Viennoiseries

vien5

Les sinistres événements du Levant et les tentatives plus ou moins crédibles d’y répondre remettent en mémoire des épisodes anciens. L’emprise de «  l’État Islamique » sur de vastes territoires de Syrie et d’Irak et la terreur sanguinaire qui la caractérise est à la fois une nouveauté et la résurgence de vieilles rivalités, tant confessionnelles que géopolitiques.

Une nouveauté car, une telle ampleur dans l’occupation du terrain et l’application sans nuance de la charia est sans précédent. En comparaison, l’Iran des ayatollahs semble une maison de retraite pour agnostiques bonasses.

Une résurgence de l’antagonisme sunnites-chiites, dont les origines remontent à la nuit des temps. Dont ils n’auraient jamais du sortir… De même que le rôle charnière des kurdes, peuple référencé dans l’histoire comme détrousseur de pèlerins, bandits de grand-chemin, comme des tchétchènes d’Asie Mineure.

Les mêmes causes produisant bien souvent les mêmes effets, ce conflit, dans lequel l’occident s’invite par otages interposés, menace bien plus que les terres où il s’épanouit. L’assassinat, odieusement mis en scène, de James Foley, Steven Sotlof et David Haines, servant de déclencheur à une réaction des puissances militaires de l’ouest. Non seulement parce que l’horreur interdit de rester coi, mais parce qu’il est temps de réparer ses erreurs et de ne pas laisser les champs de pétrole en jachère, exploités par des fous furieux, ou sous-entretenus.

Le soutien accordé aux milices anti-Assad en Syrie, et la livraison d’armes qui en fut la matérialisation, est revenu à équiper ces islamistes incontrôlables. Et à les rendre crédibles auprès de maints paumés, ratés, frustrés, qui courent s’y enrôler pour noyer dans la violence le vide de leurs vies. Les vidéos diffusées ici par leurs rabatteurs sont édifiantes, comme des hyènes annonçant la charogne.

Un semblable scenario se déroule en Libye, copie conforme du Puntland, zone hors contrôle étendant ses méfaits sur les ruines d’une Somalie déjà mal lotie par la nature.

Légitimement inquiets à l’idée de mettre des troupes au sol, les occidentaux mitonnent des frappes aériennes qui seront ce qu’elles seront mais ne peuvent prétendre à résoudre quoi que ce soit. La France, mal équipée pour agir, se plaçant sous le parapluie américain, aux côtés d’une coalition très blanche, malgré le soutien de quelques monarchies du Golfe, qui ont les mains sales et des œufs dans plusieurs paniers. Le Qatar ne finançant pas de clubs de foot en Syrie mais d’autres activités…

Bref, tout cela est parti pour durer un bout de temps et les populations yazédies ou chaldéennes réfugiées dans les montagnes du nord de l’Irak feraient bien de s’y habituer.

De même que les pays de ladite coalition, desquels des centaines de « combattants » des cités sont partis faire le Jihad, c’est-à-dire laisser libre cours à leurs plus bas instincts avec la promesse d’une esclave chrétienne enlevée aux siens pour  « réconforter » les bourreaux. Boko Haram a fait des émules.

La crainte de désespérer Barbès ligote les gouvernants actuels, qui courent, sans courage, le risque de se signaler aux jihadistes, de retour de Barbarie, comme des ennemis, puisqu’ayant bombardé leurs « frères ».

Devant cet enchaînement de violence et de contre-violence, l’unanimité européenne est essentielle, la coopération des services de renseignement une obligation, la passoire de Schengen une épée de Damoclès…

Raison de plus pour se souvenir de deux dates essentielles qui, en leur temps ont sauvé l’Europe de la menace islamiste (on disait « ottomane » à l‘époque).

7 octobre 1571, au large de Patras, le désastre naval de Lépante refoula pour un temps les turcs. La flotte, essentiellement vénitienne, commandée par Don Juan d’Autriche, subissant peu de pertes, anéantissant l’escadre ottomane, libérant des chrétiens en esclavage.

12 septembre 1683, l’esprit de conquête qui ne quitte jamais l’Islam, pousse les turcs jusqu’à Vienne, non sans avoir pris tous les territoires entre cette dernière et Constantinople. La cruauté manifestée lors de la prise de Belgrade ayant horrifié le monde. Seulement, les puissances célestes ont décidé que cela suffisait. Il pleut tellement que l’armée turque tousse, crache, renifle. Les armées occidentales, commandées par Charles V de Lorraine et le Roi Jean Sobieski de Pologne, viennent à bout de troupes bien plus nombreuses, mais affaiblies, qui plient bagage en laissant sur place et en route le plus gros de leurs effectifs. Ils n’y reviendront plus. Sauf si… mais ne faisons pas d’uchronie.

C’est à l’occasion de ce siège de Vienne que fut, dit-on, inventé le croissant, cette pâtisserie qui reprenait l’emblème des envahisseurs.

Parvenu à Paris en 1840, grâce à un pâtissier autrichien venu s’y installer pacifiquement, il constitue, de nos jours, un marqueur de notre identité nationale.

Mangeons des croissants (il en existe au jambon…) et souvenons-nous.

30 Commentaires

  1. QuadPater

    Bonjour !
    J’entendais récemment un type à la radio rappeler les consignes officielles : « ces événements dramatiques n’ont rien à voir avec l’islam ».
    Il a bien fait car on pourrait confondre en entendant parler de charia, de coran et de djihad.
    Finalement les musulmans c’est comme les chasseurs des Inconnus, il y a les bons (qui n’égorgent et ne lapident que celles et ceux qui le méritent) et les mauvais.

  2. … « La crainte de désespérer Barbès ligote les gouvernants actuels « …
    C’est une spécialité de nos gouvernants. Les usines de Billancourt ont disparu, qu’adviendra-t-il de Barbès ?

  3. Souris donc

    On est foutus. Les barbares ne sont pas étouffés par les scrupules et une morale émolliente, ligotés par le droitdelhommisme et les lois répressives de la liberté d’opinion, infantilisés par le politiquement correct et les associations de défense des « minorités opprimées », culpabilisés par les imbéciles à plume comme l’inénarrable Edwy Plenel qui vient de publier un plaidoyer « Pour les Musulmans ».
    Les barbares vaincront parce qu’ils ont pour eux le dynamisme démographique, la volonté déterminée d’installer leur domination, l’argent des monarchies pétrolières et leur mentalité de chameliers enrichis.
    Et ce n’est pas faute de nous avoir prévenus. Le 11 septembre 2001, déclaration de guerre spectaculaire et sans ambiguïté. C’était il y a 13 ans, et nos élites n’ont toujours rien compris au film.

  4. … « On est foutus »…
    Non Souris, l’idée de défaite n’est pas bonne conseillère. Certains pays savent se défendre.

  5. Ce qui se passe aujourd’hui en Irak m’évoque une ‟vieille histoire”, un peu oubliée. Le Commandant Ahmed Shah Massoud ne cesse d’alerter l’Occident sur le danger que représentent les Taliban. Il est peu écouté, et je fais usage de la litote. Il est assassiné le 9 septembre 2001 ; le World Trade Center est détruit le surlendemain. Ces deux attentats sont liés ; l’un ne s’explique pas sans l’autre. Aujourd’hui, les Kurdes tiennent en Irak le rôle qu’avaient tenu en Afghanistan le Commandant Ahmed Shah Massoud et ses hommes de la vallée du Pandjchir. Les Kurdes sont l’un des pivots des immenses bouleversements en cours dans le Proche-Orient et le Moyen-Orient. Les Occidentaux l’ont compris même s’ils sont freinés dans leur élan par des pays qui soutiennent les pires tendances de l’Islam, des pays qui sont leurs bailleurs de fonds et leurs principaux fournisseurs en pétrole, des pays qui leur proposent le confort de l’esclave.

    Un approvisionnement massif en armes aux Peshmerga, avec une suprématie aérienne totale de leurs alliés (nous), devrait saigner à mort ceux que les Peshmerga ne désignent jamais autrement que the ISIS rats. Il y a de nombreuses femmes dans les rangs des Peshmerga, et ce n’est pas un détail… :

  6. Lisa

    Suite à Lépente, instauration de la fête de ND du Rosaire si je ne m’abuse, ND du Rosaire, priez pour nous !

  7. QuadPater

    Pour qu’il y ait une défaite il faut qu’une bataille soit livrée.
    Pour qu’une bataille soit livrée il faut que 2 camps se désignent comme ennemis.
    Or si les fous furieux expriment très clairement leurs objectifs et intentions en ce qui nous concerne, l’Europe hésite.
    Nous sommes face à une menace très précise que nous font des gens on ne peut plus déterminés, et la préoccupation majeure de l’union politico médiatique c’est de ne pas faire d’amalgame. Étonnant.

  8. Souris donc

    Les Peshmerguettes sont sûrement vaillantes, Olivier, mais elles n’ont rien. Quelques fusils d’assaut AKM, joli sur l’image, mais face aux djihadistes ? Qui ont fait main basse sur la totalité de l’arsenal laissé en Irak par les Américains, hélicoptères, chars, véhicules blindés, armes, munitions, missiles.
    Pendant ce temps, l’Occident atermoie sur le type d’aide à envoyer, humanitaire, formation ( !) et quelques frappes aériennes. Par peur de l’enlisement, aucune troupe au sol.

  9. rackam

    Nous allons devenir les alliés « fâchés mais quand même » de Bachar (que nous avons essayé de remplacer par des barbus il y a peu), de l’Iran (qui l’eût cru?) et des kurdes (qui ne nous ont jamais vraiment préoccupés).
    Comme on dit à un futur prêtre: « ne te fâche avec aucun confrère, il pourrait devenir ton curé ou toi, le sien… »

  10. Souris donc
    Un peuple qui accorde aux femmes un statut de combattante et les respectent comme des camarades de combat n’est pas n’importe quel peuple. A ce propos, ne vous fait-il pas penser à un autre peuple ? Au-delà de l’armement vieillot que montre ces images, une culture qui se lit en filigrane. Et les Peshmerga sont de redoutables combattants. Ce lien est intéressant :
    http://www.jerusalemplus.com/1er-allie-disrael-au-m-o-le-kurdistan-independant/
    Nous n’avons pas combattu les Alaouites (une religion et une société très intéressantes) de Bachar al-Assad, ainsi que le proposait Hollande, ce qui aurait eu pour effet de faciliter le travail des djihadistes de tout poil. La grande question, l’immense question sur le moyen/long terme est l’Iran. Je ne désespère pas d’un rapprochement avec ce peuple intelligent. Patience.

  11. oypsilantis

    …que montrent ces images, une culture se lit en filigrane…

  12. Souris donc

    16% des Français ont une opinion positive de l’Etat Islamique. Presque autant que de François Hollande…
    Et ils sont 27% dans la tranche 18-24 ans à l’approuver (le Califat, pour Hollande, ça m’étonnerait, j’ai lu ailleurs qu’ils votaient FN)
    Que faut-il en penser ? Que cette tranche d’âge est majoritairement musulmane ? Newsweek a l’air de le dire (mais je ne lis pas l’anglais couramment)
    http://www.newsweek.com/16-french-citizens-support-isis-poll-finds-266795?utm_content=buffer1899e&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer
    (Une trouvaille de Corto)

  13. QuadPater

    Ces chiffres sont faux, Mme Donc.

    Par définition un islamiste n’accepte pas d’être français ; il est par conséquent impossible que 16% des Français soient des islamistes.

  14. Même Cameron donne dans la doxa officielle. « L’Etat islamique n’a rien à voir avec l’islam qui est une religion de paix et blablabla ».
    Ignorant ou hypocrite ? je crois plutôt à la deuxième hypothèse, à l’instar de nos couards européens.
    Nous finirons par le payer cher !

  15. « Mangeons des croissants (il en existe au jambon…) » avant que le tout-halal finisse par l’emporter dans le pays comme il l’a déjà emporté dans certaines cantines d’entreprises.
    Le croissant pourrait être interdit car en manger pourrait constituer une « offense à l’islam« .

  16. rackam

    Eh oui, Patrick, comme les croix vertes des pharmacies commencent à être démontées… Edwy Plenel l’écrit, la chance de la France c’est de devenir musulmane… Ce sera sans moi, et vous probablement…

  17. QuadPater

    Qu’est ce qui se passe avec les croix des pharmacies ??
    Et où ?

  18. QuadPater

    Je viens de voir que ce n’était qu’un canular…
    J’avoue que j’étais à deux doigts de faire un malheur.

  19. rackam

    Bientôt les rues à angle droit, les couloirs du même type, les vis à tête en croix, les cruciformes: tout sera proscrit. Plenel sera Grand Mufti de Barbès. Et les croissants au jambon seront interdits à la vente. Je planque ma serviette en peau de porc, des fois que…
    Ceci étant il y a bien des plaintes contre les calvaires au coin des routes et les croix dans les villes. Et ça, c’est vrai. Mais cela vient des laïcards les plus saignants, qui se font complices des barbus les plus velus…

  20. QuadPater

    Rackam :

    Plenel sera Grand Mufti de Barbès

    Je ne pense pas, rackam… Les membres de la 5è colonne ne briguent pas de postes honorifiques ; quand viendra le grand soir une flatterie sur le croupion suffira à leur bonheur.

  21. Guenièvre

    Il y a encore des pays européens où l’on n’est pas prêts à démonter les croix !
    Bonjour à tous de Vérone !!

  22. J’avais lu un jour qu’il ne faut pas couper les tomates d’une certaine façon : on y voit apparaître une croix.
    Comme ici par exemple.
    En guise de cadeau…

  23. Souris donc

    Là, sur France Inter, hommage à Choupette Lagerfeld. Vous savez quoi ? Un peu de frivolité, rafraîchissant !
    Marre de tourner le bouton pour entendre Islam, guerre, attentat, terrorisme, blasphème, décapitation, torture, rançon, coran, burka, invasion.
    Vive Choupette Lagerfeld !

  24. Curieux, je suis allé voir Wiki: la Choupette fait l’objet d’une page pour elle toute seule !

  25. Souris donc

    Et elle a son blog dédié ainsi que deux gouvernantes à son service.
    Quand on en a marre du djihad, suffit d’aller prendre des nouvelles de Choupette Lagerfeld.

  26. Souris donc

    Dernières nouvelles du djihad.

    Si vous ne pouvez pas trouver d’engin explosif ou de munition, alors isolez l’Américain infidèle, le Français infidèle, ou n’importe lequel de ses alliés. Ecrasez-lui la tête à coup de pierre, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le

    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN0HH0XG20140922

  27. Lisa

    C’est seulement en territoire lointain, ou cela peut s’appliquer en France ?

  28. Souris donc

    En territoire lointain ET en France, Lisa. Ils ont monté le plan Vigipirate d’un cran et déconseillent d’aller dans une trentaine de pays. Il y en a un qui aurait mieux fait de ne pas aller randonner à Tizi Ouzou. Ils vont le décapiter, c’est dans leurs manières.

  29. Souris donc

    Et voilà, comme d’hab. Et l’autre là, Edwy Plenel, qui défend l’engeance islamique.
    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN0HH2K020140922

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :