Le revenu universel

ru2

L’idée finlandaise de revenu universel pourrait révolutionner les politiques économiques. (Guy Sorman, CapX, 27/01/2016).

La lassitude des peuples envers les politiciens explique le succès des partis extrêmes dans nos démocraties occidentales. Ainsi du Ciudadanos espagnol, du FN en France, du Tea Party aux États-Unis, des indépendantistes en Catalogne et en Écosse. Les électeurs semblent fatigués d’entendre les vieilles rengaines de la gauche et de la droite.

La politique est devenue un spectacle, ce qui a entraîné une demande de renouveau, et pas seulement pour des raisons superficielles. Les vieux programmes toujours répétés ne proposent rien concernant les éternels problèmes de sous-emploi des jeunes ou de dépendance excessive de certains groupes envers l’état providence. Non plus qu’en matière d’immigration, dont le débat est pollué par les discours sur la mondialisation ou le nationalisme. Ces approches sont d’autant plus vaines que les migrants décident seuls de leur destination.

Pourtant les idées neuves ne manquent pas, elles fourmillent dans maintes publications. Mais on dirait que les politiciens ne lisent rien et se contentent d’écouter leur cercle fermé de consultants et les lanceurs de slogans creux.

Dans ce contexte, l’innovation fondamentale étudiée en Finlande prend toute sa valeur: il s’agit du revenu universel de base, souvent considéré par les économistes comme un impôt négatif. L’idée n’est pas nouvelle, et est souvent attribuée à Milton Friedman qui l’a soutenue passionnément, à juste titre, dans les années 80. Mais quelle qu’en soit l’origine, cette idée, depuis longtemps sur la table, revient maintenant dans l’actualité.

Le gouvernement finlandais en prévoit la mise en œuvre cette année. Chaque adulte se verrait attribuer 800 € mensuels, quels que soient son revenu et sa situation. Riche ou pauvre, chacun serait libre d’utiliser cet argent à sa convenance, selon l’idée que chacun, riche ou pauvre, est responsable de ses actes. Si vous décidez de dépenser vos 800 € en vodka, c’est votre affaire, ça ne regarde pas le gouvernement. Ce revenu sera compensé par la suppression de la plupart des aides actuelles que le gouvernement garantissait en fonction du revenu et qui étaient obligatoirement affectées à des destinations spécifiques telles que le logement, l’éducation des enfants, ou l’isolement de la maison.

La suppression des aides spécifiques devrait dégager les ressources suffisantes pour financer le revenu universel. La bureaucratie correspondante, devenue inutile, disparaîtrait. Plus besoin d’en appeler à l’aide gouvernementale, ni de remplir des formulaires et d’attendre l’examen des dossiers par les autorités compétentes. Le revenu universel supprimerait l’emprise de la bureaucratie sur les citoyens, renversant de fond en comble un siècle de socialisation. Concrètement, chacun recevrait automatiquement sa mensualité, et devrait l’intégrer à sa déclaration de revenu. Les plus pauvres, qui ne payent pas l’impôt sur le revenu, garderaient l’intégralité de leurs 800 €. Les moins pauvres subiraient la progressivité de l’impôt.

La perspective est certes prometteuse, mais le diable étant dans les détails on ne sait pas si cette allocation doit remplacer toutes les aides sociales, ou si certaines seront maintenues, comme l’aide aux handicapés.

Une chose remarquable, extraordinaire, est que tous les grands partis politiques finlandais, de droite et de gauche, ont approuvé le projet. La gauche est rassurée en voyant dans cette assistance gouvernementale une forme de socialisme universel. La droite applaudit la chute sans précédent de l’emprise bureaucratique sur les citoyens, une extension du libre choix, et la restitution aux citoyens d’une partie des impôts.

D’autre part le gouvernement en attend des effets positifs sur l’emploi et la croissance. Quel que soit leur âge, les salariés sans qualification accepteront mieux les emplois peu payés puisqu’ils y ajouteront leur revenu universel. En même temps les employeurs hésiteront moins à embaucher et licencier, le revenu universel jouant un rôle d’amortisseur. Et la richesse nationale dépendant du nombre de citoyens au travail, la Finlande table sur une poussée de croissance.

On peut également s’attendre à un impact sur le flux d’immigration si le gouvernement décide de distribuer ce revenu aux seuls citoyens et résidents légaux. Si simple et apolitique est ce projet qu’on se demande pourquoi il n’a jamais été appliqué jusqu’ici. Le concept était pourtant connu et loué par les économistes depuis 50 ans. Une réponse possible consiste à dire que les classes politique et technocratique reculent devant l’innovation, ou pire qu’elles craignent de perdre en influence. La perte d’une grande part de l’état providence pourrait diminuer la capacité d’acheter des votes…

Si l’expérience finlandaise fonctionne, toute l’Europe devrait suivre. On a connu une situation semblable au début des années 80, quand le monétarisme américain s’est imposé et enraya l’inflation, et quand le monde prit modèle sur les privatisations anglaises. Peut-être un jour parlerons-nous du  »modèle finlandais », qui redonnera de l’intérêt à la politique, rendra les gouvernements plus efficaces et les citoyens plus responsables.

Guy Sorman est  »contributing editor » du City Journal, et auteur de nombreux livres dont  »L’économie ne ment pas ».

Traduction, adaptation pour Antidoxe et titre : Impat

42 Commentaires

  1. QuadPater

    Génial !

  2. QuadPater

    … Hélas Sorman ne nous a pas décrit la mise en œuvre du RU en France. Cela donnerait probablement un scénario semblable à la taxation des cannes de C. Nay.

  3. QuadPater

    On dit Finlandais ou Finnois ?

  4. Quad, on dit finnois à propos de la langue, finlandais à propos des gens ou des choses.
    C’est très finaud.

  5. …  »Cela donnerait probablement un scénario semblable à la taxation des cannes de C. Nay. »…
    Aucun doute sur ce point, hélas !

  6. QuadPater

    N’y a-t-il pas eu des voix fin(hol)landaises pour s’indigner que l’on donne la même somme à tout le monde ?
    Pour un gauchien c’est inconcevable.
    J’ai bien compris que la règle du jeu est la simplicité mais je ne conçois pas qu’un socialeux puisse être capable de supporter une vraie égalité et son corollaire, la simplicité du processus donc le désengagement de l’état.

  7. Souris donc

    Vieux serpent de mer.
    RU, summum de la redistribution socialisante. Tous pareils ! Egalité !
    Voué à l’échec par les surenchères et exceptions. Cf. SMIC.
    Etat-Providence à la puissance 10, bureaucratie pour vérifier si le bon formulaire Cerfa. Etc.
    L’URSS défendue par les libéraux.

  8. …  »N’y a-t-il pas eu des voix fin(hol)landaises pour s’indigner que l’on donne la même somme à tout le monde ? »…
    Si, bien sûr. Car cette idée est aussi évoquée en France depuis longtemps, mais toujours timidement car elle est trop contraire à ce qu’est devenu l’esprit français.
    Il faut dire qu’au début le projet semblait, et était, irréaliste car les aides sociales étant moins développées qu’aujourd’hui le financement du revenu universel par la suppression des dites aides était insuffisant. Mais les choses ont changé, en faveur du revenu universel. Peut-être les petits-enfants de nos arrière petits-enfants le verront-ils appliqué en France ?
    Ailleurs dans l’Union Européenne, peut-être nos enfants ?

  9. Souris donc

    Non plus qu’en matière d’immigration, dont le débat est pollué par les discours sur la mondialisation ou le nationalisme. Ces approches sont d’autant plus vaines que les migrants décident seuls de leur destination.

    Un revenu universel de 800 € représente à peu près 2 fois ce que gagne un chef de service dans un ministère africain.
    On n’ose pas penser à l’appel d’air.

    Les migrants décident seuls de leur destination ? Qu’ils aillent donc en Finlande, nos ex-colonisés qui nous rackettent l’argent du repentir en remontant jusqu’à Godefroy de Bouillon. Ah oui mais non. Les Scandinaves n’ont pas leurs pareils pour afficher leur vertu par devant et fermer leurs frontières en douce par derrière.
    Cf. Les Danois. Pires que les Hongrois, Autrichiens et autres constructeurs de murs et barbelés.

  10. Souris donc

    Par la grâce du regroupement familial, chaque immigré fait venir toute la smala vouée aux aides sociales, puisqu’ils n’ont pas l’ombre d’une qualification.
    200 000 réguliers tous les ans + 200 000 clandestins.
    L’exploit de Merkel, nous le réalisons tous les 2 ans ½.

    Mais Monsieur Sorman donne dans l’angélisme immigrationniste hors sol comme le bobo qu’il est. Comme Mélenchon, comme les cocos, comme Terra Nova.
    http://www.hebdo.ch/les-blogs/sorman-guy-le-futur-cest-tout-de-suite/haro-sur-l’immigré

  11. oypsilantis

    On peut lire en début d’article : « La lassitude des peuples envers les politiciens explique le succès des partis extrêmes dans nos démocraties occidentales. Ainsi du Ciudadanos espagnol, du FN en France, du Tea Party aux États-Unis, des indépendantistes en Catalogne et en Écosse ». Je me permets de relever une très grave erreur qui suppose une profonde méconnaissance de la vie politique espagnole. Ciudadanos (abréviation C’s), le parti dont la couleur orange est le symbole, est un parti centriste (disons centre-droit) conduit par le jeune Catalan Albert Rivera ; je ne vois pas ce qu’il vient faire à côté du FN et du Tea Party. Peut-être l’auteur a-t-il confondu avec Podemos (symbole, la couleur mauve) conduit par Pablo Iglesias et Íñigo Errejón, un parti dont l’un des modèles est Hugo Chávez le Vénézuelien. Signalons que l’un des points forts du programme de Cuidadanos est la défense de l’intégrité de l’Espagne, donc pas question d’accepter un référendum sur l’indépendance de la Catalogne (ce que désire Podemos). Désoler d’insister (et sans esprit de polémique) mais cette erreur en début d’article fait très mauvais effet auprès de ceux qui en Espagne suivent au quotidien la politique espagnole.

  12. QuadPater

    … pourquoi 800 € au fait ? si cette somme est le résultat d’un calcul, on ne pourra pas avoir la même dans d’autres pays. Gênant.
    On aimerait également des précisions sur « suppression de la plupart des aides actuelles ».

    Quant à « On peut également s’attendre à un impact sur le flux d’immigration si le gouvernement décide de distribuer ce revenu aux seuls citoyens et résidents légaux », c’est une remarque exacte, mais alors se pose le problème des ressources nécessaires à l’établissement de la liste des bénéficiaires. Ce serait encore du monde payé à brasser de la paperasse, à moins de décider que les bénéficiaires sont les personnes qui font des déclarations d’impôts. Comme je suppose que les clandestins n’en font pas, cette règle répondrait peut-être à l’objection de Souris sur l’appel d’air.

    Oui le test du RUB en Finlande risque de finir dans un marigot rosâtre. Mais c’était une bonne idée.

  13. Quad, concernant la liste des bénéficiaires, l’etat-civil existe dans toutes les mairies.
    Quant au montant différent dans chaque État, pourquoi est-ce un problème  »gênant » ? Les taxes d’habitation et foncières varient d’une ville à une autre, c’est gênant ?

  14. Souris donc

    Comme le pressentait Quad, on voit venir la taxation des cannes.
    France, terre d’écueil.

  15. QuadPater

    L’état civil ne me convient pas, il n’est pas forcément à jour et ne contient pas les références bancaires pour le virement de 800 €.

  16. QuadPater

    « La différence est gênante » : il me semble en effet qu’une disparité importante entre 2 pays créerait chez le plus généreux un maximum de filières de fraude.

  17. Quad,l’etat-civil donne la liste et la nationalité. A partir de la, les contrôles sont simples.

  18. Les disparités importantes existent déjà, et heureusement. Le RU n’introduiit aucune nouveauté sur ce plan, donc ce n’est pas un critère de décision du projet.
    Par exemple les diverses aides sociales sont à ce jour infiniment plus importantes en France qu’ailleurs.

  19. Souris donc

    Le fisc vous traque jusque dans vos derniers retranchements. Il a les noms, tous les fichiers sont croisés.
    Soit vous êtes imposable, soit vous ne l’êtes pas, et dans ce cas le certificat de non-imposition ouvrant droit à toutes les aides vous a repéré. Aussi fiable que l’état-civil. S’ils le voulaient, ils pourraient instaurer le RU du jour au lendemain, comme ils viennent de le faire pour la retenue à la source.
    Mais Sorman lui-même élève des objections :
    …le diable étant dans les détails on ne sait pas si cette allocation doit remplacer toutes les aides sociales, ou si certaines seront maintenues, comme l’aide aux handicapés..
    A partir du moment où il y a une exception, une seule, tous les intérêts catégoriels vont s’activer. Comme la retraite à 52 ans des cheminots confortablement assis dans le cockpit mais survivance de la bête humaine.
    Ou la prime de comptage de l’or des employés de la Banque de France. Au fait, on a vraiment besoin d’une Banque de France avec l’euro ? Au cas où Marine Le Pen emporte 2017 ?

  20. QuadPater

    A partir du moment où il y a une exception, une seule, tous les intérêts catégoriels vont s’activer.

    Absolument !
    Tout à fait !
    Par conséquent merci Sorman pour l’info, merci Impat pour la publication, merci aux commentateurs qui se sont pris au jeu. Et comme le RU est un projet mort-né, nous pouvons maintenant passer à l’article suivant ! 😉

  21. … Et envier les Finlandais.

  22. Lisa

    Ca ferait moins de fonctionnaires, on aurait des manifs !

  23. Souris donc

    Lisa, on peut compter sur la créativité française pour maintenir tous ces fonctionnaires, et même en embaucher. La Socialie ne prendra jamais le risque de fâcher ce qu’il reste de son électorat. Et il y a la courbe à inverser.
    On fera pour les fonctionnaires du sur-mesure comme il en existe déjà pour d’autres catégories :

    Agent de développement du patrimoine. Accompagnateur de détenus. Agent de gestion locative. Agent d’ambiance. Adjoint de sécurité. Coordinateur petite enfance. Agent d’entretien des espaces naturels. Aide-éducateur en périscolaire. Agent d’accueil des victimes. Accompagnateur de personnes dépendantes placées en institution. Faciliteur de décloisonnement. Faciliteur de réinsertion à la sortie de l’hôpital.
    (Philippe Muray, Exorcismes Spirituels)
    .

  24. Souris donc

    IFrap prépare un coup très médiatique avec le revenu universel. Appelé ASU. Par son angle d’attaque habituel, la dérive des dépenses publiques. Surtout le RSA dont l’Etat s’est défaussé sur les collectivités territoriales et qui est passé en 13 ans de 500 millions d’euros à 9,3 milliards ! Avec 70% de fraudes.
    Aide plafonnée à 2500 € par foyer et par mois (étonnant, je trouve ça énorme et une incitation directe au black)
    http://www.ifrap.org/emploi-et-politiques-sociales/pourquoi-il-nous-faut-une-allocation-sociale-unique

  25. Ce ASU part du même esprit que le RU, mais il est beaucoup moins simple, donc davantage sujet à fraudes et tricheries.
    En revanche, comme il est plus compliqué, il passerait mieux chez les Français. Pourtant le RU, plus révolutionnaire, est la voie de l’avenir… lointain.
    La France sera, en ce jour lointain, le dernier pays de l’Union a l’adopter.

  26. Souris donc

    C’est Perrette et le pot au lait, cette histoire. Vous avez vu le simulateur sur le site de l’iFrap ? Ma retraite assez au-dessus du revenu médian serait augmentée. Mais ils pensent le prendre où, tout ce fric ? La CAF en quasi dépôt de bilan. Et tous les autres dispensateurs d’aides sociales au bord du gouffre (financier).

    Houhou ? Ya quelqu’un ? Je déteste traîner pendant des jours toute seule dans les commentaires récents. La liste d’infamie. Qui a eu cette idée de génie ?

  27. mario

    le problème , c’est le travail. est ce que ça aura une influence sur le travail ?
    De fait ce qui intéresse ces personnes, c’est encore le social, toujours le social et comment faire avaler la pilule à ceux qui n’en ont pas besoin.
    De plus on nous donne l’impression que cet argent tombe du ciel.
    Que l’état pousse les gens à bosser et donne les aides à ceux qui en ont vraiment besoin sans étrangler ceux qui bossent.
    C’est encore une bonne idée de marxiste qui rendra les gens encore plus dépendants de l’état.

  28. Souris donc

    Googlez RU. Ils sont tous en train de saliver dessus. Le loto.

  29. QuadPater

    Qui donc est cette souris qui squatte les commentaires récents ?

  30. C’est une souris qui adore la myriade de subventions et aides françaises, tellement qu’elle rechigne à soutenir leur suppression et remplacement par un système plus simple et moins couteux… 🙂
    Malheureusement elle n’est pas isolée dans ce point de vue, mais qui sait ? Un jour peut-être pourra -t-on songer à faire bouger les choses.

  31. Souris donc

    Plus simple et moins coûteux ?
    A gauche ils salivent en pensant à plus de justice REDISTRIBUTIVE ( = prendre aux riches). Encore moins d’investissement, encore plus de faillites et de chômage. Tous égaux, tous pauvres. Modèle soviétique.
    A droite, on est dans la justice DISTRIBUTIVE. Donc on fait marcher la planche à billets. Inflation. Tous entubés. Modèle République de Weimar.
    Aucun des deux financements n’est satisfaisant.
    Après, on a ceux qui installent déjà d’autres usines à gaz (suppression de toutes les retraites, TVA sociale à 50% des prix, etc…).

    Qui, dans le personnel politique, défend cette idée de RU ?
    Frédéric Lefebvre et Delphine Batho. Euh.

  32. QuadPater

    Souris, Soviétie et Weimar, je ne sais pas de quoi vous parlez car je suis un ignare.
    En revanche, je comprends / je crois que le RU est un truc ultra-simple qui pourrait tel quel « faire le job ».
    Qu’est-ce que vous critiquez dans l’idée de RU (sans lancer de débat sur les dérives possibles, qui sont à n’en pas douter innombrables) ?

  33. QuadPater

    Moi tout ce que je lui reproche, et c’est certes énorme, c’est qu’il ne pourrait advenir en France que suite à une révolution.

  34. …  »’il ne pourrait advenir en France que suite à une révolution. »…
    C’est, Quad, on ne peut plus vrai. Cela rend cette discussion quelque peu ésotérique, hors du temps et de l’espace nous concernant.
    Mais il est parfois des révolutions qui tombent du ciel sans crier gare, si on les aide un peu à tomber.
    Ainsi par exemple du symbole des entreprises publiques qu’était la RNUR, qui fut privatisée par je ne sais plus quel miracle.

  35. Souris, vous vous étonnez du  »plus simple et moins coûteux » ?
    Cette assertion découle du fait, peu contestable me semble-t-il, que toutes choses égales par ailleurs, attribuer à un individu 800 € en une fois est plus simple et moins cher que lui attribuer 10 fois 80 € en vertu de 10 dossiers différents à instruire.
    Et la triche possible, 10 fois moins facile.

  36. Souris donc

    Weimar : une inflation telle, que l’argent avec lequel on pouvait acheter un steak, le lendemain, on n’avait plus que quelques os. Il y avait tellement de billets (des millions de marks pour le fameux steak) qu’on ne pouvait plus mettre son argent dans un porte-monnaie, mais dans des …brouettes. Ce qui explique l’aversion des Allemands pour l’inflation. Aversion qu’ils ont communiquée à la BCE, puisque l’euro est un mark déguisé. La République de Weimar avec son inflation a amené Hitler au pouvoir.

    Maintenant, l’idée yaka remplacer toutes les aides sociales par un RU de 800 €. Non, le calcul a été fait. Les aides sociales équivalent à environ 450 € par Français, ce qui est déjà considérable. Amener à 800 € reviendrai à doubler les aides sociales.
    Martin Hirsch défend son RSA à 520 €, plus incitatif et moins coûteux que cette utopie de RU.

  37. …  »inflation a amené Hitler au pouvoir. »…
    Je ne vous le fais pas dire.
    Quant au montant de l’hypothétique RU, je vous rejoins totalement. Nous avons parlé ici de 800 € par facilité parce que c’est le cas du RU finlandais. Mais chaque pays désireux de l’adopter devra le calculer en fonction du coût réel estimé des aides sociales en vigueur avant cette adoption. Et en tenant compte de la fiscalité du dit pays.
    Quant à établir un RU unique européen, je n’y suis pas favorable. La subsidiarité doit jouer, c’est un principe essentiel de l’Union.

  38. Souris donc

    Et des timbres à 15 milliards très recherchés par le philatélistes. Les nazis en ont profité pour créer une aide aux miséreux (Winterhilfe) et se faire élire dans la foulée. Ces aides, c’est ce que font les nazislamistes. Un ado normal galère pour offrir un coca à sa copine. Un apprenti djihadiste prend les avions, gambade de Turquie en Syrie, se procure des armes de guerre.
    Signé Souris, de la cage aux phobes.

  39. Souris donc

    Le pauvre Mou-Président-Je est toujours à contretemps. Le gouvernement sort sa campagne de clips Tous unis contre la haine. Les haineux, c’est nous, naturellement. Qui d’autre ? Campagne de superculpabilisation unilatérale comme d’hab. Quand on veut noyer son problème on l’accuse de la rage.
    Salam Abdeslam va pouvoir plaider que le vendredi 13 il a sauvé le Stade de France et rejeter la faute sur ses complices morts qui ne pourront pas le contredire. S’en tirer en martyr auprès des uns et en victime auprès des autres. Sortir du trou avec les honneurs et les excuses.
    Tous unis contre la haine !
    https://twitter.com/hashtag/TousUnisContrelaHaine?src=hash

  40. QuadPater

    Vous avez raison ! Je revendique être du concentré de haine.

    Vous pensez que c’est la belgicité des flics qui les a empêchés de descendre abdeslam ?

  41. Souris donc

    Je ne sais pas ce qu’il faut penser de la belgicité en général et de celle de leurs flics en particulier. A part Bruno Coppens dont je suis une inconditionnelle, de leurs auteurs de BD, de leurs couturiers, de leurs peintres, et j’en oublie.
    Si Abdeslam est libéré, Daesh se chargera de lui faire la peau. Un pleutre qui va tenter de faire son Jawad, Qui ne voulait que sauver le Stade de France avec Mou-Président-Je dedans. La preuve, il a jeté la ceinture d’explosifs. Pas sûr que Daesh apprécie.

  42. Bertrand Chokrane dans  »Le Point » apporte ce matin une pièce au dossier:
    Revenu universel, les Français sont prêts ! Le 5 juin, les Suisses sont appelés à se prononcer sur le revenu de base inconditionnel. Un sondage BVA nous dit ce qu’en pensent nos concitoyens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :