À l’enfant de Mossoul.

m1

         Je ne sais même pas ton nom, ni très bien où se trouve Mossoul. J’apprendrai sur une carte, ces mensonges de papier qui inventent frontières et états. Ton nom je ne le saurai jamais. Mais c’est bien à toi que j’écris.

Écrire, c’est un luxe de nanti. De qui n’a pas à passer ses jours à se cacher, grappiller de la nourriture, téter l’eau au creux d’une tôle rouillée. Écrire, c’est notre façon de crier, de pleurer, d’essayer de se sentir moins impuissant.

Depuis ta naissance, tu cumules les malchances : irakien, d’une région convoitée pour ses ressources en pétrole ce grand alibi des causes injustes, mais surtout tu es chrétien. C’est un handicap léger chez nous, une tare rédhibitoire là où tu vis.

Ici on ne cesse de reprocher aux chrétiens des batailles d’il y a des siècles, des jugements de tribunaux plutôt plus cléments que la brutale justice des hommes d’alors. S’y ajoute, de nos jours,  l’opprobre de n’être pas modernes, c’est-à-dire de préférer des lois qui protègent le faible à des lubies qui satisfont des capricieux. Nous n’avons pas crié assez fort, les lois sont en place, à nous de venir en aide à ceux qui en seront victimes.

Et, tandis que nous menions escarmouches et tapages, là-bas, où tu vis encore peut-être, l’ombre d’un plus mortel fléau se formait avant de s’abattre sur toi.

Corroborant l’idée que les religions sont violence et iniquités, les islamistes de chez toi ont profité du désordre pour mener bataille et mettre en coupe réglée une bonne partie de ton pays.

Massacres et brimades ont commencé, dans un silence abyssal du reste du monde. Les repus que nous sommes auraient peut-être grommelé s’ils avaient appris que le litre de gazole allait augmenter. Mais on n’a pas bronché en apprenant que les tiens ont été, au mieux chassés, au plus probable violentés, pour « purifier » l’État Islamiste qui est tombé sur Mossoul et d’autres localités.

            On s’est ému pour Srebrenica où la purification ethnique a fait ravage. Nos plus frétillants philosophes ont vrombi comme de vieux diesels fumants. Nos organismes de « maintien de la Paix » ont délégué observateurs et casques de couleur vive. Mais pour toi, sache-le, personne ou presque ne haussera la voix.

Tu es, pour les puissants, au mieux un anachronisme, au plus vraisemblable, une variable d’ajustement. Pas de chance pour toi, ton martyre survient à l’heure où l’on s’efforce de nier la violence du Hamas, les centaines de roquettes lancées sur des zones résidentielles… Il ne faut pas désespérer Barbès !

La cathédrale où ta famille venait prier pour la Paix et autres sujets dérisoires a été brûlée, anéantie. Quand on détruit les lieux de prière on assassine le moindre espoir de paix. Tu n’as plus de maison dans ta ville, on les a rasées, Dieu n’en a plus non plus. Cela te rapproche de Lui qui n’avait pas une pierre où poser la tête.

Au Mali, on a envoyé la troupe, chez toi on n’enverra personne. Tu seras omis, puis nié, puis ceux qui t’auront refoulé de leur mémoire de poussah, de leur lucarne à écran plat, retourneront à leurs courses cyclistes, leurs  régimes d’avant-maillot, leurs vacances qui consistent à aller s’ennuyer ailleurs que là où l’on s’y consacre usuellement.

Nous serons quelques-uns à essayer de faire quand on aura cessé de dire, d’accueillir quand on aura érodé nos prières, de financer quelque chose d’utile quand plus rien d’agréable pour toi ne sera envisageable.

J’ai une chambre pour toi si tu parviens jusqu’ici, j’ai une pensée pour toi si tu n’arrives nulle part, j’ai une larme pour toi si tu n’en trouves plus.

Tu pensais être un môme ordinaire. Menant une vie dure mais digne. Et voici que tu es devenu un symbole, comme le fils inconnu de tant de pères occidentaux. Ce soir, tu es mon fils, Enfant de Mossoul. Ce soir et pour toujours.

134 Commentaires

  1. Un texte superbe, qui rappelle que le sort d’autres victimes laissent les médias occidentaux de marbre.
    Merci Rackam.

  2. Guenièvre

    Merci Rackam et très heureuse de vous relire !

  3. Ce qui se produit en Irak est terrible, il s’agit d’une véritable épuration religieuse qui à coup sûr va contribuer à ouvrir bien des yeux grand fermés.
    Cela dit, que peut-on faire pour sauver l’avenir de la chrétienté en Irak, au Liban, en Syrie ? Tout ce bouleversement qui ne cesse de prendre de l’ampleur depuis une vingtaine d’années va-t-il conduire à une vraie guerre dont il est interdit de prononcer le nom : une croisade ?

  4. Patrick

    Impat, nous pouvons aussi nous taire, regarder ailleurs.
    Le problème, c’est que non seulement les chrétiens d’Irak sont en train de disparaître, ce qui est déjà dramatique, mais notre tour en Occident viendra. Même les non-croyants seront concernés puisque Occident = « chrétien » = « croisés » etc.
    Et ces fous furieux ne vont pas s’amuser à faire la différence entre FDG ou NPA (qui les défendent) et les autres.

  5. … « nous pouvons aussi nous taire, regarder ailleurs. »…
    Est-ce là ce que vous suggérez de faire, Patrick ?

  6. roturier

    Cet enfant de Mossoul (voir aussi la conclusion de mon lien 12:10) démontre la disparition des « Etats » issus du démantèlement de l’Empire Ottoman dans la foulée de la première guerre mondiale.
    Certes feu Syrie et Iraq; mais aussi, n’en doutons pas, le Liban et demain la Jordanie.

    Cette géographie n’existe plus. L’utopie d’Etat-Nation Arabe a vecu. Il ne reste que la Oumma:
    http://www.tribunejuive.info/politique/palestine-oumma-etat-nation

    Exit donc la « nation » palestinienne comme la syrienne, l’irakienne…

  7. desavy

    Un très beau texte, d’une qualité que l’on trouve rarement sur les forums.

    Une petite précision sur la comparaison entre l’Irak et le Mali. L’intervention au Mali empêchera peut-être à ce pays de se transformer en Irak. Et la situation en Irak est la conséquence de l’intervention occidentale.

  8. desavy

    Merci pour ces liens Hanna.

  9. Hello Desavy, je ne sais pas si c’est tout à fait vrai, Sadam n’était pas éternel.

  10. C’était à mon avis reculer pour mieux sauter les forces sombres qui animent l’Islam aujourd’hui sont puissantes.

  11. hathorique

    Bonjour à tous
    @ Rackam

    Merci pour votre texte sur l’enfant de Mossoul, mais je redoute pour cet enfant qu’ il ne soit trop tard, fasse qu’il ne finisse pas crucifié. Ce qui se passe pour les chrétiens du Moyen Orient laisse présager des temps de désolation comme le furent pour nous les guerres de religions ; comme si aimer sa religion signifiait détester celle d’autrui et la haÏr jusqu’à vouloir la détruire avec ses pratiquants.

    Les guerres de religion ont embrasé l’Europe des 16e et XVIIe siècles. A la fois guerres civiles entre chrétiens d’Europe et entre concitoyens d’un même Etat, elles conduisirent à des assassinats politiques, des batailles meurtrières et des massacres, restés vifs dans les mémoires, en Occident ces haines se sont apaisées et les horreurs perpétrées par tous les protagonistes nous ont guéris de ces atrocités, même si le XX° siècle a atteint le summum de la barbarie destructive elle ne le fut pas au nom de Dieu.

    Mais je crains que le Moyen Orient infantilisé par une religion de soumission avec en arrière plan un rejet-attirance et surtout une haine inextinguible, irréconciliable de l’Occident pour l’essentiel démocratique, peut être d’ailleurs honni pour cela , n’en vienne aux mêmes extrémités meurtrières, face à cette exécration des valeurs occidentales de tolérance nous sommes démunis.
    La ‘Oumma’ restera toujours le marqueur identitaire majeur.
    Pour ceux dont j’entends qu’ils se réclament d’une incertaine « arabité  » l’étymologie du mot ‘Arab est obscure. On a supposé qu’il dérivait du mot ‘Arabah qui, en hébreu, désigne le désert et particulièrement la dépression désertique au sud de la mer Morte ; devoir  » l’origine de leurs origines à un mot et à un lieu hébraïque » cela provoquerait probablement une intifada linguistique.

    Ceux qui au Moyen Orient se réclament de l’ISLAM ont oublié qu’ils ont été païens et polythéistes avec les mazdéens (perses), pratiquant le culte de Mithra -né d’une mère vierge, dans une grotte en Perse et à Rome, d’Osiris (mort et ressuscité) en Egypte en particulier ces cultes ont été « mis à profit » par les Chrétiens pour faire admettre monothéisme et christianisme.
    Ces terres du Moyen Orient furent chrétiennes les copte persécutés en Egypte furent les premiers chrétiens.

    J’ai d’ailleurs peu entendu les dignitaires religieux musulmans en ce mois de RAMADAN, au cours duquel « les musulmans ont le devoir de prier, de réfléchir sur la place de la foi dans leur vie et sur la façon de développer leurs qualités humaines, telles que la patience, la douceur, la compassion et l’humilité. »

    Il y a dix siècles, les Chrétiens d’Orient étaient beaucoup plus nombreux que les catholiques romains .
    On ne dira jamais assez que les premiers chrétiens s’installèrent au Moyen Orient d’où ils sont aujourd’hui chassés et persécutés. J’espère pour eux qu’ils survivront ;

    @ Guenièvre merci pour vos liens toujours instructifs

  12. desavy

    Bonsoir Tibor, certes Sadam n’était pas éternel. Et l’on ne peut pas refaire l’histoire. Mais comment ne pas faire le lien entre la création du chaos et sa suite ?

  13. Patrick

    Bien sûr que non, Impat ! Mais c’est ce que j’observe autour de moi, notamment dans les médias et auprès de nos politiques !

  14. « conséquence de l’intervention occidentale »
    Précision : L’Amérique à elle seule n’est pas l’Occident !

  15. desavy

    C’est exact Patrick, j’aurais du le préciser.

  16. Sadam n’était pas éternel, mais à ce jour il serait, probablement encore là et l’Irak serait ce qu’il était alors : prospère, laïc, calme. Sous une dictature,certes, mais les Irakiens, ou 95 % d’entre eux, vivraient normalement dans un pays dont ils étaient fiers.
    J’étais farouchement opposé à cette guerre du 1er Bush, un livre écrit peu après en témoigne. Hélas…

  17. Guenièvre

    Bonjour Hathorique ! Mais pour les liens je n’y suis pour rien :-))) !

  18. Guenièvre

    @ Bonjour Impat ,
    L’Irak de Sadam calme ? On pouvait être opposé à l’intervention américaine mais ce que vous appelez « calme » dans l’Irak de Sadam c’était le calme que faisait régner la terreur. L’Irak était l’équivalent de la Syrie du père de Bachir El Assad . Même parti baasiste au pouvoir, même dictature, plus sanguinaire encore . On peut imaginer sans peine ce qu’aurait été sa succession… Je ne vois pas comment l’Irak seule aurait pu échapper à la crise que connaît actuellement le monde musulman.
    Et cela n’excuse en rien l’intervention américaine qui a été catastrophique…

  19. Bonsoir Guenièvre, excusez-moi mais je conteste formellement cette phrase : « c’était le calme que faisait régner la terreur « .
    Je fréquentais un peu ce pays, la « terreur » s’exerçait probablement sur certains opposants mais le pays fonctionnait normalement et les habitants s’y sentaient bien et en sécurité. Le paysan, le marchand de légumes, le commerçant, l’ingénieur, le militaire, le banquier, l’employé, l’ouvrier, l’artisan, y vivaient une vie « calme », j’insiste, et voyaient avec un certain bonheur un Irak en plein développement. La politique ne les intéressait pas, et surtout ne s’intéressait pas à eux. Il n’existait pas de discrimination religieuse, sauf peut-être dans les hautes sphères du pouvoir. Encore que, comme vous le savez, le vice-président et ministre des affaires étrangères était un chrétien.
    Rien n’était parfait, évidemment. Mais j’en suis à me demander si l’Irak d’alors n’était pas plus vivable pour la plupart des Irakiens que la France d’aujourd’hui pour les Français. Sans parler, naturellement, de l’Irak d’aujourd’hui.
    Cette guerre fut « une faute », formule prononcée à l’époque par Chevénement.

  20. Impat, Desavy, c’est donner la portion congrue à la révulsion occidentale comme disait Peyrefitte. La satisfaction du monde musulman de voir s’écrouler les Twin Towers, montre qu’il est difficile d’imaginer que Sadam aurait put se tenir à l’écart de ce qui secoue le monde musulman. Il lui aurait fallu donner des gages, son successeur aurait été confronté aux mêmes problèmes que le fils de Hafez el Assad.

  21. desavy

    Cette révulsion illustre bien la nécessité qu’il y avait de ne pas détruire des digues qui, certes menacées, n’en protégeaient pas moins.
    Afghanistan, Kossovo, Libye, Syrie, Irak, pourquoi les Etats-Unis font-ils systématiquement les mauvais choix ? Une stratégie ? Des apprentis-sorciers ?
    Je précise que je n’ai pas l’habitude de faire dans l’anti-américanisme primaire.

  22. Je ne le soupçonne pas un instant Desavy et je crois qu’effectivement les États-Unis se comportent comme des pompiers pyromanes. Cependant, ces diqgues étaient bien faibles et le flot très puissant, la laïcité de Bashar et de Sadam était de la poudre aux yeux, quelque chose de semblable à celle de Shah, réprouvée sourdement par les populations musulmanes qui ont un modèle autrement plus universel et glorieux. Plutôt Sissi que les frères, heureusement pour lui Mosri était un con et une grande part des Égyptiens soutiennent l’armée, mais ce n’est pas encore gagné. Pourvu qu’Israël liquide le Hamas peut-être un bloc d’intérêts bien compris se constituera-t-il ?

  23. Je tombe de sommeil, bonne nuit à tous.

  24. . »le flot très puissant « …
    Oui Skarda, d’autant plus puissant que la guerre d’Irak a certainement contribué puissamment à le renforcer.

  25. roturier

    Le débat ci-dessus sur le bien (ou mal) fondé de (entre autres) l’intervention américaine en Iraq me donne envie de balayer devant ma porte.

    Alors comme ça la campagne aérienne française de 2011 en Libye avait pour finalité d’arrêter toute cette pluie de missiles que le sanguinaire Kadhafi faisait tomber sur sa ville voisine française la plus proche, à savoir Marseille?

    Avec, naturellement, des conséquences diamétralement opposées. Si les USA en Iraq engendrèrent chaos, mort et destruction, la France en Libye, en revanche, n’apporta au pays que le nirvana céleste.

  26. Guenièvre

    Impat , après tout, ceux qui ont effectué des séjours dans le Berlin de la fin des années 30 pouvaient trouver que la vie y était très agréable. Les Berlinois leur disaient surement l’admiration qu’ils avaient pour ce Fuhrer qui leur avait rendu prospérité et fierté. La vie était calme sauf pour les opposants et les juifs.

    La vie dans l’Irak de Sadam était calme sauf pour les opposants ou tout simplement ceux qui avaient le malheur de déplaire au maître, ceux-là étaient enfermés, torturés et tués dans la fameuse prison Abou Ghraib où l’on a retrouvé d’immenses charniers, sauf pour les Chiites ( 60 % de la population ) dont des familles entières ont disparu et dont la répression fut sanglante, sauf pour les Kurdes dont les villages furent rasés et qui furent gazés à l’arme chimique… Certes quand on était sunnite ( 36 % de la population ) on pouvait sans doute vivre un peu plus calmement… Pour tous les autres c’était la terreur, j’insiste…
    Dans « Le livre noir de Sadam Hussein , Ibrahim al Marashi, spécialiste irakien des services spéciaux du Baas, répertorie et analyse le fonctionnement de ces services qui ont permis à Saddam Hussein d’éliminer impitoyablement opposants et simples victimes de sa rage de pouvoir. Il est, aujourd’hui encore, impossible de faire un bilan statistique précis du nombre des victimes et de dresser un bilan de 35 ans de répression du Baas.
    Le système répressif mis en place par Saddam Hussein était inexpugnable de l’intérieur. Il n’y avait pas de solution démocratique à la dictature de Saddam Hussein : aucun mouvement populaire, aucune insurrection ne pouvait en venir à bout et le renverser. La guerre américaine était une faute sans aucun doute mais il n’y avait pas de bonne solution.
    http://www.lemonde.fr/international/article/2002/09/28/les-mille-et-un-crimes-de-saddam-hussein_292273_3210.html
    J’ai fait la connaissance et je suis devenue amie, dans les années 90, avec des kurdes réfugiés en France. Leur famille a été massacrée et les récits de ce qu’ils ont vécu sont inimaginables. Ils seraient très choqués par ce que vous écrivez Impat .

  27. roturier

    Moi, La Dame, qui ne suis pas Kurde, ne suis pas choqué.

    La démocratie (si tant est qu’il n’en existe qu’une) est, comme chacun sait, un système exécrable mais on n’en a pas trouvé de meilleur. A condition d’avoir les moyens.

    Car sa genèse nécessite des générations (siècles?…) de grossesse; sa naissance se fait dans la douleur; et une maturation insuffisante provoque sa mort prématurée.

    De constitution (c’est le cas de le dire) fragile, il suffit de peu pour le voir disparaître.

    Rien ne garantit qu’une greffe démocratique venant de l’extérieur prenne. Il n’est pas aéroportable; impossible de le parachuter sur un terroir qui lui est étranger; même (et surtout) en le labourant par un tapis de bombes.

    En l’occurrence, l’alternative à Saddam était automatiquement pire que lui; rien n’y est surprenant, encore moins choquant pour moi qui ne suis pas Kurde.

    Et c’est ce qui arrive en Iraq. Et ailleurs, des despotes laics étant remplacés par des tyrans islamisants en passant par la guerre civile et le chaos.

  28. Guenièvre

    Sami Zubaida, sociologue irakien a fait le bilan de 35 ans de dictature bassiste sur la société irakienne. Faisant tour à tour appel à des témoignages, à des statistiques économiques, et à la littérature irakienne, Sami Zubaida montre comment le Baas de Saddam Hussein a manipulé la société irakienne, détruisant certaines classes, en créant d’autres, plaçant tout le monde sous un système d’espionnite généralisé, nationalisant les entreprises et la terre, puis les dénationalisant, détribalisant la société puis la retribalisant, la laïcisant puis l’islamisant, en fonction des évènements et des vicissitudes d’un régime qui dépendait de la rente pétrolière. Saddam était le frère de Staline à beaucoup d’égards

  29. Guenièvre

    Roturier, laissons là l’intervention américaine , svp, je pense qu’effectivement elle a engendré une situation de chaos pire encore . Ce que je conteste c’est la description d’un  » Irak calme sous Saddam Hussein ». Cela c’était l’écume des choses, le calme engendré par le totalitarisme, l’image que l’on donnait à l’Occident et que les pays Occidentaux ont voulu croire de manière bien hypocrite parce que ça les arrangeait et qu’ils ont fermé les yeux sur bien des crimes

  30. rackam

    « Saddam était le frère de Staline à beaucoup d’égards », pas seulement la moustache, hélas.

  31. Guenièvre

    Un article intéressant qui remet en cause la « laïcité » du régime durant les dix dernières années du règne du dictateur. Les islamistes de l’EIIL se recrutent parmi les ex soutiens de Saddam Hussein et la persécution des chrétiens avait déjà commencé en 2002 :

    « Si, jeudi, les jihadistes ont pu s’emparer aussi facilement de Mossoul, c’est aussi parce que cette grande ville de 2 millions d’habitants est depuis longtemps un bastion de l’ordre islamique le plus orthodoxe. C’était déjà vrai du temps de Saddam Hussein qui avait laissé se constituer des groupuscules salafistes, qu’on reconnaissait à leurs dishdashas («robes») plus courtes et à leurs barbes d’hommes préhistoriques. Le dictateur avait aussi encouragé la multiplication des mosquées : on en comptait 1 200 à la veille de sa chute. Le 8 septembre 2002, les chrétiens, qui autrefois constituaient une minorité importante, furent même victimes d’un pogrom après que des salafistes eussent tenté d’enlever des jeunes filles, aux cris de «morts aux chrétiens, jihad pour le peuple de Mahomet», à la sortie de la messe. La police n’était quasiment pas intervenue.  »
    http://www.liberation.fr/monde/2014/06/12/les-ex-du-regime-de-saddam-hussein-terreau-des-radicaux_1039775

  32. Guenièvre

    …qui remet en cause l’image laïque du régime de Saddam Hussein

  33. … »la persécution des chrétiens avait déjà commencé en 2002″…
    Soit neuf années après le déclenchement de la guerre par Bush, réduisant l’ancien dictateur à un rôle de figurant à Bagdad. Le chaos à commence en 1991.

  34. Guenièvre

    Mais oui Impat, je suis d’accord pour dire que très souvent, là où l’on intervient militairement, la situation empire par l’enchaînement d’événements que l’on est incapable de prévoir ( en plus là les Américains étaient d’une ignorance crasse sur ce qu’était la société irakienne ). C’est une leçon que l’on devrait méditer. Mais pas besoin pour énoncer cela, de mythifier la situation de départ.

  35. Guenièvre, il ne s’agit pas de mythifier la situation de départ, simplement de
    dire que la dite situation était bien préférable à celle qui lui a succédé. Comme de plus cette guerre reposait sur des mensonges assez évidents, il me paraît qu’elle fut et est injustifiable.

  36. Super votre nouvel avatar Rackam le Nazaréen !

  37. Guenièvre

    On est d’accord alors Impat ! Excusez mes réponses un peu brutales . Sans doute les rencontres que j’ai pu faire me rendent très sensible à certains discours : ce n’est pas justifier les guerres en Irak qui ont créé un chaos inextricable et une violence tous azimuts que de rappeler que la dictature de Saddam Hussein fit des centaines de milliers de morts parmi son propre peuple, que l’image flatteuse d’un Irak laïc a été en grande partie la propagande d’un manipulateur mégalomane particulièrement pervers et cruel. C’est seulement rendre justice à ses victimes.Les Irakiens se sont vus précipités de Charybde en Scylla .

  38. Souris donc

    Impat, on lui a fait le coup de Potemkine ?
    Les pétrodollars montent à la tête de tout ce beau monde. Leurs dictateurs sont confrontés à des appétits qu’il faut calmer d’une façon ou d’une autre. Et des rivalités claniques. On appelait Saddam al-Tikriti = dont le clan est de Tikrit. Le Guide de la Révolution de la Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire et Socialiste, mon regretté cher Lider, porte le nom d’une tribu, Gadhafa. Quand la police suisse arrête Hannibal Kadhafi parce qu’il saccage un palace genevois et maltraite ses employés, le Guide prend aussitôt 2 Suisses en otage, les libère contre forte rançon. Quand les Suisses votent contre les minarets, il appelle au djihad contre la Suisse.
    Ce sont leurs façons.
    Le rêve occidental, le rêve démocratique, la liberté, l’égalité, sont des concepts plaqués sur des sociétés qui n’en éprouvent pas le besoin. Les minorités sont une variable d’ajustement. Quand il faut faire un peu de cirque pour conforter ceci ou cela, on s’en prend aux minorités, tant pis pour elles si elles font tache dans le décor ou si elle sont assises sur un tas d’or noir comme les Kurdes. C’est pas de chance. Puis la roue tourne, inch’Allah.
    http://www.lefigaro.fr/international/2014/06/20/01003-20140620ARTFIG00357-les-kurdes-irakiens-reclament-leur-souverainete-petroliere.php

  39. hathorique

    @ Impat et Guenièvre merci pour cet échange vivifiant 🙂

    Cher Impat si vous me le permettez j’ai des souvenirs assez épouvantés de ce que Saddam Hussein faisait subir à ses opposants dont en 1988, le massacre des Kurdes, abandonnés par Bush Père mais aussi par la communauté internationale, avec des armes chimiques dont l’usage est formellement prohibé par la convention de Genève de 1925. Mais beaucoup de ses exactions contre son propre peuple n’ont été révélées qu’après sa chute.

    Un lien sur les accommodements irakiens entre les djihadistes et les anciens du parti Baas pourtant fondé par un chrétien ce parti à l’origine était laïque, il a permit à Saddam Hussein et Hafez el Asad de conquérir le pouvoir absolu, surtout le pouvoir de massacrer en toute impunité leurs populations ce qui semble une constante dans ces pays du Moyen Orient, ce qui est inquiétant c’est l’importation chez nous de ces pratiques de tourisme terroriste par des jeunes gens embrigadés.
    Je me demande toujours avec effroi pourquoi le souci premier de ces « combattants » est la lapidation des femmes.

    http://orientxxi.info/magazine/a-mossoul-une-alliance-contre,0616

  40. Hathorique, le lien que vous citez ci-dessus m’emplit d’inquietude: on y lit que les américains envisagent « d’aider » l’Irak. Au secours !

  41. Guenièvre, je suis sur que vous êtes objective, mais pour , ne pas laisser croire une inexactitude aux lecteurs je tiens à préciser que lorsque vous mentionnez « des centaines de milliers de morts » dus au dictateur S.H. il s’agit très majoritairement de tués à la guerre. (Aux guerres).
    Un lecteur non averti pourrait croire à des centaines de milliers d’hommes massacres sur ordre, ce qui est une rumeur ayant effectivement couru dans l’opinion.
    Des massacres, il y en a eu. Même si on en ignore le nombre, les divers recoupements donnent un ordre de grandeur très différent.

  42. lisa

    Que poster après tous ces éloges, un de plus ?

  43. Souris donc

    Ne pas gober tout ce que racontent les transfuges, ils tendent à exagérer dans un sens ou un autre ?
    Les Allemands de l’Est, submergés par l’Ostalgie, 25 ans après la chute du Mur, se remémorent avec trémolos qu’à condition de la fermer, ils partaient tous les ans en vacances, allaient toutes les semaines au cinéma, au concert, au théâtre, au cirque. Alors que maintenant, les dernières vacances remontent à 8 ans, et même si on n’avait rien, personne ne crevait de faim et de froid dans la rue.

    Et la Stasi ? Une vigilance de tous les instants, des gages à donner pour acheter sa tranquillité, on savait que tout le monde surveillait tout le monde, que les discours de propagande étaient faux, donc on fuyait la télé, pour se retrouver dehors, où on s’entraidait, on jouait aux cartes. Les salles de sport étaient gratuites et ouvertes 24/24. En Occident, on est localisé en permanence par les iPhones, on croule sous les profusions auxquelles on n’a pas accès parce qu’on n’a pas d’argent.
    Quand j’allais en RDA, j’étais effarée par les contrôles. Nous avions la montre, eux avaient le temps, comme on dit. Ce bon vieux temps, ils le regrettent, paradoxalement.

  44. hathorique

    Impat

    game over 🙂

  45. Cela veut dire quoi, Souris, cette comparaison si c’en est une ?
    Les Allemands de l’Est peuvent fantasmer sur un passe révolu qu’ils enjolivent volontiers. Les Iraqis d’aujourd’hui, eux, n’ont pas le loisir de fantasmer. Ils courent sous les bombes, vivent dans la trouille des attentats ou des vengeances. Ah comme ils sont heureux de se sentir libères !

  46. Souris donc

    Je voulais abonder dans votre sens, Guenièvre relate des témoignages de Kurdes. Un témoignage peut être sujet à caution, dans un sens ou dans un autre.
    Elle-même le dit :
    10:57
    ceux qui ont effectué des séjours dans le Berlin de la fin des années 30 pouvaient trouver que la vie y était très agréable. Les Berlinois leur disaient surement l’admiration qu’ils avaient pour ce Fuhrer qui leur avait rendu prospérité et fierté. La vie était calme sauf pour les opposants et les juifs.

    Donc il faut des recoupements, ce que Guenièvre fait très bien en citant un sociologue et un journaliste.

  47. Guenièvre

    @ Impat,
    « Le livre noir de Saddam Hussein parle de 2 millions de morts . Enlevons la guerre contre l’Irak et les deux guerres du Golfe…. Même si on ne prend que 10 % de ce chiffre on arrive déjà à 200000 …
    Tout dépend de ce que l’on appelle guerre aussi. Saddam Hussein était un dictateur, ceux qui subissaient son pouvoir sans partage se révoltaient contre lui, donc il voulait les mater…voir les faire disparaître.
    Saddam Hussein était effectivement « en guerre » contre les séparatistes Kurdes mais la méthode qu’il utilisa fut radicale. Il y eu bien un ordre qui fut donné « pour en finir avec le problème kurde » : 200 000 soldats irakiens sont affectés à cette campagne qui a recours à des offensives terrestres, des bombardements aériens, des destructions systématiques de zones d’habitation civile ( plus de 2500 villages détruits ) , des déportations massives, la mise en place de camps de concentration, des exécutions sommaires et bien sûr l’utilisation massive d’armes chimiques, ce qui a valu à Ali Hassan Al-Majid le surnom d’Ali le chimique. Les images des femmes et des enfants gazés firent le tour du monde .
    Pendant cette campagne baptisée « La campagne Anfal » le bilan communément admis fait état de 182.000 personnes . Dans son procès on utilisa les mots génocide et de crime contre l’humanité…
    http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nocide_kurde
    La répression contre le soulèvement chiite de 1991fut sanglant, il fit plus de 300.000 victimes, en très grande majorité des civils. Là, certes c’était la guerre, mais en général on ne se venge pas sur une population…
    Des exécutions sommaires ont eu lieu aussi régulièrement dans les prisons dans le cadre de  » campagnes de nettoyages:
    4.000 prisonniers de la prison Abou Ghraib en 1984 ;
    3.000 prisonniers de la prison Mahjar de 1993 à 1998
    On a retrouvé de nombreux charniers …
    Témoignage de l’archéologue allemande Singe Caren Stoyke;
    « 288 fosses communes ont été localisées en Irak le nombre des personnes portées disparues est estimé à un million. Les crimes contre l’humanité perpétrés par Saddam Hussein n’ont jamais été un secret. L’existence des fosses communes, la réalité des massacres de civils ont toujours été connues des gouvernements occidentaux. Saddam Hussein n’a pas eu à dissimuler ses activités ; il était tacitement soutenu et protégé par les Occidentaux, car, en s’opposant à l’Iran, il était utile.
    Les Irakiens connaissent également la réalité de ces charniers. Des convois militaires ont traversé les villes, bondés de prisonniers civils, pour repartir vides. Les habitants résidant à proximité des sites d’exécution ont entendu les cris des hommes, des femmes et des enfants. Ils ont entendu les tirs suivis par le silence. Durant mon travail sur les fosses communes en Irak, j’ai découvert que les chiffres avaient perdu toute signification… »

  48. Guenièvre

     » Le livre noir de Saddam Hussein » :
    http://livre.fnac.com/a1610197/Collectif-Le-livre-noir-de-Saddam-Hussein

    Ce livre n’est pas le fait d’une seule personne mais d’un collectif. On peut bien sûr penser qu’ils vont tous dans le même sens et qu’ils ont  » chargé » le dictateur de manière volontaire. Mais cela me semble peu probable . Comme le dit Souris il y a des recoupements que l’on peu faire et qui laisse à penser que l’on n’est pas loin de la vérité quand on annonce ces chiffres

  49. D’accord, Souris. Ce sur quoi je vouais insister, de mon côté, hormis l’horreur du chaos meurtrier actuel, c’est aussi la fragilité des témoignages, et cela est vrai dans les deux sens.
    Or il ne faut pas oublier que les « massacres » de l’epoque Saddam, que personne ne nie, nous sont connus surtout par les Américains, lesquels avaient évidemment tout intérêt à grossir le trait pour justifier leur guerre injustifiable.
    Par exemple les mille bébés tués par les soldats irakiens au Koweït dans une maternité restent un modèle de propagande.

  50. roturier

    J’abonde (plussoie? Surenchéris? Compliquée, cette langue) sur Impat.
    L’Histoire s’écrit par les vainqueurs et en matière d’Iraq c’est les américains (enfin… presque).
    Que ne feraient-ils pour occulter le prétexte mensonger d’armes de destruction massive de 2003?

  51. roturier

    J’en profite pour rappeler brièvement que nous assistons à l’effondrement des « Etats » issus, ex-nihilo et sans aucune base historique ni ethnique, du démantèlement et dépeçage coloniale de l’Empire Ottoman suite à la première guerre mondiale.

    Quel rapport avec l’Iraq? Mais, Saddam n’avait pas tort en 1990 à envahir le Koweit disant que c’était un morceau de la mère patrie irakienne arraché par les puissances coloniales cherchant à diviser pour régner.

    Il a simplement omit de rappeler que l’Iraq elle-même n’était qu’un morceau de ce que les musulmans appelleront de plus en plus, vous verrez, la « Oumma ». Il n’existe pas d’Etat-Nation arabe (un peu simplifié pas pas faux).

    Et la « Palestine », évidemment, non plus…

  52. Guenièvre

    Cela était particulièrement vrai à l’époque Impat, la propagande servait à justifier la guerre au moment même où on la menait . Mais depuis les recherches ont été faites avec plus d’objectivité, j’ose le penser . Tous ceux qui ont participé au livre noir par exemple ne me semblent pas être tous soupçonnables de partialité. Le témoignage de l’archéologue allemande qui a travaillé sur les charniers est éloquent il me semble.
    Je sais que les américains sont capables de bien des vilenies. Mais en général, ces vilenies finissent toujours par se connaître, dénoncées par… quelques américains . L’avantage de la démocratie non ?

  53. rackam

    Eh bien voilà.
    48 heures à peine après on passe à autre chose.
    D’autres morts, d’autres souffrances, d’autres ascensions de cols, des pâtés de sable, des familles qui débarquent.
    Je n’en fais reproche à personne, m’incluant dans cette retombée.
    L’espoir des crapules est qu’un drame nouveau viendra recouvrir celui dont ils sont auteurs.
    Et le badaud changera de vitrine, d’émotion, de souci, de réjouissance.
    Le village mondial est un village d’oublieux, de papillonnants et de capricieux.
    Et nous croyons mieux comprendre le monde, alors que nous en voyons des fragments de plus en plus morcelés, inajustables les uns dans les autres, abscons.
    « Comme le temps passe » écrivait l’autre.
    Et, nous, paisibles bovins, nous le regardons passer en attendant le jour où il nous bottera le train.

  54. L’on ne passe pas à autre chose, Rackam. On rappelle que pendant
    des siècles, y compris pendant l’ere Saddam, les enfants de Mossoul pouvaient entrer dans leur cathédrale et suivre la messe quand ils voulaient. Notre époque n’ est donc pas la simple continuité des précédentes, elle est tombée plus bas. Je ne sais vers quoi, je ne sais dans quel gouffre…

  55. Guenièvre

    L’effondrement des Etats », très juste Roturier,
    « Le vieux monde se meurt, un autre monde est en marche ; et, dans l’intervalle, surgissent des monstres ».
    Antonio Gramsci

    http://lecourrierdumaghrebetdelorient.info/iraq/irak-lirak-va-t-elle-disparaitre-de-la-carte-du-moyen-orient/

     » la partition du pays ne serait pas à exclure, si le refus de solutions de compromis persistait de la part d’un gouvernement intransigeant.

    Le départ d’al-Maliki et le fédéralisme semblent désormais faire partie de ces solutions devenues incontournables. Le centralisme et l’autoritarisme sont des politiques qui appartiennent aujourd’hui au passé, et pas seulement en Irak, les États de la région ayant besoin de structures plus souples pour gérer leurs différends internes. Le refus de cette nouvelle réalité régionale en Irak, comme en Syrie, se solde en milliers de morts. »

  56. Guenièvre

    Votre texte est superbe rackam, qu’ajouter de plus sinon essayer de voir comment et pourquoi, à notre époque, surgit-il de pareilles monstruosités ?

  57. roturier

    Mais non, les lamentards (ça vient de sortir; quand on manque de vocabulaire on se l’invente).
    Notre époque n’est pas pire que les précédentes. Je vous ferai grâce des arguments histoire (entre autres) de laisser Godwin se reposer un peu. A toutes les sauces, le pauvre.

    La différence étant que nous avons des tablettes greffées aux doigts; en prise directe avec des scribouillards ayant pour métier de manipuler notre affectif, notre émotionnel, notre inconscient, foule sentimentale que nous sommes, pour remplir qq minutes d’antenne entre deux George (what else) Clooney et ses clones.

    Alors on n’ignore rien des enfants de Mossoul.
    Mais pour vendre de la lessive rien ne vaut les enfants palestiniens.

  58. Roturier vous n’avez pas tort sur la tendance générale aux lamentations due à l’information en temps réel.
    Mais dans le cas dramatique soulève par Rackam vous avez tort. Présence ou non des PC et des tablettes, que nous l’apprenions en temps réel ou en diffère, à Mossoul existait une entente entre deux communautés depuis quinze siècles et cette entente, ou au moins coexistence, vient d’etre détruite. Ce n’est pas un épiphénomène…
    .

  59. Mais si Impat, c’est un épiphénomène, la preuve, personne n’en parle, ce doit être assez anodin finalement.

  60. Guenièvre, votre 23/7 à 0h06 est assez significatif.
    … « Même si on ne prend que 10 % de ce chiffre »…
    Pourquoi 10 % ? Pourquoi pas 20 % ? Ou 5 % ? Ou 0,1 % ? C’est assez dire qu’on n’en sait rien…

  61. Skardanelli, mais nous, nous en parlons. Merci Rackam.

  62. roturier

    Mais Impat, nous SOMMES un épiphénomène.

  63. Guenièvre

    Je pense que ceux qui ont écrit le livre noir sont assez objectifs parce que ce sont des gens de tous horizons : archéologues et médecins qui ont examiné les charniers, historiens de tous les pays , journalistes spécialistes du M.O comme Antoine Sfeir. C’est un travail extrêmement sérieux . Pour tout vous dire je pense que leur chiffre est tout à fait crédible. Je voulais seulement vous faire une concession en admettant qu’il pouvait y avoir une marge d’erreur que je crois, inutile de vous le dire, beaucoup plus réduite ….et ben voilà !! 🙂 vous en profitez. !!

  64. Guenièvre, avouez que c’etait trop tentant !
    Plus sérieusement j’aurais d’autres points à ajouter, mais…plus tard.

  65. Guenièvre

    Impat, je pense que nous sommes – mon explication permettra de revenir au texte de Rackam , d’accord sur un point :
    – L’intervention des Etats-Unis a produit un chaos qui a rompu un fragile équilibre et a engendré une situation qui est bien pire pour l’ensemble des Irakiens aujourd’hui .
    Après mon opinion est la suivante et c’est là que portent nos désaccords ( peut-être ?)
    – Saddam Hussein a sans aucun doute modernisé l’Irak mais c’ était un dictateur sanglant qui n’avait rien a envier à Staline et qui s’est rendu coupable de crimes contre l’humanité.
    – Sous son règne le fragile équilibre était obtenu par l’oppression et la répression sanglante des chiites pourtant majoritaires dans le pays mais écartés du pouvoir .
    Mon avis est qu’un équilibre obtenu par l’oppression n’est pas durable , qu’un jour où l’autre on aurait eu une explosion comme on en a aujourd’hui en Syrie. Pas seulement à cause de la division religieuse entre sunnites et chiites mais à cause de l’utilisation géopolitique de ces deux branches de l’Islam. En cas d’explosion les minorités religieuses comme les chrétiens trinquent d’autant plus quand c’est la branche la plus rétrograde ( les fondamentalistes sunnites ) qui l’emporte .

    On a assiste exactement aux mêmes exactions en Syrie et en Irak ( sur lesquelles on fait d’ailleurs l’impasse dans nos médias :
    http://www.atlantico.fr/decryptage/irak-syrie-chemin-croix-chretiens-orient-serait-passe-silence-pour-ne-pas-offenser-musulmans-benoit-rayski-1674620.html

  66. Lisa

    Communique de lAide à l;Eglise en Detresse :

    « Nous sommes tous des chrétiens d’Irak »

    « Comment peut-on accepter l’expulsion de civils innocents de leurs maisons sous la menace de mort, leur dépouillement, l’incendie de leurs églises dont certaines remontent à l’époque pré-islamique? » s’alarment les archevêques de Mossoul dans un communiqué parvenu hier à l’AED. Nous aussi, avec les chrétiens d’Irak et les autres minorités menacées, nous nous alarmons et réagissons, choqués par une telle violence considérée comme « crime contre l’humanité » par l’Onu ce 20 juillet.Aux côtés des archevêques de Mossoul, nous réaffirmons la « fierté de notre christianisme » et demandons aux autorités internationales de prendre leurs responsabilités pour assurer dans un premier temps la sécurité et le soin d’urgence aux réfugiés.L’AED a débloqué depuis le 9 juin une aide supplémentaire d’urgence de 100.000 euros pour que l’Eglise puisse accueillir les familles en fuite, toujours plus nombreuses, chrétiennes comme musulmanes. Mais alors qu’hier, l’urgence était de trouver un logement et de la nourriture, aujourd’hui, l’urgence est de survivre. L’Irak est à l’agonie.Pour manifester notre attachement à nos frères chrétiens irakiens que l’AED soutient depuis longtemps, nous proposons :

    d’acheter un T-shirt avec la lettre ن (noun) – initiale de « Nazara » (chrétiens) – en communion avec les chrétiens dont les maisons, marquées de cette lettre, sont confisquées à Mossoul. Le produit de la vente de ces T-shirts sera entièrement destiné aux chrétiens d’Irak.

    de faire un don pour répondre à la situation d’urgence dans laquelle se trouvent ces chrétiens chassés de chez eux.

    de prier pour nos frères d’Orient, tout spécialement le dimanche 27 juillet: soit en participant à la messe pour la paix qui sera célébrée à l’initiative de Mgr Vingt-Trois à Notre-Dame-de-Paris à 18h30, soit en priant la Prière universelle proposée par la Conférence des évêques de France pour tous les diocèses. Un rassemblement silencieux sera organisé à la suite de la messe sur le parvis de la cathédrale.

  67. Lisa

    Une journée de jeune et de prière est proposée demain pour les chrétiens d’Irak, c’est initié par Mgr Barbarin.

  68. Guenièvre

    Bonsoir Lisa ! Nous aurons une pensée pour eux à défaut de prière ! 🙂

  69. roturier

    La Dame: vous dites « L’intervention des Etats-Unis (en Irak) a produit un chaos qui a rompu un fragile équilibre et a engendré une situation qui est bien pire pour l’ensemble des Irakiens aujourd’hui ».
    Souffrez que je remplace « Etats Unis » par « France » et « Irak, Irakiens » par « Libye, Libyens ».

  70. roturier

    Lisa 20:22 dit « T-shirt avec la lettre ن (noun) – initiale de « Nazara » (chrétiens) ».
    Bon sang mais c’est bien sûr.
    Le nouveau avatar de Rackam.

  71. roturier

    NouveL avatar…. trop compliqué comme langue.

  72. plantigrade69

    Texte très profond Rackam et qui provoque en moi plus que de la compassion: un sentiment de révolte.
    Mais qu’est-ce qui a fait que notre occident, fils des lumière, est entré dans une telle torpeur, n’en sortant que pour défendre les ennemis des lumières?

  73. Lisa

    Cher Plantigrade, il y a une manif à Lyon ce WE, je ne sais pas par qui c’est organisé en revanche.

  74. Lisa

    Pas au bon endroit pour le plantigrade.

    Roturier, si vous etes parisien il y en a une, même 2.

  75. rackam

    La mauvaise conscience, l’Ours, la mauvaise conscience.
    Dévoyée, axée sur le faible quand il est « autre », supposée faire pardonner opulence, paresse, égoïsme.
    Et tout cela vient probablement en ligne directe des Lumières elles-mêmes… Mais ce serait un autre papier…

  76. … « des Lumières elles-mêmes… Mais ce serait un autre papier »…
    Alors éclairez-nous, Rackam !

  77. Guenièvre

    Mais cela ne me fait pas trop souffrir roturier 🙂 !

  78. plantigrade69

    La mauvaise conscience… ou la paresse.

  79. Hello l’Ours, la paresse oui, la paresse et la lâcheté, les Occidentaux pensent qu’ils achètent leur tranquilité en laissant les barbares faire leurs saloperies, c’est vieux comme le monde.

  80. roturier

    Il se trouve que plutôt Lyon pour moi.
    Mais manif pour quoi et par qui?
    Pas bien costaud, l’organisation, si on ignore tout…

  81. roturier

    Et si on acceptait une bonne fois pour toutes que les « Lumières » n’avaient de lumineux que le nom?

  82. plantigrade69

    hello Ska et bonjour à tous.
    Non! roturier, je ne crois pas. Une des spécificités de notre époque est de vider les mots de leur sens pour ne faire que les connoter. « Libéral » par exemple (y-a-t-il plus joli mot dans son sens général), est devenu un vilain mot. Les gens entendent le son du mot, et ça leur suffit pour dé-penser sans compter. Dîtes le mot « catho », et la connotation sera péjorative. On en arrive ainsi à un renversement des valeurs qui fait qu’après être passé par la case: « plus rien n’a de sens », le sentiment contraire est donné aux choses. C’est toute l’œuvre de la propagande. La propagande fait en sorte que le sens disparaisse au profit du son pour que ce son fasse apparaître aussitôt un sentiment. Et comme le sentiment est instantanément plus fort que la raison, le tour est joué.
    Défendre l’obscurantisme au nom des lumières en est la plus spectaculaire réussite.

  83. Souris donc

    « Dé-penser sans compter » : j’achète, vous pensez bien, Nounours !
    Le raccourci Lumières –>Révolution–>Terreur a occulté les Lumières, si on peut dire.
    Ainsi que Lumières–>égalitarisme–>communisme–>totalitarisme–>Terreur—>Livre Noir du Communisme–>Equivalence communisme et nazisme.
    Personnellement, j’ai trouvé cette dernière polémique assez saine, elle a enfin démythifié le communisme. En France, y en avait besoin tant cette idéologie faisait partie des « intouchables ». Je crois d’ailleurs que l’insulte « facho » en est issue, même si la vipère lubrique a disparu du répertoire de l’insulte.

  84. Guenièvre

    Dé-penser sans compter ! je trouve cela excellent aussi !
    Et bien vu tout ce que vous dites souris…

  85. « Dé-penser sans compter », j’achète également: ça va faire monter le prix, bravo Plantigrade !

  86. roturier

    Ourson 26 juillet 2014 à 08:01 et suivants: Exact. Et bien dit.
    Dans la ligne droite du camusien « mal nommer les choses augmente le malheur du monde ».
    La bataille de France qui fait rage de Bamako à Roubaix (avec un crochet par Gaza) est largement linguistique.

    Dans une très vieille langue on dit החיים והמוות ביד הלשון (La vie et la mort appartiennent au langage).

  87. Le Figaro fait état ce jour, quand même, de « Plusieurs mobilisations pour les chrétiens d’Irak en France » :

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/07/25/01016-20140725ARTFIG00288-plusieurs-mobilisations-pour-les-chretiens-d-irak-en-france.php

  88. plantigrade69

    Je vous rejoints tout à fait.

  89. plantigrade69

    Bon j’ai rien compris… je mets le lien:
    http://www.fdesouche.com/489875-grande-manifestation-de-soutien-aux-chretiens-persecutes-en-irak-ce-samedi-a-lyon
    J’y suis allé et, à part les saltimbanques plutôt sympas habituels de la place des terreaux, j’étais tout seul!
    Walou. Personne!
    J’espère qu’il y a eu une info que j’ai loupé, parce que si la seule personne qui va manifester pour les chrétiens est juive, c’est qu’il y a un gros problème chez la fille aînée de l’Eglise.

  90. Bonjour Plantigrade, Le Figaro mentionnait « Place St-Jean ». C’est la même chose que « Place des Terreaux » ?

  91. plantigrade69

    AH! non ami Impat! ce n’est pas au même endroit.
    Hélas! je ne vois pas comment j’aurais pu deviner.
    J’espère qu’il y a du monde!

  92. rackam

    Convertissez-vous et hop!

  93. rackam

    Voilà pour rassurer l’Ours.
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/07/manifestation-à-lyon-en-soutien-aux-chrétiens-dirak.html
    À Paris, cette peste d’Hidalgo a délégué Klugman, l’avocat des Femen pour la représenter. Pierre Bergé n’était pas libre sans doute.

  94. plantigrade69

    Merci pour le lien Rackam.
    En tous cas, après 20 mn à zapper sur tous les JT, toujours pas un mot sur ces rassemblements.

  95. plantigrade69

    :o)

  96. rackam

    Pourtant, le cardinal Barbarin a essayé de briser deux cabines téléphoniques et aspergé les CRS d’eau bénite. Ça a fait pschittt!

  97. Ont-ils au moins vu rouge, ou pourpre, les CRS ?

  98. rackam

    Non, ils ont sorti les lacrymo. Mais pas Christi.

  99. Heureusement. Il y aurait eu éruption.

  100. roturier

    Ma pierre dans la mare (j’adore ça).

    Ce qui arrive aux chrétiens d’Orient me rappelle le célèbre poème de Martin Niemoeller « Quand ils sont venu chercher les tsiganes…les juifs….etc… je n’ai rien dit car je n’étais pas…etc…et quand ils sont venus me chercher… il n’y avait plus personne pour dire ».

    Ai-je si tort que ça…

  101. Souris donc

    Monseigneur Barbarin, à quoi pensez-vous ? Il faut saccager, casser, piller, brandir des drapeaux étrangers et se torcher dans le nôtre !
    Vos protestations polies, bien élevées, respectueuses ont été éclipsées par celle de NPA, EELV, CGT. Qui se sont tiré une belle balle dans leur pied nickelé. Voir les commentaires sur les sites d’expression populaire comme Yahoo ou Orange. Si la bande des losers, Besancenot, Poutou, Joly, Duflot, Mamère, espéraient se refaire une santé médiatique, c’est plutôt le ratage le plus complet. Pour eux et pour leur « cause » pro-palestinienne. Les gens ne sont pas dupes.
    En attendant, on n’a pas « entendu » ceux qui se sont mobilisés pour les chrétiens d’Irak.

  102. Souris donc

    En activisme, intifada et guerilla urbaine, il reste aux Cathos quelques progrès à faire. Suffit pas de piétiner la pelouse du Champ de Mars.
    Il faut :
    Des projectiles sur les forces de l’ordre, saccager des abribus, vandaliser un monument, briser les vitrines d’un hôtel, porter des armes prohibées, venir avec des fumigènes aux couleurs des pays étrangers dont on brandit les drapeaux et brûler celui du pays que l’on veut éradiquer de la planète.
    Se torcher dans celui du pays d’accueil, en abusant ostensiblement de son hospitalité et de sa bonté.
    (Source : Reuters, sauf dernière phrase, d’origine indéterminée, sans doute islamophobe, raciste et fascisante)

  103. Après tout ça, ce serait bien d’aller à confesse, mais devant les caméras.

  104. plantigrade69

    Il paraît qu’il y a eu des manifs pour les chrétiens d’Irak?
    Bon de mon côté nous étions un, mais grâce aux liens de Rackam, nous avons pu voir quelques foules ici ou là. Mais dans les médias… toujours rien.
    Si tout de même, une interview de Claude Goasguen (par un abruti) m’a rasséréné, même si je pense que le nombre de musulmans en France et en Europe jour beaucoup, beaucoup plus qu’une certaine « gêne » de la guerre d’Algérie (qui d’ailleurs pour moi, n’a pas lieu d’être).
    http://www.itele.fr/chroniques/invite-claude-askolovitch/claude-goasguen-lislamophobie-est-une-realite-89335

  105. Pourquoi donc existerait-il une « gêne » due à la guerre d’Algérie, et en particulier à ce sujet ???

  106. QuadPater

    La vidéo de Goasgen est un résumé parfait de l’ambiance française 2014. G. parle des chrétiens d’orient, sujet très préoccupant pour n’importe quel Français un peu au courant de son histoire, et l’autre puant le contraint à s’exprimer et conclure sur l’islamophobie, sujet parfaitement bidon mais qui intéresse les quelques millions d’Arabes francophobes qui squattent notre pays en attendant d’en prendre le contrôle politique.

  107. … « sujet très préoccupant pour n’importe quel Français un peu au courant de son histoire, »…
    …sauf si ce Français est journaliste.

  108. Souris donc

    Et Sa Sainteté Gaucho de la Pampa (copyright Nouratin), on ne l’entend pas trop sur l’enfant de Mossoul.

  109. Les médias ne parlent guère des chrétiens d’Irak. Ils ne parlent pas beaucoup non plus des millions de femmes qui vont se faire exciser. Sauf les plus de 46 ans !
    – Ben voyons, faut pas stigmatiser ! C’est islamophobe de critiquer ces fanatiques criminels !
    Par contre, les pauvres victimes palestiniennes de la guerre que leur font ces « méchants » Israéliens, on nous les montre en boucle jusqu’à la nausée. Dans le même temps on massacre en Syrie, on crucifie, on viole, on lapide, on égorge et on décapite dans les régions conquises par les djihadistes. Mais là on ne nous montre rien. Tout comme on ne nous montre pas les Palestiniens qui se font soigner dans les hôpitaux israéliens.

  110. QuadPater

    Impat, Patrick, dans les crânes extrême gauchistes depuis quelques années l’islamisme a définitivement remplacé le communisme. Aujourd’hui le phénomène s’étend à la gauche, donc à ses militants, dont une majorité de syndicalistes, juges, enseignants, cheminots… et de journalistes.

    Pour tous ces gens qui œuvrent pour l’avènement d’un monde soumis à l’islam, juifs et chrétiens représentent le Mal à éradiquer. D’où la critique des caricatures, le couvercle de plomb du politiquement correct, la bienveillance envers les casseurs, le soutien ouvert au Hamas, l’indifférence au sort de l’enfant de Mossoul…

    C’est simple, c’est logique. Cependant j’en suis encore à me demander ce qui attire tant de compatriotes dans une Europe dominée par la charia. Pour moi ce serait la fin du monde. Flamby, Taubiwa, Askolo, Gaucho-Vaticano et tant d’autres en rêvent. Je ne comprends pas.

  111. Souris donc

    Je ne suis même pas sûre, Quad, que « tous ces gens œuvrent pour l’avènement d’un monde soumis à l’islam ». Je crains qu’il ne s’agisse que de la conjonction, comme disent les astrologues, d’une simple mode de bobo frivole séduit par le charme de l’exotisme, comme les hippies en leur temps séduits par les ashrams, d’une prospective Terra Nova qui voit dans l’immigré le substitut au peuple votant FN, et de la présence en France d’une immigration qui possède toutes les qualités qui nous avons abdiquées sous les coups du politiquement correct : dynamisme, vitalité, exigences, énergie, détermination. Au service d’une religion mortifère engendrant chez nous un djihad, d’opérette pour l’instant.

  112. Souris donc

    Dans la conjonction maléfique, l’émasculation.
    Le gender lié à la psychanalyse de magazine qui enjoint d’assumer sa part de féminité. Résultat, l’inévitable Conchita Wurst sur les podiums de Jean-Paul Gaultier. Mais passons, le travesti a toujours fait partie du spectacle. Sauf que nous donnons au monde musulman une image de fiottes peureuses.
    Et, corrélativement à l’émasculation, la mégèrisation des femmes. Dans les médias, elles ne parlent plus, elles martèlent, scandent et mettent des accents toniques au français qui n’en possède pas. Ce qui donne les apparences de la conviction à ce qui n’est que panoplie des lubies du moment. Dont l’engouement pour l’Islam.

  113. plantigrade69

    Tiens? Il n’y avait le NPA et la CGT?

  114. plantigrade69

    Bravo!

  115. QuadPater

    Souris :

    nous donnons au monde musulman une image de fiottes peureuses

    On ne peut que mépriser un État amnésique, repentant et honteux. Je me demande bien ce que les Israéliens pensent des Français quand ils nous voient sucer les babouches de leurs ennemis mortels.
    C’est à un curieux échange d’images de fiottes que nous nous livrons avec les muzz. Les enragés nous voient comme des larves gémissantes tandis que les autres se comportent comme des pleureuses en se lamentant de notre méchanceté.

    Les chrétiens d’Orient n’ont hélas pas le pot des juifs qui sont protégés par un État fort.

  116. rackam

    Le désir de pureté sévit chez tout un chacun: raisonné, il conduit à travailler sur soi-même, débridé, à brimer les autres.

  117. Hollande va encore dilapider des millions qui permettront au hamas d’acheter des armes. Avec l’argent de nos impôts of course !
    Et le cycle recommence.

  118. rackam

    Je mets en lien le texte de Christian Combaz, en réponse à ce gougnafier de Cazeneuve, à propos de Mossoul ne me tenez pas rigueur pour le site où je l’ai découvert, ce n’est pas ma tasse de raki, mais… c’était là!
    http://www.delitdimages.org/lettre-ouverte-christian-combaz-bernard-cazeneuve

  119. desavy

    « C’est simple, c’est logique. Cependant j’en suis encore à me demander ce qui attire tant de compatriotes dans une Europe dominée par la charia. Pour moi ce serait la fin du monde. Flamby, Taubiwa, Askolo, Gaucho-Vaticano et tant d’autres en rêvent. Je ne comprends pas. »

    C’est très simple à comprendre, il suffit de raisonner en termes de domination. Pour beaucoup, les musulmans font partie des dominés.

    En revanche, je ne vois pas ce que le Pape vient faire là-dedans. Ah oui, il serait de gauche…

  120. QuadPater

    Merci rackam.
    J’ai lu vos liens, j’ai pris connaissance de l’avis du FN, lu des articles sur Atlantico… Il est dit çà et là que l’idéal serait que les chrétiens d’Irak restassent en Irak. Cela revient à dire que le mieux serait qu’ils ne soient pas chassés. Je suis d’accord !
    Mais voilà, ils sont soit expulsés soit massacrés, les assassins ne leur laissent pas d’autre choix.
    Entre valise et cercueil il est recommandé de prendre l’option valise.
    Je viens de tomber sur ceci : http://www.valeursactuelles.com/monde/%E2%80%9C-chr%C3%A9tiens-d%E2%80%99irak-ont-encore-avenir%E2%80%9D
    Le monsieur dit :

    D’abord, il faut une intervention américaine, si nécessaire par voie aérienne ; ensuite, il faut faire pression pour changer le gouvernement de Bagdad ; enfin, il faut dialoguer avec les Kurdes pour organiser leur autodétermination

    Il est peut-être de bon conseil, mais il n’est visiblement pas dans l’urgence.
    Si on veut sauver des vies, que proposer à part l’accueil en Europe (qui peut être provisoire) ?

  121. roturier

    Ne nous leurrons pas; les chrétiens d’Irak vont (ça commence déjà) subir le sort des juifs du même pays (et des autres pays arabo-musulmans). Ils ne peuvent pas y rester, c’est tout.
    Aucune intervention de quiconque ne pourrait les garder sur place.
    Sauf que les juifs réfugiés d’Irak (et de ces autres pays) avaient où aller (pas qu’en Israel d’ailleurs).

  122. QuadPater

    roturier, je ne suis pas chrétien mais je me sens proche de ces gens, parce que je déborde de haine vis à vis de ceux qui les persécutent.
    Mais l’armée française – et a fortiori l’américaine – ne m’obéit pas.
    Alors tout ce que je peux proposer est d’héberger (temporairement !) 3 ou 4 personnes. Point. C’est peu ?? certes, mais c’est à ma mesure.
    Il y a quelques années j’ai remporté de cette façon 2 victoires contre la faim et la malnutrition.
    2 enfants sauvés de la mort.
    Pourquoi ne pas sauver aujourd’hui celui de Mossoul ?

  123. roturier

    Mon 19:32 commençait par « ne nous leurrons pas ». C’est un appel mais naturellement libre à vous de vous bercer d’illusions. L’illusion est un droit citoyen en passe de devenir devoir.

    L’armée française et américaine ne vous obéissent pas? Heureusement…

  124. QuadPater

    À quelles illusions faites vous allusion ?

  125. Souris donc

    Lettre de Cambadélis à l’ONU.
    Rackam 30 juillet 2014 à 17:16.
    Surprenant, en effet. Quand il évoque « la barbarie d’un autre âge », je suppose que ses mots sont pesés au trébuchet. Je me demande s’il n’y a pas en filigrane, la sempiternelle culture de l’excuse, en gros, l’Inquisition n’était pas mieux.
    Et aussi laisser le temps au temps.Outre qu’elle n’est pas plus flatteuse que « l’homme africain qui ne serait pas assez entré dans l’Histoire », la barbarie d’un autre âge fait abstraction des technologies aux mains de ces arriérés qui décapitent, iPhone à l’oreille, puis mettent leurs exploits sur YouTube.

  126. Irak: comment les tonnes d’aide humanitaire française sont acheminées vers les déplacés

    Edouard de Mareschal
    Date | 11/08/2014 | Mise à jour 19:22

    Médicaments, tentes, réservoirs ou pompes à eau, arrivés dimanche à Erbil, vont être distribués aux déplacés par des organisations locales chapeautées par l’église chaldéenne.

    Arrivées dimanche à Erbil, les 18 tonnes d’aide humanitaire française vont être remises entre les mains d’associations locales de Lire la suite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :