Esprit du 11 Janvier, es-tu là ?

1101

Hier, avec quelques amis de progrès, nous nous sommes réunis pour une séance de spiritisme politique. Étaient présents des professeurs en retraite, deux éditorialistes dont une du « Huffington Post », une animatrice culturelle de la MJC saint Pierre Bourdieu de Garges les Gonesses, un « slameur » « issu de la diversité »(TM°) et un prêtre très sympathique ancien « compagnon de route » d’Alain Krivine ainsi qu’un dessinateur de presse belge et chauve. Après avoir dégusté des canapés« végétariens » et bu du vin vraiment « bio »,nous nous sommes installés autour d’un guéridon en bois de teck issu du commerce « équitable » comme il convient.

Nous étions là pour invoquer le dorénavant très fameux « esprit du 11 Janvier »(TM°).

Nous étions très inquiets à son sujet, en effet, le mercredi matin, faisant le tour des kiosques de presse de nos quartiers, nous nous étions aperçu du peu de succès du nouveau « Charlie Hebdo » pourtant tiré à 2 millions et demi d’exemplaires en préparation du ras de marée de nouveaux lecteurs si courageux. Nous l’avions tous acheté, il était tellement courageux de se moquer du Pape en couverture, de dénoncer aussi les risques de fââchiisme à cause de Marine le Pen ! Où étaient donc passé les quatre millions -et des poussières- de citoyens soucieux de la liberté d’expression ? Avaient-ils disparu dans une faille temporelle ?

Nous nous prîmes les mains, celle de l’ecclésiastique inquiet de modernité à ma gauche étaient un peu moites me dis-je, et je demandai alors à l’esprit de taper un coup s’il était là. Mais rien ne se passa, du moins pendant quelques longues minutes. Nous commencions à désespérer lorsque la tête du « slameur » fit un tour complet sur elle-même et qu’une voix sépulcrale sortant de sa bouche lui ordonna aussitôt de donner une interview à « Télérama ».

Il était donc possédé car comme chacun sait, donner une interview à ce magazine relève de nombreux cas de possession maléfiques ! (tout comme faire l’apologie de Sean Penn aux « Césars » me signale un ami versé dans l’ésotérisme)

Il nous quitta immédiatement en prononçant des paroles incohérentes dont celle-ci provenant visiblement d’une âme en peine sur l’irresponsabilité des dessinateurs de « Charlie Hebdo » et le désabonnement de nombreux lecteurs de l’hebdomadaire de télévision chrétien de gauche à cause de sa couleur de peau. Bref il disait n’importe quoi ! Nous nous résolûmes à faire appel à un exorciste, bio-exorciste bien sûr, afin de retrouver le digne descendant de Jacques Brel, l’humaniste qu’était ce « slameur » converti à l’Islam certes mais pas n’importe lequel :

l’Islam « modéré » ! Incompris il est vrai des musulmans eux-mêmes.

A ce moment là autour du guéridon, nous avions tous très peur, nous étions certains de l’imminence de l’apparition d’un autre esprit démoniââque, le Mâââl en personne, à savoir celui d’Éric Zemmour. Il est très dangereux et s’ingénie, exprès en plus, à nous rappeler dés qu’on l’entend les « z-heures les plus sombres de notre histoire », la nostalgie de Pétain et de Vichy. L’atmosphère était très tendue, en effet, tout le monde connaît sa responsabilité dans la montée de l’islamophobie et du racisme première cause notoire des attentats de Paris et de Copenhague. Et puis il était quand même évident que la montée de l’islamisme dans les banlieues françaises, en particulier, n’était qu’un fantasme répandu par des séides du Malin !

C’était peine perdue ! « L’esprit du 11 Janvier » ne daigna pas se manifester. Priscilla, ma compagne, membre du service d’ordre du MLF comme je l’ai déjà signalé, prit alors l’initiative de briser le cercle autour du guéridon et de répandre du sel autour de notre poste de radio qui s’était allumé tout seul et branché mystérieusement sur la chronique « RTL » de Éric Zemmour. Encore lui derrière toute cette agitation ! Priscilla nous enjoignit de nous retenir par les mains et d’une voix ferme dit alors :

« Par les mânes de sainte Simone de Beauvoir, la bienheureuse Françoise Giroud et la bien-aimée Christiane Taubira (Que l’Esprit de la Très Haute de la Miséricordieuse soit sur Elle!) je t’intime de retourner dans les tréfonds de l’Enfer des médias ! ».

Nota Bene : Selon Priscilla et ses copines Dieu est une lesbienne noire…

Le silence se fit. Nous nous décidâmes alors de nous lancer dans la quête de l’Islam modéré et avec Priscilla d’autoriser sa fille Amandine, née d’une GPA alors qu’elle était en couple avec Sandrine, sa première compagne, à porter le voile, signe culturel de son acceptation des traditions issues de la diversité de son mari, sympathique étudiant syrien reparti avec elle en voyage « citoyennement » concerné en Irak depuis quelques semaines.

Curieusement, quelques jours plus tard, nous croyions reconnaître Amandine sur une vidéo provenant de « l’état islamique » mais ce n’était pas possible, nous l’avions éduqué dans un milieu tellement progressiste…

Aurions-nous joué avec des forces nous dépassant ?

77 Commentaires

  1. Merci et Ainsi soit-Elle

  2. desavy

    Bonjour à tous. Amaury, si je vous ai bien compris, l’Islam modéré n’existe pas. Mais s’il n’existe pas, l’Islam radical (ou islamisme) n’existe pas non plus ? On ne peut être radical que par opposition à quelque-chose qui ne l’est pas.

  3. roturier

    Il s’appelle WatremeZ, l’Amaury.

  4. QuadPater

    Bonne question desavy.
    Permettez moi de prolonger votre raisonnement : si l’islam radical n’existe pas, la « radicalisation » – le passage d’un état modéré (inexistant) à un état radical (inexistant) – n’existe pas non plus.

  5. roturier

    Oui, Quad et Desavy, c’est à peu près ça.
    Le musulman modéré porte la cravate, le radical, la djellaba.

    ATTENTION: je maintiens cette définition simplifiée pour les mouminine (croyants). A des degrés divers, ce n’est pas le cas de tous. Certains qui observent pourtant le ramadan par tradition familiale ou nostalgie ou sous la pression sociale environnante ne le sont pas forcément ; d’autres n’observent rien mais pourraient basculer à tout instant dans un sens ou un autre.

    En revanche, les croyants, en général pratiquants assumés (sauf ceux qui jouent la dissimulation dite Taqiyya et qui mériteraient surveillance), malgré des divergences de « détail » (gros, parfois, le détail), partagent la même plateforme spirituelle et les mêmes aspirations futures ; à savoir l’hégémonie planétaire de l’Islam. Ainsi qu’une vision apocalyptique du chemin qui y mènera.

    Ils ne diffèrent fondamentalement que par les méthodes et le planning. Les « quiétistes », que certains qualifient de « modérés », s’interdisent de bouger en attendant une intervention divine de nature messianique tout en s’adonnant, dans l’intervalle, à une pratique absolument stricte.

    Certains à l’autre extrémité cherchent à forcer la main divine en tentant de déclencher l’apocalypse. Les provocations de Daech en sont une belle ( ???…) illustration ; une massive intervention terrestre occidentale en Syrie et en Irak les remplirait d’allégresse en étant, pour eux, le signal précurseur.

    Abrégeons. Les anglophones que cela intéresse pourraient lire cet excellent résumé très récent. En cours de traduction d’ailleurs me semble-t-il.
    http://www.theatlantic.com/features/archive/2015/02/what-isis-really-wants/384980/

  6. Lisa

    Si la radicalisation n’existe pas, notre gouvernement s’est encore fourvoyé avec son site anti radicalisation !

  7. On peut imaginer que le  » modéré  » attende sagement que le  » radical  » fasse le travail pour lui

  8. QuadPater

    Lisa le site est là pour rassurer. Mais on ne sait pas trop qui.
    Le site est là pour tenter de « Prévenir une radicalisation violente », annoncent-ils.
    Rien que le choix (probablement minutieusement préparé) des deux derniers mots mériterait un papier.
    En résumé on a toujours le même problème : on ne nomme pas.

  9. De Daniel Sibony 23/09/2012

     » La tâche des musulmans modérés va donc être difficile, car non seulement l’islamisme est la partie active de l’islam, mais elle entraîne dans l’ameutement des masses énormes. Et elle effraie les démocrates européens, prêts à céder sur la liberté de parole au nom du sacré. Donc à cautionner l’islamisme.
    En passant, on voit bien qu’aujourd’hui, le vrai pouvoir, ce n’est pas de parler (sauf à gonfler la même mousse sur le thème : Surtout pas de vague, et pas d’huile sur le feu) ; le vrai pouvoir est de faire taire ceux qui auraient des choses à dire, et à penser. »

  10. desavy

    Loiseau, cela voudrait dire que tous les musulmans sont nos ennemis ?

  11. roturier

    Exact, Quad.

    Les mesurettes anti-radicalisation sont au problème en question ce qu’est l’Efferalgan à une grosse grippe, ou les emplois aidés au chômage.
    Cela permet d’alléger les symptômes provisoirement ; mais à terme, si on s’en satisfait, le mal s’installe en pire.

    Tout comme l’argent que Vals s’apprête à déverser sur les « quartiers » sous prétexte de « apartheid » ; c’est rien ne comprendre à la question.

    Mal nommer les choses…. Tant qu’on s’interdira les mots, on se fourvoiera de solutions.
    Inch’allah on en reparlera bientôt avec les mots.

  12. desavy

    Je n’évoque pas la citation de Sibony qui vient d’être postée.

  13. De Daniel Sibony 23/09/2012

     » La tâche des musulmans modérés va donc être difficile, car non seulement l’islamisme est la partie active de l’islam, mais elle entraîne dans l’ameutement des masses énormes. Et elle effraie les démocrates européens, prêts à céder sur la liberté de parole au nom du sacré. Donc à cautionner l’islamisme.
    En passant, on voit bien qu’aujourd’hui, le vrai pouvoir, ce n’est pas de parler (sauf à gonfler la même mousse sur le thème : Surtout pas de vague, et pas d’huile sur le feu) ; le vrai pouvoir est de faire taire ceux qui auraient des choses à dire, et à penser. »

    Du même a la suite des assassinats des 7 et 9 janvier 2015
     » La réalité semble montrer que l’islam s’intègre à la France si la France s’intègre à l’islam, c’est-à-dire s’aligne sur lui sans objecter.

    En somme, les musulmans modérés, qui dénient tout simplement l’existence de la partie violente du Coran, pensent que leur déni couvrira cette partie violente sous des versets pacifiques ; en fait, leur déni protège cette partie violente et donc la transmet. De sorte que la partie dure de l’islam, celle qui en veut aux autres, se transmet efficacement par deux voies : le déni venant des modérés et l’action directe venant des extrémistes. »

  14. si ils se disent musulmans je crains que oui.
    Le Coran n’a pas de Talmud,

  15. roturier

    Ah, le volatile, ça, c’est archi-faux.
    Il y a certes la Hadith; mais aussi une gigantesque jurisprudence. J’abrège.

  16. desavy

    Je ne pense pas que tous les musulmans soient nos ennemis. Plusieurs raisons un peu en vrac : j’ai du mal à faire de quelqu’un que je peux côtoyer, avec qui je discute, un ennemi ; je m’aperçois que l’islamisme a aussi tué des millions de musulmans (guerre civile en Algérie, Irak, Syrie…, et encore je n’évoque pas la guerre entre l’Iran et l’Irak, mais peut-être que je devrais) ; je me rappelle les harkis, musulmans que mon pays a lâchement abandonné (mon côté sentimental sans soute).
    J’ai aussi l’impression que mettre tous les musulmans dans un même sac (non non ce n’est pas une référence aux barbouzes gaullistes) nuit à l’efficacité de la riposte. Il faut nommer nos ennemis et les combattre. Amalgamer tous les musulmans rend service aux islamistes et sied bien avec le relativisme culturel, reflet de la modernité.
    Il faut aussi nous rappeler que nous sommes (notre pays et quelques autres) à l’origine du chaos qui règne en Libye, en Irak et en Syrie ; chaos auquel l’Égypte a échappé de justesse, pour le moment.

    ps. Vous ne me lirez jamais dénoncer une quelconque islamophobie qui me semble très minime et sans aucune mesure avec les attentats contre les juifs et les massacres de chrétiens.

  17. Oui de Savy, le « padamalgam » bien connu…
    Les musulmans dits radicaux ne font qu’appliquer littéralement l’Islam, les « modérés » ne font que s’adapter aux lois et coutumes du pays dans lequel ils sont et les adopter parfois pour eux.
    Il n’y a pas d’exégèse dans l’Islam, voilà tout le problème et le roturier confond le talmud qui en est une et les hadiths qui n’en sont pas, et ne l’ont jamais été. Ce sont des prescriptions juridiques tirés directement du Coran avec lequel les imams et ulémas se sont souvent arrangés, il n’y a par exemple aucune obligation au voile ou au halal dans ce livre.
    Il y a aussi la Taquya qui si elle concerne surtout les chiites a été adoptée par tous les musulmans.
    Bien sûr que ce sont d’abord des musulmans qui ont été tués dans les pays arabes mais surtout dans des combats entre factions et obédiences religieuses différentes, ainsi les soufis, l’affrontement sunnites/chiites…etc

  18. grandgil

    Les musulmans modérés sont infiniment minoritaires, Malek Chebel, l’imam de Drancy etc…
    Les autres dont on nous rebat les oreilles sont introuvables…
    Cela ne veut pas dire qu’il faille considérer les musulmans sans nuances, mais c’est juste la réalité.
    Le ramadan est plus suivi en France qu’au Proche Orient où dans mon souvenir dés le deuxième jour les personnes musulmanes que je côtoyais là bas s’allumait une clope à la pause ou buvait une bière pour se rafraîchir.
    Le ramadan, tout comme le voile islamique sont des pratiques essentiellement identitaires de la minorité musulmane en France, une marque objective de montrer le refus des valeurs nationales (ce n’est pas la seule minorité à le faire). C’est une manière de marquer sa différence.
    C’est dû essentiellement à la mollesse des divers gouvernements depuis des décennies, à la perte de notre propre identité (je prévois déjà les « autour de moi c’est pas comme ça » 🙂 ) mais c’est ainsi.

    Je rappelle aussi qu’il y a des constantes historiques ce sont toujours les minorités agissantes radicalisées qui entraînent les autres. La Révolution française comme la russe ont été le fait, au départ, de minorités ultra groupusculaires dont la violence idéologique a fait peur aux autres…

  19. grandgil

    Je rappelle ce qu’est la Taquya, une pratique consistant à dissimuler son identité musulmane ou à feindre l’intégration en attendant de disposer de plus de pouvoirs et de liberté d’action pour se conduire selon ses propres règles, suivant le Coran.

  20. Roturier
    Je pourrai vous donner du : la roture, plébéien, serf, lie de la terre, bouseux, manant, populacier, trivial, prolétaire, prolo, vilain, bas, simple, lupenprolétaire, commun. Mais vous avez choisi Roturier va pour Roturier. Mais respectez les autres. Moi c’est l’oiseau bleu.

  21. Oui Grangil, le réveil sera douloureux pour tout le monde.
    Et je persiste : il faudrait traîner devant une haute cour de justice ces traitres de politicards de tous bords qui ont dépouillé la république et laissé entrer le cheval de Troie, et les faire condamner pour forfaiture.

  22. desavy

    Grandgil : « Oui de Savy, le « padamalgam » bien connu… »

    S’il vous plait Amaury, pas ça avec moi.

    Parce que je n’entre pas dans le jeu de voir de l’islamophobie partout et j’ai pris la peine de le préciser. Cela n’a certainement pas échappé au bon lecteur que vous êtes. Je m’oppose juste au relativisme qui pousse à ne pas combattre ses ennemis, ce relativisme qui pousse à mettre sur le même plan le voile et les massacres.

    Je ne m’adresse pas à vous, car je sais ce que vous éprouvez face aux massacres des Chrétiens.

    Grandgil : « (je prévois déjà les « autour de moi c’est pas comme ça » 🙂 )  »

    Ici ? Mais non, vous êtes en territoire ami 🙂

  23. desavy

    Patrick : « Oui Grangil, le réveil sera douloureux pour tout le monde.
    Et je persiste : il faudrait traîner devant une haute cour de justice ces traitres de politicards de tous bords qui ont dépouillé la république et laissé entrer le cheval de Troie, et les faire condamner pour forfaiture. »

    En attendant, la guerre est une guerre internationale, un conflit de civilisations. J’aime assez hiérarchiser les problèmes.

  24. Lisa

    Grandgil, et en plus, autour de tout le monde cela est de plus en plus comme cela plutôt.

  25. grandgil

    à DeSavy, j’avais mal compris donc, excusez moi. j’ai la répartie facile aujourd’hui, et l’humeur chatouilleuse ayant viré de mon blog une « collaboratrice » s’étant avéré être une redoutable mythomane et une folle.

  26. grandgil

    à Lisa, pas toujours, dans mon environnement pro ils sont toujours aveugles et sourds

    à Patrick, oui ce sont des collabos ces traîtres mais je crains que ce ne soit pas demain la veille remarquez on ne sait jamais

    à De Savy, l’indifférence envers les chrétiens d’Orient en France, y compris de la part de nombreux catholiques; montre tout le problème du travail restant à faire.

    Et pour moi il n’y a pas d’Islam radical ou plus soft, il y a un Islam vécu différemment selon les individus et leur nature, de plus en plus parmi eux se laissant aller à la violence et la haine la plus abjecte

  27. desavy

    Je vous lis toujours avec plaisir.

  28. grandgil

    Je vous remercie 🙂

  29. QuadPater

    grandgil « […] l’imam de Drancy […] »
    Le fameux Chalgoumi, le seul imam dont le nom soit un peu connu, un personnage méprisé et moqué par les musulmans purs et durs, comme UAM93, et bien sûr oumma.com

  30. QuadPater

    desavy : « Je ne pense pas que tous les musulmans soient nos ennemis. »
    Moi non plus. Cependant, en gardant le même sens pour « nos ennemis », pensez-vous que tous nos ennemis sont musulmans ?

  31. Patrick

    @ QuadPater,
    Je pense que :
    – Tous les musulmans ne sont pas nos ennemis. Certains ont protégé des chrétiens pendant les attaques.
    – Tous nos ennemis ne sont pas musulmans : je considère comme ennemi tout élu, ministre, individu ou groupe qui contribue au délitement du pays, qui fait la chasse au réac, au mâle blanc hétéro etc, qui abandonne les quartiers à des individus ou des groupes qui nous haïssent et nous empoisonnent la vie, tout journaliste, chroniqueur ou autre qui cautionne tout cela.

  32. roturier

    Lisa: j’adore votre formulation 7 mars 2015 à 19:10.

    Grandgil: s’appeler tantôt grandgil et tantôt Amaury ne simplifie rien. (Très bien, le billet d’Amaury).

    L’oaseau: mille excuses, j’ai surestimé votre humour et votre capacité de recul. Erreur. Jamais vu qq1 attaché, non à son nom mais à un pseudo.
    Moi qui rattache aux périodes les plus sympas de mon existence le « petit nom » dont on m’affublait, qui considérais ça comme signe « indien » d’intégration (l’ours assis…; authentique), je ne vois aucun inconvénient à ce que vous me colliez un petit nom. A condition de se rappeler qu’un oiseau est un volatile et volatile n’a rien de péjoratif.
    Tout ça ne vaut pas un clair de lune à Maubeuge.

  33. roturier

    Quad dit, en écho à d’autres (tous ?) ici : « Tous les musulmans ne sont pas nos ennemis ».
    Tout comme Desavy : « j’ai du mal à faire de quelqu’un que je peux côtoyer, avec qui je discute, un ennemi ».

    Ceci mérite deux commentaires :
    • Je crois m’être assez égosillé, peut-être sur un fil précédent, sur la différence, voire l’éventuelle opposition diamétrale, entre les caractéristiques du collectif et celles des individus dont il est composé (entre autres l’exemple de l’eau et des deux gaz inflammables dont elle est faite, n’est-ce pas).
    • « NOS » ennemis ? Pour le prononcer faudrait-il encore savoir qui « NOUS » sommes. Faute de quoi nul besoin d’ennemis, nous le sommes bien assez nous-même.

  34. QuadPater

    roturier, « Tous les musulmans ne sont pas nos ennemis » est juste une évidence, à l’instar de « les (CeQueVousVoudrez) ne sont pas tous complètement abrutis ».
    Je ne vais pas y passer le ouiquende.
    En revanche vous avez raison de demander des précisions sur ce « nous » dont les musulmans ne sont pas tous des ennemis. En première approximation, il s’agit de l’ensemble des mâles blancs hétérosexuels de Patrick. Le problème : dans ma tribu figurent des êtres tendrement aimés qui ne sont pas des mâles, ou pas des blancs, ou pas des hétérosexuels.
    Je tente donc une deuxième approximation. Nous = toutes les personnes revendiquant leur appartenance à une civilisation judéo-chrétienne.
    Ça me plaît bien. J’attends vos objections.

  35. roturier

    Mais, Quad…. Opposez-vous civilisation (judéo-chrétienne en l’occurrence, mais peu importe) à « musulmans » (individus) ? Voire à « musulman » (individu) ?
    Tombez-vous aussi facilement dans le piège ? Ne vous rendez vous pas compte que c’est comparer tomates et fauteuils Louis 15 ?

    Si déjà vous tenez à comparer, c’est ladite civilisation à l’ISLAM, et non aux « musulmans ». Voire tel judéo-chrétien (individu) à tel musulman (individu).

    CAR c’est ce que je m’égosille à dire sans que vous (tous) acceptiez à me lire ni à me prendre au sérieux : l’ensemble (le collectif) possède de caractéristiques différentes, voire diamétralement opposées, à celles de ses composantes (les individus).
    D’où l’exemple de l’eau réitéré ci-dessus.
    Et celui, que j’hésitais à encore répéter sous peine de godwinnite aigue, de l’Allemagne de 1930 : la République de Weimar, terre de foisonnement philosophique, musical, architectural, artistique….
    Nos ennemis, les Allemands de 1930 ? Au contraire. Et pourtant…

    « ‘’Tous les musulmans ne sont pas nos ennemis’’ est juste une évidence », dites-vous.
    Je formule autrement : UN musulman n’est très probablement pas mon ennemi.

    Mais TOUS ? En troupeau ? A voir. Non que le leur soit fondamentalement plus mauvais, ni d’ailleurs meilleur, que le nôtre. MAIS c’est un AUTRE troupeau.

    L’Histoire est tragique, ce n’est pas de moi. MAIS elle l’est car l’ensemble est différent de ses composantes, c’est tout.

    Inch’allah on en reparlera.

  36. Roturier
    Je suis le seul à bénéficier de votre  » humour  »
    Je préfère un clair de lune serein fait de respect mutuel

  37. roturier

    Vous êtes donc seul bénéficiaire? Veinard.

  38. roturier

    En marge, Quad, de mon 11:24.
    Vous dites: « Je ne vais pas y passer le ouiquende. »
    Si; et les prochains, et les autres jours.
    Ces vérités vous accompagneront ad vitam aeternam ; à moins d’émigrer en Patagonie ; et encore…

  39. QuadPater

    Ce sur quoi je ne vais pas passer le w-e : pinailler sur l’affirmation « tous les musulmans sont mes ennemis ». Elle est fausse, point barre.
    —-
    Je n’oppose rien du tout.
    Je résume ma partie de l’échange ainsi : mes ennemis dénigrent, méprisent, stigmatisent ou haïssent la civilisation judéo-chrétienne et ceux qui revendiquent son héritage.
    Pour illustrer mon propos, en France ça va de C. Taubira à R. Diallo, en passant par P. Boniface, F. Hollande, L-G Tin, N. Mamère, l’hyène des Indigènes de la République dont j’ai oublié le nom, etc…
    À l’étranger il y en a encore plus.

  40. desavy

    « Je crois m’être assez égosillé, peut-être sur un fil précédent, sur la différence, voire l’éventuelle opposition diamétrale, entre les caractéristiques du collectif et celles des individus dont il est composé (entre autres l’exemple de l’eau et des deux gaz inflammables dont elle est faite, n’est-ce pas). »

    Vous maniez les évidences, roturier, avec grand talent. Si je ressens quelque-chose, je le ressens d’abord en tant qu’individu, pas en tant que membre d’une collectivité. Je vois donc l’autre d’abord comme un individu, puis après seulement en tant que membre d’une entité.
    Cela me fait penser au personnage du film La crise, je crois, qui se disait raciste mais dont le meilleur ami était un arabe. Ce n’est pas un arabe, c’est mon ami.

  41. grandgil

    En gros Roturier dit que tout est dans tout et réciproquement, toujours aussi fort dans l’argumentaire

  42. grandgil

    A Quadpater oui, l’imam de Drancy méprisé par tous les autres musulmans c’est bien ce que j’entendais

  43. grandgil

    Bien sûr que tous les musulmans ne sont pas mes ou nos ennemis mais ne se reconnaissant pas dans les valeurs de mon pays, je suis un peu circonspect sur leur capacité au dialogue. Même un gosse de troisième génération issu de l’immigration est algérien, marocain,tunisien avant que d’être français.

    A Roturier, Grandgil est Amaury; c’est de notoriété publique c’est juste que j’ai eu la flemme de changer mes identifiants 🙂

  44. lisa

    Roturier,
    Je sais j’écris comme un pied ! ou comme avec un pied.

    Patrick, entièrement d’accord avec vous, d’ailleurs la patronne d’Areva, cela ne lui a pas porté chance de ne pas avoir voulu de mâle hétéro blanc dans sa boite…à la place elle a eu l’etat comme actionnaire, toc, justice immanente.

  45. roturier

    L’Etat, Lisa, est un mâle hétéro blanc.

  46. roturier

    Martèlerais-je des évidences, Desavy 12:43 ? Je le crois effectivement ; elles le sont pour moi.

    Mais, puisque, les définissant comme telles, elles le sont aussi pour vous, vous devriez être d’accord avec moi ? Car sinon, vous nieriez des évidences ?

    Or, dites-vous une seconde après, « Si je ressens quelque-chose, je le ressens d’abord en tant qu’individu, pas en tant que membre d’une collectivité ».

    Vraiment ? Etes-vous Autiste ? Votre appartenance à une collectivité serait étrangère à vos (re)ssentiments ?
    Balivernes, sauf votre respect. Ce que vous dites là exprime, à l’insu de votre plein gré (ou pas ?…), la démolition systématique de notre identité collective depuis bien longtemps. Comme un surmoi qui vous interdit de reconnaître la bête de troupeau en vous.

    Cessez donc de « ressentir » avec les tripes artificielles made in bien-pensance; tentez, pour changer, la froide lucidité des neurones.

    Opposer votre « ressentiment individuel » à l’esprit de corps d’en face garantit votre perte.

  47. roturier

    Grandgil est Amaury. Dont acte. Que suis-je ignorant, c’est pas vrai.
    Avez-vous toujours le pull rouge?

  48. grandgil

    en parlant des mâles hétéros blancs ma contribution personnelle à la journée de la femme http://mesterressaintes.hautetfort.com/archive/2015/03/08/odeurs-de-soufre-eventees-5575323.html#more

  49. grandgil

    le pull rouge ? Pas compris la blague roturier

  50. roturier

    Pas vu votre photo en pull rouge dans un car en route pour une manif à Paris?

  51. roturier

    Exactement.

    Et voilà qqc de marrant: http://www.lepoint.fr/politique/michel-onfray-cette-mafia-qui-se-reclame-de-la-gauche-25-02-2015-1907795_20.php

    Si les « philosophes de gauche » deviennent de droite, pauvres de nous…

  52. roturier

    Pas mal, ça. Hors sujet total (quoique…) A toutes fins (in)utiles:
    http://www.gfaye.com/les-usa-amis-allies-adversaires-ou-ennemis-2/

  53. desavy

    roturier : « Or, dites-vous une seconde après, « Si je ressens quelque-chose, je le ressens d’abord en tant qu’individu, pas en tant que membre d’une collectivité ».

    Vraiment ? Etes-vous Autiste ? Votre appartenance à une collectivité serait étrangère à vos (re)ssentiments ?
    Balivernes, sauf votre respect. Ce que vous dites là exprime, à l’insu de votre plein gré (ou pas ?…), la démolition systématique de notre identité collective depuis bien longtemps. Comme un surmoi qui vous interdit de reconnaître la bête de troupeau en vous.

    Cessez donc de « ressentir » avec les tripes artificielles made in bien-pensance; tentez, pour changer, la froide lucidité des neurones.

    Opposer votre « ressentiment individuel » à l’esprit de corps d’en face garantit votre perte. »

    roturier, vous écrivez bien. Vous le savez, au point de souvent vous regarder écrire. J’envie vos capacités. Vous vous plaignez souvent de ne pas être bien lu. Alors, pour que le pauvre autiste que je suis se rende compte de la douleur que vous éprouvez à mal être lu, vous avez décidé de mal me lire.

    Dans cette phrase que vous citez, j’ai écrit « d’abord ». Vous savez, ce mot qui signifie qu’il y a ensuite autre chose.

    Bien-pensance, où voyez-vous de la bien-pensance en moi ? Et la « froide lucidité des neurones » ? Vous partez dans tous les sens, vous êtes le plus souvent hors-sujet, heureusement que vos neurones sont lucides.

    J’aimerais bien vous rencontrer roturier, pour voir si le robocop que vous prétendez être l’est vraiment.

  54. Patrick

    @ lisa – 8 mars 2015 à 16:51
    « la patronne d’Areva, cela ne lui a pas porté chance de ne pas avoir voulu de mâle hétéro blanc dans sa boite…à la place elle a eu l’etat comme actionnaire, toc, justice immanente. »
    Justice immanente qui va faire payer le contribuable, ou le consommateur d’électricité. Un scandale encore pire que celui du Crédit Lyonnais !

  55. roturier

    Hélas, Desavy 8 mars 2015 à 21:42 Robocop, surtout à 68 ans, ne présente aucun intérêt touristique.

    Si ce n’est qq particularités dues, au moins partiellement, à ma francophonie (et d’ailleurs francité) par alliance, tardive et entièrement autodidacte ; dont les stigmates de fond et de forme sont sans doute perceptibles dans ma prose.
    Stigmates que j’assume vu qu’évaluer la profondeur du champ, et donc l’importance relative des choses, nécessite une vision stéréoscopique pour laquelle un seul œil ne suffit pas.

    Et c’est probablement les insuffisances de mon Français qui m’obligent à faire attention ; en conséquence il m’arrive souvent, comme vous dites, à « me regarder écrire ».

    Sinon, rapport à Robocop, circulez, il n y a rien à voir. (Enfin… pour abréger).

  56. roturier

    Desavy: lien quelconque avec une famille Savy? Que je connais…

  57. Que les autres n’en aient rien à foutre des chrétiens d’Orient maintenant on le sait, la question maintenant c’est NOUS que faisons nous

  58. desavy

    roturier, aucun lien avec une famille Savy, juste un nom de plume.

  59. Grandgil,… »la question maintenant c’est NOUS que faisons nous »…
    On ne saurait mieux dire comme question. Mais la réponse ? Ou les réponses ?

  60. grandgil

    Il y a les dons à l’Oeuvre d’Orient
    à l’AED
    à SOS chrétiens d’Orient

    Et pourquoi n’y aurait-il pas des jeunes, et moins jeunes, partant là-bas pour aider les chrétiens ? S’il y a des djihadistes, il devrait y avoir des cathos, ou pas, volontaires pour aller non pas faire la guerre, mais protéger ces croyants arabophones

  61. QuadPater

    grandgil il y a des Français, des Allemands… qui vont se battre contre les musulmans en Irak et en Syrie, j’ai vu passer un article récemment, je vais tenter de le retrouver.
    Ah voilà : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/03/04/01016-20150304ARTFIG00112-ces-francais-qui-veulent-prendre-les-armes-contre-daech.php

  62. grandgil

    C’est archi minoritaire

  63. grandgil

    Hélas d’ailleurs
    Et qui parle forcément de faire la guerre mais de partir au moins là bas aider concrètement les gens

  64. Grandgil,… »non pas faire la guerre »…
    Mais si, faire la guerre. Et bravo à eux. Pourquoi récuser ce mot de guerre ? Il y a des guerres justes. Nous en savons quelque chose en France.

  65. grandgil

    S’il s’agit de faire la guerre, il faut l’aide des grandes puissances, sans cela ce sera vain, et des soldats de métier

  66. grandgil

    la guerre civile en France, j’espère que nous n’irons pas vers une palestinisation des « cités » en France

  67. Des constats ,toujours des constats!!! N

  68. QuadPater

    grandgil : « j’espère que nous n’irons pas vers une palestinisation des « cités » en France »
    On n’en est pas loin. Vous les avez vus l’été dernier saccager des quartiers entiers de Paris pour montrer leur solidarité avec les Gazaouis ?

  69. grandgil

    A Paris, Marseille, Toulouse… à Toulouse le centre ville est un quartier plus arabe que français

  70. Souris donc

    Je crois qu’on se fourvoie en opposant islam modéré et radical, ou encore en se demandant si tous les musulmans sont nos ennemis.

    Ce qui pose problème c’est l’immigration de masse, l’insolubilité qui soulignait déjà de Gaulle en son temps, la mauvaise idée de Terra Nova de proposer au PS de prendre l’immigration comme Peuple (de substitution), vu que le prolo bien de chez nous était passé au FN.

    De ce fait, la gauche est coincée. Obligée d’abandonner la problème à Marine Le Pen en poussant des cris d’orfraie, tout en faisant tout pour faire monter le FN afin de diviser la droite la plus bête du monde qui n’a de cesse de donner des gages de politiquement correct (cf Juppé) à une gauche obligée de surenchérir.

    Timidement, très timidement, avec mille précautions oratoires, on commence à se poser quelques questions, les plus anodines possibles, ne fâcher personne, ne pas offenser, ne pas froisser les susceptibilités, ne pas être ostracisé par ses propres confrères. Questions euphémisées dans du papier de soie, comme chez Y. Calvi et ses invités.
    Faut bien que tout baigne. On est au pays des Bisounours et du joli vivre-ensemble. On est chez les fous.

  71. Vous aurez remarqué que au début de ce film il a été défini que le problème n’est pas l’Islam modéré ou radical mais l’Islam tout court. Sur le sujet de l’immigration, personne en effet n’a posé les bonnes questions, et droite et gauche se valent oscillant sans cesse entre l’angélisme et le sécuritaire

  72. grandgil

    Le problème plus que le politiquement correct c’est la déconnexion d’avec le pays réel des politiques et ce depuis longtemps

  73. Souris donc

    Pour déconnecter, ils déconnectent, Grangil. En ce moment, ils poussent tous des cris de vierge effarouchée parce qu’un maire a décidé menu unique dans une cantine. Peu me chaut, vu qu’il y a aussi des menus pour les allergiques de toute obédience, d’une part, et que d’autre part, il m’ a été rapporté que le personnel musulman des cantines et cuisines centrales refusait de toucher des assiettes qui avaientt touché du porc.

    On revient donc au départ : tant qu’ils étaient peu nombreux, ils n’avaient pas d’exigence. Maintenant, avec la force du nombre et l’appui de la bienpensance, ils osent tout, et c’est même à ça qu’on les reconnaît.

    Mais si seulement ce Giscard qui n’est même pas d’Estaing n’avait pas eu l’idée folle du regroupement familial. Ils musulmaneraient tant qu’ils veulent, mais chez eux.

  74. Leurs cris d’orfraie sont de la comédie à tous, je crois surtout qu’ils n’en ont au fond rien à faire. Et il n’y a pas de bien pensants, juste des hypocrites…
    Et les musulmans en effet profitent du nombre et surtout c’est l’application recta de la Taquya, rien d’autres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :