Loin de Rome, fais pire que les Romains.

Brève-a

Moins cher et plus rapide qu’installer un vomitorium dans sa maison.

La « Food and Drug Administration » vient de délivrer une autorisation de mise sur le marché à un nouveau dispositif de lutte contre l’obésité. Cette décision soulève bon nombre de critiques parmi les médecins qui craignent une déresponsabilisation du patient face à ses choix alimentaires.

L’AspireAssist consiste en un petit robinet relié directement à l’estomac permettant de vider son contenu d’un tiers après chaque repas. Il s’adresse « à des patients âgés de 22 ans ou plus, atteints d’obésité sévère ou morbide, avec un indice de masse corporelle supérieur à 35 et qui n’ont pas réussi à atteindre et maintenir une perte de poids grâce à d’autres traitements non-chirurgicaux ».

Le dispositif (un tube fin reliant directement l’intérieur de l’estomac à un « skin-port » qui dispose d’une vanne pouvant être ouverte ou fermée à la demande) est implanté chez le patient sans requérir d’anesthésie générale. L’intervention ne dure qu’une vingtaine de minutes. Vingt minutes après chaque repas, le patient peut vider 30 % du contenu de son estomac dans les toilettes via ce robinet pompe ! Le fabricant indique que la perte de poids peut atteindre «jusqu’à 21 kg la première année ».

Un essai clinique a comparé la perte de poids de 111 patients traités par AspireAssist à celle de 60 patients « témoins », les deux groupes ayant suivi un programme d’éducation alimentaire. Au bout d’un an, les premiers avaient perdu en moyenne 12,1 % de leur poids total, contre 3,6 % chez les seconds.

Mais que penser du message qu’envoie cette stratégie thérapeutique ? Pour le Dr Patrick Bergevin, chirurgien digestif, « c’est la voie de la facilité et c’est un pousse-au-crime : on déresponsabilise les patients en les invitant à simplement ouvrir un robinet plutôt que de mettre l’accent sur une prise en charge globale, ce qui peut encourager les déviances alimentaires, comme la boulimie. Plutôt que de se faire vomir, on ouvre le robinet.

51 Commentaires

  1. En réalité, cette fameuse pièce destinée à permettre aux Romains décadents de la fin de l’Empire est un mythe. Aucun texte ne la mentionne. Il s’agissait en réalité de larges couloirs pour laisser entrer et sortir les spectateurs des amphithéâtres.
    Mais cet ahurissant dispositif  » médical  » m’évoque de façon irrésistible la décadence au moment même où, à l’instar des Barbares (au sens historique) guignant l’Empire romain, d’autres barbares (au sens péjoratif), déjà présents en nombre dans nos contrés et sociétés, n’attendent que de prendre la place et les rênes.

  2. En tout état de cause, s’il est un pays où ce « dispositif médical » avait une chance de naître, c’est bien les États-Unis où on ne peut marcher 5 minutes sur un trottoir sans se heurter à un, ou une (ou trois), obèse qui occupe une imposante largeur.

  3. Oui, et à Gaza aussi : véritable drame humanitaire dans ce  » camp de concentration à ciel ouvert  » selon la propagande con-sacrée.

  4. oypsilantis

    Kravi,
    En suivant une certaine logique palestinienne et plus généralement celle des contempteurs radicaux d’Israël, on te rétorquera que ces « Häftlinge » de Gaza (comprends Auschwitz) sont obèses parce qu’ils sont enfermés et qu’ils s’empiffrent par désœuvrement. Que cette obésité est planifiée par Israël afin de mieux contrôler la situation (les gros ne font a priori pas d’excellents combattants). J’en passe et des meilleures. Tu te souviens de l’accusation de trafic d’organes lancée en direction d’Israël (par nos chers amis turcs notamment), accusation qui rejoint des accusations médiévales (et plus récentes) nullement musulmanes. Cette « logique » est hautement infectieuse et fait de plus en plus de victimes.

  5. « les gros ne font a priori pas d’excellents combattants« .
    Autre inconvénient : les tunnels risquent de n’être pas assez larges !

  6. Ah bon, mitnadev ? Le trafic d’organes était un mensonge ?

  7. On notera avec quelle vitesse le sujet du billet prend une tangente hors sujet dès le 3eme commentaire ; et par l’auteur du billet de surcroit.
    Godwin n’est pas loin.

  8. Roturier vous avez raison. Il est dommage de bifurquer systématiquement (ou presque) sur le même sujet par toutes les voies qui se présentent. Quel que soit l’intérêt de ce sujet.

  9. Bibi

    1. On s’apprête à célébrer le 40ème anniversaire de l’opération Entebbe.
    2. La dérésponsabilisation est une pratique très européenne, qui la répand partout où elle le peut. Surtout quand elle s’acharne d’accuser les juifs d’être les seuls responsables.

  10. Bibi

    Ah, j’ai oublié un 3.
    La saison de l’Aliya de France vient de commencer.

  11. oypsilantis

    Impat.
    Désolé. Il va falloir s’entendre sur L’Europe. Elle tend toujours plus à s’arabo-islamiser (pour des raisons que je vous laisse deviner), avec anti-judaïsme, anti-sémitisme et anti-sionisme à la clé. Les Juifs partent, de plus en plus nombreux, de France notamment. Or, je lis ces départs comme un pilote lit un altimètre. L’altitude ne cesse de se réduire avec ces départs et le crash est proche me semble-t-il. La position d’Israël (et du peule juif) est si centrale dans l’histoire humaine, et à tous les niveaux, que personne ne peut faire l’économie d’une réflexion prolongée à ce sujet, l’Europe surtout qui ne serait pas ce qu’elle est sans les Juifs, l’Europe qui s’est édifiée sur la Shoah, l’Europe qui s’édifie sur la dénonciation plus ou moins insidieuse et entêtée d’Israël.

  12. roturier

    Revenir à l’Europe, Oy? Allons-y gaiement.

    Cela devrait vous intéresser : la débandade continue en GB comme jamais ; ce qui veut dire : JAMAIS.

    Nigel Farage, chef du parti Ukip, grand pourfendeur de l’UE et le plus ardent militant du Brexit, au demeurant premier gagnant du referendum, vient de démissionner.
    Il s’enfuit donc dans les buissons comme Cameron et Johnson ; personne n’est assez suicidaire là-bas pour assumer la responsabilité du Brexit et encore moins déclencher la dislocation du Royaume et son propre suicide politique en signant la demande de sortie conformément à l’article 50.

    Ses prétextes pour justifier ce geste sont aussi guignolesques que ceux de Boris Johnson qq jours auparavant. Personne n’en est dupe.

    Vu la déconfiture à la tête du Labor ce n’est pas compliqué : la classe politique britannique s’est auto-décapité ; Il n’y a plus de gouvernement, plus de majorité, plus d’opposition.
    Place aux seconds couteaux. Bonjour l’enthousiasme populaire.

  13. Oypsilantis, nul ne cherchera à expliquer votre détestation. Pour ma part je la crois hors de propos, la construction européenne est d’une autre dimension, d’un autre niveau, que vos rancœurs. Mais s’il est un point à expliquer c’est celui-ci : vous n’avez pas le droit de dénier à l’Union, pas plus qu’à chacun des États de l’Union, la liberté de ne pas approuver la politique actuelle de l’État d’Israël. Et vous n’avez pas le droit de vous abriter, pour ce faire, derrière un prétendu antisémitisme, antisionisme, ou autre « isme », et encore moins derrière une prétendue « dénonciation insidieuse et entêtée ». L’objet de l’Union n’est pas d’approuver la politique de tel ou tel État extérieur, il est d’apporter à terme aux Européens la meilleure défense possible de leurs intérêts matériels, moraux, et culturels.
    Ce site affiche depuis quelque temps des commentaires quasi paranoïaques à ce sujet au point de détourner sur cette question tous les autres sujets. C’est une situation qui met en cause gravement la pérennité du site, dont la vocation n’est pas communautaire.

  14. roturier

    Bien dit, Impat. Vous vous êtes retenu trop longtemps ; à chaque sujet son forum ; un peu ça va, mais trop c’est trop. Et c’est moi qui le dis.

    Accessoirement, un détail sémantique : Oy, comme d’autres, a « le droit de dénier à l’Union… » etc.
    Il n’a pas forcément raison, mais le droit, il l’a.

  15. Oui, trop c’est trop, en effet.
    Puisque ma paranoïa  » met gravement en cause la pérennité du site « , je préfère vous laisser de façon définitive.
    Cela permettra à tous : de souffler loin des problèmes (négligeables au regard des déboires de l’EU palestinolâtre) du M-O ; de dénier le fait que ce pays devient irrespirable pour les Juifs (religieux ou non) ; de refuser d’admettre que le terrorisme touchant la France est exactement le même que celui qui empoisonne l’état hébreu ; à Narcisson de pontifier en se citant inlassablement ; au rédac chef de sélectionner les articles selon un bon plaisir conforme à son idéologie.
    Bonnes vacances à (presque) tous, loin des miasmes communautaires paranoïaques.

  16. roturier

    Un psy qui s’auto-diagnostique parano, comment ne pas le croire.
    D’autant plus qu’il soumet un texte-échantillon pour le démontrer.

  17. Bibi

    N’oubliez pas de bien fêter l’Eid!

  18. Je sais qu’Impat n’aime pas écouter, mais cette vidéo est très courte et elle en vaut la peine. Il s’agit du discours de Monsieur Junkers, président de la commission européenne, le 28 juin 2016:

    Sidérant ou sidéral?

  19. Pardon: Juncker et non pas Junkers, je ne maîtrise pas très bien l’intergalactique

  20. Bibi

    Il ne s’appelle pas David mais il les a vus!
    Le pôv, il devait avoir faim/soif en plein Ramadan…

  21. Voilà un extrait de ce qu’on lit aujourd’hui dans les DNA. Hallucinant !
    « hierry Solère, député LR des Hauts-de-Seine, a pu avoir accès au quartier de haute sécurité de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) où il est incarcéré depuis le 27 avril.
    […]
    Placé à l’isolement, Salah Abdeslam pouvait malgré tout entrer en contact avec des détenus de cellules voisines. Ils ont été déplacés quand les surveillants s’en sont aperçus.
    Le prisonnier qui était présenté comme un détenu modèle et « poli » fin avril est devenu imprévisible. Salah Abdeslam ne parle plus aux surveillants. Il a même eu une vive altercation avec l’un d’entre eux après avoir tenté de s’opposer à une fouille corporelle.
    En tout, quatre cellules sont utilisées pour Abdeslam. Il dispose d’un frigo et d’un réchaud et fait sa cuisine. Et pour entretenir sa condition physique, le terroriste dispose d’une salle de sport aménagée pour son seul usage dans une cellule voisine. Elle est équipée d’un rameur et bientôt d’autres équipements de musculation.
    Thierry Solère s’est étonné de ce privilège. Il demande des explications au ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas.
     »
    Ben oui, il faut qu’il fasse de la musculation, le pauvre. Ainsi quand il sortira de prison, il pourra mieux maîtriser les victimes qu’il voudra égorger.

  22. Bibi

    L’alimentation via un tube allant directement à l’estomac est une technique connue, employée pour des personnes qui ne peuvent avaler nourriture ou boisson. C’est moins pénible que par sonde.

    Jusqu’ici, l’Agence-Falastin-Propagande s’est servie de cette technique pour alimenter de gré ou de force les esprits européens d’intox. Vivement le robinet-vomitif pour se débarrasser des surcharges antisémites à volonté, et rester sain en Oroba.

  23. Bibi

    Kravi,
    Antidoxe n’appartient ni à l’Impat d’élite (délite?) ni au rot d’orient. Ni l’un ni l’autre n’a de leçon à donner.
    À moins que la saison de la chasse au « sioniste » n’ait pointé son nez O so Fransawi…

  24. roturier

    Quel niveau. Quelle déchéance.

  25. Bibi

    Absolument. Comme Nasser Abu Baker, Secrétaire général du syndicat des journalistes falastini (association philosémite à souhait, indépendante de tout lien avec le négationniste de Ramallah), qui a demandé à tous ses collègues de boycotter tout officiel falastini, quel que soit son rang, s’il/elle se fait interviewer par un média israélien car, selon lui, ces médias sont tous dirigés par le gouvt. israélien et servent d’outils de l’occupation. L’individu fait parti depuis une dizaine d’années de l’équipe de reporters de l’AFP, « informant » sur les affaires israélo-falastini.
    Le même ne s’est absolument pas gêné d’affirmer sur une radio locale qu’Israël commet des crimes nazis et de se comporter dans le style de l’EI vis à vis des falastini.

  26. …  »Une minorité vociférante, brandissant son statut de victime, impose son agenda particulier face à une majorité silencieuse qui s’en détourne, dégoûtée. »…
    Assez bien vu. On s’approche d’une mesure possible : fermer les commentaires, au moins pour un temps.
    Réflexion en cours.

  27. QuadPater

    Ne bradons pas notre vocabulaire je vous prie. Ici on digresse, certes, et – je dois l’avouer – trop pour moi, mais on ne vocifère pas.
    Oui moi aussi j’en ai marre des digressions. Je lance un appel. Amis juifs, on sait que les palestiniens sont des sauvages mal lavés, des connards de fils de p…, des assassins d’enfants, des violeurs, des manipulateurs et des pourritures, ce n’est pas la peine de le rappeler hors sujet 15 fois par semaine.
    Faites donc des brèves ! Une photo de palestinien, et vos commentaires en guise de fléchettes.
    Pourquoi pas ?

  28. Merci Quadpater pour avoir rappelé que nous ne vociférions pas.
    Je ne me souviens pas non plus avoir brandi mon statut de victime, ce que je ne suis d’ailleurs pas, Je n’impose mon agenda à personne (j’ai trop de mal à me souvenir ce que je dois faire dans la journée), quant à la majorité silencieuse qui s’en détourne dégoûtée!!! De quoi ou de qui se détourne-t-elle? De la minorité vociférante ou des hors-sujet ou des digressions?
    Moi, j’aime bien les hors-sujets et les digressions. En fait, j’y apprend toujours quelque chose. Il est vrai que les nombreux commentaires sont toujours du fait de cette pénible minorité. Pourquoi la majorité silencieuse ne commente-t-elle pas? Qui l’en empêche? Pas d’idées?
    Pour les hors-sujets ou digressions, beaucoup de choses m’intéressent. L’histoire, mais aussi les aquarelles, les enluminures… Et même le tricot où je suis nulle. Et vous?
    Ce qui m’ennuie c’est l’appel aux amis juifs: pourquoi juifs?

  29. Guenièvre

    Bonjour à tous !

    Je ne suis pas chez moi, je ne peux donc pas toujours intervenir. C’est la raison pour laquelle je ne commente pas Hannah.Mais les digressions ne me gênent pas du tout. En général elles m’intéressent, Ce que vivent les gens m’intéresse, ce qu’ils disent m’intéresse. Et si par hasard ça ne m’intéresse pas je passe…Nous ne sommes pas là pour faire un devoir académique et je trouve toujours dommage de se priver de gens qui ont une expérience particulière.
    D’autre part non, je ne vois ici ni « vociférations », ni « positions victimaires ».

  30. oypsilantis

    Impat, mon début de réponse à votre courrier du 4 juillet 2016 (à 12 h 16)
    Tout d’abord, il est préférable en la circonstance de raisonner non pas en terme de niveau (le mot que vous employez) — plus haut ou plus bas, supérieur ou inférieur — mais de centralité — plus proche du centre ou plus éloigné du centre. Par ailleurs, remplacez « rancoeurs » par « inquiétudes » et vous viserez plus juste, me semble-t-il.

  31. roturier

    Long time no see, La Dame.

    Alors comme ça vous êtes absente car vous êtes absente.
    Et Liebchen dite Souris Donc, apparemment aussi. Absente puisqu’absente. C’est pourquoi on n’a plus ses ricanements rafraichissants (parfois énervants…).

    Et toute la ribambelle de Goys sans lesquels la raison d’être de ce lieu est… relative (soyons polis) ; pareil ; absents puisqu’absents.
    Rien à voir (quelle idée!) avec une perte d’intérêt vu le fond et la forme des choses évoquées. Disparus de la circulation par la voie naturelle.

    Qu’un sujet comme celui du billet présent, au demeurant inquiétant, de nature à susciter moult réactions, soit brutalement dévié vers un total hors-sujet dès le troisième commentaire pour ne jamais plus être traité, et que ce soit la règle générale, est normal.

    Tout va bien. J’en suis fort aise.

  32. Bibi


    Il n’y a pas assez de cassé 😀

  33. QuadPater

    Alors comme ça vous êtes absente car vous êtes absente.

    .Ce n’est pas drôle, car ce n’est pas ce qu’a dit Guenièvre. Pourriez vous nous faire grâce de ce type de remarque ?

    que ce soit la règle générale

    Ah non, pitié ! Halte à la provoc !

  34. Bibi

    Youyou-youyou-youyou!
    Fin Ramadan, d’ici vendredi et le WE — Id al-Fitr!

  35. QuadPater

    Cependant Roro a raison, le sujet manque de commentaires.
    Mon opinion est qu’il n’y a pas lieu de pousser de trop hauts cris pour ce robinet. En effet, quand je lis « Mais que penser du message qu’envoie cette stratégie thérapeutique ? Pour le Dr Patrick Bergevin, chirurgien digestif, « c’est la voie de la facilité et c’est un pousse-au-crime » je trouve que M. Bergevin utilise des termes qui seraient plus adaptés pour décrire l’avortement, pratique épouvantablement « facile » mais qui aujourd’hui ne choque plus que moi.
    Un robinet pour éviter de se faire vomir, ça évite le contact entre le contenu acide de l’estomac et l’œsophage, et épargne à ce dernier de profondes brûlures. C’est toujours ça ! Et il n’est pas question là d’aspirer un embryon pour éviter qu’il se transforme en bébé parce que ses parents ont oublié d’utiliser un moyen de contraception… OUBLIÉ… ! Et parfois ce n’est pas qu’une fois, c’est deux, trois, quatre fois… Dans le genre « j’ai la loi pour moi et je vous emmerde » difficile de faire mieux.

  36. QuadPater,
    « l’avortement, pratique épouvantablement « facile » mais qui aujourd’hui ne choque plus que moi »
    Non, elle ne choque pas que vous !
    Et je pense toujours à ce texte biblique : « Alors Dieu dit : Qu’as-tu fait ? La voix du sang de ton frère crie du sol jusqu’à moi. »
    Je suis convaincu que Dieu demandera des comptes à notre société pour ce sang innocent versé.
    Mais chut, il ne faut pas le dire ! C’est très réac !

  37. Je précise : Dieu s’adresse à Caïn qui vient de tuer son frère (Genèse 4.10)

  38. Bibi

    Passque lis bébés face-de-craie c’est un droit de l’Homme des femelles? Hi-hi-hi!

  39. oypsilantis

    Vous écrivez : « Vous n’avez pas le droit de dénier à l’Union, pas plus qu’à chacun des États de l’Union, la liberté de ne pas approuver la politique actuelle de l’État d’Israël. Et vous n’avez pas le droit de vous abriter, pour ce faire, derrière un prétendu antisémitisme, antisionisme, ou autre « isme », et encore moins derrière une prétendue « dénonciation insidieuse et entêtée ». L’objet de l’Union n’est pas d’approuver la politique de tel ou tel État extérieur, il est d’apporter à terme aux Européens la meilleure défense possible de leurs intérêts matériels, moraux, et culturels. »

    Changeons l’angle de tir. Je ne dénie aucun droit à l’EU, ce fourre-tout à la recherche d’une forme. Je tiens simplement et très humblement à vous préciser que je trouve étrange mais vraiment très étrange cette « sollicitude » de l’EU et de la France en particulier envers Israël, un État souverain à ce que je sache. Ces dénonciations et ces initiatives (en faveur de…) sont si récurrentes qu’elles ne peuvent être qu’apparaître suspectes à tout homme libre, suspectes et révoltantes. Les Européens, France en tête, espèrent acheter un peu de confort en dénonçant Israël et en proposant leurs bons services auprès des Palestiniens et plus généralement auprès du monde arabe. C’est cette Europe que je refuse, une Europe chiasseuse, non débarrassée de son antijudaïsme et de son antisémitisme (et je ne fais jamais usage de ces mots à la légère, soyez-en convaincu), une Europe de poltrons, de badernes satisfaites d’elles-mêmes, une Europe dénuée de toute hauteur de vue, veule, minable, informe, ridicule, ventripotente, soumise. Mes intérêts ne passent pas par la dénonciation d’Israël ; et s’ils doit passer par elle et bien, mon cher, j’enverrai mes intérêts aux chiottes. Je n’appartiens pas à une lignée d’esclaves.

  40. oypsilantis

    deux fautes de frappe :
    « ne peuvent qu’apparaître suspectes… »
    « et s’ils doivent passer par elle… »

  41. roturier

    Attention, Oy. A force de projeter le menton en avant vous vous décrocherez la mâchoire.

  42. lisa

    Bonjour !
    Un commentaire sur l’article : je suis choquée par la pratique déresponsabilisante et par le gaspillage de nourriture, avalée puis rejetée.
    pendant ce temps sous d’autres cieux on meurt de faim.
    Cela fait vraiment décadent, même si je plains les obèses qui souffrent réellement.

  43. Lisa, c’est d’ailleurs, je crois, vers 200 ou 300 après Jésus-Christ que l’usage des « vomitoria » aux fins de vider l’estomac des convives a pris naissance. Donc dans la Rome décadente.
    Ne me demandez pas de source : je n’en ai aucun souvenir. La réalité de cet usage peu appétissant est, de toute façon, controversée.

  44. Merci de plaindre les obèses, Lisa ; ça me touche perso.

    MAIS concernant les vomitoria : Non e vero ma bene trovato (là, c’est effectivement de l’Italien). Vérifiez un minimum :

    « Les vomitoires, du latin vomitorium, étaient des passages souterrains voûtés le plus souvent prévus dans les théâtres romains afin de faciliter la sortie des spectateurs… qui (en) déversaient la multitude…. (d’où leur nom de « vomitoria »). (Wikipédia).

    Wiki en Anglais précise « There is a common misconception that ancient Romans designated spaces called vomitoria for the purpose of actual vomiting…. ». Et d’attribuer l’origine de l’erreur à un livre de Aldous Huxley de 1923.

    Fidèle à mes travers, je m’interroge pourquoi la « misconception » signalée sur Wiki en Anglais est absente de son homologue français.
    Ce n’est pas la première fois que je constate de différences de Wiki entre les deux langues et c’est trop souvent la version Anglaise la mieux informée (sauf naturellement sur de sujets spécifiquement français ; mais là, ce n’est pas le cas, le terme étant latin).

    Autrement dit : que cette méthode romaine existait réellement reste une hypothèse. Dommage, c’était trop bon de se faire peur avec la déchéance.

    Naturellement, je renonce à l’idée de faire remarquer que la déchéance de Rome coïncidait avec la montée du Christianisme. Non ; les barbares font l’affaire trop bien et puis, j’a assez d’amis comme ça.

  45. Lisa

    Roturier, mais vous pouvez signaler cette coîncidence, personne ne peut penser que le christianisme fait « décader » une civilisation….

  46. Bibi

    Chère Lisa,
    Vous savez bien que vomir le christianisme est une pratique courante tant en orient qu’en occident. Et dans certaines contrées ça va plus loin. Mais là, il est plus question de soif de sang que de faim — encore que, le Junk food incitateur est servi sciemment.

  47. roturier

    Lisa dit : « personne ne peut penser que le christianisme fait « décader » une civilisation…. ».
    Je vous envie vos certitudes, Lisa ; ça doit être bien agréable.

  48. oypsilantis

    Roturier. Le refus radical de la langue de bois provoque à l’occasion une dangereuse avancée de la mâchoire inférieure, j’en suis conscient. Mais — changement de niveau — j’ai toujours eu grand plaisir à donner des coups de pieds dans les fourmilières, métaphoriquement tout au moins.

  49. oypsilantis

    Concernant la détresse des Chrétiens dans le monde musulman, il y a cet appel du père Patrick Desbois ; et je mets en lien l’article suivant écrit par un grand monsieur, fraternel et implacable, Arnold Lagémi :
    http://www.arnoldlagemi.com/?p=10086
    J’aimerais que l’Europe (cette grosse chose molle à la recherche de sa tête et de son cul) oublie ses médications et ses tisanes afin de prendre la défense des Chrétiens dans le monde plutôt que de fourrer son nez dans les affaires d’Israël dans le but d’assurer son confort, satisfaire ses maîtres arabo-musulmans et un certain antijudaïsme-antisémitisme qui infecte jusqu’aux couches distinguées de la société française. Et j’ai la prétention de savoir de quoi je parle.

  50. roturier

    Dans un effort desespéré de ranimer ce lieu moribond j’ai balancé supra une hypothèse sur le lien entre la chute de l’empire romain et la montée du christianisme ; Lisa (parmi tant d’autres) semble certaine de l’inanité de cette hypothèse.

    Sauf que, hélas, je n’ai (encore une fois) rien inventé. Voyez ceci : http://premium.lefigaro.fr/vox/histoire/2014/10/17/31005-20141017ARTFIG00353-ce-que-nous-enseigne-la-chute-de-l-empire-romain.php

    Dont, inter alia, ceci :
    « Pour Voltaire, le coupable de la chute de l’Empire romain est tout trouvé: c’est le christianisme, qui aurait désarmé l’empire en détournant ses citoyens de la défense de la cité terrestre, pour ne les occuper que des affaires du ciel. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :