Quel enfant !

Quel enfant 2

Bien souvent on a dit de moi que j’étais, encore maintenant à 46 ans passés, un enfant, un grand gosse, très vieux très tôt d’un certain côté et affectivement immature. « Quand grandiras-tu ? » « Quand laisseras tu de côté ton insatisfaction de gamin trop gâté ? » En plus, je lis des « comic books », de la bande dessinée, et je ne rechigne pas à regarder de temps en temps un petit « Tex Avery ». Et j’ai l’avantage d’être un oncle, un oncle peut chahuter, faire des bêtises avec ses nièces et neveux. Il n’a pas à montrer sans cesse le bon exemple comme une grande personne modèle et raisonnable.

Mes amoureuses aussi me l’ont souvent dit quand elles me quittaient : « Tu es un enfant Amaury, tu t’enflammes, tu brûles et tu t’étonnes de souffrir ».

Elles se voyaient beaucoup plus mûres que moi, c’était des gamines également, et compartimentaient déjà leur vie sentimentale et leur vie étudiante…

Elles étaient plus pragmatiques que je ne l’étais déjà. Elles avaient planifié leur avenir, savaient comment celui-ci se déroulerait. Un enfant est trop exclusif, trop exigeant quand il aime. Un enfant rêve d’autre chose que d’un pavillon avec garage, deux gosses, un chien et un écran plat dans le salon. Il croit car il est très naïf que l’on peut passer sa vie entière, ou du moins une bonne partie, avec la même personne, avoir des enfants avec, être heureux, des bêtises dans le genre…

Les adultes savent bien combien c’est idiot. Un compagnon de vie, ainsi que l’on dit maintenant, cela sert à mettre en valeur, c’est un miroir réfléchissant, un accessoire de mise en valeur sociale. Les adultes savent bien qu’il vaut mieux se mettre en couple seulement si l’on a un Plan Épargne Logement important, et que faire des enfants est un luxe coûtant cher surtout si l’on veut continuer à consommer ainsi que l’on souhaite le faire : acheter un « iPad », une « box » « ad hoc » etc…

 Mais si je tends la main à l’enfant que j’étais, si l’enfance est encore très présente dans mon âme et dans mon cœur, je ne voudrais surtout pas risquer de sombrer dans l’infantilisation générale de la société, le jeunisme globalisé et standardisé. On ne veut plus des tempes grisonnantes, des ridules au coin des yeux, pourtant signes d’humour. Une personne âgée est un « senior », un « senior dynamique » faisant du jogging le dimanche et du « windsurf » en Méditerranée pendant les vacances d’été. Il fait fructifier son « capital santé », son « capital divertissement » etc…

 Tels ses petits enfants le senior doit manger de la « junk-food » ou décongeler du « microonde », les bons petits plats et les bons desserts c’est à la fois « poussiéreux » et franchouillard.

 Je ne me retrouve pas une seconde dans la génération des « quincadolescents » ou « quincados », de ces « quadragénaires » et plus déjà bien mûrs voire blets se conduisant comme des gamins à peine pubères. Tous ou presque demeurent dans la nostalgie de l’époque de leur jeunesse. Ils ne veulent pas mûrir, grandir et avancer dans la vie. Leurs cheveux blancs leur font horreur. Ils sont bloqués sur leur adolescence, tellement mal dans leur peau aussi, tellement peu sûrs d’être des adultes à la personnalité digne d’intérêt. Ils tentent vainement de compenser et de se consoler en se construisant un personnage, en considérant et mettant en valeur leur réussite professionnelle et leurs relations.

 Les gosses qu’ils ont été les trouveraient bien tristes et tellement « fayots », tellement dociles, tellement soumis…

10 Commentaires

  1. Attention Tonton, un oncle doit aussi apparaître comme complice des parents. Enfin, au moins un peu… 🙂

  2. Lisa

    Faut dire que senior c’est à partir de 50 ans alors heureusement qu’on est dynamique à cet age là !

    En entreprise c’est même 45 ans qu’on est senior, tout du moins chez Orange.

  3. Mais, Lisa, comment peuvent-ils être à 50 ans des « seniors dynamiques » s’ils n’ont pas été auparavant des juniors dynamiques ?

  4. A propos d’enfants, ce qui me préoccupe bien davantage, c’est le conditionnement qui se prépare.
    Lu aujourd’hui dans les « Dernières Nouvelles d’Alsace », dans la rubrique « Agenda » :
    « Sos-Homophobie – SAMEDI 12 SEPTEMBRE.
    Sos-Homophobie organise une réunion publique pour sa rentrée, le 12 septembre à 14h30 à la maison des associations, place des Orphelins à Strasbourg. Une présentation de ses activités, de son calendrier de l’année et de ses interventions en milieu scolaire y sera faite. Ce sera également l’occasion de faire la rencontre des bénévoles et de s’engager dans la lutte contre les discriminations liées à l’identité de genre et à l’orientation sexuelle.
    « 

  5. mario

    l’orientation sexuelle en primaire!!!!!
    avant on ne parlait de sexualité qu’au collège et là on ne va faire que de leur parler d’homosexualité
    Ce n’est plus de l’éducation mais de la promotion. Y en a marre et quoi qu’on dise quoi qu’on fasse rien n’y fait.
    pour continuer à grogner, cela fait plusieurs fois que j’entends des élus de gauche ou alors Mosieur Lebras , démographe comparer les migrants aux rapatriés d’Algerie (mes parents entre autre).
    je ne décolère pas:
    1- mes parents étaient français
    2- servir de caution à la gauche qui nous crachait dessus , c’est à vomir.
    Comme me dit mon père, on s’est peut etre trompé de port d’arrivée et ca me donne , si j’étais plus courageux, le désir de me barrer.

  6. @ Mario,
    « le désir de me barrer »
    Non, nous n’avons pas à nous barrer ! C’est à ces ignobles abrutis de dégager ! Et au plus vite. Souvenons-nous en déjà aux régionales en décembre. J’espère qu’ils auront une défaite qui les mettra à genoux pour longtemps !

  7. QuadPater

    Mario ne vous faites pas un trou dans l’estomac. Laissez la gauche être la seule et unique victime de l’interdiction de penser qu’elle a édicté il y a fort longtemps.

  8. grandgil

    la propagande sur le Genre a commencé dans l’EN sous la droite, dés 2009 (comme prof j’ai été convié à l’époque à un stage pas obligatoire mais fortement conseillé sur le sujet)

  9. Mais oui, grandgil, chacun sait que l’EN reste à gauche quand le gouvernement passe à droite ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :