Islamisme en Australie

islamaustr2

Après un tabassage brutal en prison, les Australiens s’interrogent sur la profondeur de cette idéologie. (Theodore Dalrymple, City Journal, 21 avril 2016)

Le Sunday Telegraph de Sydney publiait le 17 avril les images des affreuses blessures infligées à Michael O’Keefe, 40 ans, par son codétenu de 18 ans, Bourhan Hraichie. O’Keefe est un ancien réserviste de l’armée qui s’était vanté d’avoir tué des musulmans pendant son service actif. Hraichie est un soutien reconnu de Daech.

Selon les rapports officiels, O’Keefe est en prison préventive pour violence conjugale. L’administration, craignant une tentative de suicide, l’avait placé en cellule double par sécurité. Hraichie était censé l’empêcher de mettre fin à ses jours.

Ce choix n’aurait pu être pire. Dès qu’ils furent ensemble, Hraichie sauta sur O’Keefe, grava au rasoir le sigle  »E4E » (acronyme anglais pour  »œil pour œil ») sur son front et le fouetta sur le dos avec un câble électrique jusqu’à dénuder ce dernier. Puis il lui couvrit le visage d’une serviette trempée à l’eau bouillante avant de presque l’étrangler. Personne n’entendit les cris de la victime, les gardiens étaient loin de leur cellule.

Inutile de dire que cette histoire est maintenant l’objet de controverses. S’agissait-il d’un acte isolé de sadisme, ou d’un signe d’avancée de l’islamisme dans les prisons australiennes et dans la population (1,7 % en 2006, 2,2 % en 2011) ? Jusqu’à quel point faut-il s’en inquiéter ?

Il se trouve qu’il y a peu je fus chargé d’examiner quelqu’un, accusé d’une semblable attaque ayant entraîné la mort de la victime. Il faisait partie d’un groupe d’ivrognes arrivant chez un vieil ivrogne pour réclamer un remboursement de 12 €. Afin de récupérer l’argent ils l’ont attaché sur sa chaise, fouetté avec un câble électrique, battu à coups de poing et de pied et inondé d’eau bouillante. Après deux heures de torture ils le laissèrent encore vivant, mais il mourut peu après. Le sadisme de cette attaque équivaut à celui de Hraichie, toutefois il n’était teinté d’aucune idéologie politique ou religieuse. Les hommes n’ont pas besoin d’idéologie pour se montrer des sadiques psychopathes.

Mais ça peut les aider. À l’encontre d’une interprétation de l’acte de Hraichie comme manifestation personnelle de sadisme, on trouve ses déclarations antérieures en faveur de Daech (sans doute un choix par affinité personnelle…) et le fait que personne dans les cellules voisines n’ait appelé les gardiens en utilisant la sonnette de secours, par peur de représailles de Hraichie ou de ses acolytes. En d’autres termes, un groupe important de prisonniers soutenait Hraichie, ou au moins lui obéissait. Ainsi les islamistes forment en prison une sorte de mafia, avec leur propre version d’omerta. Ce n’est pas la première fois que l’islamisme en prison soulève l’inquiétude en Australie, mais il est difficile d’en estimer l’importance et l’étendue. On hésite entre complaisance et panique.

Theodore Dalrymple, médecin retraité, est chercheur résident au  »Centre for Independent Studies » de Sydney,  »Dietrich Weismann Fellow » au  »Manhattan Institute », et auteur de  » Not with a Bang but a Whimper: The Politics and Culture of Decline » (Sans un cri mais en pleurs, politique et culture du déclin).

Traduction, titrage et adaptation pour Antidoxe: Impat.

5 Commentaires

  1. Je pensais que l’Australie était relativement épargnée. Cela n ‘a manifestement pas l’air d’être le cas.
    Jusqu’à quand les autorités occidentales fermeront-elles les yeux sur ce totalitarisme qui étant ses tentacules sur le monde dit libre ?

  2. En France, on laisse le racisme anti-blanc se développer sans aucune réaction des autorités.
    Dans « Ce soir (ou jamais !) » du 18/03/16, Thomas Guénolé à Houria Bouteldja : « Vous êtes raciste, misogyne, homophobe ».

  3. Patrick, c’est justement l’idée qui a présidé au choix de cet article pour une publication sur Antidoxe.
    Il faut cesser de prétendre que la nuisance de la culture islamiste provient d’un ressentiment contre les anciens colonisateurs occidentaux. Cette malfaisance est présente aussi dans les pays n’ayant jamais colonisé qui que ce soit.
    Une preuve majeure réside dans la scission qui s’est avérée indispensable en Inde du fait d’une guerre civile permanente entre le peuple musulman et ses voisins. Scission qui a donné naissance au Pakistan.
    Parmi les grandes cultures du monde, il faudrait étudier aussi le cas chinois. Les musulmans sont très minoritaires en Chine, mais comment se comportent-ils dans les territoires, il en existe, où ils dominent ? À étudier.

  4. @ Impat,
    « Il faut cesser de prétendre que la nuisance de la culture islamiste provient d’un ressentiment contre les anciens colonisateurs occidentaux »
    J’en suis convaincu depuis longtemps. L’inimitié de l’islam envers tout ce qui ne lui ressemble pas est intrinsèque à ce totalitarisme qui se dit religion. Il suffit de lire le coran pour s’en convaincre.

  5. Concernant la Chine :

    « Une grande partie de la population musulmane de Chine est située au Xinjiang. Ces musulmans ne sont pas Hans mais d’origine turque (Ouïghours, Kazakhs, Kirghizes, Tatars…) ou mongole (Dongxiang). […] Une autre partie des musulmans de RPC sont les Huis, des Hans islamisés. Les Huis sont implantés sur tout le territoire de la RPC et principalement dans le Nord-Ouest du pays ainsi sur la côte, dans le Henan et le Yunnan5. » (Source : Wikipédia).

    « Chine :
    Dans le pays, on est à la fois dans une logique de menace des extrémistes musulmans dans le Xinjiang, mais aussi dans celle d’un écrasement de cette minorité par l’Etat central. Les Ouïghours sont une minorité importante, mais considérée comme séparatiste. Et comme la zone est un lieu de passage important vers le Caucase, elle est hautement stratégique. Pékin n’a donc absolument pas l’intention de laisser la zone « pourrir », d’où l’imposition de l’ordre par la force. Il est hors de question pour la Chine de laisser les minorités ouïghoures tomber dans l’Islam radical.
     » (Source : Atlantico).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :