Des musées

dm2

Des musées

Si un jour tu en as marre de l’urbain sans civilité et du vivre-ensemble décrété, et que pour autant tu n’as pas envie d’aller t’enterrer au Larzac, de prendre un abonnement au psy, de faire une retraite au monastère ou une cure de luminothérapie, il existe un lieu magique, au milieu de nulle part.

La Fondation Beyeler.

Banlieue de Bâle, dans les champs. Trésors de l’art contemporain au sens le plus large (Gauguin en ce moment). Collection permanente avec le parti pris de présenter peu d’œuvres à la fois, une scénographie minimaliste, de Van Gogh à Neo Rauch en passant par Rothko. Mais, attention, le bâtiment baigné de lumière a été conçu par Renzo Piano (celui du Centre Pompidou) pour s’ouvrir et se fondre dans la nature, afin que les œuvres soient éclairées par les grandes baies vitrées, sans rupture intérieur/extérieur. Envie de clarté, d’ouverture, de nature et de culture ? C’est là :

http://www.fondationbeyeler.ch/fr/musee/impressions

Toi qui entres ici, abandonne tout fatras idéologique. Laisse le militantisme, l’antiracisme, l’antifacisme, la frénésie sociétale. Le bonheur dans le pré.

Tous les musées aux champs ne sont cependant pas aussi bucoliques.

D’autres ambitionnent de rééduquer le déviant et d’établir la Vérité officielle citoyenne.

Le musée à ciel ouvert de la Bataille de Poitiers (Charles Martel ou le mythe identitaire)

http://www.magregion.fr/un-musee-a-ciel-ouvert-pour-la-bataille-de-732/

Polémique : Le chef franc était-il ce justicier-sauveur de l’Occident chrétien menacé par l’islam ou un pillard mieux organisé que ses adversaires ? Qui avait intérêt à bâtir sa légende ? Que se serait-il passé si les Arabes avaient été vainqueurs ?

http://static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2015/05/Vouneuil-sur-Vienne-20150520-00422.jpg

2 panneaux sur le judaïsme et le christianisme. Quantité de panneaux sur la grandeur de l’islam.

Une ode à Abd El Rahmane, l’émir d’Espagne, qui a su rétablir le calme après les excès des prédécesseurs, un homme pieux et juste (En effet. Dhimmitude des juifs et des chrétiens, extermination des opposants).

http://static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2015/05/Naintré-20150520-00442.jpg

Le musée a pour fonction de relativiser le rôle de Charles Martel. De rétablir la Vérité. Le grand-père de Charlemagne, juste un pillard un peu dégourdi.1

http://static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2015/05/Châtellerault-20150520-00454.jpg

Bref comme dirait Pépin,

« Allez-y lâchez les pitts.

Poitiers brûle et cette fois pas de Charles Martel.

La France pète, j’espère que t’as capté le concept. »

C’est de la rime riche. C’est de la vision. C’est du rappeur Salif. (Tous ensemble, 2001)

Les musées des Kim.

Des contenus, des objets, un public ciblé, des dispositifs de lecture. Des ateliers éducatifs pour les enfants. Formidable outil de propagande et d’endoctrinement pour inculquer le juché (corpus idéologique totalitaire).

Le Grand Leader aimait tant les musées qu’il en faisait édifier à tour de bras – au point que la Corée du Nord possède jusqu’à un musée de la Construction du musée de la Construction du métro ! La plupart se trouvaient à Pyongyang, mais quelques uns commençaient également à apparaître dans les provinces […],

Musée des atrocités de guerre américaines […],

Musée des Beaux-Arts dont la collection déclinait ad nauseam des portraits de Kim Il-sung et de son fils […],

Musée de la Révolution Coréenne […],

Musée de la Guerre de Libération Victorieuse de la Patrie […] et la toute nouvelle Exposition de l’Amitié entre les Peuples abritant les cadeaux offerts à Kim Il-sung par les dignitaires étrangers, « témoignage de l’amour et du respect infinis que le monde entier porte au Grand Leader. »

Source :

Une Superproduction de Kim Jong-il

Paul Fischer

Flammarion, 2015

p. 141 et 142

Les émules français s’en approchent à grands coups de milliards.

Nous avons déjà 5 musées catégorie repentance.

– Le Centre Culturel Tjibaou en Nouvelle Calédonie

– Le Mémorial ACTe – Centre caribéen d’expressions et de mémoire de la Traite et de l’Esclavage – inauguré par notre Cher Dirigeant le 9 mai dernier juste avant la visite au Grand Démocrate de Cuba.

– Le Musée de l’Histoire de l’Immigration de la Porte Dorée, inauguré le 16 décembre 2014 par notre Cher Dirigeant et présidé par l’historien impartial et neutre, Benjamin Stora.

– L’Institut du Monde Arabe. A Paris, avec une antenne à Tourcoing.

– Le Mucem, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, exposition temporaire : Fragments d’une Tunisie Contemporaine. Auditorium Germaine Tillon.

__________________

Le musée à la gloire de notre Cher Dirigeant, Mou-Président-Je (merci Nafissatou, merci Dodo la Saumure) devrait, en toute hypothèse, sortir de terre au cours de son prochain mandat.

__________________

L’idée centrale du révisionnisme à propos de la bataille de Poitiers est de Patrick.

Souris a bricolé autour le décor suisse et nord-coréen.

1 Le fromage de chèvre du Poitou vanté par Ségolène est un reliquat de l’intendance des troupes sarrasines. En effet, personne ne se demande jamais ce que font les chèvres dans la plaine qu’est le Poitou. Les caprins (chèvres, mouflons, bouquetins, isards, chamois…) sont des animaux de montagne équipés pour sauter d’escarpements en pitons rocheux. A l’état sauvage, les chèvres vivent en Iran, Irak, Afghanistan et Caucase.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Caprinae

112 Commentaires

  1. Belle alacrité, bravo et merci. On en redemande.
    Voici une belle image pour illustrer votre propos : http://img.over-blog-kiwi.com/1/42/73/28/20150526/ob_e845b7_quenellepoitiers.jpg
    Et l’article nous montrant que la commission européenne de la Culture, de la Science et de l’Éducation (?!?) ne perd pas son temps. Dhimmis de tous pays, ouvrez vos bras et dites merci :
    http://danilette.over-blog.com/2015/05/reecriture-de-l-histoire-le-sommet-de-l-iceberg-d-apres-bat-ye-or.html

  2. Bon, mes deux commentaires successifs et équivalents sont refusés.
    Quad, au secours. Antidoxe serait-il devenu une base avancée d’Eurabia ?

  3. Souris donc

    Base avancée d’Eurabia ? Non, non, non, Kravi. Ou alors il y en a un qui sabote.

    La soute doit être en train de modifier la présentation, je ne sais pas pourquoi il y a tant d’interlignes.
    Patrick et moi avions livré un écrit compact, en 3 paragraphes illustrés.
    Le musée neutre
    Le musée qui endoctrine
    Sa caricature en Corée du Nord.

  4. Le musée Beyeler, en revanche, est magnifique. Pourvu qu’ils n’invitent ni McCarthy, ni Kapoor, ni Koons.
    La zénitude suisse, celle qui refuse les minarets.
    Bande de fascistes.

  5. Souris donc

    Pour patienter.
    Sauras-tu repérer l’anomalie visuelle dans les photos d’intérieur du musée Beyeler ?
    Indice : c’est par rapport aux visiteurs.
    Le gagnant se verra doté d’un exemplaire de Une Superproduction de Kim Jong-il.

  6. J’ai trouvé l’anomalie : un mouchoir en papier est tombé devant le banc, et N’a PAS été ramassé dans la seconde, ce qui est impensable en Suisse.
    Pour le prix, je peux choisir autre chose ?

  7. Souris donc

    Perdu !

  8. Souris donc

    Mais c’est pourtant vrai qu’il y a un kleenex par terre. Y du relâchement, là.

    Pour votre sagacité, Kravi, la récompense sera :
    Musique au Château du Ciel. Un portrait de Jean-Sébastien Bach.
    De John Eliot Gardiner.
    750 pages. Absolument obscures de technicité musicale.
    En 1 an de lecture, je suis arrivée à la page 42.

  9. QuadPater

    *** Toute eurabiophobie sera sanctionnée par un abonnement de 3 mois à Médiapart (pas plus, je suis contre les peines inhumaines et dégradantes).***

  10. Merci, ô soute !
    Souris, finalement je choisis le cadeau Kim, qui ne pourra être qu’une splendeur.
    Bach, c’est nul.

  11. Souris donc

    Ben oui, mais c’était pas la bonne réponse.
    Il fallait trouver :
    Les visiteurs n’ont pas d’ombre.

    Ils n’ont pas d’ombre à cause de l’éclairage zénithal + les baies vitrées d’une technologie sophistiquée (un système de lames invisibles qui orientent la lumière extérieure).
    Ce qui permet d’éviter que les visiteurs projettent leur ombre sur les œuvres, dénaturant les couleurs.

  12. Se sentir comme un hologramme au milieu de la foule profane, le rêve.

  13. mario

    bouh tout ça me file le bourdob

  14. mario

    bourdon pardon

  15. Souris donc

    Scénographie.
    Le cinéaste sud-coréen enlevé par Kim Jong-il s’étonne de la multiplication des marquages au sol sur les avenues désertes et fantomatiques de Pyongyang. En fait, ces marquages ne sont pas destinés aux automobiles, inexistantes, mais servent aux évolutions des manifestations de masse chorégraphiées au millimètre, afin que chacun sache où mettre les pieds. Comme lors de prises de vue au cinéma.
    C’est du cinéma. Pour impressionner, infantiliser, endoctriner.

    Evidemment, une chose comme ça, impensable chez nous.

    Eh bien, on y vient.
    Voir chez Lady Waterloo, comment la proposition de loi « Promouvoir le rajeunissement des institutions démocratiques » promeut l’embrigadement des jeunes dans les associations.
    Passé inaperçu dans la presse (ou qui, volontairement, n’en retient que l’aspect le plus anodin, la mise à la retraite des élus).

    Lire tout. C’est juste ahurissant.
    Mesure 1 Socialiser les élèves à l’engagement via des projets au service de l’intérêt général.
    Mesure 11 Créer le prix du meilleur site ou blog de veille démocratique, géré par un jeune de moins de 25 ans.
    Mesure 15 Instaurer une « note bénévolat » pour l’obtention du brevet, du baccalauréat, du CAP et du BEP.

    http://ladywaterlooblogdunegrandmereindigne.blogspot.fr/2015/06/tous-tous-tous-nous-serons-tous-des.html

  16. Guenièvre

    Bonjour à tous et merci à Patrick et à Souris !

    Sur le musée de la bataille de Poitiers.

    Oui, la bataille de Poitiers et Charles Martel ont été mythifiés comme beaucoup d’épisodes de notre histoire pour construire le roman national. Mais il y a une nuance entre en être conscient et s’acharner à la déconstruction de ces mythes . Ce qui ressort de la lecture de ces panneaux c’est cette volonté de réhabiliter l’autre ( autre homme, autre civilisation ). Là encore on peut se dire :  » Pourquoi pas ? « , on peut marcher jusqu’à ce que l’on s’aperçoive que ce qui est condamné venant des Occidentaux, les conquêtes par exemple, est accepté pour l’autre ( la brillante civilisation islamique..). La déconstruction est là pour servir l’idéologie pas pour rétablir la Vérité comme on nous l’assène..

    Pour le cadeau Kim de Kravi je propose un plat de nouilles froides :

    http://ecrivains-voyageurs.blogspot.fr/2013/02/jai-lu-nouilles-froides-pyongyang-de.html

  17. Souris donc

    Guenièvre, c’est exactement la conclusion qu’il aurait fallu à notre papier à quatre mains. La prochaine fois, nous vous le soumettrons à la relecture.
    Cette démarche de déconstruction de ce qui nous a fait par la mythification du monde musulman sert, en effet et d’abord, l’idéologie. De même le filtre de la presse ou des sites internet qui en rendent compte.

  18. Merci, Guenièvre : ça donne vraiment envie d’y aller.

  19. Lisa

    Cet été, 2 jours à Brugges et 2 à Bruxelles, je ne fréquenterai que les primitifs flamands, c’est plus sûr.
    Qqu’un connait là bas ce qu’il ne faut pas rater ?

  20. Lisa, à Bruges, 2 expériences à faire.
    Entrer dans une boutique en prétendant être belge francophone. Et se faire jeter dehors…
    Faire une promenade en barque sur les canaux.
    La seconde expérience est charmante. La première est inoubliable. 🙂

  21. Guenièvre

    @ Lisa,
    Après la promenade en barque faire la visite de la brasserie Sraffe HendriK dans le centre historique de Bruges. Avec dégustation 🙂 !

    http://www.tripadvisor.com/LocationPhotoDirectLink-g188671-d655200-i110616628-De_Halve_Maan_Straffe_Hendrik_Brewery-Bruges_West_Flanders_Province.html

  22. Guenièvre

    @ Lisa,
    Plus sérieusement il faut aller aussi voir le Béguinage :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9guinage_de_Bruges

  23. Lisa

    Merci !
    Je vais essayer toutes les propositions !

  24. Pierre Jolibert

    Bravo pour ce texte très drôle et instructif (je ne savais rien de la Corée du nord).
    Je tiens à dire qu’il n’y a aucun musée de la victoire de Toulouse, la mythidéologie que le dux Eudes, futur vaincu d’Abderrame, avait tenté de fabriquer pour se glorifier était trop grosse.
    Bon séjour, Lisa.

  25. Souris donc

    Merci, Pierre, le plus drôle est le musée de la Construction du musée de la Construction du métro.

    On revisite l’histoire, on revisite les opéras, on revisite les musées.
    Ça permet à l’historien engagé, au metteur en scène en lutte, au conservateur citoyen de contester quelques vieilles lunes subversives, marxistes de préférence, genre défense des minorités. Tiens, faudrait changer l’appellation. Patrimoine, conservateur, ça fait facho.

  26. Guenièvre

    @ Impat, HS

    Moi aussi j’ai vécu une expérience inoubliable avec des fonctionnaires flamands qui, bien que devant parler aussi le français, ne faisaient manifestement aucun effort pour nous comprendre. Et j’ai trois anciennes élèves qui s’en souviendront certainement aussi toute leur vie…

  27. Souris donc

    Pardon, cliqué plus vite que mon ombre, ils ne contestent pas les vieilles lunes marxistes, ils les confortent.

  28. Voilà, dans le muée suisse vous auriez évité cette contrariété.

  29. Guenièvre,… »ne faisaient manifestement aucun effort pour nous comprendre »…
    Encore plus HS : je dirais même plus, il devaient faire beaucoup d’efforts pour ne pas vous comprendre.

  30. Guenièvre

    Bien sûr vous avez raison Impat, ils étaient parfaitement bilingues mais continuaient à parler flamand entre eux. Si j’ai le temps j’en ferai un billet…

  31. Guenièvre

    Vous demanderez la traduction à Sophie …

  32. Mais, vous le savez, elle ne parle flamand que si on l’emm…
    Bon, j’essaierai.

  33. Guenièvre

    Je vous fais confiance Impat ! 🙂

  34. Guenièvre

    Bonne soirée à vous !

  35. Goedenavond, Guenièvre ! (j’espère que le traducteur ne me trahit pas, que ce n’est pas une injure…)

  36. Souris donc

    Charles Martel est un marqueur idéologique. Des groupes ou blogs d’extrême droite s’en revendiquent, pour en découdre et pousser sans ménagement à la remigration.
    Qui prononce le nom de Charles Martel est aussitôt scruté s’il appartient à la sphère médiatique. C’est ainsi qu’ils s’en sont pris à Lorànt Deutsch. Qui se revendique royaliste catho. Donc hautement suspect. En plus, ses livres de vulgarisation historique se vendent.
    C’est ainsi qu’il a été le con du dîner des parangons (C à vous) après avoir été littéralement étrillé par les Inrocks et des assemblées de docteurs de la loi plus savants les uns que les autres. Qui ont même écrit, bravant le ridicule, un essai contre lui :
    W. Blanc, A. Chéry, C. Naudin
    « Les historiens de garde. De Lorànt Deutsch à Patrick Buisson, la résurgence du roman national »,
    Inculte, 2013

  37. Souris donc

    J’aime beaucoup la qualification « Universitaires du Front de Gauche ». On voit tout de suite à qui on a à faire.

    Voici un échantillon de leur anathème :

    Dans sa conclusion sur la bataille de Poitiers, il prend ainsi des accents à la Jean Sévillia et son « historiquement correct » : « je le sais bien, la bataille de Poitiers, le Croissant contre la Croix, l’union sacrée des chrétiens et des païens contre l’envahisseur musulman dérangent le politiquement correct » (p 231).
    Et d’adhérer, après la théorie du « génocide » vendéen (autre marqueur idéologique), à celle du choc des civilisations : « Alors, pour nier ce choc des civilisations, certains historiens ont limité la portée de la bataille remportée par Charles Martel » (p 231).
    Caricaturant au passage les positions des historiens qui voient dans la bataille de Poitiers la fin d’une razzia et non d’une conquête (mais ne nient pas la portée de l’événement, notamment dans le camp franc), Lorànt Deutsch se permet l’ironie : « Charles Martel s’est énervé un peu vite, il aurait dû attendre quelques semaines et les Arabes seraient sagement rentrés chez eux, en Espagne… C’est bien trouvé, rassurant, consensuel. » (p 232).
    A l’heure où il est difficile de nier une montée de l’islamophobie en France, on peut juger préoccupant ce choix d’un comédien célèbre de raconter un tel événement historique de cette façon. Est-ce politiquement correct de remarquer une étrange corrélation entre le discours et le vocabulaire de Deutsch sur cette bataille, et celui de l’extrême droite la plus dure ? Le grand public mérite mieux en guise d’histoire que ce récit identitaire, jouant sur les fantasmes les plus caricaturaux;

    http://www.huffingtonpost.fr/christophe-naudin/lorant-deutsch-hexagone_b_4015871.html
    J’espère que vous admirez le « A l’heure où il est difficile de nier une montée de l’islamophobie en France ».
    On voit là toute la neutralité distanciée de l’Universitaire du Front de Gauche.

  38. L’islamophobie monte. A juste titre.
    Pourquoi ne pas [i]se revendiquer [/i]islamophobe ? Est-ce déjà un délit valant peine et amende ?
    Si X millions de gens affirment leur droit à se dire islamophobe (non sans raison), seront-ils poursuivis ?

  39. Souris donc

    Islamophobie n’a jamais été un délit, jamais inscrit au code pénal. C’est ce que certains « Observatoires » autoproclamés essaient de nous faire croire. L’enjeu étant d’obtenir l’équivalent de l’antisémitisme punissable, lui. Et quelques assos inféodées se pourlèchent les babines à l’idée de dommages et intérêts.
    Tout l’art est de démontrer le « racisme » de l’inculpé. Le racisme est punissable. Pas l’islamophobie en tant que peur ou que critique de comportements au nom de l’islam.
    La liberté d’opinion est mise à mal mais elle existe encore. Internet est un contrepouvoir plus redouté que la presse traditionnelle.
    On n’est pas (encore) en Corée du Nord.

  40. @ Guenièvre – 23 juin 2015 à 14:04
    Votre propos est tout à fait judicieux. On peut résumer ainsi : ce qui vient des Occidentaux, c’est mal : l’esclavagisme, les conquêtes, les croisades etc. Par contre l’islam, la « brillante civilisation islamique » dont on cache les exactions, les « chiffres arabes » (?!) etc., c’est bien. Tout ce qui dérange est mis sous le boisseau.

    @ Souris, – 24 juin 2015 à 09:50
    Oui, nous pouvons encore utiliser Internet comme contre-pouvoir journalistique et c’est heureux. C’est bien ce qui embête les journaleux qui aimeraient (sous de nobles prétextes bien-sûr !) pouvoir exercer une censure drastique. On le voit bien lorsque des commentaires, même timorés sont censurés.

  41. @ Souris donc – 24 juin 2015 à 08:12
    En tout cas, Laurànt Deutsch se défend bien ! Son exemple des Huns alors qu’il est hongrois est bien trouvé.

  42. La nazie Sigrid Hunke est la source d’inspiration des créateurs du Mémorial Charles Martel. Pour info, elle a publié en 1963 « Le soleil d’Allah brille sur l’Occident« .
    Cette page wikipedia (cela vaut ce que cela vaut) atteste que Sigrid Hunke avait adhéré aux idées nazies.
    Par ailleurs, ses écrits sont clairement antichrétiens et font un éloge démesuré de l’islam.

  43. Souris donc

    Ce que j’ai aimé dans la vidéo « Lorànt Deutsch chez les Parangons », c’est son sens de la répartie et sa gouaille. Toutes choses que la gauchiotte n’aime pas, préférant les euh…euh…qui donnent l’illusion de la réflexion et de la profondeur.
    A la fin, il leur met le nez dans le caca : dans son livre, 1 page pour la bataille de Poitiers, 1 page pour la Commune. Tous deux marqueurs idéologiques. Pour l’un 1 page c’est trop, pour l’autre, 1 page c’est pas assez.

    Quant à la collusion de l’islam avec le nazisme, le thème est inépuisable, du Grand Mufti aux rééditions de Mein Kampf et du Protocole des Sages de Sion.

  44. « Pour l’un 1 page c’est trop, pour l’autre, 1 page c’est pas assez »
    C’est exactement cela. Et cela me fait penser à une maxime allemande :
    « Um ein Haus zu bauen ist Einstein zu wenig, wenn man aber einen auf den Kopf bekommt, ist Einstein zu viel ! »
    Traduction, il faut comprendre que traduit littéralement, Einstein signifie « une pierre » :
    « Pour bâtir une maison, Einstein est insuffisant, mais si on en reçoit une sur la tête, Einstein est de trop !« 

  45. Souris donc

    C’est le kilo de plomb et le kilo de plumes, Patrick.
    Heureusement que les émissions de veille démocratique et citoyenne sont là, car on peut se demander s’il n’y aurait pas un frémissement de début de résistance au sein des rédactions de la Télévision d’Etat.
    Résistance contre le peuplement de Valls censé partager le fardeau et la répartition de Raffarin censée revivifier le tissu rural.

    En effet, pas un jour sans qu’on ne célèbre le terroir.
    Sur la télé d’Etat ! Je ne parle pas de L’Amour est dans le Pré sur M6, racolage ultralibéral de temps de cerveau disponible.

    Le terroir ! La télé d’Etat !
    Lundi sur France 3, La France en chansons (ah le tango corse de Fernandel).
    Mardi sur France 2, le Village préféré des Français. Pas un seul issu de la diversité à l’horizon, chaque village ou presque a son musée style Arts et Traditions Populaires ou sa société savante d’histoire locale.
    Ce soir, Des Racines et des Ailes (déjà, les racines…et le sous-titre : passion patrimoine, là on est carrément chez Pétain).
    Bien sûr, Mireille Dumas et Stéphane Bern, des bêtes d’audimat qui peuvent tout se permettre.
    Mais la Télévision d’Etat ne se laisse pas droitiser comme ça, ils sont en train d’avoir la peau de Georges Pernoud et son Thalassa.
    http://actu.orange.fr/une/thalassa-en-pleine-tempete-magic_CNT000000bmG7T.html

  46. Souris donc

    @ Kravi

    Oui, l’islamophobie a l’air d’être un délit.

    Je ne sais pas sous quel chef d’inculpation, mais Zemmour est encore trainé devant les tribunaux, ce mercredi, par les racketteurs patentés et stipendiés, le MRAP, CRAN, SOS Racisme, Licra, UEJF
    Pour avoir dit dans une chronique RTL, lisez bien :

    « Seules les sociétés homogènes comme le Japon, ayant refusé de longue date l’immigration de masse, et protégées par des barrières naturelles, si elles n’ignorent nullement les trafics de mafia, échappent à cette violence de la rue. Notre territoire, privé de la protection de ses anciennes frontières, renoue dans les villes, mais aussi dans les campagnes, avec les grandes razzias, les pillages d’autrefois, les Normands, les Huns, les Arabes. Les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacées par des bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains, qui dévalisent, violentent ou dépouillent. Une population française sidérée et prostrée crie sa fureur, mais celle-ci se perd dans le vide intersidéral des statistiques. »

  47. Un rassemblement de soutien aux chrétiens d’Orient s’est tenu ce mardi 23 juin au Cirque d’hiver de Paris.
    Interventions de différentes personnalités dont François Fillon qui, sans que je sois d’accord à 100 % avec lui, m’a positivement surpris.
    Il y a aussi Jérôme Chartier, Claude Goasguen, Valérie Pecresse, Patrick Karam, Nathalie Kosciusko-Morizet, quelques religieux et Michel Varton de Portes-Ouvertes.
    Il y a encore des politiques qui semblent avoir la tête sur les épaules !

  48. Pierre Jolibert

    Je ne suis ni neutre ni distancé, et je ne suis pas d’accord avec les extraits cités de L. Deutsch, ni, certes, tout à fait d’accord avec les autres (comme d’hab, quoi).
    Je pense qu’il est impossible de savoir si une victoire musulmane à Châtellerault aurait donné lieu à une conquête durable, je pense qu’il est impossible de juger vraiment la nature de l’action armée. Une simple razzia peut s’accompagner d’un sondage de terrain (vaut-ce la peine de conquérir le tout ? est-ce possible pratiquement ?).
    Il se trouve en outre que l’unité de l’empire califal est déjà en train de se fissurer : grosses discordes au sein même de l’ensemble Afrique/Espagne, ce qui entraîne le retournement de Munuza (le vaincu de la bataille de Covadonga, importantissime pour la mythologie castillane [avec digression possible sur le débat historiographique espagnol traditionnel : la Reconquista est-elle une ou plurielle ?], mais dont les Français ont visiblement aussi peu à foutre que de la bataille de Toulouse) qui épouse la fille du dux Eudes. Sachant que le royaume des Wisigoths lui-même n’avait été conquis par Tarik qu’à la faveur d’une guerre civile ressemblant à s’y méprendre aux querelles byzantines ou mérovingiennes (une constante : énucléer le rival déchu) et d’une brèche interne (mais en arrive-t-il jamais autrement, en matière de conquêtes ?), il me paraît difficile d’envisager que l’armée partie pour piller Saint-Martin de Tours ait voulu cette année là s’emparer du royaume Franc. Néanmoins il est fort possible qu’elle ait voulu tâter le terrain pour plus tard.
    Tout ceci est opinion hypothétique, mais je pense qu’on peut juger de façon plus sûre du contenu des consciences d’alors. Religion et civilisation ne sont de toute façon pas synonymes (même pour Huntington), mais la vision qu’ont les chrétiens des mahométans au tout début n’est pas encore celle qu’ils ont au moment des croisades (la mutation de l’an mille, tout ça). [parallèle à faire avec l’évolution des rapports chrétiens/juifs à la lumière de la synthèse de B. Blumenkranz, que m’a fait découvrir Guenièvre]
    Ce sont des ennemis militaires, une menace pour le regnum / l’islam est une déviation, mais pourquoi cette déviation serait-elle pour l’instant vue différemment de la foultitude d’hérésies et de schismes que le 1er millénaire chrétien a vu naître ?
    Le mot Europe/Européens qu’utilise la Chronique Mozarabe pour célébrer Poitiers n’a pas selon moi la portée « civilisationnelle » qu’on veut y voir, mais c’est le principal point faible de mon raisonnement (picos de Europa, tout ça). Les Carolingiens continuent à se voir dans le même monde que Byzance et que tout ce qui a été conquis par les successeurs de Mahomet, tout ça est Un.
    Mon point de vue n’empêche pas des répliques à la gauche gnangnan, mais en attaquant autrement : à ceux qui n’ont que l’éloge de la civilisation musulmane à la bouche, rétorquer que celle-ci n’est rien d’autre qu’un réaménagement de l’empire romain chrétien, une phase finale de l' »Orient ».
    Poitiers est donc selon moi une très importante bataille, un choc interne à UNE civilisation entre DEUX empires qui en sont deux variantes en cours de gestation, permettant à Charles Martel, qui est un très grand politique, de damer le pion de ses indisciplinés subordonnés et voisins.

    Pas le temps de développer tout ce qui me sépare là de ce que dit Zemmour (la chute de Rome et tout ça).

  49. Guenièvre

    Si vous preniez le temps de nous l’expliquer un jour Pierre, je suis très intéressée par votre analyse/point de vue.
    Votre deuxième paragraphe me ravit.  » il est impossible de savoir… de juger » …mais chacun va se servir de l’événement …

  50. Souris donc

    Oui, Pierre et Guenièvre, mais un musée, c’est donner à voir. Et c’est là que s’immisce l’idéologie qui gauchit la réalité historique.

    Kim au Musée. Ce que j’aime chez lui, il a toujours l’air de se croire dans un jeu vidéo. Une fraicheur qui le pousse à tuer, pan, pan pan sans états d’âme.

    Hollande au Musée. Ce que j’aime chez lui, il a toujours l’air de se croire élu sur sa personne, alors qu’il l’a été par défaut et par anti-sarkozysme

  51. Souris donc

    Celui qui contrôle le passé contrôle le futur.
    Celui qui contrôle le présent contrôle le passé.

    L’histoire est écrite par les vainqueurs. Nous, nous sommes dans la soumission.

    A lundi à vous tous !

  52. Pierre Jolibert

    Il me semble en fin de compte que la portée du « musée » est limitée. N’y vont que les déjà convaincus. Et comme ces musées actuels en surnombre ne font guère que déployer leur idéologie sur des panneaux de textes très longs, ayant souvent peu d’objets à montrer comparativement à cette masse de texte annexe, et comme la plupart des gens n’aiment de toute façon pas lire en temps normal, comment auraient-ils envie de se laisser convaincre ? Les Deutsch et autres savent bien qu’une courte chronique ou un passage télé sont plus porteurs, et n’ont pas de souci à se faire.
    Guenièvre, je me suis trop avancé, je n’ai rien à répondre à Zemmour.

  53. Bibi

    Amici Bonjour,
    L’histoire (!) de l’expo de Poitiers m’a choqué et je l’ai largement diffusée. Avec cette « cerise » nazie.

    Mais mon expérience flamande est totalement opposée aux vôtres. Au début, je m’adressais en anglische, connaissant la susceptibilité. Mais dès qu’on m’entendait échanger en français avec la personne qui m’accompagnait, on s’est mit à me parler en français! Je n’ai jamais élucidé si ma « politesse » initiale a été suffisante, ou si c’est l’accent parigo qui a convaincu.
    Cet accent, en revanche, n’a pas été apprécié par trop de wallons. Même lorsque j’employais des expressions locales.

  54. @ Pierre Jolibert – 24 juin 2015 à 23:40
    Je suis assez d’accord : les gens ne prennent sans doute pas trop de temps à tout lire, ce qui devrait limiter les dégâts. Par contre, les éloges de l’islam, son calife et ses combattants sont tels qu’ils finissent tout de même par laisser des traces.
    Autre chose, la mention de Sigrid Hunke sur les panneaux omet de préciser que celle-ci était acquise aux idées nazies !

  55. mario

    n’est ce pas psychiatrique cette propension à renier son identité face à l’autre surtout si cet autre lui l’assume comme un étendard?
    cette gauche pense que sa tolérance, son envie de faire de la place à l’autre lui donnera en retour l’amour mais aussi la non violence de l’autre. Ils n’auront ni l’un ni l’autre. Une civilisation faible meurt.

  56. Mario,… »cette gauche pense que sa tolérance, son envie de faire de la place à l’autre »…
    Je crois cette « tolérance » et cette « envie » réelles. Mais il faut y ajouter l’intérêt électoral, bien réel aussi. Et tout cela, conjugué au nombre grandissant de « l’autre », forme un mélange explosif.

  57. mario

    ils espèrent aussi les voix pour les prochaines élections et ça ce n’est pas sur non plus…

  58. mario

    impat vous avez été plus rapide que moi , en effet!

  59. Bibi

    J’ai des vidéos qui expliquent la « logique » progressiste, mais elles sont an anglois.

  60. Bibi, une vidéo ou un texte en langue étrangère ne sont pas admis « ouverts » sur ce site. Mais vous pouvez mettre un lien qui y conduit.

  61. Bibi

    Impossible, Impat. YTube « ouvre » ici (j’ai essayé sur un autre fil).

  62. Pierre Jolibert

    Patrick,
    à vrai dire je devrais préciser que je suis bien peiné qu’on mette tout ça dans un « mémorial » sur les lieux, ça oui je trouve ça plus que regrettable. Ce que je dis sur les musées est très placide mais c’est les considérer de façon très abstraite. En revanche, comme j’adore voir les lieux des batailles (quand j’en ai l’occasion, je ne les cherche pas spécialement), je trouverais très ennuyeux de trouver ça à la place.
    Pour ce qui est de Sigrid Hunke, dont votre article m’apprenait l’existence, car je ne connaissais pas non plus ce livre, j’imagine tout simplement que les Mémoriaux de Poitiers ne savaient tout simplement rien d’elle. On est pressé, on est tout content de trouver du texte qui va dans son sens, elle était forcément gentille et du bon côté, et hop on recopie tout sans se poser de questions et sans chercher plus avant.
    L’article Wiki est très intéressant, et très fourni en détails. Néanmoins, je ne comprends pas tout notamment sur l’agencement de tout ça. En fait, c’est sur son racisme qu’on a le moins de détails. On imagine qu’elle est antisémite, tout simplement, mais l’article insiste bien sur le fait que son racisme continue à s’exprimer dans les écrits d’après-guerre, qu’est-ce que ça veut dire ? Et quel lien cela a-t-il exactement avec le reste ? Avec son néo-paganisme, on voit à peu près le topo, mais le reste ? Je n’ai pas encore lu le lien vers ce truc d’Unitarisme, qui a l’air le plus farfelu.
    En tout cas ça fournit des arguments pour obtenir la destruction du mémorial. Bouh y a une nazie citée, tout ça.

  63. mario

    la logique progressiste est directement la fille du christianisme comme le marxisme d’ailleurs. En fait plutôt du messianisme qui voulait le royaume de dieu sur terre et qui voulait changer l’homme pour y arriver.
    Aujourd’hui ils ont rejeté dieu mais gardé les mêmes principes et les mêmes ambitions pour lesquelles tous les moyens sont bons.
    Faire le bonheur des hommes même s’ils ne sont pas d’accord. Faire de notre monde le royaume de Dieu en dépit de ce que disait le christ car il savait que ce n’était pas à notre portée.

  64. Pierre Jolibert

    Ce qui est rigolo, c’est que vous avez donc trouvé votre matière sur une page de l’extrémité laïcarde de la droite (Résistance & Riposte), pour dénoncer cette Sigrid Hunke qui a donc apparemment côtoyé avec l’extrémité néo-païenne de la droite (Nouvelle Droite & Elements). Les extrémités de la droite vont se tirer dans les pattes.

  65. Pierre Jolibert

    côtoyé ne se construit pas avec avec, pardon
    Ah mais en fait l’Unitarisme en fait je connaissais. Bon ben là, je comprends encore moins.

  66. Bibi

    Mario,
    Ce n’est pas du tout ce qu’explique Melanie Phillips dans les vidéos que je ne puis poster. C’est au contraire, dit-elle, le remplacement des règles « divines » par des règles fabriquées par l’humain utopiste.

  67. @ Pierre,
    En fait, l’unitarisme est une doctrine qui ne reconnaît pas la Trinité. Donc, ni Jésus, ni l’Esprit saint ne sont Dieu avec le Père.
    Les Eglises catholique, orthodoxe, protestantes y compris évangéliques dans toutes leurs diversités reconnaissent toutes la Trinité.
    Les Témoins de Jéhovah (non reconnus comme Eglise chrétienne par toutes ces confessions) affirment également que la Trinité n’existe pas. Dans leur édition de la Bible, arrangée à leur sauce, ils ont falsifié le texte de l’Evangile de Jean, chap.1 v.1 : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu« . Ils mettent « et la Parole était dieu« , « dieu » avec d minuscule.

  68. @ Pierre Jolibert – 25 juin 2015 à 17:11
    « On est pressé, on est tout content de trouver du texte qui va dans son sens, elle était forcément gentille et du bon côté, et hop on recopie tout sans se poser de questions et sans chercher plus avant. »
    C’est vrai ! Cela les discrédite pour leur manque de sérieux. La moindre des choses serait qu’ils se renseignent sur les auteurs dont ils citent des extraits.

  69. Bibi

    Les anglophones interessés peuvent mettre « Melanie Phillips, Contemporary Liberal Discourse and Jihadism- Why the Disconnect » dans leur moteur de recherche favori. Après 10 minutes d’intro, elle commence son analyse.

  70. mario

    Bibi
    oui ils font une religion sans dieu.
    Lisez le vrai génie du christianisme d’Harouel.

  71. Bibi

    Et ultra-dogmatique, Mario. Avec des méthodes inquisitoriales.

  72. mario

    dans le christianisme, les derniers seront les premiers, Jésus se préoccupait déjà des minorités, les femmes, les malades, les prostitués,le faible ,l’opprimé.
    Il disait déjà qu’il fallait accueillir l’autre comme son frère, il était pacifiste .Il disait aussi qu’il fallait renier son père et sa mère. C’est quand même du copier coller que nous font nos progressistes.
    Malheureusement ces derniers ont oubliés la responsabilité donné à l’homme par dieu car ses choix sont individuels et ne peuvent pas être transcrit à un état ou mode de gouvernement.
    C’est pour cela que jésus voulait rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à dieu donc ne pas mélanger la religion et la politique ce qu’on appelle chez nous la laïcité. Car le royaume de Dieu n’est pas de ce monde.
    toutes les idéologies , croyances ne naissent pas de rien .Elles découlent d’une lente maturation au fil des siècles voire des millénaires. le tronc commun de l’occident est le judéo-christianisme et la culture grecque. Qui ont eux aussi des origines plus lointaines.
    Encore une erreur des progressistes pensant que l’homme est hors sol donc sans racine et que tout ce qui est moderne naît spontanément. Malheureusement ils ont l’hégémonie intellectuelle, les médias, l’enseignement, les fonctionnaires et une grande partie de la justice.
    Ils sont ultra-dogmatiques avec des méthodes inquisitoriales,c’est pour cela qu’ils sont dangereux surtout quand ils ont le pouvoir.

  73. Bibi

    Nous avons la chance de vivre en pleine révo-cul.

  74. mario

    ce qui est rigolo c’est que nos progressistes agissent comme nos grenouilles de bénitiers et nos bigots de l’ancien temps. Et c’est pas un compliment.

  75. Bibi

    Les Gardiens de la Révolution, quoi.

  76. Tibor SKardanelli

    J’ai travaillé dans le musée de l’immigration du temps où il s’appelait Musée des Arts Africains et Océaniens. Je vendais des cartes postales en face d’un superbe mérou qui se demandait ce qu’il foutait là. J’aimais beaucoup ce musée, il n’y avait personne. Moins même qu’au musée Guimet où ça ne se bouscilait pas des masses non plus. Un jour on le rebaptisera peut-être encore, musée du temps qui passe.
    Quant à Poitier, on va pas se mettre Martel en tête pour si peu, attendons que Notre-Dame de Paris soit transformée en musée, c’est une étape, Sainte Sophie devrait redevenir une mosquée.

  77. Pierre Jolibert

    Bonjour Tibor,
    quelle bonne place vous aviez en effet. Je ne crois pas qu’il y ait plus de monde à la Porte dorée maintenant qu’il s’agit d’une Cité de l’Immigration. J’ai oublié le chiffre faramineux qu’est le nombre d’heures que devrait passer un visiteur à lire, s’il le faisait, la totalité du discours imprimé de ce non-musée. En l’occurrence, il s’agit d’un choix idéal : il est normal que la mémoire de l’Immigration prenne la suite de l’Empire outre-mer, mais il aurait mieux valu que le lieu garde le 1er nom.
    A l’instant, sur France Culture, Frédéric Boyer, prophète de gauche chrétienne progressiste vient, au terme de sa croisade contre le Mal et pour le Bien, de prononcer un jugement que je crois vrai : de toute façon les civilisations sont mortelles, et peut-être la « nôtre » (mais a-t-il accepté d’utiliser un possessif ? je ne sais plus) est déjà morte, ce qu’il retraduit immédiatement en recomposition, pour laquelle il tient à garder l’héritage chrétien progressiste. Mais quel effort de vision, Boyer ! soyez-en félicité !
    (voilà Guenièvre, la seule réponse globale que je pourrais faire à Zemmour : mort et recomposition, mais je ne choisis pas les mêmes éléments à recomposer que Boyer)

  78. Souris donc

    Il me semble en fin de compte que la portée du « musée » est limitée. N’y vont que les déjà convaincus
    (Pierre Jolibert, 24 juin, 23:40)
    Bien sûr. C’est aussi le fait du livre.
    Et il y a ceux qui vont au musée par appétit intellectuel, ou par un heureux hasard. Mais surtout, les enfants en groupes accompagnés ou en ateliers les jours de congé, que l’on tente d’éduquer plus furieusement que dans les écoles. Enfin, d’endoctriner quand il y a de la doctrine.

    Skarda, ah l’aquarium de la Porte Dorée… Une bénédiction les jours de pluie où on hésite à emmener les drôles jusqu’au zoo de Vincennes. Pour autant que je me souvienne, l’entrée est commune avec le musée des Arts africains et océaniens, rebaptisé musée de l’immigration. L’aquarium drainait tout le public, les arts africains n’avaient quasiment personne et s’empoussiérait doucement.
    C’était avant la défense des minorités opprimées par le blanc raciste colonisateur et saccageur de planète.

  79. Souris donc

    Du chauvinisme au révisionnisme gauchiotte, l’Obs revisite les manuels scolaires et leur vision de la bataille de Poitiers.
    En se donnant la caution de « deux grands historiens », William Blanc et Christophe Naudin. Lu dans les commentaires :
    Ben voyons. D’un côté un doctorant en histoire qui a fait davantage fait parler de lui pour ses prises de position au sein de mouvements d’extrême-gauche que pour ses oeuvres en matière d’Histoire, de l’autre un simple professeur d’histoire ayant commis un site confidentiel.
    Mais ils ont table ouverte à l’Obs.
    http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20150415.OBS7308/depuis-quand-charles-martel-est-il-un-heros-de-l-histoire-de-france.html
    A la décharge de l’Obs, les commentaires sont antidoxiques, ce qui signe une saine liberté d’expression.

    Lien déniché par Patrick. On n’a pas su l’intégrer dans le papier. Lequel, et je le déplore vivement, contient toujours ces interlignes imbéciles qui n’ont pas de sens. Exemple :

    Source :

    Une Superproduction de Kim Jong-il

    Paul Fischer

    Flammarion, 2015

    p. 141 et 142

  80. Souris donc

    Pendant la décapitation du chef d’entreprise, où était le ministre de l’intérieur ? Il fêtait la rupture du jeûne à la grande Mosquée de Lyon où il visitait l’exposition consacrée au futur Institut Français de Civilisation Musulmane.
    http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Politique/Politique/Lyon-Bernard-Cazeneuve-sera-a-la-Grande-Mosquee-pour-rompre-le-jeune

    Philippe Meyer, sociologue, journaliste toutologue, dans son Les Gens de mon Pays (Robert Laffont, 2014) consacre deux chapitres aux musées.

    L’un, à mourir de rire, intitulé Horresco Referens, le Musée du Septennat (de J. Chirac) à Sarran, dessiné par Jean-michel Wilmotte. S’il vous plait.

    L’autre, La Fosse, le Louvre, le Foot. Il s’agit de la résilience espérée de régions sinistrées grâce à la Culture. Le Louvre à Lens.
    P. 194, Ph. Meyer rappelle les réussites
    – au pays basque espagnol, le Guggenheim dessiné par Frank Gehry
    – à Manchester, le centre Urbis dû à Ian Simpson
    – dans la Ruhr, le musée du design d’Essen (et quantité d’autres, comme le gazomètre d’Oberhausen transformé en cité des Sciences).
    Le Louvre à Lens a été dessiné par l’atelier japonais SANAA, prix Pritzker (le Nobel de l’architecture)

    Les plus grands architectes, des œuvres de première importance, des retombées économiques (transports, hôtellerie…). Mais les catégories sociales défavorisées restent à l’écart malgré les politiques tarifaires avantageuses, souvent la gratuité.
    On attend beaucoup de la transformation d’Urbis Manchester en musée…du foot.

  81. Souris donc

    Trouvaille :
    Hymne national d’Andorre, que la Socialope Nationale doit logiquement entonner en tant que co-prince.

    El gran Carlemany, mon Pare dels àrabs em deslliurà
    I del cel vida em donà de Meritxell, la gran Mare
    Princesa nasquí i Pubilla entre dues nacions neutral
    Sols resto l’única filla de l’Imperi Carlemany.
    Creient i lliure onze segles, creient i lliure vull ser
    Siguin els furs mos tutors i mos Prínceps defensors!
    I mos Prínceps defensors!

    Le Grand Charlemagne, mon père, nous délivra des arabes
    et du ciel me donna la vie Meritxell* notre mère.
    Je suis née Princesse héritière, neutre entre deux nations,
    Je reste la seule fille de l’empereur Charlemagne.
    Croyante et libre onze siècles, croyante et libre je veux demeurer
    Que les Fueros** soient mes tuteurs et mes Princes mes défenseurs !
    Et mes Princes mes défenseurs !

    *Notre Dame de Meritsell, la sainte patronne d’Andorre
    **Les lois locales

  82. Merci Souris donc
    Mais ne le diffusons pas trop des fois qu’un Kouachi vienne se faire exploser au milieu des acheteurs d’alcool ou de tabac détaxés.
    On se le garde  » In partibus  » dont je viens de trouver la définition.
    Lisez, c’est trop beau

     » In partibus  » S’est dit d’un ancien siège épiscopal, généralement situé en pays devenu musulman, attribué fictivement à un évêque sans diocèse ; se dit de l’évêque lui-même, dit aussi évêque titulaire.

    http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/in_partibus/43240

  83. Qu’un Kouachi  » NE vienne « 

  84. Souris donc

    Houlala, Zozio, en plus, l’alcool même détaxé, c’est haram. D’un autre côté, le Kouachi n’a plus besoin de prétexte genre blasphème ou frères palestiniens à venger. Maintenant, c’est n’importe où, le patron qui a appliqué la non-discrimination à l’embauche, l’usine d’air liquide, pourvu que ce soit spectaculaire pour la vidéo et le selfie.

  85. Je suis parti de l’hymne d’Andore, principauté où alcool et tabac sont détaxés. La divulgation du premier vers de l’Hymne peut inciter un Kouachi a vouloir  » venger le prophète « . J’ai donc souhaité que cet hymne soit In hymne  » In partibus  » , de là à la publication de la définition il n’y avait qu’un pas franchi allègrement.
    Talmud appliqué -:))

  86. Honte sur moi, je ne connaissais pas l’hymne d’Andorre, merci Souris.
    Aujourd’hui, dans le genre tiraillé entre pas mal de « nations », c’est l’ouverture des fêtes de Pampelune en Navarre. Fritage entre les « indépendantistes » basques et les « indépendantistes » navarrais en perspective.
    Je ne sais pas s’ils ont un hymne.

  87. … »Je ne sais pas s’ils ont un hymne »…
    En tout cas les Basques en ont un, sans aucun doute. Et ils le chantent souvent, en maintes occasions.

  88. Vérification faite les Navarrais en ont un, une musique du XVIIIe servant pour les cérémonies officielles (reproduites sur le grand carillon en ville) avec des paroles très consensuelles datant des années 1970.
    Sinon, après il y a la Pitchouli.

  89. … »des années 1970″…
    Mais Henri IV, alors, que chantait-il ?

  90. Même « Vive Henri IV », il ne devait pas le chanter !
    Ah si, pardon, je croyais que ça ne datait que de la Révolution et des antirévolutionnaires, mais non : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vive_Henri_IV_!
    Les armées huguenotes chantaient des Psaumes, en tout cas, tout simplement.
    Pour ce qui est de la Navarre espagnole, j’avais perversement glissé vers elle parce que Charlemagne aurait mis à sac Pampelune en 778 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Roncevaux_(778)
    Voilà bien une bataille qui rend les musées difficiles : lieu en débat / et quand bien même un lieu serait choisi, on se caillerait à vouloir lire en plein vent sur les panneaux didactiques toutes les opinions émises à son sujet.

  91. Souris donc

    Pour créer la première Union Européenne coïncidant avec la Chrétienté, il n’était peut-être pas un ange.
    Pour Charlemagne, je suis Charlie.
    Ne serait-ce pour ceci : le cri de guerre « Montjoie ! » vient de l’épée Joyeuse qui devint l’épée du sacre des rois de France.

    « …En raison de cet honneur et de cette grâce,
    Le nom de Joyeuse fut donné à l’épée.
    Les barons français ne doivent pas l’oublier :
    C’est de là que vient « Montjoie », leur cri de guerre ;
    C’est pourquoi aucun peuple ne peut leur résister. »

    Chanson de Roland (laisse CLXXXIII)

    Et vive les musées ! Tous climatisés.

  92. … »Tous climatisés. »…
    C’est ce qui fait leur succès, quand ils en ont. Que diable irait-on faire dans ces galères, sinon ?

  93. QuadPater

    loaseaubleu, votre point de vue du 8 juillet 2015 à 13:49 est extrêmement réducteur.

  94. -:)
    Je sais. Je voulais recevoir les commentaires
    Donc ça marche !

  95. Pas si réducteur que ça, T est une épée à quoi il ne manque que la poignée. (celle de Joyeuse est impressionnante, enfin le « pommeau » … je suis obligé de vérifier tout ça avant de le dire)

    Souris, bien sûr, il n’y a d’œuvre politique qu’en l’absence d’anges. Je ne tiquais pas contre la prise de la ville elle-même. D’ailleurs, les Vascons ont été vraiment dégueulasses d’attaquer cette malheureuse arrière-garde en profitant de leur connaissance du terrain.
    Il s’agit pour moi d’autre chose, sujet obsessionnel, de savoir si Charlemagne a fondé une union européenne OU s’il a redonné corps à son empire romain en se foutant royalement de la façon dont cette œuvre là (ayant son sens dans un certain contexte) serait interprétée par les « Européens » de l’avenir.

  96. Je regrette beaucoup de ne pas pouvoir visiter les musées Nord Coréens…

  97. Souris donc

    Plus prudent de se contenter de lire Une Superproduction de Kim Jong-il, Dr WO….

    Kidnappés par Kim Jong-il en 1978, le célèbre réalisateur sud-coréen Shin Sang-ok et son actrice vedette n’ont dû leur survie qu’à leur obéissance aveugle au Cher Dirigeant. Leur mission : faire de la Corée du Nord une grande nation du cinéma.
    Dans ce thriller grinçant, où le spectacle de l’arbitraire provoque autant le rire que l’effroi, tout paraît invraisemblable – et pourtant TOUT EST VRAI.

    http://www.amazon.fr/Une-superproduction-Jong-il-Paul-Fischer/dp/2081333228/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1436376025&sr=8-1&keywords=Une+Superproduction+de+Kim+Jong-il

  98. Pierre, « savoir si Charlemagne a fondé une union européenne OU s’il a redonné corps à son empire romain en se foutant royalement de la façon dont cette œuvre là (ayant son sens dans un certain contexte) serait interprétée par les « Européens »
    N’ayant aucune notion, même approchée, des croyance — ou espoirs, ou fantasmes, ou délires — de Charlemagne, je ne puis répondre. Mais je pense qu’il s’en foutait impérialement.

  99. Souris donc

    @ Pierre

    Troublant, tous les pays européens revendiquent Charlemagne. Nous, bien sûr. Mais aussi les Allemands, Karl der Groβe et sa capitale Aix la Chapelle, précurseur du Saint Empire Romain Germanique. Les Italiens, Carolus Magnus couronné à Rome, roi des Lombards, successeur des empereurs romains d’occident.

    @ Kravi
    Sacré Charlemagne !
    Ce fils de Pépin le Bref
    Nous donne beaucoup d’ennuis
    Et nous avons cent griefs
    Contre, contre, contre lui.

    @ Dr WO
    Pareillement hallucinant, cet autre témoignage :
    Nouilles froides à Pyongyang.
    J-L Coatalem
    Grasset 2013
    (Vient de paraître en Poche)
    Récit de voyage angoissant et burlesque d’un vrai-faux représentant d’agence de tourisme.

  100. Souris,
    qu’Andorre s’en réclame m’a beaucoup troublé, en tout cas. J’aimerais bien voir en détail ce qui a amené à ça, c’est vraiment curieux.
    France et Allemagne s’en réclament et ont donc forcément besoin aujourd’hui de faire (ah ah ah) une union (hi hi hi) européenne pour cicatriser les dix siècles de leur double, parallèle et concurrente façon de se réclamer de Charlemagne.

  101. pjolibert

    Kravi : ah oui, impérialement bien sûr. 🙂
    Pour ce qui est de ce qu’il pensait, évidemment c’est difficile.
    Si on en croit Eginhard, il s’est fait couronner empereur par surprise, par exemple, et il voulait même pas entrer dans l’église quand il a su de quoi il retournait. Mais bon, j’imagine qu’il ne fallait pas trop montrer ce qu’on désirait le plus dans ces cas-là, et qu’il fallait avoir l’air modeste.

  102. pjolibert,… »il fallait avoir l’air modeste. »…
    Je crois que cette remarque est anachronique. Aujourd’hui, à notre époque hypocrite et démagogique, un chef, ou candidat chef, doit en effet avoir l’air modeste. Au IXe siècle, et bien plus récemment encore, un chef devait avoir l’air d’un chef.
    Mais ce n’est que mon avis (humble, il faut avoir l’air modeste)

  103. J’accepte de bon cœur cette idée.
    Déjà, humble, d’ailleurs, est différent de modeste.
    Ou alors, vraiment, il ne voulait pas être couronné, pour ne pas compliquer la chose ?

  104. Peut-être, mais nous tournons autour de la même question. À mon (toujours aussi humble) avis le couronnement à cette époque ne compliquait pas la chose. Au contraire.

  105. je ne connaissais qu’un texte de la Vie d’Eginhard, que j’ai d’ailleurs tordu : Charles ne sait pas qu’il va être couronné, et c’est après coup qu’il dit que s’il aurait su il aurait pas venu (ce qui n’est pas pareil que ce que j’ai dit)
    Vous m’avez donné envie de chercher, et grâce à Remacle.org, sponsorisé par Hathorique :
    http://remacle.org/bloodwolf/historiens/eginhard/charles.htm#_edn3
    ce n’est pas Eginhard mais un texte de quelqu’un d’autre, écrit sous Charles le Chauve : les 11 et 10 ème paragraphes avant la fin parlent de ce couronnement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :