Remords

Il y a ceux qui n’auront jamais ni regrets ni remords. Ceux-là, si le chômage continuait sa course folle jusqu’au fond du puits, si le « pouvoir d’achat » des Français poursuivait sa dégradation comme il le fait depuis un an, si le « Pouvoir » tout court persistait encore dans sa politique de division et de provocations, ceux-là trouveraient encore que tout va bien. Tout va bien puisque le socialisme est aux commandes, tout va bien, vous dis-je.

Il y a ceux qui espèrent encore. Ceux qui voient le désastre, lucidement, mais qui restent animés d’une bienveillance sans faille envers cette alliance socialiste verte quoiqu’elle fasse. Ils continuent à croire que « le précédent gouvernement n’aurait pas fait mieux » ( !) ou qu’il suffit d’attendre, car comme leur a dit sans rire le président « la reprise est là ». De ceux-là le nombre s’étiole de jour en jour. Ils constituaient une grosse part des électeurs ayant amené cette brillante équipe à conduire la France, ils sont pour la plupart des citoyens de bonne volonté, juste un peu crédules mais de moins en moins. Cinq mois après l’élection, selon un sondage Harris Interactive pour Marianne à l’automne 2012, les Français étaient déjà plus nombreux à regretter le départ de Sarkozy : près d’une personne sur deux (49 % )annonçait qu’elle souhaiterait voir Nicolas Sarkozy présider encore la France, son successeur socialiste ne recueillant que 46 % des suffrages et 5 % ne se prononçant pas. Ces électeurs-là, sans doute, ressentent progressivement monter les regrets.

Et il y a les autres. Ceux qui n’ont jamais cru au socialisme tel que je ne sais quelle malédiction nous le fait pratiquer en France. Cette sorte d’ultra socialisme à mi-chemin du communisme mais si attiré par lui qu’il en épouse les obsessionnels fantasmes, attirance des contraintes, détestation du mérite, égalitarisme forcené, jalousie, étatisme, dirigisme, méfiance généralisée de tout ce qui n’est pas collectif…Ils n’y ont jamais cru, certes, mais ils sont prêts à se rendre à lui avec armes et bagages pour la simple satisfaction de ne pas adhérer à une « droite » jugée trop tiède. Et les voilà en mai 2012 qui trouvaient désastreux ce que proposait Hollande – ils n’avaient encore rien vu ! – mais qui cependant soutenaient sa candidature pour diverses raisons d’humeur : parce que Sarkozy n’était pas à leurs yeux suffisamment représentatif, ou parce qu’il avait pratiqué une « ouverture à gauche », ou parce qu’il n’avait pas assez affirmé une orientation droitière, ou parce qu’il était trop libéral, ou pas assez libéral…Ces gens-là n’ont pas hésité à voter blanc, ou nul, ou… Hollande pour abattre un Sarkozy qu’ils trouvaient, pour certains, trop à gauche ! Leur nombre a suffi pour aboutir au résultat que l’on connaît trop bien maintenant. Un sondage réalisé parmi les électeurs qui se sont abstenus ou ont voté blanc ou nul en mai 2012 a montré que 51 % d’entre eux souhaiteraient voir l’ancien président UMP diriger le pays actuellement, contre 31 % qui préfèrent François Hollande. Il est bien temps !

En 1981 Chirac avait fait voter Mitterrand. Cette faute pour raison d’ambition politique était grave, mais pardonnable car il pouvait espérer qu’un Mitterrand une fois aux affaires deviendrait responsable et se débarrasserait de la démagogie socialiste qui l’avait fait élire. On pouvait croire, en 1981, que les socialistes français se montreraient, une fois élus, capables de raison, de réformes, de bien public. Qu’ils seraient pour la France ce qu’ont été plus tard un Schröder pour l’Allemagne, un Blair pour le Royaume Uni. Ce ne fut pas le cas, cependant il était concevable de l’espérer. En revanche, en mai 2012 les Français savaient à quoi ils pouvaient s’attendre avec Hollande : l’annulation des réformes de l’État, la reprise de l’augmentation du nombre de fonctionnaires, le « j’aime pas les riches », la quasi rupture avec l’Allemagne, tout cela était annoncé.

Alors, tous ces anti-gauche ayant favorisé la prise du pouvoir par le socialisme à la française, sont-ils aujourd’hui envahis de remords ?

Un auteur polonais dont j’ai oublié le nom a écrit un jour : « Parfois de ses remords peut naître la conscience ». La conscience de la faute les amènera-t-elle à davantage de lucidité lors des prochaines élections ?

 

 

 

145 Commentaires

  1. Et ceux qui tel Bayrou ont appelé à voter Hollande et qui se gargarisaient doctement de »la pertinence  » de leur choix …
    Combien de jours encore avec le décompte de  » l’oiseau bleu  » dans la tête ,combien de jours de délitement,d espoirs vains ,de promesses folles ,dans une France qui semble avoir perdu son âme .,, Dire et redire ,comme je ne sais plus qui à Louis XV je crois,  » La France réveille-toi,tout f..le camp « n ‘est qu’une maigre consolation …

  2. Rotil

    En somme, il n’y aurait le choix qu’entre Hollande et Sarkosy?

  3. Effectivement, Rotil, la perspective selon Impat presque 4 ans avant le scrutin semble un peu restreinte.
    Rien d’étonnant vu qu’il ne fait que brandir sa carte UMP; comme d’hab.
    Ai-je déjà dit récupération politicienne?
    Pour peu on croirait.que les problèmes de la France datent de mai 2012.
    Rappel au cas où: il y’a d’autres possibilités; d’ici là tout peut arriver.
    Dont Marine.

  4. roturier

    Parlant des problèmes de la France et de leurs profondes racines.
    Je me permets, une fois etc…, de recopier ici une partie de mon comme sur le fil de Souris « Le faste des rois sans couronne »:

    Ceci pourrait faire l’objet de textes détaillés que la flemme m’interdit d’élaborer ; mais le problème principal en France est la mainmise du fonctionnariat sur l’Etat ; et la mainmise de l’Etat sur le pays.

    La France n’est pas un pays qui dispose d’une structure étatique pour le servir ; la France est un Etat qui dispose d’un pays.

    Songeons simplement à la règle qui permet à un fonctionnaire de tenter la carrière politique : il peut prendre un congé sans solde pour mener campagne.

    Non-élu, rien de perdu ; aucun risque encouru puisqu’il retrouve sa place de fonctionnaire.

    MAIS élu, son statut de fonctionnaire lui est réservé, quelque soit le nombre et la nature des mandats.

    Et toujours aucun risque : au terme d’une carrière politique, quelle qu’elle soit il retrouve sa place.

    Naturellement, celui qui vient du « privé », parti à la chasse il perd sa place. Très majoritairement il ne tenterait pas la carrière politique.

    La haute direction politique est donc peuplée d’une grande majorité de fonctionnaires. Ceci vide la séparation des pouvoirs de sa substance et transforme l’Etat en club privé, intéressé, dirigé par cooptation.

    Combien d’ingénieurs connaissant l’économie « réelle », le commerce et l’industrie trouve-t-on à l’Assemblée, au Sénat, au gouvernement ?

    L’ENA, cristallisation de ce phénomène, mérite un chapitre à part.

  5. kravi

    La démocratie représentative n’obéit qu’au court terme et à la démagogie. Tous déçoivent par promesses non tenues et absence de vision vraiment réformatrice. Nous sommes réduits à souhaiter le moins pire, mais sommes encore désappointés par l’absence de résultats. Les non-sens politiques pullulent et les réformes nécessaires avortent. Les extrêmes démagogiques se frottent alors les mains, qui prospèrent sur le désespoir et la désillusion des plus menacés.
    Ne trouvant plus de parti proposant — et capable de tenir — promesses et programme de véritable avenir, je serai sûrement bien ennuyé aux prochaines élections.

  6. Marie

    @roturier
    Vous avez quelqu’un d’autre à proposer à droite à la place de Sarko? Moi je ne le crois pas, je n’en vois aucun capable de diriger pas assez de charisme , de capacité à l’internationale.
    PS Je ne suis pas encartée à l’UMP.

  7. Parfaitement d’accord à condition d’admettre que nous avons la gouvernance que nous méritons.

    Si les politiciens avaient une raison de croire que nous voterions pour eux si ils disaient la vérité, ils nous diraient la vérité.

    Hélas ils croient le contraire et pour cause.

    Il était beaucoup plus rentable politiquement, depuis des longues années, de distribuer la manne financée par la dette que dire qu’il faut se fatiguer à la gagner, que les politiciens avaient raison de creuser la dette.

    A qui la faute? Ils sont, depuis longtemps, exactement ce que nous avons voulu qu’ils soient.

  8. Rotil, à vous cela n’a sans doute pas échappe: l’article évoque les remords de ceux qui n’ont pas choisi Sarko en 2012. Remords fort
    probables mais tardifs.
    Donc oui, le choix ne portait que sur Sarko ou Hollande évidemment.
    Et l’article conclut en souhaitant que si un choix semblable se renouvelle un jour on évite de sacrifier la France a des préférences ou des rancunes de personnes.

  9. Souris donc

    Je verrais bien Christine Lagarde, c’est la seule à avoir une stature internationale. C’est peut-être la raison pour laquelle ils l’ont dégommé en sortant l’affaire Tapie. Faut bien ajouter qu’elle s’est cramée toute seule avec son billet de midinette.

  10. D’ac pour Lagarde. Cela dit, attention:
    1)Pas certain qu’elle puisse sortir intacte de chez les juges. Un statut de témoin assisté n’est pas un non-lieu.
    2)Elle n’est pas une politicienne mais technicienne de la finance internationale. Elle n’a pas vraiment besoin (ni d’ailleurs, peut-être, envie) d’une campagne électorale présidentielle « à la française » qui laisse des stigmates sauf sur des épidermes de rhinocéros.

    Il y’a aussi Fipé et Coillon. Ils existent toujours.
    Perso je ne suis pas allérgique à Juppé.

    Et puis, n’enterrons pas la gauche trop vite. Vals pourrait, dans certaines circonstances, surprendre.

  11. Marie

    Vals ??? ce matamore , ce faux cul de première qualité ? ha non sûrement pas. Il faut avoir vécu près d’Evry pour connaitre le personnage.

  12. Marie

    Tout à fait Impat, et surtout éviter de croire et d’avaliser tout ce que disent les médias.

  13. Roturier,… « brandir sa carte UMP « ,,,
    Je vois que cette idée vous obsède, merci de votre précieux conseil, je vais y réfléchir,

  14. Naturellement j’ignore.
    Mais la tonalité de vos textes est comme si.

    Moi, je ne suis pas encarté et sauf énorme surprise ne le serai pas.
    Bien qu’ayant voté pour Sarko en 2007 & 2012 aux deux tours.
    Mais sans illusions sur le personnage. C’est d’abord et surtout un rouleur de mécaniques.

    Marie ci-dessus 14:19 traite Vals de matamore.
    Peut-être; on aura éventuellement l’occasion de le constater.
    Mais pour l’instant c’est à peine un apprenti Sarko en la matière.

  15. Marie

    D’aucuns le surnomme le caudillo.

  16. Rotil

    Impat,

    C’est vrai que j’ai fait plus attention au choix pouvant se renouveler un jour qu’aux remords…
    Et pour ma part, je n’ai pas voté aux présidentielles, parce qu’ayant opté pour ma nationalité israélienne, je ne subirais pas les conséquences d’un choix malheureux d’une part, de l’autre que j’aurais alors tendance à voter selon des intérêts extra-hexagonaux. Je n’ai donc pas usé de mon droit de vote.

    Cela étant précisé, il va de soi que je reste très intéressé et – via ma famille qui n’a pas encore fait le même choix – concerné par le devenir de la France.

    Et en m’efforçant à l’objectivité, je ne pense pas qu’un retour de Sarkozy serait une bonne chose. Je crois que la France va si mal que c’est autre chose qui lui faut, quelque chose qui est bien au-delà des choix politiques traditionnels. Je veux dire, hors processus électoral.

    Une sorte de printemps, en quelque sorte… Et dans cette perspective, un résultat dans les urnes ne fera qu’accoutumer davantage le peuple de France à sa triste glissade.

    Je ne sais pas si je suis pessimiste ou réaliste.

    Bien à vous et bon courage!

  17. Yaakov Rotil

    Celle qui a mis en place un système pour les banques chariatiques?

  18. Intéressant, quand même. Vu que le « ‘vrai » était (en principe) à l’autre bout de l’échiquier idéologique.
    Et connu pour une certaine poigne, notamment avec l’opposition (euphémisme).
    Enfin… le peu que l’on sait de Vals ne permet pas pour l’instant vraiment de savoir si le qualificatif « de gauche » s’applique.
    Caudillo? Il serait peut-être temps un peu?

  19. roturier

    Le choix des urnes n’est pas toujours mauvais.
    En 1958, dans une situation difficile, c’était le bon.
    Faut-il encore espérer que la bonne personnalité émerge à temps.
    A l’époque elle était prête à l’emploi.

  20. hathorique

    Bonjour à tous
    @ Impat
    « En 1981 Chirac avait fait voter Mitterrand. Cette faute pour raison d’ambition politique était grave, mais pardonnable car il pouvait espérer qu’un Mitterrand une fois aux affaires deviendrait responsable et se débarrasserait de la démagogie socialiste qui l’avait fait élire. »

    Je vous trouve bien trop indulgent avec Chirac, cornaqué par la vipérine amazone Garaud et le voltigeur équestre Juillet qui répondit à Chirac vainqueur de la Mairie de Paris : « c’est bien la première fois qu’un cheval remercie son jockey ».
    Je souhaite à Madame Hidalgo de faire preuve du même humour vache.

    Chirac n’avait qu’une seule et unique ambition: faire battre Giscard à n’importe quel prix, fut ce celui du recul de la France. Il a été le Président de la stagnation française ; ses mandatures ont été un échec, la France n’a pas progressé, de capitulations en reculades, avec le refus du traité de Maastricht son abracadabrantesque dissolution de Assemble Nationale qui j’en suis sure doit être étudiée dans toutes les écoles de formation politique en Chine, en Corée du Nord et même au Zimbabwe, son échec à faire ratifier le référendum français sur le traité établissant une Constitution pour l’Europe, avec dans le rôle de Iago, Fadaise dit le Chevelu l’actuel ministres des affaires étrangères. Lui Chirac pourtant japonisant fumigène « faire péter » la bombe atomique le jour anniversaire d’ Hiroshima son amour.
    Je comprends qu’il soit un modèle pour Hollande qui confond la Chine et le Japon

    Le règne de Chirac a été un retour vers le passif : replis corporatistes, corruption au plus haut sommet de l’Etat avec sa cohorte de népotisme et prévarications il a fait perdre 12 ans à la France et surtout aux Français avec comme premier ministre Bretzel de Tastevin Chevalier Tectonique de la confrérie des Bachiques Molles, qui pour la première fois dans l’histoire de la 5° République revint sur une loi pourtant votée et adoptée par le parlement souverain.

    « Dominique de Villepin annonce que « les conditions ne sont pas réunies » pour que le CPE s’applique, deux mois après son adoption par le Parlement et dix jours après la validation de la loi (décision 2006-535 DC du 30 mars 2006) par le Conseil constitutionnel. Cette loi est alors retirée ».

    Ceci étant dit, que signifie donc « nous avons les politiques que nous méritons » non il n’y a aucun mérite dans une élection, mais une compétence à gouverner un pays ; notre seul choix c’est celui qui est adoubé par les partis politiques font en désignant la « meilleure bête de concours » pour la Présidence comme à la Foire aux Bestiaux qu’il visite en limousine dans le limousin
    J’y ajouterais la reconnaissance du vote blanc qui est aussi un mode d’expression politique.

    Aujourd’hui, les partis politiques s’essaient pour un certain nombre d’entre eux à la démocratie électorale interne. mais c’est une faible (fable? ) avancée démocratique.

    Pour la prochaine élection, de ce que j’entends et lis, je crains « la revanche d’une Blonde » ou une victoire semblable à celle de 2002 . Le P.S a perdu toute culture politique qui peut être définie comme l’ensemble des valeurs et des normes qui orientent les attitudes politiques d’un citoyen et structurent ses rapports avec le pouvoir.
    Il joue avec le feu en essayant de provoquer l’ empêchement pour Monsieur Sarkozy et contribue de facto à une montée du F.N et s’il y aura un choix à faire, en 2017, je ne suis pas sure qu’il sorte vainqueur de ce combat.
    Pour Valls je n’y crois pas c’est un matamore de basse cour, picador de circonstance, il repartira sans les oreilles et la queue, seules réservées aux matators.

  21. Marie

    Excellent chère Hatho!

  22. kravi

    Je crains aussi un 2002 nouvelle mouture PS/FN, donc un « front républicain  » et 5ans de bonus socialiste.

  23. Bonjour Hathorique, indulgente avec Chirac vous me semblez en effet l’être…un peu moins que moi. Mais il ne l’a pas volé, je dirai même qu’il ne mérite pas votre verve !
    Par ailleurs avec votre citation « nous avons les politiques que nous méritons » je pense et j’espère que vous ne vous adressiez plus à moi car cette phrase-cliché n’est en rien mon bébé et je m’en voudrais d’en avoir accouché grâce à une quelconque théorie d’un quelconque genre.
    Enfin je me régale de vous voir écrire ceci : « il n’y a aucun mérite dans une élection, mais une compétence à gouverner un pays « . Cette affirmation recueille mon approbation entière et enthousiaste, je pense d’ailleurs qu’elle rejoint mon article qu’on pourrait résumer comme suit : mieux vaut un président imparfait mais compétent qu’une personnalité éminente mais inefficace.
    On élit un président pour gouverner la France, on ne l’élit pas pour se faire plaisir.

  24. Rotil

    « On élit un président pour gouverner la France, on ne l’élit pas pour se faire plaisir. »

    Sur ce point, Impat, je suis évidemment d’accord.

    Le problème est de savoir si la France est encore gouvernable – par qui que ce soit d’ailleurs. Et sur ce point je suis pessimiste.

    Parce que je crois qu’on est allé trop loin dans les accommodements avec l’islam d’une part, parce qu’aussi – et je sais que vous ne serez pas de mon avis – parce qu’on est allé trop loin dans une mauvaise construction européenne. Et si vous ajoutez à cela ce que nous dit roturier sur les fonctionnaires inamovibles, je crois que le tableau n’est pas particulièrement réjouissant.

    Encore une fois, pardonnez mon pessimisme. Mais je crois qu’il vaut mieux regarder les choses en face.

  25. Cher Impat, même lorsque la France sera à genoux ces gens continueront de dire qu’ils ont raison, ils ne connaissent ni le remord, ni la honte, ni la raison, ils sont soue le signe de l’idéologie.

  26. Je suis d’accord avec Marie : qui à droite a le charisme,le dynamisme et le sens politique aigü de Sarkozy ? Fillon le mou qui mord la main de son maître?Coppé l’ambitieux ?Juppé le meilleur d’entre nous dixit Chirac donc demodé et hors jeu ? Bayrou le traitre? Borloo l’indecis ?
    Quant aux leaders de la gauche(si tant est qu’il en existe ) merci on a déjà donné ..

  27. Noble Lionne, mystères de l’informatique, j’ai manqué votre post, je n’aurais pas commis le mien sinon. Je suis tout à fait d’accord avec vous, à ceci près que la démocratie interne des partis est à mon sens de la poudre aux yeux, ce n’est pas la même logique qui les gouverne.

  28. Nonette, vous avez peut-être raison mais le problème est que trop de gens détestent encore Sarko viscéralement.

  29. Ouh-là, vous êtes déchainée, Hathorique !
    Bravo !

  30. hathorique

    Que nenni cher Impat, je m’insurgeais, car à vous lire je sais que vous n’êtes dans ce bréviaire du « prêt à penser » sans réfléchir .

    Indulgente avec Chirac, ah que non ! ma ma détestation politique va surtout à son ancien premier ministre : Caractériel Galopin de Vil Oiseau que l’on appelait lorsqu’il était tout jeune enfant déjà prodige et poète infantile « coeur de métaphore », lui qui en grandissant est devenu si imbu de lui même, qu’il est persuadé être à l’origine de tout ce que la pensée humaine a produit jusqu’à lui de plus avancé en tous genres.
    Voilà qui nous nous éloigne pas de la théorie des genres, surtout le genre abscons.

  31. kravi

    Ce n’est pas viscéral, Skarda, mais raisonné. Il n’a mené à bien aucune réforme nécessaire, hormis celle des universités.

  32. Mouai…

    D’accord, c’est Marianne (le dernier en date); mais perso je ne balayerais pas ce sondage du revers de la main, mettant face à face ceux qui nous intéressent ici: Sarko & Vals.
    http://www.marianne.net/Cette-semaine-dans-le-NOUVEAU-MARIANNE-Presidentielle-Sarkozy-serait-battu_a230867.html

    Disant entre autres ceci:
     » On croyait que l’impopularité de François Hollande ferait le lit de son prédécesseur. Les médias nous abreuvent de Unes sur son retour. Lui-même cache à peine ses intentions. Pourtant, notre sondage Harris Interactive montre le contraire. Aujourd’hui, si Manuel Valls se présentait contre lui, « Nicolas Sarkozy serait battu. »

    Valls, ministre de l’intérieur en 2013, est placé pour 2017 au moins aussi bien que Sarko, ministre idem, l’était en 2003 pour 2007.

  33. Choix cornélien entre Sarkozy et Hollande ! Bigre.
    Il doit bien exister parmi ceux qui s’intéressent à la politique, des jeunes pousses encore droites et intègres. Mais ceux qui occupent les postes les plus importants dans les partis ne leur laissent aucune place, ni aucune chance. Et ceci quel que soit le parti. D’ailleurs, je pense que pour arriver en haut de la pyramide, il faut jouer des coudes, entrer dans les magouilles, peut-être même marcher sur des cadavres.
    Alors il n’y a rien à espérer, du moins sur le plan humain.
    Reste la prière (pour ceux qui croient évidemment). Seul un miracle divin peut nous tirer de cette situation. Hélas !

  34. Patrick, vous insultez Corneille! 🙂

  35. hathorique

    Bonsoir Skarda
    « la démocratie interne des partis est à mon sens de la poudre aux yeux »

    Je ne suis pas loin de penser qu’il s’agit pour ces partis de démocratie « internée et séquestrée », un alibi démocratique, ceci étant dit, j’ignore de quelle manière il pourrait être fait autrement, car pour être sélectionné puis choisi par les militants les candidats à la primo sélection ne peuvent et ne veulent surtout pas tenir le langage de la vérité .
    Imaginez Hollande dans ces primaires annonçant du sang des larmes et de la sueur, qui aurait voté pour lui ? Encore que pour la sueur, il tient ses promesses -:)
    Nous sommes sortis du temps des politiques, pour entrer dans l’ère des communicants. Il ne faut surtout pas dire aux populations qui d’ailleurs n’ont pas envie de l’entendre, la réalité économique et sociale du pays. Elles préfèrent les chimères d’un avenir radieux et comment leur en vouloir lorsque certains médias se mettent au diapason de cette cynique désinformation comme ce fut le cas pour la dernière élection présidentielle.
    La leçon à tirer de cette élection est que l’on ne peut pas gagner contre les médias qui sont devenus à la fois pouvoir et arbitre, ce sont les metteurs en scène de la réalité sociale et politique qu’ils organisent à leur convenance et selon leurs idéologies.
    Même les nouveaux médias sur internet subissent cette influence, la presse n’est plus observateur critique mais acteur partisan et les journalistes sont stipendiés pour leur trop grande intimité avec les politiques, à voir le diner de Monsieur Hollande au Monde, sans parler même ce n’est pas le sujet, de sa proximité sacerdotale, avec une journaliste de Paris Match

  36. desavy

    Que les peuples aient les gouvernements qu’ils meritent n’est bien entendu pas un cliche. C’est au moins une proposition qui merite d’etre discutee.

    Que dit-on de Valls a cote d’Evry ? Caudillo est une insulte gaucho avec une reference tres fine a son origine.

    Desole, mes accents sont en greve, maudit pays !

  37. Desavy, … »mes accents sont en greve, maudit pays ! « …
    Un pays avec accents et des grèves, ou un pays sans accent mais sans grève ?…:-)

  38. Kravi,… »Il n’a mené à bien aucune réforme nécessaire, hormis celle des universités. « …
    N’y aurait-il eu que celle-là, ce quinquennat aurait déjà été bénéfique, davantage que les 26 années précédentes et les 16 mois mois de destruction qui les ont suivi.
    Quant à l’oubli des autres réformes…viscéralement comme a dit Skarda !

  39. Noble Lionne, oui, les médias ont acquis un pouvoir disproportionné, mais on peut penser qu’il s’effrite au profit d’internet. C’est un bien et un mal, mais je crois que c’est inéluctable, les naufrages de la presse traditionnelle outre-Atlantique semble en tout cas le montrer. Les responsables politiques commencent par labourer leur circonscription, et bien souvent ce qui leur fait gagner ou perdre une élection vient de leur assiduité et de leur adresse à cette tâche : Fabius s’est acheté une circonscription à vie avec le sauvetage de Chapelle Darblay aux dépens du contribuable. Ainsi, bien avant la démocratie les décisions des barons dans leurs fiefs décident-elles des investitures : est-ce démocratique ? Non, mais cela fait paradoxalement parti du jeu démocratique. La politique c’est comme l’andouillette ça doit sentir la merde mais pas trop comme disait le Tigre, cette odeur d’andouillette est peut être nécessaire à la démocratie.

  40. Kravi, si il a commencé à réduire le poids de la fonction publique, tenté d’alléger la pression fiscale, réduit le nombre de tribunaux, tenté de réformer les collectivités territoriale (d’où la perte du sénat). C’est en tout cas le moins pire de tous, je trouve.

  41. Skarda,… « tenté de réformer les collectivités territoriale « …
    Plus que tenté, la loi avait été votée (en 2011 je crois) avec application aux prochaines élections de 2014. C’était donc une réforme « aboutie », et quelle réforme ! Elle divisait quasiment par deux le nombre d’élus territoriaux, et donc aussi le nombre de fonctionnaires qui les accompagnent.
    Que cette loi essentielle ait été ensuite détruite par son successeur est difficilement reprochable à celui qui l’avait mise en place.

  42. Skarda,… « cette odeur d’andouillette est peut être nécessaire à la démocratie. « …
    AAAAA !

  43. Impat, un triple A aurait suffi !

    🙂

  44. Mais une bonne andouillette AAAAA vaut mieux qu’un AAA de Standard & Poor’s…non ?

  45. Je n’avais pas compris : L’Association amicale des amateurs d’andouillette authentique.
    « Le Mouvement des mangeurs de matière malodorante et malsaine » (MMMMM) conviendrait bien aussi, non ?

  46. ״Proximité sacerdotale avec une journaliste de Paris Match ״😄 Hathorique ,je vous l’emprunte !!

  47. desavy

    Nous donnons aux médias beaucoup plus d’influence qu’il n’en ont réellement. La plupart des gens utilisent les médias qui les confortent dans leurs idées, phénomène qui se poursuit avec les médias spécifiques à internet. Les sympathisants de droite ont tendance à trouver que les médias sont à gauche. Les sympathisants de gauche pensent le contraire.
    Pensez-vous vraiment que des titres comme Libération ou le Figaro aient une quelconque influence sur les opinions de la population ? Pas davantage que Valeur Actuelles, Marianne, le Point ou tous les autres. La presse la plus vendue est la presse régionale (Ouest-France) et la presse consacrée aux programmes tv. La presse régionale qui influence l’opinion à gauche ? j’ai du mal à y croire.
    Le seul media à avoir une influence est le journal télévisé. Le journal télévisé de 13 heures sur TF1 de gauche ? Celui de 20 heures de gauche ?

  48. desavy

    Ils sont revenus 🙂

  49. HS
    De Georges Clemenceau: Une bonne politique c’est comme une bonne andouillette, ça doit sentir un peu la merde « 

  50. desavy

    Herriot plutôt ? Et la fin a disparu 🙂 « mais pas trop ».

  51. Skardanelli je vous présente mes excuses les plus plates. Comme pour mon quotidien favori je lis les commentaires d’Antidoxe en commençant par la fin.
    Comme pénitence je vous propose de remplacer ce soir mon couscous chabbatique par un poisson de votre choix. ( avec écailles SVP). Peux pas faire plus 🙂

  52. Que diriez-vous d’un poisson Saint Pierre, pêché dans le lac de Galilée ?

  53. Marie

    Du côté d’Evry, on dit trop facile de rejeter la racaille sur les autres communes histoire de dire voyez comme je suis fort…

  54. Marie

    et mon père aurait rajouter contrairement au Tigre plus tu touilles et plus çà pue.

  55. Marie

    Dit à la télé est une estampille de véracité.

  56. L’Oiseau, comme pénitence vous irez sur Causeur dire à la bande furieux qui le squat d’aller vous sur Rue89 si vous y êtes. Vous verrez, ça va pleuvoir dru !

  57. Desavy, sociétalement de gauche, c’est certain. Je crois que 90% des élèves d’écoles de journalisme se disent de gauche.

  58. QuadPater

    Remplacer du Saint Couscous par de la vulgaire poissecaille ? C’est répugnant… de quoi vous donner des remords jusqu’à la fin des temps.

  59. hathorique

    @ Nonette

    comme on m’a appris à le dire dans mes jeunes années ,
    « Je vous en prie, tout le plaisir est pour moi » 🙂

    Il est vrai que des échos qui me parviennent, la pratique quotidienne de Madame Trierweiller « l’impérium royal  » est un véritable sacerdoce pour ses subordonnés. C’est la croix sans la bannière.

    Les journalistes devraient se pencher sur le mode de fonctionnement de cette impérieuse péremptoire pourtant encensée dans certains médias confits en dévoterie, confondant éthique de la morale et tics de la morale

    @ Desasy

    « Le seul media à avoir une influence est le journal télévisé. Le journal télévisé de 13 heures sur TF1 de gauche ? Celui de 20 heures de gauche ?

    Croyez vous vraiment que ces deux médias soient des journaux d’information, encore que j’y ai appris comment on fabriquait des sabots en bois berrichon, la fabrication de lutins en argile, qui ne sont pas tous au gouvernement, mais aussi les pratiques des dentellières au carreau, ou encore les méthodes de ramassage écologique du gui à Noël.
    Ce qui ouvre de vastes perspectives pour les emplois francs et massifs du futur, qui nécessitent l’usage d’une boite à outils performants, qui nous ramerait le triple AAA qui nous a été odieusement supprimé, par l’hydre satanique de la phynance internationale et nous éviterait les fluctuations gastronomiques et spéculatives sur les A+ des andouillettes dont je crois que la France est la seule productrice et reproductrice au monde.

  60. Cela comporte aussi les rognons?

  61. roturier

    Faudrait l’élire Président.
    Il rejetterait la racaille sur les communes voisines (Allemagne?).

  62. roturier

    Essayez un tcholent.
    Saviez-vous d’ailleurs que c’est « chaud-lent » à la base? (Dixit Rachi, parait-il).

  63. Causeur ? C’est qui ?

  64. roturier

    Le Grand Pardon (Kippour) arrive tôt cette année (mi-septembre).
    Les remords s’arrêtent là.
    (C’est faux, mais confortable comme croyance).

  65. Roturier
    Moi c’est plutot la Tafina
    Mais il s’agissait d’une punition pour avoir double Skardanelli

  66. Mais en même temps, je n’ai jamais vu autant de publicité gratuite pour Antidoxe !

  67. Patrick,… « je n’ai jamais vu autant de publicité gratuite pour Antidoxe ! « .,,
    ..Dont ils ne doivent dire que beaucoup de bien, naturellement 🙂

  68. Marie

    surtout Mandon! MDR

  69. desavy

    Marie : « Du côté d’Evry, on dit trop facile de rejeter la racaille sur les autres communes histoire de dire voyez comme je suis fort… ».

    On dit n’importe quoi, je vous rassure, elle est toujours sur Evry. Les petites communes autour sont toujours paisibles, avec leur délinquance « enfants de csp moyens plus qui s’ennuient ».

    « Dit à la télé est une estampille de véracité. »

    Sans doute, pour les esprits faibles dont nous ne faisons pas partie. Mais cela ne nous dit pas si les infos de Tf1, les plus regardées, sont de droite ou de gauche.

    Halthorique :

    « Croyez vous vraiment que ces deux médias soient des journaux d’information, encore que j’y ai appris comment on fabriquait des sabots en bois berrichon, la fabrication de lutins en argile, qui ne sont pas tous au gouvernement, mais aussi les pratiques des dentellières au carreau, ou encore les méthodes de ramassage écologique du gui à Noël. »

    Je ne le crois pas plus que vous. Cela va dans le sens de ce que j’essaie de montrer.

    Tibor :

    « Desavy, sociétalement de gauche, c’est certain. Je crois que 90% des élèves d’écoles de journalisme se disent de gauche. »

    Sans doute, mais n’oubliez pas tous les titres de droite, assez nombreux. Et puis, cela ne change pas au fait que ces journalistes n’ont qu’une très faible influence réelle, à part peut-être ceux des 2 grandes chaînes télévisées, mais dans quel sens ?

  70. Marie

    @desavy
    Je vous invite à Ris-Orangis!

  71. Mais, une alternative punitive au couscous dans le genre poisson est toute trouvée.
    La carpe farcie.

  72. Desavy, ce que je voulais désigner par sociétalement c’est l’ensemble des dogmes de gauche solidement établis dans les médias, néolibéralisme, écologie malthusienne, antiracisme pavlovien, etc.

  73. desavy

    @ Marie, avec plaisir, mais les problemes ne diminuent pas a Evry et ceux de Ris datent de longtemps. Pas de vase communiquant.

    Il ne faut pas s’inquieter pour Valls : la gauche bien-pensante le deteste et multiplie les rumeurs a son sujet. Il aura le plus grand mal en cas de primaires a gauche.

  74. desavy

    @ Tibor, vous avez raison, ces dogmes sont a gauche. Mais vous pouvez aussi bien que moi dresser une liste de medias qui ne se couchent pas devant.
    Je pense que l’emploi du terme generique media est impropre pour traiter de ces sujets. Il cache trop de realites differentes.
    Par exemple, si je veux mettre en cause certains medias, je vais parler de medias bien-pensants. Ainsi, je ne suis pas injuste.

  75. Quand je dis les médias, je veux dire ceux qui touchent largement le public, qui influencent l’opinion et je crois que ceux là suivent et font ce courant idéologique.

  76. desavy

    @ Tibor, j’etais arrive a ces medias dans ma reflexion. A part les 2 principales chaines de television, que mettez vous dedans ? La presse ecrite n’a que peu d’influence. Les radios ? France Inter, de gauche, est peu ecoutee. RTL et Europe 1 ont-elles une influence ? Si oui, droite ou gauche ?

  77. QuadPater

    Desavy du 9 août 2013 à 12:16 (les media) et Tibor

    Tout medium a une influence du fait qu’il diffuse un vocabulaire étudié pour son impact sur le lectorat. « Mariage pour tous », « gens du voyage », « affrontements entre les jeunes et la police », « homophobe », etc…
    Ils reprennent tous les mêmes mots, qui proviennent à 98% des usines à jargon de gauche. Le Figaro est autant un vecteur de ces expressions que rue89.

  78. desavy

    @ Quad, vous aiguisez ma curiosite avec votre exemple. Vous etes certain pour le Figaro ?

  79. Oui, Desavy, aucun média d’un peu d’importance, à droite comme à gauche n’y échappe. Gare au dérapage, il a comme été dit plusieurs fois que des gens comme Zemmour. Ménard ou Lévy n’avaient pas leur place dans le PAF (quelle belle expression).

  80. A la question : « le Figaro (& Europe 1, RTL etc…) est-il de gauche ? » je réponds (en radotant comme d’hab) par mon thèmes de prédilection (8 août 8 : 59 etc…) : la mainmise du fonctionnariat sur l’Etat et donc sur la France.

    Il a déjà été copieusement dit ici et ailleurs et pas forcément par moi que la France est gouvernée à gauche quelque soit la « couleur » idéologique du parti au pouvoir, bleu ou rose.

    Ceci est dû au phénomène cité : la vraie gouvernance est entre les mains du fonctionnariat ; les ministres changent, pas le ministère ; et la fonction publique française, notamment son corps principal, l’enseignant, est, pour des raisons historiques, d’obédience gauche et majoritairement PS.

    Donc, même si le Figaro et ses semblables sont bleutés, ils tirent forcément sur le rose, pratiquant (à l’insu de leur plein gré ou pas) une autocensure politiquement correcte et reflétant, à des rares exemples près, la bien-pensance ambiante.

  81. QuadPater

    desavy, je n’ai pas d’illustration sous la main. Je me souviens toutefois d’avoir très fréquemment rencontré l’expression « mariage pour tous » dans le Figaro. Et un article pas très ancien relatait des « tensions entre les jeunes et la police », je ne sais plus où. Trappes, peut-être bien.
    Dans le 2e exemple, nous avons affaire à une triple manipulation.
    L’usage du terme « jeunes ». Émeutiers ou voyous conviendrait.
    Édulcoration. Quand des émeutiers lancent des parpaings et des cocktails Molotov, on ne peut pas sérieusement parler de simples « tensions ».
    Présentation biaisée de la réalité : à lire l’info on imagine 2 bandes rivales, les « jeunes » et la police !!

  82. Quad, ce « 2e exemple » est extrêmement parlant, et significatif, On en trouve de tels tous les jours dans toute la presse. Peut-être même sur Antidoxe, en cherchant bien…:-)

  83. QuadPater

    Impat une information écrite ou orale ne peut être ni nue ni neutre, elle véhicule, délibérément ou non, une vision du monde par le choix des mots.
    Tiens, en passant, une autre expression qui me fait bondir : « deux otages ont été exécutés ». C’est du vocabulaire de terroriste. Des otages sont assassinés par leurs ravisseurs. Ce sont ces derniers qui annoncent des exécutions.

  84. Il n’est pas le seul !

  85. Oui Quad, il y aurait un lexique de ce genre d’expressions à faire. Un article ?

  86. Oh oui ! Et dans les commentaires, on ajouterait tous ceux qui auront été oubliés dans l’article.

    🙂

  87. Hathorique ,merci ! Comme je l’aime cette expression : »tout le plaisir est pour moi »…c est ce que disait ma mère …cela me ramène à mes jeunes années (hélas fort lointaines )où accompagnant ma mère « en visite » ,elle me recommandait avant de sortir de répondre « non merci « à toutes les demandes de nos hôtes ..et je devais n avoir ni faim,ni soif ni même envie de faire pipi… Mais peut-être que ce que je vous raconte est-il hors sujet…comme est hors sujet le fait de vous parler .puisque nous évoquons nos « djeunes » ,du respect ( un gros mot ? ) que me manifestaient les parents d’élèves de ma Tunisie natale : »baisse les yeux disait le père ,ne regarde pas la Madame  » avec bien sûr un M majuscule …
    Et j’en viens à regretter le temps passé😔

  88. Carotide tranchée: il a été égorgé, pas poignardé; soyons précis.
    Par des jeunes?

  89. Oui, égorgé, entièrement d’accord, mais j’ai cité le titre de l’article.

  90. Rotil

    A mon avis, l’égorgeur est originaire du Kamchatka… Ou du Groenland. Ou encore de Patagonie.

  91. Ou mieux : une émule de Breivik.

  92. Loaseaubleu

    Il y a quelques années une bande jeunes gens ( pas des djeunes ) est attaquée sur les Champs Elysées justement par une bande de djeunes remarquant que l’une des filles portait une etoile de David autour du cou. Agression a la batte de base-ball. La police a parlé de rivalité entre bandes au grand étonnement des parents
    Cette desinformation et cette autocensure permanente me font penser a Churchill evoquant le déshonneur et la guerre

  93. L’Oiseau, nous sommes allés une fois sur les Champs avec mon épouse, nous avons été effaré par la faune !

  94. Loaseaubleu

    Durant les week-end avec mon épouse n’y allons JAMAIS après 18 heures en hiver et 20 heures en été.

  95. sausage

    j’ai cherché sur le site du monde, pas un article…

  96. La « plus belle avenue du monde« © serait-elle devenue un endroit infréquentable, avec une telle insécurité ?

  97. Loaseaubleu

    Ce n’est rien de le dire. Mais chut il vallsveille

  98. QuadPater

    Marseille : la prétendue « victime » se prénommerait Jérémie. Ça pue la bible juive… Or que ne feraient pas ces gens pour jeter les soupçons sur un Arabe innocent ? Vous savez, arme blanche, attaque à la gorge… vous pigez la manip ?
    Et puis… qui ici a la preuve qu’il y a vraiment eu agression ? Vous avez des images ?
    Alors ?
    C’est un coup monté des sionistes apatrides pour envahir Marseille, j’vous dis.

  99. QuadPater

    Je me sens obligé de préciser que mon 0:45 est à lire au 15è degré minimum. Le plus triste est que nous avons tous (pas qu’ici) la même idée sur l’origine maghrébine de l’égorgeur. Mais nous ne l’exprimons pas directement, car nous ressentons confusément que ce serait pas bien « correct » de le faire.

  100. Lector

    @Tibor, à Roturier, Quad, Impat et salut à l’élite.

    Comme rappelle Roturier, c’est copieux ! Peu importe la couleur. Mais, Roturier, la vraie gouvernance est aux mains de l’Europe qui s’est dotée d’instances législatives souveraines.

    L’expression « jargon de gauche » de Quad me semble représenter la novlangue de ce monde médiatique, disons le publicitaire pour rappeler le spectaculaire et le marchand.
    Si la gauche l’a promu et les dogmes qu’elle instille, c’est que celle-là est devenue aussi poreuse aux psychoses contemporaines que l’apprentissage du pouvoir et l’électoralisme l’a fait advenir.
    La pensée de droite dite réactionnaire bénéficie tout au plus d’un certain quant-à-soi, et la droite politique d’un reste d’hermétisme, dirais-je ainsi, puisque celle-ci en faisait manifestement un complexe pour se présenter aujourd’hui décomplexée.

    « Desavy, ce que je voulais désigner par sociétalement c’est l’ensemble des dogmes de gauche solidement établis dans les médias, néolibéralisme, écologie malthusienne, antiracisme pavlovien, etc. »

    Qu’est-ce qu’une droite décomplexée pour vous ? Je vous donne mon avis : c’est une droite qui cède finalement aux injonctions d’une idéologie contemporaine comme la gauche ; c’est une droite néo ou post libérale dont l’écologie dogmatique ne saurait tarder à se faire représenter (déjà NKM… par ex.) sous la même forme idéologique (l’écologie Elle-Même n’étant pas plus de gauche que de droite), et qui singe en quotas l’antiracisme de culpabilité postcoloniale.
    Pourquoi voudrait-on que la droite fut complexée ? Complexée de quoi ? D’être de droite ? La droite peut s’enorgueillir (oui je sais ce n’est pas bien vu l’orgueil, on le croit tjrs déplacé) de « combats » dits « de gauche », depuis l’IVG (Giscard souhaitait la suppression de la peine capitale, mais les français n’étant pas près, il a patienté ; pfuitt ! « Bonchoâr !») jusqu’à Chirac et la reconnaissance de la responsabilité de l’état français dans la déportation avec le discours au Vel’ d’Hiv en 95.
    Mitterrand d’une jeunesse vichyste ne pouvait pas le faire, c’eût été reconnaître implicitement qu’il avait été collabo, raccourcit que sa propagande pour nous sauver du racisme était en train d’instituer. On ne saurait se présenter sous les atours du Bien et posséder un passé scabreux dans un tel scénario.
    Le refus d’excuses de F.M. avait été d’une tenue éminemment gaullienne. Notons combien la vieille garde de droite (de Seguin à Pasqua pour exemples) a admiré le bonhomme.
    Alors évidemment, vous pourrez me dire, que je n’y suis pas du tout, que le complexe était ailleurs comme la vérité de Mulder, que la droite sarkozyste assume le sécuritaire sans tousser, la sous-traitance idéologique de Buisson pour siphonner l’électorat frontiste etc. Finalement comme la campagne Royal assumait les couleurs du drapeau et la marseillaise, c’est-à-dire les valeurs républicaines de la Nation et le patriotisme.
    Electoralismes ou effets de mode, airs du temps ? La fameuse droitisation ?

    Question transpiration le petit Nicolas faisait très bien l’article… jusqu’au malaise vagal dites-donc : champion du monde en gourmette et chaussette ; ça elle est bien décomplexée la droite ! Elle se répand. Faudrait par regretter l’UDF par exemple.
    Le Bayrou dont la Cour des comptes avait approuvé le programme économique qui prévoyait une crise durable etc.… Niet ! Pas charismatique !
    Pareil à gauche le coup d’avant : un centriste souverainiste (Chevènement) ?! Mon dieu quelle horreur, impossible, nous ne voulons pas de Che vainement, nous voulons de l’utile, du beau, du bon, et l’on finit avec Dubonnet.
    Dupont-Aignan ? Pas le physique hein ? Ouais… Programme hétérodoxe. Pourtant une alternative positive à celui de MLP.
    Borloo ? Ah ben non mais… faut qu’il se décide, faut la vouloir la France…
    Fillon/Coppé : Brrrrr ; deux camps, Sarko reviens !, my luv !, UMP ! UMP ! UMP ! Un chef ! Un chef ! N’oubliez pas le guide m’sieurs dames ! Un emprunt à rembourser. N’oubliez pas l’juge non plus.
    Les trois premiers cités à droite ont eu le chic chiraquien de créer chacun un parti politique. Mais non. C’est le Bernard Tapie de la politique d’une opa sur l’UMP qui l’emporte.
    La droite plurielle pas plus. L’ouverture, ça qu’était à la mode à droite ; ce n’était pas tout-à-fait l’union nationale du programme Bayrou, en tout cas la chose était dans l’air du temps.
    C’est à gauche que ça verrouille: EEV obtient moins de suffrages que le FdG et qui est au gouvernement?

    Gouvernement de fait non représentatif de son propre « peuple de gauche ».

    @Impat
    Le pouvoir d’achat est en berne depuis plus de dix ans ; cela ne veut pas dire que des français ne se sont pas enrichis. Il y a des écarts qui se creusent et demain, sans reprise, sans accalmie, c’est le scénario grec ou espagnol qui nous pend au nez.
    Tous les électeurs ayant systématiquement fait le jeu de l’UMPS pour finir par déplorer la situation sont-ils pris de remords ?
    Et les ouiouistes donc ?! Les ratifiés godillesques ?! Si indulgents avec la démocrassie représentative de représentation qui débarque sa constituante dans un traité constitutionnel refusé en majorité simple par ladite constituante, qu’ils sont heureux de s’être fait dépouillés de leur droit d’élection par les Barroso et consorts ! Formulent-ils le moindre regret ? Ont-ils seulement lu et compris ce TCE qui leur annonçait leur -notre- exclusion ?! Elle est où la légitimité sans suffrage direct !

    Un lexique de la novlangue égalitariste ? La rédaction de la seconde partie du TCE en offrait de croustillants exemples : « les droits de l’homme et d’la femme et d’l’enfant. » Pas de jaloux. La domination patriarcale dans la langue… ouh que c’est vilain ! Corrigeons cela de suite ! Ce qu’on aime la correction… Le rédacteur a de ces politesses ! Faut présenter son cerveau comme un cul à la fessée langagière ! Châtier son expression ! Pardon ! Et encore, les sauvages !, z’ont oubliés les trans’ ! Il faut contacter act-up nom d’une pipe !

    Le rédacteur du TCE est-il de gôche ? Il est de son temps.

  101. Inutile de préciser le Nième dégré, Quad; on a tous compris, je penses.
    MAIS ce n’est pas correcte effectivement.
    Rien à faire, la présupposition d’innocence est sacrée et doit le rester.
    Au tout premier dégré d’ailleurs.

  102. Super Lector ! Je suis ébranlé, enfin un peu. Les idées anticolonialistes puis de soixante-huit se sont diffusées partout, à droite comme à gauche, ce sont pourtant des idées de gauche au départ. Notez bien, qu’ayant activement participé à cette diffusion, je ne regrette pas la libération de la femme, le refus du racisme ordinaire, l’accroissement de la liberté individuelle et bien d’autres choses encore.
    Le mouvement qui a initié ces changements s’est figé dans une posture insupportable lorsqu’il n’y a eu plus personne à convaincre ou presque donnant dans la surenchère : haine de soi, recherche paranoïaque du moindre propos déviant qualifié chez nous de dérapage, endoctrinement des enfants à l’école, etc.
    Ainsi, pour moi en tout cas, et après coup, la révolution conservatrice de Reagan et Thatcher est un souffle frais : nos valeurs sont les meilleures (bien évidemment puisque ce sont les nôtres), l’assistanat est une plaie, plutôt mort que rouge, West is beautiful, liberté d’expression.
    En France, le moins que l’on puisse dire est que nous sommes passés à côté, les chiens de garde sont gras et on fonce tranquillement dans le mur collectiviste. Notre fonctionnariat tient le pays et ce que vous appelez l’UMPS est la dictature molle exercée par les grands corps de l’État, les syndicats ne représentant qu’eux même, et des médias sclérosés. Dire que la droite est de gauche est assez vrai, en ce sens qu’elle n’ose pas jouer l’affrontement et donner le grand coup de balai nécessaire. Vous avez raison de souligner la honte que fut le traité de Lisbonne, une gifle à la démocratie dans notre pays, Sarko ne s’en est pas vraiment relevé. L’Europe devient une grosse chose bureaucratique et gluante dans laquelle je ne me reconnais plus mais je ne dois pas être le seul.
    Donc pour résumer, je crois qu’il y a bien des valeurs de droite et de gauche et parmi celles qui sont totalement étouffées en ce moment, je vois : la liberté d’expression, la fierté de ce que l’on est, le refus de l’étatisme et la confiance en l’individu plutôt qu’en la collectivité.
    Je trouve que ce sont plutôt des valeurs de droite, pas vous ?

  103. Skarda,… »L’Europe devient une grosse chose bureaucratique et gluante « …
    C’est plutôt la France qui est devenue ainsi avec son nombre effarant de fonctionnaires, et de mon point de vue l’erreur est de regarder l’Union à travers la France,.Passons sur « gluante » et son caractère subjectif, mais « bureaucratique » est plutôt à relativiser quand on note que le nombre de fonctionnaires de l’Union est de l’ordre de celui de la seule ville de Paris…
    Par ailleurs, d’accord sur votre énumération des « valeurs de droite ».

  104. Bureaucratique dans ses décisions opaques Impat ! Gluante parce qu’elle s’immisce partout imposant des normes qui relèvent de l’oukaze, gilet jaune dans les voitures par exemple.

  105. Souris donc

    Jargon de gauche
    La novlangue a changé de nature. Tant qu’elle fut le jargon à la mode, c’était la génération spontanée (« Il est interdit d’interdire… »). Or là, elle est sous-tendue par un corpus idéologique, le politiquement correct et les gender studies, tous deux importés des campus américains, donc normalement exogènes (issues de la lutte contre la ségrégation raciale). La gauche française s’en est emparée parce qu’elle correspondait peu ou prou au discours anticolonialiste.
    Livrée clé en main, y a plus eu qu’à lui ajouter les lois répressives de la liberté de parole et d’opinion, les lois antiphobiques pour lui conférer l’inimitable french touch totalitaire et ses encouragements à la délation.

  106. Skarda,… « gilet jaune dans les voitures « …
    Si cette décision est d’origine européenne, merci l’Union. Quelques morts en moins sur les routes, je suis preneur.
    Cela dit, en fait mon « merci » à l’Union n’est pas plus justifié que votre reproche du commentaire ci-dessus. En effet ce genre d' »oukaze » découle simplement de l’évolution de nos mœurs et de nos souhaits de société actuels. Si l’Union n’existait pas, la même décision aurait été prise par les États en ce début de XXIe siècle.
    J’ajoute que lorsque je vais en Estonie à travers la France, la Belgique, l’Allemagne, la Pologne, la Lituanie et la Lettonie, je dois acheter un seul gilet au lieu de 7 différents et j’apprécie cette normalisation…

  107. Moi pas, je déteste que des instances administratives prétendent régler mes moindres faits et gestes. Je préfère qu’il y est des pédophiles en liberté plutôt que l’on mette un bracelet électronique à chacun. Il n’est absolument pas évident que tous les États auraient pris la même décision, c’est une affirmation gratuite.

  108. qu’il y ait des pédophiles…

  109. QuadPater

    Marseille : un meurtrier possible (oui, le jeune étudiant égorgé est mort) de « Jérémie L. » (qui bien que victime décédée et majeure, ne semble pas mériter qu’on l’appelle par son nom) a été interpellé. Il se prénomme Ali.
    Pas de souci, roturier : je présume Ali innocent. Un peu moins innocent que Jérémie, certes.

  110. Une info qui s’ affiche sur mon écran : Jérémie est decédé,il n’était pas étudiant mais cuisinier à Monaco (quel est l’ intérêt de cette dernière information ,mystère ..)le meurtrier Ali est un SDF et devinez quoi : il est atteint de troubles psychologiques !!! Marseille ,celle de Marcel Pagnol, qu’est-tu devenue??

  111. Rotil

    Nonette, vous êtes certaine qu’il s’appelle Ali? Il me semblait avoir entendu parler d’un Wilfrid, ou d’un Roland, je ne me souviens pas bien…

    En plus, c’est un pauvre (SDF) et il souffre de troubles psychologiques. Qui donc pourrait lui en vouloir?

    Et surtout: padamalgam!

  112. Marie, désolé je ne largue que des bombes… 🙂

  113. Qu’Es-tu …bien sûr…

  114. Rotil ,C’est ce que j’ai lu mais vous avez raison padamalgam ni de stigmatisation…compatissons …

  115. Loaseaubleu

    En général pour l’agresseur les média (s ) préfèrent incriminer un  » Kevin  » . Un fois ils ont accusé un « Alexandre « 

  116. Lector

    suis bien d’accord avec vous Souris (et désolé pour les coquilles et fautes d’accord)!

  117. Lector

    oui; j’ajoute que les syndicats ne sont plus que des comités d’entreprise… fonctionnariat sais pas, y reviendrais; Thatcher mouii, meuh… enfin… (pas le temps désolé, encore un roncier à m’occuper dans le jardin)
    Europe, vous n’êtes pas le seul. Quelle déception!

    Valeurs de droite ou de gauche? Un grand-père à l’UDF l’autre à FO, deux hommes de valeurs… françaises.
    à +, comme disent les agences de notation

  118. Lector

    « reviendrai » arfff! Ciao

  119. Marie

    au moins. sont elles glacées?

  120. J’avais compris, cher QuadPater. Je me disais aussi que c’était certainement quelqu’un qui s’y connait en sacrifice du mouton. Leurs méthodes sont toujours les mêmes. D’ailleurs le malheureux a succombé à ses blessures.

  121. Oui, Nonette, j’ai entendu cette info sur France-Info ce soir. Mais il fallait s’en douter : un « issu de » qui tranche la gorge, c’est forcément un « déséquilibré » ! Il ne faut pas stigmatiser. Et puis, les geôles de Taubira sont pleines, même si on y trouve encore des places pour des anti-machin-homos !

  122. Dans le Figaro, il est appelé Ali A.

  123. Et on donne toujours les nom et prénom de la victime (ici Jérémie Labrousse), jamais du coupable (identité non révélée dans les DNA, mais celle de la victime). J’en déduis qu’on protège davantage le coupable que la victime.

  124. roturier

    Jaune de jalousie j’avoue: jamais n’aurai-je une qualité de style approchant celle de Lector. Même de loin.
    Mes circonstances atténuantes sont hors sujet.
    Cela dit, je ne suis pas forcément convaincu de la pertinence du contenu.
    Attendons les petites heures de demain matin; c’est son moment de ponte, n’est-ce pas.

  125. Loaseaubleu

    Jérémie a été égorgé. C’est ce qu’on appelle le multi culturalisme.

  126. Rotil

    Jérémie avait tort d’être au mauvais endroit au mauvais moment.
    Il faut tenir compte du fait que son agresseur souffrait de troubles psychologiques, de plus il semble qu’il était pauvre, il est donc normal qu’il ait souhaité améliorer son ordinaire en prenant le portable de Jérémie.

    Toutes les personnes qui ont bon cœur devraient se cotiser pour offrir le meilleur avocat à cette personne qui souffre de pauvreté et de troubles psychologiques!

    P.S.: 15 ème degré, bien sûr, et attristé.

    R.I.P. Jérémie!

  127. Sauf que la presse s’évertue à dire qu’il a été « poignardé » et touché à la gorge !

    😦

  128. « troubles psychologiques »
    La presse nous fait le coup à chaque fois. Il y a quelques années, un prêtre catholique a été égorgé par son chauffeur musulman. « troubles psychologiques« , nous avait-on asséné à l’époque !
    J’en déduis donc que l’idéologie de Mahomet est réellement mortifère en ce qu’elle provoque des « troubles psychologiques » provoquant des assassinats perpétrés à la façon de tuer le mouton lors de l’Aïd el Kébir.

  129. Loaseaubleu

    Égorge se dit en arabe  » Edbah  »
    En 1967 dans les semaines précédant la guerre des Six jours, le tube a la mode au Caire interprété par Oum Qalsoum et destine a enflammer les foules egyptiennes s’intitulait  » Edbah, Edbah, Edbah  »
    Multi culturalisme je me tue a vous le dire

  130. QuadPater

    Il s’agirait d’un Ali Hamadou. Il est originaire de la Drôme, je suis originaire d’Alger, c’est ce qu’on appelle un bug par interversion.

  131. A l’intention des juifs, bien sûr…

  132. Loaseaubleu

    En 1967 c’était a destination des israéliens. Mais d’une maniere generale Edbah s’adresse aux koufars que nous sommes

  133. kravi

    @Patrick et oiseau bleu
    Ne soyez pas si restrictifs, Gaza est beaucoup plus œcuménique que vous ne le dites.

  134. Ah, ils sont quand-même capable d’un minimum d’humanité : ils tuent leurs victime avant de les traîner derrière leurs scooters. Sans doute pour leur éviter des souffrances inutiles.

  135. kravi

    Oui, mais après torture quand même.

  136. Mal-être dans le monde médical :
    Suicide des médecins : silence médiatique sur un massacre programmé du système de santé.

  137. Loaseaubleu

    Le massacre du système médical français a commencé depuis belle lurette. On impose un numerus clausus sur le nombre d’étudiants admis a entamer des études médicales, et dans le même temps on engage des internes étrangers dont le niveau médical n’atteint pas celui exigé des étudiants poursuivant leurs études dans les CHU français. Il est vrai que bien souvent ces internes étrangers sont sous-payes.
    Il y a quelques années alors que je lui suggérais la délivrance de carte vitales portant la photographie de l’assure un responsable de caisse m’avait rétorque que je faisais  » une chasse au faciès  »

    Patrick: j’ai adresse hier l’information a tous mes correspondants. Les grands esprits …

  138. kravi

    Une sottise bureaucratique de plus : l’internat dit qualifiant. On choisit sa spécialité en fonction de son rang. Résultat, à partir du milieu de peloton on se retrouve avec des internes qui choisissent par défaut. C’est dramatique tant pour le médecin (il va passer au moins cinquante ans de sa vie à exercer un métier qu’il n’aura pas aimé a priori) que pour le malade (pour les raisons précédentes).
    Pour la psychiatrie par exemple, il faut être réellement motivé. Les bons classés le seront, mais ceux qui auront choisi psychiatrie par défaut risquent de faire de piètres thérapeutes.

  139. kravi

    Tout cela procède d’une vision obsessionnelle des choses dans laquelle la quantité prime sur la qualité, où le chiffre retrouve sa fonction magique, où la bureaucratie triomphe aux dépens du soin.

  140. AH ! Le bon vieil externat des Hopitaux de Paris avec ses 15 questions en 90 minutes, et surtout l’Internat et ses oraux ouverts au public.
    Je reconnais que l’externat empêchait la majorité des étudiants d’ accéder aux responsabilités. Mais l’ancien Internat était très utile.

  141. Voici un discours intéressant en anglais (sous-titré en français) pour les économistes coutumiers de ce site
    :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :