Silence, on tourne. Mal.

Sil3

Mon fils Benoît*, 17 ans, dispose d’un téléphone portable. C’est un virtuose de l’engin ; il est capable d’envoyer une dizaine de textos pendant un cours de maths sans se faire repérer (il est gaucher et textifie de la main droite tandis qu’il écrit de la main gauche). Lorsque je m’en aperçois, je le somme de me restituer l’appareil. Il plonge la main dans son sac, et me tend le portable… dont il vient de retirer la carte SIM en moins d’une seconde ! Un magicien, vous dis-je !

Mais là n’est pas mon sujet. Cette addiction aux textos est assez handicapante. L’an dernier je me suis battu pour que Benoît ne me demande pas « ppa jepe manG chet matieu ? » par écrit mais me téléphone. Ses coups de fil me laissaient vaguement agacé, sans que je sache pourquoi. J’ai décidé d’être attentif la prochaine fois qu’il m’appellerait. Ce fut hier, et voici comment ça a commencé. Le téléphone sonne, c’est Benoît. Je décroche.

«  Oui Benoît ?

– Euh, allô ?

– Oui, allô Benoît. C’est papa. Je t’écoute.

– Allô papa ? c’est Benoît !

– OUI BENOÎT ! ALLÔ BENOÎT ! C’EST PAPA, BENOÎT ! J’ATTENDS QUE TU ME DISES POURQUOI TU M’APPELLES !

– ok papa. Voilà. […] »

Après avoir raccroché j’ai noté l’enchaînement des répliques. Il m’a fallu réfléchir très fort et même demander à une amie de simuler un appel pour me rendre compte qu’il ne respectait tout simplement pas une règle élémentaire mais non-dite de la conversation téléphonique : c’est celui qui reçoit l’appel qui dit « allô » !

Benoît ne le savait pas. Il n’est pas le seul : la plupart de ses amis non plus ! Chaque fois que l’un d’eux appelle à la maison (pendant les périodes où le portable est confisqué) c’est le même sketch.

Aujourd’hui toute personne dispose au moins d’un téléphone, la plupart du temps de plusieurs. Il existe des dizaines de moyens différents de communiquer à distance, mais les gens (et surtout les plus jeunes) parlent de moins en moins. Avez-vous remarqué, peut-être comme moi avec une certaine peine, ces couples dont une main tient celle de l’être aimé et l’autre tapote ? Ces groupes de jeunes assis les uns à côté des autres, TOUS penchés sur leurs petits écrans ? Ils se sont donné rendez-vous devant la Fnac via leurs portables, ils se retrouvent, et continuent d’utiliser leurs téléphones. C’est effrayant. Nous avions fêté les 18 ans de ma nièce au restaurant. Nous étions plus d’une vingtaine, dont pas mal de copains et copines de la reine de la soirée… qui a passé le plus clair de son temps à envoyer des textos. Le constat est évident, je suis physiquement près de vous mais je préfère communiquer avec quelqu’un qui n’est pas là.

Parallèlement à cette communication à distance qui prend le pas sur la proximité physique, on constate que la parole perd sa place de vecteur principal de la communication. Je ne dirai pas « au profit de l’écriture » parce que le SMS n’a qu’un lointain rapport avec elle. Il ne s’agit plus d’exprimer physiquement des émotions vis à vis de son entourage, mais de taper des petits signes qui la symbolisent. Ce n’est pas sans une certaine inquiétude et une immense tristesse que j’ai réalisé récemment que mon fils a certainement tapé « mdr » (mort de rire) sur son téléphone portable bien plus souvent qu’il n’a eu une vraie crise de fou-rire avec ses amis.

J’ai vu passer pas mal de 20-25 chez moi il y a une dizaine d’années. Musique à un volume interdisant les discussions ou tous devant la télé, les conversations étaient bien plus rares que lorsque j’avais moi-même leur âge : la musique était omniprésente aussi, mais nous nous parlions en permanence. Je vais revoir passer des 20-25 d’ici 3 ou 4 ans, je redoute ce que je vais découvrir.

À force de ne pas parler, eh bien on ne sait plus parler. Le vocabulaire de Benoît est d’une pauvreté lamentable. Il va voir sa copine sur le Bassin, « et après c’est eux qui ramènent », me précise-t-il. Sic ! « Eux » = la copine et sa mère… Qui ramènent qui ou quoi ? Eh bien lui, pardi ! Pourquoi se fatiguer à rajouter « me » quand c’est évident ?

Ces carences ne sont pas spécifiques à mon fils, tous ses ami(e)s que je connais (plusieurs dizaines) présentent les mêmes symptômes. L’autre jour sa chérie et un copain sont venus déjeuner. Je serais incapable de vous décrire leurs voix ; pourtant ils sont restés plusieurs heures… mais je ne les ai quasiment pas entendus. Dès qu’ils sont sortis de table, hop, les écouteurs sur les oreilles et clic clic clic clic… Ils sont autistes ou quoi ?

Quand je suis loin de ma bien-aimée, je lui téléphone pendant des heures. Lui non, il lui tapote des trucs. Je lui ai demandé pour quelle raison il se privait d’entendre la voix de sa bien-aimée. Eh bien tu comprends c’est parce que pendant qu’on « s’écrit » on peut faire autre chose. Quoi, autre chose ? Ben… écouter de la musique !

Moi ça me fait peur. Alors je lui parle. Souvent. J’essaie de lui apprendre des choses. Rien ne l’intéresse. Il ne sait pas raconter ce qu’il a fait cet après-midi : pas de phrase de plus de 10 mots, pas de discours de plus de 5 phrases. Il veut tapoter. Il tapote jour et nuit. Et ne dit pas un mot, ou presque.

On sait que lorsque deux personnes se disputent, le risque de passage à l’acte violent est d’autant plus élevé que les séquences verbales qu’elles s’adressent sont courtes et déstructurées. Nos jeunes atteignent-ils plus vite – par carence de vocabulaire – ce moment redoutable où on ne crie plus, on frappe ?

L’espèce est-elle en train d’évoluer ? Constatera-t-on une atrophie des cordes vocales devenues inutiles, mais une 3è phalange aux pouces qui les rendra plus aptes aux tapotis ?

Non, c’est même pas drôle. Sérieusement, ça me fait peur.

*Comme il est mineur, j’ai changé son prénom. « Benoît » c’est en l’honneur du sketch fabuleux de Roland Magdane sur les jeunes.

109 Commentaires

  1. Quad, Quad, Quad ! C koi c zistoires ? Lé 1er 06 ct la honte, maintenant on nen na tous ! Alors koi ?

  2. Marie

    Moi j ‘y trave que dalle au langage smmmmmmms.

  3. TROP sympathique !!! DJA entendu …
    « Grand maman tu es maniaque « si j ose relever…

  4. Je crois avoir déjà raconté, ici ou ailleurs, l’anecdote suivante :je dînais dans un restaurant de bon niveau, à la table voisine était installé un couple d’une trentaine d’années. Chacun parlait dans son mobile, et d’après leur mimique il était plausible de penser qu’ils parlaient…entre eux.
    C’était il y a 10 ans, je suppose que maintenant ils tapoteraient…Quad si j’en suis témoin je vous en informerai.

  5. … « maintenant ils tapoteraient »…
    Peut-être, mais comment tripoter en même temps ? 🙂

  6. Pauvre Quad. Vous n’y êtes pas. Pas encore, en tous cas.

    D’abord vous ignorez votre chance de pouvoir encore confisquer le portable d’un garçon normalement constitué (j’imagine) de 17 ans. Profitez bien, ça ne durera pas.
    Ensuite vous ignorez votre chance de vouloir parler avec votre bien-aimée (sic) pendant des heures ; ça aussi, ça ne durera pas.

    Sinon, vous ne savez si bien dire en demandant : « L’espèce est-elle en train d’évoluer ? »
    Car, oui, sans doute. Et de manière bien plus effrayante que vous ne le croyez.

    Jeter un coup d’œil sur le « Tour de France » est moins impertinent à votre sujet qu’il n’y parait. Ils sont, au moins ceux qui gagnent, dopés. Aucun doute, on ne le saura peut-être pas immédiatement vu que les voleurs précèdent toujours les gendarmes ; mais on finira par le savoir.

    Mais ce n’est RIEN en comparaison avec ce qui se prépare : l’ingénierie biologique, permettant le dopage génétique. La question si c’est détectable ou pas ne devrait même pas se poser : un athlète OGM n’est pas dopé ; c’est tout simplement une espèce humaine évoluée.

    Quel mal à ça, nous dira-t-on. Effectivement. Et de toutes manières, mal ou pas, inévitable.

    Et derrière, naturellement, il y’a l’Homme-machine. Bionique. Mécano-cybernétique.

    L’osmose entre l’Homme et la machine, vous en constater les prémisses chez « Benoît » et ses semblables.

    Aucun risque ni besoin qu’une phalange supplémentaire pousse sur leurs doigts. Le cerveau de l’Homme nouveau n’aura plus besoin du contact physique avec un clavier pour faire fonctionner la machine ; il SERA et le clavier et la machine.

  7. « c’est celui qui reçoit l’appel qui dit « allô » »
    C’est vrai. C’est pourquoi j’étais agacé lorsque j’ai reçu (sur mon fixe) un appel d’un numéro commençant par 089… Je décroche, silence, rien, nichts, nothing, nada. Je raccroche. Le lendemain, même scénario. Le surlendemain, pareil, j’attends un peu, silence toujours, je dis « allôôô ». Et voilà qu’un message enregistré se fait entendre ! Je raccroche. Par principe. Je ne suis pas une machine. Si mon répondeur avait répondu à ma place, il aurait enregistré ce message automatique. Une machine parle à une machine.
    Et bien, vous savez ce que je leur dis, à ceux qui inventé ce système ainsi qu’à ceux qui l’utilisent ? « Allez vous faire f…., bandes d’abrutis !« 

  8. Loaseaubleu

    Patrick
    Vérifiez votre facture. Un 089 qui vous appelle …méfiance

  9. Et que dire du correcteur de nos iPhone et autre iPad qui si vous n’y prenez pas garde termine vos mots …j ‘ai envoyé un message dans lequel je pensais faire un commentaire sur les dernières ELECTIONS présidentielles..mon correcteur -et j’ai laissé partir le message- a écrit : érections ….je vous laisse imaginer la tête de ma belle-fille à qui le message était destinè…

  10. Oui, je sais. Dans le cas présent, pas de souci. Mais je ne réponds plus à de tels numéros.

  11. QuadPater

    roturier,

    vous ignorez votre chance de pouvoir encore confisquer le portable d’un garçon (…) de 17 ans. Profitez bien, ça ne durera pas.

    Mais si, ça durera. Tant que je serai son père. C’est la seule sanction que je puisse lui infliger, vous pensez bien que je ferai en sorte de ne jamais le laisser me dire non 😉

    votre chance de vouloir parler avec votre bien-aimée (sic)

    Ma chance d’être amoureux ? soyez persuadé que je ne la sous-estime pas !

    Concernant le futur de l’humain, j’envisage aussi une symbiose avec des bidules artificiels. Il suffit de voir la relation d’un accro avec son portable pour en être persuadé. Songer aussi aux « Google Glasses »…

    Que pensez-vous de la disparition de l’appareil phonatoire ? possible ou pas ? Celui de Benoît ne lui sert à rien. Il suffit qu’il féconde une Benoîte pour que chez leurs descendants, en 10 ou 15 générations, régresse puis disparaisse la capacité de produire des sons articulés.

  12. QuadPater

    Impat du 11 août 18h45

    Quad si j’en suis témoin je vous en informerai.

    N’en faites rien, c’est trop déprimant.

  13. grandgil

    « la vie quotidienne soumise au spectacle il faut la « comprendre comme une organisation systématique de la ‘défaillance de la faculté de rencontre’, et comme son remplacement par un fait hallucinatoire social : la fausse conscience de la rencontre, l’illusion de la rencontre’ »
    Dans « la Société du Spectacle »

  14. grandgil

    C’est donc qu’en fait ce portable n’est pas exactement un outil de réelle communication.
    Sinon, ce que je trouve sidérant c’est la confusion grandissante, et partout, entre rencontres réelles et virtuelles.

  15. Quad hyper matinal (03:40) vient de commettre un crime de lèse-gender.
    Un Benoit qui féconde une Benoite ?
    Au nom de quel préjugé sexiste ça ne pourrait pas être le contraire ?
    (Vous mettrez le nombre de smiley que vous jugerez bon).

    Cela dit, dans la perspective qui est la nôtre, cela n’aura plus d’importance.
    Puisque la nouvelle espèce pullulera pas échange de fichiers.
    Les notions de « mâle » et « femelle » sont désormais obsolètes.

    Naturellement la nouvelle évolution dite « MPT » préfigure ce meilleur des mondes.

  16. Loaseaubleu

    @ Roturier
    Najat qui s’en dédit

  17. QuadPater

    À grandgil, pour illustrer :
    «  tu as des nouvelles de Untel ? il s’y fait, à l’Australie ?
    – oui je lui ai parlé hier
    – Skype¹ ?
    – non, Facebook²
     »
    ¹ : Skype = moyen de communication permettant d’entendre et de voir gratuitement un interlocuteur distant
    ² : Facebook : site permettant des échanges écrits entre ses membres. Les contacts s’appellent des « amis »

    À propos de FB justement, j’ai entendu récemment une 14 ans se vanter d’avoir 177 amis.

    Il y a confusion totale entre les relations réelles et virtuelles.

  18. Guenièvre

    Bonjour à tous !
    Je partage les mêmes inquiétudes que vous Quad et que vous tous d’ailleurs… Je suis parfois sidérée par ces jeunes qui sont  » branchés » du matin au soir. Autrefois, le handicapé était celui qui avait besoin d’être relié à une machine, aujourd’hui celui qui n’est pas relié a la sensation d’être handicapé…J’essaie de me soigner et de regarder s’il y a des aspects positifs… Voilà un article très touffu qui essaie de faire le tour de la question sans trop céder à la panique :
    http://internetactu.blog.lemonde.fr/2013/01/11/notre-cerveau-a-lheure-des-nouvelles-lectures/
    « Nos organes physiologiques n’évoluent pas indépendamment de nos organes techniques et sociaux », rappelle Christian Fauré. Dans cette configuration entre 3 organes qui se surdéterminent les uns les autres, le processus d’hominisation semble de plus en plus porté, « transporté » par l’organe technique. Car dans un contexte d’innovation permanente, le processus d’hominisation, ce qui nous transforme en hommes, est de plus en plus indexé par l’évolution de nos organes techniques. La question est de savoir comment nos organes sociaux, psychologiques et physiologiques vont suivre le rythme de cette évolution. A l’époque de l’invention des premiers trains, les gens avaient peur d’y grimper, rappelle le philosophe. On pensait que le corps humain n’était pas fait pour aller à plus de 30 km à l’heure. »

    Le danger principal relevé étant celui-ci :
    « Ce que nous rappelle toujours la SF c’est que nos pires cauchemars se réalisent quand on interface l’inconscient à la machine, sans passer par la médiation de l’écriture ou du langage. Si la puissance du digital est interfacée et connectée directement aux organes physiologiques sans la médiation de l’écriture et du langage, on imagine alors à quel point les questions technologiques ne sont rien d’autre que des questions éthiques »

  19. Guenièvre

    Il paraît qu’il y a, au Japon en particulier, des jeunes qui ne sortent jamais de leur chambre et se contentent de rencontres virtuelles..

  20. grandgil

    Les gosses ne se rencontrent plus au café, ne vont plus tellement chez l’un ou l’autre, il en est qui se lèvent à trois heures du mat pour aller sur MSN ou Facebook…
    Toute la journée, la plupart ont le nez rivé à leur téléphone, mais ce ne sont pas les seuls hélas…Les adultes sont de pire en pire, à voir en soirée ou aux restos ces gens qui gardent systématiquement le smartphone à portée de la main alors qu’ils sont ou invités ou qu’ils invitent, et qui trouvent normal de répondre…

  21. Quad, une suggestion, mais j’ose à peine la formuler : à skype et facebook, ajouter un 3e moyen de communiquer : les yeux, la bouche, deux chaises et une table ?

  22. grandgil

    En France, de par mon métier, je sais qu’il y a des gamins qui jouent sur le PC cinq heures chaque soir, qui restent connectés en permanence voire qui se relèvent la nuit pour rester connectés. Leur dépendance de tous les instants à des objets qui restent des outils et rien d’autres fait très peur, elle est proprement terrifiante.
    Je ne vous parle même pas de leur rapport aux livres.

  23. Guenièvre

    Je sais Grandgil j’avais le même métier que vous il me semble. Et depuis 5 ans le phénomène a dû s’amplifier !

  24. Florence

    Quad
    Nous vivons une époque curieuse en effet.
    Quand j’avais autour de 20 ans, nous n’avions ces joujous électroniques qui engendrent une forte dépendance. Nous faisions autre chose. Discuter par exemple mais pas seulement. Découvrir les autres, les plaisirs de l’amour et le monde par exemple.
    Aujourd’hui, ils ont tout sous la main, sous le pouce. Cela tue le désir. Ils sont comme des vieux blasés.

  25. Florence

    Erratum : Nous n’avions PAS ces joujous …

  26. QuadPater

    Impat du 12 août 2013 à 11:16,

    Évidemment. C’est pour éviter cette remarque que j’ai imaginé une connaissance partie vivre loin, en Australie.
    Une chaise chez moi est distante de 9747 Kilomètres d’une chaise chez ma fille aînée. Dans ce cas-là un échange vidéo+son est magique. 😉

  27. Ave tout le monde,

    Pour ne pas en avoir eu étant jeune, j’adore ces joujoux. Je ne les trouve pas particulièrement dangeureux et assez adaptés au monde qui vient. Il y avait de mon temps des ados maussades qui ‘s’ennuyaient à cent sous de l’heure ou qui se torgnolaient à la sortie des bals. Qu’ils tripotent leur machin n’est vraiment une récession. Quant à la maîtrise des langues, des sciences et du reste, ne nous y trompons pas, seule une toute petite minorité pouvait s’en prévaloir, tout comme aujourd’hui.
    Les pages facebook ont remplacé les journaux intimes, c’est l’air du temps, on fait semblant de tout montrer. Les gosses qui font de la glisse (de toutes sortes : skate, snowboard, surf) m’épatent, je regarde souvent les Xgames et autres rencontres de sport extrêmes. Si nos gosses se plongent parfois dans ce qui deviendra peut-être la noosphère c’est que ce qui les entoure est terne à leurs yeux, ils n’ont pas toujours tort.
    Je les préfère devant leur bidules que devant la télé, je préfère qu’ils communiquent de cette façon plutôt que de s’ennuyer. Et pour ce qui est des hormones je fais confiance à la Nature.

  28. Parait qu’il existe même des intoxiqués (très…) adultes qui passent leur temps à pianoter sur des sites web en se plaignant des jeunes qui pianotent sur les smartphones.

  29. roturier

    Et si Antidoxe était un Causeur senior?

  30. Ah, non mon cher Roturier, Causeur est un site pro ce que n’est pas Antidoxe, par contre, au niveau des commentaires, Causeur est tenu par une petite clique malfaisante qui ferait rougir le fils de Quad, ils y sont à plein temps.

  31. QuadPater

    roturier de 19h22, mdr de lol, mais ce n’est pas vraiment ça.

    Tibor, mon inquiétude est résumée dans ce paragraphe (pardonnez-moi de me citer !)

    On sait que lorsque deux personnes se disputent, le risque de passage à l’acte violent est d’autant plus élevé que les séquences verbales qu’elles s’adressent sont courtes et déstructurées. Nos jeunes atteignent-ils plus vite – par carence de vocabulaire – ce moment redoutable où on ne crie plus, on frappe ?

    Je crois que oui. Je crois qu’un type qui est en train de beugler à un autre situé à 15m qu’il va lui mettre sa main dans la figure en faisant des phrases (« non mais tu veux vraiment ma main sur ta g…, espèce de … de … ? ») ne va pas mettre sa menace à exécution.
    Au contraire un « qu’est-ce t’as, tête de mort ? » craché à 1m50 précède de peu un passage à l’acte.

    Je sais que mon expérience est biaisée, non significative, etc… « Eulalie », la sœur de Benoît qui a un an de plus, est aussi accro au pianotage. Mais elle cause, elle parle, elle papote, elle discute… toute la sainte journée (parfois même pendant que ses pouce s’agitent). Il arrive qu’ils se disputent. Dans ces moments Eulalie reste à distance, élève le ton, devient fort grossière mais n’abandonne jamais le sujet-verbe-complément, tandis que Benoît se cantonne à quelques onomatopées, s’approche d’elle et la menace physiquement.

  32. Quad, Il y a toutes les chances que Benoît soit en plein mimétisme. Ce n’est pas la machine qui est en cause mais le groupe auquel il s’identifie, peut-être d’ailleurs pour vous faire braire. La question du groupe auquel on s’identifie étant gosse est essentielle : je sais que c’est un peu bateau, mais ce type devenu hare krishna ou je ne sais quoi et qui était skin head extrêmement violent étant jeune donne à réfléchir. On est de toute façon désemparé face à nos gosses, j’ai une amie que son fils a giflé : pour moi l’horreur absolue, un fils qui gifle sa mère ! Pourtant j’adore ce gosse comme j’adore sa mère, elle l’a mis en pension, puis il a fait des études d’ingénieur. Je sais que vous êtes athée, comme la plupart des gens qui m’entoure, mais l’espérance reste une vertu pour tous.

  33. QuadPater

    « j’ai une amie que son fils a giflé »
    Je suis de la vieille école, mâtinée de la haine de la violence physique (haine issue des années babacool). Si un de mes enfants (17 à 23 ans, donc « grands ») agresse physiquement sa mère, un des ses frères et sœurs ou moi, je romps toute relation avec lui.

  34. kravi

    Quad, pas d’affolement. L’adolescence est une période d’essais. Dans qq années ou mois, votre fiston accédera à bien d’autres plaisirs et délaissera son doudou actuel, comme il a laissé son ours (ou foulard Hermès).

  35. Lector

    phénomène observé dans les années 90, JJ Beinex avait fait un reportage sur les « otaku »; puis ce terme a été substitué par un autre terme japonais, issu d’une étude sociologique; me souviens plus du second.

  36. Lector

    et pourtant ça existe depuis avant les sms, depuis les surréalistes par exemple avec le LHOOQ de Duchamp parodiant la Joconde. Il y avait aussi l’autocollant en anglais au dos des 2CV : 2 fast 4 U

    Mais les utilisateurs de sms ne parviennent pas tjrs à lire ces exemples; leur écriture n’est donc pas phonétique mais en quelque sorte hiéroglyphique.

  37. Lector

    Les jeunes ne sont pas les seuls ; me souviens d’un reportage sur les jeux de console, on pouvait y voir une retraité se lever au mitan de la nuit pour reprendre son parcours dans Zelda.
    Au 20H aussi, plus récemment sur le phénomène d’addiction : il ne s’agissait pas d’un joueur de poker en ligne (qui cumule l’addiction au jeu + à l’internet), mais d’un accro aux forums et à fesses-book… jusqu’à l’évanouissement. Ce n’est qu’à partir de là que le type s’est rendu compte d’un problème.
    Cette absence de rapport physique entre humains est déclinée dans de nombreux ouvrages de SF : Demain les chiens en est un exemple prémonitoire dont le commencement décri t des humains isolés mais interconnectés. La question du remplacement par les robots y tient une bonne part. Aussi est-il important de comprendre le commentaire (22 :08) de Roturier qui met le doigt ou la note sur un devenir post humain, sur une rupture ontologique en préparation qui est de l’ordre du machinique : et cela va de l’utérus artificiel en passant par PMA et GPA, la recherche spatiale et les cellules souches, les nanites qui vont coloniser notre organisme, les OGM, les prothèses et les orthèses, jusque donc au cyborg évoqué.
    N’oublions non plus le Fahrenheit 451 de Bradbury (adapté au cinéma par Truffaut) qui mettait en scène l’épouse de Montag dialoguant avec des « amis » virtuels apparaissant sur un mur-images préfigurant nos écrans plats. Ne pas oublier ce titre c’est aussi comprendre la disparition du livre physique, bref de ce qui est encore tangible et a tendance à s’évanouir dans la surenchère technologique.
    L’apparition de l’ordinateur particulier dans les foyers s’était accompagné dans les années 80 de prescriptions : paumage des yeux tous les quart d’heure, éclairage indirect + direct sur le clavier, interdiction pour les femmes enceintes, risques de calvitie pour les hommes et facteur de stress dont sexuel. On n’entend plus guère ces recommandations aujourd’hui, depuis l’entrée dans l’an 2000, l’économie de marché et technologique qui avait vu naître aussi le terme de capital-risque.
    Rappelons-nous encore le discours sur l’entrée des calculettes à l’école : « ils ne sauront plus compter » ; plus récemment dans une école nord-américaine, un reportage entérine la disparition du stylo mais pas de « ils ne sauront plus écrire », ces nouveaux élèves ; il ne faudrait pas contrarier la « nouvelle économie » que l’on nous dit d’ailleurs très gay-friendly.
    Qu’une usine Apple exploite en Chine ses travailleurs n’avait pas l’air d’interpeller les affidés faisant à Paris les poireaux devant la vitrine du comptoir des derniers I-phones. Quand je pense qu’à 14 ans je boycottais les marchandises en provenance de l’apartheid d’Afrique du sud, je me dis que les consciences n’ont pas évolué pour le mieux.

  38. Lector

    bien vu !

  39. Lector

    « Mais ce n’est RIEN en comparaison avec ce qui se prépare » oh ça oui !
    Bon, ceci dit, j’aime bien l’idée de Quad d’une troisième phalange : ça fait très cinéma de Cronenberg

  40. Si ! La révolte est presrite par les médias, avant on appelait ça de la propagande mais ça c’était avant..’

  41. Ceci pose (entre autres) la question de la définition du dérangement mental.
    Et c’est de + en + fréquent.
    Ce qui relève du dérangement mental en occident ne l’est pas forcément « ailleurs » où c’est un comportement compréhensible voire recommandé.
    C’est la quintessence du problème. Le choc des civilisations cher à Huntington.

  42. Ah que c’est bon d’être d’accord avec tout le monde.

  43. Bon reprenons :
    – un dérangé mental a endommagé l’horloge de la cathédrale Saint Jean de Lyon
    – un dérangé mental a égorgé un jeune à Marseille
    – un dérangé mental a égorgé un prêtre en Allemagne il y a quelques années (son chauffeur)
    Tous ces dérangés mentaux sont musulmans et appliquent ce que le coran leur demande.
    J’en déduis que l’islam produit des dérangés mentaux. Le problème c’est que plusieurs sont tout de même des assassins.

    Pour la petite histoire, c’est à la cathédrale Saint Jean de Lyon que depuis les travaux, une gargouille porte l’inscription « allah ouakbar » !

  44. Du rejet du voile à l’attaque de la mosquée de Lyon : comment faire la part des choses entre réelle islamophobie et simple incompréhension face à certaines pratiques religieuses ?

  45. QuadPater

    « calculettes à l’école : « ils ne sauront plus compter » »
    Nous n’avons bien souvent pas besoin d’un résultat exact, et la compétence qui me semble avoir été perdue en route est de savoir rapidement évaluer de tête l’ordre de grandeur.
    Ex. : 1.415 x 7,8 ça fait forcément plus de 7.000, et pas 500, et pas 50.000.
    Une valeur opérationnelle est « un peu moins de 12.000 » (8 x 1.500).

    Il y a peut-être quelque chose à creuser dans la manipulation mentale de l’information et sa précision.
    L’heure en particulier. Quand je demande à mon cobaye préféré quelle heure il est, il regarde son portable et me dit ce qu’il y lit, mettons 18 heures 47.
    Moi si je vois 18 h 47 sur un écran je réponds qu’il est 7 h moins 10. Je visionne « dans 10mn à peu près il sera 7h », ce qui me permet de savoir qu’il me reste 1h 10 avant le journal, par exemple.
    Je lui ai fait la réflexion, et maintenant il tente de me faire plaisir. Il me sort des heures qui mélangent les deux styles, comme « 22 h et quart », ou « 9 h 11 du soir ». Il me désespère.

  46. Quad, la seconde partie de votre commentaire est plutôt amusante, et sans gravité, Dire 22h et quart ou 9h11 prête seulement à sourire, il se corrigera de lui-même.
    En revanche le problème de ne plus savoir évaluer le bon ordre de grandeur est beaucoup plus grave, cette incompétence est maintenant fort répandue et très handicapante. Si une machine donne par erreur un résultat totalement faux et disproportionné, l’attention n’est plus attirée vers une vérification. En navigation par exemple cela peut conduire à des caps et distances erronés et à …la catastrophe.

  47. Hé bien, comme vous le reconnaissez vous-même il essaie de vous faire plaisir, donc il vous aime, donc l’essentiel est là. Tant que l’amour est là tout est possible, même si nos chers enfants ont de puissants moyens pour nous mettre hors de nous. Ma fille ainée qui est vraiment très jolie avait le chic pour s’habiller de façon ravageuse, j’ai eu des disputes homériques avec elle quand elle dépassait les bornes et que je lui interdisait de sortir vêtue de ce que l’on aurait pu qualifier de nuisette : « je fais ce que je veux », « tu te conduis comme un père arabe, tu m’enfermes », « tu as les idées mal placées », « tu vas me battre peut-être ? », « Maman, il m’a tapé ! » (je l’avais attrapée par le bras pour l’empêcher de sortir). Un jour de guerre lasse je la laisse en m’assurant qu’elle prenait le taxi. Mauvaise nuit, mais je finis par m’endormir, à cinq heures du matin coup de téléphone, ma fille en pleurs au téléphone : « Papa, il m’a traité de pute ! Il m’a giflé ! ». Des envies de meurtre me passe par la tête, « J’arrive où es-tu ? », « Je suis avec mes amies, on va prendre le taxi, j’arrive bientôt, ne t’inquiète pas ». Ne t’inquiète pas ! Alors pourquoi me téléphoner ?

  48. @Quad 19:37

    Le remplacement de l’évaluation approximative par l’exactitude est l’un des symptômes de notre cyborgisantion.

    A bien y reflechir notre qualité la plus prisée est la possibilité d’au moins essayer de deviner l’avenir; et celle-ci ne peut qu’être approximative. L’exactitude de la machine nous en privera.

    Idem pour la capacité de s’orienter dans l’espace (le sens de l’orientation) qui se perd vu la généralisation des GPS.
    On connait nos coordonnées mais on ignore de + en + où nous en sommes.

    Cela dit : que les personnes ici proches de l’éducation et des écoles confirment ou infirment : il parait que l’utilisation des tablettes par des écoliers améliore leur niveau et diminue l’échec scolaire.

    Des deux choses l’une donc:
    • Soit mon raisonnement ci-dessus accusant les ordinateurs de nous dégénérer est faux.
    • Soit les critères d’excellence de la scolarité sont artificiels, le fruit des idées des profs voire de leurs intérêts, étrangers à ce qu’il nous faut.

  49. Skarda,… « Ne t’inquiète pas ! Alors pourquoi me téléphoner ? « .,,
    Heureux père, c’était quand même mieux que recevoir un SMS !

  50. QuadPater

    Je ne doute pas qu’il m’aime. C’est réciproque mais j’ai de temps en temps l’impression qu’il a été remplacé par un trisom… même pas, un quadrisomique. Et « mamaaan y m’a tapéééé ! » ça me rappelle des choses ! J’aurais dû tous les revendre à la DDASS tant qu’ils les reprenaient encore. Pfff…

  51. QuadPater

    « Le remplacement de l’évaluation approximative par l’exactitude est l’un des symptômes de notre cyborgisantion. »
    cyborgisantion ? qu’entendez-vous par là ? devenir des cyborgs ?
    Il est vrai que l’évaluation d’une situation par un humain, en vue de prise de décision, se fait sur des éléments imprécis, avec des règles floues.
    Il est 13h17, j’ai un train à 14h31, vais-je arriver en retard ? Je réponds beaucoup plus vite avec une montre analogique. Un compteur affichant la vitesse avec 1 décimale ne sert à rien et peut même être gênant. Même remarque avec un thermomètre.
    Tiens, j’aimerais savoir comment les enfants apprennent à lire l’heure en 2013.

  52. grandgil

    Pour répondre sur l’heure, je peux témoigner qu’il y a des ados proches de la fac qui ne savent pas lire l’heure sur une horloge à aiguilles

  53. grandgil

    mais non Patrick ce sont des « jeunes » !!!
    Allons, qui dit que ce n’est pas l’horloge de la cathédrale qui a commencé ?

  54. grandgil

    Hélas non j’ai pu le constater avec d’anciens élèves maintenant adultes et parents, toujours le nez rivé sur leur écran

  55. kravi

    Un de mes instituteurs avait affiché les points cardinaux aux quatre coins de la classe. Je reste persuadé que je dois mon sens de l’orientation à cet affichage judicieux.

  56. Les bons élèves étaient au Nord, les cancres au Sud ? 🙂

  57. Florence

    Je confirme !

  58. grandgil

    J’ai eu confirmation un jour avec un gosse qui me demandait l’heure, à qui je rappelais qu’il y avait une horloge en face de lui, je me suis alors aperçu qu’il ne savait pas la lire

  59. Grandgil,… « Pour répondre sur l’heure »…
    Quelle rapidité, bravo !

  60. Marie

    Une amie instit a eu le choce de sa vie lorsque demandant à son petit fils venue la visiter tu passes par ou pour rentrer? je ne sais pas ce que je traverse comme région mais j’ai mon GPS.

  61. kravi

    L’Europe n’en était encore qu’au charbon et à l’acier. Et j’étais cerné par les cancres.
    Mais je reste redevable à ces instituteurs qui formaient leurs futurs collègues dans ce que l’on appelait l’école normale d’instituteurs.
    Ces cuistres de soi-disant pédagogistes ne leur arriveraient pas à la cheville.

  62. Souris donc

    mdr lol !
    L’affichage digital ne donne que l’instant, le cadran analogique donne la durée. les montres de luxe n’ont jamais l’affichage digital, demandez à Julien Dray.

  63. Souris donc

    Meuh non, il est normal, Benoit. Il a tous les attributs du parfait petit mutant.
    Nous raisonnions de façon linéaire, cause/effet, le petit mutant raisonne en arborescence où rien ne s’exclut. Le petit mutant n’a aucune considération pour la génération stupide à laquelle on inculquait les départements avec leur chef-lieu, alors qu’il suffit d’un clic. Cf « Poucette », de Michel Serres, il défend cette thèse je crois, je ne l’ai pas lu mais vu à la télé.
    Le mutant ado se construit contre vous. Quoi que vous fassiez, il fera bof. Il est grégaire et mimétique. Le jour où il y aura le feu au lac, il se tournera vers qui ? Papa. Et il retrouvera la parole.

  64. Souris donc

    Dans les posts à l’article cité par Guenièvre

    Le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est con…

    2010 : « Internet et facebook sont la décadence de la jeunesse, plus de concentration, plus d’imagination, fonctions cognitives et circuits neuronaux détruits!! ou va le monde? »

    1990: « la microinformatique et les jeux vidéos sont la décadence de la jeunesse!! plus d’imagination, fin de la narration!! les jeunes passent leur temps dans des paradis virtuels!! et la montée de l’obésité a prévoir »

    1975: « la télévision couleur détruit la jeunesse!! plus personne pour apprécier les classiques du cinéma!! aucun jeune ne veut regarder Citizen Kane, c’est l’apocalypse nucléaire »

    1960: « la généralisation de la télévision est un vrai danger!! plus aucun jeune pour lire les classiques, tous avachis devant cette télévision, rendez vous compte!! »

    1910: « Il est probable que cette nouvelle invention, la radiodiffusion, est la fin de notre nation, pervertira la jeunesse et les foules en étant qu’un vulgaire instrument de propagande et d’abêtissement »

    1830: « La popularisation de la presse et du journalisme jaune est un grave danger pour la civilisation!! rendez vous compte, le prolétariat, s’abreuvant d’articles de qualité médiocre, devient de plus en plus abruti… haro au journalisme jaune!! »

    1550: « L’imprimerie est un grave danger et conduira le royaume aux enfers. la dégradation est tant sur le fond, avec des écrits dépravés à mettre à l’index, que sur la forme: où sont nos belles enluminures? que vont devenir nos moines copistes? au bûcher!!! »

    700 avant JC: « la popularisation de l’écriture est un drame pour notre monde civilisé. Que vont devenir nos techniques de mémorisation phénoménales (technique des locis), que vont devenir nos conteurs? pensez vous vraiment que les contes d’Homère seront LUS???? l’homme ne saura simplement plus comment penser »

    10000 avant JC: « Les peintures rupestres sont la fin de la tribu! elles corrompent les jeunes, font perdre du temps précieux pour la chasse. D’ailleurs qui va pouvoir chasser les animaux et les baies? les représentations sont tellement irréalistes…. »

    And so on…

    Rédigé par : ben | le 12 janvier 2013 à 16:28

    Et puis, excusez mes posts en rafale, le bouton Répondre » ne s’active toujours pas…

  65. Pitié, Souris ! Vous allez mettre le feu au lac avec votre affichage « digital » que j’ai du mal à digirer !
    Mais peut-être un dictionnaire à affichage numérique donnera-t-il la traduction ?…:-)

  66. isa

    D’accord avec Souris car la seule façon d’élever un ado, je crois, c’est bien d’essayer de nous souvenir de nous-même au même âge.
    Vous n’avez pas tout fait pour les rendre hystériques vos parents à17ans?
    de toutes façons, dites-vous que lorsqu’ils ont tous quitté le nid…C’est pire (ça a l’air bien au début mais non).

  67. isa

    Je connais un site qui s’appelle Causeur où il y en a un qui est pire que tous les exemples cités réunis, il n’a pas l’air particulièrement jeune et il a écrit, par ex, qu’une femme prête à accoucher perdait les os.

  68. Cyborgisation évidemment.
    Si le mot n’existe pas encore, il existera.

  69. Isa, et la femme étant faite d’une côte prélevée par Dieu sur l’homme, que lui reste-t-il après l’accouchement ?

  70. Isa

    Oh alors ça Impat, on n’en sait plus rien, ce sera peut- être aux hommes de perdre maintenant leurs os!

  71. grandgil

    Pourquoi ? Vous êtes si vieux que ça ?

  72. grandgil

    Et sans heurts en plus

  73. grandgil

    C’est une réponse qui montre toute seule sa débilité, oubliant que comparaison n’est pas raison et que tous ces progrès ne sont que des outils

  74. roturier

    HS comme d’hab; mais AVIS DE DE RECHERCHE.
    Qu’est devenu RACKAM ?

  75. Isa,… « aux hommes de perdre maintenant leurs os! »…
    Ils feraient mieux d’abord de perdre leurs graisses…

  76. QuadPater

    Je vous rappelle roturier que tout Antidoxien a droit à 52 semaines annuelles de respect de sa vie privée.

  77. QuadPater

    isa,
    la seule façon d’élever un ado, je crois, c’est bien d’essayer de nous souvenir de nous-même au même âge.

    1/ Certainement pas. Moi au même âge j’étais une classe au-dessus, je savais parler, lire, écrire et compter, je ne fumais pas, ne me droguais pas, ma première cuite se produirait 5 ans plus tard, je draguais, faisais du sport, tâtais au militantisme, m’amusais, travaillais l’été…
    2/ je ne demande pas de conseils pour l’élever. Je suis inquiet pour lui et ses copains qui naviguent dans une ambiance où la connaissance, la communication et la créativité sont 3 trucs de ievs (vieux), donc risibles et à oublier.

  78. Et la mienne?
    Un seul être vous manque….
    Même monarchiste.

  79. roturier

    Ado, Quad, vous étiez donc déjà vieux?

  80. QuadPater

    in sapienta robur sic reflorescent

    Ce qui signifie : soyez patients, Rackam refleurira probablement en septembre.

  81. QuadPater

    Allons bon. Expliquez-moi votre point de vue, roturier.

  82. Marie

    en vacances ?

  83. Marie

    Comme vous quad mais ce ne doit pas être normal 🙂

  84. roturier

    Par souci de brièveté je me passe des lol et mdr & smileys.
    Trop, peut-être.

  85. QuadPater

    Je ne peux rien dire : on est en plein dans la période de respect de sa vie privée.

  86. QuadPater

    Ah pas de lol = vous étiez sérieux. Donc vous devez argumenter maintenant. 😉

    Récemment dans le bus une nénette (elle avait, quoi, 16 ans maxi) au tel : « c’était chaud chez (Nona ?), le matin y’avait du dégueulis partout haha, et elle (Nona ?) avait même dormi dedans eeeerk dégueulasse hihi ».
    Je préfère mes 16 ans de iev.

  87. QuadPater

    Marie transposé en 2013 c’est anormal. J’aimerais bien interviewer un tout jeune, tout vert, 20 ans et quelque, comme le nain sur Causeur, là, vous savez, l’immature… Oh bigre j’ai déjà oublié son pseudo…

  88. Florence

    Quad
    mes enfants ont 19 et presque 18 ans. Ils ne fument pas, ne se droguent pas, n’ont jamais pris de cuite et ne semblent pas du tout attirés par l’alcool, drogue et tabac. Ils n’écrivent pas non plus en langage sms.
    Je pense que c’est parce qu’ils sont concernés par leur avenir. Ils ont compris que leur vie, leur avenir, c’était à eux de le faire, de le construire.
    Mais je n’en sais rien et je ne sais pas comment ça s’est fait …

  89. Florence

    Sur ce, bon WE à tous; demain dès l’aube, je pars pour Londres.

  90. QuadPater

    Merci pour vos informations personnelles Florence. Bien que j’aie une 18, un 22 et une 23 qui ne sont pas passés par cette phase de vacuité intellectuelle, d’absence de communication, je liais ces problèmes à l’âge, « la génération », comme disent les vieux. Ce doivent être alors plus les rencontres et les milieux fréquentés qui sont à l’origine de ces carences.

    Bon voyage !

    Roturier, vous demanderez à Florence ses dates d’indisponibilité antidoxique, je vous prie. 😛

  91. Marie

    vous souvenez du prénom d’Alzheimer?
    pour le nain son cas est désespéré, passer sa vie sur un site à dégoiser à son âge quelle tristesse!

  92. Marie

    voir NC? 🙂

  93. Pourquoi à Bologne et pas à Vous ou à Impat?

  94. QuadPater

    Fort curieusement je connais depuis très longtemps le prénom d’Alzheimer, et je ne l’ai jamais oublié ! je me souviens aussi du pseudo du gamin mais je ne voulais pas flatter son narcissisme en le citant.

  95. QuadPater

    Parce que nous, nous sommes toujours disponibles. Surtout Impat d’ailleurs. Il m’a envoyé un texte à corriger hier à 17h25, alors que la France entière avait, veille de 15 août oblige, cessé de travailler depuis longtemps. Il donne tout à Antidoxe. Que son Nom soit glorifié.

  96. Merci Quad, des que je sors de l’eau et que j’arrive au 7e ciel je vous envoie…un texto.

  97. La France a cessé de travailler depuis longtemps:
    Comme d’hab vous ne savez pas si bien dire.

  98. Isa

    Je viens de voir orthographier la chanson a la mode de cet été, ça m’a immédiatement fait penser a cet article: papaoutai.

  99. desavy

    Isa, c’est une très bonne chanson et le titre correspond plus à une licence poétique qu’à un langage sms.

    D’ailleurs, c’est un habitué du lieu, très estimable au demeurant, qui me l’a fait découvrir.

  100. Isa

    Desavy, je l’ai citee parce qu elle est formidable!

  101. desavy

    Et non fort minable 🙂

  102. Isa

    C’est  » Jeff » de Brel, une perle!

    Et ce » tout le monde sait comment on fait les bébés mais pas les papas »

  103. desavy

    J’ai adoré aussi 🙂

  104. Et dire que je ne connaissait pas votre site, vous etes maintenant dans mes favoris !

  105. Vous vous étonnez encore de cela? J’ignorais moi aussi que c’était la personne qui répond qui devait dire allô. Je pensais que c’était la forme de salutation au téléphone et que donc les deux interlocuteurs devaient dire allô. Cela est incontournable vu le mode de vie des jeunes aujourd’hui. Je pense que vous devriez créer une application qui empêcherait les gens d’envoyer leurs sms tant qu’il y aura des fautes de français.

  106. QuadPater

    Quel mode de vie des jeunes rend quoi incontournable ? Je ne vous suis pas.
    Je relirai l’article ce soir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :