Mixité sociale

Tenez-vous bien: je pense depuis longtemps (depuis que je réfléchis !) que la  »mixité sociale » avec laquelle on nous bassine les yeux et les oreilles, est une idée nocive tant pour les défavorisés de la société que pour les autres.

Mais il ne fallait pas le dire.

Or Le Point le dit aujourd’hui: article de Saïd Mahrane sur un livre de Matthieu Giroud (tué au Bataclan).

http://www.lepoint.fr/societe/les-non-dits-de-la-mixite-sociale-26-04-2016-2035031_23.php

19 Commentaires

  1. Guenièvre

    Vous savez ce que j’en pense de la « mixité sociale  » Impat ! de la poudre au yeux uniquement ! Mon voisin dentiste et mon voisin planteur de hasch au RSA vivent l’un près de l’autre mais ne se fréquentent pas !

  2. Et je me demande bien quel est celui des deux que vous fréquentez le plus assidûment 🙂

  3. Guenièvre

    J’ai de bonnes relations avec les deux Impat : un brin de causette quand on se rencontre dans la rue mais je ne fréquente « assidûment » ni l’un ni l’autre. Mes fréquentations sont un couple d’instituteurs retraités et d’anciens camarades d’enfances avec lesquels je fais du jardin…

  4. Guenièvre, personne ici n’a pu oublier vos superbes roses !

  5. QuadPater

    Je ne connais que la mixité tout court, melange équitable des sexes, un concept extrêmement homophobe s’il en fut.

  6. Vivre ensemble ? Quand je vois qu’à Strasbourg, on a créé un cimetière exclusivement pour les musulmans, on n’est même pas capable de réunir dans un même cimetière des musulmans avec les autres. En somme, on crée l’apartheid pour les morts ! Mais les cadavres musulmans pourraient être rendus impurs par des cadavres de « mécréants » !
    Voilà le texte qui l’évoque sur strasbourg.eu :
    « Ce cimetière public prend en compte l’orientation des tombes selon le rite musulman.
    Par souci d’égalité de traitement entre les différents cultes, la Ville de Strasbourg a décidé de faire droit à la demande des résidents de confession musulmane d’une meilleure prise en compte de leurs pratiques cultuelles et culturelles, et de permettre aux personnes de cette confession d’organiser les funérailles conformément aux vœux du défunt.
    Ce cimetière musulman public, premier du genre en France, a été inauguré le 6 février 2012.
    Il est placé sous la convention de gestion des espaces confessionnels musulmans, signée le 7 octobre 2009 par la Ville de Strasbourg et le Conseil Régional du Culte Musulman.
    Ce cimetière n’autorise que les concessions trentenaires et cinquantenaires.
     »
    Quant au livret distribué aux familles musulmanes, le voici.

  7. Nonette

    La mixité sociale …le cheval de bataille de nos gouvernants.. qui peut y croire? ..allez â Garges les Gonesses ,dans le val d’Oise pour constater la transformation de cette jolie petite ville de banlieue alors proprette ,dotée de pavillons ,d’un centre commercial ,d’une bibliothèque ,d’un super marché,d’un marché coloré et abondant ….aujourd’hui,les petits fonctionnaires,les para médicaux,les employés ont quitté la ville pour migrer vers Montmorency,Enghien ,Deuil….un véritable transfert de population s’est opéré en moins d’une décennie ,avec ce que j’ai déjà décrit â St Denis ,femmes voilées ,hommes en boubous ,immeubles dégradés ,antennes paraboliques sur toutes les fenêtres ,jeunes gens inactifs….qui vous toisent avec tant d’insolence que vous baissez les yeux..mixité sociale ,une expression qui n’a pas de sens …..le grand tort c’est d’avoir accueilli des étrangers ,vague après vague,sans se soucier de la capacité d’intégration de la précédente ..

  8. Nonette et Patrick, ce dont vous parlez ci-dessus ne concerne pas la mixité sociale. Cela touche plutôt à la mixité culturelle. Ce qui ne signifie pas qu’au delà d’une certaine dose cette question pose moins de problèmes que la mixité sociale…

  9. Nonette

    Aujourd’hui ,avec l’immigration non européenne ,la mixité sociale devient ,de ce fait ,culturelle ….à mon avis

  10. Nonette

    Impat,Aujourd’hui du fait de l’immigration non européenne .mixités sociale et culturelle sont étroitement liées…à mon avis

  11. Nonette

    Zut je ne sais pas effacer mon premier commentaire ….web master svp !

  12. hathorique

    Bonsoir à tous les veilleurs debout et même aux autres 😉

    La mixité sociale belle utopie sociale est devenue une imposture ou plutôt une posture idéologique . A l’origine elle avait été créée pour lutter contre la ségrégation urbaine. Cet idéal de rassemblement d’inspiration humaniste a fortement influé la gauche (mais pas qu’elle ) lorsqu’elle a été au pouvoir dans les municipalités avec comme point culminant l’obligation faite aux communes de disposer d’au moins 20 % porté à 25% en 2013 de logements sociaux en vertu de la loi dite « Solidarité et renouvellement urbains » de 2.000.

    Le succès de cette idée a été d’autant plus grand que le mélange social entrait en résonance avec des valeurs républicaines fondamentales car la mixité devait permettre l’intégration citoyenne et tenir à l’écart les tentations communautaires, ce fut l’inverse qui se produisit : elle a au contraire créé des ghettos urbains sans aucune urbanité. Parmi les vertus prêtées à la mixité, figuraient entre autre celles de favoriser l’intégration sociale et politique et à plus brève échéance de réduire certaines inégalités.

    Par ailleurs on peut difficilement parler de la mixité sans regretter que mal interprétée et mal appliquée, ses effets aient été si négatifs dans l’école au moins pour les élèves d’origine modeste, l’obligation pour les enfants d’être scolarisés dans l’établissement de leur quartier me parait difficilement aller dans le sens de la mixité bien au contraire. La rigidité de la carte scolaire aurait plutôt tendance à désintégrer l’intégration et renforcer la ségrégation que l’on prétend vouloir combattre, ce qui est désastreux car la socialisation de l’enfant devrait lui permettre de devenir un citoyen et un acteur de son futur.

    Les Z.E.P contrairement aux objectifs qui leur avaient été fixés ont renforcé cette ségrégation car ces zones ne permettent pas de compenser les inégalités dont souffrent ces quartiers en raison de la présence d’enseignants moins expérimentés car sortant à peine de formation ou désireux de poursuivre leur carrière ailleurs, confrontés aux difficultés rencontrées face à des élèves au pire hostiles au mieux indifférents, ce qui est dramatique car le destin scolaire des élèves est de plus en plus dépendant de leurs origines sociales, ce qui est contraire aux fondamentaux de liberté et d’égalité de notre République.

    « Les quartiers populaires, de plus en plus pauvres, deviennent pour leur part ce que certains sociologues n’hésitent plus à appeler des ghettos . Cette ségrégation soulève de fait de graves problèmes. Les habitants des quartiers les plus pauvres souffrent ainsi d’un accès dégradé aux services et aux équipements urbains. Ils subissent également des inégalités dans l’accès à l’éducation, ce qui met en péril un projet central de nos sociétés, assurer l’égalité des chances. À plus long terme, la ségrégation menace les vertus politiques de la vie urbaine, les villes perdant leur capacité d’exposition à la différence et donc leur capacité à nourrir le lien social. »

  13. Hathorique, on ne saurait expliquer mieux que par votre commentaire du 27 avril 2016 à 23h21 la nocivité de cette expérience de « mixité sociale ». C’est un exemple parfait illustrant les méfaits de ce que j’avais appelé  »la pensée brute » des socialistes dans un petit livre édité en 2010. La pensée brute, c’est la pensée primaire issue d’idée généreuse, mais oublieuse des conséquences perverses.

  14. QuadPater

    L’objectif de la mixité sociale est clair. Mélanger les riches et les pauvres.
    Mais quels sont les moyens pour y arriver ? Inciter les riches à investir [dans] la cité des 4000?
    Forcer des pauvres à habiter le 16e arrondissement ?
    Encore une socialerie que je ne comprends pas.

  15. Quad, le principe de base de la socialerie n’est pas d’inciter. Il est de contraindre.
    Par exemple: 25 % de logements  »sociaux » dans chaque commune. Ou les 35h par semaine dans la version initiale, avant que cette  »loi Aubry » ne soit assouplie par Sarkozy.

  16. hathorique

    Non Quad, on ne mélange pas les riches et les pauvres çà c’est l’utopie, mais on entremêle les plus pauvres des riches avec les plus riches des pauvres çà c’est du socialisme.

    Pour avoir vécu à la Villeneuve de Grenoble au début de sa construction dans les années 1970 il y a un un siècle avec époux et enfants c’était UTOPIA nous ne fermions pas nos portes à clé.

    La mode était à l’exotisme révolutionnaire sans les révolutionnaires exaltés ; nous vivions dans la cité radieuse exemplaire visitée par des Japonais et des Suédois, c’était la grande fraternitude universelle puis sont arrivés les Chiliens vrais réfugiés politiques après la mort d”Allende, les Africains exilés climatiques les Magrébins exilés économiques et là nous sommes devenus des étrangers, des exclus ; au cours d’une réunion de quartier, le Maire de l’époque Hubert Dubedout à qui nous demandions de diversifier les populations et de nous autochtoniser nous a allogéniser en nous répondant “c’est à vous de vous intégrer” c’était fichu nous sommes partis et avons été nombreux à le faire, seuls sont restés ceux qui ne pouvaient faire autrement ils étaient piégés.

    Depuis la Villeneuve est devenue autre mais sans nous ; maintenant les portes sont cadenassées et pas que les portes Il serait souhaitable que la Villeneuve redevienne la “cité sans voile” qu’elle fût il n’y a pas si longtemps.

    Je puis vous dire qu’aucuns moyens humains et financiers n’ont jamais manqués,c’était le “laboratoire social ” le terrain d’expérimentation de la Municipalité socialiste ; leur bac sable et cela a continué avec la politique électoraliste d’Alain Carignon l’homme qui a réussi à persuader les français que le nuage atomique de Tchernobyl s’était sagement arrêté aux limites de notre hexagone en attendant un contrôle sanitaire règlementaire et son éventuelle reconduite hors de nos frontières puis Michel Destot qui y avait trouvé un vivier d’électeurs.

  17. Merci pour votre témoignage, Hathorique.
    Déjà à la fin des seventies, alors que j’habitais la banlieue ouest de Paris, j’avais un collègue eurasien qui se plaignait que son quartier, plaisant lorsqu’il s’y est installé, se dégradait de jour en jour sous ses yeux. Des « issus de » arrivèrent, remplaçant des familles qui s’installaient ailleurs. Peu à peu la saleté, les dégradations des bâtiments et des pelouses avilissaient ce quartier verdoyant.
    Mais on ne pouvait rien dire : cela aurait été « raciste » !

  18. pjolibert

    J’aurais sans doute des choses à dire sur l’article de Saïd Mahrane que je vous remercie beaucoup d’avoir signalé ici, sur les livres très attirants qu’il résume, sur les commentaires sous l’article du Point, etc. mais par où commencer ?
    Très reconnaissant salut à Hathorique que je n’ai pas croisée depuis longtemps.
    Grand merci à Patrick pour sa captivante information alsacienne, sur un thème qui me fait songer depuis quelques temps, mais je n’avais pas du tout imaginé que l’islam revendicatif pondrait du discours là-dessus ni lequel… les cimetières vont en effet être un sujet d’interrogation majeur à mesure que la fameuse première génération d’immigration musulmane va dépasser l’âge moyen de longévité naturelle. Abstraction faite de cela, c’est un sujet d’interrogation majeur, à voir l’extension qu’ils prennent dans l’espace à ce que j’ai pu voir à la campagne, strict reflet de l’extension pavillonnaire horizontale (mais là je m’éloigne complètement du sujet des rapports sociaux dans les centres urbains branchés).
    Les géographes ont du pain sur la planche.

  19. Lisa

    Par mixité sociale notre cher gouvernement entend mixité culturelle et raciale je pense.
    C’est possible puisque maintenant quartier populaire veut dire quartier avec une forte population « issue de ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :