Ne rentrez pas

 R1

On avait pris du recul. Le sable fin coulait lascivement entre nos doigts de pied, la mer ondulait vaguement en contrebas, les goélands, goinfres farouches, guettaient le départ des familles à BN, histoire d’améliorer l’ordinaire, au loin de placides cargos se traînaient tels des gastéropodes, acheminant de quoi rééquilibrer une balance commerciale anémiée. On ne lisait rien, on n’écoutait que des musiques de plus de deux cents ans, on ne lisait que des livres inactuels donc porteurs d’espérance.

Mais il fallait bien revenir. Voir si l’on avait du courrier,  quatre murs encore, de l’herbe folle devant l’entrée, de nouvelles araignées,  des voisins hâlés, des chats errants squelettiques, un dépliant annonçant la foire aux vins, un autre le montant de nos impôts. L’un aide un peu l’autre à passer. D’ailleurs ils sont glissés ensemble dans la boîte.

Et puis, bêtement, on a allumé la radio, qui ne diffuse que des musiques de moins de deux cents jours, des nouvelles de moins de deux cents minutes.

Alors tout ce qu’on avait cru laisser derrière soi afin que les éboueurs l’emportent, ressurgit, avec l’odeur de ce qui a mal supporté d’être abandonné.

Voici donc la guerre, cet agent électoral du socialisme, jamais à court de mots pour décrire ce qu’il faudrait faire, mais toujours stupéfait lorsqu’il s’agit de passer aux actes. Le treillis lui sied au séant, pense-t-il, afin d’éviter la déculottée probable en 2014.

Le socialisme a un gros cul et des jambes courtes aussi envoie-t-il volontiers les militaires en guise de colleurs d’affiches lorsque les urnes montrent leur groin serré.

Faire tuer des  soldats ne pose aucun problème aux gouvernants, pour faire vivre cinq municipalités de plus aux couleurs de la rose botoxée du hollandisme essoufflé, on est prêt à mettre en sac plastique zippé autant de petits gars qu’il en faudra.

Ça se passe loin, ça feint d’être pour une cause morale, Rodomont lui-même, avec son air outré de  celui a qui on a volé son larfeuille, en a profité pour venir s’offusquer dans la lucarne, l’œil rivé sur le prochain sondage. Immorale pour les mœurs de son peuple, la gauche se veut la vestale de celles des autres nations. Clique de profs rentrés, toujours à morigéner les autres et à se plaindre de ce qu’on est.

Le plus absurde est que, si frappe il y a (pour l’heure seul le poing replet de Rodomont a frappé quoi que ce soit) elle entraînera une cascade de représailles, sur notre sol ou ailleurs. Et facilitera l’accession au pouvoir d’une coalition hétéroclite en Syrie, du genre de celles dont on nous a fait cadeau jusqu’alors, fleurs fétides du Printemps Arabe, porteuses de mort (voir la réalité de l’exercice du pouvoir par les Frères Musulmans), de misère et de désespoir. Car, dans l’alliance de la carpe, du lapin et du lion, il est rare que les deux premiers gouvernent longtemps.

La gauche, obnubilée par ses réserves de voix pour les scrutins à venir n’a de cesse de favoriser l’islamisme le plus fulminant, croyant ainsi flatter les banlieues dans le sens de la barbe. Le pacte germano-soviétique n’était pas plus mésallié que cela !

Passons sur les projets dévastateurs du gouvernement d’idéologues qui croit gouverner : théorie du genre (présentée sur les ondes comme n’existant pas, mais dûment écrite dans les manuels agréés dès cette année), défiscalisation des heures sup’ (présentées sous Sarko comme une abomination), vidage des prisons afin de célébrer une fête des voisins dans toutes les cités de France, taxes supplémentaires (présentées comme indolores, quasi inexistantes etc, selon la magie du verbe socialiste qui fait le contraire de ce qu’elle annonce, rien de ce qu’elle promet, tout ce qu’elle a reproché à ses prédécesseurs).

On a peine à comprendre que le tourbillon des aliénés n’a pas cessé de l’été, que la vrille nationale s’aggrave, que le sol s’approche, et que Rodomont klaxonne comme un môme qui a chipé le jouet d’un plus grand et ne sait pas s’en servir.

On a eu tort de rentrer.

La prochaine fois, on ne rentrera pas.

La bêtise, la méchanceté, l’incompétence, l’inadaptation aux situations poussées à ce point : tout pousse à se tenir loin du lieu probable de l’impact…

161 Commentaires

  1. kravi

    Excellent.
    Une remarque : la gauche n’a pas le monopole du bellicisme.

  2. Certes, Kravi, les Bush père & fils l’ont amplement démontré.

  3. Florence

    On repart ?

  4. kravi

    Une autre remarque : si Hollande va-t-en-guerre pour des motifs électoralistes, je crois qu’il se trompe lourdement. Les Français ne veulent pas de cette intervention dans leur très grande majorité.

  5. kravi

    Et plus près de nous ?

  6. Florence

    Je crois qu’il a fait une grosse erreur d’appréciation : il pensait s’afficher parmi les grands de ce monde, Obama n’est pas son cousin ! pour nous en imposer.
    A mon avis Hollande a un seul talent, celui du coucou : il sait parfaitement s’approprier le nid des autres. Comme cela lui a plutôt réussi, il a compté sur son talent de coucou et il a foncé dans le nid d’Obama.
    Pas de bol, Obama l’a dégagé comme un mal propre. Il voulait Camerone, pas Hollande.

  7. Florence

    Allez Rackam, on repart ! Pour vous remonter le moral, je vous emmène à Marseille !

  8. Pour que Rackam ne nous dissuade plus de « rentrer », je ne vois qu’une solution : « sortir » l’équipe actuellement au pouvoir.
    Mais, problème, si je « vois » cette solution, je ne vois pas comment la provoquer. Auriez-vous quelques idées ? 🙂

  9. Florence

    Ils me « sortent  » par les yeux. 🙂

  10. Patrick

    Faire un putch ?

    😉

  11. QuadPater

    Impat, rappelons que Hollande n’est pas venu au pouvoir tout seul : des gens ont voté pour lui. Parmi eux, 2 catégories, les buses incurables, et ceux qui voulaient sortir Sarko. Les deuxièmes ont compris. Une élection Sarko-Hollande demain serait remportée par Sarkozy mais de peu. Un peu plus si la droite était représentée par quelqu’un d’autre. Mais elle souffre tout de même de l’absence d’une personnalité qui l’incarnerait de façon indiscutable, comme MLP au FN ou Mélenchon chez les tocards.
    On en est là : un président PS méprisé par une majorité de la population MAIS personne à l’UMP qui se détache de façon suffisamment évidente.

    Les actions du gouvernement ne reçoivent aucun soutien, depuis les retraites jusqu’au mariage, depuis l’école jusqu’à la justice. Quel pourcentage de la population serait prêt à se battre pour que les homos adoptent, pour que les gamins soient genderisés, pour que des délinquants méritant 5 ans de prison ne soient pas enfermés ? Quel pourcentage de la population saurait justifier avec des arguments bétonnés une intervention militaire contre la Syrie ?

    La confiance dont Sa Normalitude bénéficie est d’une fragilité exceptionnelle. Elle lui permet pourtant de rester légitime, mais uniquement parce qu’en face il n’y a pas de Figure Incontournable.

  12. La bonne nouvelle : Rackam est de retour et sa plume intacte.

    La mauvaise : il la met au service d’une récupération politicienne à peine voilée.

    C’est quoi ça : « la guerre, cet agent électoral du socialisme ».
    Le reste est à l’avenant. On dirait Impat.

    Comme dit Kravi hier 18 :04 « la gauche n’a pas le monopole du bellicisme ».
    Et il ne parle pas, Impat 18 :10, de Bush père & fils.
    Comment pourriez-vous ignorer qu’il parle, 18 :35, surtout de Sarko en Libye.

    Sarko l’apprenti sorcier rouleur de mécaniques ; on n’a pas fini de ramasser les métastases déversées en Afrique provenant de la boite de Pandore ouverte par Sarkozy le sauveur. J’abrège.

    La prétention de « site d’élite » prônée par certains est incompatible avec le peu de cas que l’on fait ici de la qualité du lectorat.

  13. roturier

    S’agissant des yeux, Florence, jetez un petit coup d’œil sur le fil « Orient complique » hier 23 :28.

  14. Quad, « demain serait remportée par Sarkozy mais de peu »…
    Oui, de peu. En revanche la totalité des réformes entreprises par Sarkozy en 5 ans bénéficie aujourd’hui de l’approbation d’une majorité de Français (CSA, août 2013). La totalité sauf une (le bouclier fiscal), c’est impressionnant, dans une fourchette d’approbation allant de 51 à 83 %. Par conséquent, si la personne Sarkozy serait aujourd’hui réélue de peu, son action est et reste fortement approuvée.
    C’est le drame de la France, dû à la trahison de gens de droite qui ont sciemment sacrifié la France à leur rancune. Et c’est bien, à mon sens, ce qui rend la rentrée de Rackam et celle des Français si amère.

  15. roturier

    Pauvre UMP. N’ayant rien de mieux à proposer pour 2017 que le perdant de 2012 et sa cohorte de bras cassés et chevaux de retour.
    Suicidaire.

    L’unique chance de Sarko en 2017 réside en une éventuelle catastrophe, surtout économique, d’ici-là.
    Mais dans ce cas c’est Marine qui pourrait le coiffer au poteau.

    Sauf erreur un sondage, dans l’hypothèse d’une élection dimanche prochain avec Vals candidat du PS, le donne gagnant? Par le ralliement de gens de sensibilité droite-centre?

  16. Roturier, c’est quoi la guerre ? Ce sont les navires de guerre russes en route pour les côtes syriennes. Un des journaux révolutionnaires russes s’appelait l’Iskra, l’étincelle, parce qu’une étincelle peut mettre le feu à la plaine.
    Hello Rackam ! Content de vous relire, moi j’ai encore moins le moral, je ne suis pas parti, j’ai vu Rodomont se préparer à y aller comme en quarante tout l’été.

  17. Impat, en l’état l’UMP est capable de perdre face à n’importe qui, je regrette presque l’argent que j’ai versé pour renflouer ses caisses.

  18. QuadPater

    Ah c’était vous leur donateur.

  19. On dit Ah c’était vous leur donateur.

  20. On dit <sard>Ah c’était vous leur donateur.</sard>

  21. Skarda,(6 septembre 2013 à 10:40)
    Ajouter « je crois que » au début de votre commentaire serait…prudent, non ?

  22. Ah, bon Impat, vous vous mettez aussi au contrôle de la langue ? Si j’ai écrit les choses ainsi c’est délibérément. Autrement, on peut aussi remplacer le texte libre des commentaires par des formulaires.

  23. isa

    Nan, il y avait aussi moi!

    Merci beaucoup pour ce texte superbement ecrit et avec lequel je suis totalement d’accord;
    Et être en accord avec soi-même, c’est toujours agréable…

    tibor, ne vous en faites pas, il est en train de nous concocter quéque chose!

  24. Skarda,… « Si j’ai écrit les choses ainsi c’est délibérément »…
    Alors nous nous rencontrons fort bien, car si je vous donne mon avis c’est aussi délibérément… 🙂

  25. QuadPater

    Quel est transcription écrite d’un rire sardonique ? ne serait-ce pas « Hin hin hin » ?

  26. Lisa

    Ah, c’est là que Hollande veut intervenir ?

  27. Guenièvre

    Rackam,vous n’avez pas eu tort de rentrer. Si vous tenez pour important le plaisir que nous avons à vous relire, vous n’avez pas eu tort…

  28. Guenièvre,(15h38)
    Je salue le plus juste des commentaires de ce fil !

  29. Marie

    Bopnsoir à tous et en premier à Rakam
    Pour en rajouter une couche , voici
    http://www.newsring.fr/monde/33-faut-il-intervenir-en-syrie/67535-intervention-en-syrie-la-recherche-dun-pretexte-a-tout-prix
    J’ai lu dans la presse suédoise que les analyses des prélèvements faits pour et par l’ONU demanderaient une dizaine de jours soit une réponse la semaine prochaine.

  30. Oui il y a la Syrie, il y a le chômage, il y a les impôts…et tutti quanti. Mais le désastre des désastres, celui qui sera le plus difficile à rattraper, voire impossible sauf chamboulement complet, celui dont les conséquences seront les plus graves, c’est le désastre de l’éducation nationale.
    Et celui-là ne date pas de Hollande, il date de l’équipe Mérieu puis de son officialisation par Jospin. Sur cette question on voudrait bien pouvoir « rentrer  » à l’école…

  31. Nous sommes d’accord. Assez rare pour être signalé.
    La question, certains se rappellent, fut débattue sur ces colonnes en décembre (billets entre autres, de mémoire, de Souris, de Guenièvre et de votre humble serviteur).

  32. Bonjour Marie, votre lien prend nettement parti, il n’en est pas moins intéressant. Il mentionne une tentative de « Mainstream médiatique tentant de faire croire que le Bien est du côté de la rébellion et de ses alliés afin d’emporter l’adhésion de l’opinion » mais cette tentative, si elle est vraie, semble avoir fait long feu des deux côtés de l’Atlantique.

  33. kravi

    D’accord aussi sur LE désastre premier :
    Brighelli dans Causeur :
     » Un récent rapport de la Cour des Comptes (mais de qui je me mêle !) préconise d’en finir avec l’aspect « disciplinaire » de l’Education, et de rendre tous les enseignants multi-spécialistes. Et pourquoi ne pas exiger qu’ils soient aussi doués d’ubiquité ?
    Quant au fait que dans STI2D, les « 2D » signifient « développement durable », je ne le commenterai même pas. C’est comme si tout était dit : vous ajoutez « développement durable » à n’importe quel paquet de merde, et vous en avez fait un produit commercialisable. Mille merci à Sylvie Brunel qui a inventé le terme !
    Le ministère se refuse depuis des années à publier des statistiques réelles sur les dépressions en milieu enseignant. Tous ceux qui se sont penchés sur la question savent que cette profession qui est, paraît-il, peuplée de feignasses trop payées et surchargées de vacances paie aux lubies des technocrates déments et des pédagogues fous un tribut monstrueux. Un sondage tout récent nous apprend que les Français sont de moins en moins satisfaits de leur école. Eh bien, qu’ils le sachent : les profs non plus n’en sont pas heureux — ils n’y sont pas heureux, et même, parfois, ils en meurent. « 

  34. Souris donc

    Rodomont au G20 : le con du dîner.

  35. Souris donc

    Et, au fait, l’autre là, Obama, il est pas Nobel de la PAIX ?

  36. Souris donc

    Rackam rechute de sa webdétox. Pour notre plus grand bonheur !

  37. Ah, oui !!!! Merci Souris, pour ma part je l’avais oublié ! C’est bizarre, la propagande français de Canal Plus au Figaro ne trouve pas utile de le rappeler.

  38. Faut dire ce prix Nobel là est un tel rorche-cul que Rocard avait pensé à Hessel…

  39. Kravi 09 :34.
    C’est + fort que moi : comme vous avez pu constater le moindre de mes défauts consiste à tenter de placer l’info dans un contexte + général.

    Certes le texte que vous apportez est intéressant. MAIS votre propre métier vous incite-t-il vraiment à croire au suicide pour cause de difficultés idéologico-professionnelles de ce type ? N’ayant ni perte d’emploi ni autre conséquence sociale ou pécuniaire?

    Que l’on cesse de solliciter nos glandes lacrymales. Que l’on nous dise si le taux de suicide parmi les enseignant(es) est plus élevé que parmi les accordeurs de pianos ? Ou les mécaniciens auto ? Les employés d’Orange-France Télécom ? L’ensemble de la population française ?

    Le suicide est une expression de détresse très personnelle. Les causes en sont physiques, mentales, voire matérielles ; souvent le tout. Le suicidé pourrait parfois prétexter, éventuellement à ses propres yeux, des hautes causes d’intérêt général pour masquer les vrais dont il n’est pas forcément fier.

    En l’occurrence la personne, ingénieur électronicien de formation, aurait pu trouver bien d’autres alternatives professionnelles si enseigner dans cette filière dans le cadre de l’Education Nationale lui est devenu trop pénible. Et même dans l’enseignement technique : il existe une forte demande pour ces métiers dans la formation pour adultes ; de surcroit bien payés.

    Au lieu d’infliger à ses proches peines et privations en fuyant, pas Kravi pour un sou, le combat.

    En revanche, et indépendamment de ce cas particulier, la problématique de l’Education Nationale, elle, suscite, à juste titre, des graves inquiétudes. Evoquées, au risque de me répéter, en décembre sur ces colonnes par, entre autres, Souris, Guenièvre et votre serviteur.

  40. QuadPater

    roturier je suis d’accord avec votre 11h36 de ce jour. Même en connaissant les statistiques des suicides en France, et même si dans l’EN on se suicide davantage, on ne peut pas en conclure scientifiquement quoi que ce soit.

  41. roturier

    Un diner à deux cons?

  42. La meilleure citation du jour en matière de démocratie à la sauce hollandaise :

    Hollande, cité par Le Figaro à propos d’un éventuel vote du parlement sur la Syrie : un vote «n’aurait de sens que si un consensus se forme» parmi les députés.

  43. QuadPater

    Impat, autrement dit « je les ferai voter si avant ils se mettent tous d’accord pour voter comme je le veux »
    De telles stupidités ne passeraient jamais dans un pays où la presse jouerait son rôle de contre-pouvoir, de critique. Hélas ici elle n’est plus qu’un patémarconi.

  44. Quad, encore heureux que nous soyons là 🙂
    Mais quand même, dans la bouche du premier magistrat de France, gardien des institutions etc. c’est pour le moins affligeant.
    Plus qu’une bévue, on peut se demander s’il ne s’agit pas d’une sorte de réflexe de gauche : votre opinion est respectable si c’est la même que la mienne.
    Caricatural ? Oui, peut-être. Peut-être pas.

  45. Guenièvre

    Vous avez le lien Impat ? C’est affligeant ! A chaque fois on croit que l’on touche le fond, mais non…
    Des raisons de ne pas y aller :
    http://www.lepoint.fr/monde/ou-va-le-monde-pierre-beylau/syrie-cinq-bonnes-raisons-de-ne-pas-faire-la-guerre-30-08-2013-1719337_231.php

  46. Guenièvre, mon commentaire de 12h09 est tiré de l’article de Alexandrine Bouilhet dans Le Figaro du 7 septembre.
    Par ailleurs l’article de Pierre Beylau dans Le Point, dont vous citez le lien, est à mon avis excellent. Il cite 5 raisons de ne pas aller faire la guerre à la Syrie, ce sont de bonnes raisons. Néanmoins il en existe aussi pour y aller…
    Je pense que le choix de s’abstenir est le moins mauvais, mais en l’occurrence les hésitations sont justifiées.
    Une chose cependant se fait jour : la conduite de l’affaire, depuis le début, est lamentable.

  47. Florence

    Bonjour Guenièvre,
    Très intéressant votre lien.

  48. Guenièvre

    Bonjour Florence !

  49. Florence

    Bonjour Impat,

    je ne me le demande plus. Je constate que la gauche ne considère l’opinion valable que lorsque c’est la même que la leur.
    La droite est un peu pareille dans la mesure où on ne fait appel au référendum que quand on est sûr du résultat. Grand déficit démocratique.

    On m’objectera avec raison que la démocratie est représentative avec le Parlement. Oui sur le papier sauf que dans les faits, on constate que les députés qui sont censés nous représenter se soumettent comme des veaux au mot d’ordre de leurs partis respectifs. La droite étant un peu plus libre que la gauche mais pas beaucoup. La représentation du peuple par les parlementaires est dévoyée.

  50. Guenièvre

    Un autre article que je trouve aussi très intéressant parce qu’il montre la complexité du problème et qu’ il essaie de faire le point – c’est le cas de le dire- sur tout ce que l’on entend et ce que l’on dit sur le sujet.
    Il montre comment, avec le temps, la situation est devenue beaucoup plus dangereuse notamment parce que les jihadistes ont investi le terrain. le problème, maintenant , pour Obama, c’est qu’il joue sa crédibilité, par rapport à l’Iran en particulier…
    http://www.lepoint.fr/monde/infographie-dix-aberrations-sur-le-conflit-en-syrie-05-09-2013-1721406_24.php

  51. Guenièvre

    Merci Florence ! Bonne rentrée chez vous ?

  52. Guenièvre

    Ah! oui, pas de doute possible !!! On aurait pu pensé qu’il demandait un large consensus dans un sens ou dans l’autre. Mais non, là il précise bien que c’est  » l’obstruction » qu’il craint !!

  53. Florence

    Très bonne rentrée chez nous. Merci et du côté de chez vous ?

  54. Florence

    Je reproduis un commentaire à cet article qui me semble intéressant :

    Onze aberrations peuvent en cacher une autre
    Des choses très justes dans ce texte… Et très fausses car il a été écrit à charge. Dommage. Une onzième aberration : Les USA, la France, la GB, en posant dès les premières manifestations, le départ d’Assad comme nécessaire ont interdit la possibilité de toute négociation. Et lancé les bases de la guerre civile. Tout ça, parce qu’ils ont peut-être vraiment cru (mais pas sûr : ils ont aussi un agenda moyen-oriental qui passe par un changement de régime en Syrie) que le pouvoir d’Assad était vacillant.

  55. Guenièvre

     » Chez moi », c’était la rentrée en maternelle !  » zaime bien la maîtresse et zé des copains. Et zé dessiné des zanimaux  » . Alors tout va bien ! 🙂

  56. Florence

    Mon avis à moi qui rejoins le commentaire précédent : la France, les Etats-Unis et la GB ont tout de suite joué la carte de la guerre civile en supportant les rebelles, en participant indirectement à leur armement et avec un discours très offensif : il suffit de se rappeler ce que disait Fabius pour se convaincre que ce n’était pas l’apaisement qui prévalait. « Nous » avons mis un paquet d’huile sur le feu et ceci dès le début, Si la guerre civile a atteint une telle violence, c’est aussi parce que « nous » avons contribué à la faire monter.

  57. Marie

    Une google traduction de cet article paru aujourd’hui en Suède et ce n’est guère rassurant!
    Lors du sommet du G20 à Saint-Pétersbourg cette semaine, seuls l’Italie , l’Espagne, la Grande-Bretagne et la France, les pays de l’UE qui ont signé une déclaration appelant à une forte réaction contre la Syrie.

    Pour accroître le soutien pour une intervention militaire voyageant secrétaire d’Etat américain John Kerry pendant le week-end en Europe.
    Suède veut attendre pour l’ONU

    Aujourd’hui Kerry participer à une réunion des 28 ministres européens des Affaires étrangères à Vilnius, en Lituanie. Le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt est l’un des participants et de ceux qui croient qu’il est nécessaire d’attendre le rapport des inspecteurs de l’ONU .

    – Les Indiens , les Brésiliens , Chinois et d’autres n’aiment pas l’intelligence américaine est adéquate, et c’est le monde dans lequel nous vivons , a déclaré Bildt selon l’AFP.

    Kerry se poursuivra au cours du week-end en France , puis à Londres.
    Navires de guerre dans la Méditerranée

    La Russie s’est opposée à une intervention militaire américaine en Syrie. Et pour marquer sa position recueille Vladimir Poutine, maintenant des navires de plus en plus de militaires en Méditerranée.

    Poutine a déjà dit qu’il va aider la Syrie en cas d’attaque .

    Alors que les combats Barack Obama avec l’opinion publique nationale . Barack Obama a tourné au Congrès pour approbation d’une attaque militaire . Maintenant, annonce le leader républicain à la Chambre des représentants, Eric Cantor, un vote peut prendre jusqu’à deux semaines. Le calendrier est serré et notes Cantor qu’un grand débat avant le vote .
    les membres de biche

    Mais aujourd’hui nommé président à nouveau pression sur les législateurs à se rallier derrière lui.

    – Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur des images comme celles que nous avons vu de la Syrie , at-il déclaré , selon l’AFP .

    Martin Ekelund
    in http://www.aftonbladet.se/nyheter/article17427762.ab avec une jolie carte des forces sur place …brrrrrrrrr

  58. Florence

    Il doit être bien mignon le bambino !

  59. Marie

    Les commentateurs de l’article se demandent à quoi on joue et si les US souhaitent vraiment une troisième guerre mondiale.

  60. Le Point enfonce des portes ouvertes en avançant des raisons pour éviter la guerre. Il y’a toujours de bonnes raisons.
    Pourtant, les guerres finissent par avoir lieu… Car il y’a aussi des raisons pour.

    Le comportement de Hollande s’explique en l’occurrence pas mal.
    Estimant qu’il faut y aller, au moins apporter aux USA un soutien symbolique; sachant que l’accord des députés n’est pas obligatoire vu la constitution, il est contraint par l’attente américaine à rester l’arme au pied en meublant comme il peut.

    Comment conduire autrement que de manière lamentable une situation où il n’existe aucune bonne solution?

  61. Marie,… « avec une jolie carte des forces sur place »…
    …et une photo superbe du bateau « Moskva » !

  62. Florence

    Autre article intéressant sur les tenants et aboutissants.
    Les frappes franco-américaines n’ayant pas eu lieu tout de suite, nous commençons à avoir un peu plus d’informations sur ce qui se joue réellement. Après l’émotion, la raison.

  63. Guenièvre

    @ roturier,
    « Le Point enfonce des portes ouvertes en avançant des raisons pour éviter la guerre. Il y’a toujours de bonnes raisons. »

    La seule chose à faire dans cette situation c’est tout de même de faire d’un côté, la liste des raisons d’y aller et de l’autre celles de ne pas y aller et de voir ce qui l’emporte. La multiplication des minorités religieuses en Syrie en fait un terrain d’action bien particulier, un terrain miné où l’on doit agir avec des pincettes sinon on risque l’explosion ! Il est utile de le signaler non ?

  64. Florence, je reste captivé par la dernière phrase de votre article d’Atlantico :

    … « l’établissement d’une alliance stratégique entre l’Europe et la Russie que j’estime pour ma part vitale. »

  65. roturier

    Marie: Pourquoi, par curiosité, lisez vous la presse suédoise alors que votre connaissance de la langue n’est probablement pas excellente vu que vous recourrez à Google Translate?

  66. L’explosion a déjà eu lieu, plus de 100 000 morts c’est le moins que l’on puisse dire, les deux camps sont aussi haïssables l’un que l’autre, quelle bonne raison d’y aller aucune sinon à détourner l’attention ou à favoriser les sunnites et affaiblir l’Iran. La prochaine étape sera-t-elle l’Iran ? Car c’esr clairement l’Iran qui est dans la ligne de mire, avons-nous (Occidentaux) les moyens de ces ambitions ? Les moyens moraux entre autres ?

  67. roturier

    Certes, certes.

    La raison que vous avancez de s’abstenir est valable, connue et déjà copieusement mentionnée ici, surtout dans les liens cités; et pas la seule.
    Elle vaut d’ailleurs partout dans cette région; la mosaique ethnique et confessionnelle y est partout. (Irak…).

    Rappelons nous qd même que pour la Libye il y avait également des excellentes raisons de ne pas y toucher. Bien meilleures, après coup.
    Pourtant, on y est allé.

    Il ne me reste que de me citer (j’adore ça):
    « Comment conduire autrement que de manière lamentable une situation où il n’existe aucune bonne solution? »

  68. roturier

    Oui, Tibor 16:05. C’est l’Iran.

    Obama et Kerry, dans la campagne de persuasion menée en ce moment même auprès des parlementaires américains ET les décideurs à l’échelle mondiale, insistent qu’une reculade sur la Syrie les priverait de toute crédibilité auprès de l’Iran.
    Et vice versa.

    Autrement dit: ne rien faire en Syrie conforterait l’audace nucléaire iranienne et finirait pas les obliger à attaquer l’Iran.
    Ils ne sont pas loin de citer Churchill en 1938: à accepter le déshonneur pour éviter la guerre, on fini par avoir les deux.

  69. Florence

    Effectivement. Une alliance stratégique entre l’Europe et la Russie pourrait être envisageable mais on voit clairement que les Américains n’y sont pas favorables et font tout pour créer une tension entre l’Europe et la Russie.
    Le problème est que ces mêmes Américains se moquent bien de nos intérêts. Du reste, Obama a traité Hollande comme un clébard ( bien fait pour Hollande au passage mais dommage pour la France).
    Il ne peut pas traiter les Européens comme du pipi de chat et les empêcher des créer des alliances à leur gré. On n’est pas des chiens, non mais ! 😉

  70. L’Iran serait une raison de s’abstenir si l’attaque sur la Syrie consistait en une invasion destructrice du genre Irak. Mais la menace sur la Syrie se limitant à une, ou deux, « frappes », cette menace exécutée ou non laisse vraisemblablement l’Iran de marbre. Dans les deux cas l’Iran s’apprête à se réjouir : soit en criant à l’attitude guerrière des attaquants, soit en humiliant les États qui auront menacé de « punir » puis n’auront rien fait. Et dans les deux cas ce pays des mollahs a une bonne chance d’en sortir renforcé.

  71. Florence,… « on voit clairement que les Américains n’y sont pas favorables »… Rien de plus normal. Quelle super-puissance pourrait se réjouir de devoir partager son état de « super… » ?
    … « Américains se moquent bien de nos intérêts »…Normal également. Il ne faut toujours compter que sur soi-même.

  72. Florence

    Nous sommes d’accord. Les Américains défendent ( bien ou mal ) leurs intérêts, c’est bien normal. Je ne vois pas ce qui nous empêcherait de faire de même avec NOS intérêts.

  73. Florence

    Encore d’accord. A quoi servirait de faire une ou deux frappes sur la Syrie si on ne vient pas déloger Assad ?
    Je ne pense pas que cela impressionnerait qui que ce soit car tout le monde comprendrait que c’est du cinéma.
    Si on me disait que l’on va déloger Assad pour mettre à la place un régime plus modéré et non hostile, cela pourrait se discuter. Mais, ce n’est pas le cas.
    On a vu ce qu’ont donné l’Irak et la Libye. On a ajouté au chaos.

  74. … « Je ne vois pas ce qui nous empêcherait de faire de même avec NOS intérêts. »…
    Mais rien, Florence, rien. Ou, peut-être, une certaine incompétence ?

  75. Guenièvre

    roturier, je trouve que c’est d’autant plus méritoire pour Marie de prendre la peine de nous tenir au courant de ce qui se dit en Suède !

  76. Guenièvre

    Certes mais là on a au moins dégagé une ordure !! Ce qui ne serait pas le cas en Syrie apparemment puisque l’on ne désire pas déloger Assad. Ce serait donc uniquement pour ne pas perdre la face…

  77. Florence

    incompétence doublée peut-être d’un certain manque de volonté ?

  78. QuadPater

    Je ne vois pas ce qui nous empêcherait de faire de même avec NOS intérêts

    Dans le principe, vous avez raison. Concrètement, quels sont nos intérêts ?

  79. Florence

    procédons par élimination pour l’affaire syrienne. Quels sont nos intérêts pour y aller ?
    On revient au cœur de l’article d’Impat

  80. Florence

    J’aurais tendance à voir les choses comme un tableau. Une colonne « on y va » et une autre « on n’y va pas ».
    Dans chaque colonne, on recense nos intérêts et les risques puis on fait la balance intérêts/risques. On peut aussi se poser la question du coût et de la balance intérêts/coût.

  81. Florence

    Guenièvre
    oui au moins on a dégagé une ordure. Mais à part cette satisfaction légitime, la vie des gens là-bas est-elle meilleure ? A-t-elle une chance de s’améliorer à court ou moyen terme ?

  82. Guenièvre

    Pour l’instant la réponse à votre première question est non . Enfin dans l’ensemble car certains vivent sans doute mieux. J’ai lu le livre sur les centaines d’esclaves sexuelles recrutées dans les écoles par les sbires de Kadhafi et emprisonnées dans son palais pour être au service du maître : esclavagisme, viols, crimes, terreur absolue pour les jeunes filles parfois fillettes qui tombaient dans ses pattes. Je suppose qu’elles ne le regrette pas.
    J’ai revu aussi un document sur le terrorisme. Kadhafi a été mouillé jusqu’au coup dans nombre d’attentats. Je suis formelle : il y a eu au moins un point positif à a chute de Kadhafi : le monde a été débarrassé d’une ordure !
    Pour votre deuxième question sncèrement je n’en sais rien.

  83. Guenièvre

    Et je ne dis pas non plus que ça justifiait la guerre, j’étais très partagée à l’époque, et vu comment ça a tourné je suis encore plus dubitative mais je dis qu’il y a eu ce point positif !

  84. Florence, Guenièvre,… « l’Irak et la Libye. On a ajouté au chaos. »…
    L’Irak avant la première guerre, celle de Bush père, était tout sauf un chaos. Il y avait eu le coupable massacre de Kurdes, oui. Mais le pays fonctionnait correctement, et même prospérait. De plus il se montrait relativement laïc, et à ce titre pouvait servir d’exemple à d’autres.
    Le chaos est arrivé par la guerre.

  85. Florence

    Guenièvre

    pour les chrétiens d’Irak, je pense que l’on peut dire que la situation est pire. Bien pire. Ils sont en voie de disparition.

    Impat,
    j’étais jeune à l’époque et je ne m’intéressais guère à la géopolitique au MO.

  86. Marie, Guenièvre,… « je trouve que c’est d’autant plus méritoire pour Marie de prendre la peine de nous tenir au courant de ce qui se dit en Suède ! »
    Absolument, merci Marie, et merci pour la traduction qui nous est apportée toute prête.

  87. Marie

    De rien Impat d’autant que la traduction c’est le tranlate google 🙂
    Je trouve , à mon point de vue, que c’est intéressant de voir ce qui se dit hors hexagone.

  88. Marie

    @rotureier parce que ma mère est suédoise d’origine et que j’y ai de la famille par contre mon niveau en suédois , par manque de pratique , ne me permets pas de traduire tout. Je comprends juste le sens général si ce n’est pas trop ardu.

  89. Florence

    C’est non seulement intéressant mais c’est nécessaire vu la propagande à laquelle se livrent nos médias. Merci à vous Marie

  90. Guenièvre

    Florence ,
    Je parlais de la Libye, pour les interventions en Irak, j’étais contre, les deux fois…

  91. Guenièvre,… « pour les interventions en Irak, j’étais contre, les deux fois… »…
    Et plutôt deux fois qu’une !

  92. Florence

    Guenièvre
    il est vrai qu’avec tous ces dictateurs, on s’y perd un peu

  93. @ Impat 16 :59.

    L’argument de la crédibilité à l’égard de l’Iran comme raison américaine pour frapper en Syrie, je ne l’invente pas. Il est fréquent dans la presse américaine d’après laquelle il est utilisé par Obama et Kerry dans leur campagne de persuasion interne et externe.

    D’ailleurs il n’y a pas que la presse américaine ; voir Guenièvre 14 :38 citant Le Point.

    Perso, n’étant pas dans leur tête, je n’ai aucune prétention à connaître la véracité de cet argument. Sauf que je ne vois pas vraiment ce qu’ils auraient d’autre à gagner en Syrie. Au contraire.

  94. QuadPater

    Florence de 17:57 :

    Moi je commencerais par 1/ déterminer la légitimité d’une punition (sic). Ensuite 2/ savoir ce qui est puni Enfin 3/ faire votre tableau, sachant que les risques doivent être évalués beaucoup plus généreusement que les bénéfices.

    1/ Demain la Tanzanie apprend que la Bolivie torture ses prisonniers politiques.Son président, outré, décide de punir la Bolivie par des frappes ciblées. L’ONU il connait pas, son peuple (qui est contre) il connait pas. Comme il n’y a pas urgence il pourrait quand même demander aux députés de se prononcer. Ah non ! il connait pas non plus !
    légitimité ? je n’en vois pas.

    2/ l’usage d’armes chimiques est semble-t-il attesté. Mais… c’est Assad ? on en a la certitude ?
    Et si on se préoccupe tout à coup des dictateurs malfaisants, quid de Kim Jong-un ? par exemple, y’en a d’autres.

    3/ ici, insérer le tableau de Florence

  95. Florence

    Juste pour rigoler, C’est drôle car c’est tellement bien vu !

    http://www.contrepoints.org/2013/09/05/138229-g20-hollande-intervention#comment-530479

  96. Florence

    Ben oui, le droit doit s’appliquer sévèrement. Pour les certains. Pour d’autres, c’est pas pareil.

    On connaît ça à notre petit niveau. Si vous et moi commettons une infraction, allez une toute petite arnaque au fisc, un petit excès de vitesse sur une autoroute vide, une petite manif anti Hollande. La répression sera terrible.
    Pour d’autres, tout se passera plus facilement. Ils pourront se permettre beaucoup plus. Ils auront tous les « droits » et vous aucun.

  97. QuadPater

    Pour d’autres, tout se passera plus facilement. Ils pourront se permettre beaucoup plus. Ils auront tous les « droits » et vous aucun.

    Oui j’ai remarqué cela, c’est très étrange. Je sais que si je m’amuse un soir à faire du rodéo à moto dans ma rue tout en faisant des gestes vulgaires aux flics, ou si un pote me filme en train de brûler quelques voitures, je vais sentir passer la punition. D’autres font bien pire et ne sont pas inquiétés. Comme la plupart du temps ce sont des Arabes et des Noirs qui bénéficient de l’impunité, je pensais que la police et la justice étaient racistes.
    Je crois qu’il y a une explication plus simple : les policiers appréhendent de préférence les personnes qui ne leur font pas peur, celles dont ils sont certains qu’elles ne sont pas armées ni membres de bandes violentes. C’est mon cas, c’est probablement votre cas aussi Florence – je ne vous connais pas, mais je suppose qu’il est évident pour un motard qui vous verbalise qu’il ne risque pas d’être lynché par 50 de vos potes déboulant des buissons alentours en faisant tournoyer des chaînes à vélos.
    Comme nous ne nous faisons pas respecter par les flics, nous en sommes les victimes. Logique.

  98. … « c’est probablement votre cas aussi Florence – je ne vous connais pas, mais je suppose »…
    Quand même, méfiez-vous, Quad 🙂

  99. QuadPater

    Comme vous me faisiez douter, j’ai enquêté sur le pseudo Florence.
    Édifiant ! Déjà, je vous livre son adresse mail : aicha_egorgeuse_de_keufs@citedes4000.fr. Le localisateur d’IP situe Aicha vers la Courneuve, ce qui est cohérent.
    Heureusement que je ne me suis pas fâché avec elle.

  100. Marie

    revue de presse de ce matin en Suède et Finlande
    http://www.expressen.se/nyheter/sa-ska-barack-obama-fa-stod-om-syrien/ Obama va devoir convaincre ses compatriotes , un autre article dit que 60 pour cent des américains ne veulent pas de ces frappes et en ont assez des conflits avec le Moyen Orient, chose que j’ai vérifié auprès de familiers qui sont contre aussi. Contrairement à ce qu’on nous sert le Congrès est loin d’être acquis à la proposition de frappes, 25 membres sont pour , plus de 200 attendent les résultats des analyses et 183 n’ont pris aucune décision. Cependant le journaliste dit que Obama ira sans le Congrès après avoir été à la télé pour se justifier, pour ne pas perdre l’honneur de son pays. Quel prix Nobel de la Paix souligne un commentateur!

  101. Finalement je préfère votre traduction « condensée » à celle de Google trad.

  102. Marie

    c’est gentil mais attention c’est mon condensé 🙂

  103. roturier

    Ignorant le Suédois, ce qui suit n’est ni condensé ni Suédois.

    Dans l’hypothèse (plausible) que le NY Times sait ces choses mieux que quiconque:
    http://www.nytimes.com/2013/09/08/us/politics/obamas-battle-for-syria-votes-taut-and-uphill.html?pagewanted=1&_r=0&ref=global-home

    On voit venir deux issues, dans l’ordre décroissant de probabilité:
    • Les parlementaires US refusent l’autorisation de frapper la Syrie demandée par Obama.
    • Il obtient un accord étriqué, à l’arrachée, de pure forme mais moralement insuffisant pour y aller.

    Seule certitude: il n’aura pas l’autorisation franche et massive qu’il aurait voulue.

  104. Isa

    Exactement ça, Impat.

  105. « Ils ne sont pas loin de citer Churchill en 1938: à accepter le déshonneur pour éviter la guerre, on fini par avoir les deux. »
    On va surtout finir par voir la bombe en Iran et les gaz aux djihadistes !

  106. Marie

    Et Maloula village chrétiens près de Damas est tombé aux mains de rebelles aux cris de Allah el akabar! info i24news.

  107. kravi

    J’aimerais faire remarquer un point à l’honorable assemblée :
    L’arc chiite dans son entier (Syrie + Iran + Hezbollah + Hamas nouvelle mouture en recherche de protecteur après la chute de Morsi) a promis que le feu du ciel s’abattrait sur Israël en cas de frappes occidentales contre la Syrie.
    Vous aurez sans doute remarqué qu’Israël s’est tenu à l’écart de la guerre civile en Syrie, ce qui ne l’empêche pas de soigner des blessés syriens dans son hôpital sur le Golan.
    Comme dit Gilles William Goldnadel, « Je défie quiconque de me montrer une ligne d’un journal européen qui s’en offusque ou seulement s’en étonne. J’en conclus qu’il n’est pas besoin de raisons pour cogner sur l’État juif et que les bonnes âmes l’oublient sauf quand il s’agit de le fustiger. »
    Vous, je ne sais pas, mais moi, ça me laisse beaucoup à penser.

  108. QuadPater

    passage de Goldnadel

    les corps des centaines d’enfants gazés n’auront pas réussi à faire défiler sur les pavés parisiens les indignés professionnels

    Quoi les indignés professionnels ?
    Et si pour une fois, ils se posaient la question de l’auteur du crime ?
    Les frappes ?
    pas les frappes ?
    On me (nous !) demande de prendre parti alors que, si à peu près tout le monde admet l’existence de gazés – donc de la réalité d’un gazage – personne à ma connaissance ne sait avec certitude QUI a gazé. Alors avant d’aller casser la gueule à el Assad, avec les risques majeurs inhérents à l’opération, il est particulièrement important de savoir si c’est bien lui le gazeur, non ?
    Et plutôt que « particulièrement important« , je devrais dire « absolument obligatoire« , non ?

    Si c’est lui, on doit alors se demander quelle est la légitimité de Hollande à lui taper sur les doigts
    Si ce n’est pas lui… Hollande va attaquer un chef d’état (un salopard, certes, mais qui n’a pas fait ce dont on l’accuse) pour une acte criminel… commis par ses ennemis !
    Et tant qu’on sait pas si c’est lui ou non, il faut essayer de le savoir. Hollande peut toujours rodomonter sur ses grands chevaux, ça ne mange pas de pain, mais sûrement pas signer des ordres de missions.

  109. Marie

    Je regarde avec intérêt i24 news, ça nous change du près à penser solferinesque!

  110. Marie

    mais de notre avis , il se moque, on lui a donné toutes les clés pour jouer au chef! Pour les gens de LMPT on connait son sens de l’écoute qu’on nous vante tant. Le Liban est en état d’alerte , nos intérêts et les français sur place sont aux premières lignes, mais qu’importe on vous dit que ce sera chirugicale . Moi ça me fiche la trouille de voir , le responsable pas coupable papoter avec Kerry .

  111. Le « Liban »? C’est quoi ça? C’est où?

  112. kravi

    Je sais qu’il faut faire la part de la propagande, de la contre-propagande, des manipulations tous azimuts, des erreurs des services de renseignements, des partis pris idéologiques des experts.
    Il y a cependant de fortes concordances sur la plupart des sites que je peux lire. Par exemple cela.

  113. Marie

    Ayrault nous a servi que ça c’était fait avant, pourquoi n’avoir pas agi alors? Et puis les soudanais tués par centaines de milles par les islamistes semble moins grave parce qu’on ne s’est pas servi de l’arme chimique. Il faudra qu’on m’explique!

  114. roturier

    Histoire d’illustrer les précautions citées par Kravi 17:38:

    Effectivement depuis plusieurs jours des infos remontent à la surface, disant que ce gazage massif était un « accident du travail »: erreur de dosage ou de coordination militaire pouvant attester d’un certain amateurisme.
    Ce qui pourrait dédouaner l’armée de Bachar et pointer le doigt accusateur vers certains « rebelles ».

    D’après le lien suivant, il s’agirait d’une manipulation de gaz par des « rebelles » du groupe « al-Nusra », conseillés et armés par l’Arabie Saoudite ; ennemis d’Assad donc.
    http://www.mintpressnews.com/witnesses-of-gas-attack-say-saudis-supplied-rebels-with-chemical-weapons/168135/

    ENCORE FAUT-IL SAVOIR QUI PARLE ET POURQUOI.

    Car d’après Wikipedia http://en.wikipedia.org/wiki/Mint_Press_News (prudence toujours donc) il s’agit d’une nouvelle agence de « news » web installée aux USA, menée par des Arabes américains, dont le bailleur de fonds principal est lié à l’Iran. Le site passe pour être chi’ite militant.

    Ai-je déjà dis prudence ?

  115. Toute cette discussion ne prouve qu’une chose, c’est qu’il y a doute. Et s’il y a doute, l’attaque est criminelle.

  116. roturier

    Certes, Rackam 19:31. A réfléchir et à douter.
    Car c’est cité (indirectement) d’un entretien publié dans « Russia today ». Site poutinien s’il en est, plus pro-Assad tu meurs.

  117. roturier

    N’y a-t-il pas un doute sur le doute?

  118. QuadPater

    Comment, en l’absence de certitude, font certains pour avoir une opinion ? C’est cela que je ne comprends pas. Notez que je ne parle pas de Rodomont, qui du fait de sa fonction est allé au-delà de la simple expression d’opinion : il a pris une décision. Lui on peut raisonnablement admettre qu’il est mieux informé.
    Mais ceux qui sans avoir plus de certitude que moi déclarent qu’il faut y aller ?

  119. QuadPater

    roturier, il se peut que même un site hyper-à donf-pro-Assad dise la vérité.
    si un tel site vous affirme, la main sur la cœur, que ni BEA ni Poutine n’ont assassiné Kennedy, vous ne le mettrez pas en doute, quand même ? 🙂

  120. Pourquoi la chimie?
    Tout massacre ne vaut-il pas qu’on s’émeuve? Tout meurtre?
    Pendant qu’on doute ici, les épurations perdurent ailleurs (Soudan, région des grands lacs, etc.).
    Pourquoi aller bombarder la Syrie plutôt que la Corée du Nord qui extermine son propre peuple?
    Pourquoi toujours aller se mettre dans des impasses durables (Serbie)?
    Pourquoi la guerre semble le seul moyen à portée des états?
    Pourquoi nos erreurs récentes (Libye) ne nous instruisent-elles pas davantage?
    Paix sur terre aux hommes de bonne volonté. Et même aux autres.

  121. Tout à fait, depuis dix ans l’Occident a commis erreurs sur erreurs. Je pose la question aux va-t-en-guerre qui pouvait croire que Bush et Powell mentaient aussi effrontément sur l’Irak, profitant sans vergogne de l’émoi du 11 septembre ? Alors les preuves indéniables…
    Par ailleurs, l’argument moral est un argument pour les niais, comme vous le dites : pourquoi ici et pas là-bas ? Pourquoi telle arme dégueulasse et pas telle autre, comme la faim en Éthiopie ou ailleurs ou tout simplement les bonnes vieilles machettes comme au Rwanda ? Des sommets ont été atteints dans l’horreur depuis 14-18.

  122. Florence

    Franchement, je ne pense pas être la seule à être choquée par l’aspect chimique. Tout d’un coup pour 1000 morts tués par arme chimique, Obama et Hollande s’offusquent. Les 100 000 morts non chimiques, ce n’était donc pas important !

    Ils nous disent que c’est pour éviter que les attaques chimiques. Donc, on peut conclure que les dictateurs comme les islamistes ont toute latitude pour tuer en découpant les gens en rondelles, en les torturant, en les égorgeant etc. Du moment que ce n’est pas chimique.

    Ces Messieurs ont vraiment une drôle de morale. C’est choquant.

  123. Florence

    Erratum
    Ils nous disent que c’est pour éviter que les attaques chimiques ne soient de nouveau employées.

  124. SVP réagir à ce que j’ai dit et non à ce que vous auriez voulu que je dise.
    En aucun cas n’ai-je affirmé que forcément être pro Poutine=mensonge. Ni pro-Assad.
    J’ai dit: essayer de remonter à la source, en faire une lecture critique, comparer, relativiser.

    Poutine assassiner Kennedy? Précoce à ce point? (Cela fera 50 ans en novembre…).

  125. roturier

    Deux raisons, les principales me semble-t-il, de l’attaque programmée US (and co.) sur la Syrie sont indépendantes de la question de qui a gazé ces gens, Assad ou un autre; mais jamais ceci ne sera avoué.
    1) Détruire les stocks d’armes chimique en Syrie. L’occasion est trop belle. Menacer quiconque tenterait de recommencer.
    2) Signifier à l’Iran qu’il risque gros à s’obstiner sur la voie nucléaire. Et pas qu’à l’Iran.
    Bref, quant à savoir vraiment si c’est Assad ou pas, ils s’en foutent.

  126. QuadPater

    SVP réagir à ce que j’ai dit et non à ce que vous auriez voulu que je dise.

    Certes, roturier, certes. Cependant je vous rappelle vos propos :

    … Site poutinien s’il en est, plus pro-Assad tu meurs.

    J’ai cru déceler dans cette remarque comme un minidoute sur l’objectivité du site.
    j’m’ai trompé ?

  127. Florence

    Savez-vous qu’il est hors de question de bombarder les stocks d’armes chimiques sous peine de dissémination dans la population civile dans un rayon de plusieurs kilomètres ?
    Votre point 1 ne tient pas à moins que vous ne souhaitiez un carnage.
    Pour le second point, et si cela donnait à l’Iran encore plus l’envie de continuer et de riposter ?
    Si les Américains voulaient être crédibles sur le point 2, ils auraient déjà « puni » la Corée du Nord. Mais ça, on peut toujours attendre.

  128. kravi

    Vous vous trompez, Florence. Le gaz sarin est obtenu en mélangeant plusieurs composants. Si on frappe les stocks avant ce mélange, la dissémination n’est pas dangereuse. Une fois mélangé, le gaz est instable et se détruit rapidement.
    Bien sûr, tout cela est vite dit depuis nos canapés.

  129. Kravi, Florence,… « Si on frappe les stocks avant ce mélange »…
    Sauf que, si les stocks sont entreposés dans des sites voisins ou peu distants, le mélange se fera par les « frappes ».
    Si les américains sont assez fous pour prendre un risque pareil, ils n’auront guère fait de progrès depuis Bush et ses tromperies.
    Mais on peut espérer, et penser, que les cibles choisies ne concerneront pas les stocks de gaz.

  130. Intéressant article de Contrepoints, oui, avec une intelligente liste des options possibles.
    (Mais l’exemple du programme Concorde est très mal choisi, je n’en dis pas davantage car c’est un tout autre sujet.)

  131. C’est toujours pareil, Kravi 08:41: perso, je m’efforce (parfois j’y arrive…) de relativiser, de faire une lecture critique, de savoir qui parle et pourquoi.

    Ce lien est une traduction, par le site juif francophone JForum d’un texte en Anglais provenant de Debka.
    Ce dernier étant un site web israélien basé à Jérusalem ; spécialisé « militaro-sécuritaire » et laissant entendre avoir accès privilégié à des infos en provenance des services israéliens éponymes.

    Perso je les trouve souvent sélectifs ; et ce n’est pas Wikipedia qui dira autre chose : http://en.wikipedia.org/wiki/Debkafile
    Pépite : “Cornell Law professor Michael C. Dorf calls Debka his « favorite alarmist Israeli website trading in rumors”.

    En revanche, un commentaire du texte Debka, plausible, passablement occulté jusqu’ici et potentiellement à conséquences, mérite d’être signalé. En traduction JForum : « La Russie et l’Iran ont déjà pris des mesures aériennes et maritimes pour combler ces pertes que l’offensive américaine devrait infliger à l’armée syrienne ».

    Prometteur.

  132. kravi

    Roturier, je ne sais ce que vous entendez par  » sélectifs « . Debka est souvent peu amène avec le gouvernement israélien.
    La multiplication des sources et leurs recoupements est chose nécessaire. Pour autant, renvoyer dos à dos l’ensemble des sites au motif que tous peuvent mentir ou travestir me semble hasardeux et à même de nous entraîner dans une indécision et une confusion où  » tout se vaudrait « .
    Le JCPA vous agréé-t-il davantage ?
    Voici, pour Quad et tous ceux — dont je suis — qui peinent à se faire une idée sur ce problème syrien. Problème paradigmatique des complexités inouïes de la géopolitique, en cette région comme ailleurs. Et de la morale en géopolitique, si cela peut exister.

  133. Florence

    Je ne connais pas cet homme.Pensez-vous qu’il ment ?

  134. Florence

    Effectivement, cela paraît vraiment suspect. Merci de vos infos

  135. Guenièvre

    Tout ce qui tourne autour de Thierry Meyssan est suspect et à prendre avec des pincettes…

  136. Florence

    Je crois que même sans Thierry Meyssan, l’homme est suspect. Le premier lien de kravi le décrit comme un mytho jouant un jeu assez trouble et cela date de mai 2012 !

  137. • « Sélectif » dans ce contexte est, mais vous ne l’ignorez pas, un terme pudique pour ceux qui ont un « agenda » politico-idéologique et sélectionnent les faits pour coïncider avec. Ce qui revient à d’abord tirer la flèche et ensuite dessiner la cible autour du point d’impact. Autrement dit : tout le monde… à des degrés divers. Je reproche à Debka (et d’autres) de le faire de manière trop visible. J’aime bien que ceux qui tentent de me fourguer leur « vérité » ne me prennent pas trop ouvertement pour un abruti.
    • Merci pour le JCPA dont j’ai oublié l’existence. C’est autre chose. On a (enfin, c’est mon cas, peut-être à tort) moins l’impression d’être pris pour un abruti en les lisant. Cela dit, naturellement, ii s’agit en l’occurrence du rapport AMERICAIN sur les évènements.

  138. Florence

    La NSA aurait espionné le Quai d’Orsay. Et qui est à la tête du Quai d’Orsay ? le meilleur et le plus actif soutien des Américains. Cela doit être une coïncidence.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/09/09/97002-20130909FILWWW00709-la-nsa-aurait-espionne-le-quai-d-orsay.php

  139. Florence

    En tous les cas, ils ne sont pas rancuniers au Quai d’Orsay

  140. kravi

    Le Quai d’Orsay devrait plutôt garder un profil bas par les temps qui courent.
    http://benillouche.blogspot.fr/2013/09/fonctionnaires-indelicats-au-quai-dorsay.html#more

  141. Florence

    Kravi
    merci pour les infos. J’en reste sans voix !

  142. Florence,… « ils ne sont pas rancuniers au Quai d’Orsay »…
    Ils ont pourtant des bagarreuses, au Quai. 🙂

  143. Florence

    Visiblement, il y en a de plus hargneux que d’autres ,-)

  144. Marie

    Et notre Fafa qui en rajoute , pourquoi faire capoter le processus diplomatique en cours? la gloriole ou la bêtise crasse? ha ils sont bien au Quai!

  145. Florence

    Oui, au Quai, des fouteurs de M. avec leur ego démesuré

  146. Souris donc

    Lecture recommandée :
    « Les diplomates, derrière la façade… »
    Franck Renaud, Ed Nouveau Monde, 2010
    Intéressant : les réseaux (notamment homos) et la charte de déontologie, notamment,le passage sur le devoir de réserve et l’interdiction de s’exprimer sur le pays d’accueil, afin de ne pas interférer dans les relations bilatérales ( = un pseudo-diplomate de blog est tout au plus un expatrié qui connait bien le milieu, comme les profs des lycées français par exemple).
    Pour réconnaitre les mythos :
    – Aucun diplomate ne parle jamais du « Quai » ,ils disent « le Département ».
    – Aucun diplomate ne parle jamais de, »dépèche » (enfin depuis la dépèche d’Ems), ils parlent de TD
    – Aucun département ne parle jamais d’ambassade, ils disent résidence (pour la demeure de l’Ambassadeur) ou chancellerie (pour les bureaux).

  147. Souris,…  » Aucun diplomate ne parle jamais du « Quai »…
    Donc je ne suis pas du tout diplomate. Je m’en doutais…:-)

  148. sausage

    Rackam, c’est comme le cochon, tout est bon. Même la conclusion. Il arrivera un point de non retour que l’on s’étonne de n’avoir pas encore atteint. Les privilégiés cultiveront des souvenirs, récolteront des soupirs. Pour les autres, on pense à cette grosse dame qui étend son linge dans 1984…
    Métaphore oblige, tout a une fin, sauf la saucisse qui en a deux. Va pour les mouettes et les roses trémières alors !

  149. kravi

    J’ai posté sur  » Orient compliqué « , mais ça peut aussi convenir ici :
    Le Moyen-Orient est compliqué, et la diplomatie des puissances encore plus. Selon la Mena, le plan « contrôle des armes chimiques » aurait été concocté de façon conjointe par les Américains et les Russes.
    Au risque de fâcher roturier, je poste le lien.
    http://www.menapress.org/
    Lire l’article « le plan Lavrov : une sortie de crise satisfaisante ».

  150. kravi

    Souris, merci pour ces indices anti-mythomanes. Qu’est-ce qu’un TD ?
    Quant au Quai – puisque je ne suis pas diplomate –, ils peuvent faire quelques pas de plus en avant et aller au bain.
    Et puisqu’on en est aux diplomates, je conseille  » Un siècle de trahison. La diplomatie française et les Juifs, 1894-2007  » par David Pryce-Jones

  151. roturier

    Puisque Kravi remet ça ici, moi aussi :

    Une montre cassée indique l’heure exacte deux fois par jour.

    Mena peut donc avoir parfois raison. Même si, n’ayant pas été présente aux discussions secrètes entre les émissaires de Obama et Poutine, à St Petersburg ou ailleurs, ayant sans doute préparé la proposition « russe », elle ne fait que deviner. Probablement juste, en l’occurrence.

    Bien que leur prétention : « le bureau de la Ména de Beyrouth » me fasse hurler de rire. N’empêche que ça permet de noircir des pages.

    MAIS à toutes fins utiles : le diable est dans les détails.

    Gageons que dans un an d’ici les armes chimiques seraient encore intactes et entre les mêmes mains.

    Malgré des « avancées », au mieux symboliques, que les (ir)responsables ne manqueraient pas de brandir sous nos nez crédules.

  152. Marie

    merci Souris, on m’avait déjà parler de cette mythomanie 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :