L’après Bataclan

b2
L’agitation musulmane présente un danger permanent pour la paix en France. (Theodore Dalrymple, City Journal, 5 janvier 2016)

La veille de Noël, un groupe de 12 musulmans se forma pour protéger une église de Lens où se déroulait la messe de minuit. Ils disaient vouloir donner une image différente et meilleure de l’Islam que celle qui prévaut de plus en plus en Europe.

Nul doute que ce geste était bien intentionné de la part des 12 individus, tous des gens corrects. Mais ils ne pouvaient guère atteindre leur objectif, car de qui cette l’église de Lens devait-elle être protégée ? Il n’y a qu’une réponse possible, une réponse ayant peu de chance de modifier l’image de l’Islam. Ce geste était une reconnaissance implicite qu’au moins certains de leurs coreligionnaires constituent un danger pour la paix en France, autrefois la fille aînée de l’Église.

Pendant ce temps, en Corse, 12 musulmans vivant dans un quartier d’Ajaccio appelé « Les Jardins de l’Empereur » (en Angleterre et en France, le logement social le plus lamentable est toujours affublé d’un nom pompeux) abattent un arbre, y mettent le feu, et appellent les pompiers. Quand ces derniers, ainsi qu’une policière, arrivent, ils reçoivent une pluie de pierres et sont attaqués avec des battes de base-ball. Deux des intervenants sont blessés, peu gravement grâce à leur fuite dans leur véhicule.

Les pompiers sont très respectés en Corse en raison de la bravoure dont ils font preuve lors des incendies de forêt dangereux (pour la plupart d’origine criminelle). Le lendemain, une foule de 200 à 600 jeunes Corses se réunit pour protester, et afin de démontrer leur dévouement à la loi et l’ordre ils fracassent le magasin d’un musulman ainsi qu’une salle de prière, en profanant des exemplaires du coran. Ces jeunes gens clamaient Arabes fora (les Arabes dehors!). Le préfet de la Corse interdît toute manifestation sur l’île pendant deux semaines.

Un groupe de Corses s’est porté volontaire pour restaurer la salle de prière, autre geste méritoire. Que ce geste l’emporte sur la haine reste à voir. Les bus ne pénètrent pas dans les Jardins de l’Empereur, par crainte d’une attaque; et la Corse est connue pour sa culture de vendetta. Quand une telle mentalité est alliée à un semblant de but politique, le potentiel de violence est évident.

L’histoire des musulmans en Corse est intéressante. Ils ont été amenés principalement par les pieds-noirs pour travailler dans les vignobles que ces derniers créaient sur l’île. Ils ont aussi travaillé dans le bâtiment pendant le boom des années 1970, il y a longtemps. Chômage, drogue, et ghettos de style Le Corbusier sont devenus habituels. Les jeunes gens ne voient pas l’éducation comme un moyen d’évasion mais comme une forme d’oppression, sans autre signification. La religion deviendra, pour certains, la poursuite de la délinquance par d’autres moyens.

Après les attentats à Paris du 13 novembre, les Français sont naturellement fébriles (dans la rue voisine de celle où je loge quand je suis à Paris, une magasin a fermé définitivement, le propriétaire ayant été assassiné au Bataclan). Chaque incident est maintenant comme un épisode de « tic douloureux » : un syndrome très difficile à traiter.

Theodore Dalrymple est « contributing editor » au City Journal, « Dietrich Weismann Fellow » au « Manhattan Institute », et auteur de nombreux ouvrages dont Not with a Bang but a Whimper : The Politics and Culture of Decline ( (Sans un cri mais en pleurant : politique et culture du déclin).

Traduction, adaptation pour Antidoxe et titre : Impat

40 Commentaires

  1. L’Allemagne n’est pas épargnée. Voici un livre publié dans ce pays : La Mecque Allemagne, l’islamisation silencieuse.

  2. Je viens d’écouter sur RCJ l’émission l’Esprit d’Escalier, interview d’Alain Finkielkraut par Elisabeth Lévy.
    Bravo ! Total respect pour cet homme brillant dont la misérable « prof d’anglais » de Noisy-le-Sec n’arrive pas à la cheville.
    J’ai bien aimé, entre autres : Jean-Louis Bianco…
    – est un fanatique du déni de réalité et un apôtre inquiétant des accommodements déraisonnables.
    – mérite un Prix européen de la Soumission 2016 (qui pourrait être décerné par le Parlement européen de Strasbourg), ex-aequo avec la maire de Cologne ! (avec son « bras de distance« ).

  3. Patrick, « maire » est féminin en allemand ? 🙂

  4. Le maire : der Bürgermeister (bourgmestre)
    La maire : die Bürgermeisterin (pas de féminin en français !)
    Les féminins en allemand finissent en « in » : Lehrerin, Professorin, Ministerin etc. Ce qui manque cruellement en français et nous fait aboutir à des aberrations comme « professeure » etc.

  5. … « aboutir à des aberrations »…
    Aboutir…si on veut bien. Madame le maire de mon village est un bon professeur, vous savez !

  6. Dalrymple, excellent:  » La religion deviendra, pour certains, la poursuite de la délinquance par d’autres moyens. »

  7. QuadPater

    En français le féminin de -eur c’est -euse, point barre.
    Professeuse me choquerait moins que professeure.

  8. Mais il n’est nul besoin de choquer peu ou beaucoup. C’est Madame le professeur, comme Madame le ministre et comme Monsieur la sentinelle. Deux points deux barres 🙂

  9. Comment voulez-vous chercher un minimum de cohérence dans une langue où « bite » est féminin?
    Et j’en passe.

  10. QuadPater, vous avez oublié qu’on ne dit pas « instituteuse » , mais bien « institutrice » ! Comme autrice (vieux français) et conductrice.
    Par contre, chauffeur, chauffeuse, oui, ça roule !

  11. Mais pourquoi ça roule, au lieu de chauffer ?

  12. QuadPater

    Je vous fais partager mon petit bonheur de ce matin : l’immonde indépendantiste guyanaise a démissionné !
    Hollande a dû estimer que la Justice française est suffisamment brisée comme cela.

  13. QuadPater, je suis moins optimiste que vous. Cette démission prépare autre chose. Va-t-elle entrer au Conseil constitutionnel ? Sera-t-elle tête de file pour un rassemblement gauchiste en vue de la présidentielle ? Je me méfie, sa capacité de nuire reste intacte.

  14. Je ne suis pas sûr non plus qu’il faille se réjouir. Enlever une épine du pied à un nuisible peut le rendre plus nuisible encore.
    En revanche l’hypothèse de Patrick « Sera-t-elle tête de file pour un rassemblement gauchiste en vue de la présidentielle ? » serait à mon sens, si elle prenait corps, une excellente chose car elle disperserait les voix de gauche. La gauche française éliminée on aurait enfin une chance de retrouver un pays à fonctionnement moins idéologue et plus réaliste, plus fonctionnel, plus efficace en particulier vis-à-vis de notre problème N°1 : le record mondial d’augmentation du chômage.

  15. QuadPater

    Ah mais je ne suis pas optimiste ! Juste heureux de ne plus voir sa trogne place Vendôme !
    Elle n’a plus rien à détruire à la justice elle s’en va pourrir un autre domaine.

  16. … « elle s’en va pourrir un autre domaine »…
    Croisez les doigts, qu’au moins elle ne vienne pas sur Antidoxe. 🙂

  17. Lisa

    Patrick,
    L’Allemagne, par son suicide démographique, est une proie presque obligée par elle même.

  18. En tout cas le langage Taubira sur son départ est sans ambiguïté :
    « Je quitte le gouvernement sur un désaccord politique majeur ».

  19. Lisa 27 à 16:02 ; bien dit :
    « L’Allemagne, par son suicide démographique, est une proie presque obligée par elle-même ».

    Certes MAIS zoomons là-dessus :

    Qui décide « keine kinder » ? Les hommes ? S’il est un domaine où la femme a le premier et le dernier mot c’est bien celui-là.

    Un utérus paresseux, ne demande-t-il pas (à l’insu de son plein gré… Quoique…) à être mis au boulot ? N’est-il pas « une proie presque obligée par elle-même » ?

    Les Allemandes « victimes de harcèlement » par des « immigrés » à Cologne ou ailleurs : ne l’avaient-elles pas cherché, consciemment ou pas, par le message contradictoire qui émane de leur apparence aguicheuse et comportement « libre » et leur discours en apparence « égalitaire » et en vérité suicidaire ?

    Une civilisation où les femmes ne veulent plus l’être, pourquoi voulez-vous que les hommes y soient ?

    Et naturellement il n’est pas question uniquement de l’Allemagne.

    Dans la guerre qui s’annonce entre la civilisation de l’interdiction d’interdire, de l’individu roi fainéant, gâté, libidineux, hédoniste et égocentrique, et celle du collectif autoritaire, je ne parierais pas sur la victoire de la première.

  20. Il est vrai qu’en Allemagne, dans les années 1980 en tout cas, les familles de plus de deux enfants étaient considérées comme « asozial » (prononcer « assotzial« ).
    Mais ne nous leurrons pas : si en France, la population croit encore légèrement, c’est « grâce » aux « issues de » qui sont plus « féconds » que les Françaises « dites de souche« .
    D’ailleurs, où qu’on aille, dans mon village, dans une ville de banlieue, partout où je suis amené à aller, je constate le même phénomène : des maisons sont vendues, d’autres sont démolies et remplacées par des immeubles collectifs et la population autochtone est remplacée peu à peu par des populations « issues de« .
    Rien que dans mon village, pourtant proche d’une grande ville, des familles s’éteignent ou sont en cours d’extinction, faute d’enfants. Des fermes vivotent encore avec à leur tête de vieux célibataires de 70 ou 80 ans. Des promoteurs rapaces lorgnent sur les immenses propriétés qu’ils finiront par acquérir pour tout raser et construire des immeubles collectifs. D’ailleurs, cela a déjà commencé depuis quelques années. Le processus s’accélère. Le village a quasiment doublé sa population en dix ans. Et depuis peu, il s’y trouve des femmes voilées, ce que nous n’avions pas avant. Il y avait depuis les années 1980 une seule famille musulmane. Elle fêtait Noël comme tout le monde.
    Mais comme disait « Moi-Président » : le changement c’est maintenant ! Et pas pour le meilleur !

  21. Bref, Patrick (et Lisa et les autres) : nous l’avons voulu ? Nous l’avons bien cherché ?

    Lorsqu’un quidam me dit : « t’as plus d’enfants, moi j’en ai six ; ôte-toi de là que je m’y mette avec les miens » : plus de droit de propriété ni d’inscription cadastrale qui tiennent ; in fine c’est lui qui a raison.

  22. QuadPater

    roturier, je viens de lire votre zoom du 27 janvier 2016 à 17:04.
    Il est odieux.
    Non, une apparence n’est pas « aguicheuse » en soi. Un comportement ou un vêtement qui est vécu par un primate méditerranéen comme aguicheur est peut-être vu par un Allemand de souche comme séducteur. C’est très différent.
    « ne l’avaient-elles pas cherché ? », demandez-vous, à l’instar des avocats des violeurs.
    Je note que vous considérez une jupe courte, un décolleté, des chaussures à talons comme des appels au harcèlement, voire au viol. Dites-moi… Un sourire aussi ? Et un regard ?
    La notion de séduction, de drague, ne relèverait-elle selon vous de l’hypocrisie, les femmes n’étant au fond que des vagins sur pattes cherchant des quéquettes pour insémination ?
    Pensez-vous sérieusement que toutes les « aguicheuses » que vous croisez vous implorent inconsciemment de les engrosser ?
    Inquiétude paternelle : mes deux filles (25 et 20 ans) sortent en robe ou en jupe. Une rencontre avec vous leur ferait-elle courir un risque d’agression ?

  23. Si un modérateur est, par définition, privé d’humour, vous en êtes, Quad, la quintessence.

    La brièveté qui sied au genre « commentaire sur Antidoxe » produit forcément de caricatures ; on grossit le trait pour éviter de tartiner de pages.
    Mais certains sont incommodés par la caricature ; c’est culturel voire cultuel.
    Né ailleurs vous auriez fait, Quad, un parfait musulman. (CARICATURE !!!).

    Pour cette même raison trêve de circonlocutions. Je renonce à vous faire comprendre.

    Voyons ça autrement.

    Dans votre tête de musulman virtuel rien n’est jamais de votre faute. Si nous sommes et seront inondés par l’Islam c’est la faute à d’autres : à l’Islam, aux musulmans, à la gôgôche….

    L’idée que vous pourriez en partager la responsabilité, voire la culpabilité, vous semble, en bon petit soldat de la Oumma, inconcevable. Vous êtes champion à battre votre coulpe sur la poitrine d’autrui.

    Posez-vous la question quelle part de responsabilité incombe à la culture de l’individu roi fainéant dont vous êtes membre et, croyez-vous, bénéficiaire.

    Faites-moi signe lorsque vous arriverez à mes conclusions.

  24. QuadPater

    Patrick, notre « Grand Remplacement », à nous Français, nous préoccupe.
    C’est légitime, compte tenu du fait que ce que vous relatiez le 27 janvier 2016 à 18:55 se passe dans chaque ville de France et dans de plus en plus de villages.
    Cependant ce remplacement est celui des classes les plus pauvres de notre société. La proportion de maghrébins parmi les entrepreneurs, décideurs, cadres… a certes augmenté ces 50 dernières années mais reste bien en-dessous de la proportion de ceux qui bénéficient de l’AME, du RSA, de la CMU, du chèque énergie, etc…, ou qui vivent carrément en-dehors des circuits légaux.
    Leur proportion est considérable dans la population, mais leur influence sur l’économie n’est pas en rapport.
    Cette forme si particulière de colonisation « par les ventres des femmes » est semblable au développement d’un parasite au détriment de son hôte : le parasite se gave et n’est arrêté dans son expansion que par l’affaiblissement puis la mort de l’organisme-hôte.

  25. Guenièvre

    Merci beaucoup Quad pour votre 2h27! J’avais renoncé à intervenir car nous avons déjà eu cette discussion.
     » les Allemandes l’ont cherché… »
    Je dois dire que je ne m’attendais pas à ce genre de réflexion sur ce blog. Ni qu’elle se renouvelle…

  26. Eh oui, La Dame; tout arrive. Choquée? Vous survivrez.

    Répondez donc à la question de mon 09:53 :
    « Posez-vous la question quelle part de responsabilité incombe à la culture de l’individu roi fainéant dont vous êtes membre et, croyez-vous, bénéficiaire ».

  27. Roturier, (27 janvier à 17h04) ce genre de commentaire tendancieux, et insultant vis-à-vis des victimes allemandes, n’a en effet pas sa place ici. Il serait bien de ne pas vous contenter d’une explication par « l’humour », et nous vous saurions gré de présenter vos excuses.

  28. Rappelez-moi par la même occasion, vu que je suis frappé d’amnésie:
    Elle a combien d’enfants déjà, Frau Merkel?
    Et l’Allemande moyenne (« de souche »…), pendant que nous y sommes?
    Ensuite, relisez mon 27 janvier 2016 à 19:33 .
    Et dites-vous bien qu’il n’est pas question uniquement de l’Allemagne.

  29. QuadPater

    roturier il n’est pas question de la descendance de Merkel, mais de votre hypothèse selon laquelle les Allemandes de Cologne ont été agressées sexuellement parce qu’elles l’auraient cherché.
    Vous rejoignez dans l’ignominie l’imam salafiste de la mosquée de Cologne qui a déclaré

    elles ont été violées parce qu’elles sont à moitié nues et mettent du parfum

  30. QuadPater

    On peut débattre d’une infinité de sujets sur Antidoxe. Mais une limite est atteinte lorsqu’on rend responsables des personnes d’un crime commis à leur encontre.

  31. Vos indignations hesseliennes, Quad et Impat, sont doxiques ou toxiques ; tout sauf antidoxiques.

    Et puis si; il y a question de la descendance de Merkel et des autres.
    L’élément déclencheur étant la phrase parfaitement formulée par Lisa : « L’Allemagne, par son suicide démographique, est une proie presque obligée par elle-même ».

    L’Allemagne est faite, en l’occurrence, certes d’Allemands mais surtout d’Allemandes. Et la France idem, ça va sans dire. Tout le reste en découle.

    Votre posture indignée ne changera rien : notre démographie (sans oublier le reste) leur donne raison. Pour éviter de le voir en face vous vous accrochez à mes « teasers » faits pour réveiller le bourgeois.
    Mission accomplie donc.

  32. QuadPater

    roturier vous savez probablement que contrairement à de nombreuses régions du monde, en Occident on ne parle de sexualité normale que lorsque ça se passe entre des adultes consentants. En dehors de ce cadre c’est de la pathologie, du harcèlement ou du viol.

    Contrairement à vos allégations, les Colognaises n’ont pas demandé à être tripotées ou forcées. Par conséquent leurs agresseurs sont coupables de harcèlement ou de viol. C’est un fait.

  33. Roturier, vous êtes intervenu sans faire allusion à l’idée d’excuse de votre part. Vous comprendrez donc facilement que le site vous place en modération préalable pendant quelques jours.

  34. L’islam à la conquête de la France catholique: une Histoire politiquement incorrecte.

  35. Nouvel essai :
    @ Ro-tu-rier,
    Quel que soit la façon de s’habiller des femmes, elle ne donne aucun quitus pour le harcèlement, l’agression sexuelle ou encore moins le viol.
    Dans la nuit du nouvel-an, vu la température extérieure, les femmes n’étaient certainement pas dénudées. Et même en minijupe ou en décolleté, elles ont le droit de sortir sans se faire agresser. Ceux qui ne l’ont pas compris sont des sauvages à l’image de ceux de Cologne ou d’ailleurs, qui se jettent sur des femmes comme des fauves sur du bétail.
    De toute façon, pour ces sauvages, pour qu’une femme ne soit pas harcelée, il faut qu’elle soit nikabée ou hidjabée. Il leur suffit de voir un bout de mollet ou un avant-bras pour les exciter ! S’ils ne veulent pas se soumettre à nos règles, il n’y a pas de place pour eux parmi nous.
    Pour rappel, voici l’échelle des valeurs de l’islam :

  36. … « Ro-tu-rier, »…
    Bravo Patrick, vous pensez à tout ! 🙂

  37. @ Impat,
    « Manant » aurait fonctionné aussi, je pense !
    🙂

  38. @ Impat.

    Sans surprise aucune je constate que les grands démocrates brandissent les ciseaux de leurs petits bras musclés dès la première apparition d’une opinion divergente.
    Excuses ? De quoi ? Adressés à qui ? Toujours sans surprise aucune.

    @ Pas-trique : elle vous plait, celle-là ?

  39. QuadPater

    La modération préalable n’est pas une censure. La preuve : vos messages seront publiés sans coup de ciseaux tant qu’ils resteront corrects.
    J’ai validé votre 18:12 pour avoir l’occasion de vous répondre publiquement sur 2 points :
    – l’idée que des femmes se font violer parce qu’elles l’ont bien cherché n’est pas une opinion.
    – les excuses ? Impat vous les a demandées ici.

  40. @ Manant,
    Si j’ai mis des tirets dans votre pseudo, c’est parce sa présence fait que le commentaire passe en modération préalable.
    Maintenant, si « Pas-trique » vous amuse, pourquoi pas ? On a les plaisirs qu’on peut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :