Accommodements raisonnables ?

ar1

Islam : Pour Alain Juppé, « il existe des accommodements raisonnables »

Le maire de Bordeaux et candidat aux primaires de la droite donnait il y a quelques jours un entretien au journal Le Figaro, où il précise plusieurs questions liées à l’islam et à l’immigration.

Se détachant nettement du concept d’assimilation, celui-ci préfère une adaptation à la situation existante : « Arrêtons de nous focaliser sur le foulard ! (…) L’idée d’assimiler les gens, d’effacer les différences, n’a pas de sens. Ni sur le plan moral, ni sur le plan du réalisme (…) Ces différences ne peuvent s’exprimer que si nous partageons un bien commun. C’est l’union dans la diversité, pour reprendre la devise européenne ».

Alain Juppé utilise également dans cet entretien un concept explosif qui risque fort de créer la polémique au sein de la droite, le terme « d’accommodement raisonnable » : « De là à considérer qu’un enfant qui ne veut pas manger de porc doit être exclu de l’école publique ou qu’une adulte qui porte un foulard n’a pas sa place à l’université… Il faut garder son sang-froid! Ne tombons pas dans l’extrémisme et dans la stigmatisation systématique. Il existe des accommodements raisonnables ».

Or le concept « d’accommodement raisonnable » est tout sauf républicain. Cette expression d’origine québécoise vise à « permettre à certains citoyens de garder leur culture par un assouplissement des normes réglementaires » selon le très à gauche sociologue bordelais, François Dubet. Pour le journaliste Ivan Rioufol, cette prise de position fait la promotion d’un « nouvelle société multiculturelle » ce qui n’est pas étonnant de la part d’un homme qui « demeure un des rares hommes politiques à utiliser encore l’accusation d’islamophobie, ce terme dont les islamistes aimeraient faire un délit ».

Il faut dire que même au Québec, les accommodements raisonnables sont largement remis en question. Dans un sondage commandé par le « secrétariat aux institutions démocratiques et à la participation citoyenne », 70% des personnes interrogées estiment que « les accommodements religieux nuisent au bon fonctionnement des institutions publiques ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2014, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr/].

185 Commentaires

  1. Ne pas oublier Camel Béchikh President de  » Fils de France « , mouvement basé à Bordeaux et personnage intéressant. Le 6 avril 2013 il participait à un colloque consacré à l’avenir de la France et organisé à la Mairie du XVII° arrondissement à Paris par Nicolas Dupont Aignant. Chaque intervenant avait quelques minutes pour évoquer sa vision. Et Monsieur Béchikh consacra pratiquement tout son temps à vitupérer contre le CRIF et l’Imam de Drancy. Il a été longuement applaudi par l’assistance – parmi laquelle ne se trouvait aucun représentant de cette diversité désormais très courtisée – et j’ai préféré quitter la salle.
    A mes demandes d’explication par mail, Nicolas Dupont Augnant – dont le parti  » Debout La Republique  » est devenu  » Debout la France  » – n’a pu que bredouiller des explications confuses du genre Moi c’est Moi, et Béchikh c’est Béchikh. Pourtant Bechikh fut applaudi et longuement.

    Comment Dreuz voit Bechikh

    http://www.dreuz.info/2014/12/16/camel-bechikh-lislam-a-la-francaise/#sthash.MtZMKykm.dpbs

  2. Il veut le pouvoir. Il a intégré les moyens assurant la victoire. Il fera un bon Premier Ministre pour le President Ben Abbés décrit par Houellebecq

  3. QuadPater

    […] permettre à certains citoyens de garder leur culture

    Soyons précis s’il vous plaît. Il n’est pas question que l’immigré renonce à sa culture, mais aux coutumes et pratiques sociales qui ne sont pas compatibles avec les coutumes et pratiques sociales courantes dans le pays d’accueil.
    À Rome fais comme les Romains.
    Coutumes et pratiques « sociales » dans le sens où elles se manifestent en public. Car chez lui l’immigré peut enfermer sa femme dans un scaphandre, lapider sa fille quand elle ne fait pas bien le ménage et pendre son fils homo s’il le désire, il aura affaire à la loi française s’il se fait prendre, point final.
    Dans les lieux publiques, au travail, à l’école, dans le rue, à la fac c’est très différent. Non, on ne prie pas le cul en l’air en bouchant les rues, non on n’exige pas des repas spéciaux à la cantine. En revanche on se déplace le visage découvert, on serre aussi la main des collègues femmes, etc…
    L’immigré isolé est contraint à s’adapter, même si ces contraintes ne lui plaisent pas. J’ai connu des Français partis vivre au Canada puis aux USA. Leurs enfants nés là bas s’appellent Nelly ou John, ils ont des manies américaines, ils parlent facilement de leurs salaires, leur drapeau est « The Star-Spangled Banner », leur refrain « God bless the US of A », … ils sont américains.
    L’immigré porteur d’une culture très différente de la culture française a d’autant plus de mal à s’adapter que – sa propre culture est très solide (c’est le cas de l’islam)
    – qu’il fréquente d’autres personnes pratiquant la même religion ou nées dans son pays
    – les indigènes ont perdu leurs repères et sont eux-même en train de renoncer à leur propre culture pourtant issue de siècles d’évolution et d’histoire.
    – une partie influente des indigènes (responsables politiques, médias) soutient l’immigré dans son refus d’intégration, et inverse la contrainte de renoncement : selon eux c’est le peuple d’accueil qui doit s’adapter aux us et coutumes exogènes. Les motivations de ces collabos sont multiples, lâcheté, idéologie, intérêt électoraliste, ou simple soumission à un culture étrangère qui leur paraît plus solide et plus virile que la leur.
    On ne s’imagine pas le gouvernement algérien souhaitant de bonnes Pâques aux chrétiens et ne pipant pas mot pour le ramadan. Le peuple algérien ne supporterait pas et ferait très vite beaucoup de dégâts. Ce serait l’exact équivalent de ce que fait le gouvernement français, mais les Français ne s’en émeuvent pas, navrante apathie devant la menace de décadence.

  4. Souris donc

    Juppé est un socialiste. Non assumé. Un socialiste honteux.

  5. Juppé est un traître pour la république. Il mériterait d’être condamné lui aussi, avec d’autres, pour forfaiture. On paiera très cher ces « accommodements.
    En Alsace en 1918 et suivantes, ainsi qu’en 1945 et suivantes, après des périodes de germanisation forcée nous avons été francisés de force : punition pour les enfants qui parlaient l’alsacien dans la cour des écoles, mise en place dans les administrations de personnel venant d’autres régions, non contentes d’être affectées dans une région « où l’on parle le boche« , d’où engueulades des alsaciens ne maîtrisant pas le français arrivant aux guichets de la sécu et autres administrations. Il y eu des vexations de toutes sortes pendants au moins deux décennies suivant les débuts de la refrancisation.
    Aujourd’hui on accepte des « issus de » ce que l’on avait refusé aux Alsaciens à l’époque. Pire, on accepte que la république perde des territoires entiers, on laisse la libanisation ou la balkanisation faire son oeuvre en France.
    Pour moi, tous ces politicards, ces journaleux de droite ou de gauche sont en train de détruire la république. Ils méritent les condamnations les plus sévères.

  6. C’est aux religions de s’accommoder des lois républicaines. Le christianisme l’a fait, le judaïsme et le bouddhisme également. Pas de lois particulières pour l’Islam.

  7. Le seul qui me semble propre, parmi les possibles concurrents, c’est Christian Estrosi. Mais se présentera-t-il? Je suis très loin d’en être sûr…

  8. Souris donc

    Zozio, inutile de sortir sa science, chacun peut constater qu’un étranger isolé cherche à s’adapter voire à s’identifier à la population locale pour rompre son isolement, ce qui n’est plus le cas d’une communauté formant une contre-culture agressive et revendicatrice. C’est d’ailleurs l’argument du « peuplement » (j’avais fait un papier à ce sujet) de Valls qui veut répartir le fardeau. L’inénarrable Raffarin lui emboîte le pas :

    Sur la question de l’immigration, Jean Pierre Raffarin préconise que les migrants puissent être mieux répartis sur l’ensemble du territoire français, notamment dans les zones de désertification rurale. La réussite de l’intégration dépend de l’accueil : « l’étranger, au lieu de venir déranger, vient sauver un territoire et participe à une dynamique », par exemple pour résoudre le déficit démographique.

    http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/jean-pierre-raffarin-nom-syndicat-des-anciens-premiers-ministres-je-jette-pas-pierre-p
    (dernière vidéo)

  9. Souris donc,

    Quoi? Comment? Vous z’aussi êtes une infââââme islamophobe?

    J’vais l’dire à la Halde…

  10. Guenièvre

    @ Bonsoir à tous !
    Souris je ne pense pas que le nombre soit seul en cause dans les problèmes que nous avons aujourd’hui . C’est aussi une question de choix de société : l’Europe ayant opté pour le multiculturalisme il ne peut plus y avoir d’assimilation telle que nous la connaissions autrefois. Lire ce papier édifiant de Michèle Triballat.
    http://www.politique-autrement.org/Lettre-no-65-Integration-la-fin-du-modele-francais

    « L’assimilation est un processus social de convergence des comportements qui s’effectue dans un rapport asymétrique entre la société d’accueil et les nouveaux venus. Des changements de comportement des immigrants et de leur descendance sont donc attendus. Cette exigence est à bien des égards légitime. Elle l’est d’autant plus que les migrants ont laissé derrière eux un pays dont le modèle social est précisément déficient, ce qui est la cause de leur départ. Le choix de s’installer en France devrait donc s’accompagner d’une bonne volonté à adopter les modes de vie et à accepter ce que Paul Collier appelle « le modèle social du pays d’accueil » entendu comme la combinaison des institutions, des règles, des normes et organisations d’un pays. Il a une jolie formule pour parler de l’assimilation : elle « demande à la population autochtone d’être le prosélyte de sa propre nation », ce qui nécessite une certaine fierté. Au contraire, le multiculturalisme développe une vision peu attractive et peu positive du rôle des autochtones. Pour citer encore Paul Collier, le principal message du discours multiculturaliste dominant est le suivant : « Ne soyez pas raciste, faites de la place et apprenez à célébrer la culture des autres. »

    « Cette assimilation passait principalement par les catégories populaires autochtones qui côtoyaient très souvent les familles immigrées. Dans les faits, ces catégories populaires ne jouent plus les prosélytes de la nation auprès de leurs voisins en espérant qu’ils s’adaptent. Elles n’y sont pas arrivées, elles ont été désavouées et ne sont pas prêtes à sacrifier leur mode de vie. Elles ont donc tendance à éviter les concentrations importantes et s’éloignent des centres urbains. Cet évitement des lieux de forte concentration ethnique a pour effet de renforcer cette dernière. Ce qui favorise l’entre soi et la tentation de vivre comme dans les pays d’origine. »

    « L’assimilation a été désavouée politiquement et abandonnée de fait par les catégories populaires, elle a donc désormais très peu d’avenir en France. En 2013, a été remis au Premier ministre le rapport Tuot « Pour une société inclusive  » Le gouvernement a persévéré en mettant en place cinq commissions de travail pour approfondir cette « France inclusive » et cinq rapports ont été remis au Premier ministre, rapports qui ont débouché sur une feuille de route. Leur contenu a été connu quelques jours avant leur officialisation et il s’en est suivi aussitôt une correction de la dite feuille de route. La première mouture était en fait révélatrice des intentions du gouvernement et la deuxième était plutôt révélatrice de sa stratégie en dernier ressort. Le gouvernement avait compris qu’il n’était pas nécessaire de tout dire, surtout lorsque certaines mesures annoncées étaient déjà en application.
    Dans la feuille de route, la France se réduit à un cadre culturellement neutre défini uniquement par des « valeurs communes non négociables » qui se résument à ce qu’on trouve à peu près dans toutes les démocraties occidentales. Ne reconnaissant aucune culture substantielle à la France, il n’y a aucune raison de demander le moindre effort d’adaptation aux nouveaux venus et de chercher à assurer la survivance d’une culture particulière. La politique d’intégration se résume donc à lever les obstacles que la société met devant les immigrés et leurs descendants et qui les empêchent de bénéficier de l’accès aux droits. La culture étant indifférente, toute inégalité de fait revient à une affaire de discrimination qu’il faut corriger. C’est pourquoi cette feuille de route est centrée sur la question des discriminations. Le terme de multiculturalisme était employé dans la première version et il a été supprimé dans la deuxième, mais dans les faits la France a opté pour un modèle multiculturaliste. »

    « La nation est alors conçue comme un « espace géopolitique dans lequel les collectivités culturelles coexistent paisiblement avec un statut social et légal. La population autochtone peut rester ou non majoritaire mais elle n’a pas de statut spécial . » Les modes de vie de la société d’accueil deviennent alors ceux d’un groupe parmi d’autres. »

    « La politique multiculturaliste présente donc certains avantages et une certaine cohérence. Elle liquide les idées de culture et d’identité nationales qui paraissent bien embarrassantes et pense se prémunir ainsi, de façon définitive, contre la résurgence des excès du passé ; elle rend obsolète l’idée selon laquelle les migrants ont des efforts à accomplir pour appartenir et s’identifier à la société d’accueil.
    Enfin, il ne faut pas sous-estimer le fait qu’elle oblitère les angoisses propres à la survie démographique de l’Europe. Si le contenu culturel de l’Europe est indifférent, la recette migratoire pour sa survie devient un pur problème technique sans conséquences particulières. Tout se résume alors à une question d’attractivité et de bonne gestion et on peut compter sur l’Europe pour avoir beaucoup d’idées sur la manière de rendre l’Europe attractive et pour imaginer des solutions de bonne gestion.
    Le constat des faibles chances de réussite du modèle d’assimilation, une répugnance vis-à-vis de l’identité nationale et la croyance en la nécessité d’une immigration massive pour sauver la démographie européenne forment ainsi les bases solides de la conviction multiculturaliste. »

  11. QuadPater

    Tribalat… Parfois j’ai envie de lui conseiller d’être bien prudente en traversant la route… parce que s’il lui arrivait quelque chose, combien pourraient reprendre le flambeau ?

  12. Souris donc
    J’avais l’intention d’illustrer cet article par mon expérience personnelle. Je crois en avoir déjà parlé sur Antidoxe ou ailleurs.
    J’ai été un des médecins d’une petite ville de la banlieue Nord de Paris
    Village riant, autour de son église, sa rivière ses petites maisons de pierres.
    Paribas y avait édifié une cité HLM à l’usage de fonctionnaires, cadres , militaires de carrière.
    Dans l’immeuble où j’exerçais habitaient des officiers d’active, un couple de professeurs en Sorbonne.
    A la librairie-tabac-maison de la presse on trouvait de bons ouvrages. On y présentait en vitrine des briquets Dupont et des stylos Mont -Blanc que les propriétaires du magasins ne retiraient pas à la fermeture de la boutique.
    Les enseignants enseignaient et les écoliers s’instruisaient.
    Puis les premiers émigrés arrivèrent. Discrets, travailleurs, sans histoires, certains des enfants portaient des prénoms européens. Les beurettes dynamiques , court-vêtues, décolletées, se mêlaient à la population sans problèmes.
    Les cadres rebutés par l’instauration d’un sur loyer tendant à réserver ce genre de logements à des salariés moins bien rétribués, quittèrent progressivement la ville, vite remplacés par des migrants de plus en plus nombreux. Le paysage se transforma, le traiteur-charcutier perdit ses clients. Les imams arrivèrent, les jupes s’allongèrent, les corsages se refermèrent. Pascal devint Hassan, ( absolument authentique )
    Les filles furent envoyées se marier au bled. Et les patientes se firent accompagner par leur époux,un drap sous le bras, en prévision d’un examen plus intime.
    Puis un soir l’explosion, la ville à feu pendant 5 jours, le commissariat transformé en Fort Apache. Plus un seul français de souche. D’ailleurs on y parle de moins en moins français. La rue principale est un souk. Plus de cent ethnies différentes , une délinquance parmi les pays élevées de France. Et tout le monde respecte le Ramadan.
    Et ce n’est pas un roman, mais l’histoire de dizaines petites villes françaises qui n’ont rien demandé à personne et a qui on n’a pas demandé leur avis.
    Mais nous sommes racistes n’est-ce pas.

  13. Souris donc

    Bonjour à tous !

    @ Guenièvre
    Tribalat est LA référence, ses analyses à contre-courant n’ont cependant de sens qu’en raison précisément du nombre d’immigrés musulmans non miscibles, qui refusent de s’intégrer, encouragés par l’idée de « société inclusive » du rapport Tuot où les autochtones ne sont plus qu’un groupe parmi d’autres, et parce qu’elle brave le déni de la Pensée Officielle et les interdits de la CNIL.
    Le déni commence un peu à se fissurer, puisque l’UE envisage, avec un tas de contorsions humanitaires et d’objections à lever du côté de l’ONU, si tout va bien pas avant septembre, de faire patrouiller des bâtiments de guerre en Méditerranée. Quand on lit d’un peu près la dépêche AFP, on s’aperçoit que ces navires et avions n’ont aucune marge de manœuvre. Repêcher les « migrants » et observer. Comme d’hab.
    Calmer l’opinion publique. Pour un temps.

    @ Zozio et Patrick
    Vos témoignages confortent les analyses de Tribalat et Guilluy dans sa « France Périphérique ». Les accommodements raisonnables de Juppé sont une régression dont même les Canadiens ne veulent plus, c’est dire…

    @ Dr WO
    Limpide, votre conclusion. Evidente. Les religions se sont toujours accommodé et non l’inverse. Sauf une, toujours la même, perverse et mortifère partout dans le monde.

    J’ajouterais que Abdallah Zekri, l’homme qui est à lui seul L’Observatoire de l’Islamophobie derrière son clavier(il l’a avoué sur Bordeaux Info), est un personnage des plus douteux. Ancien membre de l’UMP, il déchire sa carte de membre devant les caméras complaisantes quand l’UMP refuse ses tentatives de promotion, parvient à s’imposer auprès de Boubakeur qui s’en méfie à cause de ses actions d’éclat qui nuisent à l’image d’islam modéré qu’il tente d’incarner (de moins en moins, avec ses revendications de transformation des églises vides en mosquées).

  14. Souris donc

    Eurostat est plein d’enseignements.

    Sur le graphique du taux de croissance (du PIB en volume), nous sommes sous la moyenne européenne.
    Derrière la Hongrie, la Pologne et …la Roumanie.
    Il est vrai que l’Italie, Chypre et la Croatie font encore moins bien que la France.
    http://ec.europa.eu/eurostat/tgm/graph.do?tab=graph&plugin=0&language=fr&pcode=tec00115&toolbox=type
    On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Une fonction publique obèse et un Etat-providence pour une immigration massive à nourrir, à héberger, à soigner.
    C’est un des paramètres de l’Identité Heureuse de Juppé, je présume, la médiocre croissance que les socialopes trouvent le moyen de claironner. Médiocre malgré la baisse des taux, du pétrole, de l’euro. Alignement des planètes, sauf pour nous.

  15. oypsilantis

    Je ne suis pas un accro de la République et de la Révolution française ; je ne vais donc pas attaquer le citoyen Juppé sur cette base, en commençant par le traiter de traître à la République. Simplement, cet homme suit la ligne de plus grande pente. C’est un démagogue qui pratique tranquillement le clientélisme (politique) — l’une des marques de la démagogie.

    « Ce qui s’est passé au Parti socialiste avec Pascal Boniface en 2001 est éclairant.  Chargé de remettre au bureau politique une étude sur la politique étrangère, il propose un changement de cap. Il s’agissait de rompre avec la politique « trop équitable » du PS dans le conflit israélo-palestinien, et d’afficher un antisionisme qui ne manquerait pas de séduire les quelques millions d’électeurs français issus du monde musulman. La France ne comptant plus que quelques centaines de milliers de Juifs, le bénéfice électoral était vite calculé. Si le PS voulait revenir au pouvoir, il fallait qu’il lâche Israël » écrit Philippe Val dans son essai, « Malaise dans l’inculture ». Mais, à ce que je sache, les socialistes d’aujourd’hui — ces créatures aux formes atrocement molles — ne sont pas les seuls à pratiquer le clientélisme, au sens politique du terme. A l’ère des masses, la démagogie est devenue non seulement un mot d’ordre (dicté par l’instinct de survie… politique) mais aussi un art de vivre.

    Un dernier mot sur le citoyen Juppé, ses « accommodements raisonnables », son « union dans la diversité » et autres florilèges de la démagogie, cette chose terriblement poisseuse. Le citoyen Juppé pratique-t-il l’accommodement raisonnable lorsqu’il déclare : « Je pense en particulier que la mention d’un ‟État juif” peut poser problème » ? Le citoyen Juppé pratique-t-il l’accommodement raisonnable lorsqu’il poursuit : « … que je sache, aujourd’hui en Israël, il y a des Juifs, mais il y a aussi des Arabes » ? (Voir la dépêche de l’AFP du 18 juillet 2011). Il faut analyser cette remarque du citoyen Juppé pour mettre à nu les mécanismes mentaux qui sous-tendent et activent une certaine démagogie.

  16. @ oypsilantis – 20 juin 2015 à 13:25
    Je ne suis pas un inconditionnel de la république non plus et mon propos le prouve.
    Mais je suis un inconditionnel de la liberté. Et celle-ci n’existe réellement que dans les pays « judéo-chrétiens », en aucun cas dans les pays musulmans et se restreint de plus en plus chez nous. Et je n’admets pas que pour des raisons d’électoralisme, de clientélisme ou n’importe quelle raison, on sacrifie nos valeurs et nos libertés.
    Et pour moi, est « traître » toute personne qui fait quelque compromis ou accommodement que ce soit avec cette idéologie perverse et mortifère qu’est l’islam. C’est l’esprit de Munich, pas moins.

  17. oypsilantis

    Patrick. Vous avez raison. Je me permets simplement d’ajouter qu’outre les pays de tradition judéo-chrétienne, la liberté est aussi le fait d’Israël. Mais il y a plus. Il y a dans l’islam des tensions vers la lumière car L’ISLAM N’EST PAS UN, c’est l’un des points forts de mon argumentaire 🙂 Il y a dans l’islam des marges (j’insiste : L’ISLAM DES MARGES) des indices qui m’empêchent de désespérer. Mais il est vrai que le gros du troupeau devra disparaître, d’une manière ou d’une autre, car les troupeaux désertifient… Pour l’heure, je suis avec espoir les points marqués par les Kurdes, contre l’EI et la Turquie (leur entrée au parlement turc). J’espère que les Chrétiens de diverses obédiences, les Druzes et les Aloutiques (mais ils y en a d’autres) sauront s’unir face à la menace, et fonder un État digne, allié d’Israël.

  18. Voici un « flash mob » pro-palestinien dans une galerie commerciale d’Auchan Montfavet, commune d Avignon :
    https://www.facebook.com/raphael.benitah.5/videos/1190037201022533/ (accès possible sans compte).

    Je pense qu’Auchan n’y est pour rien, ni les commerçants de la galerie. S’ils ont appelé la police, celle-ci ne se déplace pas, pour ne pas s’attirer d’ennuis ni « stigmatiser ».
    Il s’en passe de belles dans notre pays. Cet événement comme bien d’autres montrent la faiblesse du gouvernement et des autorités. C’est proprement révoltant.

  19. @ oypsilantis,
    Bien sûr, je suis d’accord avec vous : Israël est réellement un pays démocratique. Je n’en doute pas.

  20. QuadPater

    Je ne connaissais pas les flash mobs. Je constate que c’est à la fois une pollution sonore et un spectacle obligatoire conçu pour endoctriner le peuple.
    Dis donc Orwell, comment avais tu deviné tout ça ?

  21. QuadPater,
    Il y a de beaux flashmobs, comme celui-ci par exemple.

  22. Guenièvre

    « Flashmobs » ? Décidément on a le chic pour tout euphémiser aujourd’hui. Autrefois, ( dans les années 70 ) on appelait cela de l’Agitprop .
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Agitprop

  23. Souris donc

    Mais oui, il y en a de très bien faits, très élaborés. L’idée est de se fondre dans la foule, de faire entrer dans le jeu des personnes qui ont l’air d’être là par hasard, un cadeau aux vrais passants. Avec la complicité des responsables de l’espace (gare, aéroport…). Ou sponsorisé. Puis on a vu du grand n’importe quoi, et, au lieu de s’émerveiller du spectacle, ils dégainent tous le portable…

    Naturellement des malintentionnés se sont emparés du concept. Trop tentant.

  24. Kofi Yamgnane sur l’indépendance en Afrique, rapporte un propos entendu : « C’était mieux du temps des Blancs« .

  25. Souris donc

    Flux migratoires, tuyauterie percée et inondation.

    Pourquoi ils mettent tous la sourdine après les hauts cris d’usage et l’antisarkozysme de routine.
    L’inhumanité du mur de Hongrie ? Un ambassadeur sensé vs un Sotto qui déroule tous les poncifs du politiquement correct.
    Du coup, la position de la Hongrie semble si compréhensible que même Le Monde et Libération n’ont pas dénoncé le facisme de Viktor Orban de manière grandiloquente.
    C’est sur Gaullistelibre.com.

  26. Souris (19 juin à 16h22)… »Juppé est un socialiste. Non assumé »…
    C’est vrai et n’a rien d’étonnant. Juppé est un disciple de Chirac, qui était d’une pensée « rad-soc » sud-ouest et le serait resté si sa fidélité à De Gaulle ne l’avait emporté sur ce penchant naturel. Et n’oublions pas que Chirac avait fait élire Mitterrand en 1981, déclenchant ainsi pour une bonne part la fin des trente glorieuses.

  27. desavy

     » Et n’oublions pas que Chirac avait fait élire Mitterrand en 1981, déclenchant ainsi pour une bonne part la fin des trente glorieuses. »

    Les 30 Glorieuses étaient terminées depuis un bon moment.

  28. Les 30 glorieuses ne bénéficient pas d’une définition comptable, Desavy. Mais une définition factuelle et mémorielle me conduit à les faire débuter après les années difficiles d’après-guerre, donc au début des années 50. Dès lors, si on les appelle 30 glorieuses, elles se poursuivent jusqu’à 1950 + 30 = 1980.
    Cette approximation est confortée par le décollage de la dette importante et du chômage de masse, les deux intervenant, justement, au début des années 80.

  29. desavy

    Je veux bien que nous choisissions tous nos propres définitions, mais cela risque de ne pas rendre les conversations très faciles. Cette période est identifiée, avec un critère simple qui est la croissance économique. Ainsi, on constate la fracture de l’année 1973, année après laquelle rien ne redevint comme avant.

  30. Giscard d’Estaing president en 1974

  31. Prenez les définitions que vous voulez, Desavy. La « croissance économique » est une notion d’économiste que je trouve d’un intérêt limité vis-à-vis de ce qui compte aux yeux des gens. Une croissance n’a rien de glorieux, en revanche un taux de chômage quasi nul et une dette inexistante sont des éléments qui se traduisent par une réalité de prospérité présente et à venir. C’est cela qui est glorieux pour la population.
    Et qu’on ne me rétorque pas que c’est la sacro-sainte « croissance » qui conditionne le taux de chômage. Cette assertion, si souvent entendue et assénée, est fausse. On peut avoir un chômage nul sans croissance.
    J’ajoute que la « croissance » de l’immédiate après-guerre ne traduisait que les énormes besoins de la reconstruction : activité par nature non pérenne.

  32. Souris donc

    Il lui faut une bonne guerre.

  33. Les « 30 glorieuses » sont une déformation de l’expression Les Trois glorieuses de 1830.
    Pour moi, il n’y a jamais eu de « 30 glorieuses« , pour plusieurs raisons :
    – De 1950 à 1973, il n’y a que 23 ans. Arriva ensuite le 1er choc pétrolier, accentué par le 2ème en 1979. Mais la crise du pétrole n’a été que le révélateur d’une crise latente perceptible dès 1965, période à laquelle beaucoup de ménages commençaient à être équipés de frigos et de lave-linge et où le marché se ralentissait. Il ne manquait pratiquement plus que la TV dans la plupart des ménages ! La plupart des pièces des maisons n’étaient pas réellement chauffées, cela coûtait bien trop cher.
    – La période en question n’a pas été si glorieuse que cela : on ne mangeait pas de la viande tous les jours, loin s’en faut ! Les ouvriers travaillaient dur, se levant tôt le matin et finissant tard. Dans le monde agricole, la mécanisation endettait considérablement les gens. Dans bien des familles ouvrières, une petite agriculture permettait de mettre un peu de beurre dans les épinards.
    – La plupart des vieux ne touchaient aucune retraite. Le minimum vieillesse date des années 1970 seulement.

  34. Une petite remarque en complément, juste pour rire. Vous faites cesser les 30 glorieuses en 1973…ce qui induit qu’elles auraient commencé en 1943 ! Merci pour les malheureux Français vivant quotidiennement sous le joug de l’occupant, et merci pour les mères de famille faisant la queue à 5h du matin pour obtenir la ration de lait permise par leurs tickets de rationnement.
    En fait, 1973 est une date importante car c’est la première crise du pétrole. Mais les années qui ont suivi n’ont pas apporté de changement notable dans la vie des Français. Ces changements notables, que je trouve désastreux mais que certains ont applaudi (la lumière remplaçant les ténèbres… ) se sont produits après 1980.

  35. desavy

    Impat : « Une petite remarque en complément, juste pour rire. Vous faites cesser les 30 glorieuses en 1973…ce qui induit qu’elles auraient commencé en 1943 ! Merci pour les malheureux Français vivant quotidiennement sous le joug de l’occupant, et merci pour les mères de famille faisant la queue à 5h du matin pour obtenir la ration de lait permise par leurs tickets de rationnement. »

    Juste pour rire, vous ne nous avez pas habitué à une lecture aussi littérale. Ce qui est amusant aussi, c’est que dans des domaines techniques que vous maîtrisez bien, vous n’accepteriez jamais que chacun choisisse ses propres définitions. Je précise que je ne fais pas cesser les 30 glorieuses en 1973, je n’ai pas cette prétention.

    loaseaubleu : VGE n’a d’ailleurs pas eu de chance puisqu’il s’est pris dans la figure 2 chocs pétroliers, comme d’ailleurs Sarko, qui s’est pris, lui, 2 crises financières.

    A propos de Sarko et pour recentrer le sujet, Juppé est peut-être critiquable, mais il n’a pas offert la Libye sur un plateau à l’islamisme.

  36. Souris donc

    Giscard, merci pour le regroupement familial.
    Juppé offrira la France sur un plateau à l’islamisme. S’il est élu.

  37. Desavy
    Giscard fut avec Jacques Chirac, l’initiateur du regroupement familial. Bombe à retardement redoutable.

  38. desavy

    Oui, on lui doit aussi le collège unique…

  39. Voici un nouvel accommodement mémorable.
    http://www.dreuz.info/2015/06/23/le-maire-du-lavandou-se-soumet-a-lislam-et-interdit-la-messe-dominicale/#sthash.uuPaOr7n.dpbs
    Tout athée — revendiqué mais tolérant — que je sois, ça ne me fait plus rire du tout.

  40. C’est vrai que pour en rire, il faudrait vraiment un sens de l’humour illimité..

  41. Et ce n’est que le début : les chrétiens seront de plus en plus entravés dans ce pays à cause de la progression de l’islam, mais surtout à cause de la lâcheté des élus.

  42. desavy

    Impat : « Prenez les définitions que vous voulez, Desavy. La « croissance économique » est une notion d’économiste que je trouve d’un intérêt limité vis-à-vis de ce qui compte aux yeux des gens. Une croissance n’a rien de glorieux, en revanche un taux de chômage quasi nul et une dette inexistante sont des éléments qui se traduisent par une réalité de prospérité présente et à venir. C’est cela qui est glorieux pour la population.
    Et qu’on ne me rétorque pas que c’est la sacro-sainte « croissance » qui conditionne le taux de chômage. Cette assertion, si souvent entendue et assénée, est fausse. On peut avoir un chômage nul sans croissance. »

    Impat, sur un autre fil, nous étions d’accord pour dire qu’il fallait de l’activité pour créer de l’emploi. Que faites-vous comme différence entre croissance et activité ?

  43. QuadPater

    croissance = augmentation de la production dans le temps = augmentation de l’activité
    d’où
    (différence entre croissance et activité) = (différence entre accélération et vitesse)

  44. desavy

    Quad, nous sommes d’accord.

  45. Oui, nous sommes d’accord. Mais plus globalement sur le rapport entre la croissance (donc l’augmentation d’activité) et l’emploi :
    pour un environnement donné (code du travail, habitudes, productivité, compétences, formations…) une amélioration de croissance favorise l’emploi. Mais à croissance donnée, les autres variables (l’environnement) jouent également sur l’emploi. C’est cela qui m’a fait dire, et me fait redire, qu’on peut avoir un chômage nul sans croissance.

  46. Ne nous battons plus au sujet du PIB. Sa nouvelle définition vient de sortir dans Le Figaro :
    « On mesurera bientôt la croissance aussi grâce… à l’abondance des oiseaux »

  47. QuadPater

    Le maire du Lavandou signalé par kravi vient à nouveau de se coucher, mais dans l’autre sens : face à l’ampleur des rouspétances il ré-autorise les messes en plein air.

  48. QuadPater

    26/6/15 attentat probablement islamiste en Isère.

    L’islam accouche régulièrement de terroristes, et aujourd’hui tous les terroristes en France sont musulmans.

    Il est grand temps d’oublier tout accommodement – qui serait désormais déraisonnable – de retirer le statut de ‘religion’ à l’islam en France, et d’engager une réflexion publique approfondie (dangerosité, endoctrinement, régressions sociales…) sur cette idéologie-croyance et ses multiples dérives criminelles.

  49. Il s’agit d’un déséquilibré. Padamalgam.

  50. « Probablement islamiste », avec une décapitation…

  51. Un déséquilibré peut décapiter et brandir un drapeau islamique sns que cela ait le moindre rapport avec l’islam, ratp.
    Padamalgam.

  52. QuadPater

    Oui Yaakov j’ai dit « probablement » parce que je n’ai pas retrouvé cette info de décapitation dans toutes les sources : les faits sont très récents.
    Vous aurez remarqué que cela ne m’empêche pas de démarrer comme un V2 sur la question de ce qu’on peut faire de cette saloperie qui se répand et qui tue.

  53. QuadPater

    Seule une petite partie des musulmans assassinent au nom de leur idéologie-croyance ? Certes. Sur ce sujet ils sont comparables avec les gauchistes et les fascistes. Mais aucun juif, aucun chrétien, …, aucun croyant non-musulman n’assassine au nom de sa religion. La différence est de taille et justifie le statut spécial que l’on doit réclamer pour l’islam.

  54. QuadPater

    erratum « ils sont comparables avec semblables aux »

  55. Attentat dans l’Isere
    Hollande vu en de déclarer ( dans le filigrane) : PASDAMALGAME
    La pleureuse de la Grande Mosquée de Paris viendra nous réciter le verset 32 de la Sourate V en le tronquant comme d’habitude
    Le Ministre de l’intérieur annoncera des mesures de protection supplémentaires autour des lieux de culte : pas tous les cultes quand même ? OuiTous les cultes.
    Le suspect était fiché a la DGSI : ouf on respire. Il est de chez nous !
     » et ce p’tit jeu recommence quand on veut « 

  56. Lire : Hollande vient de déclarer

  57. QuadPater

    J’ai entendu Lui-euh-président-euh. Ce type ne dégage rien et n’inspire rien (et surtout pas confiance). Il s’est efforcé de ne pas faire de blague. Prestation à chier. Je croisais les doigts pour que ce soit le discours de Valls (meilleur) qui soit montré aux chaînes étrangères.

  58. QuadPater

    Alors là… je n’en reviens pas… Cambadélis lit Antidoxe ! La preuve, il emploie les mêmes expressions que kravi !

    Restons unis. Pas d’amalgames. Ne jouons pas sur les peurs

  59. Oui, c’est mon disciple. Mais il fait des fôtes. On écrit padamalgam.

  60. QuadPater

    J’ignore ce qu’est un namalgam mais ça a l’air vraiment dangereux ! Plus que des assassinats ! Plus que des actes terroristes ! Cf. ce communiqué du CCIF, signalé aussi par Corto.

  61. Et dans ce communiqué on lit :
    « Le danger ne réside pas dans les vaines tentatives de groupes armés de déstabiliser la République. Ses principes sont assez ancrés dans l’esprit des Français et l’Histoire de notre pays l’a mainte fois montré.
    Le vrai danger réside du côté de ceux qui utilisent ces événements pour déverser leur haine contre une partie de la population qui est, de fait, celle qui paye le plus lourd tribut face au terrorisme.
     »
    Ben voyons ! Critiquer l’islam est donc bien plus dangereux que les massacres et autres décapitations perpétrés par leurs frères dans la foi !

  62. QuadPater

    Mais oui c’est plus dangereux… pour le CCIF !!

  63. #Isere, par crainte des représailles, il faut taire le nom de l’héroïque pompier: c’est la terreur acceptée !

  64. Aucune honte. Au reste, pourquoi en auraient-ils puisque nos bien-aimés dirigeants passent leur temps à seriner ce refrain inepte.

  65. @i24news_FR: #France: le suspect de l’attentat en Isère a envoyé un selfie avec la tête de sa victime

  66. QuadPater

    Pendant que toute la volaille gauloise piaille « pasdamalgam », le gouvernement tunisien ferme 80 mosquées accusées d’inciter à la violence. En plein ramadan, dans un pays du Maghreb, il faut les avoir en béton armé je trouve.

  67. Ils sortent d’en prendre, ils ont compris.
    Nous commençons juste à y entrer. La réaction du CCIF était attendue, voyons dans les jours qui viennent les mesures concrètes, réelles, efficaces qui seront prises (et non déclamées).

  68. Selon I24News : « France : les autorités musulmanes appellent à un rassemblement après l’attentat en Isère« .

  69. Lors de ce rassemblement, on entendra surtout « Padamalgam », ou encore « les musulmans sont les victimes de l’islamophobie grandissante dans ce pays ».
    Bref, au lieu de condamnation claire, on entendra des pleurnicheries.

  70. Le CCIF menace, normal ils sentent qu’ils ont le vent en poupe. Au moins 5 fois par jour.

  71. Souris donc

    Manuel Valls : Nous ne pouvons pas perdre cette guerre parce que c’est au fond une guerre de civilisation.
    Encore un petit effort, et la gauche reconnaitra qu’il y a comme un léger problème
    En février, le PS écrivait encore :
    Théoriser le conflit des civilisations, c’est abaisser la République
    http://www.parti-socialiste.fr/communiques/theoriser-le-conflit-des-civilisations-cest-diviser-et-abaisser-la-republique

    Le conciliant Boubakeur, au point qu’on l’appelle l’édile coran, qui réclamait encore qu’on transforme les églises vides en mosquées pour faire taire ses plus radicaux, admet qu’il y a comme un problème.
    Mais pas d’amalgame ! Comme si nous faisions un amalgame entre les sanguinaires décapiteurs et notre épicier 7/7.
    Que la gauchiotte arrête de pourfendre l’amalgame, comme si c’était le problème. Elle y vient, elle y vient, mais il a fallu le temps et un chef d’entreprise décapité.

  72. QuadPater

    Valls doit être en campagne, pour se démarquer aussi nettement.

  73. @ Souris,
    « Le conciliant Boubakeur, au point qu’on l’appelle l’édile coran »
    Bien trouvé !

  74. Guenièvre

    Bonjour Souris et Quad !
    Depuis ce matin on s’emploie à rectifier le tir. Le mot civilisation est au singulier. Il s’agit donc de « la civilisation » terme général s’opposant à « la barbarie » mais en aucun cas du choc  » des civilisations » pronostiqué par S. Huntington.

  75. QuadPater

    Bonjour Guenièvre.
    Alors une guerre de religion, c’est les croyants contre les athées ?

  76. Guenièvre

    Sans doute Quad 🙂 . En tous cas après un pas en avant on a deux pas en arrière…
    J’ai entendu aussi ce matin que l’on ne savait pas encore si nous avions bien là un attentat ou un assassinat pour cause de vengeance puisque la victime était le patron de l’assassin.

  77. Guenièvre

    et bonjour à vous !

  78. Guenièvre

    deux ois valent mieux qu’une 🙂

  79. Guenièvre

    fois…

  80. QuadPater

    Nous devions être quelques-uns à nous demander ce que vous racontiez, Guenièvre. 😉
    Bonjour à vous ! Ça va ?

  81. Mais maintenant nous savons : Guenièvre parle de fois d’ois.

  82. A propos de foi, une info vient de tomber : l’église de la Multiplication (des pains et des poissons) sise au bord du Kineret (lac de Tibériade) avait été incendiée fin 2014.
    Voici ce que disait wiki de cet attentat :  » Fin avril 2014, l’église est profanée par des militants juifs d’extrême droite, quelques semaines avant la venue du pape François en Israël6.
    Le 17 juin 2015, l’église est incendiée par des extrémistes juifs [b]qui signent leur forfait par une inscription en hébreu sur le mur[/b]7.
     »
    J’ai le regret d’annoncer aux idiots utiles anti-israéliens de passage sur le site que la police israélienne vient d’arrêter deux Arabes de Jérusalem appartenant à une organisation terroriste.
    Pas de chance, les gars.

  83. Cher Kravi, et chers tous,

    C’est loin d’être la première fois que des « extrémistes juifs » sont accusés à tort d’actes commis au nom du « prix à payer ».

    C’est une tactique bien huilée de la part des « palestiniens », alliés à une gauche post-sioniste, que de fabriquer de prétendues agressions de la part d' »extrémistes juifs ».

    Le cas d’école est l’affaire Al-Dura.

    Ce qui me sidère, me laisse pantois et m’afflige, c’est l’attitude israélienne. Dans ce dernier cas, les responsables n’ont même pas attendu les résultats de l’enquête pour condamner un acte « incompatible avec nos valeurs », et viser ainsi des innocents, en ratant les véritables coupables.

    C’est quelque chose qui dépasse ma compréhension!

  84. QuadPater

    condamner un acte « incompatible avec nos valeurs »

    En quoi est-ce affligeant de qualifier ainsi l’incendie d’une église ?

  85. Guenièvre

    Bonsoir à tous,
    Je vais bien Quad mais j’ai voulu faire un commentaire rapide avant d’aller prendre un train. J’ai vu que je vous avais salué deux fois…puis que j’avais oublié une lettre ! Là quand j’ai voulu corriger une petite note est apparue sur l’écran :  » Vous envoyez vos messages trop rapidement. Prenez votre temps  » ou quelque chose dans le genre… J’ai horreur qu’une vulgaire machine me dise ce que je dois faire 🙂 ! J’ai failli rater mon train !

  86. Souris donc

    Sur la 8, Don Camillo.
    Décès de Charles Pasqua, le truculent sosie de Fernandel, le grand satan de la gauche, (les charters, terroriser les terroristes, quelle horreur).
    Mais visionnaire. C’est en 1986 !

  87. Désolé Kravi, je n’avais pas vu que vous évoquiez aussi l’incendie du 17 juin.

  88. Oui, Patrick. Et vous avez compris comment les Arabes ont voulu fair porter le chapeau aux Juifs, et comment l’opinion est manipulée par la propagande permanente, jusqu’à wiki.
    Selon vous, une fois le gros titre lancé et l’opprobre jetée sur les Juifs, quel journal français aura le courage ou la simple honnêteté de revenir sur les faits ? Et qui va prendre la peine de lire la presse israélienne (seule à donner l’info rectificatrice) ?
    La rage et le dégoût saisissent devant la bassesse de cette presse antijuive.

  89. Yaakov Rotil

    QuadPater,

    Ce n’est pas la qualification de l’acte « incompatible avec nos valeurs » qui m’a affligé, mais la précipitation à prendre pour argent comptant que c’était l’acte de « jeunes extrémistes » juifs, alors que l’enquête vient de démontrer que ce sont des arabes qui ont fait le coup – une manipulation classique de leur part…

  90. Kravi, pouvez-vous nous communiquer un lien vers l’info concernant l’église de la multiplication ?
    Je cherche, y compris dans la presse juive et ne trouve rien.

  91. Voici le lien, en hébreu. Vous cliquez sur la traduction.

  92. Bon, ça ne fonctionne pas. Je renonce.

  93. Vous pouvez aller sur FB chez Samer Gozen Gozen. L’article se trouve 4 article plus bas.

  94. @ Kravi,
    En lisant le code source de votre élément, j’ai réussi à trouver. C’est ici.

  95. Mais n’ayant pas de compte Facebook, je ne peux pas aller plus loin.
    Je ne comprend pas pourquoi la presse israélienne (JssNews ou JerusalemPost) n’en disent rien.

  96. Yaakov Rotil

    Patrick,

    Je viens d’envoyer un mot à JSS pour qu’il vérifie l’info, et vous tiens au courant.

  97. Yaakov Rotil

    Je viens d’avoir Jonathan Simon Sellem au téléphone, il va vérifier l’information, si elle est exact il y aura répercussion sur JSS-News. Mais là, il était pris par une urgence, donc il faut attendre un peu.

  98. Souris donc

    Le souchien est génétiquement raciste. La preuve, déjà du temps de l’immigration italienne, espagnole, portugaise, polonaise…
    Djihadisme ? Salafisme ? Pas d’amalgame ! « L’islam aux valeurs humanistes, universelles » (Valls)
    Cépaçalislam.

    On en est à se demander au contraire, s’il n’y pas UN islam, dont certains appliquent les prescriptions et d’autres pas. Médecins, pompiers, dessinateurs, policiers, juifs, passants (le jogger, la prof de fitness) sont agressés, parfois pour un regard. On égorge les otages (Pearl, Gourdel, Sotloff, Kassig, Foley, Henning, Yukawa…) Théâtralisation et mise en scène. Au loin. Ailleurs.
    Maintenant on égorge directement sur notre territoire.

    Jules Ferry avait raison : des sauvages. Une idéologie totalitaire. Nous sommes dans la survie avec une bombe à retardement. Les débarquements en masse. Le droit du sol. Le regroupement familial. L’AME et les allocs.

    Le racisme, un biz :
    http://www.lesenquetesducontribuable.fr/2015/06/25/des-associations-antiracistes-pas-tres-claires/49399
    Ce soir, sur France Ô, Rire ensemble contre le racisme.

  99. Souris donc

    J’oubliais les armes de guerre dans les caves.
    Et le selfie avec la tête de la victime. Moderne.

  100. Souris donc

    Racisme façon IVe République.
    Gaston Monnerville prend la présidence du Sénat.
    Objection : mais il est noir !
    Réponse : Oh, pas si noir que ça.

  101. Pas noir, noir, alors ?

  102. QuadPater

    La couleur de la peau n’est pas un critère. Monnerville (un demi-noir) n’était pas salafiste alors que Lui-Préz (un blancos 100%) est un islamophile.
    Je lis beaucoup de médias de gauche et j’acquiers peu à peu l’impression que les radotages padamalgam / sépassalislam / limmensemajoritédenoscompatriotesmusulmans commencent à gonfler pas mal de gauchiens. À mon avis les patrons de la Socialie ne pourront pas tenir encore deux ans sur ces mantras.

  103. Souris donc

    La socialope fera profil bas, Quad. Une semaine ou deux.
    Puis arrivera un enfumage style RoundUp ou Nutella ou Femen.
    Puis padamalgam/heureslesplussombres/sépassalislam / limmensemajoritédenoscompatriotesmusulmans/vivrensemble.
    C’est plus fort qu’eux. Ils sont maraboutés.

  104. Souris donc

    Excellent ! Oui mais Zozio, Onfray fait partie des pseudozintellectuels de Vallaud-Berkacem.

    Et si vous me permettez le radotage, je voudrais faire un ultime détour par l’antiracisme en tant que manne.

    Le mot racisme est contestable et n’est pertinent que pour les animaux de compagnie et le bétail où les races sont issues d’hybridations opérées par les éleveurs. Aucun taxon ne s’appelle race. Le racisme renvoie donc lourdement aux théories de l’inégalité des races et au génocide qui s’en est suivi.
    C’est une facilité permettant de se dispenser d’argumenter sur le fond, en recourant aux heures les plus sombres et autres métaphores olfactives visant à culpabiliser et à museler le dissident en criant Je suis Charlie.

    Glissement de sens : raciste = non-socialiste.

    Ce serait folklorique, s’il n’y avait pas les subventions et fortunes énormes, des centaines de millions d’euros, brassées par les associations antiracistes au point que les Contribuables Associés s’en émeuvent.
    En effet, une association est en droit de louer ou acheter des locaux, salarier du personnel par des embauches de complaisance comme de vulgaires mairies de province, constituer une flotte de camionnettes et berlines, payer des voyages (d’étude…) et rembourser des notes de frais.
    Sans certification des comptes. Cool.
    Pour entretenir la manne, il faut sans cesse démontrer son « utilité » par des coups d’éclat permettant de racketter devant les tribunaux.
    Le racisme est une rente perpétuelle. Zemmour, bienfaiteur malgré lui des associations antiracistes.

    On ne va pas leur retirer le tapis sous les pieds, Zozio, ils y ont balayé tout le réel gênant.

  105. « La question que l’on devrait pouvoir poser, sans être assimilé à Marine Le Pen, c’est : est-ce qu’il y a une différence de nature entre un musulman pacifique et un terroriste, ou une différence de degré ? »
    N’en déplaise aux bienpensant, bien sûr qu’il s’agit d’une différence de degré.

  106. amazon.com/Dr.-Peter-Hammond/e/B002YPPHPM
    L’auteur : le Dr. Peter Hammond détient un doctorat en théologie.
    MODUS OPERANDI
    L’Islam n’est pas une religion, ni un culte. Dans sa forme, c’est un mode de vie complet. L’Islam a des composantes religieuses, légales, politiques, économiques, sociales et militaires.
    La composante religieuse sert à masquer toutes les autres.
    L’islamisation d’un pays débute lorsqu’il y a suffisamment de musulmans à l’intérieur du pays pour commencer à revendiquer des accommodements religieux.
    Lorsque les sociétés ouvertes à la diversité culturelle, à la rectitude politique et à la tolérance consentent aux demandes d’accommodements religieuses provenant de leurs communautés musulmanes, les autres composantes s’infiltrent progressivement.
    Voici comment ça fonctionne:
    Aussi longtemps que la population musulmane demeure autour ou inférieure à 2%, peu importe le pays, elle sera perçue comme étant une minorité pacifique, et non comme une menace par les autres citoyens.
    C’est le cas présentement:
    Australie — musulmans 2.25 %
    Espagne — musulmans 2.3 %
    États-Unis — musulmans 2 %
    Italie — musulmans 2.6 %
    Entre 2% à 5%, le prosélytisme (la conversion) des autres minorités ethniques et des groupes marginaux commence par le recrutement des détenus dans les prisons et des jeunes marginaux faisant partie des gangs de rues.
    C’est le cas notamment au:
    Allemagne — musulmans 5 %
    Canada — musulmans 3 %
    Danemark — musulmans 4.1%
    Norvège — musulmans 3 %
    Royaume Uni — musulmans 4.6%
    Lorsqu’ils atteignent 5%, les musulmans exercent déjà une influence excessive en proportion de leur pourcentage de la population. Ils feront alors de la pression pour l’introduction de produits alimentaires « halals », (propres selon les standards islamiques) assurant ainsi l’embauche de musulmans dans leur préparation.
    Ils augmenteront leur pression sur les chaînes alimentaires pour que celles-ci mettent ces produits en tablette les menaçant de représailles allant jusqu’à la faillite s’ils ne se soumettent pas à leurs demandes.
    C’est ce qui se passe en:
    Pays Bas — musulmans 5.5%
    Suède — musulmans 4.9%
    Suisse — musulmans 5.7%
    Pays Bas — musulmans 5.5%
    Trinidad & Tobago — musulmans 7 %
    Rendus à ce stade, les musulmans s’infiltreront graduellement dans toutes les sphères d’influence et travailleront afin que les gouvernements en place leur permettent de se gouverner eux- mêmes (à l’intérieur de leurs enclaves « ghettos ») selon les lois de la sharia, (loi coranique); le but ultime des Islamistes étant d’établir la sharia dans tous les pays du monde.
    Quand le nombre de musulmans approche 10% de la population, ils accroissent le non-respect des lois allant jusqu’à les défier ouvertement afin de revendiquer des conditions de vie propres à leur culture et à leurs croyances. À Paris, nous voyons régulièrement des incendies d’autos dans les enclaves musulmanes.
    Toute action perçue comme étant anti-musulmane résulte dans des soulèvements de foules et des menaces, comme à Amsterdam, où l’on s’oppose violemment aux bandes dessinées de Mahomet et des films sur l’Islam. Au moment d’écrire ces lignes 12 personnes viennent d’être tuées chez Charlie Hebdo à Paris…
    De telles tensions se produisent à tous les jours, principalement dans les enclaves musulmanes en:
    Chine — musulmans 10 %
    France — musulmans 9.6%
    Guyane — musulmans 7 %
    Israël — musulmans 16 %
    Philippines — musulmans 10 %
    ?aïlande — musulmans 10 %
    Lorsqu’ils atteignent 20% de la population, les pays d’accueils connaissent des manifestations de violence déclenchées la plupart du temps pour des peccadilles, la formation de milices djihadistes, des tueries, des incendies d’églises chrétiennes et de synagogues juives comme en:
    Indes — musulmans 20 %
    Kenya — musulmans 33 %
    Russie — musulmans 19 %
    À 40%, les nations expérimentent les massacres sporadiques, les attaques terroristes à répétition, et la guérilla militaire sans répit comme c’est le cas présentement en :
    Chad — musulmans 50%
    Éthiopie — musulmans 50%
    À partir de 60%, les nations vivent la persécution sans retenue des citoyens non-musulmans (infidèles) de toutes religions (incluant les musulmans qui ne se conforment pas à l’idéologie intégriste), le nettoyage ethnique, l’utilisation de la loi de la sharia comme arme de répression, et l’application de la « jizya » (taxe des infidèles) tel qu’en :
    Albanie — musulmans 79.9%
    Bosnie — Musulmans 60 %
    Malaysie — musulmans 60.4%
    Quatar — musulmans 77.5%
    Au-delà de 80%, l’intimidation est incessante, l’oppression et le djihad violent sévit impunément, le nettoyage ethnique est étatisé allant jusqu’au génocide. Les intégristes chassent ou éliminent tous les infidèles (non-convertis) car les pays qu’ils occupent doivent être 100% musulman comme au:
    Bangladesh — musulmans 90.4%
    Égypte — musulmans 95 %
    Indonésie — musulmans. 88 %
    Iran — musulmans 99 %
    Iraq — musulmans 97 %
    Jordanie — musulmans 94 %
    Liban — Musulmans 99 %
    Maroc — musulmans 99 %
    Pakistan — musulmans 96.3 %
    Palestine — musulmans 98 %
    Soudan — musulmans 97 %
    Syrie — musulmans 90
    Turkie — musulmans 99.8 %
    Lorsqu’ils atteignent l’objectif ultime et que la population population est devenue musulmane à 100%, cela est supposé, selon eux, conduire à : « Dar-es-Salaam », la maison Islamique de la Paix. Tous les habitants sont musulmans, les madrasas sont les seules écoles, et le Coran est la seule parole tel qu’en :
    Afghanistan — musulmans 100%
    Arabie Saoudite — musulmans 100%
    Somalie — musulmans100%
    Yemen — musulmans 100%

    SOURCE DES STATISTIQUES 2014

    Mais malheureusement, la paix ne survient jamais, car dans ces pays, musulmans à 100%, les plus radicaux exerçant un contrôle total et le pouvoir absolu satisfont leur soif insatiable de sang en tuant leurs coreligionnaires qui sont moins radicaux qu’eux..
    « Avant l’âge de neuf ans, j’avais appris le canon qui régit la vie arabe. C’était moi contre mon frère; moi et mon frère contre mon père, ma famille contre les cousins du clan; le clan contre la tribu, la tribu contre le monde, et nous tous contre l’infidèle ».
    Leon Uris, “The Haj”.
    C’est important de comprendre que dans certains pays, avec des populations musulmanes nettement inférieures à 100% comme la France, que les gens qui vivent dans ces enclaves (ghettos), sont musulmans à 100%; cette population vit ainsi sous la loi de la sharia. La police nationale française n’entre même pas à l’intérieur de ces enclaves. Il n’y a pas non plus de cours judiciaires d’état, ni d’écoles, ni de facilités religieuses non-musulmanes.
    En pareille situation, les musulmans n’intègrent pas la communauté élargie. Les enfants fréquentent la madrasa, ils n’apprennent que le coran. Le seul fait d’avoir des contacts avec des infidèles est passible de la peine de mort.
    Conséquemment, dans certains endroits dans certains pays, les Imams musulmans et les extrémistes exercent plus de pouvoir que les autorités élues et les forces policières…
    Aujourd’hui, plus de 2 milliards de musulmans constituent 28% de la population mondiale. Cependant, le taux de natalité chez les musulmans dépasse et ce, de beaucoup, les taux de natalité des chrétiens, hindous, bouddhistes, juifs, et de tous les autres croyants ou non-croyants. Les musulmans dépasseront ainsi 50% de la population mondiale avant la fin du siècle.
    Veuillez s’il-vous-plaît transmettre cette information à tous ceux parmi vos proches qui s’inquiètent avec raison de l’avenir sombre qui attend les prochaines générations si nous n’avons pas le courage et la force morale pour renverser ce courant religieux maléfique pour l’humanité.
    C’est aussi votre combat!!!
    « Un conciliateur c’est quelqu’un qui nourrit un crocodile en espérant qu’il sera le dernier à être mangé. » – Winston Churchill
    « La seule condition au triomphe du mal, c’est l’inaction des gens de bien. » – Edmund Burke.

  107. … »Liban — Musulmans 99 % « …
    Pour un docteur en théologie ça ne donne pas vraiment confiance.

  108. QuadPater

    Même 1% c’est trop, Patrick. Pensez à la contamination.
    Expérience : faites vivrensemble dans la même bouteille 99% de grand cru et 1% de piquette. Au bout de 1,42 seconde environ la bouteille contient 100% de piquette.

    (Pardon à l’immensemajoritédemesdeux pour cette métaphore œnologique).

  109. @ Impat,
    Les statistiques sont fournies à titre d’exemples. Elles sont discutables. Mais le fond du problème demeure : selon les ratios de population musulmane, les exigences vont de la simple revendication aux massacres les plus cruels. Le but visé est bien de convertir de gré ou de force le monde entier à l’islam, et de transformer ce monde en enfer.

  110. Bien sûr Souris donc
    On fait quoi ? Pour le moment nos chefs sont tout nus ou, et c’est pas mieux, en caleçon. Une initiative privée est vouée à l’échec : les kalachnikov sont dans le neuf-trois, et les éditorialistes aux Deux Magots ou à Marrakech.
    En 58 l’armée avait de quoi et qui. De nos jours… Vous avez raison ils ont tout retiré. Y a plus rien sous le tapis, ni ailleurs

  111. loaseaubleu,… »les kalachnikov sont dans le neuf-trois, et les éditorialistes aux Deux Magots »…
    Superbe condensé !

  112. Souris donc

    Oui, superbe.
    On ajoutera « et les SR sont assis derrière leur écran ».
    Au lieu de faire une descente musclée dans les caves du neuf-trois et de neutraliser les apprentis djihadistes avant le passage à l’acte. Bien sûr, une minute avant d’assassiner, Yassin Salhi n’est pas un assassin. Il dit bonjour à la dame et monte le cabas.

  113. Un mort dans une bagarre à Sarcelles

    D’autres participants à la rixe, qui sont soignés à l’hôpital, devraient être à leur tour entendus quand ils seront en état de l’être. « Les motivations sont encore nébuleuses » et les enquêteurs ATTENDÉNT L’ARRIVÉE D’UN INTERPRÈTE pour tenter de comprendre ce qu’il s’est passé, a expliqué la source policière, précisant que tous les protagonistes appartenaient à la communauté sri-lankaise.
    Source : BFMTV

  114. Yaakov Rotil

    Pour revenir sur cette affaire de l’église de la multiplication:

    1. A cette heure, J.-S Sellem me dit « toujours pas d’infos »;
    2. On retient que les jeunes juifs d’abord suspectés ont été blanchis par la police;
    3. L’info selon laquelle l’acte aurait été commis par des arabes commence à buzzer sur FB;
    3. Aucun démenti n’est opposé à ce buzz.

    Lors d’une conversation avec l’auteur de cet excellent blog l’hypothèse a été émise, selon laquelle ce silence radio viendrait du souhait des sur autorités concernées de ne pas mettre d’huile le feu en cette période de ramdam…

    Si j’obtiens des infos, je les répercuterai sans délai.

    Bonne canicule à tous!

  115. Triste. Relire l’Enseignement du mépris de Jules Isaac.
    Je suis certain que nos amis d’Antidoxe ne partagent pas l’opinion de La Croix. Mais cette haine tenace est insupportable.

  116. Je n’envisageais pas une seconde d’accuser les amis d’antidoxe.

  117. QuadPater

    arabe israélien chrétien

    Punaise ! Quel trinité ! Il y a des gens dont on se demande comment ils se supportent eux-mêmes. 😛

  118. Souris donc

    Non non, Quad, arabe israélien chrétien, ça se peut.
    Dans Les Gens de mon Pays, Philippe Meyer consacre (si on peut dire) un chapitre à Saint-Jacut-de-la-Mer.
    Je ne sais pas si Ph. Meyer veut contredire Todd et son catholicisme zombie, mais chez les religieuses de l’Immaculée Conception, c’est pas zombie, c’est le trop plein le plus foisonnant qu’elles reçoivent pour des retraites.
    Des cathos de gauche et de droite, aux new age, gaïas bioénergétiques, ayurvédiques et autres ésotériques.

    Que des antisémites se glissent dans le lot, quoi d’étonnant ?

  119. QuadPater

    Non Souris, ça ne peut pas exister.
    Si c’était mon cas, QuadCatho serait arabophobe, QuadArabe serait antisémite et QuadIsraélien mettrait le feu aux églises et aux mosquées. Ce n’est pas vivable.

  120. En effet. C’est la QuadRature du cercle. De raison.

  121. Bonsoir à tous !
    @ Yaakov, Merci pour vos recherches. Cette affaire m’intéresse au plus haut point. J’espère que la vérité éclatera.
    @ QuadPater, si je crois que « arabe, chrétien et israélien« , tout à la fois peut exister. Des arabes chrétiens, il y en a eu bien avant l’islam et il y en a encore, même s’ils sont peu nombreux. Des musulmans se convertissent au Christ. Ils le paient souvent très cher : rejet de leur famille, si ce n’est mise à mort, car « traîtres » de l’islam etc. Il y a des Arabes israéliens. Donc, pour moi, pas de problème : il peut y avoir des arabes chrétiens israéliens. Je reconnais qu’ils doivent être peu nombreux.

  122. QuadPater

    Patrick, je plaisantais. Préoccupé par ailleurs, je n’ai pas pris connaissance avec sérieux du sujet dont vous discutez. Je fais repentance ! 😉
    Bien sûr que tout ce qui peut exister existe. Sammy Davis Jr était noir, juif et borgne (apocryphe semble-t-il). Et cancéreux. Et coureur de jupons. Et endetté.

  123. @ Quadpater et Patrick:
    Les chrétiens du Moyen-Orient (et je ne parle pas des convertis) se sont dénommés eux-mêmes arabes chrétiens depuis leur adhésion au nationalisme arabe, vers le début du 20 ème siècle, afin d’être acceptés dans la grande nation (Oumma) arabe.
    Sont-ils arabes? Certes, Ils sont de culture arabe et arabophone mais, étant donné qu’au cours des siècles, depuis l’avènement de l’Islam, les conversions dans le sens islam christianisme étaient interdites et punies de mort (c’est encore aujourd’hui le cas dans tout le monde musulman), ils sont sans doute les descendants des chrétiens d’Orient d’avant l’arrivée de l’Islam. D’ailleurs, en Israel, un mouvement se dessine: de nombreux « arabes »chrétiens israéliens demandent à être reconnus comme araméens israéliens.
    Dans mon article, j’ai utilisé la dénomination arabe chrétien car c’est encore la plus couramment employée mais des chrétiens comme le père Gabriel Nadaf se revendiquent araméens.
    Hanna
    PS:Si le sujet des chrétiens d’Orient vous intéresse, lisez l’étude sur la dhimmitude de Bat Yeor: Juifs et Chrétiens sous l’Islam

  124. Pierre Jolibert

    Tandis que les autres, les descendants des chrétiens qui se sont convertis à l’islam progressivement après la conquête arabe, ont adopté la dénomination arabe en même temps qu’ils changeaient de foi et d’allégeance, dans la mesure, parcimonieuse dans un premier temps, où le leur laissait faire l’assez snob couche dirigeante ex-conquérante.

  125. Souris donc

    Rien compris, Pierre. C’est la canicule.
    Moi, je ne comprendrai jamais comment on s’y prend pour NE PAS arriver à neutraliser les fanatiques monomaniaques de l’élimination du mécréant, au QI à deux chiffres, qui ne savent que deux choses, et pas une de plus, massacrer en criant Allah Ouakbar et poster une vidéo.
    Ils sont dotés de moyens logistiques illimités. Bon et alors ?
    On ménage quels intérêts ?

  126. Le plus étonnant étant de voir les colonnes motorisées de ces fanatiques déployées impunément en plein désert. Une giclée de napalm suffirait à les anéantir; Oui je sais le napal c’est moralement indéfendable, mais que messieurs les assasins commencent

  127. Tzipor, m’est avis que ça fait les affaires de l’Iran et d’Obama…

  128. Oui mais les autres ? Je ne sais pas moi au hasard, l’Union européenne . On me souffle que l’UE doit compter avec sa cinquième colonne installée,nourrie,logée,blanchie à nos frais.
    Blanchie n’étant peut-être pas très heureux

  129. « Blanchie n’étant peut-être pas très heureux »
    Ah non, c’est franchement raciste ! Comment ce vocable est-il encore admis de nos jours ?
    😉

  130. « Au hasard, Balthazar – pardon, loaseaubleu -, l’Union européenne »…
    Tu plaisantes? Elle vole de problème en problème, pour l’instant la question grecque occulte l’invasion qui vient du sud et de l’est, justement poussée par les Daesh & co…
    L’Europe est en fin de vie, en soins palliatifs qui ne pallient rien.

    Quelqu’un l’avait bien expliqué.

  131. Yaakov, il manque en grammaire française une ponctuation indiquant le point d’humour.
    Par exemple 😘 ou 😉

  132. QuadPater

    ça fait les affaires de l’Iran et d’Obama

    C’est une explication bien légère.

  133. Le pouvoir est aux abois
    Ils en sont arrivés à demander de l’aide. Aux musulmans
    Ils devraient demander à Daniel Sibony de leur expliquer l’Islam et ses  » modérés ״
    Ils ne sont pas en état de comprendre le fossé qui nous sépare.

  134. QuadPater

    Cazeneuve ! À le lire, les musulmans seuls pourront sauver la France.
    Qui c’est ce type ? Pour qui se prend-il ? au nom de qui parle-t-il ? Un rapport avec le 1er flic de France ?
    À enfermer d’urgence !
    L’attente sera longue avant qu’ils dégagent. Longue…

  135. Cazeneuve n’a rien compris ou alors il ne veut rien comprendre !
    « lorsque vous constatez que c’est au nom de l’islam, en s’appuyant de façon dévoyée sur ses textes, que les terroristes commettent leurs atrocités »
    Ils s’appuient sur les textes, non de façon dévoyée, mais littérale.
    Avec des politiques comme eux, on n’est pas aidé. Le bateau coule et nos politiques percent des trous dans la coque pour qu’il coule plus vite.

  136. QuadPater

    Justement Patrick, c’est précisément cela qui est insupportable. C’est pourquoi je demande au nom de qui il affirme que lislamsépassa. Qui est-il donc pour expliquer ce qu’est ou n’est pas l’islam ? Il n’est RIEN !
    Son boulot c’est assurer la sécurité intérieure ; qu’est-il allé foutre à la mosquée cet empaffé ?

  137. Souris donc

    Caresse dans le sens du poil :

    Je sais en particulier que, à la suite des événements de janvier, certaines déclarations, certains commentaires n’ont pas évité le piège de l’amalgame, du raccourci et de l’outrance, et que vous en avez été blessés. Pour ma part, comme je l’ai déjà dit, je comprends que les musulmans soient exaspérés de devoir sans cesse expliquer qu’ils n’ont rien à voir avec les attentats perpétrés sur notre sol. Je m’associe à votre indignation face à certains des propos qui ont été tenus. Mettre en relation les exactions de quelques individus avec les comportements et les valeurs de cinq millions de Français musulmans relève soit d’une coupable ignorance, soit d’une malhonnêteté inacceptable.

  138. Les « valeurs de cinq millions de Français musulmans » sont telles que les Français d’origine fuient leurs quartiers qui sont devenus des zones de non-droit où la police ne met plus les pieds !

  139. QuadPater

    Que dire ? depuis janvier le dhimmistre* de l’intérieur a remarqué des actes « frappant les musulmans » !! Il veut plus de coordination entre les agences de voyages et les ministères des affaires étrangères pour que ces messieurs pélerinent à la Mecque dans de bonnes conditions !! Tout est à citer.

    Il se croit en 2022, vizir de l’intérieur de Mohammed Ben Abbes. Pauvre type, suce babouche, répugnant cazemolle qui même à plat ventre continue de creuser.

    ——————————–
    * je croyais l’inventer mais ça a été utilisé. Zut.

  140. Souris donc

    Ou cynisme électoraliste.

  141. QuadPater

    Juste 2 secondes…

    Pourriture !
    Grosse nave !
    Ministricule rance !
    Popocatepetl déburné !
    Dégueulis tiède !
    Raclure de canisette !

    Mériterait qu’une lisse lame lui coupe la chique, tiens !

    Fumier !
    Traître !

  142. Souris donc

    Attention, Quad, toujours dans le discours du 15 juin :

    Nous devons donc faire en sorte qu’Internet ne soit pas un espace de non-droit. C’est pourquoi j’ai engagé un dialogue avec les multinationales de l’internet et c’est également pourquoi j’ai décidé de renforcer nos moyens affectés à cette mission en créant bientôt une unité spécifiquement dédiée à la lutte contre la haine sur la toile.
    Mais là encore, nous devons travailler ensemble, pour améliorer le dispositif de signalements des messages de haine dirigés contre les musulmans.

  143. Souris donc

    Une Femen se promène à poil dans une cathédrale, c’est la « Liberté d’expression ».
    Je suis Charlie !
    L’esprit du 11 janvier !
    La « Liberté d’expression » est un privilège exclusivement réservé à la Gauche.
    Formellement interdit à tous les autres.

  144. QuadPater

    Ne vous inquiétez pas, Souris. D’abord ce n’est pas de la haine, mais du mépris et du dégoût. Ensuite ce n’est pas envers les musulmans, mais contre leurs porteurs de valises. Troisièmement la police et la justice ont des affaires beaucoup plus importantes à régler.
    Tiens en parlant de justice… Où est notre Kikine ? Qu’est-ce qu’elle nous prépare en douce ? Pourquoi ne s’exprime-t-elle pas sur les menaces islamistes, sur le retour en France des assassins après leur séjour en Syrie, sur les coups de mâchoires vallsiques à propos de la fermeture des mosquées salafistes ?
    Peut-être bien ne se sent-elle pas concernée, la Kikine.

  145. Le probleme est que nos dirigeants n’ont aucune culture de l’Islam
    Que les services de polices chargés de la surveillance du territoire ne peuvent pas infiltrer les djihadistes car trop reconnaissables. Et je ne pense pas qu’ils reussiront à engager des musulmans pour faire ce travail
    En outre ces services n’ont pas le » logiciel  » ils ne » fonctionnent  » pas de la même manière que leur gibier. Lerah était surveillé, écouté. Mais nos policiers ne pouvaient pas imaginer qu’il,passerait à l’acte et tirerait une balle dans la tête à des enfants. Impensable pour un occidental, cartésien et habitué au comportement plus  » occidental  » des suspects.
    D’où l’affolement du ministre de l’intérieur, réduit à quémander de l’aide à une communauté conditionnée, de plus en plus encadrée. Le rapport de Malek Boutih à paraître dans l’édition du 3 juillet du Figaro enterre les espoirs du gouvernement.
    Et pour finir je vois mal Mou-President, déclarer la Loi Martiale, l’Etat de siège, et un couvre-feu dans les banlieues définitivement perdues

  146. Le rapport de Malek Boutih en copié-collé

    société
    Djihad : « Une jeunesse frustrée, prête à basculer »
    Dans son rapport, le député PS Malek Boutih craint que la dérive islamiste en France ne se transforme en phénomène de masse.

    MARIE-AMÉLIE LOMBARD-LATUNE

    ISLAMISME « Génération radicale » : le titre du rapport que le député PS de l’Essonne Malek Boutih vient de transmettre au premier ministre, et que Le Figaro s’est procuré, traduit bien son contenu. Dès la troisième ligne, il aborde son sujet : « L’analyse et la prévention des phénomènes de radicalisation et du djihadisme en particulier. » C’est une lecture politique que livre l’ancien président de SOS-Racisme, mandaté après les attentats de janvier. Il ne biaise pas avec son sujet, qui concerne avant tout la dérive islamiste d’une partie de la jeunesse française, sachant que près de 65 % des individus impliqués dans les filières djihadistes ont moins de 25 ans. Le député assure que son enquête a conforté son hypothèse de départ : « Le succès des recruteurs djihadistes auprès des jeunes repose sur l’adhésion à un projet politique entrant en résonance avec leurs préoccupations internationales et leur rejet de la société démocratique occidentale, plus qu’à une doctrine religieuse fondamentaliste. » D’où cette conséquence : « Une grande partie de la jeunesse se détourne de notre modèle de société. »

    Une génération « au bord de la rupture »

    Mondialisation, 11 Septembre, guerre en Irak, conflit israélo-palestinien ont mar­­qué la jeune génération et façonné sa vision du monde, note Malek Boutih. Mais au-delà de ces événements, un nouveau marqueur – « l’enracinement d’un nouvel antisémitisme » – est particulièrement inquiétant. « Dans les quartiers, le discours du “deux poids deux mesures”, entre des juifs qui seraient insérés et protégés et des musulmans au contraire stig­matisés et marginalisés socialement, a rencontré un large écho, écrit le député. Les vieux préjugés sur les juifs qui seraient partout, tirant les ficelles du monde de la finance et des médias sont de retour. De façon remarquable, ils sont très largement répandus chez les jeunes aujourd’hui alors que cela aurait été inenvisageable il y a encore une vingtaine d’années. »

    Le refus des valeurs démocratiques
    « La société est vécue comme totalement verrouillée, ce qui génère une grande frustration », analyse Malek Boutih, qui parle de « jeunesse frustrée, prête à basculer ». Il va plus loin : « Le corpus de valeurs et l’ordre social très peu contraignant de nos sociétés démocratiques occidentales ne fournissent pas un cadre suffisamment englobant et sécurisant pour s’y ancrer et s’y attacher (…). La notion de République est inintelligible, comme diluée dans le libéralisme et la modernité, et le sentiment d’appartenance à une communauté nationale est très affaibli. Or une partie de la jeunesse refuse ces valeurs trop “molles” et cherche à se distinguer. »

    Le djihad, une « solution » globale
    Reprenant les chiffres, notamment ceux, en hausse croissante, des départs de jeunes Français pour la Syrie, l’auteur du rapport estime que « la radicalité islamiste est dans un mouvement ascendant au sein de notre société », qu’il met en parallèle avec le niveau historique de l’extrême droite. Cependant, « face aux autres offres radicales qui visent la jeunesse, le djihadisme a une longueur d’avance, aussi bien dans sa dimension politique que théorique, note le député. Pour un jeune homme, une jeune femme assoiffée d’action, le djihad serait l’évidence. Il ne s’agit pas simplement d’assouvir réellement des pulsions meurtrières ou des envies de guerre. La dimension théorique du djihad est la plus complète dans son rejet de la démocratie, dans la désignation de responsables à abattre et enfin dans l’affirmation d’un contre-modèle total. Au creux de l’offre idéologique des forces politiques traditionnelles, le djihad propose des explications et une solution globale. »

    Conclusion sans appel : « Le djihadisme est bien la radicalité qui prédomine aujourd’hui dans l’offensive antidémocratique. »

    Un phénomène de masse?
    Les signalements recueillis par le numéro vert, destiné aux familles ou aux autorités que la dérive d’un jeune inquiète, sont éclairants sur la diversification des individus prêts à basculer dans l’extrémisme. Mais Malek Boutih va encore plus loin : « L’ampleur du phénomène et sa pénétration dans tous les milieux, avec la radicalisation de jeunes étudiants, et de jeunes filles en particulier, indiquent qu’on pourrait basculer dans un phénomène de masse. » « Si les premières vagues de djihadistes comportaient essentiellement des individus fragilisés, plus faciles à recruter, désormais les recruteurs ciblent des proies au profil plus stable et moins détectable et on peut penser que ce phénomène va s’amplifier », ajoute-t-il.

    Un réseau structuré
    « Les islamistes ont mis sur pied un réseau social humain où chacun joue un rôle dans l’expression de leur idéologie », remarque le député. Leur « emprise » se construit ainsi sur certains quartiers. Même si tous les jeunes, loin de là, ne sont pas tentés par l’expérience, « il faut tout de même prendre garde aux effets de contagion et d’identification croisée entre pairs, par lesquels une frange radicale peut influencer l’ensemble d’une génération », estime Malek Boutih.
    Au terme de son rapport, son auteur dresse une série de propositions qui passent par l’école, la culture, les familles. Et la nécessité de réaffirmer avec force le credo républicain.
    MARIE-AMÉLIE LOMBARD-LATUNE

  147. loaseaubleu,

    Avec quoi voudriez-vous que Mou-Président applique loi martiale, état de siège et couvre-feu?

    Il n’en a pas les possibilités matérielles ni les effectifs voulus.

  148. avec la volonté on peut déplacer des montagnes. Il faut une voix. Et malheureusement ce encaserna pas la sienne.

  149. Valideur fou
    Je reprends : et malheureusement ce ne sera pas la sienne. Et comme on étouffe, poursuit terrorise ceux qui osent dénoncer une situation explosive je suis très pessimistes

  150. Souris donc

    Mais Zozio, la loi martiale ?
    Pour les Guignols ?
    Problème N°1 en France, il faut sauver les Guignols ! Atteinte à la liberté d’expression !
    L’Obs : La faute à Sarko !
    « Les guignols menacés, derrière Bolloré, l’ombre de Sarkozy »
    Méchancon : La faute à Hollande !
    « Soutiens aux Guignols de l’info contre la censure de Vincent Bolloré, l’ami de Hollande »
    Juppé : « J’aime me voir dans @LesGuignols. Nous avons besoin d’eux. #LesGuignols »

  151. Souris, nous n’avons plus besoin des guignols de l’info. On les a en vrai, et les guignols de la politique en plus. Problème : il vont nous amener au désastre.

  152. Je viens d’entendre que « Cazeneuve est en larme à la sortie des obsèques » !
    Larmes de crocodiles ou larmes sincères ?

  153. Larmes pavloviennes.
    Obsèques :  » ils » arrivent tout de noir vêtus, nous lisent la fiche copiée sur Wiki, et repartent sachant que bientot  » ils  » seront débordés – à en perdre la tête – par toutes les obsèques à venir et  » ils » se mettent à pleurer

  154. Souris donc

    Larmes de comédie.

    En déplacement dans la région le ministre était arrivé très vite le 26 juin dans l’usine iséroise Air Products, où le chef d’entreprise de 54 ans avait été retrouvé décapité.
    http://www.bfmtv.com/societe/l-emotion-de-bernard-cazeneuve-aux-obseques-d-herve-cornara-899265.html

    Et pourquoi donc le ministre est-il arrivé très vite ? Le 26 juin, hasards de l’agenda ministériel, où était donc M . Cazeneuve ?
    A la Grande Mosquée de Lyon – Visite de l’exposition consacrée au futur Institut Français de civilisation musulmane, signature du livre d’or, propos du Ministre, rupture du jeûne du Ramadan (ouvert à la presse) – Lyon – 146, Boulevard Pinel
    http://mobile.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Deplacement-de-M.-Bernard-Cazeneuve-dans-le-Rhone

  155. Vieille information. Beaucoup de révélations contradictoire.
    Acte inqualifiable quels s’en soient les auteurs. Il y a des imbéciles partout

  156. Et alors absolument sans aucun à propos, et vraiment je suis désolé de parasiter le forum pour ça, mais :
    j’aurais besoin d’aide de la part d’hébraïsants ;
    Sur le ou les mots hébreux rendus par « beau » en français
    question à propos du Psaume 45 :
    dans une traduction courante, sont qualifiés de beau/belles les paroles du psaume elles-mêmes / le roi / la reine qu’il épouse ;
    je suis tombé par hasard sur http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-hebreu-yaphah-3302.html
    où je vois que ce mot yaphah qualifie le roi
    mais qu’en est-il des autres ?
    et y a-t-il un mot pour dire beau/belle plus fréquemment employé dans la Bible que celui-là ?
    Merci et veuillez encore m’excuser.

  157. Dans le sens de beauté, vous avez יפה (prononcer iafé, iafa au féminin) et נאה (nahé, naha au fém).
    Concernant la fréquence des mots dans la Bible, je ne saurais vous dire…

  158. La racine יפה évoque la notion de beauté ( יפה se prononçant yaphé -masculin – ou yapha féminin )
    Cette racine ‘ donne naissance à des verbes être beau, embellir, s’embellir et a des expressions comme :״ donner les pleins pouvoirs à quelqu’un, éloquence, délicat raffiné valoir une somme, ne pas plaire, validité d’un billet, bon, utile, mais jamais une notion de royauté.
    Dans le psaume 45 yaphé se qualifie, et se rapporte à la beauté du roi et ne désigne pas le roi lui même
    Mais dans la Bible hébraïque que nous appelons Tanakh – acronyme de T..orah , Né..vihim( Prophètes )
    K..étouvim ( les hagiographes : Psaumes, Proverbes,Job, Cantique des Cantiques, etc – 13 en tout -.) le mot Yaphé-Yapha avec toutes ses déclinaisons et désinences verbales ne concerne que la beauté
    Par exemple, Joseph poursuivi par l’épouse de Putiphar était qualifié : Yaphé tohar ( beau de taille ) et yaphé marhé(beau d’aspect )
    Pour en savoir plus. Le mieux serait de consulter une Concordantsia en hébreu.
    Je vais de demander autour de moi.

  159. Merci beaucoup à tous les deux !
    donc, si je comprends bien, les deux mots, iafé/a et nahé/a aboutissent tous deux à l’idée plus large de valeur, validité, de ce qui convient. Super, ça me convient et m’arrange.
    Pour la fréquence je n’avais pas besoin d’exactitude, c’était pour savoir si c’est plus fréquent que les seuls exemples indiqués sur ce site enseignemoi ; comme vous donnez là d’autres exemples, je suppose que c’est bien plus fréquent que les 4 ou 5 occurrences.

  160. @pjolibert
    Pour le moment mes correspondants me confirment que dans la Bible hébraïque  » yaphé  » ou  » yapha  » ne désignent pas autre chose que la notion de beauté

  161. Ah d’accord, merci encore.

  162. sur cette page,
    http://dictionnaire.reverso.net/hebreu-francais/%D7%99%D7%A4%D7%94
    vous avez des sens voisins ou dérivés (en français…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :