christianisme un coup terrible, dont il ne s’est pas encore relevé.» etc.

  114. Desavy (29 juillet 23h30)
    Ce n’était qu’une petite occasion (obscure je le reconnais:-)) de rappeler que le Bayern, comme l’OM, comme les Girondins, sont toutes des équipes du même pays, le nôtre.

  115. desavy

    Merci Impat pour l’explication 🙂

  116. kravi

    Je ne connais rien au foot, et n’en veux rien savoir, mais il me semble que le Bayern c’est Munich. J’entends toujours les commentateurs dire BayerndeMunich, en un seul mot.
    J’en déduis que votre grand pays, c’est l’Europe.

  117. Kravi, vous déduisez bien ! Mon pays c’est mon pays, et qu’ils le veuillent ou non c’est celui de presque tous ceux qui écrivent ici. Qu’ils s’en réjouissent !

  118. Lector, comme un imbécile je suis allé m’écharper sur Causeur et je n’ai pas vu votre post mon feeder étant en panne. Je suis assez d’accord avec vous à ceci près que beaucoup des ingrédients totalitaires étaient déjà dans la révolution française, en particulier le mythe ravageur de l’homme nouveau et la revherche pranoïaque de l’ennemi intérieur, le mal qu’il faut extirper du corps social, du peuple ou de la race (au choix).
    Le passage de Camus est d’une clarté incroyable.
    Quant à nos sauvages, pour être effectivement d’abord des jouisseurs qui succomberont peut-être aux délices de Capoue, ce qui me trouble est l’interdiction qui nous est faite de les appeler par leur nom.

  119. Lector

    Quoi ?! ça s’écharpe encore ! Que cela est fatiguant !
    l’H. nouveau, l’en. interne… moui, vous croyez…
    combat de classes surtout

  120. Lector

    « combat » heu… bataille entre elles

  121. newparadigm2008

    J’ai été vraiment choqué que Rotil ait pu publier aussi légèrement un faux manifeste qui pourrait être qualifié de « Protocole des Sages de La Mecque« . Il était aisé de vérifier sa fausseté; merci à Skardanelli qui l’a fait aussitôt.
    Sans doute des Musulmans ont-ils pu exprimer des thèses de ce genre. Mais d’une part, pourquoi alors recourir à un faux notoire ? D’autre part, toutes les sectes, toutes les religions, toutes les idéologies comptent des cinglés radicaux (je viens de voir un film sur le massacre de Mountain Meadows où des Mormons, en 1857, ont anéanti au nom de leur dieu et de leur prophète toute une colonne de migrants se rendant en Californie et traversant leur territoire de l’Utah). En faire les porte-parole autorisé de leur groupe est malhonnête.
    En outre, c’est stupidement contre-productif : cela met en cause la crédibilité de tout ce que dit et dira Rotil, et même dans une certaine mesure celle des autres intervenants sur ce site (dont le modérateur, s’il existe, devrait sanctionner Roltil pour sa légèreté). Je conseillerais aussi au complice de faussaires Rotil de ne pas s’abriter derrière le drapeau israélien afin d’éviter qu’il ne soit éclaboussé par ses erreurs et manipulations.

  122. QuadPater

    newparadigm2008, veuillez m’excuser d’avoir laissé aussi longtemps votre premier message dans la zone de non-droit des « en attente de validation »…
    Vous interpellez la modération en fin de message, estimant qu’elle « devrait sanctionner Roltil pour sa légèreté ».
    Antidoxe est un lieu de débat. entre les membres. La modération n’intervient que lorsqu’un membre adopte un comportement
    – soit toxique vis à vis d’autres membres ou du site
    – soit contraire à la nétiquette
    – soit contraire à la loi.
    En revanche la modération ne possède aucun outil permettant d’évaluer l’excès de légèreté d’un membre et compte sur les autres contributeurs pour inciter l’agneau égaré à rejoindre le troupeau des gens sérieux.

  123. Rotil

    newparadigm2008,

    Je vous rappelle ma réponse quand il m’a été signalé que c’était un faux: « Je ne suis pas très surpris, d’ailleurs j’avais précisé: « Est-il exagéré, est-il délirant? Je n’ai pas d’opinion tranchée sur ces points, Mais je sais en revanche que ce genre de revendications/fantasmes existe. »

    Ce que je sais en revanche, c’est qu’en certains lieux ce genre de discours existe… »

    J’aurais dû, certes, vérifier avant de publier, j’en ai implicitement convenu. Cela étant dit, vous connaissez peut-être certains propos de certains dirigeants (Boumedienne, Khadafi, Erdogan par exemple) qui vont quand même dans le même sens.

    Enfin, vous écrivez: « D’autre part, toutes les sectes, toutes les religions, toutes les idéologies comptent des cinglés radicaux(…). » Vous n’avez pas tort, mais de nos jours, quelle religion est responsable de centaines de milliers de morts? (Attentats aveugles hors des frontières des pays de cette religion, mais aussi guerres civiles à l’intérieur des dits pays – Algérie après 1990, Irak, Soudan (Darfour), Syrie aujourd’hui, je pourrais aussi évoquer le Nigéria et je pense que la liste n’est pas complête).

    Pour toutes ces raisons, je trouve que vous exagérez en me traitant de « complice de faussaire » (cela suppose l’intention) et en me taxant de manipulation. Votre réaction me semble bien exagérée.

    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :