Solidaires

sol3

Le monde entier se rengorge. Quelle révolution ! Quel extraordinaire progrès, quelle transformation dans nos vies quotidiennes, dans notre travail, dans l’organisation de nos journées, dans nos réservations, nos opérations bancaires, nos voyages, nos rencontres ! Tout va de mieux en mieux, chacun peut connaître chacun, le monde est un village…

Oui. C’est bien vrai qu’en dehors des régions en guerre et de la France actuelle l’humanité peut percevoir chaque jour les progrès dont bénéficie son environnement. Progrès techniques, efforts amoindris, produits multiples à leur disposition…

Qui ne connaît l’expression magique d’où ce progrès découle : NTIC, que les initiés savent traduire par « Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication » ? Merveille née d’une succession de victoires : idée du nombre binaire (zéro, un), découverte du transistron devenu transistor pour coller au langage américain, invention du laser permettant entre autres choses de lire les nombres binaires sur un support physique, invention du modem pour « moduler » les signaux téléphoniques et les rendre lisibles par minitel puis par ordinateur. Et , « last but not least », idée de connecter entre eux les serveurs mondiaux et création d’Internet : la Toile mondiale.

Le génie de cette Toile nous a changé la vie. Mais ce n’est pas seulement grâce au progrès technologique, loin s’en faut.

Pour les générations qui nous ont précédés, et pour nous-mêmes voici un quart de siècle, était-il imaginable de pouvoir disposer en quelques secondes et sans quitter notre fauteuil, des réponses au genre de questions figurant ci-dessous ?

Comment résoudre le problème d’une clé plate bloquée dans sa serrure ?

Que cuisiner à partir des ingrédients présents dans le réfrigérateur ?

Vaut-il mieux mesurer sa tension artérielle le matin ou le soir ?

A-t-on le droit de brûler des feuilles mortes en zone urbaine ?

À quelle distance minimale du voisin peut-on planter un arbre ?

Quelles sont les dates des vacances scolaires à Briançon en 2015 ?

Quelle distance sépare Rome de Copenhague par la route ?

Une femme de taille 44 présente quelle silhouette ?

Face à maintes questions, existent souvent plusieurs sites professionnels ouverts en ligne afin de renseigner « l’internaute » contre rétribution, abonnement, ou publicité. Rien de plus normal, les affaires sont les affaires. Nombre de ces questions, d’ailleurs, concernent le fonctionnement des matériels et logiciels informatiques dont nous disposons à la maison (comment rétablir une connexion bloquée?), il s’agit en ce cas d’un circuit interne travaillant pour lui-même.

Mais ce qui est beaucoup plus étonnant, et ne cesse d’émerveiller l’utilisateur que nous sommes tous, on le trouve ailleurs. Posez n’importe quelle question sur un moteur de recherche, vous découvrez aussitôt des dizaines de réponses « entrées » par des individus, des personnes privées, qui ont senti le besoin, ou simplement ont eu envie, un jour, de coucher sur la Toile leur avis, leur méthode, leur recette, leur expérience. Pourquoi font-ils cela ?

Ils n’en tirent aucun bénéfice concret, ni argent ni récompense. Alors ?

Alors leur motivation ne peut provenir que de deux domaines : l’envie de bavarder, de faire état de leur existence, de raconter, de parler d’eux. Pourquoi pas ? Mais certainement aussi l’envie de rendre service, d’aider, de faire œuvre utile. Il existe donc des milliers de personnes intéressées par le souci des autres, par la solidarité.

C’est le plus beau résultat de la Toile informatique mondiale : elle apporte la preuve que les hommes restent solidaires.

17 Commentaires

  1. Si l’on établissait le rapport entre les interventions de solidarité et celles de haine, nous pourrions être surpris.
    A la réflexion, pas si surpris que cela.

  2. Kravi, pas si surpris que cela, effectivement. Mais les interventions « de solidarité » nous sont utiles, et les interventions « de haine », sur la Toile, on s’en fout.

  3. roturier

    Pas trouvé la réponse à « Une femme de taille 44 présente quelle silhouette ». M’intéresse pour comparer.

  4. D’accord avec Impat, ça fait du bien un peu de bienveillance.

  5. roturier

    C’est du 44? On m’aurait menti, alors.

  6. QuadPater

    Ils n’en tirent aucun bénéfice concret, ni argent ni récompense.

    Le mécanisme classique contribution-rétribution fonctionne là aussi. La récompense ce n’est pas de l’argent, mais c’est presque aussi bien. C’est la bonne image que se tricote un contributeur bénévole qui, par exemple, dépanne régulièrement et efficacement les gens sur un forum technique. Il suscite l’admiration pour le savoir qu’il met gratuitement à la disposition de tous.

    C’est un expert et en plus il ne se fait pas payer ! Les remerciements, félicitations et messages admiratifs sont une rétribution très appréciée. Le fait d’aider, d’être utile entraîne la reconnaissance d’une communauté (les autres membres du forum). C’est particulièrement gratifiant.

  7. Oui Quad. D’où le « concret » de la phrase dans l’article.

  8. roturier

    Aucun doute qu’au stade actuel l’Internet présente des avantages considérables à l’individu utilisateur.

    Cela dit, pourrait-il résister longtemps aux velléités de contrôle par les divers collectifs, sous prétexte de maîtriser ses penchants au désordre : certes par les totalitarismes étatiques et politiques; mais surtout par ceux de l’argent, qui, déjà, en tiennent les manettes.
    Si tant est que les deux totalitarismes puissent être différenciés.

    Auquel cas nous sommes devant le plus formidable « Big Brother » qu’un George Orwell ait pu imaginer.

  9. QuadPater

    roturier,

    pourrait-il résister longtemps aux velléités de contrôle (…)

    Il y a peut-être quelques velléités, quelques déclarations, mais ça n’ira pas plus loin. L’Internet est techniquement conçu pour être la planque idéale*. Sous prétexte de « droit à l’anonymat » on peut y mettre en place les activités les plus criminelles sans être inquiété. Vous avez sans doute remarqué qu’en prenant quelques précautions il est possible de « poster » sur internet une vidéo où vous diffamez, vendez de la drogue, vous violez, vous égorgez, vous torturez, le tout dans une impunité totale ?

    Un exemple plus banal de l’impunité est le SPAM, vous savez, ces mails pour une augmentation de volume de nos organes sexuels ou pour nous aider à faire exploser notre libido ? Pourquoi n’avons nous aucun moyen de faire sanctionner les expéditeurs, à votre avis ?

    ———————————-
    * attention, ce que je dis là n’est pas du tout politiquement correct.

  10. roturier

    Votre « ça n’ira pas plus loin », Quad, est une prophécie imbibée de certitudes.
    Plus prudent, moi je dis « au stade actuel ».
    Qui vivra ferra; la part de vos certitudes et de mes doutes.

    Je vous trouve bien optimiste à croire que ce qui peut être anonyme aujourd’hui le pourrait aussi demain.
    Je rappelle que si Daesh (car c’est l’une de vos références) peut poster ce qu’il veut, c’est peut-être qu’on le laisse faire. Voir mon « Daesh et la lampe d’Aladin » sur ces colonnes.

    En revanche, lecteur lambda, essayez d’accéder systématiquement à leurs sites. Pour peu que ça pete qq part, vous risqueriez une visite du « Raid » au petit matin.
    Il est là, Big brother.

  11. QuadPater

    Roturier, faites-moi un scénario s’il vous plaît, pour que je comprenne.
    Mettons que nous soyons chez Big Brother, dans un avenir proche. Comment se déroule notre quotidien dans le cadre de l’usage d’un Net contrôlé ?

  12. roturier

    L’apparence serait identique à celle d’aujourd’hui.
    Sauf que vous aurez accès, sans forcément en être averti, qu’à des sites sélectionnés, triés, téléguidés.
    Vos commentaires seraient sévèrement filtrés, vous serez fiché en fonction de vos écarts.
    Ah bon? C’est déjà le cas?

  13. Patrick, quand le résultat est bon, lui seul compte !

  14. Patrick

    Impat, votre lien fait appel à une recherche gogol, très énergivore m’a-t-on dit !
    🙂

  15. A moins que ce ne soit l’image elle-même qui s’avère très énergivore pour qui la regarde …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :